Flash-news : toute l’actualité du 10 juin 2014

Flash-news : toute l’actualité du 10 juin 2014

528
0
PARTAGER

La sensibilité marocaine expliquée à M. Hollande. On dirait que les politiques français aiment bien les pays qui les maltraitent. Regardez comment et combien ils craignent l’Algérie. Aucun dirigeant politique français n’aurait osé comparer l’Algérie à « une maîtresse qu’on n’aime pas,   mais avec qui on est obligé de coucher ». Jamais un magistrat n’aurait envoyé à la résidence de l’ambassadeur algérien une convocation à comparaitre à un haut responsable de cet État. Le Maroc est considéré comme « l’ami de la France ». Que ce soit sous François Mitterrand ou sous Jacques Chirac, il a toujours été traité avec respect et considération. Non par complaisance, mais simplement parce que ce pays est un bon client et que le protectorat ne s’est pas achevé par une guerre terrible comme ce fut le cas de l’Algérie. Cette tragédie est loin d’être oubliée. La mémoire franco-marocaine est plutôt apaisée, tranquille et parfois passionnée. Nos amis socialistes ont toujours eu un préjugé à l’égard de la monarchie marocaine. Ils ont toujours exprimé leur préférence pour une république. Ce n’est pas bien grave. Le principal n’est-il pas de respecter le choix du peuple ? Alors qu’est-ce qui coince ? Un manque de sensibilité, une sorte de désinvolture et par-dessus tout une méconnaissance de l’âme marocaine. Le rôle d’un diplomate n’est-il pas de sonder cette âme et d’aller au-delà des apparences afin de mieux informer sa hiérarchie ? Apparemment, l’incident de la convocation d’un responsable marocain en février dernier a échappé aussi bien au ministre de l’Intérieur de l’époque, M. Valls, qu’à Mme Taubira, ministre de la Justice. Le Point

Le 1er sommet des villes Intelligentes en Afrique du nord ouvre ses travaux à Ifrane. Les travaux du 1er sommet des villes Intelligentes en Afrique du nord, se sont ouverts lundi à Ifrane, avec la participation d’universitaires, des chercheurs et des experts marocains   et étrangers spécialistes en développement et gestion urbaine. Initiée par l’Université Al Akhawayn d’Ifrane, cette rencontre de deux jours tend à examiner les actions appropriées et partager les expériences en matière d’urbanisme afin de faciliter aux citoyens une meilleure qualité de vie en ville. Maghrebemergent

Le Maroc interroge la parole donnée de l’Union européenne sur l’accord agricole. Les autorités marocaines n’y vont pas par quatre chemins. Elles demandent à l’Union européenne « de prendre ses responsabilités sans délai et de respecter ses engagements consignés dans les accords et traités signés avec le Maroc ». En première ligne, le ministère marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime ajoute que cet appel est également adressé à la Commission européenne afin de trouver une sortie de crise dans ce dossier des exportations des fruits et légumes marocains. Des tensions sont dernièrement apparues au Maroc à la suite de l’adoption par l’UE des actes délégués entrant dans le cadre de la réforme de la Politique agricole commune (Pac) et précisant une hausse des prix d’accès des fruits et légumes marocains sur le marché communautaire. Validée par la Commission agriculture et développement rural au sein du Parlement européen, la réforme de la Pac, qui doit entrer en vigueur en octobre prochain, instaure un changement des conditions d’accès des produits marocains sur le marché européen. Le nouveau système adopté prévoit à ce titre que les fruits et légumes seront dédouanés sur la base d’une valeur forfaitaire, sans recours à la valeur réelle des produits, ce qui impacterait négativement la compétitivité des produits marocains.    Le Point

 

Economie

 

Un Marocain veut ouvrir un sex-shop Halal à la Mecque. Un Marocain établi aux Pays-Bas, et propriétaire du site internet néerlandais El Asira, un sex-shop halal en ligne, veut ouvrir une enseigne à La Mecque, en Arabie-Saoudite, après avoir fusionné avec un géant de l’érotique allemand,   Beate Uhse. Cette dernière entreprise est le plus grand vendeur européen de produits érotiques. Le fondateur d’El Asira, Abdelaziz Aouragh, a affirmé à l’agence de presse AFP qu’il compte bien ouvrir une enseigne à La Mecque pour y vendre ses produits érotiques « Halal », maintenant qu’il a fusionné avec Beate Uhse. Le marché musulman relatif aux produits érotiques halal pourrait s’élever à des milliards d’euros, selon l’AFP. Selon Aouragh : « Nous allons amener nos 18 produits islamiques sur le marché à travers Beate Uhse […] Il y a énormément de potentiel étant donné que nous nous adressons à un marché mondial de 1,8 milliard de personnes ». Linda Blommaert, une porte-parole de la société allemande, affirme : « nous pensons que nous pouvons apprendre beaucoup d’El Asira sur l’exploitation du marché érotique musulman ». Le géant européen avait approché Aouragh dès 2012. Quant aux produits que mettra cette co-société sur le marché, ce ne seront « ni poupées gonflables ni godemichés », précise Aouragh. Bladi.net

Nador accueille le plus grand bateau solaire au monde. S’exprimant à cette occasion, le directeur général de l’Agence pour l’aménagement du site de la lagune de Marchica, Saïd Zarrou, a souligné que « l’escale du PlanetSolar dans la lagune de Marchica n’est pas un hasard. Il témoigne   de la réussite des chantiers et des efforts déployés et surtout de la valeur de ce site d’exception ». A l’issue des vastes chantiers de dépollution de la lagune, auxquels ont participé les habitants même de la région, la Marchica revit « en transformant les nuisances en plaisance », a ajouté M. Zarou, rappelant à cet effet la transformation des anciennes lagunes d’assainissement de la ville de Nador en un parc ornithologique et la reconversion de l’ancienne décharge de l’usine de lavage de minerai de fer du site d’Atalayoun en une Académie de Golf. Le projet de PlanetSolar, qui a vu le jour grâce à une vision prospective de l’avenir, apporte la preuve que l’énergie solaire est un atout essentiel pour la maitrise des technologies axées sur le développement humain en totale harmonie avec les règles fondamentales de la protection de la nature et sa mise en service du bien être humain, indique un document distribué à cette occasion. Grâce à la réussite de son premier tour du monde, PlanetSolar est sacré ambassadeur universel de l’énergie photovoltaïque. Sa mission consiste à répandre le message de l’efficacité de l’énergie solaire à l’échelle planétaire, et sensibiliser sur la nécessité de produire une énergie propre qui pourrait être utilisée dans tous les besoins quotidiens de l’être humain, ajoute le document. Menara

Royal Air Maroc va faire son retour à Dubaï. La compagnie aérienne Royal Air Maroc s’apprête à lancer en février prochain une liaison directe entre Casablanca et Dubaï, où elle n’a pas atterri depuis plus de onze ans et devrait déployer un Dreamliner. Si les réservations sur cette route   ne sont pas ouvertes, la compagnie nationale marocaine lancera le 25 février 2015 selon Airline Route trois vols par semaine entre l’aéroport de Casablanca-Mohammed V et Dubaï, avec des départs mardi, jeudi et vendredi à 15h40 pour arriver le lendemain à 3h05. Les vols retour quitteront les Emirats Arabes Unis mercredi, vendredi et dimanche à 4h40 pour atterrir à 10h00. Royal Air Maroc sera en concurrence directe avec Emirates Airlines sur cette ligne et indirectement avec Etihad Airways (elle partage ses codes avec les deux compagnies du Golfe), Qatar Airways et Saudia, voire Air Arabia via Istanbul. La RAM affiche sur cette liaison un Boeing 767-300ER, mais selon sa directrice général adjointe Habiba Laklalech interrogée lors du salon Connect à Marrakech, Dubaï devrait être desservie avec le second 787-8 Dreamliner de la compagnie. Le premier est attendu en décembre, est sera déployé vers New York etMontréal – deux destinations où il doublera les fréquences actuelles. Le troisième Dreamliner devrait rejoindre la flotte de Royal Air Maroc en 2016 et être envoyé sur une nouvelle liaison vers Pékin, a-t-elle ajouté. La compagnie en a commandé quatre, plus un en option, mais n’a toujours pas précisé leur configuration. Airjournal

Imperial Pneu ouvre la première usine de rechapage pneumatique au Maroc. L’Américain Goodyear relance ses activités dans le Royaume. Son revendeur au Maroc, Imperial Pneu, vient d’inaugurer la première usine de rechapage de pneumatique Goodyear à Ain Sebaâ. D’une surface d’exploitation de 1600 m2, cette unité de rechapage dédiée aux poids lourds est le résultat d’une alliance technologique et un partenariat exclusif avec Goodyear International. L’enveloppe budgétaire du projet s’élève à 20 millions de Dhs. Quelque 80 emplois directs ont été créés. Pour les promoteurs du projet, la mise en place d’une usine de rechapage se veut une réponse pour les entreprises nationales disposant d’une importante flotte de poids lourds pour la maîtrise des coûts d’exploitation, particulièrement à l’heure d’une conjoncture difficile. Ceci dit, le segment du poids lourds local consomme environ 550 000 pneus par an, dont 50 000 correspondent en première monte. Le coût d’un pneu neuf oscille entre 6 et 7 000 Dhs. Ainsi, l’objectif principal, selon les responsables d’Imperial Pneu, consiste à s’intéresser aux 500 000 pneus par an qui correspondent au marché de remplacement, de les rechaper et de garantir une qualité similaire à un pneu neuf grâce à un procédé mondialement reconnu.    lnt

Lamudi lance son application mobile. Lamudi marque une nouvelle étape dans le développement de ses services à travers le lancement de l’application Mobile. Le Maroc a été choisi parmi les 17 pays de l’Afrique pour être pilote de l’application. À partir d’aujourd’hui tous les utilisateurs peuvent télécharger gratuitement l’application sur leurs smartphones sous Android ou iOS. Cette nouvelle application est facile à utiliser, conçue avec un design épuré et un contenu bien structuré. Optimisée pour les smartphones, cette version offre des fonctionnalités et des options détaillées sur l’ensemble des annonces et des agents immobiliers au Maroc. L’intérêt de cette démarche est de mettre à la disposition des visiteurs, une plateforme facilement accessible depuis les smartphones pour consulter toutes les annonces immobilières n’importe où et n’importe quand. L’usage de l’internet mobile s’accroît de plus en plus dans la vie quotidienne des marocains. À présent, le Maroc est classé 4éme parmi les 10 pays africains qui utilisent le plus de mobiles. Lamudi avec son application s’inscrit dans ce marché porteur. Lamudi a été créé en 2013 et est actuellement disponible en Algérie, Bangladesh, Colombie, Ghana, Kenya, Mexique, Maroc, Birmanie, Nigeria, Pakistan, Philippines, Rwanda, Pérou, Arabie Saoudite, Tanzanie, Tunisie, et Ouganda. Sa place de marché en ligne offre aux vendeurs, acheteurs, propriétaires et agents la plateforme idéale pour trouver et vendre en ligne des appartements, maisons, terrains et propriétés commerciales.    Lamudi

 

Social

 

Presque 300 millions de dirhams de haschich saisis à Casa. C’est l’une des plus importantes découvertes des dernières années dans le royaume: entre vendredi 6 et samedi 7 juin, en plusieurs « prises », les autorités . ont saisis près de 28 tonnes de chira (résine de cannabis), d’une valeur   estimée à plus de 280 millions de dirhams (25 millions d’euros). Cette saisie est le résultat d’une enquête lancée par la Police judiciaire (BNPJ), informée de la préparation d’une « opération de grande envergure de trafic de drogue via le port de Casablanca vers un pays arabe », selon le chef de la BNPJ, Abdelhak Khayyam, cité par la MAP. La principale cargaison (plus de 16 tonnes) a été découverte vendredi 6 juin dernier à la suite du contrôle d’un conteneur de 40 pieds dans le port de Casablanca. A destination de la Libye, selon le journal arabophone Sahifat Annass, elle était dissimulée dans « 329 rouleaux en plastique et tubes de canalisations ». A la faveur de cette première découverte et des interrogatoires pratiqués, 7 à 8 tonnes ont par la suite été découvertes par la PJ de Casablanca dans un entrepôt de la ville. Les investigations ont permis l’arrestation de deux quinquagénaires dont le principal responsable du réseau, mais aussi de découvrir de l’argent –pour un montant non précisé– « en monnaie locale, en euros et en rial saoudien ». h24info

Rachida Khalil et son mari Henri Proglio (patron d’EDF) soupçonnés de trafic d’influence. Il y a un peu plus d’un an, on célébrait leurmariage. Aujourd’hui, ils intéressent la justice. En effet, le parquet de Paris enquête sur un possible trafic d’influence qui concerne Henri Proglio, le patron d’EDF,   et son épouse, l’humoriste franco-marocaine Rachida Khalil. Une attention particulière est portée aux comptes bancaires de Rachida Khalil. Ces derniers sont bien garnis (en millions d’euros) alors qu’elle gagne moins de 2000 euros par mois. Selon Lepoint.fr : « Officiellement, Rachida Khalil touche un salaire de 1 800 euros versé par l’une des sociétés de spectacle qu’elle a créées. Mais, d’après les comptes qu’elle possède dans trois établissements bancaires parisiens, les finances de la comédienne sont plus prospères. En un an, la jeune femme a perçu près de 1,8 million d’euros, dont environ 100 000 euros en liquide ». Ces sommes d’argent auraient alerté la cellule anti-blanchiment de Bercy, Tracfin. Rachida Khalil aurait reçu de grosses sommes d’argent de la part d’Atlantis Consulting, une entreprise opérant dans le secteur du pétrole et du gaz. Atlantis consulting est l’un des prestataires d’EDF. Interrogé, en juillet dernier, au sujet d’un chèque qui lui est parvenu, Rachida Khalil a affirmé à Lepoint.fr : « Il s’agit d’un contrat de sponsoring de la part d’une amie que je connais depuis vingt ans ». Cette version ne fait pas l’unanimité car la police, au lieu de la thèse du mécénat, étudie la possibilité d’un trafic d’influence de la part de son mari. Bladi.net

Le gouvernement veut changer la vie des chiffonniers. Hakima El Haïte a fait une annonce dimanche, depuis la corniche de Casablanca, qui devrait changer la vie de quelques centaines de chiffonniers de la métropole casablancaise. La ministre déléguée chargée de l’Environnement   a en effet lancé une opération d’appui aux chiffonniers pour la « collecte des déchets ménagers sélectifs ». L’objectif est d’équiper quelque 300 chiffonniers d’un vélo électrique avec caisson, afin de récupérer les déchets qui auront préalablement été triés par les habitants. Ce programme doit permettre « aux chiffonniers habitués à fureter dans les poubelles de gagner de l’argent dans un cadre plus sain, de faire du chiffonnement une source de revenu et un métier plus digne pour faire vivre leur famille, et ce, grâce aux habitants qui devront d’abord préparer et sélectionner les déchets à domicile », a indiqué la ministre. Afrik.com

Des journalistes sud-américains en visite au Maroc. Une délégation de journalistes sud-américains a entamé, ce lundi, une visite au Maroc par une rencontre, à Rabat, avec le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, a appris Le360 de sources parlementaires. Cette délégation est composée de journalistes venant d’Argentine, du Brésil de l’Equateur, de Colombie et du Chili. Le président de la Chambre des conseillers a traité, avec les journalistes, plusieurs sujets intéressant le Maroc, le Maghreb et la sécurité au Sahel, selon la même source. « Les réformes démocratiques en cours au Maroc et le plan d’autonomie proposé par le royaume pour mettre fin au conflit dans les provinces sahariennes » ont été au centre de cette rencontre. Cheikh Biadillah a exprimé aux journalistes sud-américains, son regret quant à l’entêtement de l’Algérie à bloquer la résolution du conflit qu’elle a créé elle-même en 1975 en soutenant militairement et financièrement les rebelles du Polisario.    Le 360

Des réfugiés syriens bloqués depuis 20 jours sur la frontière algéro-marocaine, fermée depuis 20 ans. Selon la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) présidée par Salah Dabouz, un poignant drame humain se déroule sur la frontière algéro-marocaine, fermée depuis 1994. Deux familles syriennes, composées chacune des deux époux et de deux enfants, sont bloquées depuis près de 20 jours entre le poste-frontières algérien de Akid Lotfi et celui marocain de Zoudj Bghal. D’après un communiqué de la LADDH diffusé aujourd’hui à la presse, les autorités algériennes et marocaines « jouent à se jeter la balle en laissant souffrir ces deux familles et refusent de les laisser pénétrer sur leur territoires respectifs ». Les deux familles, ajoute le communiqué, « n’ont absolument rien sauf une vieille carcasse de voiture et les cartons qu’ils ont pu ramasser (…) et les quatre enfants, âgés respectivement de 1 à 7 ans souffrent de malnutrition ». Le cas d’un de ces enfants, une petite fille d’un an et demi appelée Afinate, est particulièrement préoccupant selon un courriel adressé à la presse avec le communiqué et signé par Houari Kaddour, « membre du bureau national de la LADDH chargé des dossiers spécifiques ». Selon lui, « elle est dans un état très grave et risque de ne pas passer la nuit ».    Maghrebemergent

Entrée en vigueur lundi des nouveaux prix des médicaments. La révision des prix a permis, grâce à l’engagement des acteurs du secteur des médicaments, d’aboutir à la baisse des prix de 1.578 médicaments, ce qui représente 30 pc de l’ensemble des médicaments commercialisés au Maroc et qui couvrent quasiment toutes les classes thérapeutiques et profiteront ainsi à tous les citoyens, précise le communiqué. Les médicaments qui ont été fortement concernés par cette baisse des prix sont principalement les médicaments indiqués dans les maladies chroniques les plus fréquentes, dont les maladies cardiovasculaires et les maladies métaboliques, outre les médicaments hospitaliers et les médicaments antinéoplasiques, utilisés dans le traitement de certains cancers, fait savoir la même source, ajoutant que les pourcentages de baisse des prix atteignent pour 656 produits, 20 à 80 pc de leurs anciens prix. En vertu du nouveau texte règlementant la fixation des prix des médicaments, tout nouveau produit pharmaceutique mis sur le marché marocain sera désormais vendu au Maroc avec un prix aligné avec le prix minimum de référence pratiqué dans les pays retenus pour la comparaison, les pays du benchmark, indique le communiqué. Selon le ministère, cette baisse, appliquée conformément à l’arrêté publié le 8 avril 2014 au Bulletin officiel, fixant la liste complète des nouveaux prix publics de vente des médicaments (les PPV qui remplacent les anciens PPM), est un début pour un processus de révision des prix des médicaments commercialisés au Maroc, qui garantira aux citoyens un accès équitable aux traitements médicamenteux et aux acteurs de l’industrie pharmaceutique.    Menara

 

Art & Culture

 

Raissa Tabaamrant, la députée qui enflame la scène de Mawazine. Raïssa Fatima Tabaamrant, de son vrai nom Fatima Chahou, s’est produite mardi soir sur la scène de Salé du festival Mawazine, Rythmes du monde. L’information peut paraître anodine, sauf que Raïssa Tabaamrant   n’est pas n’importe qui. Le public slaoui a eu droit à un concert donné par une députée du Rassemblement National des Indépendants (RNI). Le spectacle de la diva amazighe aurait été suivi par plus de 130.000 personnes à Salé. L’artiste à la voix envoûtante enchante. Mais parmi les spectateurs l’on entendait plutôt chuchoter que les gens étaient plus curieux de découvrir cette parlementaire qui chante et danse. Habillée d’un caftan rouge et vert, la digne représentante de la nation, qui plaide pour les droits des populations défavorisées de la région du Souss, se déplace avec beaucoup d’aisance et de souplesse sur la scène. C’est la première fois dans l’histoire du Maroc qu’une députée donne un spectacle et de surcroît sur la scène de Mawazine. La femme politique change de casquette le plus naturellement du monde. De la coupole de l’hémicycle à la scène du festival Rbati, le naturel de la chanteuse l’emporte. Elle est en fait tout simplement une députée artiste. « Chanteuse, cheikha, c’est un métier comme un autre », s’écrie un spectateur accroché aux lèvres de la diva, à l’adresse d’un autre spectateur, qui n’arrêtait pas de critiquer l’artiste amazighe. Bladi.net

Jennifer Lopez forfait pour l’ouverture du mondial 2014. C’est une nouvelle absence de marque pour cette Coupe du monde. Cette fois, il ne s’agit pas d’une star de football, mais de la chanteuse américaine, Jennifer Lopez. « Jlo » qui avait enregistré l’hymne de la compétition « We Are One »   accompagnée de Pitbull, de la chanteuse brésilienne, Claudia Leitte et du groupe de percussions brésilien Olodum, a renoncé à participer à la cérémonie d’ouverture du Mondial, jeudi prochain, à l’Arena Corinthians de Sao Paulo avant le match Brésil-Croatie. La FIFA a justifié cette absence dans un communiqué publié, dimanche, par « des raisons de production » sans fournir plus de précisions. Cette cérémonie de 25 minutes à laquelle participeront 600 artistes, gymnastes et spécialistes brésiliens de la Capoeira, « rendra hommage aux trois trésors du Brésil à savoir la nature, le peuple et le football ». Le 360

2 films marocains projetés à Lisbonne. Les films marocains «Sur la planche» de la réalisatrice Leila Kilani et «Quand ils dorment » de Maryam Touzani ont été projetés dimanche, 8juin 2014, à Lisbonne en clôture de la première édition du festival ‘Regards sur la Méditerranée : Cinéma au féminin ».   Les deux films ont été projetés au cinéma Sao Jorge en présence d’un public de divers horizons, d’intellectuels, d’universitaires et de cinéphiles.’Sur la planche » est le premier long métrage de fiction réalisé par Leila Kilani, relate le combat pour survivre d’un quatuor de jeunes femmes de 20 ans, ouvrières dans une usine à Tanger. Quant au court métrage, «Quand ils dorment » de Maryam Touzani, c’est un hommage à l’amour du père. Aujourd’hui

Le Marrakech du Rire présente le Charity Game 2014. Le Marrakech du Rire reconduit son initiative citoyenne au profit des enfants des associations El Karam et l’Heure Joyeuse. Le festival organisera son match caritatif le dimanche 15 juin 2014 à 13h00 au grand stade de Marrakech. Pour cette édition, le match sera ouvert au public et les billets seront en vente à 20 dirhams. La totalité des recettes de la vente des billets du match sera reversée aux associations. Le match accueillera également les bénévoles et les enfants parrainés par les deux associations. De grandes stars du football national et international ont répondu présent, telles que Jeremy Menez, Claude Makelele, Philippe Mexès, Pierre-Emerick Aubameyang, Houssine Kharja ou Steve Mandanda, Youssouf Hadji, Ludovic Giuly, David Ginola, Adil Rami, Jonathan Zebina, Mamadou Niang, Didier Digard, et bien d’autres encore. Les artistes invités du Marrakech du Rire se joindront aux footballeurs, avec entre autres, la présence de Jamel Debbouze, Malik Bentalha, Kad Merad, Eko, Cheb Bilal, et Kamel le Magicien. L’association Al Karam a été fondée en1997 à Safi sous la présidence d’honneur de la Princesse Lalla Meriem, puis une seconde antenne a été ouverte à Marrakech en 2004. Association reconnue d’utilité publique en 2001, elle s’est fixée pour mission de protéger les droits de l’enfant, de les sortir de la rue, et de les réintégrer socialement, notamment par le biais du système scolaire.    lnt

Abderrahim Iqbi expose chez Matisse : L’homme et son destin tragique. Pour ce natif de Marrakech, peindre est une affaire sérieuse. Abderrahim Iqbi, licencié en langue et littérature française, a profité de ses goûts littéraires, de ses critiques d’arts et de sa passion pour le cinéma et le scénario pour mettre en relief des travaux picturaux où l’on retrouve un goût prononcé pour la catastrophe, le drame, la tragédie, dans son sens à la fois théâtral et grec. C’est simple, cet univers donné à voir dans cette exposition à la galerie Matisse de Marrakech, ne ressemble a- à aucun autre dans les annales des Arts plastiques marocains. Certains y verraient quelques rappels de Drissi et de ses paysages humains touchés par le mal-être, mais chez Iqbi le souci est différent. Il ne s’agit pas uniquement de disloquer des silhouettes pour copier l’idée d’un grand peintre marocain. Non, Iqbi puise en lui-même de quoi nourrir ses travaux. On sent un réel questionnement sur le sens de la vie, celle vécue par le peintre. On touche le pourquoi de cette absurdité de l’être perdu entre ce qu’il est et ce qu’il aurait pu être ou alors ce qu’il a toujours voulu atteindre sans jamais y parvenir.    Aujourd’hui

 

Sport

 

Zidane va rester à Madrid. Il faudra vraisemblablement patienter encore quelques temps avant de voir Zinédine Zidane aux commandes de sa propre équipe. Annoncé partant pour un poste de numéro un ces derniers mois, l’entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti ne devrait finalement   pas quitter le Real Madrid à l’intersaison. C’est en tout cas ce qu’il a laissé entendre en marge du Corazón Classic Match, une rencontre de charité entre anciennes gloires du Real et de l’Inter Milan disputée au Stade Santiago Bernabeu dimanche (2-2). «Pour le moment, je suis au Real Madrid, je vais continuer ici. Nous verrons bien ce qu’il se passera…», a lâché le technicien de bientôt 42 ans (il les fêtera le 23 juin prochain), buteur lors de ce match caritatif, comme il l’avait déjà été il y a quelques jours lors d’une rencontre entre anciens du Real et de la Juventus Turin en faveur de l’Unesco. S’il a de beaux restes balle au pied, Zidane devra donc encore attendre avant de pouvoir prouver ce qu’il vaut sur un banc de touche. «J’aime être sur le bord du terrain et entraîner. Être entraîneur, c’est difficile, plus que d’être joueur», a ajouté celui qui a obtenu son diplôme de manager général de club sportif professionnel en janvier dernier, après deux ans de formation au Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges. Ces dernières semaines, le nom du champion du monde 1998 avait circulé du côté de Monaco, de la Juventus Turin, mais surtout de Bordeaux, le club qui l’avait révélé au plus haut niveau entre 1992 et 1996. h24info

Meeting Mohammed VI d’Athlétisme: La FRMA gagne son pari. La qualité de l’organisation, tant au niveau technique qu’au niveau sportif, font de ce meeting un rendez-vous incontournable. Cet événement sportif et festif a pu atteindre tous ses objectifs grâce à l’implication et le   volontarisme dont a fait montre le Président de la Fédération royale marocaine d’Athlétisme (FRMA), M. Abdeslam Ahizoune et toutes ses équipes. Il est remarquable que le Grand Stade de Marrakech a vécu un moment haut en couleur grâce à la grande affluence exceptionnelle du public marrakchi qui a été séduit par l’ambiance musicale, la qualité de l’organisation et les performances des grandes vedettes programmées dans ce meeting. A rappeler que les athlètes marocains ont réalisé de bonnes et honorables performances lors de cette 7ème édition du Meeting, en accédant au podium à 6 reprises. Ainsi, Sadik Mikhou a remporté l’épreuve du 1500 m, en s’imposant en 3’34’’36, devant le turc Ilham Ozbilen (3’34’’76) et l’autre marocain Yassine Bensghir (3’34’’80). Abdelaati Iguider, détenteur du record du 1.500m du Meeting, s’est contenté de la 9ème position avec un temps de 3’38’’26. Le Marocain Ilias Fifa s’est classé 2ème sur l’épreuve du 5000m, signant du même coup son record personnel (13’14’’89). L’athlète Bahreïni Albert Rop a remporté cette épreuve avec un chrono de 13’14’’45, alors que la 3ème place du podium est revenue au Kenyan Vincent Rono (13’16’’42). La Marocaine Salima El Ouali Alami est montée sur la 3ème marche du podium de l’épreuve du 3000m steeple avec 9’32’’23, derrière l’Ethiopienne Hiwot Ayalew, première avec 9’24’’11, et la Bahreïnienne Ruth Chebet, deuxième avec 9’27’’90. Menara

Lajour dans le top 10 des buteurs du Monde. Mouhssine Iajour a occupé la 6ème place dans le classement des buteurs du monde, établi mensuellement par l’IFFHS (International Federation of Football History & Statistics). Un classement qui ne prend en considération que les buts   marqués par chaque joueur dans les compétitions continentales et internationales au niveau du club et de l’équipe nationale. Dans le classement du mois de Mai 2014, Iajour s’est classé sixième avec 7 buts au total (5 buts en Champions League d’Afrique avec le Raja de Casablanca et 2 avec l’Equipe Nationale). Mis à part Iajour, un autre marocain à figuré sur ce classement, à savoir Ayoub Nanah. L’attaquant du DHJ s’est classé 22e avec 5 buts réalisés en Coupe de la CAF avec l’équipe d’El Jadida. Alors que le portugais Cristiano Ronaldo s’est adjugé la première place avec 10 réalisations. Mountakhab

Boufal prochainement avec El Arabi? Après avoir passé une saison avec Angers en Ligue 2, Sofiane Boufal pourrait changer de couleurs cet été. Selon l’Équipe, le médian offensif marocain serait en contact avec le club de Liga, Granada CF, qui a terminé la saison à la 15e place du classement général. En cas de transfert, Boufal pourrait évoluer avec un autre marocain en la personne de Youssef El Arabi.    Mountakhab

Barcelone: Un Marocain remporte la 7è Course de l’intégration des handicapés. La 7ème édition de la Course de l’intégration des handicapés, organisée à Barcelone, a été remportée par l’athlète marocain résident en Espagne, Driss Lkhaouaja. Driss Lkhaouaja, qui a dominé la course depuis le début, a parcouru les 10.000 mètres de la course en 30 min 37 sec, rapporte la MAP. Chez les dames, la course a été dominée par l’espagnole Miriam Ortiz avec un chrono de 35 min 58 sec. Plus de 2.000 athlètes de différentes nationalités ont pris part à la 7ème édition de la Course d’intégration des handicapés de Barcelone.    Le Mag

International

 

L’aéroport de Karachi théâtre d’une importante attaque des talibans pakistanais. Le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP, ou Mouvement des talibans duPakistan), principal groupe taliban du pays, a officiellement revendiqué, lundi 9 juin, une attaque meurtrière contre l’aéroport international   Jinnah de Karachi. Le groupe islamiste a affirmé avoir agi « pour venger la mort de Hakimullah Mehsud », son ancien chef tué en novembre par un tir de drone américain dans les zones tribales du nord-ouest pakistanais. L’assaut, qui a duré toute la nuit, a fait 28 morts, selon les autorités, dont dix assaillants et plusieurs employés de l’aéroport. Il intervient seulement trois mois après qu’Islamabad et le TTP ont renoué le contact pour tenter de relancer un difficile processus de négociations. Celui-ci avait été engagé après l’élection en juin 2013 au poste de premier ministre de Nawaz Sharif, un conservateur disposant de relais dans les mouvances islamistes. En revendiquant l’attaque, le porte-parole taliban Shahidullah Shahid a semblé enterrer ces discussions, les dénonçant comme un « artifice », un « outil de guerre » supplémentaire utilisé par les autorités pour neutraliser les groupes talibans. Cet assaut sanglant, qui s’est achevé en fin de matinée par la mort des assaillants, confirme aussi la fragilité de la situation sécuritaire dans le pays et ses défaillances en la matière, y compris sur ses sites les plus stratégiques. Lundi matin, l’armée pakistanaise a annoncé avoir repris le contrôle de l’aéroport. Mais les tirs ont repris dans la matinée, vers 8 h 30 locales (5 h 30 à Paris), conduisant la force paramilitaire des Rangers et les commandos d’élite déployés sur place à retourner à l’affrontement avec les rebelles. Le Monde

Syrie: Bachar al-Assad décrète une « amnistie générale ». Le président syrien Bachar al-Assad a décrété une « amnistie générale » pour tous les « crimes » commis jusqu’à ce lundi, une semaine après sa réélection controversée organisée en pleine guerre, a annoncé la télévision d’Etat.   Il s’agit de la plus large amnistie annoncée depuis le début du conflit le 15 mars 2011, déclenché par un mouvement de contestation pacifique qui, après avoir été réprimé dans le sang, a dégénéré en rébellion contre le régime Assad. Si elle est mise en application intégralement, des dizaines de milliers de détenus devraient être libérés. L’amnistie concerne pour la première fois des crimes figurant dans la loi sur le « terrorisme » de juillet 2012, qui comprend à la fois les rebelles et les militants antis-régime. Les amnisties précédentes avaient exclu les « terroristes » et les « criminels en fuite ». Selon un juriste et militant des droits de l’Homme à Damas, cette amnistie doit concerner les personnes à la fois jugées et celles bien plus nombreuses qui croupissent sans jugement dans les prisons et les centres de détention des renseignement du régime. C’est également la première fois que le régime offre une amnistie aux combattants étrangers qui se rendent d’ici trois mois. Lors des amnisties précédentes, les organisations de défense des droits de l’Homme avaient affirmé que les décrets n’avaient pas été appliqués dans leur intégralité et que beaucoup de détenus n’avaient pas retrouvé la liberté. Citant le ministre de la Justice, la télévision d’Etat a indiqué que cette initiative intervenait « dans le cadre de la réconciliation et de la cohésion (…) après les victoires de l’armée » sur le terrain, face aux rebelles. Menara

Vu des Etats-Unis : Le soldat Bergdahl méritait-il d’être sauvé ? La libération du dernier prisonnier de guerre américain Bowe Bergdahl, annoncée le 31 mai dernier, en échange de cinq prisonniers talibans de Guantanamo fait toujours la une des journaux américains. Retour sur un   scandale qui n’en finit pas. L’hebdomadaire américain, Time magazine, fait sa une sur Bowe Bergdahl, le soldat américain détenu en Afghanistan pendant presque cinq ans avant d’être libéré. Pour le magazine, « le retour du sergent est loin d’être une simple histoire réconfortante. Ce qui en fait un symbole idéal de la fin de la guerre en Afghanistan ». Retour en arrière : le 31 mai dernier dans les jardins de la Maison-Blanche, Barack Obama annonce, en compagnie des parents du soldat enlevé, sa libération. Il parle du « devoir de la nation, de loyauté militaire, le tout sur un ton victorieux », note Time. Dans le contexte du retrait des troupes américaines d’Afghanistan, c’est la parfaite nouvelle : l’Amérique a récupéré son dernier prisonnier de guerre. Mais le magazine se pose surtout la question de la suite : « Qu’est ce qui attend l’Afghanistan et ses voisins avec le départ des Etats-Unis ? Bien qu’Obama ait annoncé récemment son plan de laisser 10 000 troupes après fin 2014, diminuant les effectifs progressivement jusqu’à 2016, l’accord qui a présidé à la libération de Bergdahl (il a été échangé contre cinq détenus talibans de Guantanamo) donne l’impression que l’Amérique se lave les mains de l’Afghanistan. » D’autant que, dans un an, les talibans seront libres de faire comme bon leur semblera ajoute Time. En effet, les prisonniers talibans libérés sont de très hauts responsables, ils ont été livrés au gouvernement du Qatar qui s’est engagé à les surveiller pendant un an. D’où la colère républicaine. Le site internet The Daily Beast analyse sévèrement la colère républicaine : « Oubliez Benghazi [l’attaque du consulat américain en Lybie le 11 septembre 2012 pour laquelle Hillary Clinton est régulièrement critiquée par les républicains], Bergdahl peut très bien être la fragile excuse pour lancer une procédure d’impeachment [procédure de destitution] contre Obama dont les républicains rêvent depuis longtemps. Courrier International

Les assassins de la journaliste Anna Politkovskaïa condamnés à la perpétuité. Sept ans après l’assassinat d’Anna Politkovskaïa, un tribunal de Moscou a condamné à la prison à perpétuité lundi 9 juin. Roustam Makhmoudov a été reconnu coupable d’avoir tiré sur la journaliste d’opposition. Son oncle, Lom-Ali Gaitoukaïev a été identifié comme l’organisateur de l’assassinat. Le tribunal a également condamné à vingt ans d’emprisonnement un policier moscovite reconnu coupable d’avoir participé à la préparation du meurtre. Les deux frères du tireur, Ibragim et Djabraïl Makhmoudov, accusés d’avoir guetté la journaliste et averti leur frère de son arrivée, ont écopé respectivement de douze et quatorze ans de prison. Le parquet avait requis des lourdes peines de détention, allant de quinze ans à la perpétuité, pour les cinq accusés, tandis que les avocats des enfants de la victime demandaient au tribunal de faire preuve de clémence envers Djabraïl et Ibragim Makhmoudov, jugeant qu’ils avaient joué un rôle mineur dans le meurtre. Le ou les commanditaires n’ont toutefois toujours pas été identifiés, probablement protégés par le Kremlin selon les proches de la journaliste. En 2012, l’ancien policier Dmitri Pavliouchenkov, accusé d’avoir localisé Anna Politkovskaïa et fourni l’arme pour l’assassiner, avait déjà été condamné à douze ans de détention.    Le Monde

Hillary Clinton : quand Sarkozy parlait cash ! Hillary Clinton n’a pas oublié Nicolas Sarkozy dans ses mémoires, qui paraîtront mardi aux États-Unis et reviennent sur ses quatre années passées à la tête du département d’État de 2009 à 2013. Selon l’ancienne secrétaire d’État, l’ancien président français est un amateur de potins et il adore égratigner les dirigeants étrangers en brossant leur portrait sans détour. Un extrait de Hard Choices (« Le Temps des décisions » en France) a été diffusé lundi par le site américain Politico. En France, c’est Le Point qui publiera en exclusivité les meilleurs extraits du livre événement de ce printemps. On peut y lire : « La plupart des dirigeants étrangers sont plus calmes en privé qu’en public. Pas Sarkozy. » Sarkozy, poursuit-elle, « racontait des potins, décrivait nonchalamment d’autres dirigeants étrangers comme fous ou infirmes ; l’un d’eux était un fou accro aux drogues ; un autre avait une armée qui ne savait pas se battre ; et encore un autre descendait d’une longue lignée de brutes », explique-t-elle. Hillary Clinton relève aussi que l’ancien président français critiquait l’univers très masculin de la diplomatie. « Sarkozy se demandait en permanence pourquoi tous les diplomates qui venaient le voir étaient systématiquement vieux, gris et masculins », dit-elle. La publication des mémoires de Hillary Clinton s’accompagne d’une intense campagne médiatique et d’une tournée de promotion aux États-Unis, perçues comme le prélude d’une candidature à la Maison-Blanche en 2016.    Le Point

Nouvelles Technologies

 

Madar Research & Development: Le Maroc intégrera le top 3 arabe de pénétration Internet. Dubaï : Madar Research & Development est un cabinet d’étude spécialisé des marchés des TIC, basé à Dubaï; il est une dépendance de la Dubaï Internet City. Une étude prévisionnelle du cabinet   Madar Research & Development, promet au Maroc un rang en force, en matière de taux de pénétration d’Internet, au niveau de la zone MENA . En effet, rapporte le site libanais, iloubnan, le Maroc qui occupait en 2012, la 6ème place dans le monde arabe en matière de pénétration Internet, avec un taux de 47,4%, se classant derrière Bahreïn (65,7%), le Koweït (59,3%), les Emirats Arabes Unis(57,2%), le Qatar (54,9%) et l’Arabie saoudite (53,4%), il fera un saut géant dans 3 ans. Selon l’étude prévisionnelle de Madar Research & Development, le Maroc passera en 2017, au 3ème rang dans le monde arabe en matière de pénétration et accessibilité sur ses marchés des services et connexions Internet. Le Maroc aura un taux de 72.4% derrière le 1er pays arabe qui sera toujours Bahrein avec87,4% et le 2ème qui sera le Koweït avec un taux de 73,7%. Le Mag

Uber, champion du VTC, vaut plus de 17 milliards de dollars. Uber passe dans une autre dimension. La start-up de réservation de voitures de tourisme a annoncé vendredi avoir conclu une gigantesque levée de fonds de 1,2 milliard de dollars (879 millions d’euros). Elle est désormais valorisée   à plus de 17 milliards de dollars (12,5 millions d’euros), une somme qui pourrait grimper jusqu’à 18,2 milliards de dollars (13,2 milliards d’euros) une fois l’opération bouclée. Jamais une start-up n’avait levé autant d’argent depuis les 1,5 milliard de dollars de Facebook en 2011, un an avant son introduction en Bourse. Créé en 2009, Uber développe une application mobile permettant à ses utilisateurs de réserver des voitures de tourisme avec chauffeur pour leurs déplacements. Le service utilise la fonction de géolocalisation des smartphones afin de repérer les véhicules à proximité. Il est désormais disponible dans 128 villes dans le monde. «Grâce à notre croissance, notre entreprise s’est transformée d’une petite start-up mal gérée de la Silicon Valley à une véritable philosophie de vie pour des millions de personnes dans le monde», s’est félicité Travis Kalanick, PDG d’Uber, dans un communiqué. Avec cette levée de fonds, l’entreprise de 900 salariés se hisse en tête du podium des start-up valorisées à plus de dix milliards de dollars, comme la plateforme de location de logements Airbnb et le service de stockage en ligne Dropbox. En 2013, elle avait déjà levé 258 millions de dollars (188 millions d’euros) auprès d’investisseurs divers, dont le fond de Google dédié aux start-up. h24info

La cyber-criminalité coûterait 327 milliards d’euros par an. Selon un rapport publié lundi par le Center for Strategic and International Studies (CSIS), la cyber-criminalité coûterait environ 445 milliards de dollars par an (327 milliards d’euros) par an à l’économie mondiale en termes de croissance,   d’innovation et de compétitivité. Un nouveau fléau pour l’économie mondiale? Pour Jim Lewis, membre du CSIS « la cyber-criminalité est un impôt sur l’innovation; elle ralentit le rythme de l’innovation dans le monde en réduisant la rémunération des innovateurs et des inventeurs ». Géographiquement, la facture pèse surtout sur les grandes puissances économiques : le coût pour les Etats-Unis, la Chine, le Japon et l’Allemagne atteint un total de 200 milliards de dollars (près de 150 milliards d’euros). Les pertes liées aux données personnelles, telles que les données des cartes de crédit volées, sont estimées à 150 milliards de dollars. Aux Etats-Unis, 40 millions de personnes, soit environ 15% de la population, ont été victimes de vols de données personnelles par les hackers. Cependant, « il faut noter qu’une collaboration internationale plus étroite dans la lutte contre la cyber-criminalité commence à porter ses fruits », souligne McAfee, un éditeur de logiciel anri-virus. Lundi dernier, la justice américaine a par exemple annoncé avoir démantelé un réseau international de pirates informatiques qui avaient réussi à contaminer des centaines de millions d’ordinateurs dans le monde. La Tribune

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires