Flash-news : toute l’actualité du 11 juin 2014

Flash-news : toute l’actualité du 11 juin 2014

472
0
PARTAGER

Des initiatives locales pour résorber le chômage. Dans un entretien à la MAP en marge de la 103e conférence internationale du travail à Genève (28 mai-12 juin), Seddiki dévoile «la vision renouvelée du combat multiforme» contre le chômage des jeunes, y compris les «initiatives locales   de l’emploi» dans lesquelles il dit voir une partie de la solution. Il s’agit en gros de recouvrer l’ensemble des leviers susceptibles de créer des emplois en quantité et en qualité suffisantes et de garantir une meilleure qualification des ressources humaines. «Nous avons grand espoir, malgré les statistiques décourageantes du premier trimestre 2014, de ramener le taux de chômage à 8% comme nous y sommes engagés en tant que gouvernement», a souligné le ministre. La réforme du marché du travail équivaudrait, selon lui, à un point de chômage de moins, mais, note-t-il, «elle va prendre du temps puisque c’est la clé de voûte de notre action». Pour Abdeslam Seddiki, «nul ne peut prétendre avoir une solution magique à la problématique du chômage, mais cela ne nous empêche pas de faire preuve de créativité et de puiser dans notre intelligence collective afin de trouver des solutions». Prié de dire quelles sont les actions envisagées contre le chômage des jeunes, il a insisté sur le besoin de revisiter les politiques mises en œuvre depuis des années et grâces auxquelles le taux de chômage de cette catégorie a pu être ramené de 25 à 16%. «Le ministère est en train de revoir les programmes Idmaj, Taahil et Moukawalti d’appui à l’insertion des jeunes dans la vie active, de sorte à y apporter les rectifications et les ajustements qui s’imposent», a-t-il précisé, relevant que Moukawalati «doit être mis à plat parce qu’il n’a pas donné les résultats escomptés». Maghrebemergent

Syrie : Ban Ki-moon voudrait un marocain pour remplacer Lakhdar Brahimi. Londres : Les couloirs de l’ONU à New York et le bureau du secrétaire général, Ban Ki Moon sont fortement animés à la recherche d’un remplaçant de l’algérien Lakhdar Brahimi,   démissionné de son poste d’envoyé onusien et arabe en Syrie. Le SG de l’ONU préférerait que l’algérien Lakhdar Brahimi, soit remplacé par un homme politique ou un diplomate marocain de haut calibre. Selon le journal saoudien domicilié à Londres, Asharq Al-Awsat, des sources diplomatiques arabes bien informées, requérant l’anonymat, ont déclaré au journal que le Ban Ki-moon insiste pour un candidat du Maroc. Selon ces mêmes sources, Ban Ki Moon a expliqué que le Maroc, pays restant en bons termes avec toutes les parties impliquées dans la crise syrienne, sera la meilleure option pour piloter une solution définitive et durable à cette crise. Ces sources ont ajouté au quotidien saoudien que tout candidat marocain, recevrait le soutien arabe et international, grâce à l’excellence des liens du Maroc avec les pays du Golfe, lesÉtats-Unis, l’UE, la Russie et la Chine. Par ailleurs, Asharq Al-Awsat a indiqué avoir questionné une source diplomatique marocaine à Rabat sur le sujet. Celle-ci lui a assuré que le royaume n’était pas intéressé par ce poste : ‘‘Le Maroc encouragerait Ban Ki Moon à choisir un candidat occidental pour éviter toute sensibilité arabo-arabe’’ explique la source marocaine, ajoutant que le Maroc avance le nom de Jan Eliasson, Vice-secrétaire général de l’ONU pour les affaires politiques. Le Mag

Le Roi Mohamed VI achève une visite de dix jours en Tunisie. Le Roi Mohamed VI du Maroc a quitté, lundi, Tunis, au terme d’une visite de dix jours en Tunisie. A son départ de Tunis, Mohamed VI a été salué par le président de la République provisoire, Moncef Marzouki, au cours d’une cérémonie officielle. Plusieurs membres du gouvernement, le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, le gouverneur de Tunis et le doyen du corps diplomatique à Tunis, l’ambassadeur de Palestine, Salman Harfi ont assisté à la cérémonie de départ, selon un communiqué de la présidence de la République. Le souverain chérifien qui a entamé, vendredi 30 mai, une visite officielle de trois jours en Tunisie, a décidé de prolonger sa visite à titre privé. Il a ainsi visité plusieurs sites touristiques de la Tunisie. Au terme de sa visite officielle en Tunisie, le souverain marocain a adressé un message de remerciements au président Marzouki, dans lequel il lui exprime ses vifs remerciements et sa grande gratitude pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité qui lui ont été réservés ainsi qu’à la délégation l’accompagnant, rapporte l’Agence de presse marocaine (MAP). Mohamed VI a, de même, fait part à Marzouki de sa profonde satisfaction quant à l’esprit de fraternité sincère ayant marqué les rencontres et les entretiens entre les deux chefs d’Etat.    Maghrebemergent

Fonction publique: Le projet de loi anti-corruption fin prêt. Le ministre délégué à la Fonction publique, Mohamed Moubdie, a annoncé, mardi, que son département a achevé l’élaboration d’un projet de loi relatif à la lutte contre la corruption dans la fonction publique. Le ministre s’exprimait devant le Conseil supérieur de cette entité, dont les travaux ont été ouverts par le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a constaté un journaliste de Le360. Le Conseil supérieur de la fonction publique examinera, lors de son assemblée générale -qui ne s’est pas tenue depuis quatre ans- une dizaine de problématiques liées au rendement de l’administration publique.    Le 360

Economie

L’enquête du J-PAL au Maroc qui démonte le mythe de la microfinance. Massachusetts : J-PAL (The Abdul Latif Jameel Poverty Action Lab) est un centre de recherche américain, crée au sein de la célébrissime grande école américaine, Massachusetts Institute of Technology (MIT).   J-PAL a mené enquête au Maroc, pour les besoins d’une étude sur l’impact de la microfinance comme outil de développement de revenus pour les couches sociales défavorisées. Cette enquête menée selon la méthode d’analyse comparative, dans plus de 162 villages marocains dont la moitié bénéficient de programmes de microfinance et l’autre moitié non, a eu pour objectif d’évaluer les résultats à moyen-terme de cet outil vanté un peu partout dans le monde comme le moyen innovant pour réduire la pauvreté par l’encouragement de l’infiniment petit auto-entreprenariat. Selon le site du journal financier britannique, The Economist, les enquêteurs du J-PAL ont relevé au Maroc, que la microfinance n’était pas à moyen terme aussi bénéfique qu’elle se promettait. En comparant les paysans marocains qui bénéficient de microcrédits, pour acheter des bêtes d’élevages ou travailler la laine par exemples, à ceux qui n’en bénéficient pas, et travaillent comme salariés, inattendument les enquêteurs US ont remarqué qu’à moyen-terme, les revenus des premiers ne s’amélioraient pas, au contraire, ils régressaient, alors que les seconds pouvaient garder un certain degré de stabilité financière.  Le Mag

La Bourse des valeurs de Casablanca classée 4e en Afrique. Selon une étude réalisée par la banque d’investissement opérant en Afrique, African Alliance, la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC) se positionne à la 4e place dans le classement des 10 plus grandes Bourses africaines.   L’étude entreprise par African Alliance s’est basée sur la capitalisation globale des places boursières africaines pour l’établissement de celui-ci.

Dans le cadre de ce classement, le Johannesburg Stock Exchange (Afrique du Sud) prend les devants, avec 330,287 milliards de dollars. En seconde position vient le Nigerian Stock Exchange (Nigeria), avec un total de 82,813 milliards de dollars. L’Egyptian Exchange (Égypte), avec 63,716 milliards de dollars, s’accapare la troisième place, et la quatrième place est occupée par la Bourse des valeurs de Casablanca (Maroc), avec une capitalisation totale de 55,446 milliards de dollars. Les Eco

Marriott investit 15 milliards de dollars dans le monde : Le Maroc concerné. Bethesda, Maryland, USA : Le groupe hôtelier américain Marriott International, a planifié un investissement géant de 15 milliards de dollars pour le lancement de plus de 200 hôtels dans le monde,   le Maroc recevra une part de ces investissements.

Ces investissements seront étalés sur une dizaine d’années et concerneront le développement de classes de produits hôteliers, de catégorie de luxe et lifestyle.Selon le site britannique spécialisé, C&IT magazine, sous la marque Ritz-Carlton, Marriott prévoit d’ouvrir d’ici la fin de 2016: un hôtel à Rabat au même titre que dans d’autres métropoles mondiales comme Nanjing en Chine, Los Cabos au Mexique; Tunis en Tunisie; Haikou en Chine; Panama City au Panama; Bali en Indonésie; et Macao. A rappeler que nous rapportions sur Lemag.ma, que le vice-président des ventes pour l’Afrique et le Moyen Orient chez le groupe Marriott International, Vladimir Dabbah, avait confirmé la programmation par Marriott, de nouveaux projets au Maroc et en Tunisie, dans les deux années à venir. Le Mag

Casablanca, deuxième ville au plus grand potentiel de croissance inclusive en Afrique. Casablanca figure en deuxième position des villes africaines au plus important potentiel de croissance inclusive pour l’avenir dans le continent africain, selon le rapport sur l’Indice 2014 de croissance des villes africaines (ACGI), publié lundi par l’agence Ecofin. L’indice de classement des villes africaines se base sur plusieurs critères, notamment la mesure de croissance du PIB par habitant, les dépenses de consommation des ménages, la lutte contre la corruption, l’efficacité des actions du gouvernement et la stabilité socio-politique du pays. La métropole économique marocaine arrive en deuxième position derrière Accra, capitale du Ghana. Freetown (Sierra Leone) occupe la troisième places des villes africaines disposant du plus haut potentiel de croissance inclusive. Désignée parmi les cités émergentes à haut potentiel, au classement 2014 de Global Cities Index (GCI), Casablanca a été également consacrée cette année troisième meilleure destination climatique au monde.    Bladi.net

AWB s’allie au leader bancaire russe Sberbank. Le forum économique maroco-russe, qui se tient à Moscou les 9 et 10 Juin 2014, a été l’occasion pour le groupe Attijariwafa bank de signer avec Sberbank, la plus grande banque en Russie et en Europe de l’Est et la troisième en Europe. Dans cet accord, les deux groupes s’engagent à développer leur coopération dans plusieurs domaines, tel que le correspondent banking, le trade finance, les syndications, les marchés des capitaux, les services de custody et bien d’autres. Cet accord a été signé par Mohamed El Kettani, pdg d’Attijariwafa bank et André G. Ivanov, Global Head of Trade Finance and Correspondent Banking à Sberbank. Notons que Sberbank, créée en 1841, est aujourd’hui le système circulatoire de l’économie russe et contribue au tiers de l’industrie bancaire du pays, avec un part de marché de 28.6%. La banque est le premier pourvoyeur de crédits et le premier collecteur d’épargne du pays. Elle dispose d’un réseau de 17 banques territoriales et de plus de 19.000 agences dans le pays.    Les Eco

Publicité en ligne : une nouvelle solution pour le ciblage. La régie digitale au Maroc Touch Media, a annoncé le lancement de Noa Direct Medaillon, un réseau publicitaire online composé «exclusivement des meilleurs sites marocains, totalisant un demi-milliard de pages vues par mois». Il permet aux entreprises souhaitant communiquer sur le web d’avoir une présence optimisée sur la toile à travers un ciblage précis. Les sites du réseau sont classés par thématique, à savoir la presse francophone et arabophone, les petites annonces, le sport, l’automobile et le bien-être. Avec cette nouvelle solution, Touch Media offre aux entreprises marocaines une présence et une visibilité ciblées sur les sites locaux les plus performants. L’objectif de cette approche est de canaliser une partie plus importante des investissements en communication vers les sites locaux, participant ainsi au développement du tissu économique local. Les tarifs sont calculés sur la base du coût par clic (CPC), assurant une rentabilité aussi bien pour les annonceurs que pour les sites partenaires. La plateforme utilise des formats intégrés au contenu des sites, qui ne gênent pas la navigation des internautes.    Les Eco

Social

Les Marocaines, parmi les mamans les plus malheureuses au monde. Les Marocaines seraient parmi les mamans les plus malheureuses au monde, d’après le rapport annuel de l’ONG britannique « Save the children ». L’organisation place le Maroc à la 124è position sur un total de 178 pays.   La santé maternelle et le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans, sont les deux principaux critères pris en compte par ce classement. Le rapport annuel de l’ONG intitulé « la situation des mères dans le monde en 2014″, compare la situation et les conditions dans lesquelles vivent les mamans dans plusieurs pays à travers le monde au cours des 15 dernières années. Le Maroc qui arrive loin derrière la Tunisie (59è) ou l’Algérie (71è), figure en très mauvaise position au niveau des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord. Le Maroc a pourtant gagné trois places par rapport au classement de 2013. L’Arabie Saoudite arrive en première position au niveau des pays arabes. Le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans au Maroc est de 33,1 pour 1.000 naissances vivantes. Au Maroc, au moins 100 femmes sur 100.000 nouvelles naissances perdent la vie pendant l’accouchement, contre 132 en 2010 et 227 en 2003. « Save the children » étudie plusieurs critères avant d’établir son classement, notamment « la santé maternelle, le nombre d’années qu’un enfant passe en moyenne à l’école, le revenu national brut par habitant et la participation des femmes dans la vie politique ». Bladi.net

Tasribat: les épreuves du bac ont encore fuité cette année. Les avertissements du ministère de l’Education contre les tricheurs au bac, menacés d’un renvoi, voire d’une peine de prison ferme, n’ont pas été très dissuasifs. Puisque que dès les premières heures de ce mardi, premier jour des examens,   des copies des sujets se sont multipliées sur internet, les réseaux sociaux et les blogs. H24info a ainsi pu retrouver plusieurs pages Facebook ainsi qu’un blog qui ont depuis les premières minutes des épreuves, mis en ligne des sujets dans plusieurs matières: comptabilité, physique-chimie (pour les filières Sciences de la vie et de la terre ainsi que Physique-chimie), langue arabe pour la filière littéraire, etc. Et ce n’est pas tout. La plupart de ces sujets sont accompagnés de réponses/solutions postées gracieusement sur les différentes plateformes déjà citées. L’un des administrateurs de l’une de ces fameuses pages « Tasribat » nous avait expliqué l’année dernière que « les examens commencent à 8h. Dès 8h05 ou au maximum à 8h10, on reçoit des copies prises et envoyées par des élèves pendant l’examen grâce à leurs smartphones ». En dehors des salles de classe, d’autres jeunes se mettent ensuite à rédiger les solutions aux exercices, les réponses aux questions, les commentaires ou traductions, et les postent à leur tour sur internet. Du coup, le gouvernement avait promis vendredi que de « nouvelles technologies seraient utilisées par le département de tutelle pour brouiller l’utilisation des smartphones et de la 3G, devenus les nouveaux outils de la triche ». Une stratégie qui a visiblement eu ses limites, puisque les épreuves sont déjà disponibles sur internet. De même, les menaces de sanction (jusqu’à 3 ans d’inéligibilité au bac pour les tricheurs), et de prison pour les « bandes organisées », brandies par Rachid Belmokhtar, ministre de l’Education, au micro de HitRadio (voir vidéo ci-dessous), n’ont pas eu l’effet escompté… h24info

Des policiers marocains en stage de formation aux USA. Le département d’Etat américain aurait mis en place un programme de formation et de qualification aux USA, au profit des policiers marocains. Ainsi, rapporte des sources médiatiques arabophones de la place, dans leurs livraisons d’aujourd’hui,   mardi 10 juin, un premier groupe de policiers marocains, serait envoyé aux Etats-Unis pour rejoindre différent services de sécurité américains.Les policiers marocains y poursuivraient des stages de formation et des entrainements de qualification en renseignement et sur les dernières générations de techniques et matériels d’usages sécuritaires. A noter que la coopération sécuritaire maroco-américaine couvre également et depuis des années, les volets militaires. Annuellement sont organisés des exercices communs dont le plus en vue, en terme d’étendue est l’exercice African Lion,auquel participent les FAR et les US Marines. Le Mag

Erreur médicale : Enfin on s’y intéresse ! «En dépit des progrès de la médecine, la responsabilité des médecins en cas d’erreur médicale est toujours régie par le code des obligations des contrats datant d’un siècle». Les propos émanent de Mustapha Ramid, ministre de la justice et des libertés, qui était l’invité d’un colloque sur la responsabilité civile des médecins en cas d’erreurs médicales. Les organisateurs de l’événement qui vient de se tenir à Casablanca ont voulu ainsi lancer la réflexion sur une future loi qui doit combler le vide juridique concernant les erreurs médicales d’autant plus que de nombreuses personnes s’estimant être victimes d’une erreur ont recours à la justice. Les statistiques officielles sur le nombre des erreurs médicales sont tout simplement inexistantes au Maroc. Les estimations qui existent concluent à une hausse relative des erreurs commises par les professionnels vus la complexité des interventions médicales ces dernières décennies.    Aujourdhui.ma

Hajj: Le tirage au sort des candidats du 30 juin au 11 juillet. Le tirage au sort aura lieu au niveau des caïdats et arrondissements des différentes préfectures et provinces du Royaume selon le calendrier et le lieu établis par les autorités locales. Un communiqué du ministère des Habous et des Affaires islamiques indique lundi que les commissions chargées de l’organisation du tirage au sort ont été désignées en coordination avec le ministère de l’Intérieur et le ministère du Tourisme. Cette opération sera effectuée en public et en présence de toutes les personnes intéressées, précise la même source. Pour de plus amples informations sur l’opération de tirage au sort, les personnes intéressées sont priées de prendre contact avec le bureau d’inscription, ajoute le communiqué.    Menara

La plage Aïn Diab débarrassée de plus de six tonnes de déchets. Pour la neuvième édition de l’opération «Bahri dima clean», l’association qui porte le même nom a frappé fort. En ce sens, quelque 6,3 tonnes de déchets ont été collectées au niveau de la plage Aïn Diab, selon Nabil Scally, cofondateur de l’association Bahri. L’opération s’est déroulée dimanche dernier au niveau de l’accès 13, en l’espace d’une matinée, sur près de 3 km. Les organisateurs indiquent que plus de 4.000 bénévoles ont répondu présent à l’appel lancé par l’association depuis plusieurs semaines. À l’image des précédentes éditions, l’opération a connu l’implication d’enfants issus des orphelinats, des écoles publiques et privées, d’associations locales et d’entreprises. La tradition voulant que chaque année une personnalité prenne part à cette action verte, cette neuvième opération Bahri a connu la participation de Madame environnement, en la personne de Hakima El Haïti, ministre déléguée chargée de l’Environnement. L’événement qui a eu pour scène la plage Aïn Diab a été organisé en marge de la célébration de la Journée mondiale de l’océan. Pour l’occasion, l’association Bahri s’est engagée dans une tournée à travers plusieurs plages, à savoir les Sablettes, Bouznika, Dar Bouâzza et Aïn Sebaâ, en plus des plages de Rabat, d’El Jadida et de Safi. Cette campagne environnementale annonciatrice de l’été a débuté le 11 mai dernier et s’est clôturée ce dimanche 8 juin, à travers deux opérations simultanées organisées à Casablanca (Aïn Diab) et à Safi.    Le Matin

Art & Culture

MEDI1TV dévoile sa grille pour le mois sacré de Ramadan. À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, MEDI1TV annonce la couleur en dévoilant la grille dédiée à ce mois. Au programme : de nouvelles fictions, des documentaires, des magazines de société… bref, une collection   diversifiée. La programmation spéciale débute en après-midi avec quatre rendez-vous quotidiens : deux nouvelles séries documentaires, ainsi que deux nouvelles fictions sur deux grandes périodes de l’histoire arabo-muslmane. S’agissant de la première série documentaire, elle retrace la vie des épouses du Prophète et leur rôle dans la première phase d’expansion de l’Islam, alors que la seconde revient sur les particularités de l’Islam qui ont caractérisé les fondations de la société et de l’organisation administratives islamiques. Avant le ftour, la chaine prévoit un programme de détente avec de l’humour et de l’actualité Ramadanesque, avec un décrochage par le Brésil pour suivre les dernières infos du mondial. Au ftour, place aux fictions. Avec en prime, une fiction marocaine produite par la chaine, spécialement pour l’occasion, et qui s’inspire de la trame centrale des Contes «Mille et une nuits», construite autour des personnages de «Shéhérazade» et «Chahrayare». aussi, MEDI1TV, propose deux séries égyptiennes également produites spécialement pour Ramadan 2014. Le Matin

Exposition : Les juifs espagnols au Maroc et leurs diasporas. En collaboration avec le Centro Sefarad-Israel, l’Institut Cervantes de Casablanca présente l’exposition Les juifs espagnols au Maroc et leurs diasporas le jeudi 12 juin à 19h à la salle d’exposition de l’Institut Cervantès, 2 rue Curie.   Au programme pendant le vernissage, un récital de musique sépharade et de chansons en haketia de la chanteuse lyrique et harpiste Vanessa Paloma.

Détails donnés par l’Institut Cervantes : L’exposition se compose d’un ensemble de photographies et de textes qui reflètent les éléments historiques et socioculturels des juifs sépharades du nord du Maroc. La plupart de ces photographies proviennent des albums des familles qui ont vécu la diaspora juive. Ainsi, depuis la fin du XVème siècle, des villes comme Tanger, Larache, Assilah, Nador, Chefchaoun, et plus tard, Ceuta et Melilla, sont devenues la destination d’environ 100.000 juifs, provenant de la Peninsule Ibérique. Les juifs espagnols sont devenus une partie très importante de la population des villes où ils se sont installés, tout en contribuant à leur développement commercial. Dans la deuxième moitié du XXème siècle, la diaspora s’est étendue à d’autres points géographiques comme Toronto, Caracas, Lisbonne, Buenos Aires… L’Observateutdumaroc

Flash Mob, les vélomoteurs à l’hommage à Marrakech. La ville de Marrakech est une toile magnifique où se marient plusieurs images : murs ocres, crépuscule flamboyant.. et vélomoteurs ! Ce petit moyen de transport qui sillonne si gaiement la cité ocre fait partie de ses protagonistes   infatigables, un moyen pratique pour se rendre compte encore davantage de son charme. Dans ce sens, et pour rendre hommage aux vélomoteurs, ou mobylettes, le Marrakech du rire, l’Institut français de Marrakech et Awaln’Art invitent la compagnie Générik Vapeur à réaliser une performance artistique avec des Mobylettes et ce le dimanche 15 juin 2014 à partir de 18h30. L’événement aura lieu à partir de la place 16 novembre où une parade longera l’avenue Mohammed V pour arriver à la place Jemaa-El-Fna où s’élèvera dans le ciel un « grand mobil’ette » du type Calder, sur lequel on reconnaît sept mobs chargés à outrance dans une pétarade de couleurs et de sons. Par ailleurs, un grand jeu concours « Flash Mob » sera organisé pour mettre en avant cette cohabitation qui existe et qui devrait se perpétuer entre la mobylette et les autres moyens de transport dans la ville de Marrakech. Tout le monde est invité à participer à ce concours. Il suffit d’amener son vélomoteur bien paré pour l’occasion, sans oublier son casque.. et ce le 12 juin à 18h30 sur la place du 16 novembre. Où mieux qu’à Marrakech pour redonner éclat à ce souffle à deux roues qui continue « d’arranger » la circulation dans cette cité magique ?  Le Mag

Grande affluence au festival Twiza pour la culture amazighe à Amsterdam. La troisième et dernière journée du premier festival Twiza pour la culture amazighe, organisée à Amsterdam, a connu une grande affluence du public venus apprécier à la fois les spectacles musicaux et l’exposition des produits artisanaux ouverte en marge de cette manifestation artistique et culturelle. Une grande foule a pris d’assaut le complexe AmsterdamRai, ce lundi jour férié aux Pays-Bas, pour rencontrer les stars de la chanson amazighe marocaine et découvrir d’autres facettes de la diversité culturelle marocaine. Les stands de l’exposition de l’artisanat qui donne à voir les différents produits réalisés par des maitres artisans dans les différents métiers notamment la menuiserie, la poterie, la tannerie et la tapisserie. Le caftan marocain amazigh était également de la partie lors d’un défilé de mode. Authentique et d’une simplicité inédite, le caftan amazigh a été présenté par de jeunes marocaines devant le grand public venu découvrir l’identité amazighe dans toutes ses aspects artistique, culturel et vestimentaire. Organisé par le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, en collaboration avec plusieurs associations des Marocains de la Hollande, le festival Twiza, qui a débuté samedi à Amsterdam, a pour objectif principal de promouvoir la culture marocaine dans ses divers aspects. Cette manifestation vise également à célébrer l’Amazigh en tant qu’affluent principal de l’identité marocaine et une facette de son identité plurielle et à renforcer les liens entre les Marocains des Pays-Bas et leur pays d’origine.    MAP

 

Sport

 

33M d’euros du Bayern pour Mehdi Benatia ? Les enchères continuent de monter autour de Mehdi Benatia. Selon la Gazzetta dello Sport, le Bayern Munich aurait transmis une offre de 33 millions d’euros à l’AS Rome pour le défenseur international marocain. Egalement convoité par   Manchester City, Chelsea et le Barça, Benatia avait vu son club placer la barre très haut : fin mai, Walter Sabatini, le directeur sportif des Giallorossi, avait évoqué la somme de 61 millions d’euros pour lâcher le très convoité défenseur. Sport-Maroc

FIFA: un congrès sous très haute tension. Un climat délétère. À deux jours du coup d’envoi de la Coupe du monde au Brésil, la crédibilité de la Fédération internationale de football association (Fifa) va une nouvelle fois être sérieusement mise à l’épreuve à l’occasion du congrès   de l’instance dirigeante du football mondial,ce mardi et ce mercredi à Sao Paulo. Comparé par certains à une réunion du «Soviet suprême», ce congrès annuel sert essentiellement de chambre d’enregistrement aux volontés de l’inamovible président Joseph Blatter – en fonction depuis 1998 – et d’occasion de parader dans des conditions luxueuses pour la plupart des 209 représentants des associations nationales membres de la Fifa. Ebranlée par les révélations à répétition de la presse britannique sur les conditions de l’attribution du Mondial 2022 au Qatar, la Fifa est plus jamais plongée dans la tourmente. Attaqué de toute part au sujet de l’inanité de son mode de gouvernance et discrédité par les nombreuses affaires de corruption mêlant des membres de son comité exécutif, l’organe suprême du football mondial est désormais dans l’obligation de se reformer en profondeur sous peine de voir ses partenaires commerciaux prendre leurs distances. Si le mot d’ordre parmi les hiérarques de la Fifa est d’éviter les polémiques et les règlements de comptes sanglants lors de ce congrès sous haute tension, les coups bas devraient néanmoins fuser en coulisses tant l’épineux dossier du Mondial 2022 sert de véhicule à la guerre larvée de succession que se livrent Sepp Blatter (78 ans) et le président de l’UEFA, Michel Platini (58 ans) en vue des élections à la présidence de la Fifa de juin 2015. h24info

Le défenseur Ahmed Chagou au Raja de Casablanca pour trois saisons. Chagou, 27 ans en novembre prochain et qui avait pourtant annoncé son départ pour le Wydad de Casablanca au baisser de rideau de la saison, a finalement atterri chez les voisins verts en signant lundi son contrat   rejoignant dans son nouveau voyage son dernier entraineur en date Abdelhak Benchikha.

Chagou a remporté la coupe arabe avec la sélection marocaine en 2012 en Arabie Saoudite et la coupe du trône avec son dernier club le Difaa Hassani d’El Jadida aux dépens de sa nouvelle équipe en 2013. Formé au Rachad Bernoussi, club de Casablanca, où il fit ses premières armes avant d’aller monnayer ses talents au DHJ, ce défenseur polyvalent est la quatrième recrue du vice-champion du monde et du championnat national. Le Raja a renforcé ses rangs en ce mercato estival en recrutant les milieux offensifs Salaheddine Aqqal en provenance des FAR pour les deux prochaines saisons et Jawad Issen du Wydad de Casablanca ainsi que l’attaquant Youssef El Gnaoui de l’AS Salé. Menara

Un Marocain nommé entraîneur d’un club indien de première division. Pune Football Club, un club indien de première division, vient de nommer un Marocain, Karim Bencherifa, pour être à la tête de l’équipe. L’entraîneur a sillonné le monde. En effet, Bencherifa a entraîné douze équipes différentes dans cinq pays différents sur trois continents, lors d’une carrière de plus de deux décennies. Karim Bencherifa vient de signer un contrat de deux ans avec le Pune Football club. Ce dernier, selon Sportskeeda.com, affirme : « Je suis très heureux d’être associé à tel club d’exception. Je suis confiant que je serais en mesure d’apporter une contribution significative au club, à l’aide du staff, des fans et de tout le monde autour du club ». Chirag Tanna, un cadre du club, a affirmé : « Karim est un excellent choix pour notre club. Il a bien travaillé avec de jeunes joueurs et a réussi à obtenir le meilleur d’eux. Ses connaissances et son expérience sur le football indien n’a pas de pareille et nos jeunes joueurs vont apprendre beaucoup de lui ». Karim Bencherifa a déjà joué en tant que milieu de terrain pour trois clubs de Rabat, avant de devenir entraîneur : le Club A.S.M.F. de Rabat (1987–89), le Stade Marocain (1990–92) et le 3COM Rabat (1992–93). Le Marocain a déjà entraîné bon nombre de clubs au Maroc, tels l’AS de Salé, ou l’OC Youssoufia, et même l’équipe de football féminine du Maroc, qu’il a menée aux Championnats arabes. Il a aussi entraîné une équipe en Europe, à Malte précisément, de 2000 à 2002 : Le Floriana FC.    Bladi.net

Les adhérents refusés par le WAC font appel à la FRMF. Les adhérents du Wydad de Casablanca, dont l’adhésion a été rejetée par l’administration d’Abdelilah El Akram, ont fait appel à la FRMF afin de statuer sur leur cas. Après le refus de leurs adhésions, les 32 adhérents Wydadis se sont rendus, ce mardi, au siège de la FRMF à Rabat, munis de documentations appuyant la légitimité de leur situation, dans une initiative visant à protester contre la décision de l’administration du WAC et faire appel à une intervention de bureau fédéral. Selon le site web Wydadnews, une commission « neutre » étudiera le dossier des adhésions ainsi que la situation financière du club.    Mountakhab

 

International

 

Algérie : premier cas de décès en liaison avec le coronavirus. L’Algérie a enregistré le premier cas de décès en liaison avec le coronavirus, rapporte mardi le journal +El Watan+ dans sa version électronique, citant des sources hospitalières. Il s’agit d’un homme âgé de 59 ans   qui avait été hospitalisé une semaine dans la ville de Tlemcen après son retour d’Arabie Saoudite où il avait accompli la Omra, précise la même source.

Le ministère algérien de la santé avait confirmé fin mai deux cas de contamination par le coronavirus dans les villes de Tipasa et Tlemcen. Une analyse génétique a établi pour la première fois une infection de l’homme par le coronavirus MERS transmise directement par des contacts avec un dromadaire en Arabie Saoudite, selon une étude menée par des chercheurs saoudiens et publiée récemment dans la revue médicale américaine New England Journal of Medicine. Alors qu’il n’existe encore aucun traitement préventif contre cette maladie, les autorités sanitaires saoudiennes affirment avoir demandé à cinq firmes pharmaceutiques mondiales de collaborer avec elles pour tenter de mettre au point un vaccin. MAP

Israël désigne son nouveau président. Israël élit mardi son 10e président, tournant la page Shimon Peres, assuré de rester dans l’histoire pour son rôle au service de la paix. Le successeur du président Peres sera désigné à la suite d’un vote à bulletin secret par les 120 députés de la Knesset,   le Parlement israélien. Le scrutin doit débuter à 11 heures locales (10 heures enFrance) et les deux candidats qui auront rassemblé le plus de suffrages seront départagés par un deuxième tour qui pourrait, comme lors des élections présidentielles passées, réserver des surprises. Il ne reste plus en lice que cinq des six candidats qui s’étaient déclarés le 27 mai, le travailliste Binyamin Ben Eliezer, accusé de corruption, ayant dû se retirer de la course. Aucun, de l’avis général, n’a la stature du président nonagénaire sortant, ultime survivant de la génération des « pères de la nation ». Le favori est Réouven Rivlin, ex-président de la Knesset et membre du Likoud (droite nationaliste), à la fois partisan du « Grand Israël » et ardent défenseur de la démocratie israélienne, qui s’est taillé une carrure de futur président en multipliant les arbitrages politiques complexes durant sa carrière parlementaire. Réouven Rivlin a le soutien du Likoud, le parti du Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui a fini par appuyer sa candidature du bout des lèvres, l’inimitié personnelle et idéologique entre les deux hommes étant de notoriété publique. Benyamin Netanyahou avait d’ailleurs tenté de convaincre le Prix Nobel de la paix et survivant de l’Holocauste Elie Wiesel de se porter candidat pour contrer Réouven Rivlin. Le Point

«Aujourd’hui, Jean-Marie Le Pen est le pire ennemi du FN». La dédiabolisation du Front national a-t-elle trouvé ses limites? Auteur de propos polémiques vendredi dernier, où il promettait une «fournée» à certaines personnalités opposées au FN (dont Patrick Bruel),   Jean-Marie Le Pen s’est aussitôt vu désavoué par sa fille, qui a vu dans sa déclaration une «faute politique».

Une réaction peu goûtée par le président d’honneur du FN… et qui a mis en exergue la position d’équilibriste de Marine Le Pen. Comment doit-elle se positionner vis-à-vis de son père? Pour les internautes du Figaro, l’heure est venue de l’écarter. S’il refuse le terme de «boulet», Jean-Marie Le Pen ne fait pourtant pas figure d’atout pour le FN, du moins aux yeux des commentateurs. «Il est un handicap pour sa fille», estime ainsi Cypres. Buissonnette le pantin analyse: «Jean-Marie Le Pen est pris au piège de la banalisation qu’exerce sa fille, qui détruit ce qu’il entretient depuis quarante ans.» «Marine Le Pen a placé le FN en tête d’un scrutin, ce qu’il n’a jamais réussi à faire», poursuit claude conte, qui demande: «Ne serions-nous pas face à une rivalité animée par de la jalousie?» Pourimperium, le président d’honneur du FN «met à mal la stratégie de communication et de dediabolisation» de Marine Le Pen. Il va même jusqu’à voir là les raisons des difficultés encourues par la présidente du FN pour former un groupe au Parlement européen. Kv626n tire une conclusion sans appel: «Aujourd’hui, Jean-Marie Le Pen est le pire ennemi du FN.»<br />

Comment Marine Le Pen doit-elle réagir? Pourroland.dargaud 1, la solution doit être radicale: «Elle doit se montrer ferme et faire comprendre à son père que l’heure de la retraite a sonné.» «En politique, il faut être prêt à tuer père et mère», estime ainsi clairobscur. À en croire Rebel, le moment est même idéal. «Elle vient de placer le FN en tête d’une élection. Elle a maintenant l’autorité indiscutable pour couper le cordon», explique-t-il. Selon mehdimai, écarter Jean-Marie Le Pen est même la seule option pour faire avancer le parti: «Si Marine Le Pen veut vraiment dédiaboliser, il faut qu’elle se démarque, et qu’elle crée un nouveau parti.» «Ce sera l’occasion d’ouvrir une nouvelle ère», complète mouche frite. Le Figaro

Le monde compte 20 % de millionnaires de plus qu’en 2012. Le patrimoine financier des ménages dans le monde a progressé de 14,6 % en 2013 pour atteindre 152 000 milliards de dollars, selon une étude du Boston Consulting Group publiée lundi 9 juin. Un chiffre qui intègre les placements financiers, les produits de trésorerie mais pas l’immobilier ni les biens de luxe. Cette croissance s’explique essentiellement par la forte progression des marchés financiers débutée à la mi-2012 (le S&P 500 a bondi de 17,9 %, le Nikkei 225 de 56,7 % et l’Euro Stoxx 50 de 14,7 %) et par la montée en puissance de la région Asie-Pacifique (hors Japon). En 2013, cette zone (37 000 milliards de dollars) représentait 75 % de la richesse privée des ménages américains (50 000 milliards de dollars), contre la moitié en 2008 et elle a désormais rejoint l’Europe de l’Ouest (37 900 milliards de dollars). L’étude élude la question de la répartition de cette richesse en notant que« si le débat sur la concentration des richesses fait rage, une chose est certaine : plus de personnes deviennent riches ». Le nombre de ménages millionnaires ne cesse de croître. Ils sont 16,3 millions en 2013, contre 13,7 millions l’année précédente et représentent 1,1 % de l’ensemble des ménages.    Le Monde

Vol MH370 : «Je me sens abandonné par mon pays», lance un proche des victimes françaises. Cela fait trois mois jour pour jour que l’on a perdu la trace du vol MH370 de la Malaysia Airlines. Alors que les autorités peinent à trouver une explication à cette mystérieuse disparition, Ghyslain Wattrelos, père et mari des 3 Français disparus à bord, sort de son silence sur Europe 1 pour s’indigner de l’attitude de l’État français dans cette affaire. «On n’a pas confiance dans ce que fait notre pays, dans ce qui se passe en Malaisie, on nous cache quelque chose. Nous pensons qu’il y a une mise en scène dans les recherches, que cet avion a été détourné. On a l’impression que certaines autorités n’ont pas envie que l’on sache la vérité» a-t-il déclaré. «Je me sens abandonné par mon pays. La France n’intervient pas dans l’enquête. La France a mis quinze jours avant d’envoyer des images satellites.» «J’attends de la France qu’elle fasse pression avec ses alliés sur l’enquête.» Ghyslain Wattrelos, vice-président chargé de la stratégie chez Lafarge, a perdu dans l’accident sa femme Laurence, 52 ans, sa fille Ambre de 14 ans et Hadrien, son fils de 17 ans. À bord se trouvait également la petite amie franco-chinoise d’Adrien, Yan Zhao. La famille Wattrelos était expatriée en Chine depuis 2008, suite à une mutation du père de famille dans l’empire du Milieu selon les Informations dieppoises, Laurence Wattrelos et ses deux enfants étaient pour quelques jours en vacances au «Club Med en Malaisie, à Cherating très exactement, pour fuir la pollution pékinoise».    Le Figaro

 

Nouvelles Technologies

 

Comment Facebook va s’attaquer à Snapchat. Facebook est impatient de se mesurer à Snapchat. Lundi soir, le réseau social a mis en ligne par erreur une nouvelle application pour partager des photos et des petites vidéos avec ses amis, avant de la retirer peu après. «Nous avons publié   par erreur une version de Slingshot, la nouvelle application sur laquelle nous travaillons. Elle sera disponible rapidement et nous avons hâte que vous puissiez l’essayer», a expliqué un porte-parole. Cela fait plusieurs mois que Facebook travaille sur cette réponse à Snapchat. Mark Zuckerberg a tenté plusieurs fois, en vain, de racheter l’application concurrente en fin d’année dernière, allant jusqu’à offrir 3 milliards de dollars. Éconduit par Evan Spiegel et Bobby Murphy, les fondateurs de Snapchat, il s’est impliqué personnellement dans le développement de Slingshot, signe de l’importance de ce projet pour son entreprise. Lancé en 2011 sur le campus de l’université californienne de Stanford, Snapchat a commencé à attirer l’attention en fin d’année 2012. L’application permet d’envoyer aux contacts de son carnet d’adresse des photos et des vidéos qui disparaissent au bout de quelques secondes.

 

 

 

Très simple d’accès, elle s’est imposée comme une alternative à Facebook, notamment chez les adolescents, qui l’utilisent pour s’envoyer des photos sans craindre de laisser de traces compromettantes sur Internet. En mai, plus de 700 millions de «snaps» étaient envoyés chaque jour, davantage que de photos postées sur Facebook. Alors qu’on pouvait croire à un effet de mode, le succès de Snapchat paraît durable. h24info

Aux Etats-Unis, le premier vol de drone à usage commercial. C’est un feu vert qui pourrait changer l’avenir du ciel américain. Pour la première fois, les Etats-Unis ont autorisé mardi 10 juin un vol de drone à usage commercial, en validant l’envoi par le pétrolier BP d’un appareil en Alaska.   Fabriqué par la société AeroVironment, le drone envoyé par le groupe britannique effectuera des relevés aériens de ses installations dans la région, des routes et des équipements, a indiqué l’agence fédérale américaine de l’aviation (FAA) dans un communiqué. « C’est la première fois que la FAA a autorisé le vol commercial d’un appareil sans pilote au-dessus de la terre ferme », précise le régulateur, ajoutant que les informations recueillies permettront de renforcer la « sécurité » des installations pétrolières en Alaska. L’ouverture du ciel américain aux drones civils est en plein débat aux Etats-Unis, où leur interdiction dans le secteur privé est de plus en plus contestée par les professionnels. La FAA a lancé fin décembre une expérimentation dans six régions des Etats-Unis et prévoit d’intégrer 7 500 mini-drones dans le ciel américain d’ici 2018. Le feu vert donné en Alaska « est une autre étape importante vers une utilisation plus poussée des drones à usage commercial », a commenté le secrétaire américain aux transports, Anthony Foxx, cité dans le communiqué de la FAA. « La technologie change vite et les opportunités se développent ». Le Monde

Des Chercheurs belges découvrent la cause du cancer de la peau, ouvrent la voie à de nouvelles perspectives thérapeutiques. Des chercheurs de l’Université libre de Bruxelles viennent de décrypter les mécanismes moléculaires qui favorisent le début des tumeurs   dans le cancer de la peau et le rôle que jouent les « cellules souches cancéreuses » dans ce développement.Cette découverte, publiée dans la prestigieuse revue Nature et rapportée par des médias belges, ouvre la voie à de nouvelles perspectives thérapeutiques contre ce « carcinome spinocellulaire » de la peau, qui est le deuxième cancer de la peau le plus fréquent, avec plus d’un demi-million de nouveaux patients chaque année. Elle est d’autant plus importante que la particularité des cellules-souches cancéreuses, qui constituent une population de cellules cancéreuses à la base de la croissance tumorale, leur permet de résister au traitement et explique la récidive de certains cancers après une thérapie. Jusqu’à présent, les mécanismes qui l’expliquent restaient mal compris. Mais aujourd’hui, les chercheurs ont pu identifier le facteur de transcription dit « Sox2″ comme responsable majeur de ce mécanisme. Dans cette étude, les chercheurs ont utilisé des modèles de souris génétiquement modifiées pour disséquer le rôle et les mécanismes moléculaires par lesquels Sox2 contrôle l’initiation tumorale et les cellules-souches cancéreuses dans les tumeurs de la peau. Ils montrent ainsi que Sox2 est absent de l’épiderme sain, mais commence à être exprimé dès les premiers stades des cancers cutanés, aussi bien chez la souris que chez l’Homme. Ainsi, l’ablation génétique des cellules cancéreuses Sox2 positives a abouti en une régression rapide des tumeurs, démontrant ainsi, pour la première fois, que Sox2 marque une population de cellules qui jouent un rôle primordial dans le maintien tumoral au sein de leur environnement naturel. MAP

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires