Flash-news : toute l’actualité du 17 novembre 2014

Flash-news : toute l’actualité du 17 novembre 2014

628
0
PARTAGER

Frontière. Des marocains enlevés par l’armée algérienne. Moins d’un mois après le grave incident de tirs sur un habitant de Béni Khaled, région frontalière avec l’Algérie, des éléments de l’ALN ont récidivé et fait dangereusement incursion dans la région de Bouanane, à Figuig, pour enlever 3   bédouins marocains et confisquer leur troupeau. Selon les quotidiens Al Massae et Al Akhbar, qui rapportent les péripéties de cette nouvelle escalade dans leur édition de ce vendredi 14 novembre, les soldats algériens sont entrés dans le territoire marocain pour se livrer au rapt et à la rapine au détriment de civils sans défense. Le360.ma

Justice-terrorisme. 7 personnes déférées devant le procureur général. 4 des prévenus sont poursuivis pour « constitution de bande criminelle en vue de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par l’intimidation, la   terreur et la violence » et « vol à l’arme blanche ». Le reste est accusé de « constitution de bande criminelle en vue de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public, par l’intimidation, la terreur et la violence ». Yabiladi

Burkina Faso. Le président Compaoré, en fuite, pourrait se rendre au Maroc. Exilé à Yamoussoukro depuis le 31 octobre, l’ancien président burkinabè devrait être accompagné de son fidèle aide de camp, le lieutenant-colonel Joseph Céleste Moussa Coulibaly, qui avait organisé son départ d’Ouagadougou. Son conseiller spécial Mustapha Chafi, qui possède une résidence au Maroc, devrait également être du voyage. Les relations avec le Maroc ont toujours été au beau fixe sous le régime Compaoré. En 2009, le «Beau Blaise» avait notamment accepté d’héberger à Ouagadougou, à la demande du Maroc, l’ex-chef de la junte guinéenne Moussa Dadis Camara.    Quid.ma

Politique. Le grand prix Medays 2014 décerné au 1er ministre tunisien. Cette distinction a été décernée à M. Joumaa en reconnaissance du rôle fondamental qu’il a joué durant la crise tunisienne en œuvrant en faveur de la stabilité et du développement du pays et en menant une réelle offensive diplomatique, a expliqué le président de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri. Le prix rend hommage à un « diplomate économique » de la Tunisie qui a mené une grande bataille pour redonner confiance aux investisseurs et aux partenaires étrangers de ce pays maghrébin et redynamiser son économie, a-t-il poursuivi.    Lnt

 

Economie

 

Pétrole. Puits d’exploration à Essaouira. Le lancement de ces travaux est entrepris par des compagnies pakistanaise et chinoise. Le ministre de l’Energie, Abdelkader Amara, la D.G de ONHYM, Amina Benkhadra, du gouverneur d’Essaouira, Jamal Makhtatar, ainsi que le ministre pakistanais   du Pétrole et des Ressources naturelles, Shahid Khaqan Abbasi et l’ambassadeur de Chine à Rabat, Sun Shuzhong étaient tous de la cérémonie. « Cette opération de forage ne constitue qu’une des étapes composant le processus de prospection pétrolière ou gazière », a indiqué à la presse Amara, ajoutant que « les données actuellement disponibles démontrent que cette zone est prometteuse. h24 info

Filière des dattes. 7 Milliards de DH de chiffre d’affaires à l’horizon 2020. Le Royaume dispose d’une densité moyenne de 108 arbres par hectares, lui permettant de produire 100000 tonnes de dattes chaque année, le plaçant au rang de 8ème producteur mondial de dattes. Toutefois, cette   année la production a enregistré un recul de 12% par rapport à l’année dernière, soit 92.000 tonnes. Ce recul est dû à l’absence de pluie dans les régions concernées par la phoeniculture, entraînant ainsi une sécheresse qui a impacté la production. « Ce sont des années sèches et difficiles, surtout dans la région de Zagora », explique Aziz Akhannouch, qui assure que cette baisse ne change en rien le programme d’investissements visant l’accroissement des variétés à haute valeur ajoutée, comme le mejhool. Challenge.ma

Agadir. Le tourisme stagne. L’activité touristique à Agadir a enregistré, en octobre dernier, une légère augmentation de +0.01% en arrivées et une diminution de -2.60% en nuitées dans les établissements hôteliers classés de la ville par rapport à la même période de l’année dernière. Les marchés   ayant enregistré une augmentation importante au niveau des arrivées et des nuitées sont la Pologne avec respectivement +50,39 et +49,80 %, le marché national (+9,63 et 16,79 %), l’Allemagne (+12,88 et +9,23%) et l’Angleterre (+11,51 et 7,09%), indique un communiqué du Conseil régional du tourisme. Maghreb Emergent

Sociétés de services. G4S Maroc et Business Cash Center combinent leurs activités. En effet, les 2 partenaires viennent d’annoncer, aujourd’hui, leur intention de combiner leurs activités respectives de traitement des valeurs et de transport de fonds et ambitionnent de créer une entreprise leader dans les solutions et services liés au traitement des valeurs et transport de fonds. La nouvelle entreprise qui sera basé à Casablanca, comptera plus de 650 collaborateurs, 100 véhicules et 6 centres de tri. «L’expertise combinée de nos deux entreprises mettra à profit la riche histoire des deux sociétés en associant la présence géographique de nos centres de tri respectifs et en capitalisant sur nos savoir-faire et expertise».    Le matin.ma

Finance. Banco Popular se rapproche de ses compatriotes au Maroc. Ce sont en moyenne prés de 21.000 entreprises espagnoles qui déclarent avoir de l’intérêt pour le marché marocain. Sur les 700 qui franchissent le pas en créant des filiales de ce côté de la méditerranée, près de la moitié sont clientes de BPE. «Nous sommes venus à la demande de nos clients qui investissent au Maroc», confie à L’Economiste Pablo Abad Jean, directeur du bureau de représentation. D’ailleurs, pour les entrepreneurs espagnols, le Maroc recèle d’un potentiel beaucoup plus intéressant que les pays voisins en Europe. «Il est devenu très difficile de s’y installer.    L’Economiste

 

Social

 

Mariages de mineures. Trafic à Qalaat Sraghna, jusqu’à 60 000 dirhams par mariage. Les contrats de prêts sont légalisés à la commune, et conclus avant le mariage, entre le père de la future épouse et son futur mari. Les noces sont ensuite célébrées, mais l’union n’est pas légalisée, un juge   devant autoriser chaque mariage de mineures, et la jeune mariée n’est donc pas protégée. Chramou précise que si le mari en question ne souhaite pas « poursuivre sa vie avec la fille car elle ne lui plait plus, il la rend à ses parents et récupère, ou non, sa somme d’argent, selon ce que prévoyait l’arrangement entre le père de la fille et le mari à la signature du contrat de prêt». Et d’ajouter que ces maris profitent de la situation précaire de ces familles pour pouvoir effectuer ces contrats. Tel Quel

Casablanca. Un policier tire 2 balles pour arrêter des malfrats. Cette bande de trois personnes armées de couteaux et de sabres ont surpris les membres de cette famille qui étaient chez eux pour leur subtiliser une somme de 3800 dh tout en tentant de violer une jeune fille. Lors de l’intervention   policière, les trois malfaiteurs ont manifesté une résistance farouche à la police. L’un des malfrats a même tenté de frapper un policier avec son couteau. Celui-ci a été obligé de sortir son arme pour neutraliser le criminel. Il a tiré deux balles dont l’une a touché le pied du malfrat. Aujourd’hui.ma

Sebta. Des marocains manifestent contre la police frontalière. 400 porteurs accusent la police marocaine de recevoir des pots de vin pour laisser entrer certaines personnes dans l’enclave espagnole. Les porteurs dénoncent les nombreuses restrictions de passage décidées par la police ces   dernières semaines. La manifestation a occasionné l’interruption du passage à Bab Sebta pendant quelques heures. Du côté espagnol, on accuse le Maroc de ne pas vouloir établir un bureau de commerce normal pour faciliter l’activité des porteurs. Yabiladi

Education. Une expérience norvégienne dans un village marocain. Le village Ait Addi dans la région de Marrakech est au centre d’une recherche originale que mènent conjointement l’université norvégienne Lillehammer d’Oslo et l’université Cadi Ayyad de Marrekech. L’objectif de cette recherche étant de favoriser la scolarité parmi les élèves de ce bourg d’à peine 59 ménages. Compte tenu du taux d’abandon de l’école assez élevé dans cette localité, l’expérimentation de cette équipe de psychologues scandinaves menée par le professeur Nygren consiste à développer un modèle de dynamique de groupe où les élèves doivent s’entraider mutuellement afin de combler leurs cumuls d’apprentissage.    Le360.ma

Droits de l’homme. L’AMDH manifeste à Rabat. En septembre, l’AMDH avait dénoncé une « interdiction systématique » de ses activités, sur fond de tension croissance avec les autorités. En juillet, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, avait accusé des ONG locales de servir un agenda étranger -en allusion à certains de leurs financements- et d’affaiblir par leurs critiques la lutte contre le terrorisme, entraînant des protestations dans les milieux associatifs.Le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, a par la suite assuré que le Maroc ne menait « aucune offensive contre les organisations de droits de l’Homme ».    h24 info

 

Art & Culture

 

Cinéma marocain. Un cru 2015 prometteur. En 2014, le centre cinématographique marocain (CCM) a en effet accordé des avances sur recettes à 3 réalisateurs dont les films ont marqué les cinéphiles ces dernières années. Ainsi, Noureddine Lakhmari va tourner Burn Out, qui raconte   l’histoire d’un groupe d’enfants qui vivent le côté sombre de Casablanca et qui vont découvrir l’autre facette de la ville, faite de glamour et de restaurants élégants. Pour ce film le réalisateur de Casanegra a reçu une avance de 5 400 000 dirhams. Faouzi Bensaïdi, quant à lui, pourrait commencer le tournage de son prochain film dès la fin 2014, plus précisément au mois de décembre. Pour son prochain opus, Vigile, il a reçu une avance du CCM de 5 100 000 dirhams. « Mon film pose la question de la résistance de l’amour confronté aux défis sociaux et économiques, au regard des gens et aux difficultés de tous les jours. Tel Quel

Histoire. Safi célèbre l’expédition Ra II le 18 novembre. Une œuvre sculpturale sera érigée dans le centre-ville pour célébrer la fameuse expédition qui a pris son départ du port de Safi en 1970 avec à son bord, le Marocain Madani Aït Ouhanni.On s’en souvient, depuis Safi, le bateau en papyrus   a traversé l’Atlantique jusqu’à la Barbade pendant 57 jours, sur un parcours de 6.200 km marins. Cette commémoration de Safi coincide avec le centième anniversaire de la naissance du grand scientifique norvégien Thor Heyerdahl, l’initiateur du projet. A cette occasion, Madani Ait Ouhanni donne une conférence à Safi pour parler de l’expédition, du rôle du Maroc dans cette traversée de l’Atlantique et de l’héritage du grand Heyerdahl. Aujourd’hui.ma

Peinture. Une exposition de toiles à Casablanca contre l’abandon scolaire. En marge du vernissage de cette exposition, la présidente de l’association, Mme El Hattach Khadija, a indiqué que les toiles exposées sont offertes, à titre gracieux, par plus de 200 artistes peintres nationaux et   internationaux à l’association, en guise de contribution à la lutte contre l’abandon scolaire. « A travers cette exposition, nous comptons sensibiliser l’opinion publique et les décideurs des dangers de l’abandon scolaire pour la société et de mettre en exergue le droit à la scolarité de chaque enfant marocain et l’importance de l’éducation pour le développement socio-économique du pays », a déclaré Mme El Hattach, précisant qu’il s’agit là de la deuxième exposition après celle organisée par l’association en juin dernier à Rabat. Lnt

Théâtre. « Sa’a Mbrouka », première pièce interprétée au Théâtre Mohammed VI d’Oujda. Le public oujdi, qui a assisté en masse sur les gradins de la scène, a suivi avec grand intérêt les actes de cette pièce de théâtre écrite par Mohamed El Jem, mise en scène par Abdellatif Dechraoui, et interprétée par Nezha Reguragui, Fatiha Ouatili, Souad Khouyi, Hind Chahboun, Aziz Mouhoub, Mohamed Kheddi, Mohamed Ben Bar et Mohamed El Jem. La cérémonie d’ouverture de cette grande bâtisse artistique, organisée par le ministère de la Culture et la wilaya de la région de l’Oriental à l’occasion de la commémoration de la Marche verte et de la Fête de l’indépendance, s’est déroulée en présence du Wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mohamed Mhidia, les chefs des services externes et les différents acteurs locaux.    MAP

Arts. L’Institut du Monde Arabe met la lumière sur la richesse de la création artistique féminine du Maroc. L’IMA à Paris a accueilli, jeudi soir, une table ronde mettant la lumière sur la richesse et la diversité de la création artistique féminine du Maroc. Cette rencontre, organisée dans le cadre de la saison du Maroc à Paris, a été marquée par la présentation de l’expérience artistique des artistes peintres, sculptrices et plasticiennes Ikram Kabbaj, Fatiha Zemmouri, Rita Alaoui et Majida Khattari. Introduisant le débat, la journaliste et critique d’art Syham Weigant a souligné la problématique d’une catégorisation de l’art selon l’approche genre, notant que les femmes artistes veulent être considérées d’abord comme des artistes et qu’il n’existe pas d’art féminin, pas plus qu’un art exclusivement masculin.    Libe.ma

 

Sport

 

Football. Le PSG et Zlatan Ibrahimovic joueront à Marrakech le 30 décembre. Initialement prévue au Qatar en clôture du stage hivernal du PSG, la rencontre face à l’Inter Milan a été délocalisée à la dernière minute « suite à un accord entre des hauts responsables marocains et qataris »   , explique ce responsable de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Son président, Fouzi Lekjaa, a d’ailleurs été aperçu la semaine dernière dans la tribune présidentielle du Parc des Princes lors du classico opposant le club parisien à l’Olympique de Marseille.  Le HuffPost Maghreb

Football-CAN 2015. Issa Hayatou promet de lourdes sanctions contre le Maroc. « Ca fait un mois que nous négocions. On leur a donné plusieurs délais, car nos enjeux financiers sont énormes, rappelle le président de la CAF. On ne pouvait pas reporter car nous ne pouvions pas avoir   nos joueurs professionnels à d’autres dates. Finalement, le Maroc a refusé. Nous allons appliquer le règlement, c’est-à-dire une élimination des deux prochaines éditions de la CAN. Il y aura aussi le préjudice financier et moral à calculer. » A ce sujet, le quotidien marocain Le Matin a évoqué dans la semaine une amende de 40 000 euros à payer pour le Maroc, mais aussi des poursuites au titre de dommages et intérêts qui pourraient être évalués à seize millions d’euros. football365

Football. Le Maroc à la Coupe du Golfe des nations ? Le président de l’Association de football des Emirats Arabes Unis, Youssef Yacoub Al Serkal, a déclaré que son pays est favorable à l’idée que le Maroc participe à cette compétition qui regroupe les pays arabes du Golf persique   , qui a lieu une fois tous les deux ans. Dans une interview accordée vendredi au quotidien arabophone basé à Londres, Al Quds Al Arabi, le président de la fédération émirati a déclaré que la participation du Maroc, avec la Jordanie, à la Gulf Cup enrichirait le tournoi et lui donnerait un nouvel élan. Quid.ma

Football-Lions de l’Atlas. Le Maroc bat le Zimbabwe (2-1). Les visiteurs ont ouvert le score par le jeune Macauley, qui évolue en Angleterre. Mais Aissadi (prêté à Stoke par Liverpool) a égalisé puis Iajour a donné l’avantage aux Lions de l’Atlas sur un penalty qu’il avait obtenu. A noter que l’Auxerrois Aït Ben Idir a été titulaire.    L’Equipe

Basketball. L’ASS montre les crocs. L’Association Sportive de Salé a passé avec mention son premier test sérieux en championnat. Une semaine après avoir atteint la finale de la Coupe Arabe des Clubs Champions, les corsaires ont dominé samedi le WAC lors du match en retard de la première journée par 75 à 52. Les slaouis démarrent donc la saison au Maroc, avec l’intention de faire aussi bien que la saison dernière, c’est à dire signer le doublé Coupe du Trône et championnat.    Radio Mars

 

International

 

Syrie. L’Etat Islamique revendique l’assassinat de Peter Kassig et de 18 soldats. Les images sont insoutenables. Dans une vidéo de 15 minutes publiée par le groupe Etat Islamique mise en ligne ce dimanche, des jihadistes mènent des soldats syriens à l’exécution. Armés de longs couteaux   , ils décapitent simultanément les soldats alignés à genoux. Les USA ont confirmé l’authenticité de la vidéo. A la fin de la vidéo, un jihadiste masqué apparaît avec la tête de l’otage américain Peter Kassig à ses pieds. « C’est Peter Edward Kassig, un citoyen américain de votre pays « , affirme l’homme à l’accent britannique, en liant cette exécution à l’envoi de conseillers américains pour aider les troupes irakiennes dans leur guerre contre l’EI. L’Express

Arabie Saoudite. Les autorités annoncent la démolition de la maison du prophète Mohamed. Selon ce projet la maison où est né le prophète sera démolie pour laisser place à un nouveau palais royal et un centre commercial de luxe. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’extension de   la Grande mosquée. Auparavant les autorités saoudiennes ont démoli plus d’une centaine de monuments historiques pour construire des hôtels de luxe et des centres commerciaux. Par exemple la maison d’une des femmes du prophète Mohamed a été détruite pour faire place à des toilettes publiques. Les autorités saoudiennes justifient ces destructions du patrimoine des musulmans par la crainte que ces lieux qui ont vu naître la religion musulmane deviennent des objets d’idolâtrie. Shems FM

Algérie. L’hospitalisation d’Abdelaziz Bouteflika suscite des interrogations. Une nouvelle hospitalisation sous le sceau du secret. De l’entrée à la sortie du chef de l’Etat algérien de la clinique Alembert, la santé d’Abdelaziz Bouteflika est restée un mystère. Journalistes et curieux   ont été maintenus éloignés par des dizaines de CRS et des barrières. Seuls les rideaux tirés au 6e étage du bâtiment laissaient penser que le président algérien était bien là. Pour sa sortie, le président aurait été emmené vers 13h30 à bord d’une ambulance aux vitres teintées, escortée par des motards de la police. Le convoi d’une demi-douzaine de véhicules s’est rendu à l’aéroport de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs, à environ 40 kilomètres de Grenoble, où attendait un avion de la présidence algérienne. RFI

Australie. Vladimir Poutine quitte précipitamment le G20. Exclu du G8 au printemps dernier, le Russe a fait son retour au milieu de ses pairs dans un climat de quasi guerre froide. Il a été accueilli au G20 de manière glaciale par la plupart des dirigeants occidentaux, qui reprochent à Moscou son rôle dans la crise ukrainienne, qui s’envenime encore. Le premier ministre australien Tony Abott avait donné le ton dès vendredi, de manière très abrupte, reprochant au président russe de vouloir restaurer «la gloire perdue du tsarisme ou de l’Union soviétique». Le britannique David Cameron avait lui aussi reproché à la Russie d’agresser plus petit qu’elle.    Le Figaro

Roumanie. Klaus Iohannis, hérault de l’anti-corruption, élu président. Alors que les sondages réalisés entre les 2 tours donnaient M. Ponta gagnant avec une avance de 8 points, la mobilisation des jeunes a fait la différence, selon les analystes. Klaus Iohannis, libéral issu de la minorité allemande, a bénéficié d’une participation « énorme » – 61 %, selon les chiffres préliminaires, un record pour ce pays où la lassitude des électeurs face à la corruption et à la pauvreté n’a cessé de croître ces dernières années. Ce scrutin est considéré comme crucial, à un moment où la démocratie a subi des revers dans d’autres pays d’Europe centrale comme la Hongrie, et où la crainte a été exprimée d’une reprise en main de la justice par la majorité de M. Ponta, 25 ans après la chute du dictateur Nicolae Ceausescu il y a 25 ans.    Le Monde

 

Nouvelles Technologies

 

Intel-Sciences Dubaï. Les marocains s’illustrent. Lors de ce concours, les élèves marocains ont présenté, à titre individuel et collectif, un ensemble de projets, qui ont suscité l’admiration eu égard à leur conformité aux normes scientifiques définis par le règlement du concours, estiment   les organisateurs de l’événement. Le concours Intel-Sciences est organisé annuellement dans le monde arabe avec la participation d’élèves de différents niveaux, des éducateurs et des spécialistes dans tous les domaines scientifiques. Il vise à promouvoir la créativité chez les jeunes qui sont appelés lors de ce concours à présenter leurs projets et innovations dans divers domaines des sciences. En plus des élèves marocains, quelque 90 jeunes de 11 pays participent à ce concours. Les Eco

Matériaux. Quand des meubles et des vêtements s’auto-assemblent. Une équipe de chercheurs emmenée par le professeur Skylar Tibbits a trouvé le moyen de programmer des matériaux comme le carbone, le bois, le plastique et le textile pour qu’ils changent de forme, d’apparence ou de   fonction au contact de l’eau ou selon la température. Ils ont à leur actif plusieurs réalisations convaincantes comme un éléphant en kit fait de planchettes de bois qui s’auto-assemblent lorsqu’elles sont exposées à l’humidité. Citons encore cet aileron arrière en fibre de carbone pour voiture de sport qui est capable d’optimiser l’aérodynamique en changeant de forme sous l’effet de la chaleur provoquée par la friction de l’air à grande vitesse. futura-sciences

Réseaux sociaux. Canary, une application pour critiquer son patron en restant anonyme. Votre entreprise, et plus particulièrement votre patron, vous tape sur les nerfs? Vous avez envie de vous défouler et dire tout le mal que vous pensez de vos supérieurs? Vous voulez dénoncer certaines   pratiques qui vous déplaisent dans votre environnement professionnel mais vous avez peur de le faire à la machine à café? Il y a désormais une application mobile pour ça. Mise en ligne sur l’App Store la semaine dernière, Canary vous propose de «partager des infos, des pensées et des rumeurs avec vos collègues de manière anonyme» sur sa plateforme. L’objectif de Canary ? Libérer la parole dans l’univers professionnel. 20 Minutes

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires