Flash-news : toute l’actualité du 20 mai 2014

Flash-news : toute l’actualité du 20 mai 2014

387
0
PARTAGER

 

Maroc-UE: Consultations de haut niveau à Rabat. Les membres du gouvernement et le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, auront séparément des entretiens, ce lundi 19 mai, avec le commissaire chargé de la politique européenne de voisinage   et de l’élargissement, Stefan Füle, en visite de travail de trois jours au Maroc, a-t-on appris de source officielle. Ce lundi, premier jour de la visite de Stefan Füle, sera marqué par la signature d’un accord portant sur un « programme d’appui européen à la Chambre des représentants ». Cette convention prévoit un don de trois millions d’euros. Elle sera signée par Stefan Füle et Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants. Sur l’agenda du commissaire européen figure également l’accord de libre-échange complet approfondi (ALECA), le partenariat pour la mobilité et l’accord sur la participation du Maroc aux opérations de maintien de paix de l’UE. Il sera question pour le Maroc d’aborder l’épineux dossier de l’Agriculture marocaine après l’annonce par l’Union européenne du nouveau régime des prix d’entrée des produits agricoles marocains sur le marché du vieux continent. Le 360

S.M. le Roi inaugure à Béni Mellal plusieurs projets socio-économiques. La ville de Béni Mellal a vu ses infrastructures de base se consolider à la faveur des projets socio-économiques, inaugurés lundi par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et destinés à améliorer le cadre de vie des   populations locales et à renforcer l’identité culturelle de la province. Le Souverain a ainsi procédé à l’inauguration du Marché de gros aux poissons de la ville et de la Maison de la culture, une expression supplémentaire de la sollicitude dont S.M. le Roi entoure la région de Tadla-Azilal et son ambition d’en faire un pôle de développement socio-économique à part entière. La mise en place de ce marché de gros aux poissons, qui a nécessité des investissements de l’ordre de 53 millions de dirhams (MDH), s’assigne pour objectifs l’amélioration de la qualité, la fluidité et la transparence des transactions commerciales, le développement de la consommation des produits halieutiques dans la région, en permettant au citoyen de bénéficier des richesses maritimes du pays dans les meilleures conditions en termes de prix, de qualité, de disponibilité et de salubrité. Fruit d’un partenariat entre l’Office national des pêches (ONP), le Millennium Challenge Corporation (MCC) et la commune urbaine de la ville de Béni Mellal, le nouveau marché a été construit sur une superficie globale de 20.370 m², selon les normes internationales de qualité. Il est doté de technologies qui assurent l’informatisation du processus de vente dans son ensemble. Le Matin

Le Maroc veut attirer plus d’investisseurs ! Les performances de l’automobile à l’export ne font plus de doute. Le Maroc est le premier pays exportateur de véhicules dans la zone Moyen- Orient/Afrique du Nord. Ses exportations en 2013 se sont envolées à 31,02 milliards de dirhams contre 25,2 milliards de dirhams en 2012. Elles constituent 13,6% du total des exportations du maroc en 2013. Si les exportations marocaines   lors du premier trimestre de l’année en cours sont en hausse, c’est surtout grâce à la performance enregistrée par le secteur automobile qui a atteint un haut niveau de 2,97 MMDH, soit une hausse de 43,3%. L’industrie automobile marocaine a enregistré durant ces dernières années une performance à l’export très remarquable expliquée par le développement de l’activité du câblage et l’essor du segment de la construction automobile à partir de 2012. Une étude publiée en fin de l’année dernière par l’Office des changes indique que le Maroc a pu améliorer sa position concurrentielle sur le marché mondial de l’automobile, en s’accaparant une part de marché de 0,23% en 2012, dépassant celles de la Tunisie et de l’Égypte. Une situation qui s’explique par la baisse de régime qu’ont connu les concurrents africains et européens durant cette période. A noter que la France et l’Espagne, principaux partenaires commerciaux, interviennent pour 67% dans le total des échanges commerciaux réalisés avec l’étranger. En dehors des pays de l’Union européenne, l’Égypte est devenu le premier pays africain importateur de biens provenant de l’industrie automobile marocaine, en passant à 764 MDH contre 290 MDH en 2011, en raison notamment des ventes de voitures de tourisme de marque Dacia, produites au Maroc. «En dehors des secteurs traditionnels, l’industrie automobile marocaine est considérée comme étant le secteur clé des nouveaux métiers mondiaux en termes de performances à l’export réalisées durant les cinq dernières années», note l’étude. L’Observateutdumaroc

Maroc Telecom: Ahizoune plébiscité. Pas de départ pour Abdeslam Ahizoune. Ayant présenté sa démission, Etisalat l’a proposé au nouveau Conseil de surveillance qui l’a nommé président du directoire pour diriger le Groupe Maroc Telecom dans sa nouvelle phase de développement au Maroc et à l’international. Des remaniements qui interviennent suite au rachat de 53% du capital de Maroc Telecom par Etisalat. Le Conseil de surveillance de Maroc Telecom a en effet coopté, aux côtés des représentants du Royaume, cinq nouveaux membres représentant le Groupe Etisalat, en remplacement des membres représentant Vivendi. Le Conseil de surveillance de Maroc Telecom a tout d’abord coopté puis élu vice-président Eissa Mohamed Al Suwaidi, président d’Etisalat depuis juin 2012. Ce diplômé en économie de l’Université Northeastern de Boston (Etats-Unis) possède un prestigieux CV. Il est également Président de l’Abu Dhabi Commercial Bank, directeur général du Abu Dhabi Investment Council et administrateur de plusieurs sociétés telles que Abu Dhabi National Oil Company for Distribution, International Petroleum Investment Company et Abu Dhabi Fund for Development. Le Conseil de surveillance de Maroc Telecom a également, entre autres, coopté à différents postes Mohamed Hadi Al Hussaini (titulaire d’un master en commerce international obtenu à l’Université Webster à Genève), Ahmad Abdulkarim Julfar (diplômé en génie civil et en informatique de l’Université Gonzaga aux Etats Unis).    Aujourdhui.ma

 

Economie

 

La Tchéquie émet une ‘alerte sanitaire’ à propos d’un lot de tomates marocaines. Les autorités sanitaires Tchèques ont émis une alerte sanitaire, à l’attention des consommateurs tchèques, les avertissant qu’ils ne doivent pas consommer des tomates cerises importées du Maroc, à cause d’une   série d’intoxication qu’elles auraient causé à des consommateurs français. En effet, rapporte le site de la radio tchèque, Radio Praha, se sont les autorités françaises qui auraient généralisé une alerte concernant les tomates cerises marocaines, qui auraient provoqué chez 16 français, des intoxications causant de graves problèmes d’indigestion, des vomissements et des crampes d’estomac, après avoir consommé cette marque particulière de tomates cerises. Selon le Bureau chèque d’inspection des aliments, plus de 50.000 kilos de ces tomates ont été importées par la République Tchèque. Le lot potentiellement contaminé aurait été commercialisé après le 20 Avril. Le Mag

Maroc-Immobilier : Le marasme s’installe. Les prix de l’immobilier ont entamé une très timide reprise en début de l’année 2014. En effet, selon la publication trimestrielle de Bank Al-Maghrib réalisée en collaboration avec l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la   cartographie (ANCFCC) et relative à l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI), les prix des actifs immobiliers se seraient légèrement ressaisis en ce premier trimestre 2014 par rapport à la même période en 2013. L’IPAI s’est, ainsi, légèrement accru de 0,1%, suite à la hausse de 4,4% des prix des biens à usage professionnel et de 0,8% de ceux des terrains urbains. Quant à l’indice du résidentiel, la banque centrale signale qu’il a enregistré une baisse de 0,1%. Aussi, le nombre de transactions a enregistré une hausse de 10,1%, avec un accroissement des ventes de toutes les catégories de biens immobiliers, soit 10% pour le résidentiel, 8,1% pour le foncier et 16% pour le commercial. Plus en détails Bank Al-Maghrib précise que les prix des biens résidentiels se sont légèrement dépréciés de 0,1% au 1er trimestre 2014 en comparaison à la même période en 2013, traduisant la baisse de ceux des appartements, des maisons et des villas. Alors que le nombre de transactions a, pour sa part, augmenté de 10%, suite principalement à l’augmentation de 12,5% des ventes des appartements. S’agissant du foncier, les prix et le nombre des ventes se sont accrus respectivement de 0,8 et de 8,1%. Aujourdhui.ma

La SNI se désengage totalement de Lesieur Cristal. Une offre publique de vente (OPV) des parts de la SNI dans le groupe Lesieur Cristal sera effectuée du 26 au 30 mai prochain. SNI met donc en vente ses 22,8% du capital, soit un total de 6.291.229 actions. À l’issue de cette opération,   SNI se sera totalement désengagée du capital de Lesieur Cristal. C’est ce qu’a annoncé ce lundi, le directeur général du groupe Lesieur Cristal, Samir Oudghiri Idrissi lors d’une conférence de presse. Le prix d’achat de l’action a été fixé à 93 dirhams pour le grand public (soit 13% de décote par rapport au dernier cours de la bourse), et 85 DH pour les salariés (8,6% de décote par rapport au dernier cours de la bourse). « Cette cession permettra au groupe d’élargir le flottant en bourse pour arriver à 34.3% alors qu’il était de 11,5%. L’indice du titre Lesieur Cristal passera de 0.15 à 0.35%, ce qui en fera un des taux les plus élevés de la bourse », explique Youssef Barradi, directeur Marketing Lesieur Cristal. La SNI boucle ainsi totalement son opération de cession du contrôle de LC, entamée en 2011 par la signature d’un accord avec Sofiprotéol (acteur français du secteur des oléagineux), portant sur la cession de 41% du capital. L’étape suivante était l’entrée d’un consortium d’investisseurs institutionnels nationaux dans le capital. Le retrait complet de la SNI officialisé ce lundi était donc l’étape ultime. h24info

Tétouan désignée par l’ONU ‘Ville émergente de demain’ au ‘WUF’ en Colombie. Dans la ville de Medellín en Colombie, ‘UN Habitat’ a organisé le 7ème ‘World Urban Forum’ (WUF). Durant cette manifestation mondiale, 9 villes dans le monde ont été désignées par l’UN Habitat, ‘Emerging Cities of Tomorrow’ (ville émergentes de demain). Parmi ces 9 villes mondiales, a été choisie la ville du nord du Maroc,   Tétouan. Selon le site philippin Inquirer, les 8 autres villes en plus de Tétouan, distinguées de ce titre sont : Johor Bahru : Malaisie, Uberlândia : Brésil, Hunchun : Chine, Onitsha : Nigeria, Nampula : Mozambique, Malmö :Suède, Santa Marta : Colombie, Cagayan de Oro : Philippines. Andrew Rudd, expert à l’UN-Habitat, cité par Inquirer, a déclaré à ce propos, que le choix de Tétouan et les 8 autres villes, s’est basé sur leur tailles, leur croissances, leur développements urbains axés sur les échanges transfrontaliers et leur diversités géographiques. Le Mag

Solaire thermique : 19 millions de dirhams pour des six projets innovants. Une enveloppe budgétaire de 19 millions de dirhams (MDH) a été consacrée, en vertu de conventions signées lundi à Rabat, au financement de six projets de recherche appliquée et développement (R&D) dans le domaine du solaire thermique. Signées par le directeur général de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies renouvelables (IRESEN), Badr Ikken, et des partenaires scientifiques et industriels, ces conventions font suite à l’appel à projets InnoTherm 2013. Intervenant lors de la cérémonie de signature de ces conventions, le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a noté que le cadre de partenariat sera renforcé par la signature par l’IRESEN de nouvelles conventions de partenariat pour la promotion de la R&D et l’innovation dans le domaine des énergies renouvelables. Ce partenariat concernera la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le centre de recherche allemand Fraunhofer, ainsi que l’Ecole nationale supérieur des mines de Rabat. La cérémonie de signature a été aussi l’occasion pour présenter les résultats des soumissions aux appels à projets 2014 dans le domaine des énergies renouvelables. Les 11 projets les plus pertinents sur les 42 présentés ont été sélectionnés et ils permettront de mobiliser 12 universités et centres de recherche et 19 entreprises, précise M. Amara.    Aufaitmaroc

Le Maroc au 90ème rang dans le classement 2014 sur l’indice de disposition à la connectivité (WEF). Le World Economic Forum (WEF) a publié, le 9 mai dernier, une nouvelle version du “Global Information Technology Report” dans laquelle le Maroc est positionné au 90ème rang dans le classement 2014 sur l’indice de disposition à la connectivité (Networked Readiness Index, NRI), au lieu du 99è, comme cela figurait dans la première version du Rapport du 6 mai dernier. Le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique explique dans un communiqué que l’erreur dans le classement du Maroc sur cet indice est due à une reprise erronée de données exploitées par le WEF concernant des indicateurs des services en ligne et de l’e-Participation qui figurent dans le rapport de l’ONU, comme l’a signalé le Département aux services du Forum. Le Ministère a, par ailleurs, signalé des incohérences au niveau de certains indicateurs qualitatifs comme celui de l’utilisation par les citoyens des réseaux sociaux, où le Maroc a régressé au niveau du classement mais aussi de la note, souligne le texte, qui précise que ces éléments n’ont pas été pris en considération par le WEF dans la version corrigée du rapport.    Maghrebemergent

L’ONEE primé par la Berd. Nawal Khalifa, directeur du pôle finance à l’ONEE, a reçu, le 15 mai, le prix de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) dans la catégorie «Réalisations exceptionnelles dans l’industrie». Il est à noter que seules trois femmes à travers le monde ont été primées dans trois catégories différentes et Nawal Khalifa est la seule femme africaine et arabe à avoir reçu le prix «Réalisations exceptionnelles». Cette distinction a été remise en marge des 23e assemblées annuelles de l’institution financière qui se sont déroulées à Varsovie.    Les Eco

 

Social

 

Les prisonniers français au Maroc lancent une grève de la faim illimitée. 22 français emprisonnés dans différentes prisons du Maroc ont débuté une grève de la faim lundi 19 mai afin d’obtenir une amélioration de leurs conditions de détention. Les 22 français emprisonnés au Maroc ont commencé   une grève de la fin aujourd’hui, lundi 19 mai. Par un communiqué de presse, le Collectif des prisonniers français incarcéré au Maroc a annoncé cette grève tout en la justifiant. Il a par ailleurs écrit une lettre ouverte au président de la République Française afin de mieux faire entendre leurs revendications. Elle intervient après la suspension, le 26 février, des accords judiciaires entre le Maroc et la France. L’une des revendications du collectif est la remise en place de ces accords qui permettaient notamment aux prisonniers d’avoir des contacts avec leurs familles. Dans le communiqué, les prisonniers affirment qu’ils sont «pris en otages suite à la suspension des accords de coopération judiciaire. Cette grève apparait comme [leur] seul recours pour faire valoir [leurs] droits, mais aussi pour attirer l’attention des autorités aussi bien françaises que marocaines.». Ils dénoncent aussi la torture qui existe au Maroc, et dont ils ont été victimes. Ce phénomène est régulièrement pointé du doigt par différentes ONG comme Amnesty International mais le gouvernement marocain l’a toujours nié. Les prisonniers grévistes ont quatre revendications majeures : « que les accords de coopération judiciaire soient rétablis », « l’accélération des transfèrements avec le retard cumulé », « un réel représentant des autorités consulaires faisant office de soutien face aux diverses situations rencontrées » et « l’intervention des autorités françaises pour assurer nos conditions de détention qui se dégradent ». Afriquinfos

Incendie d’un bus à Casa: ce qui s’est vraiment passé. Le 15 mai dernier, vers 13h35, un incendie s’est déclaré dans un autobus de la compagnie M’dina Bus, sur le boulevard Mohammed VI (ligne 11). Si le bus a été presque entièrement calciné, tous les passagers ont réussi à sortir à   temps du véhicule, apparemment sans blessures graves. Et ce, « grâce à la mobilisation et au professionnalisme du conducteur et de l’agent encaisseur ainsi qu’au sang-froid des citoyens » selon le communiqué de presse de la compagnie de transport, envoyé ce lundi à H24info. Ainsi, « dès que le conducteur s’est aperçu du début de l’incendie, il a procédé à l’évacuation du véhicule tandis que l’agent encaisseur armé de l’extincteur de bord essayait de maîtriser le feu qui n’a été circonscrit qu’à l’arrivée des sapeurs-pompiers de la caserne Al Fida ». Très bien. Le communiqué indique également que l’enquête menée par la Direction technique de la compagnie de transport a pu déterminer la cause de l’incendie: un court-circuit. Un câble électrique serait donc entré en contact avec une pièce ou un autre câble après un « impact » antérieur qui, selon l’enquête, avait endommagé ou cassé les colliers de suspension. Cette dernière explication est cependant une « réinterprétation » de celle fournie par M’dina Bus qui, au premier coup d’œil, souffre d’une terminologie quelque peu fantaisiste. Un expert a confirmé à H24info qu’en effet, elle ne tenait pas la route… h24info

Elle va en prison pour polygamie. Une marocaine de 27 ans a été condamnée à 4 mois de prison. La raison ? Elle avait falsifié ses papiers afin de se marier avec un deuxième homme. On parle souvent de la polygamie des hommes, mais cette fois, c’est une marocaine qui s’est mariée   une seconde fois alors qu’elle était encore mariée à son premier époux. Le premier mari de la jeune femme était parti en Espagne après leur mariage et ne savait pas qu’elle s’était remariée depuis. Il a finalement réussi à la retrouver trois ans après et a dénoncé ce second mariage non consenti. La polygamie n’est pas à proprement parler interdite au Maroc mais elle est rendue quasiment impossible par une loi qui s’est durcie envers cette pratique avec l’entrée en vigueur du nouveau Code du droit de la famille. La première épouse doit, en effet, être consentante à un second mariage, le prétendant doit pouvoir subvenir aux besoins de deux foyers et traiter ses femmes avec équité, etc… Autant de conditions qui compliquent la pratique de la polygamie au sein du Royaume. Bon nombre de marocains parviennent cependant à leurs fins grâce à de faux certificats de célibat en changeant de ville de résidence. Certains forcent la reconnaissance du second mariage en faisant tomber enceinte leur deuxième compagne. La première femme ne peut alors qu’accepter la décision ou demander le divorce. Afriquinfos

Les malentendants pourront suivre les séances du Parlement en langue des signes. Les séances des deux Chambres du Parlement seront retransmises à la télévision en langue des signes, à partir de ce mardi, annonce lundi un communiqué conjoint des présidents des Chambres des représentants et des conseillers. « Il sera procédé, à partir du mardi 20 mai 2014, à la retransmission à la télévision des séances des deux Chambres du parlement en langue des signes, au profit des citoyens qui en ont besoin », lit-on dans le communiqué.    Le Mag

Pavillon Bleu 2014 : 27 plages labellisées. En 2014, 27 plages sur l’ensemble des côtes marocaines hisseront le Pavillon bleu. Un écolabel international attribué aux plages qui se conforment à des normes sur la qualité des eaux de baignade, l’environnement et l’aménagement, la gestion des déchets et l’éducation à l’environnement.La liste a été révélée lundi 19 mai 2014 par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement et de la FEE. Il s’agit des plages Achakar (Tanger-Asilah), Aglou Sidi moussa (Tiznit), Arekmane (Nador), Asilah, Ba-kacem (Tanger-Asilah), Bouznika, El-Jadida, El Moussafir (Dakhla), Essaouira, Fnideq, Foum oued (Laâyoune), Haouzia (El Jadida), Imintourga (Mirleft), Mdiq, Ain Diab Extension Mme Choual (Casablanca), Oualidia, Oued Laou (Tétouan), Oum Labouir (Dakhla), Safi, Saidia Med (Station touristique de Saidia), Sidi Rahal chatii, Sol (Tanger Asilah), Souiria lkdima (Safi), Saidia, Cap Beddouza (Safi), Ksar AI Mazaj (Fahs Anjra), et Ras Rmel (Larache). L’obtention du Pavillon Bleu vient récompenser les efforts déployés par les communes, les administrations concernées et les partenaires économiques de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement. Les plages arborant le Pavillon Bleu font parties des plages qui participent aux Trophées Lalla Hasnaa du Littoral Durable, qui sont décernés tous les deux ans. Ils sont ouverts à tous ceux qui contribuent à protéger le littoral national : associations, institutions, collectivités locales, opérateurs économiques, écoliers, lycéens, chercheurs, experts, etc.    Aujourdhui.ma

La communauté juive célèbre la hilloula du Rabbi Nessim Ben Nessim. La communauté juive marocaine a célébré, en fin de semaine au village d’Aït Bayyoud (province d’Essaouira), le moussem annuel du Rabbi Nessim Ben Nessim, qui a connu la participation de plusieurs pèlerins juifs du Maroc et de l’étranger. Lors d’une cérémonie organisée à cette occasion, dimanche, dernier jour de ce moussem qui a débuté jeudi, en présence notamment du gouverneur de la province d’Essaouira, Jamal Makhtatar, du président du Conseil provincial des oulémas, Mohamed Menguitte, du président de la communauté juive d’Agadir, et président des lieux saints du Sud, Simon Lévy, et des élus et représentants des autorités locales, les participants ont exprimé le fort attachement de la communauté juive marocaine à la mère patrie, le Maroc. L’assistance a également élevé des prières pour le repos de l’âme des regrettés Souverains feu SM Hassan II et feu SM Mohammed V, implorant le Très-Haut de préserver SM le Roi Mohammed VI et de combler le Souverain en la personne de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de l’ensemble des membres de l’illustre Famille Royale. Intervenant à cette occasion, M. Makhtatar a souligné l’importance de cette rencontre qui met en avant l’attachement des Marocains de confession juive à leur marocanité et au glorieux Trône alaouite, affirmant que la cohabitation et la tolérance ont toujours constitué des valeurs fondamentales qui font la particularité du Maroc au niveau régional.    Maghrebemergent

 

Art & Culture

 

Samira Saïd décroche The World Music Award. Une nouvelle consécration pour la star marocaine Samira Bensaïd. Elle vient de remporter The World Music Award du meilleur single pour son tube « Mazal », selon son attaché de presse. La chanson de la diva marocaine, qui a été l’un   des meilleurs hits pour des chaînes de télévision arabes et européennes, a finalement reçu le prix international de la chanson tant convoité par les artistes. Samira Bensaïd se déplacera, le 27 mai prochain, à la principauté de Monaco pour prendre part à la cérémonie de remise des prix à Monte-Carlo, où elle donnera un spectacle. Les paroles de « Mazal » sont en arabe dialectale, chantées sur un fond fusion techno, gnaoui. Le 360

El Jadida accueille la 7éme édition du festival du rire du 22 au 25 Mai 2014. A l’instar des précédentes éditions, la ville d’El Jadida continue de vibrer sous le rythme du rire. La 7éme Edition promet d’être un pas géant vers une vision du rire plus innovante plus vive, mais surtout plus humaine.   La Direction de la 7éme édition a choisi cette année, le thème de la Musique et le RIRE, donnant ainsi le ton, et le souffle à l’Art du Rire et de faire rire d’être vu, entendu mais aussi imaginé et vécu sous des rythmes diversifiés à l’instar des symphonies universelles. Le Rire pour le Directeur du festival, Monsieur HICHAM ATOUACHI est aussi universel que la musique. Il fait l’objet de notes, de rythmes, de son, de voix et de geste. La 7éme Edition du Festival du Rire d’El Jadida d’autre part, a choisi de rendre hommage, engagement oblige, à l’une des stars du théâtre marocain, Nezha REGRAGUI. Femme fort, artiste de talent réputée précurseurs dans son art, méritant tous les éloges. Le public averti aura l’occasion de déguster une programmation riche et variée. La scène du Théâtre AFFIFI sera le lieu, bien choisi pour les spectacles du Rire, avec la participation de troupes et figures du théâtre national marocain. D’autres espaces de la ville d’El Jadida s’offriront au large public et aux fans du Festival avec l’opportunité d’admirer nos humoristes avec des présentations sous des formes inédites. Eljadida.com

Le retour réussi du Festival Alegria. Au départ, une bonne idée : signer le retour de l’événement. À l’arrivée : un bilan positif et un défi largement relevé. C’est l’histoire du Festival Alegria que la Fondation Art et Culture de Chefchaouen a réussi à relancer après deux ans d’absence,   suite à des problèmes de financement. Les 16 et 17 mai, le public de cette belle ville a retrouvé son propre festival. Et quelles retrouvailles ? Des retrouvailles auxquelles la musique a donné le goût d’une joyeuse rencontre où la paix, la tolérance, le partage et l’ouverture culturelle ont été les mots d’ordre. D’ailleurs, c’est même ces valeurs qui sont le propre de Chefchaouen et dans lesquelles puise ce festival, reflet d’une belle image. Pour marquer ce retour, le directeur artistique du festival, Hicham Benabderrazik, a concocté un programme diversifié, mais surtout sur mesure. Un programme adapté à l’âme du festival : l’ouverture sur les rythmes latins. Tous les artistes invités pour cette huitième édition ont adapté leurs prestations sur ce principe. Du chanteur de raï algérien Faudel à la diva marocaine de la soul music Oum, en passant par le maâlem gnaoui et féru de jazz Majid Bekkas, les rythmes de carnaval de Sambatuc, le spectacle «Rallumer les étoiles, Kan ya makan» de Fatym Layachi, Jamal Nouaâmane, sans oublier Simo Bouazzaoui, le public avait rendez-vous avec des prestations généreuses, en somme. Le Matin

Cannes: la bise de Leila Hatami à Gilles Jacob fait scandale en Iran. L’actrice iranienne Leila Hatami, membre du jury du festival de Cannes, s’est attirée dimanche les foudres des autorités iraniennes pour avoir fait la bise au président du festival, Gilles Jacob.   L’image, reprise par certains médias iraniens, qui ont flouté l’acte, montre Mme Hatami embrassant sur la joue M. Jacob mercredi lors de la soirée d’ouverture de la 67e édition du festival. « Celles qui participent à des évènements internationaux devraient prendre en compte la crédibilité et la chasteté des Iraniens, afin de ne pas montrer une mauvaise image des Iraniennes », a estimé le vice-ministre de la Culture, Hossein Noushabadi, cité par le site internet de la radio-télévision Irib. L’attitude a été jugée « inappropriée » par le vice-ministre de la Culture. « Qu’elle soit artiste ou non, la femme iranienne est le symbole de la chasteté et de l’innocence, donc une telle attitude inappropriée (ayant eu lieu) récemment au festival de Cannes n’est pas conforme à nos principes religieux » », a-t-il expliqué. Née à Téhéran dans une famille de cinéastes, Leila Hatami a accédé à la notoriété mondiale avec le film « Une séparation » d’Asghar Farhadi, récompensé par un Ours d’or au Festival de Berlin 2011 et un Oscar du meilleur film étranger l’année suivante. Selon la loi islamique, en vigueur dans le pays depuis la révolution de 1979, une femme ne peut pas avoir de contact physique avec un homme étranger à sa famille. Menara

 

Sport

 

Championnat arabe de kick-boxing: Le Maroc remporte 12 médailles d’or. L’équipe marocaine participante au 7ème championnat arabe de kick-boxing (12/19 mai à Agadir) ont réussi une belle moisson en remportant 12 médailles d’or sur 20 possibles, lors de la cérémonie de remise   des prix dimanche soir à la salle Inbiâat. La deuxième place du podium est revenue, lors de cette 7ème édition à la délégation jordanienne avec cinq médailles d’or, suivie des délégations de Palestine, de Libye et d’Irak avec une médaille chacune. La cérémonie de clôture de cette manifestation, organisée par la Fédération royale marocaine de full, light et semi-contact, kick-boxing, K1, forms, savate et disciplines associées, a été ponctuée par un échange de présents aux représentants des diverses délégations, ainsi que par des hommages à nombre de personnalités agrémentés de tableaux folkloriques. Ont pris part à cette compétition, placée sous l’égide du Comité national olympique marocain, des délégations de dix pays arabes venues de Libye, de Palestine, de Jordanie, des Emirats arabes unis, de Koweït, de Bahreïn, du Yémen, d’Irak, de Tunisie, en plus du Maroc, soit un record dans les annales de ce championnat panarabe, selon les organisateurs. Un panel de neuf arbitres internationaux ont été chargés de départager les sportifs ayant pris part à cette compétition, initiée en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des sports, la wilaya de la région Souss-Massa-Drâa, la préfecture d’Agadir Idouantanane, le Conseil de la région, la Commune urbaine d’Agadir et la ligue Souss-Massa Drâa. Le Mag

Chamakh privé de stage par Crystal Palace. Première défection de taille pour Badou Zaki. Alors que le nouveau sélectionneur a fait appel à Marouane Chamakh dans son groupe élargi de 30 joueurs pour un stage au Portugal, l’attaquant a été retenu par Crystal Palace. Bien que la saison   de Premier League soit pourtant terminée, le formation anglaise refuse de laisser l’ancien Bordelais rejoindre la délégation marocaine car elle estime que la période de stage ne s’inscrit pas à une date FIFA. Le retour du longiligne attaquant chez les Lions de l’Atlas va donc être différé. Pour pallier à cette défection, Zaki a fait appel à Mouhcine Moutouali, sociétaire du Raja Casablanca pour maintenir sa liste à 30 joueurs. Ce stage à Faro qui va débuter dès ce mardi 20 mai va se boucler avec trois matchs amicaux le Mozambique, l’Angola et la Russie. Pays hôte de la CAN 2015, le Maroc n’a pas obtenu de dérogation de la part de la FIFA pour disputer les éliminatoires de façon symbolique et doit donc se contenter de matchs amicaux pour préparer l’équipe à cette échéance. Les nombreux supporters attendent des Lions de l’Atlas qu’ils brillent sur leurs terres. Afrik.com

Amrabat incertain pour le camp du Portuga. Convoqué par le sélectionneur national pour le stage de préparation prévu de se dérouler du 19 au 29 mai 2014 au Portugal, Nordin Amrabat est incertain pour ce stage. En effet, on apprend sur le site internet de la FRMF que le pensionnaire de   Malaga s’est blessé face à Levante et par conséquent a de grandes chances de ne pas être de la partie. Incertain lui aussi comme nous vous l’avions annoncé, Marouane Chamakh n’a pas obtenu l’aval de son club pour rejoindre les Lions de l’Atlas à Faro. Cependant, des négociations sont actuellement en cours pour que l’attaquant de Crystal Palace obtienne une dérogation afin d’être présent au rassemblement. Mountakhab

Garcia souhaite garder Benatia. L’entraîneur français, Rudi Garcia, qui a annoncé son intention de continuer avec l’As Rome pour une saison supplémentaire, a exprimé son souhait de garder Mehdi Benatia au sein du club de la capitale italienne, même si ce dernier attise la convoitise de plusieurs clubs européens. « Mon idée est que les meilleurs joueurs doivent rester ici, et le renouvellement de Pjanic prouve que la politique du club va dans le même sens », a déclaré le coach de la Roma. Notons que Mehdi Benatia a été choisi dans le meilleur onze de la Serie A cette saison. Les coéquipiers de Benatia ont fini 2e au classement général malgré leur défaite (1-0) contre Genoa lors de la dernière journée. Un match que l’international marocain en tant que Capitaine d’équipe.    Mountakhab

El Arabi & Co. assurent le maintien et causent la relégation de Bergdich. Granada CF de Youssef El Arabi a assuré le maintien en Liga sur le fil après une victoire à l’arraché (0-1) ramenée de Valladolid face aux coéquipiers de Zakarya Bergdich. Ces derniers ont quitté officiellement la Liga suite à cette défaite et évolueront la saison prochaine en deuxième division espagnole. C’est une auto-relégation qu’a subi Valladolid sur son terrain face à Granada. Les locaux, qui avaient besoin d’une victoire pour rester en première division, ont encaissé un but à la 44e minute de jeu inscrit par le Serbe Stefan Mitrović contre son camp. El Malgré leur domination, les coéquipiers de Bergdich n’ont pas pu exploiter les occasions qu’ils ont eues, s’inclinant ainsi sur le score d’un but à zéro.    Mountakhab

Manchester United :Van Gaal nommé entraîneur. Manchester United a un nouveau coach, en la personne de Louis van Gaal, comme pressenti ces derniers jours. Nommé ce lundi, le Néerlandais sera sur le banc mancunien la saison prochaine et pour les trois années à venir. Ryan Giggs, qui assurait l’intérim après le départ de David, sera son adjoint, a fait savoir le club. Van Gaal, 62 ans, a signé un contrat de trois années. “Entraîner le plus grand club du monde me rend très fier”, a-t-il déclaré dans un communiqué. Actuellement, sélectionneur des Pays-Bas, Louis van Gaal prendra ses fonctions après la Coupe du monde 2014 au Brésil (12 juin au 13 juillet). Avant d’être en charge de la sélection néerlandaise, Louis van Gaal a entraîné au plus haut niveau ces 20 dernières années. Il a été notamment coach du Barça et du Bayern Munich.    Aufaitmaroc

Le marocain Aatef Chahchouhe sacré buteur du championnat de Turquie. Le joueur marocain, qui fait partie de la sélection convoquée par le nouvel sélectionneur national Baddou Zaki au stage de préparation pour la CAN 2015, prévu du 18 au 29 mai au Portugal, a terminé la saison avec son club de Sivaspor avec 17 buts, devant le Turc Burak Yilmaz (Galatasaray 16 buts) et l’argentin Ezequiel Oscar Scarione (Kasimpasa 16 buts). Ancien pensionnaire de Nancy et du Racing parisien, Chahchouh a volé ainsi la vedette dans un championnat où évoluent de grands talents du football mondial comme Didier Drogba, Hugo Almeida, Dirk Kuyt ou Wesley Sneijder. Natif de Fontenay-Aux-Roses en France, en 1968, le joueur marocain avait effectué un bref passage en Bulgarie (au Chernomorets Bourgas), avant d’être enrôlé par le club turc Sivaspor où il côtoie un autre Marocain, Mehdi Ettaouil en l’occurrence. Sivaspor a terminé la saison à la cinquième place ex-aequo avec Trabzonspor avec 53 points. Le championnat a été remporté par le club stambouliote de Fenerbahçe (74 points), talonné par les deux autres clubs de la première mégalopole de Turquie, le Galatasaray (65 point) et le Besiktas (62 points).    Le Mag

 

International

 

La Colombie en colère après la mort d’enfants dans l’incendie d’un car. La Colombie était en deuil et en colère lundi, au lendemain de la mort de plus de 30 enfants brûlés vifs dans l’incendie d’un car dans le nord du pays, un drame apparemment dû à l’imprudence du chauffeur qui a pris   la fuite avant de se rendre à la police. L’accident s’est produit dimanche après-midi au retour d’un office religieux à Fundacion, une petite localité de la province de Magdalena. Le véhicule, qui ramenait chez eux des jeunes paroissiens de l’Eglise pentecôtiste, a explosé avant d’être détruit par les flammes. Selon les premiers éléments de l’enquête, le chauffeur conduisait sans permis avec 52 mineurs âgés de trois à douze ans à bord de son bus, un chiffre supérieur à ce qui est autorisé pour ce type de véhicules. «La communauté est en deuil, 32 enfants ont été calcinés et 20 autres ont été conduits à l’hôpital», a annoncé à la presse Luz Stella Duran, maire de Fundacion. Un précédent bilan fourni par la Croix-Rouge faisait état de 31 morts et vingt-quatre autres grièvement blessés – dont plusieurs dans un état critique – ainsi qu’un adulte. «Je suis bouleversé et tout le pays est en deuil pour la mort de ces enfants dans cette tragédie. Nous ne les oublierons jamais», a réagi le chef de l’Etat Juan Manuel Santos, qui s’est rendu, auprès des familles des victimes réunies dans un collège de Fundacion, dans la soirée, après son dernier meeting électoral, à une semaine du premier tour de l’élection présidentielle. Les secours ont retiré les corps calcinés de la carcasse noircie du bus, avant de les expédier à l’institut médical de Barranquilla, la capitale régionale, pour les identifier, une tâche qui pourrait prendre plusieurs jours. Liberation

Près de 50.000 logements saisis par les banques en Espagne l’année dernière. Les banques espagnoles ont saisi près de 50.000 logements en 2013, 11,1% de plus qu’en 2012, les propriétaires surendettés ayant dû être expulsés ou donner leurs clés pour solder leur ardoise, selon les chiffres   publiés lundi par la Banque d’Espagne. Dans ce pays frappé doublement en 2008 par la crise financière et l’éclatement de sa bulle immobilière, la banque centrale a commencé l’an dernier à publier des statistiques sur les saisies de logements, en se fondant d’abord sur une enquête auprès des banques, avant de les obliger à lui remettre ces données de manière régulière. Les banques, qui ont reçu une aide européenne de plus de 40 milliards d’euros en 2012, ont saisi 49.694 logements en 2013, dont une grande majorité (38.961) de résidences habituelles, par opposition aux résidences secondaires ou aux logements destinés à être loués. Dans une partie des cas (21.521), les clés ont été remises de manière volontaire, notamment via la procédure qui permet de céder à la banque son logement pour solder ses dettes. Mais les banques ont dû faire appel à la justice pour récupérer 28.173 logements (+18,5% par rapport à 2012), déjà vidés de leurs occupants dans l’immense majorité des cas (26.113). Les expulsions de propriétaires et locataires surendettés ont soulevé l’indignation en Espagne ces dernières années, aiguisée par plusieurs suicides de personnes sur le point d’être mises à la rue. Des collectifs de citoyens se sont d’ailleurs mobilisés pour empêcher ces procédures. Challenges

Près de 600 millions d’Africains vivent sans électricité. Près de 600 millions d’habitants d’Afrique subsaharienne sont privés d’électricité, ont déploré lundi des spécialistes, réunis cette semaine à Abidjan pour «surmonter les obstacles au développement du secteur». «Sur 1,2 milliard   de personnes dans le monde, 589 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité en 2014», a remarqué le directeur général de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), Dominique Kakou. En 2030, le nombre de personnes sans électricité se situera «entre 730 et 880 millions dans le monde, dont la plupart en Afrique subsaharienne», a poursuivi Kakou. Pour limiter ce nombre, l’une des solutions envisagées, outre la construction d’infrastructures, est l’«Africa Smart Grid» ou «réseau électrique intelligent», un outil informatique assurant «l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité à tout instant», selon le ministre ivoirien du Pétrole et de l’énergie, Adama Toungara. «Son exploitation permettra de surmonter les obstacles au développement du secteur de l’énergie en Afrique et en Côte-d’Ivoire», en fournissant de l’électricité «efficace et économiquement viable», a-t-il souligné. A peine 1,1 des 4 millions de ménages ivoiriens recensés disposent d’un abonnement électrique, soit 26%, un taux très faible pour un pays exportateur d’électricité, selon les chiffres officiels. La CIE va investir 100 milliards de francs CFA (environ 152 millions d’euros) à partir de fin 2014 pour relier gratuitement les habitants au réseau, afin de «faciliter l’accès à l’électricité», a annoncé son directeur général. L’objectif est de doubler d’ici 2017 le nombre d’abonnés, quand le coût du branchement – entre 80 000 et 120 000 FCFA (de 120 euros à 183 euros) – «constitue un frein», a estimé Dominique Kakou. La CIE est devenue en deux décennies un leader africain du secteur, faisant de la Côte d’Ivoire un exportateur d’électricité, notamment vers le Ghana, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso et le Mali. Libération

Ukraine : Washington et l’Otan attendent des preuves d’un retrait russe. Les Etats-Unis et l’Otan restent sur leurs gardes. Alors que le Kremlin a annoncé lundi le retrait des troupes russes de la frontière ukrainienne, un haut responsable de l’administration du président Barack Obama a déclaré que Washington attendait des «preuves concrètes et claires de ces actions avant de porter un jugement». Interrogé sur le possible geste d’apaisement de Vladimir Poutine à moins d’une semaine de la présidentielle anticipée en Ukraine, ce responsable resté anonyme a noté que de telles annonces avaient déjà eu lieu ces dernières semaines et n’avaient pas été suivies d’effet.«Nous avons pris note de ce qu’a dit le président Poutine, et si la Russie retire ses forces de façon significative et transparente vers leurs bases, nous l’accueillerions favorablement», a-t-il indiqué. «Mais en l’état actuel des choses, nous n’avons pas vu de preuves» d’un tel retrait, a ajouté le responsable, en notant que les autorités russes «ont effectué des déclarations similaires auparavant, en particulier en mars, et ces déclarations n’ont pas été suivies d’effet».    Libération

Europe : le chômage gagne du terrain. Le taux d’emploi de la population âgée de 20 à 64 ans dans l’Union européenne poursuit sa dégringolade observée durant ces dernières années. Il s’est établi à 68,3 % en 2013. Le constat a été dressé récemment par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Alors qu’il a régulièrement augmenté de 2002 à 2008, passant de 66,7 % à 70,3 %, le taux d’emploi a chuté à 68,9 % avec la crise financière et diminué depuis de façon continue. Des chiffres inquiétants au vu des ambitions affichées par la Commission européenne. Et pour cause cette dernière œuvre, dans le cadre de la stratégie Europe 2020, à atteindre un taux d’emploi d’au moins 75 % d’ici 2020. Sur une autre catégorie, la tendance est assez différente. Il est question de la catégorie des personnes âgées de 55 à 64 ans dans l’UE. Leur taux d’emploi n’a pas cessé d’augmenter, passant de 38,1 % en 2002 à 50,1 % en 2013, selon Eurostat. Par Etat membre, les tendances varient quant à l’évolution du taux d’emploi des 20-64 ans entre 2002 et 2013. Les taux d’emploi les plus élevés pour les personnes âgées de 20 à 64 ans ont été observés en Suède (79,8 %), en Allemagne (77,1%), aux Pays-Bas (76,5 %), au Danemark (75,6 %), en Autriche (75,5 %), au Royaume-Uni (74,9 %), en Estonie ainsi qu’en Finlande (73,3 % chacun). Les taux les plus faibles sont observés en Grèce (53,2 %), en Croatie (53,9 %), en Espagne (58,2%) et en Italie (59,8 %). En 2013, seuls l’Allemagne et Malte avaient atteint leur objectif Europe 2020 en la matière.    Aujourdhui.ma

La consommation mondiale de poisson a doublé depuis 1960. La consommation mondiale de poisson a grimpé en flèche au cours des cinquante dernières années et a pratiquement doublé entre 1960 et 2012, en grande partie grâce à l’aquaculture, selon un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) publié lundi 19 mai. Selon la FAO, la consommation mondiale par tête a atteint 19 kilos par an, contre 10 kilos en 1960, soit 158 millions de tonnes en 2012, « 10 millions de tonnes de plus qu’en 2010 ». Si les captures marines sont demeurées stables par rapport à 2010 avec environ 80 millions de tonnes, en revanche« la production aquacole mondiale a affiché un record de plus de 90 millions de tonnes en 2012, dont la Chine a représenté plus de 60 % du total »,précise-t-elle. La FAO signale tout de même que pour continuer à croître « de façon durable », l’aquaculture devra devenir moins dépendante du poisson sauvage pour nourrir ses élevages. Le poisson représente désormais 17 % des apports en protéines dans le monde et jusqu’à 70 % dans certains pays côtiers. Il fait vivre 10 à 12 % de la population mondiale, en grande majorité (84 %) en Asie. « Depuis 1990, l’emploi dans le secteur a progressé plus vite que la croissance démographique », insiste la FAO. Selon ce rapport intitulé « La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture », le poisson est ainsi devenu « l’une des denrées les plus échangées à l’échelle mondiale », ce marché atteignant en 2012 une valeur globale de 130 milliards de dollars, chiffre qui a de fortes chances d’augmenter encore, jugent les auteurs.    Le Monde

 

Nouvelles Technologies

 

Cyberespionnage : les Etats-Unis attaquent la Chine en justice. Nouvelle étape dans le bras de fer entre les Etats-Unis et la Chine sur Internet, cinq militaires chinois sont accusés par la justice américaine d’espionnage et de vol de secrets économiques. Les attaques concernent des grandes   entreprises, notamment dans le secteur du nucléaire, de la métallurgie et du photovoltaïque. Parmi ces victimes présumées, les entreprises Westinghouse, Alcoa et United States Steel. Selon Eric Holder, le ministre de la justice américain, ces informations ont été utilisées au bénéfice de concurrents chinois de ces entreprises, notamment dans le cadre de négociations commerciales : « L’étendue des secrets commerciaux dérobés dans cette affaire est importante et requiert une réponse agressive. Le succès sur les marchés doit être fondé uniquement sur la capacité d’une entreprise àinnover et être compétitive, pas sur celle d’un gouvernement à espionner et à voler des secrets industriels. » Pékin a réagi, critiquant des accusations fabriquées et annonçant la suspension d’un groupe de travail sino-américain sur Internet. Le ministère des affaires étrangères a fait savoir que la Chine dénonçait de « prétendues poursuites » qui nuiront à la coopération et à la confiance mutuelle entre la Chine et les Etats-Unis et exorte ces derniers à « une rectification immédiate » : « La Chine est un farouche défenseur de la sécurité du réseau et le gouvernement chinois, les militaires et le personnel associé ne se sont jamais livrés à du vol en ligne de secrets commerciaux. » C’est la première fois que les Etats-Unis prennent une telle mesure contre un pays qui est souvent présenté comme le plus agressif contre les intérêts économiques américains en ligne. Les Etats-Unis perdraient entre 24 et 120 milliards de dollars par an (entre 17,5 et 87,5 milliards d’euros) sur ce champ de bataille, explique le Washington Post. Lors d’une conférence de presse, un responsable du FBI a expliqué que les Etats-Unis ne comptaient pas s’arrêter en si bon chemin et qu’ils répliqueraient de manière similaire à de nouvelles attaques. Le Monde

1704 x 960 : La définition de l’écran du prochain Iphone ? Une fois n’est pas coutume, la semaine dernière aura été en partie marquée par de nouvelles rumeurs concernantl’iPhone 6. Cette fois, les révélations du site 9to5Mac concernent l’écran du prochain smartphone d’Apple. La source   de cette information reste anonyme et doit encore être prise avec des pincettes. Mais le site 9to5Mac semble pour sa part relativement convaincu de sa découverte. Afin de présenter son scoop, le site revient tout d’abord sur l’histoire de l’écran du iPhone et sur ses évolutions au fil du temps. Il précise ensuite que l’évolution vers une résolution de 1 704 x 960 pixels représenterait une suite logique. Finalement, Apple présenterait deux nouvelles tailles d’écran de 4.7″ ou de 5.5″, caractérisées par une densité de pixels respective de 356 ppi et de 416 ppi. Apple serait aussi en tain de préparer un outil d’adaptation des logiciels pour les développeurs. Reste que 9to5Mac prend ses dispositions et envisagent aussi que d’autres résolutions soient présentées par Apple pour son iPhone 6. Des rumeurs à prendre en compte donc, mais des rumeurs quand même… Gizmodo

Google rachète Divide, un spécialiste de la sécurité des mobiles en entreprise. Le géant américain de l’internet annonce sur son site sa dernière acquisition. L’heureuse élue est Divide, une start-up new-yorkaise spécialisée dans la sécurité et le contrôle des appareils mobiles utilisés en entreprise.   Les modalités financières de la transaction ne sont pas divulguées. De son côté, Divide précise que ses équipes vont rejoindre celles de Google travaillant sur le système d’exploitation mobile Android, un logiciel utilisé par un grand nombre de fabricants de smartphones et de tablettes dans le monde. Divide a été fondée en 2010 par plusieurs anciens responsables techniques de la banque Morgan Stanley, qui avait été confrontée au besoin de gérer les milliers de BlackBerry de ses salariés. L’offre de Divide cible plus particulièrement la tendance BYOD (bring your own device) par laquelle les salarisés utilisent leurs smartphones ou tablettes personnels pour accéder au réseau professionnel de leur entreprise. 01Net

 

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires