Flash-news : toute l’actualité du 2 juillet 2014

Flash-news : toute l’actualité du 2 juillet 2014

438
0
PARTAGER

Peine de mort. Le gouvernement durcit les conditions de condamnation. Pas d’abolition en vue, mais une réforme: La peine capitale ne sera prononcée qu’en cas d’unanimité dans la décision des juges, et le nombre d’infractions passibles d’exécution sera réduit de 36 à 12. « Le gouvernement   fait la sourde oreille à l’appel à l’abolition de la peine de mort lancé récemment par le président du CNDH, Driss El Yazami. Le ministère de tutelle entend plutôt durcir les conditions de condamnation, mais du côté des abolitionnistes, le mécontentement est clairement manifeste. « La majorité du pays ne veut pour l’instant abolir la peine de mort, à nous de poser les conditions dans le cadre du droit pénal », a déclaré le ministre de la Justice, Mustapha Ramid lors de son passage à Medi1Tv sur le plateau de « 90 minutes pour convaincre », émission diffusée le jeudi 26 juin dernier. C’est sur cette base, semble-t-il, que son département a élaboré sa réforme du code pénal. Car celle-ci « n’a pas aboli la peine de mort », révèle le journal L’Economiste dans son édition de ce mardi. Pourtant, en présentant un rapport devant les deux chambres du parlement le 16 juin dernier, le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami, a insisté sur la nécessité d’abolir la peine de mort au Maroc. Cependant la réforme du code pénal devrait durcir les conditions de condamnation. Ainsi, l’article 430 prévoit que la peine capitale soit prononcée si et seulement si « les juges décident à l’unanimité », et cela doit être marqué dans le prononcé du jugement, rapporte le quotidien économique. En outre, le procès-verbal de la délibération, dûment signée par tous les magistrats ayant statué, doit faire mention de la condamnation commune de l’accusé à la peine de mort. Par ailleurs, cette réforme du code pénal prévoit de réduire de 36 actuellement à 12 le nombre d’infractions donnant lieu à la peine capitale, indique la même source. » Yabiladi

Affaires étrangères. Mezouar poursuit en justice le journal à l’origine des rumeurs sur sa nationalité. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a décidé de poursuivre en justice le journal « Annas » pour « informations mensongères et atteinte à l’honneur et à la dignité   » au sujet de sa prétendue nationalité française. « Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, a décidé de poursuivre en justice le journal « Annas » pour « informations mensongères et atteinte à l’honneur et à la dignité », a-t-on appris mardi auprès de sa défense. « A son retour des visites de travail qu’il a effectuées au Pérou et en République Dominicaine et suite à une réunion avec ses avocats et après avoir pris connaissance des tenants et aboutissants de l’affaire relative aux allégations mensongères dont il a été victime de la part du journal Annas, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, a décidé de poursuivre en justice ledit journal, vu le caractère dangereux des accusations qui y étaient publiées, notamment les informations fallacieuses selon lesquelles M. Mezouar serait détenteur de la nationalité française », a précisé la défense du ministre. Ces accusations, a ajouté la même source, constituent « une atteinte à la dignité et à l’honneur du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération ». Le journal Annas avait écrit, récemment, que Mezouar serait titulaire de la nationalité française. Ce dernier avait affirmé dans un démenti que ces informations sont « erronées et dénuées de toute crédibilité ». » Quid.ma

Elections 2015. L’Istiqlal veut rendre le vote obligatoire. L’Istiqlal compte adresser une demande au ministère de l’Intérieur pour l’instauration de « l’obligation de vote » afin d’assurer une participation massive lors des scrutins de 2015 et 2016. L’annonce de cette proposition a été faite, mardi matin, devant la Chambre des représentants dans le cadre de la séance des questions orales. Le député istiqlalien Omar Hjria a souligné que le parti de la balance allait demander à la commission nationale de décréter le vendredi, jour du vote, journée fériée, afin d’améliorer le taux de participation. Pour rappel, l’obligation de vote est anticonstitutionnelle, la loi souveraine du pays garantit la liberté individuelle.    Le360.ma

Sahara. Le Maroc hausse le ton et rejette l’envoyé spécial pro-Polisario. Le Maroc rejette totalement la décision de l’Union africaine (UA) de désigner un « envoyé spécial » pour le Sahara, indique mardi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.« Le Royaume du Maroc, partie fondamentale et incontournable à ce différend régional, ne se sent aucunement concerné par cette décision unilatérale qu’il rejette totalement », précise un communiqué du département des Affaires étrangères, réaffirmant que « le processus de recherche d’une solution politique définitive au différend régional au sujet du Sahara marocain est du ressort exclusif de l’ONU ». L’UA a pris cette décision lors de son 23-ème Sommet tenu les 26 et 27 juin dernier en Guinée équatoriale. « L’UA n’a aucune base juridique ni fondement politique ou légitimité morale pour intervenir de quelque manière que ce soit dans ce dossier », souligne le ministère, notant qu’en raison de « son parti pris radical et injustifié », l’attitude de l’UA dans ce dossier demeure « pleinement anachronique ». L’UA est, en effet, la seule organisation régionale et internationale au monde à avoir intégré une « entité fantoche en son sein, en violation totale de la légalité internationale et en déphasage avec la position des deux tiers de ses propres membres », ajoute le texte. Le Maroc s’était retiré en 1984 de l’Organisation de l’unité africaine (OUA, devenue par la suite UA) pour protester contre l’admission, en tant que pays membre, de la fantomatique RASD, autoproclamée par le Front Polisario.    Star Africa

Economie

Télécommunication. En attendant la 4G, les opérateurs fourbissent leurs armes. Les 3 opérateurs rivaux qui se partagent un marché actuellement évalué à 3,6 milliards d’Euros renforcent les infrastructures et les investissements: fibre optique pour Maroc Télécom, 3G pour Inwi   , 350 millions de fonds sur 3 ans pour Méditel. « La question n’est pas de savoir si le Maroc va s’engager dans la 4G mais quand il va le faire. Tour à tour, le patron de l’ANRT, le régulateur marocain et même le chef du gouvernement y sont allés de leur date sans pour autant qu’elle soit précise. Les enjeux montrent que les choses ne sont pas si simples à commencer par les investissements. En effet, un marché de 3,6 milliards d’euros et de 33 millions d’habitants, c’est ce que se partagent les opérateurs Maroc Telecom (Itissalat Al-Maghrib ou IAM), Méditel et Inwi (Wana). Pourtant, « ensemble, ils pèsent tout juste 80 % des revenus de Bouygues Telecom, le troisième opérateur français », souligne Nicolas Kachaner, responsable Europe du centre d’expertise stratégie du BCG. Depuis trois ans, ce trio se livre une impitoyable guerre des prix sous l’impulsion du « petit dernier », arrivé en 2010 : Inwi, une filiale de la SNI (holding de la famille royale) associée à l’opérateur koweitien Zain (31 % du capital). De là, l’implacable logique des télécoms s’applique. Qui dit baisse des revenus, dit difficultés à investir à un moment où doivent être déployées les coûteuses infrastructures haut débit. D’autant que les opérateurs veulent plonger dans la 4 G après que l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a lancé, en avril, son appel d’offres. La pression est forte, car les consommateurs sont demandeurs. Alors que l’on ne recense que 3 millions d’abonnés au fixe, le nombre de lignes mobiles atteint 130 % de la population. » Usine Nouvelle

Automobile-France. Hausse de 46,9% des ventes de voitures fabriquées au Maroc. Le marché français des nouvelles immatriculations est particulièrement stimulé par Renault-Dacia, surtout les low cost fabriquées au Maroc et en Roumanie. 340 000 véhicules sortent chaque année des   usines de Tanger, 350 millions de fonds sur 3 ans pour Méditel. « En effet, les ventes de voitures en France sont reparties à la hausse avec une progression de 3,2% en données brutes ainsi qu’à nombre de jours ouvrables comparable. Et sur les six premiers mois de l’année, la hausse a été de 2,9 % en données brutes et en variation corrigée. Selon le site du journal français Le Point, citant une dépêche de l’AFP et un communiqué de la CCFA, le marché français des nouvelles immatriculations est franchement tiré par les ventes de Dacia ‘Made In Morocco’ avec une progression des ventes de plus de 46,9 %. A ce propos, la CCFA a expliqué que le « low cost » fabriqué au Maroc et en Roumanie séduit plus que celui venu d’Asie. A rappeler que l’usine Renault de Mellousa en banlieue de Tanger fonctionne à travers deux lignes de production permettant la fabrication annuelle de plus de 340.000 véhicules. » Le Mag.ma

Hausse des prix. Danone cède devant la campagne de boycott. Quelques semaines après la hausse des prix de 4 de ses références, à savoir Assil, Velouté, Assiri et Danino 80g, Centrale Laitière vient d’annoncer qu’elle réadopte le prix initial -avant ladite augmentation- en ce qui concerne la   référence Assil. « Ce retour en arrière s’explique par la réaction vive de la part des consommateurs, véhiculée surtout à travers les réseaux sociaux. Une réaction qui a été amplifiée par la décision du chef de gouvernement de rejoindre la liste des boycotteurs des produits Danone. Du côté de Centrale Laitière, «cette baisse ne remet pas en question l’augmentation du prix des quatre références en question. C’était une décision logique, tenant en compte le fait que les prix des intrants n’ont cessé d’augmenter depuis 10 ans sans que cela se répercute sur le prix de nos produits», précise Meriem Alaoui, directrice de communication et de RP chez Centrale Laitière. » Les Eco

Investissements. Les engagements de l’Agence française de développement se sont élevés à 254,3 millions d’euros en 2013. Les engagements du groupe de l’Agence française de développement (AFD) se sont élevés à 254,3 millions d’euros en 2013 au Maroc, alors que les versements ont atteint 467 millions d’euros, selon le rapport annuel de l’AFD de 2013. L’activité de l’AFD a atteint un niveau record en 2013, avec un volume des engagements atteignant 7,8 milliards d’euros, en progression de 8% par rapport à 2012, dont 254,3 ont été destinés au Maroc. Le rapport fait également ressortir que l’AFD a accordé un prêt de 50 millions d’euros et une subvention de 500.000 euros à l’opérateur public d’aménagement et de promotion immobilière sociale Holding Al Omrane, dans le cadre du programme d’investissement 2013-2016, visant à contribuer à la création d’une offre de logements en accession aidée et adaptée aux besoins des familles démunies et à revenus modérés en zones rurales et urbaines. Ce programme doit permettre la résorption de l’habitat insalubre et l’éradication des bidonvilles dans une approche globale et durable du développement territorial du Maroc.    Maghreb Emergent

Finances. La CNSS a déboursé12, 64 milliards DH en 2013. La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a tenu hier son conseil d’administration, l’occasion pour les responsables de faire le bilan des réalisations, des attentes et des perspectives de la Caisse.Le ministre de l’emploi et les affaires sociales, Abdesslam Seddiki, a exprimé sa satisfaction par rapport à l’activité de la Caisse pour l’exercice 2013. En guise de témoignage, il a avancé des chiffres-clés qui attestent des avancées réalisées tout en soulignant que la protection sociale revêt une grande importance non seulement sur le plan social mais également sur le plan économique. Il s’agit alors de la nette croissance du nombre des ayants droit à l’Assurance maladie obligatoire (AMO) qui est passée de 4,1 millions depuis le lancement de ce programme à 4,5 millions d’inscrits en 2013. Les prestations santé (AMO) ont, pour leur part, augmenté de 1,78 milliard dirhams en 2012 à de 2 milliards l’année suivante. Ensuite, le ministre a fait savoir que le nombre de salariés déclarés est passé de 2,71 millions d’affilés en 2012 à 2,87 en 2013 tout en espérant que ce chiffre atteigne la barre de 3 millions avant la fin d’année en cours. Et de préciser que les prestations servies se chiffrent à 12,64 milliards DH en 2013 contre 11,77 milliards DH en 2012.    Aujourd’hui.ma

Social

Femmes interdites d’hôtels. Les députées condamnent. Le gouvernement nie l’existence d’une quelconque circulaire, mais les députées affirment disposer des statistiques d’une mission de femmes qui se sont vues refuser des séjours dans plusieurs villes du Royaume, et dénoncent des   discriminations. « Plusieurs femmes députées ont vivement dénoncé, mardi, l’interdiction imposée aux femmes non accompagnées de séjourner dans les hôtels du royaume, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants. Malgré les assurances du ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, selon lesquelles « il n’existe aucune circulaire écrite interdisant le séjour aux femmes dans les hôtels », les députées femmes de l’opposition et de la majorité ont livré à cette occasion des témoignages prouvant que cette pratique est « bien courante ». « Les femmes et les hommes sont libres et égaux devant la loi. Je vous assure qu’il n’existe pas de circulaire à ce sujet. Il s’agit peut-être d’un excès de zèle de la part de tenanciers d’hôtels », a déclaré le ministre de l’Intérieur, invité à sévir contre les hôtels qui imposent cette interdiction. Des femmes députées n’ont pas été convaincues par le discours, expliquant être en possession de résultats d’une mission de femmes envoyées dans des hôtels de plusieurs villes où elles se sont vu refuser le séjour. « Cette pratique ternit l’image du Maroc. Il faut sévir contre les hôtels qui appliquent cette mesure. La prostitution n’est pas seulement l’oeuvre des femmes », a déploré une députée du PPS. » Le360.ma

Sida. 15 000 femmes touchées par l’épidémie au Maroc. De 8% en 1988, le pourcentage des femmes atteintes du virus est passé à 47% en 2014. En cause, une très faible sensibilisation mais également une crainte des représailles. L’association de Lutte contre le Sida qualifie la situation d' »alarmante ».   « Les statistiques sont alarmantes. Le sida recule dans le monde, mais au Maroc, il progresse. C’est en tout cas ce que prouve l’ALCS, Association de lutte contre le Sida, dont les derniers chiffres sont plus qu’inquiétants. Environ 32000 Marocains sont atteints par ce virus, dont 15000 sont des femmes, soit près de 47%. 70% de ces femmes (environ 10500) ont contracté le virus au sein même de leur couple, et cela à cause des nombreuses relations extra-conjugales du mari. “Nous savons qu’en 1988, seulement 8% des malades étaient des femmes, nous remarquons ainsi une certaine féminisation de l’épidémie, cela étant lié aux nombreuses aventures du mari”, a affirmé Ahmed Dridi, responsable de l’Association. Dridi a rappelé que “beaucoup de ces femmes sont également atteintes de nombreuses autres MST”. Il faut aussi souligner que l’une des causes principales de cette hausse est la très faible utilisation du préservatif par les prostituées. Seulement 57% d’entre elles, selon Opals-Maroc, l’Organisation Panafricaine de Lutte contre le Sida, y ont recours. Les raisons sont multiples : une très faible sensibilisation, un coût trop élevé mais également une crainte des représailles. Le préservatif peut en effet être utilisé contre les prostituées comme preuve accablante par les autorités. Les régions les plus touchées par l’épidémie sont celles de Souss-Massa-Draâ, de Marrakech-Al Haouz et de Casablanca, rassemblant plus de 52% de la population atteinte par le virus, soit près de 17000 malades. » Lnt

Transports. Le métro aérien de Casablanca abandonné au profit de nouvelles lignes de tramway. Selon plusieurs sources concordantes, le métro aérien, qui devait coûter à la ville pas moins de 9 milliards de dirhams, sera remplacé par quatre nouvelles lignes de tramway (80km) qui relieront   plusieurs quartiers au centre de Casablanca. « Une source au sein de la Commune urbaine de Casablanca a confié au site d’information Noonpresse, portail web du journal Al Massae, que le bureau du Conseil de la ville a décidé, lundi, à l’issue d’une réunion, de généraliser l’expérience du tramway de la métropole, qualifiée de “réussite”, sur l’ensemble des quartiers casablancais. Le bureau du Conseil de la ville de Casablanca a décidé ainsi de remplacer le projet de Métro aérien, censé relier les quartiers de Moulay Rachid, Sidi Othmane, Maârif, Bourgogne, Sbata, Derb Sultan et la Gironde, à travers une ligne de 15 kilomètres. Selon cette source, le métro aérien, qui devrait coûter à la ville pas moins de 9 milliards de dirhams, sera remplacé par quatre nouvelles lignes de tramway (80km), qui relieront plusieurs quartiers au centre de Casablanca. Cette proposition du bureau du Conseil de la ville sera présentée aux élus lors de la session de juillet prochain, a précisé Noonpresse. Un autre canal affirme d’ores et déjà qu’une deuxième ligne de tramway reliant Sidi Bernoussi à El Fida est en cours d’étude, et c’est Afriquinfos qui l’affirme ce mardi. Sans citer de source, ce journal précise que Casa Transport étudie le projet d’une deuxième ligne, et que le projet de Bus à haut niveau de service (BHNS), qui figure dans le cadre du Plan de déplacements urbains (PDU) de la métropole, revient aujourd’hui à l’ordre jour . » Au fait Maroc

Avortement. Le débat sur la légalisation au point mort. Au ministère de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, la socialiste Nouzha Skalli s’était saisie du dossier, ce qui avait donné espoir à la société civile. L’islamiste Bassima Hakkaoui, en lui succédant, avait évoqué l’idée d’un référendum pour trancher la question. Mais deux ans plus tard, la question est au point mort. Dans une interview accordée à Akhbar Al Yaoum, N. Skalli s’en est d’ailleurs inquiétée. Le droit marocain pénalise l’avortement qui, comme le précise l’article 453 du code pénal, n’est autorisé que « lorsqu’il constitue une mesure nécessaire pour sauvegarder la santé de la mère (…) avec l’autorisation du conjoint ». Mais d’après les chiffres de l’Association marocaine de lutte contre l’avortement clandestin (Amlac), 600 avortements médicalisés et 200 non médicalisés sont effectués chaque jour au Maroc. Plusieurs médecins ont déjà été incarcérés pour avoir pratiqué cette intervention médicale. L’argument principal des militants favorables à une légalisation de l’IVG, ou du moins à plus de libéralisme autour de la question, c’est la catastrophe sanitaire qu’engendrent les interruptions de grossesse non désirées, menées dans la clandestinité, comme l’explique Chafiq Chraibi, chef du service gynécologie de l’hôpital des Orangers à Rabat et président fondateur de l’Amlac.    Tel Quel

Handicap. Lancement d’un projet pour l’amélioration de l’accès à l’emploi des jeunes handicapés. La Fondation Drosos et Handicap International, en partenariat avec plusieurs autres associations de défense des droits des handicapés, lancent le projet « Amélioration de l’accès à l’emploi des jeunes en situation de handicap », ce jeudi 3 juillet 2014, lors d’une conférence de presse au Technopark de Casablanca. Cette rencontre sera l’occasion de présenter la stratégie de mise en œuvre et les objectifs visés. Elle permettra également de mettre en évidence l’importance de l’implication des différents acteurs économiques et institutionnels dans la démarche de l’emploi inclusif des personnes à besoins spécifiques, souligne un communiqué. Elle se fera en présence du représentant du ministère de l’Emploi, de chefs d’entreprises, de l’ANAPEC, des responsables des associations AMES, AMH, ANAIS, ainsi que d’autres acteurs institutionnels publics et privés œuvrant dans le domaine de l’emploi.    Yabiladi

Art & Culture

Musique. Le rappeur Lhaqed condamné à 4 mois de prison, les avocats crient à l’injustice. Le militant du mouvement du 20 février devra également aussi verser 15.000 dirhams aux deux policiers blessés qui s’étaient portés partie civile, ainsi qu’une amende de 500 dirhams. Le   jugement a été rendu en l’absence du prévenu. « Ce mardi 1er juillet, le verdict est tombé pour L7a9ed: le rappeur a une nouvelle fois été condamné à une peine de prison -4 mois ferme- au terme d’un procès pendant lequel sa défense a dénoncé à plusieurs reprises la partialité du tribunal. Il devra aussi verser 15.000 dirhams aux deux policiers blessés qui s’étaient portés partie civile, ainsi qu’une amende de 500 dirhams. Le jugement a été rendu en l’absence du prévenu et de ses avocats, qui se sont retirés lors de la dernière audience, la semaine dernière, déplorant que le tribunal n’ait « retenu aucune de (leurs) requêtes », dont « la convocation des officiers de police judiciaire ayant rédigé les PV » et celle « des témoins à décharge ». L’accusation, quant à elle, avait demandé un « jugement exemplaire » contre un « récidiviste », avec des dommages et intérêts « de 100.000 dirhams pour chacun des deux policiers blessés ». Contacté par l’AFP, un de ces avocats, Mohamed Messaoudi, a évoqué un jugement « injuste au terme d’un procès inéquitable ». « Mouad est une victime (…). On va se concerter pour décider de la suite à donner », a-t-il ajouté, tout en notant que son client avait déjà purgé près de la moitié de sa peine. Cette fois-ci, ce n’est pas -directement- pour son militantisme aux côtés du Mouvement du 20 février ou pour le texte -critiquant la police- d’une de ses chansons que « Lhaqed/ L7a9ed » (« le rancunier ») a été condamné. » h24 info

Littérature. La Grande médaille de la Francophonie décernée à l’essayiste marocain Fouad Laroui. L’écrivain s’est dit touché par la distinction de l’Académie Française qui « honore tous les Marocains ». Fouad Laroui avait reçu en 2013 le prix Goncourt de la Nouvelle pour son ouvrage « L’étrange affaire   du pantalon de Dassoukine ». « Dans une déclaration à la MAP, M. Laroui s’est dit très « touché » par cette distinction qui « honore tous les Marocains ». « Elle met en relief la diversité linguistique et artistique d’un pays ouvert à toutes les cultures et à toutes les influences. Nous devons protéger cette diversité et en être fiers », a-t-il souligné La Grande médaille de la Francophonie récompense l’œuvre d’une personne physique francophone qui, dans son pays ou à l’échelle internationale, aura contribué de façon éminente au maintien et à l’illustration de la langue française. Fouad Laroui avait reçu en 2013 le prix Goncourt de la Nouvelle 2013 pour son ouvrage « L’étrange affaire du pantalon de Dassoukine ». Les membres de l’Académie Goncourt avaient particulièrement apprécié son style et sa littérature libres. Natif d’Oujda, l’auteur qui vit actuellement aux Pays Bas, est économiste, écrivain et chroniqueur. Parmi ses ouvrages figurent notamment « Les Dents du topographe » (Julliard, 1996), « La Meilleure Façon d’attraper les choses » (Yomad, 2001), « Le jour où Malika ne s’est pas mariée » (Julliard, 2009) et « Une année chez les Français » (Julliard, 2010). » medi1TV

Cultures du monde. La 7ème édition du « Sun Festival » du 16 au 24 septembre à Marrakech. Une pléiade d’artistes de différents pays se donnera rendez-vous pour l’évènement culturel estival phare de la ville, qui propose un riche programme déclinant différentes manifestations d’art, des   conférences, des expositions… « Le « Sun Festival » de Marrakech, une manifestation internationale des cultures actuelles, tiendra sa septième édition du 16 au 24 septembre prochain. Comme pour les précédentes éditions, une pléiade d’artistes de différents pays se donnent rendez-vous à Marrakech pour ce festival qui propose un riche programme déclinant différentes manifestations d’art contemporain, des conférences, des résidences artistiques, des formations, des expositions (peintures, photographies,..) et plusieurs concerts, indique l’association Marock’Jeunes, à l’initiative de ce festival. Issu d’une volonté d’implication de la jeunesse dans la culture marocaine, le Sun Festival est depuis 2008 l’évènement culturel estival phare de la ville de Marrakech. C’est un évènement qui combine le traditionnel au moderne, s’intéressant aux cultures actuelles d’ici et d’ailleurs, ce qui fait de lui un événement de choix pour les jeunes et les moins jeunes. Le festival se veut un évènement citoyen où toutes les manifestations sont gratuites et ouvertes au grand public, permettant à tous d’avoir accès à l’art et à la culture. C’est une façon originale et ludique pour agir en faveur de la jeunesse marocaine et des artistes jeunes, mais aussi et surtout d’aller de l’avant en faveur de la promotion et du rayonnement de la ville de Marrakech, d’un Maroc jeune, moderne et en mouvement, affirment les organisateurs. » MAP

Sport

Coupe du Monde 2014. L’Argentine élimine la Suisse (1-0) au bout du suspense. Au cours d’un match tendu qui s’est débridé durant les prolongations, l’Albiceleste s’en est remis au talent de Messi, à la qualité de finition de Di Maria, et… à une bonne dose de réussite pour contenir des Suisses   qui n’auront pas démérité. « S’il y a un avantage à voir jouer l’Argentine, c’est bien pour leurs supporteurs. Des rues de la ville aux wagons des métros jusqu’aux travées du stade, ils ont donné une ambiance de Coupe du monde à Sao Paulo que la ville a peu goûté pour le moment. Ils chantent, ils dansent, ils sourient, ils sont jolis et grimés des couleurs de l’Albiceleste. Ils devraient donner des cours aux riches Brésiliens, les Yellow Blocs, qui peuplent d’ordinaire les stades. Pendant les 25 premières minutes de ce match entre la Suisse et l’Argentine, le spectacle est seulement dans les gradins. Sur le terrain, on s’ennuie. Les Sud-Américains sont trop statiques, ils passent la balle à Messi puis s’arrêtent pour le regarder jouer. Après la France, les Suisses ont compris que vouloir faire le jeu contre une grosse équipe était un poil dangereux. Du coup, ils attaquent à deux ou trois maximum, et font très attention. Il faut attendre la 25e pour voir une tête d’Higuain passer au-dessus. A part pour la Colombie, facile contre l’Uruguay, ces huitièmes sont compliqués pour tous les favoris. La première grosse occasion est même suisse. Sur un corner, Shaqiri déborde bien, passe en retrait sur Xhaka, seul au point de penalty, mais sa frappe, pas assez puissante, bute sur le gardien Romero. » Libération

Football-Transferts. Benatia tout proche de Manchester City. Le transfert ne serait pas encore validé par les giallorossi, puisque le club chercherait d’abord un remplaçant, qui pourrait être le Colombien Balanta. Le montant de la possible transaction serait de l’ordre de 38 millions d’euros.    Goal.com

Handball. Berkane-Rabita Casablanca en finale de la coupe du Trône. La RSB, finaliste malheureuse de la dernière édition, a décroché son billet en battant Widad Smara par 32 à 28 alors que la Rabita de Casablanca s’est qualifiée en disposant du Stade Marocain par 30 à 26, lors des 1/2 finales   disputées à Agadir. « Renaissance Sportive de Berkane (RSB) – Rabita Casablanca sera l’affiche de la finale de la Coupe du Trône de handball saison 2013-2014 à l’issue des demi-finales disputées lundi et mardi à la salle Inbiat à Agadir. La RSB, finaliste malheureuse de la dernière édition, a décroché son billet en battant Widad Smara par 32 à 28 alors que la Rabita de Casablanca s’est qualifiée en disposant du Stade Marocain par 30 à 26. En finale, la Rabita, le club le plus titré en Coupe du Trône, essaiera de remporter une 13e Coupe à son palmarès après les victoires en 1984, 1985, 1987, 1988, 1999, 2001, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010. Le club de Berkane tentera de remporter un 2e Trophée après sa victoire en 2011. La Fédération royale marocaine de handball n’a pas encore programmé ni la date ni le lieu de la finale. La dernière Coupe du Trône a été remportée chez les hommes par le Mouloudia club de Marrakech et chez les dames par l’Union sportive de Nouaceur vainqueur du Fath union sport Rabat. » Arryadia

Football-Direction Technique Nationale. Larguet succède à Pim Verbeek. M. Nasser Larguet est le nouveau directeur technique national (DTN), a annoncé la Fédération royale marocaine de football (FRMF), lundi à Rabat, en conférence de presse. Larguet, actuel directeur de l’Académie Mohammed VI de football, a signé un contrat de quatre ans avec la FRMF et aura en charge également la direction des équipes des jeunes, a annoncé Nourredine El Bouchehati, vice-président de la FRMF et président de la commission des équipes nationales. Larguet, 56 ans, succèdera dans sa mission de directeur technique des équipes de jeunes au Néerlandais Pim Verbeek, dont le contrat avec la FRMF expire fin juillet. Il sera assisté dans cette mission par le Français Jean Pierre Morlans, DTN adjoint et directeur développement et orientations. Morlans occupait déjà la fonction de DTN de la FRMF depuis 2008. Le nouveau DTN, qui avait occupé le poste de directeur de centre de formation de plusieurs clubs en France, aura pour mission d’assurer le développement des pratiques de football chez les ligues et les amateurs (centres fédéraux et équipes nationales). De son côté, Hassan Harmatallah, ancien directeur technique du Raja de Casablanca, s’est vu confier les rênes des centres de formation des cadres pour une durée de deux ans. Harmatallah, docteur d’Etat en sciences économiques, a un diplôme d’entraîneur professionnel délivré par la Fédération française de football.    Sport-Maroc

Natation. Le COD Meknès champion du Maroc par équipes. Cent soixante-quinze nageurs et nageuses, toutes catégories confondues, appartenant à 17 clubs affiliés à la Fédération royale marocaine de natation étaient en lice pour la finale de la Coupe du Trône. Sans surprises, les nageurs et nageuses du CODM ont dominé outrageusement les débats en raflant presque tous les titres en dépit d’une émulation rageuse de l’USCM et du Raja de Casablanca. Le seul hic de cette compétition : aucun record n’a été enregistré lors de cette manifestation. Le nageur du CODM, Saïd Saber était à deux doigts d’établir une nouvelle marque sur le 200 m papillon en parcourant la distance en 2 min 5 s 70 centièmes. Le record était de 2 min 5 s 56centièmes. Les résultats acquis par les sociétaires du CODM demeurent très performants et encourageants et ont été dus surtout à la bonne gestion et aux efforts consentis par l’actuel bureau dirigeant à sa tête le président Rachid Abouzeid, le savoir-faire assigné par les encadrants, dont le directeur technique Abdellatif Akil, et l’assistance accordée par les parents. La cérémonie de la remise des prix a été présidée par le wali de la région Meknès-Tafilalet, Ahmed Moussaoui, qui a remis les trophées aux vainqueurs du CODM.    Le matin.ma

International

France. L’ancien président Nicolas Sarkozy en garde à vue. L’ex-guide suprême de l’UMP, arrivé dans les locaux de la PJ de Nanterre un peu après 8 heures, a été immédiatement placé en garde à vue dans l’affaire des écoutes, dossier de trafic d’influence présumé. Une première pour un ancien   chef de l’Etat. Les gardes à vue de son avocat, Me Herzog, et de deux magistrats, ont été prolongées. La rumeur le disait sur le point de se relancer de plain-pied dans la vie politique. Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue mardi, peu de temps après son arrivée dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre. L’ex-président de la République y était convoqué afin d’être en principe entendu pour s’expliquer sur son rôle dans l’affaire de trafic d’influence présumé, soulevée après son placement sous écoutes des mois durant. Un peu avant 9h00, on a par ailleurs appris que la garde à vue de Me Thierry Herzog avait été prolongée. De même que celles des magistrats Gilbert Azibert et Patrick Sassoust. Nicolas Sarkozy était arrivé dans les locaux de la PJ de Nanterre un peu après 8h00 dans une voiture noire aux vitres teintées. Cette décision de mise en garde à vue va permettre aux enquêteurs de l’office anti-corruption (Oclciff) de la police judiciaire française d’entendre l’ancien chef de l’Etat pendant une durée pouvant aller jusqu’à 24 heures, éventuellement renouvelable une fois. Les Echos
Afrique du Nord. Organisation d’un sommet djihadiste international, 10 pays en alerte. Plusieurs groupes jihadistes d’Algérie, de Tunisie, d’Egypte, de Mauritanie, de Libye, du Mali et du nord Niger, prépareraient une réunion au sommet de leurs commandements qui serait la plus grande de   leur histoire. Selon le quotidien algérien El Khabar, disant citer une source algérienne informée, ce congrès de jihadistes statuerait sur le Califat islamique en Afrique du nord et étudierait la question de l’allégeance à Abou Bakr Al Baghdadi, l’irakien leader de l’EIIl, qui s’est autoproclamé Calife et imam de tous les musulmans dans le monde. Selon la même source, les services secrets du Maroc, de l’Algérie, de Tunisie, des USA, de Mauritanie, d’Egypte, de France, de Grande-Bretagne, d’Espagne et d’Italie, conduiraient actuellement de larges opérations de collectes de renseignements pour tenter de déterminer la date et lieu de cette réunion aux retombées dangereuses pour la sécurité de l’Afrique du Nord et de l’Europe du Sud. Des opérations de reconnaissances aériennes et des infiltrations par des agents au sol seraient selon le journal algérien, menées à cette fin, spécialement au nord Mali, au Niger et dans le grand sud libyen. Le Mag.ma
Mexique. Une fusillade entre militaires et narcotrafiquants fait 22 morts. L’affrontement a eu lieu à l’aube dans la municipalité de Tlatlaya, à 240 km au sud-ouest de Mexico, après que des militaires ont localisé un entrepôt « gardé par des hommes armés qui ont ouvert le feu en se rendant compte   de la présence de troupes ce qui a amené le personnel militaire à répliquer à cette agression », selon le communiqué. Parmi les 22 victimes, on compte 21 hommes et une femme, tandis qu’un militaire a été blessé dans l’affrontement et se trouve dans un « état stable ». Selon la presse mexicaine, l’entrepôt découvert par l’armée serait un laboratoire clandestin de fabrication de drogues synthétiques du cartel de narcotrafiquants de « La Familia », originaire de l’Etat du Michoacan (ouest). Mais le communiqué de l’armée ne donne pas d’indication sur le groupe criminel auquel appartiendrait le groupe de « supposés agresseurs ». Pendant l’opération, trois femmes ont été arrêtées qui ont assuré « avoir été enlevées » par le groupe criminel. L’armée a saisi sur les lieux 38 armes à feu, dont 16 fusils AK-47, ainsi qu’une grenade à fragmentation. Plus de 80.000 personnes sont mortes au Mexique dans des violences liées au trafic de drogue depuis le lancement par l’Etat mexicain d’une offensive armée contre les narcotrafiquants. Nice-Matin
Canada. Le maire de Toronto sort de cure de désontoxication et brique un 2eme mandat. Après près d’un an de dénégation, c’est une sacré volte-face. Tout juste sorti de deux mois de cure de désintoxication, le maire de la métropole canadienne de Toronto a présenté lundi ses excuses à ses administrés et a reconnu avoir souffert de dépendances. «Pendant longtemps j’ai refusé de demander de l’aide. Comme beaucoup de personnes dans mon cas, j’étais dans un déni absolu. J’ai été mon pire ennemi», a déclaré Rob Ford, en préambule d’un discours de 15 minutes qui l’a souvent mis au bord des larmes. «Je m’étais convaincu que je n’avais pas de problème, mais très vite il est apparu que ma consommation d’alcool et de drogues nuisait gravement à ma vie de famille, à ma santé et à mon travail en tant que maire», a poursuivi l’édile, dont les vidéos le montrant fumer du crack et proférer des injures ont fait le tour du monde. «La route de la guérison sera longue et je vais devoir vaincre mes problèmes de dépendance pour le reste de ma vie. Mais ma détermination est inébranlable», a-t-il admis. «Aux habitants de cette formidable ville, je demande pardon pour avoir fait preuve d’une conduite exécrable. Je ne pourrai jamais revenir sur mes erreurs et j’assume toutes les décisions que j’ai prises», a insisté Rob Ford. L’élu, qui «regrette amèrement certains de ses choix», dit avoir rompu avec les personnes qui, représentaient un «certain danger», évoquant sans les nommer les individus soupçonnés d’être ses dealers.    Le Figaro
Hongkong. Manifestation monstre pour la démocratie. Une manifestation pro-démocrate de grande ampleur s’est achevée ce mardi soir à Hongkong. Des dizaines de milliers de manifestants ont brandi des banderoles réclamant un «véritable suffrage universel» dans le territoire. «Ne craignons pas les menaces du parti communiste», «Sauvegardons l’autonomie du peuple de Hong Kong», clamaient des manifestants, surveillés par 4 000 policiers mobilisés pour l’occasion. Chaque année, le 1er juillet, des centaines de milliers d’habitants de l’ancienne colonie britannique marquent par un défilé militant pour la démocratie l’anniversaire de la rétrocession de 1997 du territoire à la Chine. Cet événement, nourri par l’hostilité croissante des Hongkongais à l’encontre des méthodes du régime chinois, revêt cette année une importance particulière. Le parti communiste chinois promit à Hongkong, lors de sa rétrocession en 1997, d’instaurer en 2017 le suffrage universel direct pour l’élection du chef de l’exécutif – pour l’heure élu par 1193 représentants triés sur le volet. Ces principes sont énoncés dans la «loi fondamentale» qui régit la région administrative spéciale de Hongkong – où la liberté de parole a été largement préservée depuis le départ des Britanniques.    Libération

Nouvelles Technologies

Automobile hybride. De Tanger au sud de l’Angleterre avec un plein d’essence. 4 pays traversés au total, 2 continents, 3 fuseaux horaires, et une petite modification tout de même : un réservoir de 80 litres disponible en option (125€), en remplacement de celui qui équipe la voiture   en série, et qui contient 60 litres.« A l’initiative de ce projet, le journaliste anglais Andrew Frankel. Ce dernier a rallié la ville de Tanger au Maroc, à celle de Goodwood, en Angleterre, pour l’ouverture du « Festival Of Speed » ! 4 pays traversés au total, 2 continents, 3 fuseaux horaires, et une petite modification tout de même : un réservoir de 80 litres disponible en option (125€), en remplacement de celui qui équipe la voiture en série, et qui contient 60 litres. La durée du trajet a été de 27 heures, et la consommation moyenne de 3.1l. Une conduite certes relax, et un moteur peu gourmand, mais le résultat est bel et bien là, et comme c’est indiqué sur la voiture : « Afrique-Angleterre : un plein d’essence ! », un engagement tenu. » La Revue Automobile
Méditel Apps Challenge. Lancement gratuit des applications gagnantes. Des dizaines d’applications ont vu le jour grâce aux éditions précédentes et ont été téléchargées plus de 60.000 fois à ce jour. Portrait des 4 lauréats de cette année: jeux, actualités, recherche d’itinéraires pour se déplacer   en ville…« Au total, 150
applications
ont été soumises par 2.374 participants, en grande majorité des étudiants, soit une progression de 50% par rapport à l’édition précédente. Rachid Ourich, développeur de Hkayat s’est vu attribué le grand prix. Hkayat est une application qui permet aux utilisateurs de publier des anecdotes de leur vie quotidienne, un peu à la manière du site « Viedemerde.fr », et aux membres de la communauté de les commenter ou encore de voter pour les préférées. Le 1er prix « étudiant » a été décerné à Yassine Ghazouan, pour l’application L’gardian. Ce jeu en 2D suit les aventures d’un gardien de voitures sur 10 niveaux. Le joueur doit à tout prix récupérer l’argent des voitures stationnées pour gagner. Le 2e prix a été attribué à deux applications, arrivées ex-aequo au classement. La première, développée par Tite Trésor Ngoytha, est une application d’information appelée Daily, permettant de recevoir toute l’actualité sur son smartphone, ainsi que l’agenda des évènements culturels locaux. La deuxième, créée par Yassine Aboudourib, s’appelle Bach Nwsal, et permet de rechercher les itinéraires des différentes lignes de bus pour mieux se déplacer en ville. Des dizaines d’applications ont vu le jour grâce aux éditions précédentes. Des applications téléchargées plus de 60.000 fois à ce jour. » h24 info
Réseaux sociaux. Emojli, le réseau pour dialoguer uniquement avec des émoticônes. Les réseaux sociaux sont-ils en train de connaître une révolution ? Quelques jours après Yo, la vague minimaliste continue de déferler avec Emojli. Le concept : ne dialoguer qu’à travers des émoticônes.   De quoi tout de même se poser quelques questions. À ce jour, seul un message Twitter annonce la nouvelle application, mais son auteur n’est pas un total inconnu. L’anglais Tom Scott, est bloggeur, programmeur, comédien et présentateur sur la chaîne Sky1. Ce passionné de nouvelles technologies a également participé à une conférence TED durant laquelle il a prononcé un discours consacré aux réseaux sociaux. Une vidéo de présentation d’Emojli a par la suite été publiée. Elle dénonce l’overdose de spams et autres hashtags dont seraient victimes les internautes. On s’étonne cependant que la première annonce faite par Emojli provienne de Twitter… Le ton de la voix-off est quant à lui plutôt humoristique. « Il n’y a pas de spam, car il n’y a pas d’émoticône pour le spam », ou encore « le pire message que vous pourriez recevoir est une crotte de chien ». De là à penser qu’il s’agit d’une blague entre amis, il n’y a qu’un pas. 01net

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires