Flash-news : toute l’actualité du 26 mai 2014

Flash-news : toute l’actualité du 26 mai 2014

540
0
PARTAGER

Voilà pourquoi les Américains préfèrent investir au Maroc qu’en Algérie. Selon Douglas J. Wallace : « Les américains préfèrent investir au Maroc où, il y a 8 ans déjà, les lois sont devenues très simples et la politique économique a changé en faveur d’une plus grande facilitation ».   En outre, ce dernier rapporte que seules les grandes sociétés américaines ont une chance de réussir en Algérie. « C’est dommage, car les petites entreprises sont le moteur de la croissance », déplore-t-il. Le conseiller commercial a étalé une liste de plusieurs freins à l’investissement en Algérie, dont la règle des 51/49%. Cette règle insiste sur le fait que l’actionnariat national doit être d’au moins 51% du capital social. Selon lui : « On pense que cette règle ne devrait s’appliquer que pour les secteurs stratégiques tels que les hydrocarbures comme cela se fait dans d’autres pays ». Entre autres inconvénients rencontrés en Algérie, Wallace dévoile le fait que le gouvernement algérien est trop impliqué dans l’économie relativement au secteur privé. Bladi.net

La France souhaite une « relance aussi rapide que possible » de sa coopération bilatérale en matière judiciaire avec le Maroc. La France a émis le souhait vendredi d’une « relance aussi rapide que possible » de sa coopération bilatérale en matière judiciaire, suspendue par le   Maroc depuis février dernier après l’irruption de sept policiers français à la résidence de l’ambassadeur du Maroc en France pour remettre une convocation d’un juge français au patron de la DGST, Abdellatif Hammouchi. « Nous souhaitons une relance aussi rapide que possible de notre coopération bilatérale en matière judiciaire », a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal. « Nous poursuivons notre dialogue avec nos partenaires marocains », a-t-il souligné. S’agissant des détenus français au Maroc qui ont déclaré lancer une grève de la faim, « nous attachons de l’importance au plein exercice de notre protection consulaire à l’égard des détenus français y compris s’ils ont la double nationalité, notamment pour s’assurer de leurs conditions de santé », a indiqué le porte-parole du quai d’Orsay, ajoutant que Paris attend des « informations précises de la partie marocaine au cas par cas sur les revendications des grévistes de la faim ». Le Maroc a annoncé jeudi qu’une commission allait « exceptionnellement » être créée pour examiner le cas de détenus français ayant entamé une grève de la faim pour protester contre la suspension de la coopération judiciaire entre les deux pays. Atlas info

Détenus français en grève de la faim : Paris attend “des informations précises” de Rabat. La France attend “des informations précises de la partie marocaine au cas par cas sur les revendications des grévistes de la faim” français ou binationaux détenus au Maroc, a déclaré vendredi le ministère français des Affaires étrangères. Confirmant implicitement que la brouille franco-marocaine, due à un incident diplomatique en février, perdurait toujours trois mois après, le porte-parole du Quai d’Orsay, Romain Nadal, a souligné que la France souhaitait “une relance aussi rapide que possible de (la) coopération bilatérale en matière judiciaire”. Il était interrogé lors d’un point-presse sur le mouvement de grève de la faim lancé en début de semaine par des détenus au Maroc pour protester contre la suspension du traitement de leur dossier. La suspension de la coopération judiciaire a d’importantes conséquences sur le traitement des dossiers judiciaires des Français et bi-nationaux détenus au Maroc. Romain Nadal a précisé que 169 détenus français étaient recensés au Maroc dont 21 binationaux. “Au moins 9 d’entre eux sont en grève de la faim, dont 6 sont concernés par des procédures de transfèrement en France” pour y purger leur peine, a-t-il ajouté. Jeudi, le Maroc a annoncé qu’une commission va être créée “exceptionnellement” pour examiner le cas des détenus français en grève de la faim, suite à des instructions royales.    Aufaitmaroc

Economie

Marrakech, capitale mondiale du marketing en mars 2015. The Global Marketer Week, qui se tient pour la première fois sur le continent africain, est un événement annuel de la Fédération mondiale des annonceurs (WFA) réunissant le gotha mondial du Marketing et de la publicité mondiale   pour échanger, durant une semaine, avec des grands noms du Marketing autour du développement des marques et des nouvelles tendances du marketing, a indiqué un communiqué du GAM. Le programme intègre plusieurs événements, principalement la « Global Marketer Conference » qui constitue un forum des leaders mondiaux du Marketing pour débattre des challenges majeurs de cette discipline, et une opportunité pour les professionnels locaux pour le networking, l’inspiration et l’apprentissage. Le GAM compte actuellement une centaine d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité (multinationales, grands groupes nationaux, PME) qui représentent plus de 90 pc des investissements publicitaires du marché marocain. Créée en 1953, la WFA est l’unique organisme représentatif des annonceurs internationaux. A travers son réseau de 55 associations nationales d’annonceurs dans les cinq continents et plus de 70 des plus grandes multinationales, WFA représente plus de 80 pc de l’investissement médias mondial, soit près de 700 milliards de dollars par an. Menara

Le Maroc assurera les besoins du monde en phosphate pour les 700 ans à venir. Le Maroc contrôle, au niveau mondial, près de 50% du marché des engrais. John Fuller, président de Norfok Mardlers (un club d’agriculteurs britanniques), est venu au Maroc pour juger de la pérennité   de cette roche. Selon ce dernier : « le Maroc assurera le ravitaillement du monde en phosphates pour les 700 ans à venir, malgré la montée exponentielle de ses capacités de productions, ces dernières années ». En effet, l’Office chérifien des phosphates (OCP) qui produit actuellement 30 millions de tonnes de phosphates par an, compte produire 40 millions d’ici l’an 2020. D’importants investissements sont en jeu. Cette délégation d’agriculteurs ont aussi analysé les différentes autres facettes de la production de phosphates, dont le transport. Ainsi ont-ils relevé qu’un pipeline de transport est en cours de construction afin de pouvoir se passer des trains miniers et, faisant d’une pierre deux coups, réduire les consommations d’énergie. En outre, Norfok Mardlers indique que les coûts de séchage du phosphate seront considérablement réduits, grâce aux nouvelles installations industrielles de l’OCP. John Fuller indique que le développement que connaît le Maroc en matière d’engrais fait contraste avec les autres réserves mondiales qui vont en s’amenuisant d’une manière dangereuse, et ce, partout ailleurs dans le monde. Bladi.net

L’OPA de l’émirati Etisalat sur Maroc Telecom a été rejetée. L’offre publique d’achat (OPA) lancée mardi par l’opérateur de téléphonie émirati Etisalat sur Maroc Telecom a été rejetée hier par le gendarme de la bourse de Casablanca, le Conseil déontologique des valeurs mobilières   (CDVM). Motif: elle serait préjudiciable aux intérêts marocains. Mardi dernier, le géant émirati des télécoms avait lancé une OPA sur les 17% d’actions flottantes de l’opérateur marocain. Son offre intervenait moins d’une semaine après qu’il ait racheté, pour 4,1 milliards d’euros, les 53% du Français Vivendi dans le capital de cette société. Devenu l’actionnaire majoritaire de Maroc Telecom, le groupe émirati devait, selon les règlements marocains, lancer cette OPA. Le CDVM s’est basé, pour la rejeter, sur l’article 29 de la loi 26-03 relative aux offres publiques sur le marché boursier. En application de cet article, il devait, en effet, en référer à l’administration (ministère, etc..) qui doit juger si les intérêts stratégiques ou autres du pays sont menacées ou non par une telle Offre. Selon la presse marocaine, l’avis des autorités marocaines a été défavorable. Toutefois, des observateurs cités par la presse marocaine estiment qu’il s’agissait là d’un arrangement entre l’Etat marocain et le groupe émirati, obligé de faire cette offre pour satisfaire aux règlements régissant le marché des valeurs mais qui n’avait pas les moyens financiers de racheter ces 17% d’actions flottantes. Maghrebemergent

Un fonds d’investissement de 2 milliards de dollars pour l’Afrique. Un fonds d’investissement de 2 milliards de dollars dédié à l’Afrique. C’est ce que compte lancer la Chine en partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD). Ce projet a fait l’objet d’un accord le 22 mai à Kigali au Rwanda entre la BAD et la Banque populaire de Chine (PBOC, qui est la Banque centrale chinoise). L’accord prévoit la création d’un fonds de cofinancement de 2 milliards de dollars, dénommé Africa Growing Together Fund (AGTF). Les ressources de ce fonds seront allouées sur une période de dix ans et iront au financement de projets de développement en Afrique, garantis ou non garantis par l’État, avec d’autres ressources de la Banque africaine de développement. L’accord a été signé en marge des assemblées annuelles du Groupe de la BAD qui se sont tenues à Kigali du 19 au 23 mai (avec ouverture officielle le 22) et auxquelles a participé une délégation composée de hauts responsables de la Direction du Trésor et des finances extérieures, présidée par Driss El Azami El Idrissi, ministre délégué chargé du Budget. Cité dans un communiqué, Charles Boamah, vice-président et directeur financier du groupe de la BAD, a déclaré que l’AGTF permettra l’affectation annuelle d’un montant supplémentaire de 200 millions de dollars à un nombre plus élevé de projets ou à des projets de plus grande taille, à travers l’Afrique, à des conditions identiques à celles des prêts consentis par la BAD à des projets similaires. «Cette facilité s’appuiera sur le succès d’instruments semblables, tel que le Fonds spécial du Nigeria qui fonctionne depuis près de quarante ans», a précisé Boamah. L’AGTF, qui prendra la forme d’un fonds fiduciaire à gérer par la BAD, «sera mis en place dans de brefs délais» et servira au cofinancement d’un certain nombre de projets avant la fin de l’année.    Le Matin

L’ONCF transformé sous peu en une société anonyme. Rabat – Mohamed Najib Boulif, ministre délégué chargé du Transport, a déclaré que le passage de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) au statut juridique de société anonyme, n’est plus dépendant que du visa légal du secrétariat général du gouvernement. Boulif qui s’exprimait lors d’une interview publié sur le journal Le Matin du Sahara et du Maghreb, a indiqué qu’il s’agit de « réviser le texte réglementaire et trouver les bonnes pistes pour réussir cette transformation ». « Nous n’attendons plus que la validation juridique du SGG. Et aussitôt que nous l’aurons, nous passerons à l’acte certainement », a-t-il assuré. Par ailleurs, le ministre a tenu à préciser que « la gestion déléguée dans le ferroviaire n’est pas à l’ordre du jour ». Sur un autre registre, Boulif a souligné la nécessité de relier les petites et moyennes villes au réseau ferroviaire national, jusqu’à présent concentré dans les grandes villes. « Nous constatons que les infrastructures ferroviaires sont concentrées dans les grandes villes, ce qui veut dire qu’il va falloir désenclaver les petites et moyennes villes en injectant de gros investissements », a-t-il affirmé.    Le Mag

Fitch confirme les performances du Maroc. Après Standard & Poor’s, c’est au tour de Fitch Ratings de confirmer les performances du Maroc. L’agence de notation vient de confirmer le BBB- avec perspectives stables du royaume dans une analyse parue jeudi dernier sur l’évolution du Maroc et de la Tunisie, après le Printemps arabe. Selon cette analyse, la stabilité politique a été favorable aux réformes économiques entamées, notamment celles relatives à l’indexation des prix de l’énergie. Ainsi, le Maroc a pu attirer plus d’IDE et plus de touristes pour qu’in fine, le PIB non-agricole du pays connaisse une croissance soutenue de 4%. L’étude de Fitch a, en outre, rappelé la mise à disposition du Maroc, par le FMI, d’une ligne de précaution de 6,2 milliards de dollars. Récemment, Fitch avait maintenu les notes «BBB-» et «BBB» du Maroc pour ses emprunts en devises et en monnaie locale avec «des perspectives stables».    Les Eco

Social

Casablanca : Une femme refusée à l’hôpital manque de mourir en accouchant dans la rue. Le personnel de l’hôpital Mohammed Sekkat, à Casablanca, après avoir menacé, insulté et humilié une femme enceinte qui perdait les eaux, et refusé trois heures durant de l’aider à accoucher, sous prétexte   qu’elle n’a pas d’argent, renvoie la femme dans la rue où elle enfante dans des conditions pitoyables, devant le seuil de sa maison. Selon la victime : « Je hurlais à l’hôpital et personne ne s’est soucié de moi. Une personne là-bas m’a dit « vous, vous n’aimez que les trucs gratuits. Je ne peux rien faire pour toi ». Elle nous a insultés à plusieurs reprises. Elle nous a menacés de faire appel à la police. On est alors sorties. Un taxi a bien voulu me ramener dans mon domicile, moi et ma belle-mère. J’ai enfanté dans les escaliers qui donnent sur la rue. C’est une voisine qui m’a fait mettre au monde mon enfant. Elle ne savait pas comment faire et tremblait. ». A savoir que son mari est au chômage et qu’elle ne pouvait réellement pas se permettre de payer quoi que ce soit. Une de ses voisines, témoin de la scène, déclare : « elle a mis au monde d’une manière qui fait vraiment pleurer. Elle a souffert atrocement ». Il faut dire également que cet accouchement a ameuté la population du quartier et que tout le monde là-bas a été témoin de la scène. Bladi.net

Renouveler sa CIN en 15 minutes. Les autorités locales de Casablanca ont inauguré récemment un centre spécialisé pour le renouvellement des anciennes cartes nationales d’identité (CIN), et mêmes les CIN électroniques, au quartier Al Azhar, à la préfecture Sidi Bernoussi. Ce nouveau   centre dispose en effet d’infrastructures modernes, lui permettant de se placer parmi les bureaux les mieux équipés en Afrique du Nord. En effet, le temps nécessaire entre le dépôt des papiers et la récupération de sa nouvelle carte CIN électronique est de 15 minutes seulement. Mis à part un bureau de la Direction générale de la sûreté nationale, et un autre réservé à la Direction des systèmes d’information, de communication et de diagnostic, ce bâtiment de 3 étages est dédié entièrement à la réalisation et au renouvellement des cartes CIN électroniques. Ses responsables misent sur la réalisation d’un grand nombre de cartes biométriques dans les plus brefs délais et sans complications, afin de servir les citoyens dans les différents quartiers de Sidi Moumen et de Sidi Bernoussi. D’ailleurs, des instructions spéciales ont été données par Abdelkrim Yatim, directeur du centre, pour que les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées, et les femmes enceintes aient un traitement spécial. Déjà, les personnes âgées ne passent plus par l’étape empreinte, selon nos sources sur place. Aufaitmaroc

Plus de 550 personnes arrêtées en deux jours à Casablanca. Les services de la police judiciaire du Grand Casablanca ont procédé à l’arrestation lors de vastes opérations, mercredi et jeudi dans les différents districts, de 558 personnes pour différents crimes et délits, indique-t-on de source policière.   Ce coup de filet de 48 heures a ainsi permis de mettre le grappin sur 283 personnes qui étaient recherchées dont certaines interpellées en flagrant délit, selon un communiqué de la préfecture de police. Durant ces deux jours, les services de police de la circulation de la ville ont enregistré un total de 2.739 contraventions et placé en fourrière 448 voitures, 610 cyclomoteurs et 13 triporteurs. Ils ont aussi procédé au retrait de 1.541 permis de conduire, a ajouté la même source, précisant que le montant total des recettes des contraventions a atteint plus de 1,127 million de dirhams en deux jours. lnt

Settat: Un jeune homme condamné à mort pour le viol et meurtre de 2 fillettes. Une nouvelle condamnation à mort au Maroc, a été prononcée par la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Settat, à l’encontre du meurtrier de deux jeunes filles âgées de 10 ans à El Gara, province de Berrechid. Le prévenu, âgé de 22 ans, a été poursuivi, notamment, pour meurtre avec préméditation et viol. Les services de la Gendarmerie royale de Berrechid avaient arrêté le prévenu en février dernier pour son implication présumée dans le viol et le meurtre de deux jeunes filles, le 19 février dernier au douar El Aatamna, caidat Oulad Sabbah à El Gara (périphérie de Berrechid).    Le Mag

Chefchaouen : des coups de feu entre producteurs de cannabis à cause de l’eau d’irrigation. Deux grandes familles de producteurs de cannabis se sont affrontés, mardi dernier, dans une bataille sanglante qui avait pour cause l’eau d’irrigation. Une arme à feu a été utilisée, causant des blessures à deux hommes. Cela s’est passé dans la région de Chefchaouen, dans le nord du Maroc. Selon Alyaoum24, les tirs de coups de feu (à l’aide d’un fusil) ont eu lieu à l’apogée de la rixe entre les deux familles. Une rixe qui pour unique raison la mésentente au sujet du droit d’utiliser l’eau pour arroser de vastes étendues de terrain propre à la culture du cannabis. Chaque famille affirmait que le droit était sien. Deux personnes ont été blessées par des balles. L’une à la poitrine et à la tête, et l’autre à la jambe. Elles ont été emmenées à l’hôpital de Chefchaouen. D’après la même source, les blessés ont refusé de se faire hospitaliser ou de se faire diagnostiquer de peur que l’affaire n’arrive aux oreilles de gendarmes et qu’ils se fassent arrêter alors qu’ils sont – encore – à l’hôpital. Le temps n’était pas de leur côté. S’ils pouvaient se faire soigner avant l’arrivée des gendarmes, ils l’auraient fait, semble-t-il. Mais les deux hommes blessés, de 40 et 44 ans, ont quand même insisté pour avoir des certificats médicaux qui détaillent l’état de leurs blessures, ce que les les médecins ont refusé, puisqu’en plus aucun diagnostic n’a été effectué.    Bladi.net

12,5% de cigarettes de contrebande en circulation. L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et les opérateurs du marché de tabac ont lancé une enquête pour l’estimation du taux de la contrebande des cigarettes sur le marché marocain. Les premiers résultats de cette enquête font état d’un taux national des cigarettes de contrebande qui s’établit à 12,5%. Cette enquête a été menée par un cabinet d’étude suivant une méthodologie validée avec les opérateurs autorisés pour la distribution des tabacs manufacturés, notamment la Société marocaine des tabacs (SMT), Japan Tobacco International (JTI) et British American Tobacco Maroc (BATM). Pour garantir l’objectivité et la fiabilité de cette opération, l’enquête a été supervisée durant toutes les phases de son déroulement par les services des douanes et s’est étalée sur une période allant du 17 mars au 5 avril 2014. Elle a couvert les 16 régions du royaume et la majorité des provinces et préfectures, les zones urbaines et rurales, centres-villes, anciennes médinas, quartiers populaires, quartiers résidentiels, quartiers de standing intermédiaires, quartiers industriels et quartiers périphériques. Il convient de souligner que l’évaluation de la contrebande de cigarettes se fera de manière régulière à une fréquence de deux enquêtes par an, la prochaine étant prévue pour le mois d’octobre 2014. «L’objectif recherché à travers ces enquêtes est de suivre l’évolution de la contrebande touchant ces produits, d’en dresser une cartographie et partant de doter les différents intervenants de la connaissance nécessaire pour une action plus efficace et d’une plus grande envergure en vue de faire reculer ce phénomène qui porte préjudice à l’économie nationale», précise un communiqué de l’ADII.    Les Eco

Art & Culture

Le cinéma marocain arrive au Japon. Faouzi Bensaidi, le réalisateur marocain de What A Wonderful World a acquis une renommée internationale. Alors qu’il est en train de préparer son nouveau film, dont le nom et le casting sont encore inconnus mais qui « pose la question de la résistance   de l’amour face à des défis sociaux et économiques, entre le regard des gens et les difficultés de tous les jours. Il se concentre aussi l’humiliation dans un couple » ; Mort à Vendre, son dernier long-métrage va sortir au Japon. Ce film était sorti au Maroc en 2011. Il a ensuite été projeté en France, en Belgique et en Suisse. Pour son réalisateur, « C’est incroyable qu’un film, sorti en 2011, soit encore projeté dans les festivals et accumule de nouvelles sorties à son compteur ». Le film va bientôt sortir au Japon, et Urban Distribution, la société en charge de sa distribution est en train de négocier une sortie en Angleterre et en Italie. En outre, la chaine américaine HBO en a acheté les droits de diffusion. Afriquinfos

Exposition collective «New Africa». Plus qu’une exposition collective de photographies et de vidéos, «New Africa» est un grand projet artistique. Initié et financé par Saham Assurance, cet évènement a réuni onze photographes et vidéaste de divers horizons pour raconter   l’Afrique. Déambuler dans l’espace de l’exposition, la Villa de Casablanca, jusqu’au 28 juin prochain, permettra aux amateurs de la photographie et de l’art vidéo de découvrir de belles impressions. Du Sénégal au Liban, en passant par le Maroc, pays hôte de l’évènement, la Côte d’Ivoire, le Bénin, l’Angola, Kenya et l’Algérie, «New Africa» a rassemblé les œuvres d’une pléiade d’artistes en provenance de huit pays. Les œuvres des artistes Zineb Sedira, Kiluanji Kia Henda, Laeila Adjovi, François-Xavier Gbré, Grace Ndiritu, George Awde, Tanya Traboulsi, Ymane Fakhir, Malik Nejmi, Mohamed Arejdal ou encore Omar Victor Diop reflètent les défis esthétiques de la photographie contemporaine africaine et arabe. L’occasion pour le public de percevoir les évolutions de cette forme d’arts plastiques, entre le style et le contenu de chacune des œuvres exposées. Les Casablancais sont cordialement invités à partager des découvertes picturales et des dialogues artistiques dans une véritable communion. Mais au-delà des catégorisations esthétiques, l’évènement se veut également un espace de dialogue, d’échange et de réflexion autour d’un thème cher à tout un chacun : le nouveau visage de l’Afrique. Un continent en pleine évolution et en pleine mutation. Le Matin

Cannes 2014 : Le palmarès de la 67e édition du Festival. Prix d’or du court-métrage : Leidi, de Simón Mesa Soto. Caméra d’or : Party Girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis Prix d’interprétation féminine : Julianne Moore dans Maps to The Stars. Prix d’interprétation   masculine : Timothy Spall dans Mr. Turner. Prix du Scénario : Leviathan, d’Andrey Zvyagintsev. Prix du Jury : Mommy, de Xavier Dolan et Adieu au Langage de Jean-Luc Godard. Prix de la mise en scène : Foxcatcher, par Bennett Miller. Grand prix du Jury : Le Meraviglie (Les Merveilles), par Alice Rohrwacher. Palme d’or : Winter Sleep, par Nuri Bilge Ceylan. Le Mag

Festival Sebou du court métrage : le grand prix attribué au film « Soniâa Bil Maghrib ». Le prix de la ville (Grand prix) de la 8ème édition du Festival Sebou du court métrage a été attribué, samedi soir à Kénitra, au film « Soniâa Bil Maghrib » (Fabriqué au Maroc) de Abdelouahed Mjahed. Le deuxième prix de la ville de ce festival, organisé du 21 au 24 mai, est revenu au court métrage « Joumouâ Moubaraka » (Vendredi béni), d’Asmâa El Mudir, tandis que le prix du public est revenu à « Maa wa dam » (eau et sang) du réalisateur Abdelilah Jouahri. Vingt-et-un films étaient en compétition de ce festival dont la 8ème édition était placée sous le thème « réhabiliter la culture dans la ville ». Le choix de ce thème « intervient à un moment où l’on assiste impuissants à la démolition de cinq salles de cinéma à Kénitra », avaient indiqué les organisateurs lors d’une conférence de presse précédant l’ouverture de cette 8ème édition. « Le dernier espoir qui restait pour les cinéphiles, les amateurs du théâtre et les passionnés de culture de la ville est le cinéma Palace, inscrit comme patrimoine historique par le ministère de la Culture », avaient-ils soutenu. La cérémonie d’ouverture du festival avait été marquée par un hommage rendu à l’artiste Naïma Lamcharki et au réalisateur Latif Lahlou avec la projection de son film « Sin agafay ». Présidé par le réalisateur marocain Kamal Kamal, le jury était composé de la romancière et critique Zhor Gourram, du chercheur et critique cinématographique Farid Zahi, de l’artiste syrienne résidant à Paris, Lina Mourad et du réalisateur tunisien et Mohamed Chlouf. La 8ème édition du festival Sebou du court métrage a fêté le cinéma tunisien à travers la projection de quatre courts métrages « Nahwa Chamal » de Youssouf Chabi, « Lambouba » de Nadia Raïss, « Sabbat Al Aïd » d’Anis Al Aswed, et « Yad Allouh » de Kawtar Ben Hanyia.    MAP

Sport

Le Real Madrid viendra au Maroc pour le Mondial des Clubs 2014. Le Real Madrid vient de remporter sa dixième coupe des champions haut-la-main lors d’un match où elle était perdante et où l’équipe a réussi à égaliser in extremis. Le Real a créé la surprise hier soir, alors que tout le   monde n’avait plus d’espoir. Battu 1 à 0, le Real a réussi à égaliser à la 93ème minute de jeu, alors qu’il ne restait que quelques secondes d’arrêt de jeu, forçant ainsi les prolongations contre l’Atletico Madrid, qui comptait les secondes, pensant avoir déjà remporté le match et la Champions League de cette année. Notons que l’Atletico Madrid a marqué à la 36ème minute de jeu. Puis, lors des prolongations, le Real Madrid a réussi à inscrire pas moins de 3 buts. L’équipe qui perdait à 1 à 0 et n’avait presque plus d’espoir de victoire, a réussi finalement à gagner 4 à 1. Le Real Madrid de Carlo Ancelotti allait réaliser une légère avance avant à la 110ème minute, avant d’enfoncer le clou en inscrivant deux buts à la 118ème et à la 120ème minute de jeu, devant un Atletico Madrid déboussolé. Le Real sera donc au Maroc pour tenter de remporter la Coupe du Monde des Clubs 2014. L’équipe marocaine qui y participera sera connue ce dimanche. Ce sera soit le Raja de Casablanca, soit le Moghreb de Tétouan. Bladi.net

Le MAT remporte la Botola. Le Moghreb de Tétouan représentera le Maroc lors du prochain Mondial des clubs prévu au Maroc en décembre prochain. Les hommes d’Aziz d’El Amri ont remporté leur match à domicile face à la RSB (2-1) et ont profité du faux pas du Raja de Casablanca sur la   pelouse de Safi (1-0). Le MAT est donc sacré champion du Maroc pour la 2e fois de son histoire. En bas du classement, le Widad Fès et l’AS Salé sont relégués. h24info

L’AS Rome fixe le prix de Benatia. Après la récente déclaration de Mehdi Benatia à nos confrères d’Arryadia, l’AS Rome semble se résigner à se séparer de l’international marocain. « J’ai discuté avec les dirigeants de la Roma pour une prolongation…qui ne va pas aboutir, je pense, parce qu’on   n’est pas du tout d’accord » Déclarait Mehdia Benatia en concentration avec l’équipe nationale. Des propos claires du défenseur, qui voudrait en toute logique progresser et profiter de son excellente saison en Serie A. Ainsi, l’AS Rome aurait fixé le montant de départ du Marocain à 40 millions d’euros. Une somme qui pourrait cependant être revue à la hausse ou à la baisse en fonction des ardeurs des prétendants. Mountakhab

2.5 millions d’euros et un Nigérian pour Chahechouhe. Décisif à 27 reprises cette saison, Chahechouhe est le joueur le plus prolifique du championnat turque. Un rendement qui ne laisse pas indifférent du côté du Bosphore. Après avoir refusé la Chine et le Golfe, Aatif Chahechouhe aurait reçu une offre intéressante de la part du Besiktas Istanbul, troisième cette saison. Les Aigles noirs qui prendront part à la Champions League lors du prochain exercice auraient fait de l’international marocain une de leurs priorités et seraient prêt à débourser 2.5 millions d’euros en plus de leur attaquant nigérian, Michael Eneramo, pour s’assurer les services de Chahechouhe. Selon la presse turque, Mecnun Otyakmaz, le président de Sivaspor aurait répondu favorablement à l’offre de son homologue de Besiktas, Fikret Orman, lors d’une communication téléphonique entre les deux hommes. Nous en sauront certainement plus après le retour de Chahechouhe en Turquie au terme du stage de l’équipe nationale à Faro, et après, à El Jadida.    Mountakhab

International

Européennes 2014. Marine Le Pen : la joueuse de poker vise l’Elysée. Le Front National serait autour de 25% des voix. Les élections européennes, après les municipales, ont été l’occasion pour le parti d’extrême droite de mettre en place une organisation qui ne vise qu’à une chose :   faire gagner Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2017. La femme qui affirme vouloir démanteler l’Union européenne – pour la voir “exploser”, comme elle dit – a un sourire déterminé et une poignée de main chaleureuse. Elle a beau être l’héritière d’un parti politique créé par son père et souvent accusé d’être un vestige (ou une relique) du fascisme, Marine Le Pen, âgée de 45 ans, n’est pas Jean-Marie Le Pen. Il y a longtemps qu’elle a abandonné la rhétorique de l’antisémitisme et du racisme à peine déguisé qui ont rendu les partisans de son père tristement célèbres. Au cours des trois dernières années, elle a infatigablement tiré son parti vers le centre, tandis qu’un nombre important d’électeurs mécontents basculaient à droite. Résultat : le Front national (FN) est aujourd’hui la puissance montante de la politique française. Le parti ne peut plus être ignoré ; il est devenu incontournable. Ce matin [le 7 janvier, jour où elle a présenté ses vœux à la presse], Marine Le Pen a répondu pendant deux heures à nos questions, et, quand la conférence a officiellement pris fin, elle est restée pour répondre à quelques autres. Elle a expliqué aux Anglo-Saxons présents qu’elle ne voyait aucun point commun entre des tentatives défaillantes pour forger une union d’anciens pays d’Europe et la création sui generis des Etats-Unis d’Amérique à partir de territoires vierges. Elle ne pense pas non plus, a-t-elle ajouté, qu’il soit possible d’établir un parallèle entre la droite européenne et le mouvement américain du Tea Party, pour lequel elle doit probablement passer pour “une socialiste”. La présidente du FN a toujours dit qu’à la différence du Tea Party elle croyait au pouvoir d’un Etat agissant dans l’intérêt de son peuple – et pas simplement au pouvoir du super-Etat incarné par les bureaucrates sans visage de Bruxelles. Courrier International

Fusillade en Californie : la terrifiante vidéo du principal suspect. Elliot Rodger, étudiant de 22 ans, a posté un dernier message avant de tuer six personnes lors d’une fusillade, vendredi soir, à Santa Barbara. Trois autres corps ont été retrouvés à son appartement. «Ceci est le jour de   la vengeance. Je massacrerai toutes ces (…) blondes que j’ai désirées et qui m’ont rejeté…J’ai 22 ans et je suis vierge, je n’ai jamais embrassé une fille, cela a été une torture», dit Elliot Rodger en regardant la caméra d’un œil fixe, assis au volant de sa voiture. «C’est injuste, tout le monde expérimente le sexe, le plaisir. Moi j’ai expérimenté une vie de solitude, de rejet et désirs inassouvis… Je ne peux plus continuer à vivre ainsi», poursuit-il d’une voix lente et monocorde, interrompant de temps à autre son discours par un rire sinistre. «Je suis un gars parfait, mais vous les filles, vous vous jetez dans les bras de brutes stupides au lieu de moi… Je vais prendre un grand plaisir à vous massacrer. Vous verrez que c’est moi l’homme supérieur, le vrai mâle Alpha», continue le jeune homme, aux cheveux noirs et aux yeux verts fixes. Il ajoute: «Je serai un Dieu comparé à vous. Vous serez des animaux et je vous massacrerai comme des animaux. Je vous hais. L’humanité est une espèce dégoûtante.» La vidéo, postée sur Youtube quelques heures avant le massacre, est une plongée à la fois tragique et extrêmement dérangeante dans le sombre monde intérieur et les pensées psychotiques de ce jeune homme, considéré selon les sources comme «le principal suspect» ou «l’auteur confirmé» de l’effroyable tuerie qui a frappé Santa Barbara, vendredi soir. Pris en chasse par la police, alors qu’il tirait à vue sur les passants depuis sa voiture, sortant même de son véhicule à plusieurs reprises pour cibler des victimes, Elliot Rodger est mort après avoir eu le temps de tuer 6 personnes et d’en blesser 7 autres. Trois cadavres ont par ailleurs été découverts dans l’appartement où il vivait, a confirmé le shérif Bill Brown. La communauté californienne de Santa Barbara, essentiellement estudiantine, ressemble à un petit paradis, avec ses plages, ses palmiers, ses concerts quasi-quotidiens et sa douceur de vivre. Mais pour le jeune homme, atteint selon l’avocat de son père, de troubles mentaux, le cadre idyllique de l’Université de Santa Barbara, où il étudiait était devenu «un enfer vivant», qui le renvoyait à sa solitude. Dans les derniers mois, il avait posté une série de vidéos sur Youtube, pour raconter son mal être. Dans l’une d’elles, il prend sa voiture pour rejoindre un terrain de golf, où il dit venir se réfugier, loin des filles qui l’obsèdent. Il parle «de la vue spectaculaire» sur les montagnes et la mer. «Quelle tragédie de mener une vie aussi pathétique dans ce lieu vraiment beau», note-t-il. Le Figaro

Le pape prie devant le mur de séparation à Bethléem. Le pape François a fait un arrêt imprévu et symbolique, ce dimanche matin, devant le mur de séparation construit par Israël près de Bethléem, en Palestine. Il venait de quitter Mahmoud Abbas. Interrompant la papamobile qui le   conduisait place de la mangeoire à Bethléem, François a accompli un geste sans précédent: il est descendu du véhicule, visage fermé et décidé, et s’est rendu à pieds près du tristement célèbre «mur de sécurité» – couvert de graffitis anti-israéliens à cet endroit, côté palestinien – pour s’y recueillir un instant. Selon des témoins directs de la scène, le pape a posé son front sur le mur et a prié. Il a ensuite repris son chemin pour aller dire la messe près de la basilique de la nativité. Arrivant de Jordanie dimanche matin, il venait de quitter le président de l’Autorité Palestinienne devant qui François a une nouvelle fois demandé que la paix advienne ,«il est temps de mettre fin à cette situation, qui devient toujours plus inacceptable» a-t-il lancé, tout en a nommant explicitement «l’État de Palestine». Lors de son voyage en Terre Sainte, Benoît XVI, sans s’arrêter près du mur avait prononcé un discours critiquant ce mur dans les camps de réfugiés de Bethléem avec ce triste décor gris et bétonné en arrière fond. h24info

Le fonds souverain du Qatar investit 2 milliards de dollars en Russie. Le fonds souverain qatari, le Qatari Investment Authority (QIA) va consacrer deux milliards de dollars (1,47 milliard d’euros) à la Russie via des investissements faits conjointement avec le Russia Direct Investment Fund (RDIF), un fonds d’investissement soutenu par l’Etat. « Nous annonces trois nouveaux partenariats, dont un avec le fonds souverain du Qatar qui alloue (…) deux milliards de dollars à investir de concert avec le Russia Direct Investment Fund, ainsi que deux autres nouveaux partenariats », a déclaré vendredi Kirill Dmitriev, président du RDIF, à l’occasion d’une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et des investisseurs étrangers. Le RDIF, un fonds de 10 milliards de dollars, investit aux côtés de partenaires étrangers et a déjà recueilli, avant celui du QIA, des investissements du fonds souverain koweïti – le Kuwait Investement Authority (KIA) – et de deux entités basées à Abou Dhabi.    Boursier

Jaruzelski, le dictateur qui se voulait patriote. Avec son front dégarni, ses larges lunettes fumées, ses lèvres pincées et son allure compassée, il personnifiait la dernière génération des dictateurs communistes européens. Le dernier dirigeant communiste de Pologne, le général Wojciech Jaruzelski, qui souffrait de problèmes cardiaques depuis plusieurs années, est mort à l’âge de 90 ans a annoncé dimanche l’agence PAP. «Il semble qu’il n’a plus envie de vivre et n’a plus de volonté de tirer cette charrette puante», avait un jour confié son épouse Barbara Jaruzelska au quotidienDziennik. Une allusion aux procédures judiciaires à l’encontre de son mari, dont aucune n’aura pu aboutir. Était-il un traître ou un «patriote», comme il le prétendait? Les Polonais sont partagés.
Wojciech Jaruzelski est né le 6 juillet 1923 à Kurow, dans l’est de la Pologne, dans une famille de la petite noblesse. Au début de la Seconde Guerre mondiale, toute la famille est déportée en Sibérie. C’est là que la neige lui «brûle les yeux », l’obligeant plus tard à porter des lunettes noires…Pourtant élevé dans une tradition antirusse, le jeune Wojciech devient prosoviétique : il intègre l’armée polonaise constituée en URSS sous la tutelle de l’Armée rouge. Il franchit rapidement tous les échelons de la hiérarchie militaire, tout en poursuivant sa carrière au sein du Parti communiste polonais. À cette époque, a-t-on découvert récemment, il travaille pour les renseignements militaires, responsables d’arrestations et de tortures de soldats polonais.    Le Figaro

Nouvelles Technologies

Qatar: 3 élèves ingénieurs marocains qualifiés à la demi-finale de « Imagine Cup » de Microsoft. Trois élèves ingénieurs de l’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI) de Rabat ont été qualifiés pour représenter le Maroc à la demi-finale mondiale du concours international   « Imagine Cup » de Microsoft, qui se tiendra le 31 mai à Qatar. Yassine Mounir, Idrissi El Amrani et Hicham Bouchikhi, étudiants en 4ème année, ont décroché le prix « Imagine Cup » au niveau national et surclassé leurs concurrents issus du secteur de l’enseignement supérieur public et privé, en présentant un projet baptisé « Red Silence », qui n’est autre qu’un robot intelligent commandé « juste par le regard et le clignement des yeux ». Cette innovation majeure a valu à l’EMSI d’être sacrée pour la 5ème fois cette année à ce concours, ce qui permettra à son équipe de représenter le Maroc à la demi-finale mondiale qui se tiendra à Doha. Le directeur adjoint de l’EMSI Rabat, Hafid Griguer, a indiqué que le projet développé par ces trois étudiants a retenu l’attention du jury par la haute technicité qu’il met en œuvre et par les retombées humanitaires et industrielles qu’il implique, permettant ainsi à cette équipe de se qualifier pour la finale arabe, considérée également comme la demi-finale mondiale, dans la perspective de prendre part à la finale mondiale qui se tiendra au siège de Microsoft à Seattle aux Etats-Unis. Il s’agit d’un projet qui allie les aspects technologique et humanitaire, avec comme objectif d’aider les personnes à mobilité réduite, surtout les personnes handicapées. En 2011, les étudiants qui ont remporté le prix « Imagine Cup » ont été qualifiés à la phase finale, en devançant des équipes européennes, asiatiques et américaines, a rappelé Griguer, faisant savoir que l’un des trois lauréats a créé sa propre entreprise spécialisée dans les systèmes d’information. Le Mag

Ultimatum vain des labels de musique indépendante à YouTube. Le réseau mondial des labels de musique indépendante (WIN) a adressé un ultimatum de 24 heures à YouTube, qui est arrivé vendredi à son terme sans effet, pour abandonner ses menaces de retirer les vidéos des   musiciens n’adhérant pas aux conditions de son nouveau projet de streaming musical. WIN avait indiqué jeudi à l’AFP avoir “donné 24 heures” à YouTube, mais cet ultimatum est arrivé vendredi à son terme sans que le site américain de partage de vidéos ne cède. WIN s’était dit en pleine discussion avec YouTube, après avoir qualifié dans un communiqué les menaces du site détenu par Google “d’inutiles et d’indéfendables”. Selon ce communiqué, YouTube s’est déjà entendu avec trois des plus importants labels -Sony, Warner et Universal- mais n’est pas encore parvenu à trouver un accord avec les labels indépendants. “Nous avons des accords en place avec des centaines de labels indépendants et des Majors à travers le monde, cependant nous ne commentons pas les négociations en cours”, avait réagi jeudi la plateforme de partage de vidéos, dans un communiqué, sans référence explicite au projet de streaming musical. Selon WIN, les conditions des contrats actuellement proposés par YouTube aux labels indépendants sont “très défavorables et non négociables”. “Nos membres sont des petites entreprises qui comptent sur une variété de sources de revenus pour investir dans de nouveaux talents”, avait fait valoir la PDG de WIN, Alison Wenham. “L’une des plus importantes sociétés dans le monde leur dit d’accepter des conditions qui ne sont pas en phase avec le marché du streaming. Ce n’est pas une manière équitable de faire des affaires”, a-t-elle ajouté. lnt

Le coronavirus serait curable? L’état de 2 Néerlandais infectés s’améliore. Il n’y a aucun indice que les personnes qui étaient en contact avec les deux patients ont été contaminées par le virus, rassure le RIVM. Les deux cas du Coronavirus du MERS ont été détectés aux Pays-Bas, chez   un homme et une femme ayant été en voyage en Arabie saoudite. Les deux patients auraient visité une ferme de dromadaires au cours de leur séjour. Le virus, apparu pour la première fois en 2012 en Arabie saoudite, peut provenir de chameaux, selon les résultats de recherches récentes. Le coronavirus MERS est considéré comme un cousin, plus mortel mais moins contagieux, du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003. Des chercheurs néerlandais avait annoncé mercredi avoir identifié quatre médicaments déjà disponibles sur le marché pouvant combattre le coronavirus MERS dans des cultures cellulaires. Les médicaments en question, qui ne sont pas encore testés sur des animaux ou des êtres humains d’après les chercheurs, sont la Chloroquine (antipaludique), la Chlorpromazine (antipsychotique), le Lopinavir (Anti-Vih) et le Lopéramide (anti diarrhée). Le Mag

Des hackers ‘marocains’ affirment avoir craqué la fonction antivol de l’iPhone. Amsterdam : Un groupe de Hackers supposés marocains, en coordination avec des pirates néerlandais, affirment avoir réussi à craquer une fonction antivol d’Apple, appliquée à l’iPhone, grâce à laquelle, une victime de vol pouvait bloquer à distance son iPhone, le rendant ainsi inutilisable pour le voleur. Selon le site du journal Néerlandais De Telegraaf, le groupe de pirates ‘marocains’, se prénommant MerrukTechnolog, et leurs complices néerlandais, s’appelant AquaXetine, ont expliqué qu’ils ont pu court-circuiter la liaison entre l’iPhone et l’iCloudqui télécommande le déverrouillage, en plaçant entre les deux, leur propre ordinateur. L’iPhone reçoit la commande de se déverrouiller de l’interface des pirates croyant qu’elle provient de l’iCloud. Selon De Telegraaf, les pirates affirmeraient que ces derniers jours, 30.000 iPhones volés auraient été débloqués grâce à cette méthode.    Le Mag

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires