Flash-news : toute l’actualité du 3 juillet 2014

Flash-news : toute l’actualité du 3 juillet 2014

431
0
PARTAGER

Sécurité. Baisse spectaculaire du taux de criminalité au Maroc. Les consignes royales et le limogeage de responsables de la police et de préfets a porté ses fruits. Le nombre d’assassinats a diminué de 30%, celui des vols et des agressions a baissé de 20 et 25% respectivement. « Hier, mardi   1er juillet, Mohammed Hassad, le ministre de l’Intérieur marocain, a été questionné par la Chambre des représentants sur la question sécuritaire dans le Royaume. Une question orale qui lui a permis de faire un bilan sur le premier semestre 2014, et les résultats obtenus en la matière. Pour rappel, la lutte contre la criminalité avait connu un tournant en avril, suite à une lettre du roi, Mohammed VI, au ministre de l’Intérieur. Il lui donnait plusieurs instructions pour lutter contre la criminalité et plus précisément contre le Tcharmil, un phénomène de mode qui consiste à s’armer de grands couteaux ou de sabres pour effectuer des vols. Plusieurs préfets et hauts responsables de la police ont été écartés ou mis à la retraite afin de répondre aux instructions de Sa Majesté. » Afriquinfos

Espionnage. La NSA était autorisée à espionner les autorités marocaines. Les confidences d’Edouard Snowden au magazine allemand Der Spiegel ont été confirmées par des documents publiés par le Washington Post: La NSA a espionné de nombreux pays dont le Maroc avec la bénédiction de   la cour de justice américaine. « Il y a quelques mois déjà, la rumeur concernant l’espionnage du roi Mohammed VI par l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) circulait sur la toile, suite aux confidences d’Edward Snowden faites au magazine allemand Der Spiegel. Et les documents publiés, tout récemment, par le Washington Post montrent bien que le Maroc figurait parmi les pays pour lesquels la NSA avait reçu l’autorisation d’espionnage.Depuis 2010, la National Security Agency (NSA – ou Agence américaine de sécurité nationale) était autorisé à espionner 193 pays du monde dont le Maroc. Et ce, dans le cadre de son programme « Prism » d’interception des communications des étrangers sur internet. C’est ce que révèlent les documents de justice fournis par l’ex-employé de l’Agence, Edward Snowden, au quotidien américain Washington Post. » Yabiladi

Tension autour des « caisses noires » de la loi organique des finances. C’est au parlement que l’affaire a commencé. En cause, un amendement introduit par les députés de la majorité, visant à intégrer les Comptes Spéciaux du Trésor (CST) au budget général de l’Etat, et donc soumettre ces fonds au contrôle du parlement, alors qu’ils transitent actuellement en dehors de tout contrôle législatif, et se caractérisent par une opacité totale quant à leur utilisation. Problème : Mohamed Boussaid, ministre des finances, et le gouvernement s’opposent à cet amendement, résultant sur un report du vote de la loi organique de finances. Lors d’une réunion du secrétariat général du PJD, le samedi 28 juin, le parti a tenu à signaler que le report « répétitif » du vote concernant le projet de loi de finances « était dû à des pressions extérieurs exercées pour empêcher le parlement de discuter des comptes spéciaux ».    Tel Quel

Prisons. Un programme d’appui de 4,5 MDH pour des projets d’ex-détenus. Initié par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus pour un coût global de 4,5 millions de dirhams, ce programme bénéficiera à près de 230 anciens détenus originaires des villes de Tanger, Marrakech, Fès, Agadir, Taroudant, Rabat, Kénitra, Oujda, Laâyoune, Boujdour, Sidi Kacem et Mohammedia. Le programme d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi des ex-détenus – Ramadan 2014 consistera à apporter un appui financier ou en équipements à des ex-détenus porteurs d’un projet de vie personnel, élaboré sur la base d’un diagnostic établi pendant la période de détention avec l’assistance du service de préparation à la réinsertion, en adéquation avec la formation et le savoir-faire des bénéficiaires, ainsi qu’avec les besoins du marché du travail.    Menara

Economie

Échanges commerciaux. L’Afrique représente 6,4% des échanges internationaux du Maroc. Les exportations du Maroc à destination de l’Afrique ont plus que quadruplé entre 2003 et 2013, passant de 3,6 à 16,3 MDH et plus que doublé entre 2008 et 2013 (7,9 MDH en 2008). La diversification   des produits exportés est à l’origine de cette évolution. « Cette information est révélée par l’Office des changes dans une fiche sur les exportations du Maroc vers l’Afrique, dans laquelle il affirme ainsi que les transactions commerciales du Maroc avec l’Afrique représentent 6,4 % du volume global des échanges commerciaux, avec un taux d’accroissement annuel moyen (TCAM) de 13,6 % entre 2003 et 2013. «Cette évolution s’explique aussi bien par la diversification au niveau des produits que des marchés de destination. En effet, les exportations du Maroc vers l’Afrique ne se limitent plus aux produits alimentaires dont la part est passée de 47,3 % en 2003 à 28,2 % en 2013, mais d’autres composantes commencent à prendre du poids dans la nouvelle structure», note l’Office. » Le matin.ma

Electricité. Le fonds Meridiam compte financer un important projet de production. Ce projet, qui vise à renforcer l’indépendance énergétique du Maroc et qui fait partie des quatre projets prioritaires identifiés en Afrique, sera financé par un fonds à vocation panafricaine qui sera géré par   Meridiam. « Le Fonds d’investissement spécialisé dans les infrastructures publiques Meridiam compte financer un projet important de production d’électricité renouvelable au Maroc, a affirmé le directeur du développement et responsable du pôle africain de Meridiam, Julien Touati. Ce projet, qui vise à renforcer l’indépendance énergétique du Maroc et qui fait partie des quatre projets prioritaires identifiés en Afrique, sera financé par un fonds à vocation panafricaine qui sera géré par Meridiam, a précisé Julien Touati dans un entretien publié mercredi sur le site de l’hebdomadaire français «L’Usine nouvelle», faisant remarquer que ce continent figurait dès le départ dans la vision stratégique du Fonds. » Maghreb Emergent

Enseignement. Une université canadienne internationale s’implante au Maroc. L’Université du Québec à Chicoutimi vient de créer à Casablanca, le CEUCM, Centre d’Etudes Universitaires Canadiennes au Maroc, première étape du projet de création d’une Université Internationale   Canadienne à Casablanca avec de grands opérateurs et professionnels de l’enseignement supérieur au Maroc. Institution d’enseignement et de recherche, le CEUCM a pour objectif d’assurer la promotion et le développement au Maroc des formations universitaires prestigieuses du Québec. Dans le cadre de sa stratégie, le CEUCM compte mettre à la disposition des universités nationales le savoir-faire, l’expertise et les ressources de l’Université du Québec à Chicoutimi dans les domaines des Sciences de la Gestion, de l’Ingénierie du développement durable et de la Santé. A terme, le CEUCM projette de créer à Casablanca l’Université Internationale du Québec avec le concours d’une fondation,en vue d’accompagner le Maroc dans la préparation aux nouveaux métiers mondiaux rentrant dans le cadre des plans sectoriels du Royaume.

Maroquinerie. Le cuir marocain au salon « who’s next accessories » de Paris. Maroc Export organise, en concertation avec la Fédération marocaine des industries du cuir (FEDIC), la deuxième participation marocaine au salon “Who’s Next Accessories” du 4 au 7 juillet 2014 à Paris. Ce salon offrira l’occasion aux exportateurs marocains de rencontrer les producteurs, distributeurs et représentants de la chaussure, des bijoux et accessoires mais aussi de découvrir et de présenter les dernières nouveautés relatives au secteur, indique un communiqué de Maroc Export. Le Maroc devrait pouvoir, selon les professionnels du secteur, profiter des opportunités du marché français qui est classé premier consommateur européen de chaussures, précise le communiqué, notant que la France importe quelque 80 millions de paires par an en provenance d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne, du Royaume-Uni et de Belgique. Les entreprises marocaines participeront à ce salon avec une gamme de produits diversifiés : chaussure, sac et maroquinerie, bijoux et ceintures, ajoute la même source.    Au fait Maroc

Transfert d’argent. Barid Cash fait son entrée dans le marché. Le marché du transfert d’argent et des services de cash au Maroc enregistre un nouvel entrant : Barid Cash. Filiale à 100% d’Al Barid Bank, cette nouvelle entité ambitionne de devenir une marque de référence pour les utilisateurs des services de transfert d’argent. Selon M. Redouane Najim-Eddine, président de Barid Cash, «le lancement de Barid Cash est la concrétisation d’un projet qui a démarré dès la mise en place d’Al Barid Bank et vient consolider le positionnement de Al Barid Bank en tant que pôle financier solide et structuré au service du citoyen». En attendant l’obtention d’un agrément de Bank Al-Maghrib, «Barid Cash reste sous délégataire d’Al Barid Bank», a expliqué M. Najm-Eddine. En ce qui concerne le service, Barid Cash va offrir des services de transferts d’argent national et international. Selon Mme Habiba Dassouli, directrice générale de Barid Cash, pour mener à bien sa mission, la filiale va s’appuyer sur trois facteurs fondamentaux : service, rapidité et flexibilité.    Lnt

Social

Prison. Décès d’un détenu en grève de la faim. Le prisonnier, condamné à la prison à perpétuité pour homicide volontaire, observait depuis le 13 mai une grève de la faim illimitée et avait effectué plusieurs séjours à l’hôpital, dans le cadre du suivi de son état de santé par le service médical   de la prison. « Un détenu est décédé au Maroc alors qu’il observait depuis la mi-mai une grève de la faim pour protester contre sa condamnation à perpétuité pour un homicide volontaire, a annoncé mercredi la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR). «Le détenu Abdelati Zouhri, incarcéré à la prison de Beni Mellal (centre), est décédé mardi à l’hôpital provincial de la ville suite à une grève illimitée de la faim entamée le 13 mai», a indiqué la DGAPR dans un communiqué cité par l’agence officielle MAP. Depuis la mi-mai, l’homme, dont l’âge n’a pas été précisé, avait effectué plusieurs séjours à l’hôpital, dans le cadre du suivi de son état de santé par le service médical de la prison, selon la même source. Il avait été de nouveau admis dimanche dernier. Ce prisonnier avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, à une date indéterminée, pour «meurtre avec préméditation, constitution d’une bande criminelle et vol qualifié» ». Libération

Publicité. Un spot d’Addoha dégradant pour les femmes marocaines retiré par 2M. Alors qu’elle est au centre d’une campagne d’indignation lancée depuis le premier jour du Ramadan au sujet d’un spot publicitaire du groupe immobilier Addoha jugé dégradant pour l’image de la femme   , la deuxième chaîne nationale 2M a retiré ce spot mercredi. « Alors qu’elle est au centre d’une campagne d’indignation lancée depuis le premier jour du Ramadan, s’agissant d’un spot publicitaire du groupe immobilier Addoha, la deuxième chaîne nationale 2M a réagi ce mercredi. Une source interne a affirmé à nos confrères de Hespress que la Commission interne, chargée de l’application du Pacte d’amélioration de l’image de la femme marocaine dans les médias, a estimé que “le spot d’Addoha est susceptible de divulguer des images négatives sur la situation et la dignité de la femme marocaine, malgré que le spot en question est basé sur l’humour de l’artiste El Bachir Skirej”. La deuxième chaîne aurait donc décidé de réagir en sensibilisant l’annonceur en question, afin d’arrêter la diffusion dudit spot, et de le remplacer en tenant compte des messages négatifs qu’il peut véhiculer chez le public. » Au fait Maroc

Qualité de vie. Les casablancais insatisfaits de leur ville. Commissariats, sécurité, ponctualité et confort des transports, propreté: Autant de paramètres qui suscitent l’insatisfaction des casablancais, et des non casablancais, qui sont 81% à juger les services de la métropole inadaptés et de   mauvaise qualité. « Nous l’annoncions il y a quelques semaines, Casadialna, la plateforme web citoyenne lancée par l’Association Global Shapers Casablanca vient de révéler son enquête réalisée auprès de 1950 répondants sur la qualité de vie dans la capitale économique. Le moins que l’on puisse dire est que les Casablancais sont loin d’être satisfaits de leur qualité de vie : sécurité, propreté, circulation, gestion de la ville… tout y passe. La sécurité vient en première position des préoccupations des citadins, suivie de la propreté des rues, la circulation, les espaces verts et les transports en commun, qui affichent tous un taux de satisfaction en dessous de la moyenne (entre 2 et 2.9 sur 10). Les problèmes de sécurité les plus courants sont le vol à l’arraché, les agressions physiques et les actes de vandalisme. Dans ce cadre, seulement 37% des victimes ayant subies une agression ont fait une déclaration à la police. «Parmi ces derniers, 85% ont exprimé un niveau de satisfaction négatif quant au service du commissariat. Alors que, 93% estiment que les effectifs de police déployés dans leurs quartiers sont insuffisants pour garantir leur sécurité», soulignent les réalisateurs du sondage. » Le matin.ma

Santé. La mortalité infantile a baissé de 36% en 25 ans au Maroc. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe le Maroc parmi les principaux pays ayant fourni un effort “colossal” en matière de réduction de la mortalité infantile et maternelle, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi. En réponse à une question du groupe du parti Authenticité et Modernité (PAM) à la chambre des Conseillers au sujet ”des décès récurrents de femmes pendant l’accouchement”, M. Louardi a fait savoir que les différentes organisations internationales en l’occurrence le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et l’OMS soulignent que le Maroc se dirige vers la réalisation des objectifs du millénaire en matière de réduction de la mortalité infantile et maternelle. Il a, en outre, indiqué que la mortalité infantile au Maroc est passée de 84 décès pour 1.000 naissances vivantes en 1990 à 30 décès actuellement, tandis que la mortalité maternelle est passée durant la même année de 332 décès pour 100.000 naissances vivantes à 112 décès actuellement, soit une baisse de 67 pc.    Lnt

Gardiens de voiture. Un racket bien organisé. Il suffit de mettre une espèce de blouse de couleur fluorescente, pointer dans une rue, sur une artère ou carrément sur un boulevard et accoster les usagers de la route. Tu stationnes, il faut payer. Minimum 2 DH. Maximum 10 DH. Cela dépend des endroits. C’est simple. à Ben J’dia, ils sont six gardiens de voitures dans un petit périmètre qui va du cinéma Liberté à l’immeuble connu sous le nom de 17 étages. Près du marché de Ben J’dia, du côté de la mosquée, il y en a deux. On les a suivis pendant 48 heures. But de la manœuvre, savoir comment ils bossent, combien ils gagnent et quels horaires ils ont. Gardien de voiture, c’est un boulot très flexible. La seule contrainte est d’être là. Sinon, le travail marche tout seul. Débrouille-toi pour trouver une place, gare-toi, fais ce que tu as à faire et revient allonger les pièces sonnantes et trébuchantes. Très simple.    Aujourd’hui.ma

Art & Culture

Cinéma au Maroc. Plus de 500 MDH d’investissements en 6 mois. Le montant de cet investissement, issu de 22 productions étrangères, représente une augmentation de plus 150% par rapport à l’année 2013 (24 millions de dollars), indique mercredi un communiqué du Centre   cinématographique marocain (CCM). Sur ces 22 productions étrangères, neuf sont de nationalité américaine, quatre françaises, trois anglaises, deux allemandes, une canadienne, une belge, une indienne, outre une coproduction italo-américaine. En plus de la région d’Ouarzazate, plusieurs régions du Maroc ont abrité ces productions internationales, notamment les régions de Tanger, Marrakech, Casablanca, Rabat et Lâayoune, précise le communiqué. Menara
Musique. Le groupe Adrénaline bouleverse la scène hip-hop marocaine. Le groupe de Rabat, qui a déja sorti 2 morceaux, prévoit un vidéo-clip et un album pour début 2015.Leur manager, Mohamed Moufid Abba Sbai, les qualifie de «backstreet boys marocains» dans un style hybride mêlant   électro et rap. « Après avoir lancé, il y a environ un mois, «Lazem Nsah», le nouveau groupe marocain Adrenaline sortira, en fin Ramadan, un deuxième single intitulé «3ich Hyatek». Cette chanson, exaltant l’amour et qu’Adrenaline interprétera en style électro house et hip-hop, sera produite par «Naghma Prod» appropriée à ce groupe rbati qui compose himself ses chansons et les paroles de celles-ci. Et ce n’est pas tout ! Adrenaline, regroupant actuellement Islam Ayoub, Lamine et Othmane, compte lancer en fin août un troisième single qui sera tourné en vidéo-clip. En enchaînant les chansons, le groupe à la voix suave, donnant une montée d’adrénaline, fait une entrée en force sur la scène marocaine. Son premier album est prévu pour le début 2015. Leur manager, Mohamed Moufid Abba Sbai, les qualifie de «backstreet boys marocains». Ils lui doivent une fière chandelle! «C’est moi qui les ai lancés sur scène. J’ai vivement apprécié leur style et j’estime qu’ils auront un avenir prometteur. C’est pourquoi j’ai décidé de leur assurer le management», indique M. Moufid. »  Aujourd’hui.ma

Poésie. « Le livre du passager » de Yassine Adnan, une invitation au voyage. Loin des sentiers battus des grands pèlerinages, le poète marocain Yassin Adnan opte dans son dernier recueil, « Le Livre du passager » (Daftar al-‘âbir* en langue arabe), pour une destination inédite : Le paradis du   feu. Cette phrase/programme qui inaugure son recueil/poème (il s’agit en fait d’un poème en un seul souffle qui s’étend sur plus de 200 pages) recèle une promesse implicite. Le poète va nous livrer un récit de voyage qui, de surcroît, sera versifié. Chose promise, chose due, et nous avons droit à un récit de voyage relatant ce passage poétique à l’idyllique paradis du feu. Un voyageur averti en vaut deux ! Dès lors, et pour mettre tous les atouts de son côté, le poète se fait éclairer par ses ainés, tous de fins connaisseurs. Vont alors défiler dans des épigraphes, qui constituent autant de seuils, les précieux conseils de maîtres en la matière. Libe.ma

Coutumes ancestrales. Laayoune renoue avec ses traditions pendant le ramadan. Les habitants de Laâyoune accueillent, comme chaque année, le mois sacré du ramadan dans un climat empreint de piété, de chaleur familiale et de solidarité sociale, entre la magie de la modernité et les coutumes ancestrales de la société hassanie. Aujourd’hui, les tables ramadanesques des familles hassanies ne différent en rien de celles qui ornent les maisons des autres familles marocaines du nord au sud. Outre les plats typiquement locaux, des délices tels la « harira », « chebakia », les dattes, le poisson et les œufs, constituent l’essentiel du repas de l’Iftar comme partout dans le royaume. A ce sujet, Salka Bent Souilem, une fin connaisseuse des coutumes du Sahara, indique que le mode de vie des familles sahraouies a changé en raison de l’urbanisation, ajoutant qu’aujourd’hui, les plats préparés dans cette région sont presque les mêmes que ceux qui font le quotidien ramadanesque des autres régions du Maroc.    Quid.ma

Musique. Médias Britanniques : « Les festivals marocains symboles de diversité et de tolérance ». Les festivals de musique organisés annuellement dans plusieurs villes du Maroc reflètent la diversité culturelle, les valeurs de tolérance et d’ouverture du Royaume, a souligné mardi le quotidien britannique « Guardian » dans sa rubrique culturelle. La liste des grands rendez-vous artistiques, qui se tiennent annuellement dans le pays, comprend notamment le festival des musiques sacrées du monde de Fès, le festival de jazz de Casablanca « Jazzablanca », le festival Gnaoua & musiques du monde d’Essaouira, le festival « Mawazine, Rythmes du monde » de Rabat et le festival Timitar d’Agadir, a ajouté le journal. La profusion de ces événements culturels est à même de renforcer l’image du Maroc en tant que l’une des destinations mondiales les plus populaires pour les fans de musique, tous genres confondus, a noté la publication.    MAP

Sport

Billard. Le Maroc champion du monde ! L’équipe nationale marocaine de billard (8 boules) a remporté ce mercredi à Malte le championnat du monde de billard après s’être imposée face à l’Angleterre (8 à 4). Les dix Marocains avaient auparavant battu l’Australie en demi-finale (8 à 7),et Malte aux   Play Offs (11 à 6). Soulignons que douze pays ont pris part a cette compétition dont l’Irlande , l’Angleterre, pays de galles, Irlande du Nord, France, Afrique du Sud, Inde, Australie, Ecosse, Ile de la Réunion en plus du Maroc et du pays organisateur. h24 info

Cyclisme. Le Maroc leader du classement UCI Africa. Au classement par équipes, la sélection marocaine caracole en tête avec un total de 971 points devant l’Erythrée (780,5 pts) et l’Algérie (541,01 pts). Au classement individuel, le Marocain Mohcine Lahsaini a consolidé sa place de leader avec   219 points après avoir signé une bonne saison 2014. « La sélection marocaine de cyclisme a dominé le nouveau classement africain (individuel et par équipes), comptant pour le mois de juin, publié récemment par l’Union cycliste internationale (UCI). Au classement par équipes, la sélection marocaine caracole en tête avec un total de 971 points devant l’Erythrée (780,5 pts) et l’Algérie (541,01 pts). Au classement individuel, le Marocain Mohcine Lahsaini a consolidé sa place de leader avec 219 points après avoir signé une bonne saison 2014 marquée par de bonnes prestations lors de plusieurs courses dont les Tours du Gabon, d’Algérie et du Rwanda en plus d’une 2e place au championnat national 2014 à Azilal. La 2e place du classement continental est revenue à l’Erythréen Mekseb Debsay (172 points) devançant l’Algérien Azzedine Lagab (154,67 pts), le Namibien Dan Craven (150.3) et l’autre Marocain Essaid Abelouache (139 pts). » Sport-Maroc

Athlétisme-Championnats du monde. Participation de 5 athlètes marocains à la 15e édition. Lors des derniers championnats du monde Barcelone 2012, le Maroc avait terminé à la 38e place (sur 40) du classement par nation avec 3 médailles de bronze remportées par Manal El Bahraoui (800m)   , Abdelhadi Labali (1500m) et Hicham Sigueni (3000m steeple). « Cinq athlètes marocains (3 garçons, 2 filles) seront en lice lors de la 15e édition des championnats du monde juniors d’athlétisme qui se dérouleront du 22 au 27 juillet 2014 à Eugene (Oregon) aux Etats-Unis. Sur les 44 épreuves programmées lors de cette édition, les couleurs marocaines seront défendues chez les hommes sur 800m par Jaouad Douhi, sur 1500m par Nabil Oussama et sur 3000m steeple par Soufiane El Bakkali, champion du Maroc et 3e avec les séniors, selon la direction technique national de la Fédération royale marocaine d’athlétisme. Coté dames, le Royaume sera représenté sur 800m par Sara Souhi et au saut en hauteur par Ghizlane Siba. L’encadrement technique des athlètes nationaux sera assuré par Abid Abdenbi. Lors des derniers championnats du monde Barcelone 2012, le Maroc avait terminé à la 38e place (sur 40) du classement par nation avec 3 médailles de bronze remportées par Manal El Bahraoui (800m), Abdelhadi Labali (1500m) et Hicham Sigueni (3000m steeple). » Arryadia

Football-Transferts. El Kaddouri de nouveau prêté au Torino. Prêté par Naples au Torino en 2013/14, Omar El Kaddouri est à nouveau cédé pour une saison au 7e du dernier championnat d’Italie, indique le site officiel du club. Mais, cette fois, une option d’achat est assortie au prêt du milieu offensif marocain de 23 ans. Il a signé cinq buts et huit passes décisives pour le 7e de Serie A la saison passée.    Afrik.com

Foot en salle. Coup d’envoi à Rabat du tournoi de Ramadan. Cette édition réunit vingt équipes réparties en cinq groupes dont chacun comprend quatre équipes. Les trois premières équipes de chaque groupe se qualifieront pour les huitièmes de finale, ainsi que la meilleure quatrième au niveau de l’ensemble des groupes, a expliqué à la MAP le directeur technique du tournoi Mounir Sahnoun. S’agissant des équipes favorites, M. Sahnoun a fait savoir qu’il est difficile de pronostiquer sur le niveau de telle ou telle formation, relevant que les équipes engagées sont conscientes de la mission qui leur incombe et se sont préparées sérieusement à ce rendez-vous annuel. Les rencontres (quatre par jour) se dérouleront en deux mi-temps de 20 minutes chacune. La finale et le match de classement auront lieu le 25 Ramadan. Lors de la précédente édition 2013, la victoire est revenue à Sporting Portugal qui s’était imposé devant la Préfecture de police de Rabat-Salé (3-2).    MAP

International

Jérusalem. Un adolescent palestinien enlevé et tué, heurts entre policiers et manifestants. Le corps d’un jeune Palestinien de 16 ans a été retrouvé mort ce matin dans la forêt de Jérusalem, près d’une station-service. Il aurait été enlevé avant d’être tué. Un acte possible de vengeance, disaient   les médias ce mercredi matin après la mort des trois jeunes Israéliens en Cisjordanie. Le climat est très lourd. Mardi soir, la police a arrêté une trentaine de personnes qui participaient à une manifestation dans Jérusalem, sous les cris de « mort aux Arabes » et ce mercredi matin, des affrontements violents opposent manifestants palestiniens, qui jettent des pierres et la police israélienne, qui tire depuis les toist, dans le quartier de Shuafat dont était originaire l’adolescent. Il y a eu plusieurs blessés dont deux journalistes, rapporte notre correspondante. Selon sa famille, Mohamad Abu Khdair, âgé de 17 ans, a été enlevé aux alentours de 3h du matin alors qu’il voulait se rendre à la mosquée pour le ramadan. RFI

France. La loi sur l’interdiction du voile adoptée, l’Europe embarrassée. Les autorités ne devraient pas invoquer des raisons de sécurité pour interdire le voile intégral en dehors des contextes d’urgence qui l’imposent, mais elles peuvent l’interdire dans l’espace public dans la mesure où il menace   le vivre ensemble. C’est en tout cas la conclusion de la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg, qui valide par cette argumentation la loi française en vigueur depuis plus de trois ans, loi qui interdit le port de vêtements cachant le visage dans l’espace public, y compris dans la rue. Les juges de Strasbourg considèrent en effet que « le visage joue un rôle important dans l’interaction sociale » et que le cacher dans les lieux publics pourrait « porter atteinte au ‘vivre ensemble' ». La loi française interdit de fait la burka (qui dissimule même les yeux sous un tissu maillé) et le niqab (qui cache tout le corps sauf les yeux), des vêtements uniquement portés par une minorité de musulmanes, mais qui génèrent en Europe un rejet évident et un débat animé. Le Courrier International

Etats-Unis. Obama pire président de l’histoire ? Environ 33 % des personnes interrogées voient le président démocrate, élu en 2008 et réélu en 2012, comme le pire dirigeant de ces 70 dernières années. Quelque 28 % évoquent plutôt son prédécesseur, le républicain George W. Bush   (2001-2009)Le président Barack Obama apparaît en tête d’une liste des pires dirigeants américains depuis la Seconde Guerre mondiale, selon un sondage paru mercredi aux États-Unis. Environ 33 % des personnes interrogées voient le président démocrate, élu en 2008 et réélu en 2012, comme le pire dirigeant de ces 70 dernières années. Quelque 28 % évoquent plutôt son prédécesseur, le républicain George W. Bush (2001-2009), indique une enquête menée par l’institut de sondage de l’université Quinnipiac. À l’inverse, 35 % des sondés considèrent le républicain Ronald Reagan, à la Maison-Blanche de 1981 à 1989, comme le meilleur dirigeant qu’ait connu le pays depuis 1945, tandis que 18 % optent pour Bill Clinton et 15 % pour le président assassiné John F. Kennedy. « En 69 ans d’histoire américaine et 12 présidences, le président Barack Obama se retrouve, avec le président George W. Bush, tout en bas du seuil de popularité ». Le Point

Terrorisme. Al Qaïda teste des bombes indétectables. Les Etats-Unis vont renforcer les mesures de sécurité dans des aéroports étrangers d’où partent des vols directs vers le territoire américain, a annoncé aujourd’hui le département de la Sécurité intérieure. Il n’a pas été précisé quels pays et quels aéroports seraient concernés, ni le motif de cette décision. Un responsable du ministère de la Sécurité intérieure a toutefois indiqué à l’AFP que les aéroports concernés se trouvaient au Proche-Orient et en Europe. « Nous partageons des informations récentes et pertinentes avec nos alliés étrangers et nous consultons le secteur du transport aérien », a déclaré Jeh Johnson, le secrétaire à la Sécurité intérieure, dans un communiqué. Des responsables américains avaient auparavant déclaré à l’agence de presse Reuters que l’administration Obama faisait pression pour que les contrôles soient renforcés dans les aéroports européens en raison des craintes d’attentats d’al-Qaida au moyen de bombes qui ne pourraient être détectées par les dispositifs de sécurité en place.    Le Figaro

Italie. L’arsenal chimique Syrien détruit intégralement. Après une série de retard, le processus de destruction de l’arsenal chimique syrien touche à sa fin. Au centre de l’attention, le port calabrais de Gioia Tauro, dans le sud de l’Italie. C’est là qu’est arrivé ce mercredi au petit matin en provenance de Syrie, le cargo danois Ark Future. A son bord, près de 80 conteneurs de substances toxiques, tel que l’ypérite ou encore des composants du gaz sarin. Ils sont transbordés sous très haute surveillance vers le navire américain Cape Ray. Doté d’un équipement spécial, le bâtiment militaire est chargé des opérations de destruction qui se dérouleront en haute mer dans les eaux internationales. Selon l’OIAC, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, ces opérations de neutralisation devraient durer de 60 à 90 jours. A Gioia Tauro, les mesures de sécurité ont été renforcées. Toutes les routes d’accès au port ont été fermées à la circulation. Les pompiers ont été chargés de faire des relevés pour détecter d‘éventuelles émanations toxiques.    Euronews

Nouvelles Technologies

Téléphonie mobile. Le smartphone G3 de LG au Maroc en juillet. Développé selon le concept «la simplicité est la nouvelle intelligence», le G3 a été doté de nouveaux atouts pour faciliter son utilisation. Après ses débuts en Corée du Sud, LG Electronics (LG) a commencé le déploiement mondial de   son smartphone G3 le 27 Juin. Il est attendu au Maroc au courant de juillet. Développé selon le concept «la simplicité est la nouvelle intelligence», le G3 a été doté de nouveaux atouts pour faciliter son utilisation.. Le design est arrondi, avec des touches de contrôle sur la face arrière du téléphone, permettant une bonne prise en main, et avec une seule main. Autre plus, son revêtement métallique poli sur la coque arrière résiste aux traces de doigts. Comptez également un écran Quad HD de 5,5 pouces avec une résolution quatre fois supérieure à un écran HD (538 ppp) et deux fois supérieure à un écran Full HD, selon le fabricant. A cela s’ajoute un appareil photo de 13 Mp avec stabilisateur d’image et auto focus laser. Le G3 est également équipé de fonctionnalités intuitives telles que Smart Keyboard qui réduit les erreurs de saisie jusqu’à 75% à travers le suivi et l’analyse des habitudes de frappe des utilisateurs. h24 info

Musique. Pionnier des lecteurs, le walkman a 35 ans. Le 1er juillet 1979 était lancé le premier baladeur du marché : le Walkman. Trente-cinq ans et 220 millions d’appareils vendus plus tard, l’objet a inspiré des générations de lecteurs de musique. Bien que Sony ait arrêté la production en 2010, la marque   est par ailleurs toujours utilisée par le géant japonais pour ses baladeurs numériques. Lecteurs de cassettes, CD, MiniDisc et MP3, entre échecs cuisants et grands succès, voici un tour d’horizon des descendants du Walkman. 1. Discman D-50 (Sony, 1984) : Fruit de la collaboration entre Sony, Philips et Hitachi, le format CD s’est rapidement imposé sur le marché des baladeurs portables. Successeur de la cassette, le support cohabitera de longues années avec cette dernière et continue encore à vivre aujourd’hui. 01net

Robotique. Développement d’un robot biologique fait de cellules musculaires. Des robots biologiques assisteront peut-être un jour les chirurgiens dans leurs interventions en se chargeant d’administrer des traitements ou en faisant office de capteurs finement localisés. C’est ce que pensent les   chercheurs de l’université d’Urbana-Champaign dans l’Illinois (États-Unis). Ils viennent de présenter ce qu’ils appellent un biobot constitué de cellules musculaires contrôlées par des impulsions électriques dans un article publié dans les Pnas. En 2012, cette même équipe dirigée par le professeur Rashid Bashir avait développé un biobot animé par des cellules musculaires cardiaques de rat et publié ses travaux dans la revue Nature. Le problème est que ces cellules se contractent en permanence, ce qui empêche de contrôler le mouvement. futura-sciences

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires