Flash-news : toute l’actualité du mardi 13 mai 2014

Flash-news : toute l’actualité du mardi 13 mai 2014

376
0
PARTAGER

Le Maroc pourrait obtenir dès septembre 2014 le statut d' »Etat associé » à l’UE. Selon des observateurs cités par la presse, le Maroc, dont l’essentiel du commerce extérieur se fait avec l’UE, serait un des pays du sud de la Méditerranée éligibles au statut d' »Etat associé », que le Conseil   de l’Europe envisage de créer au bénéfice des pays non membres de l’Union européenne (UE). Considéré comme un des pays qui font le plus d’efforts pour se rapprocher de l’UE, il lui est déjà lié par plusieurs accords, hormis l’accord d’association signé à la fin des années 1990. Il s’agit d’accords dans les domaines de l’Open Sky, de la pêche et du commerce. Selon des articles de presse, le président du groupe des rapporteurs des relations extérieures au Comité des ministres du Conseil de l’Europe, l’ambassadeur Laurent Dominati, a indiqué que le Conseil planchera, dès septembre prochain, sur un projet de résolution devant mettre en place une nouvelle catégorie pour les pays non membres partenaires de l’UE. Ces pays auront le statut d’Etats associés, prévu d’ailleurs par la nouvelle Politique européenne de voisinage (PEV). Par ailleurs, des négociations ont été déjà engagées pour l’instauration d’une coopération de deuxième génération avec le Maroc, qui jouit déjà du Statut avancé auprès de l’UE, selon un rapport du comité des ministres du CE. « En 2013, le Maroc a bien progressé dans la préparation de l’accord sur l’évaluation de la conformité des produits industriels (ACAA) et aussi dans les négociations pour l’ALECA », relève le rapport annuel de l’UE sur ce pays faisant le bilan des réformes intervenues en 2013 dans le cadre de la PEV. Maghrebemergent

Le Maroc épinglé sur la liberté de manifestation. La liberté de rassemblement garantie dans la nouvelle Constitution marocaine tarde à se concrétiser et les manifestations sont toujours réprimées par les autorités, selon un rapport publié samedi par le Réseau euro-méditerranéen   des droits de l’Homme (REMDH). « On estime aujourd’hui à 300 le nombre de personnes détenues pour avoir pris part à des manifestations et les principes de progressivité et de proportionnalité dans l’usage de la force sont ignorés par les forces de l’ordre », affirme ce document. Présentée samedi à Casablanca, cette étude porte sur la liberté de réunion et de rassemblement dans plusieurs pays de la Méditerranée, comme l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, mais aussi l’Espagne et Israël. « Il a comme référentiel les normes internationales sur les droits de l’Homme, qui constitue un référentiel commun », a indiqué à l’AFP Bérénice Michard, chargée du programme « Liberté d’association » au REMDH. S’agissant du Maroc, « nombreuses sont les manifestations réprimées, comme celles du 20-Février », a avancé l’ONG, alors que 11 militants de ce mouvement né durant le Printemps arabe sont actuellement jugés à Casablanca après avoir été arrêtés durant une manifestation syndicale le 6 avril. Pour justifier la dispersion de manifestants, les autorités marocaines affirment souvent qu’il s’agit de « manifestations non autorisées », ou font valoir des obstructions « à la libre circulation » voire des cas présumés de « violences envers les forces de l’ordre ». « Mais les libertés d’expression et plus particulièrement de rassemblement » restent liées aux lignes rouges que sont la critique de la monarchie, l’islam et la question du Sahara occidental », conclut le rapport. h24info
La visite du roi Mohammed VI en chine se précise. La visite prévue du roi Mohammed VI en Chine se précise. « Les préparatifs de ce voyage officiel, attendu en juin, sont en cours », a appris Le360 de sources concordantes. « Cette visite se prépare », a indiqué une source officielle sans aucune autre précision, alors que, dans les milieux politiques, la visite est acquise. « Il ne reste que la publication officielle de cette visite officielle, la deuxième du genre en Chine » du souverain marocain en Chine. Pour rappel, l’ambassadeur de Chine à Rabat, Sun Shuzhong, a annoncé que le roi Mohammed VI se rendrait en Chine en juin prochain, dans le cadre d’une visite officielle, précisant que les préparatifs pour accueillir le roi Mohammed VI « vont bon train ». L’invitation du président chinois Xi Jijnping au roi Mohammed VI a été adressée, fin décembre 2013, par le ministre chinois des Affaires étrangères, Wng Yi, lors de son déplacement à Rabat. Le souverain avait accueilli favorablement cette invitation, selon un communiqué du cabinet royal.    Le 360

Social Progess Index : Un ‘mauvais’ classement pour le Maroc. Le Maroc est arrivé 91e sur une liste de 132 pays, au classement 2014 de l’indice du progrès social (Social Progess Index – SPI). Le Maroc a obtenu une moyenne de 58.01 sur l’échelle du progrès social, laquelle est calculée sur la base d’évaluations de trois facteurs dont les résultats pour le Maroc ont été comme suivant : – Le degré de satisfaction des Besoins humains fondamentaux (71.86) le Maroc est classé 73e mondial. – Le bien-être (62.57) le Maroc classé 90e mondial. – Les Opportunités pour obtenir une vie meilleure (39.60), classé 107e mondial. Le SPI assoie son analyse, sur la comparaison des performances de chaque pays avec celles de 15 autres pays de son niveau, ayant à peu prés, le même degré de développement économique et le même produit intérieur brut (PIB) par habitant. Ainsi les 15 pays dans le monde, auxquels le Maroc a été comparé sont : La Bolivie; Le Swaziland; La Mongolie; le Guatemala; l’Indonésie; La Géorgie; l’Angola; La Jordanie; Le Paraguay; Le Congo, Les Philippines; Le Sri Lanka; l’Irak; Le Honduras et Le Nicaragua. Selon ses porteurs, le classement SPI 2014 tend à démontrer que la croissance économique ne se traduit pas toujours par le progrès social. Le SPI a vocation à rappeler aux gouvernements qui veulent une vie meilleure pour leurs citoyens, qu’ils doivent aller au-delà de la simple croissance économique, pour l’élaboration de leurs stratégies de développement.    Le Mag

Le FMI s’inquiète de la hausse du chômage au Maroc. Alors que la sonnette d’alarme concernant la prolifération du chômage a été tirée par le Centre marocain de conjoncture (CMC), puis appuyée par les chiffres officiels émanant du Haut-commissariat au plan (HCP), voilà que le Fonds monétaire international (FMI) réclame dans sa dernière étude sur les perspectives de croissance de la région Menap (Moyen-Orient, Afrique du Nord, Pakistan et Afghanistan), des actions décisives pour faire baisser un taux de chômage élevé au Maroc. Dans une mise à jour intitulée «Moyen-Orient, Afrique du Nord, Pakistan et Afghanistan : le bout du tunnel?», le FMI indique que «la croissance économique au Maroc, en tant que pays importateur de pétrole, devrait rester modeste, mais les sources de cette croissance devraient changer». «La consommation, financée par les envois de fonds des travailleurs expatriés et les dépenses salariales considérables du secteur public, continueront d’alimenter la croissance économique», expliquent les auteurs de ladite étude. Cependant, «les investissements prévus pourraient commencer à stimuler l’activité économique du fait de l’augmentation des dépenses publiques d’infrastructure et de l’amélioration de la confiance induite par les progrès de la transition politique», ajoute la même source.    Libe.ma

Economie

La CGEM décerne son Label ‘responsabilité sociale’ à trois entreprises marocaines. La CGEM a décerné son Label Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) à trois entreprises, en récompense de leur engagement en la matière. Ce label a été attribué au laboratoire pharmaceutique   Cooper Pharma pour une première attribution et à deux filiales du Groupe COSUMAR (COSUMAR S.A et SURAC) pour son renouvellement. Cette distinction est octroyée suite à une évaluation des comportements et pratiques des entreprises sur les neufs domaines d’actions constituant la charte de responsabilité sociale se rapportant au respect des droits humains, l’amélioration des conditions d’emploi, de travail et des relations professionnelles, la protection de l’environnement, la prévention de la corruption et le respect des règles de la saine concurrence. L’évaluation a porté également sur la transparence du gouvernement d’entreprise, le respect des intérêts des clients et fournisseurs, la promotion de la responsabilité sociale des fournisseurs et sous-traitants et le développement de l’engagement sociétal des entreprises. Le Label aide les entreprises à formaliser leurs engagements, à mesurer leur progrès et à faire connaître leurs performances. Il permet à ses bénéficiaires d’améliorer leur compétitivité et leur accès aux marchés, de fédérer leurs équipes et de renforcer leur cohésion et leur efficience, ainsi que de dialoguer en confiance avec les clients, les fournisseurs, les actionnaires, les partenaires financiers et la collectivité en général. Le Mag

Le Groupe Addoha va construire 15.000 logements sociaux au Congo. Les travaux de construction de 15.000 logements sociaux par le Groupe marocain Addoha en République du Congo, dont l’investissement dépassera à peu près les 250 millions d’euros, seront lancés en juillet prochain,   indique une source officielle congolaise. Cette annonce a été faite, lors d’un entretien, vendredi à Oyo (centre du Gongo), entre le président congolais, Denis Sassou N’guesso et le PDG du Groupe Addoha, Anas Sefrioui, indique-t-on dimanche auprès du site Internet du gouvernement congolais. “L’objectif c’est de lancer un guichet unique où toute l’administration sera représentée dans nos bureaux pour permettre aux Congolais de disposer de leurs logements dans un temps très court avec un crédit allant de 20 à 25 ans”, a souligné M. Sefrioui, relayé par le portail du gouvernement congolais, précisant que le chef de l’Etat congolais “a donné des instructions pour que la première semaine de juillet soit posée la première pierre du lancement des travaux de construction de ces logements”. La rencontre entre le PDG du groupe Addoha et le président congolais intervient au lendemain de la pose de la première pierre pour la construction d’une nouvelle cimenterie par le groupe marocain Ciment de l’Afrique (CIMAF), à Hinda, dans le département du Kouilou (Sud). Maghrebemergent

Ran When Parked : Le Maroc entrerait en guerre contre les taxis Mercedes 240D. Le gouvernement marocain serait en train de finaliser un programme d’ envoie à la casse du Park de grands taxis, composés par les vieilles et non moins robustes, Mercedes 240D. Selon le site spécialisé   Ran When Parked, le gouvernement invoquerait des raisons environnementales mais aussi économiques pour se débarrasser de ce park géant de grands taxis Mercedes 240D, estimés à 55.000 voitures. En effet, la qualité de l’air, qui serait fortement dégradée par les émissions des peaux d’échappements de ces vieilles Mercedes, et l’envi de donner un coup de pousse commercial au producteur local de voitures, l’usine Renault Tanger, motiveraient selon Ran When Parked, le gouvernement marocain pour instituer une prime à la casse d’environ 50.000 DH (6100 $), pour chaque taxi Mercedes 240D retiré du service et détruit. La même source a indiqué qu’en parallèle avec ce projet gouvernemental, Renault Tanger, proposerait une remise de 10.000 Dh (2700$) pour les taximen qui souhaiterait remplacer leurs vieilles Mercedes 240D par des Dacia Lodgy. Le Mag

60 millions de boîtes de médicaments à ré-étiqueter. Après la publication au Bulletin officiel du 8 avril de l’arrêté fixant la liste complète des nouveaux prix de vente des médicaments, les nouveaux prix seront effectifs au niveau de toutes les pharmacies dès juin prochain. Tous les médicaments commercialisés au Maroc devront ainsi afficher un nouvel étiquetage indiquant la mention PPV pour (Prix public de vente), en place de « PPM » (Prix public Maroc), au plus tard le 8 juin. Plus de 60 millions de boîtes de médicaments devront ainsi être ré-étiquetées. Les labos ont donc du pain sur la planche, à l’image de Pfizer Maroc qui annonce «travailler ardemment, depuis plusieurs semaines déjà, à ré-étiqueter l’ensemble de son stock existant de médicaments ainsi que tous ses produits de santé qui lui seront retournés par ses fournisseurs».    Les Eco

La stratégie industrielle 2014-2020 expliquée par Elalamy. L’événement s’est déroulé en fin de semaine dernière. Il s’agit du nouveau cycle de conférences sous le thème « Échanger pour mieux comprendre », lancé par la Fondation Attijariwafa bank. L’initiative se veut une « plateforme de débats constructifs, autour de problématiques sociales, sociétales et économiques, ouverte à la fois aux opérateurs, universitaires et acteurs associatifs ». Pour une première édition, l’invité était de marque: Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’investissement et de l’Économie numérique. Expliquant sa stratégie d’accélération industrielle pour la période 2014-2020 devant quelque 260 chefs d’entreprises, le ministre a souligné qu’il s’agit d’abord de consolider les plans Émergence I et II, notamment les programmes en faveur des métiers mondiaux, avant de passer « à un nouveau palier de croissance en arrimant tous les secteurs sans discrimination ». Quid des moyens? Ceux-ci existent, explique le ministre: comptez le Fonds de développement industriel doté de plus de 20 milliards sur la période du Plan, et l’apport du Fonds Hassan II (800 millions de DH) destiné au soutien des projets d’investissement dans les secteurs des industries chimiques, parachimiques et pharmaceutiques. Le responsable a par la suite détaillé le bien-fondé des « écosystèmes », un concept basé sur la consolidation des liens entre les grandes entreprises et un tissu de PME locales sous-traitantes.    h24info

La Banque mondiale recommande un régime de change plus flexible. La Banque mondiale revient à la charge : le Maroc a besoin d’un régime de change plus flexible. Une recommandation qui remonte à plusieurs années déjà et également formulée par le FMI. Cette flexibilité est essentielle, en tant qu’instrument d’ajustement face aux chocs qui affectent l’économie. À un certain moment, la politique de change fixe ne favorise pas, par exemple, la compétitivité-prix du secteur des biens échangeables à l’international, alors que le déficit commercial ne cesse de se creuser. «Nous pensons être utile pour le pays d’évoluer vers un régime de change plus flexible. La mise en place d’un tel régime permettra de donner plus de marge de manœuvre aux décideurs politiques pour accommoder les chocs que subit l’économie marocaine», a déclaré au journal «Le Matin» Jean-Pierre Chauffour. L’économiste principal pour le Maroc de l’institution de Bretton Woods s’exprimait le 9 mai lors du Forum public-privé sur l’ouverture économique du Maroc, organisé par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) du ministère de l’Économie et des finances et la Banque mondiale. Un forum pour échanger sur l’impact de l’ouverture sur les équilibres macroéconomiques, à la lumière de l’aggravation du déficit commercial et de la performance commerciale des entreprises marocaines, notamment exportatrices.    Le Matin

Social

La marocaine Fatima Khouchoua remporte le prix ‘Humanitarian of the Year ‘ au « W4A 2014″. Londres – L’ONG britannique « Women 4 Africa » a décerné son prix 2014 des meilleures actions humanitaires en Afrique à la Marocaine Fatima Khouchoua. Présidente-fondatrice de   l’association « Giving chances » qui soutient des projets éducatifs au Maroc, Khouchoua a remporté cette distinction africaine grâce à ses initiatives pilotes lancées pour encourager la scolarisation et la lecture dans les écoles situées en milieu rural. Cette militante marocaine s’investit depuis des années dans l’action sociale de proximité en faveur des enfants des familles démunies. L’organisation « Women 4 Africa » récompense les femmes africaines qui se sont distinguées dans les domaines notamment de l’éducation, de la formation, du journalisme, de la mode haute couture, de l’entreprise, de la défense des droits de la femme, de l’action humanitaire et de la protection des jeunes filles contre les abus et l’exploitation. Le Mag

Enquête de conjoncture du HCP : L’indice de confiance des ménages en baisse au 1er trimestre. L’indice de confiance des ménages (ICM), qui se base sur l’opinion des ménages et dont le chiffre aide à prévoir la consommation future des ménages et à émettre des prévisions   sur la croissance économique, est en baisse pour le premier trimestre 2014, dit une note d’information du Haut-commissariat au Plan. Établi selon les variations de ses différentes composantes, l’ICM se rapporte aux perspectives des ménages sur les niveaux de vie, le chômage, les achats de biens durables, leur situation financière ou encore leur capacité à épargner. Globalement, les perspectives sont moins optimistes quant au futur, comme le prouve la baisse de 6,3 point de cet indicateur par rapport à la même période de 2013, et de 3,5 points par rapport au trimestre précédent. Sur le chômage, 77,4% des ménages anticipent une hausse du nombre de chômeurs pour les 12 mois à venir contre 75,4% un trimestre auparavant et 72,4% un an auparavant. Concernant les achats de biens durables, les ménages considèrent à 54%, que le moment serait inopportun. Quant au solde de l’indicateur relatif à la situation financière actuelle des ménages, il s’établit à un niveau négatif de -31,3 points, en détérioration aussi bien par rapport au trimestre précédent (-1,8 point) qu’au même trimestre de 2013 (-1,5 point). Aufaitmaroc

18 milliards de dirhams d’investissements pour Rabat. Le roi Mohammed VI a présidé lundi, la cérémonie de lancement de plusieurs projets structurants pour la capitale. Montant de l’investissement: 18 milliards de dirhams. Les projets phares? Le plan 2014-2018 de développement   de la ville, baptisé « Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture », les projets « Wessal Bouregreg » et le Grand théâtre de Rabat. Le programme 2014-2018 porte sur une enveloppe de 9,4 milliards de dirhams. Il s’articule autour de sept principaux axes, à savoir la valorisation du patrimoine de la ville, la préservation de l’environnement, l’amélioration de l’accès aux services et équipements sociaux de proximité et le renforcement de la gouvernance.
A cela s’ajoute la requalification du tissu urbain, la modernisation des équipements de transport, la dynamisation des activités économiques et le renforcement des infrastructures routières. Ces projets seront pilotés par une société anonyme portant le nom de « Rabat Aménagement ». Le projet « Wessal Bouregreg », lui, porte sur 8,7 milliards de dirhams et sera mené en parallèle. Objectif: renforcer la vocation touristique de la ville avec la construction d’un complexe résidentiel, d’unités hôtelières, d’espaces dédiés aux activités commerciales et récréatives, l’aménagement d’espaces verts, outre la réalisation d’une Marina. h24info

La rentrée scolaire programmée les 10 et 11 septembre. La rentrée scolaire 2014-2015 est programmée le mercredi 10 septembre pour le primaire et le jeudi 11 septembre pour l’enseignement secondaire collégial et qualifiant ainsi que pour les élèves de la deuxième année des classes préparatoires au Brevet de technicien supérieur (BTS), a annoncé lundi le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle. Les élèves de la première année des classes préparatoires au BTS entameront l’année scolaire le lundi 15 septembre 2014, tandis que les cours de l’éducation non-formelle seront lancés le lundi 13 octobre 2014, a indiqué le ministère dans un communiqué. La rentrée pour les cadres et fonctionnaires de l’administration, les corps d’inspection, de planification pédagogique et de soutien administratif, pédagogique et social, ainsi que pour les cadres chargés de la gestion des services financiers, est fixée pour le lundi 1er septembre 2014, alors que pour le corps professoral, elle est programmée pour le mardi 2 septembre, a précisé la même source. Selon le ministère, la programmation pédagogique de l’année scolaire 2014-2015 respecte l’équilibre entre les périodes des cours et celles des vacances scolaires.    Menara

La situation s’envenime dans les camps de Tindouf. L’insurrection contre la dictature du Polisario est passée à la vitesse supérieure, à tel point que des sites faisant la propagande à la RASD font état d’une situation alarmante. Des habitants ont investi, dans la soirée du 11 mai, le siège de ce qu’ils appellent « la wilaya de Laâyoune », mis le feu à certains bureaux et cassé la voiture du premier responsable de cette administration. Des milices du Polisario se sont déplacées pour arrêter les manifestants, mais des dizaines de jeunes en colère les attendaient sur place. Cette manifestation « coup de poing » a été décidée, selon la jeunesse du changement, suite à l’arrestation par les milices du Polisario d’un de ses membres. Lahcen Lhoucine Ghilani a été arrêté pour avoir essayé de construire une baraque pour loger sa famille. La jeunesse du changement a souligné que les camps des réfugiés séquestrés par le Polisario sont en proie à l’anarchie totale et que leurs habitants en ont ras-le-bol de la violence et de la répression.    Le 360

Droits humains et VIH-Sida : Stop à la discrimination. Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et le ministère de la Santé font front commun contre la discrimination. Lundi, les deux parties ont annoncé le lancement de la stratégie nationale sur les Droits Humains et le VIH/Sida, et ce afin de “répondre au besoin pressant de disposer d’un cadre de travail (…) visant à faciliter la lutte” contre cette épidémie, pour reprendre les mots de Houcine El Ouardi, ministre de la Santé. Le ministre a souligné qu’à l’échelle internationale, “il y a consensus sur les liens inextricables entre les Droits de l’Homme et la propagation du VIH/sida et son retentissement sur les individus et les communautés”. Le ministre a rappelé la vision de l’ONUSIDA “Zéro nouvelles infections, Zéro décès et discrimination liés au sida”, et ses trois objectifs spécifiques à atteindre d’ici 2015, à savoir l’élimination de la stigmatisation et la discrimination, des restrictions en matière de déplacement des personnes vivant avec le VIH, et des inégalités entre les sexes. Cette nouvelle stratégie est une partie intégrante du Plan stratégique national de lutte contre le Sida 2012-2016. La stigmatisation et la discrimination vis-à-vis des populations les plus vulnérables, ainsi que les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), étant un “obstacle à l’accès aux services de prévention et de soin”.    Aufaitmaroc

OMS : Les boissons alcoolisées ont tué 3,3 millions de personnes dans le monde. Dans un rapport rendu public lundi, l’OMS indique que la consommation d’alcool peut non seulement conduire à une dépendance, mais augmente aussi le risque de développer plus de 200 maladies, y compris la cirrhose du foie et certains cancers. Son usage excessif rend les gens plus vulnérables aux maladies infectieuses telles la tuberculose et la pneumonie, particulièrement ceux en manque de soins de santé adaptés. « Le rapport de situation mondial sur l’alcool et la santé 2014″ analyse les données disponibles sur la consommation d’alcool, ses conséquences et les moyens d’intervention pouvant être mis en œuvre aux niveaux mondial, régional et national. « Davantage d’efforts doivent être déployés pour protéger les populations des conséquences négatives de l’alcool sur la santé », a estimé Oleg Chestnov, sous-directeur général de l’OMS chargé des maladies non transmissibles et santé mentale. « Le rapport montre clairement qu’il n’y a pas de place à la complaisance quand il s’agit de réduire l’usage nocif de l’alcool », a-t-il relevé. Les auteurs du rapport précisent que les décès en lien avec la consommation d’alcool sont plus courants parmi les hommes que chez les femmes (7,6 pc de décès contre 4 pc), notant qu’il il est établi que les femmes « peuvent être plus vulnérables à l’alcool ».    Le Mag

Art & Culture

Une chanson antisémite au festival Mawazine. Le chanteur Egyptien Shaaban Abdel Rahim sera un des nombreux artistes présent au festival Mawazine – Rythmes du monde qui aura lieu à Rabat et Salé entre le 30 mai et le 7 juin prochains. Chantant d’abord pour ses amis et sa famille,   celui que l’on surnomme Chaaboula a rapidement été remarqué avant qu’un producteur le repère et lance sa carrière. Dans les années 80, il est très populaire en Egypte et enchaine les tubes. Depuis les années 2000, Chaaboula est devenu plus engagé et ses chansons, et le message qu’elles véhiculent, ne font pas toujours l’unanimité. Il critique notamment la politique d’Israël à l’égard des Palestiniens dans « Ana Bakrah Israil » (« Je hais Israël »), une chanson qui a été reprise en cœur par de nombreux Egyptiens lors de sa sortie et avait provoqué l’indignation d’Israël. Le chanteur devrait chanter son titre polémique lors du festival Mawazine aux côtés d’artistes de renom de la scène internationale comme Alicia Keys, Justin Timberlake, Ricky Martin ou encore le belge Stromaé. Selon la presse, le chanteur devrait porter pour l’occasion un costume aux couleurs du drapeau Egyptien et chanter une chanson en hommage au candidat à la présidentielle Abdel Fattah El-Sissi. Chaaboula a déjà été dénoncé à de nombreuses reprises par des organisations de défense des droits des Juifs pour antisémitisme. Afriquinfos

Un documentaire sur les mères célibataires au Maroc projeté à Cannes. Finalement le Maroc est à l’honneur à Cannes. Pas de films en compétition. Pas encore. Mais un documentaire qui traite d’un phénomène social marocain. En effet, c’est un journaliste espagnol qui se penche sur le sujet.   Il s’agit de Lorenzo Benitez, un documentariste andalou, qui a choisi comme sujet, le calvaire des mères célibataires au Maroc. Il décortique dans son docu, intitulé : « Mères invisibles », la vie, le parcours, les problèmes, le jugement de la société, le poids de la honte… de milliers de femmes dont le destin terrible met au ban de la société marocaine. Le film, dont la valeur artistique a été mise en avant par MIPDoc, la Mecque mondiale du documentaire, a été chois parmi 150 projets. Il est projeté avec quatre autres films et s’annonce déjà comme un opus coup de poing, très actuel, et sans compromis sur un drame humain. Le film colle à ses personnages, dans un road-movie, très réaliste. On accompagne par exemple, le périple de Hafida, qui est contrainte de fuir sa famille. On se penche sur le destin du petit Safouane, qui cherche à savoir qui est son grand-père. « Mères invisibles » prend le problème de son côté le plus humain. Aujourd’hui

Conférence-débat à l’ESCA le Lundi 19 mai : Maroc Stratégique : Ruptures et Permanence d’un Royaume en mouvement. A l’occasion de la publication de l’ouvrage Maroc Stratégique : Ruptures et Permanence d’un Royaume en mouvement,fruit d’une collaboration entre ESCA   Ecole de Management et le Think Tank AMIE. ESCA Ecole de Management organise une conférence-débat sur le thème : « Le Maroc, interface régionale : Une position économique centrale et dynamique. Quelles opportunités et quelles contraintes ? ». Lundi 19 mai 2014 à 18h (Amphi Casablanca). Les travaux regroupés au sein de la collection Maroc Stratégique, publiée aux Editions Descartes & Cie, relèvent les réalisations politiques, économiques et commerciales initiées par le Royaume, et sont destinés à produire une feuille de route pour la stratégie nationale d’intelligence économique. Cette collection est le fruit d’une collaboration entre l’Institut de Recherche en Géopolitique et en Géoéconomie de ESCA Ecole de Management et le Think Tank AMIE (Association Marocaine d’Intelligence Economique). Cette publication donnera lieu lundi 19 mai 2014 à 18h à une rencontre-débat dans les locaux de ESCA Ecole de Management. Des personnalités marocaines et étrangères échangeront sur le rôle économique joué par le Maroc, sur sa triple mission stratégique (s’affirmer à la fois comme interface atlantique et méditerranéenne, hub multidimensionnel Finance/Investissements/Logistique et modèle de développement dans la région). Les pesanteurs structurelles (éducation, pauvreté, R&D) seront exposées et débattues. La rencontre sera modérée par Fayçal TADLAOUI, Journaliste, et réunira : Rachid BELMOKHTAR, Ministre de l’Education Nationale, Président de l’Observatoire National des Droits de l’Homme. Abdelmalek ALAOUI, Président du Think Tank AMIE (Association Marocaine d’Intelligence Economique). Saïd IBRAHIMI, Directeur Général de Casablanca Finance City. Barah MIKAIL, Directeur de recherche au sein de l’institut de géopolitique espagnol FRIDE, Spécialiste du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord et Bouchra RAHMOUNI BENHIDA, Professeur chercheur Directrice de l’Institut de Recherche en Géopolitique et en Géoéconomie de ESCA Ecole de Management. Contact presse : Majdoline IDAKAINE – +212 5 22 20 91 20 – midakaine@esca.ma Esca
Gad Elmaleh abandonne Paris pour les Casablancais. Alors qu’il sera au théâtre Marigny (Paris) jusqu’au 1ejuillet, Gad Elmaleh a décidé de faire une petite escale à Casablanca, sa ville d’origine, pour retrouver le public marocain qu’il affectionne tout particulièrement. Les 17 et 18 juin, il sera donc à la salle du Complexe Mohammed V pour présenter son nouveau spectacle à ses fans marocains. Un spectacle qu’il revisitera   pour l’occasion avec des sketchs inédits, préparés exclusivement pour les casablancais. Des casablancais qu’il garde dans son cœur même en France puisque le compagnon de Charlotte Casiraghi avait profité d’une interview réalisée par « 50 minutes inside » pour faire un « coucou aux gamins de Casa ». Après le succès de « Papa est en haut », Gad Elmaleh nous revient avec un tout nouveau spectacle qui s’intitule « Sans tambour ». Même si jugé moins bon que les précédents et un peu « réchauffé » pour certains, le don d’improvisation, le sens de la répartie et le charisme de l’humoriste sont des choses qui ne se perdent pas. Entre les souvenirs de son enfance au Maroc, les aléas de la célébrité et ses observations toujours aussi pertinentes et bourrées d’humour du quotidien de chacun, le nouveau spectacle de Gad Elmaleh promet de belles surprises et un excellent moment de détente pour tous ses spectateurs. Afriquinfos

« Adios Carmen » remporte trois Prix au Festival international « Cinéma et mémoire commune » à Nador. Le film s’est vu décerné le grand prix de la catégorie long-métrage, le prix du comité scientifique et le prix du meilleur rôle masculin attribué au comédien Said Marssi, ex-aequo avec le comédien égyptien Amr Ouakid pour son interprétation dans le long-métrage « l’hiver du mécontentement ». D’autre part, le Grand prix de la catégorie film documentaire a été attribué à « Au bord du monde » du réalisateur Français Claus Drexel, tandis que le prix de la recherche documentaire est revenu au film grec « le fascisme, Société Anonyme » du réalisateur Aris Chatzistefanou. Le film turc « la fourgonnette bleue », s’est vu décerner le prix du jury des longs-métrages et celui du meilleur film féminin qui est revenu à l’actrice Ezgi Celik, alors que le film égyptien « l’hiver du mécontentement » a obtenu la mention spéciale du jury. La cérémonie de clôture qui a été marquée par un hommage rendu à une pléiade d’artistes de renom, à savoir Saida Azgoun, Asmaa Khamlichi, Najat El Baz (peintre), a connu également la signature d’une convention entre le Centre de la mémoire commune pour la démocratique et la paix et le Syndicat des métiers d’interprétation d’Egypte visant à approfondir la recherche et le dialogue sur les questions de la mémoire commune, promouvoir la coopération culturelle et artistique, et assurer la qualification des jeunes artistes. Tourné en Amazigh (variante rifaine), le film « Adios Carmen » plonge le public dans le Rif du milieu des années 70. C’est l’histoire de Amar, un enfant d’une dizaine d’années qui vit seul avec son oncle, depuis que sa mère, veuve, est partie se remarier en Belgique.    Atlas info

Sortie nationale de ‘L’anniversaire » mercredi prochain. Le film de Latif Lahlou « L’anniversaire » va sortir, à partir de mercredi 14 mai, dans neuf salles de cinéma de six villes. Le film, de 90 minutes, plonge au sein du quotidien de la famille Mazani et, à travers elle, raconte l’histoire de quatre ‘couples », tous issus de cette ‘élite », qui malgré leurs privilèges et leur confort, sont en quête d’un bonheur. Un bonheur qui semble toujours leur échapper. ‘L’anniversaire », qui n’est donc pas un conte de fée, relate les pérégrinations d’une ‘élite paumée » constamment à la recherche du ‘petit quelque chose » qui pourrait enfin les rendre heureux. Au cours d’une réception organisée à l’occasion de l’anniversaire des 44 ans de Ghita, amis et membres de la famille de Said et Ghita seront mis face à des événements inattendus et suffisamment graves pour provoquer des réactions troublantes, points de départ de remise en question des petits conforts matériels et affectifs par lesquels tout ce petit monde était entouré. La fête organisée contre toute logique et toute attente par Ghita va être l’occasion de crever pas mal d’abcès, mais aussi, paradoxalement, ouvrir la porte à beaucoup d’espoir. A travers des récits croisés, le film traite entre autres de la crise de la quarantaine, du moment où chacun s’interroge sur ce qu’il avait rêvé d’être, ce qu’il était, ce qu’il est devenu.    MAP

Sport

Mehdi Benatia dans le Top 20 des meilleurs joueurs d’Europe. D’une distinction à une autre. Après avoir été élu meilleur joueur de la Roma au titre de la saison 2013-2014, Mehdi Benatia vient d’être retenu dans un sondage effectué par le quotidien britannique Daily Mail pour   faire partie des 20 meilleurs joueurs exerçant dans les différents championnats européens. Une énième reconnaissance qui revêtira toute son importance, d’autant plus qu’elle est faite pour rehausser davantage la cote de l’international marocain pour qui le passage d’Udinese à l’AS Rome s’est déroulé dans les meilleures conditions. Sous la conduite du coach français Rudi Garcia, Benatia a été le joueur le plus régulier du club romain avec 35 matches disputés jusqu’ici dont 4 en Coupe, avec à la clé 5 buts d’inscrits, ce qui est une bonne performance pour un défenseur. Des prestations qui ont valu à Mehdi Benatia, bien avant sa nomination parmi les 20 meilleurs footballeurs du Vieux Continent, d’être convoité par de grosses cylindrées du football européen, tels le FC Barcelone, Manchester United ou encore le Bayern Munich. Sauf qu’il y a peu de chances de voir Benatia évoluer en dehors du Calcio vu qu’il a montré son grand intérêt de continuer avec la Roma, club qui n’a pas manqué de faire un effort financier, faisant passer la rémunération annuelle du capitaine du Onze national de 1,2 à 2 millions d’euros. Sport-Maroc

Mondial-2014 : Le stade du match d’ouverture toujours en travaux. Surnommée l’Itaquerao, l’Arena Corinthians est toujours en travaux. Le grand stade de São Paulo (sud-est) sera livré le 21 mai à la FIFA, au lieu de la date du 15 janvier prévue initialement. Le budget initial a été dépassé de   18%, atteignant 424 millions de dollars. Les échafaudages sont partout sur le chantier, les fils électriques pendent des plafonds, tous les sièges ne sont pas installés et surtout le stade n’est pas encore entièrement couvert. Sans parler des finitions et de l’esplanade extérieur…Pourtant samedi, l’Itaquerao a été inaugurée avec 20.000 spectateurs contre les 69.000 prévus en capacité maximale, à l’occasion d’un match entre anciennes gloires du club brésilien des Corinthians. Un nouveau test avec 50.000 personnes aura lieu samedi puis le 21 mai. Le 12 juin, le match d’ouverture du Mondial 2014 entre le Brésil et la Croatie se tiendra bien ici, assurent les autorités brésiliennes même si Dilma Rousseff, la présidente du pays, s’est dit préoccupée. Cinq autres rencontres du Mondial doivent être jouées dans cette enceinte, dont une demi-finale. La mort d’un travailleur au stade de São Paulo, le 29 mars, a temporairement suspendu les travaux dans cette enceinte. Tout comme un autre accident qui avait coûté la vie à deux ouvriers en fin d’année 2013. Aufaitmaroc

Portugal: Deux éléments clés incertains pour les matchs amicaux. A quelques jours du début du stage prévu au Portugal, Badou Zaki serait peut être contraint de faire le voyage en péninsule ibérique sans deux joueurs importants. En effet, le technicien marocain pourrait être   privé des services de Oussama Assaidi et de Mehdi Benatia lors des deux matchs amicaux face au Mozambique et l’Angola. Le médian offensif de Stoke City s’est de nouveau absenté ce dimanche face à West Bromwich (38e journée, 1-2) à cause d’une blessure au ligament, laquelle, rappelons-le, l’a éloigné des terrains du 12 février au 12 avril. Quant au défenseur de la Roma, il a été remplacé hier contre la Juventus dans le dernier quart d’heure après avoir ressenti des douleurs. Le capitaine de la sélection marocaine, qui vient de reprendre la compétition après une absence de trois semaines, ne semble pas totalement rétabli. Mountakhab

Chamakh : « Je veux continuer à travailler avec lui ». Après un début très modeste en 2013, Crystal Palace a terminé la saison à la 11e place du classement, et ce, en grande partie grâce à son coach, Tony Pulis qui n’a ménagé aucun effort depuis son arrivée en novembre 2013. Au cours d’un entretien accordé à mirror.co.uk, Marouane Chamakh s’est exprimé sur le technicien anglais : «Pulis est diffèrent à ce que l’on pourrait croire au début (rire). Quand j’étais à Arsenal, je l’observais alors qu’il était avec Stoke et je me disais : Soit il aime vraiment son équipe soit il est fou. Mais maintenant je le connais bien et je sais qu’il aime beaucoup son équipe et il est prêt à faire le maximum pour elle. Il mérite vraiment d’être l’entraineur de l’année, et je ne dis pas ça seulement parce que je joue à Crystal Palace… », a déclaré l’attaquant marocain avant de poursuivre : « Il est venu en novembre et c’était difficile pour lui, et pourtant, il nous a poussé à y croire jusqu’au bout… J’aimerais beaucoup continuer à travailler avec lui ».    Sport-Maroc

International

Le chef de Boko Haram propose d’échanger les lycéennes. Aboubakar Shekau, le leader de l’organisation terroriste Boko Haram, a diffusé ce lundi matin une vidéo montrant une centaine de jeunes femmes, présentées comme les lycéennes enlevées mi-mars dans le nord-est du pays.   Dans cette vidéo que s’est procurée l’Agence France-Presse, l’homme affirme les avoir converti à l’Islam et ajoute qu’il ne les libèrera qu’en échange de prisonniers du groupe islamiste. Son discours dure 17 minutes, devant un fond vert, en tenue militaire, une arme automatique à la main. «Ces filles dont vous vous préoccupez tant, nous les avons en fait libérées (…) et vous savez comment on les a libérées? Ces filles sont devenues musulmanes», dit Shekau. «Nous ne les libérerons qu’après que vous ayez libéré nos frères» emprisonnés par les autorités nigérianes, ajoute-t-il. Et de préciser qu’un tel échange ne concernerait que «celles qui ne se sont pas converties» à l’Islam, celles ayant accepté de devenir musulmanes étant devenues «des soeurs». Ce sont ensuite quelque 130 adolescentes qui apparaissent sur le film. Toutes portent de longs voiles noirs et gris découvrant leurs visages, et sont assises par terre. Elles récitent le premier chapitre du coran, dans un lieu encore non-identifié. À aucun moment de la vidéo, qui dure 27 minutes au total, Shekau n’apparaît en compagnie des jeunes filles. h24info

Espagne : une dirigeante du parti au pouvoir tuée par balle. La présidente de la province de Leon (nord) et chef régionale du Parti populaire conservateur au pouvoir en Espagne, Isabel Carrasco, a été tuée lundi par balle dans cette ville et une femme a été arrêtée, ont annoncé son   parti et la police. « Elle est morte. Elle a été visée par plusieurs coups de feu et elle est morte », a indiqué une porte-parole locale du PP, sans être en mesure de fournir plus de détails. « Une femme a été arrêtée par la police locale et une enquête est en cours sur sa possible participation » au meurtre, a ajouté une porte-parole de la police nationale. Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy et d’autres élus du Parti populaire et de l’opposition socialiste ont annulé leurs engagements prévus, notamment pour la campagne des élections européennes. « En raison de la mort d’Isabel Carrasco, présidente du Parti populaire à Leon et de la province de Leon, le Parti populaire exprime sa plus profonde tristesse et annonce la suspension de tous les événements prévus aujourd’hui », a affirmé le PP dans un communiqué lundi soir. Le Point

L’image d’Israël ternie par la montée du vandalisme raciste. A deux semaines de la venue du pape François, la multiplication des actes de vandalisme islamophobes et antichrétiens devient de plus en plus embarrassante pour les autorités israéliennes. La fille du Premier ministre   Yitzhak Rabin, assassiné en 1995 par un juif extrémiste, a même comparé jeudi l’impunité de fait à la clémence dont bénéficiaient les auteurs d’appels à la haine il y a 19 ans: « Le climat actuel me rappelle l’ambiance de haine qui régnait dans le pays avant le meurtre de mon père », a déclaré Dalia Rabin. L’autorité palestinienne vient officiellement de demander aux grandes puissances de classer les groupes qui mènent campagne au nom du « prix à payer » sur leurs listes d’organisations terroristes, selon le quotidien israélien Haaretz. Qualifiés de « crimes de haine » par les autorités, ces actes de vandalisme s’inscrivent dans ce que leurs auteurs appellent « le prix à payer ». Sous cette appellation, des colons extrémistes et des activistes d’extrême droite ont intensifié ces derniers mois les agressions contre des Palestiniens, des Arabes israéliens ou encore l’armée israélienne, en réaction à des décisions gouvernementales qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts ou à des actes attribués à des Palestiniens. Des lieux de culte musulmans et chrétiens sont également visés. Mercredi, les évêques catholiques de Terre sainte se sont dits « très préoccupés par le manque de sécurité et par l’absence de réactivité sur la scène politique », après que des graffitis « Mort aux Arabes et aux chrétiens », eurent été tagués sur un bâtiment appartenant au Vatican, tout près de la Vieille ville de Jérusalem. L’Express

Législatives en Inde : Participation record avec 551 millions de votants. L’Inde, pays continent et “plus grande démocratie du monde”, termine ce lundi les cinq semaines qui ont été dédiées au vote pour ses élections législatives. Le scrutin, qui devait mobiliser 814 millions d’électeurs autour de 930.000 bureaux de vote dans 29 états et 543 circonscriptions, a déplacé pendant cette période 551 millions de personnes, soit un taux de participation record de 66,38%. Ce chiffre pourrait encore légèrement progresser en raison du vote par correspondance. Selon les sondages publiés ce lundi soir, juste après la fin du scrutin, l’alliance conduite par le Bharatiya Janata Party (BJP), parti nationaliste hindou d’opposition, donné favori, pourrait atteindre la majorité absolue des sièges au parlement. Il distancerait nettement le parti du Congrès de la dynastie Nehru-Gandhi, au pouvoir depuis dix ans et miné par le clientélisme, les scandales de corruption et l’érosion économique. Toutefois, si le BJP n’atteint pas la majorité de 272 sièges à la ‘Lok Sabha’, la chambre basse du Parlement, le parti du Congrès pourrait encore former un gouvernement en s’alliant avec d’autres partis comme le SP (Parti socialiste) ou le BSP (parti des Intouchables).    Aufaitmaroc

MH370 : les avions de ligne bientôt mieux pistés ? Un opérateur britannique de satellites a proposé hier ses services pour pister gratuitement les avions de ligne, après la disparition du vol MH370 de la Malaisian Airlines qui semble s’être abîmé dans l’océan Indien. « Ce service est proposé aux 11.000 avions de ligne qui sont déjà équipés d’une connexion par satellite (de la société en question, ndlr.), soit pratiquement 100% de la flotte commerciale au long cours », annonce l’opérateur avant l’ouverture d’une conférence de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale. Cette réunion sera consacrée aux renforcements de mesures de sécurité après la catastrophe du vol MH370. Ce service de suivi n’a pas encore été déployé mais l’entreprise avait utilisé ses satellites pour aider à reconstituer la route du Boeing 777. Bien que les systèmes de communication du vol MH370 aient été éteints, l’appareil renvoyait les « bips » émis par les stations au sol et relayés par les satellites. Un e-mail automatique à la moindre déviation. L’opérateur britannique ajoute qu’il va également proposer un service de localisation renforcé et un service de « boite noire dans le ‘cloud' », qui permettrait, après un élément déclencheur comme une déviation non-autorisée du plan de vol, d’envoyer automatiquement à des destinataires choisis les données de vol qui sont actuellement simplement enregistrées dans « les boites noires ».    Europe1

Nouvelles Technologies

Bientôt un TGV reliant la Chine aux États-Unis ? Le Transsibérien version 21e siècle, ce serait pour bientôt. L’agence officielle chinoise Xinhua assure en effet qu’un projet de ligne reliant la Chine à l’Amérique du Nord est sur les rails. « Prendre un train pour les États-Unis depuis la Chine sera possible bientôt », indique Wang Mengshu de l’Académie d’ingénierie chinoise.Les voyageurs, lancés à une vitesse de croisière de 350 km/heure, arriveront à destination après deux jours de trajet, à l’issue d’un parcours Chine de l’est-Alaska-Canada-Etats-Unis. Le détroit de Béring, bravé il y a près de 15 000 ans par les Amérindiens, sera franchi via un tunnel de 200 kilomètres, soit quatre tunnels sous la Manche. D’une longueur de 13 000 kilomètres, il s’agirait de la plus importante ligne ferroviaire du monde. Le mythique Transsibérien affichait 10 000 kilomètres de rails. Le projet, baptisé « China-Russia-America », se révèle évidemment ambitieux, mais l’Académie d’ingénierie chinoise assure déjà détenir la technologie adéquate. Si les premières liaisons à grande vitesse datent de 2007 en Chine, ce pays s’est depuis construit le plus vaste réseau ferroviaire, avec à ce jour 11 000 kilomètres de rails, selon l’agence Xinhua. Or, face à une économie qui s’essouffle, Pékin mise sur de plus en plus sur le développement de ses infrastructures ferroviaires. Le Point

L’ONU va débattre du problème des « robots tueurs ». Terminator va-t-il devoir se conformer aux règles de l’ONU ? Loin de Hollywood et de ses scénaristes un peu rêveurs, l’organisation internationale va très sérieusement débattre du rôle futur des robots dans les conflits. Le débat aura lieu entre le 13 et le 16 mai et il aura pour thème officiel les « armes létales autonomes ». Un rapport de cette réunion d’experts sera rendu public en novembre. Selon la BBC, qui a repéré cette information, ce type d’arme sera théoriquement capable d’engager le combat et de tirer « sans que l’homme ait à intervenir ». Les experts invités à la réunion devront faire preuve d’un peu d’imagination, car ce type d’armement n’existe pas encore, mais « le développement des technologies fait que leur existence devient de plus envisageable », précise le site de la chaîne anglaise. Pour les défenseurs du développement de ces technologies, des robots armés permettront de ne pas risquer la vie de soldats et ils décideront de façon plus efficace quand engager le combat avec des cibles humaines. En gros, ils seront moins émotifs, plus rationnels mais également moins sensibles. « Un moratoire peut être une bonne chose, mais je ne pense pas que leur interdiction soit la bonne solution », explique à la BBC le professeur Arkin, qui souhaite que la science puisse se développer. D’autres sont beaucoup plus sceptiques. Le professeur Sharkey a lancé la Campagne contre les robots tueurs (Campaign Against Killer Robots). Le Monde

Samsung : Les incurvés et UHD arrivent au Maroc. Que de nouveautés chez Samsung Electronics ! En effet, le leader dans la technologie TV depuis huit années consécutives a dévoilé, jeudi 8 mai, au Maroc, une liste impressionnante de nouveaux téléviseurs et   de produits de divertissement à domicile lors d’une conférence de presse. Samsung Electronics Maroc a présenté la première TV incurvée Ultra-Haute Définition (UHD) dans le monde, et a annoncé une gamme complète de téléviseurs incurvés et UHD comprenant les fonctionnalités de Smart TV destinés au marché marocain, en plus d’une gamme élargie de produits audio. Le portefeuille complet est conçu pour élargir et connecter en sans-fil l’expérience de divertissement dans toute la maison, et vient consolider la capacité de Samsung à fixer le rythme de l’industrie en termes d’innovation et de design. Aujourdhui.ma

 

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires