Flash-news : Trente en un du « 1 fevrier 2013

Flash-news : Trente en un du « 1 fevrier 2013

329
0
PARTAGER

Télévision. La TVE encense le royaume chérifien. Le royaume chérifien a eu droit à son quart d’heure de gloire sur le service public espagnol. Habitué à être malmené par les médias ibériques, le Maroc a été spécialement « bien traité » lors d’une émission espagnole très populaire qui passe sur la première chaîne de télévision -TVE 1- au prime Time. « Espanoles del Mundo » a consacré son émission de ce mercredi soir, à plusieurs jeunes expatriés espagnols vivant à Fès, Casablanca et Rabat. Le documentaire particulièrement bien fait a montré une image très positive des villes marocaines ouvertes, modernes et agréables à vivre. Les expatriés filmés étaient pratiquement tous des jeunes bien intégrés, qui ont fait consciemment le choix de venir s’installer au royaume chérifien afin d’y gagner leur vie. Depuis quelques années, l’image du Maroc a beaucoup changé en Espagne. Plusieurs jeunes cadres bien formés ont opté pour le voisin du Sud afin de « fuir » la crise économique qui obscurcit l’horizon de leur pays. En 2012, quelque 85.000 touristes espagnols ont eux aussi choisi le Maroc pour passer leurs vacances, devenant ainsi la deuxième communauté de touristes à se rendre au Maroc après les Français.

Rapport. Liberté de la presse, le Maroc est 136ème dans le classement de RSF. Le nouveau rapport de Reporters sans frontières vient de tomber. Le royaume y figure la 136ème place sur une liste comprenant 179 pays. Dans l’ensemble, c’est « mieux » que le 138ème rang de l’édition 2012. « La position du Maroc est stable », constate le rapport de RSF. Rabat pourrait prétendre à un meilleur classement si les « réformes du système des médias », annoncées par l’équipe Benkirane, « notamment la dépénalisation des délits de presse » étaient parvenues à se concrétiser. Une commission planche, depuis plus de quatre mois sur la rédaction d’un nouveau Code de la presse. L’ONG déplore dans son document que « l’arbitraire et l’absence de transparence sont souvent de mise dans les prises de décision, notamment dans l’octroi et le retrait des accréditations ». Une allusion plus que transparente à la mesure qui a frappé en octobre dernier le correspondant de l’AFP, Omar Brouksy, à cause d’un reportage sur les élections partielles tenues à Tanger. En revanche, le rapport de RSF a omis de rappeler la condamnation du blogueur Sokrate à 18 mois de prison par la cour d’appel de Marrakech, officiellement, pour possession de drogue et non pas pour ses opinions politiques. (Yabiladi)

Sahara. Nouvelle tournée européenne de Christopher Ross. Christopher Ross reprend du service. L’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU au Sahara entame une nouvelle tournée, non pas en Afrique du nord mais, cette fois, en Europe et aux Etats-Unis. L’annonce en a été faite, ce mercredi à New-York, par le porte-parole de l’ONU, Eduardo del Buey. Des déplacements qui mèneront Ross, et jusqu’au 15 février, dans les pays du Groupe des Amis du Sahara, formé par l’Espagne, France, Grande-Bretagne, Etats-Unis et la Russie. Le médiateur américain fera également deux escales très importantes à Berlin et à Berne. Un périple qui a déjà commencé avec un voyage en Russie dont l’objectif nodal demeure la recherche d’un appui international à sa mission avant d’initier un autre processus de négociations entre le Maroc et le Polisario sur le Sahara. (Yabiladi)

Emploi. Environ 20.000 emplois annoncés au deuxième semestre 2012. « Environ 20.000 postes ont été annoncés au cours du deuxième semestre 2012, dont 1.350 postes dans les institutions et entreprises publiques et les collectivités locales », a affirmé, ce jeudi à Rabat, le ministre chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Abdelaâdim Guerrouj. Dans une déclaration avant la tenue du Conseil de gouvernement, M. Guerrouj a indiqué que « 543 concours ont été organisés avec plus de 246.000 candidats, soit 13 candidats pour chaque poste d’emploi », alors que 550 autres postes feront l’objet de concours dans les semaines prochaines. Le ministre a fait savoir que les résultats définitifs des concours pour le recrutement dans 13.720 postes ont été publiés, tandis que ceux des autres concours seront affichés durant les semaines prochaines. Concernant les emplois prévus par le budget 2013, il a affirmé que des concours seront annoncés pour 24.290 postes. « En vertu de la Constitution et des lois relatives à l’accès à la fonction publique, le gouvernement a opté pour le concours comme étant le seul moyen d’intégrer la fonction publique », a-t-il souligné.

Economie

Opérateur Téléphonique. Maroc Télécom s’intéresse au marché ivoirien. Maroc Télécom s’intéresserait de près au marché télécom ivoirien, en croire Jeune Afrique. L’opérateur marocain souhaiterait racheter une licence détenue par l’Emirati Warid Telecom International, jamais exploitée jusqu’à présent. Aucune annonce officielle n’a, toutefois, été faite à ce sujet par le premier opérateur téléphonique du Maroc. Les 55% de part de Maroc Télécom, détenus par Vivendi, n’ont, par ailleurs, toujours pas trouvé acheteur. (Yabiladi)

Locaux. Siemens Maroc réside désormais à Anfaplace. Siemens Maroc déménage! En effet, l’entreprise allemande investit les nouveaux locaux qu’elle s’est procurée à Anfaplace. En fait, la société allemande va utiliser les 2.200 m² de ses nouveaux locaux pour adopter le concept de l’open space. Ce nouveau concept a été mis en place pour favoriser la créativité et la performance des salariés de l’entreprise, moderniser leur environnement et leur offrir des concepts de travail novateurs et créatifs. Ils abriteront 200 salariés et 4 secteurs d’activité de la société, à savoir «Energy», «Industry», « Infrastructures & Cities» et «Healthcare», ainsi que toutes les fonctions supports Corporate. Il s’agit d’un moyen qui va permettre de développer de nouvelles façons d’optimiser l’esprit d’équipe et d’entreprise en reflétant la vision et les valeurs de Siemens que sont la responsabilité, l’excellence et l’innovation. (Les inspirations ECO)

Compétences. Lancement de « MAGHRIBCOM », une plateforme virtuelle dédiée aux compétences marocaines du monde. Le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger a lancé, jeudi soir à Casablanca, une plateforme virtuelle dédiée aux compétences marocaines du monde baptisée « MAGHRIBCOM ». Cette plateforme, lancée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, se veut une passerelle interactive qui met en relation les acteurs institutionnels, économiques et sociaux du Maroc avec l’expertise, le savoir et le savoir-faire des citoyens marocains ayant choisi l’émigration comme projet de vie ou de carrière, a souligné le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger, Abdellatif Maazouz. « MAGHRIBCOM » a l’ambition de servir de cadre formel de mise en circulation de l’information en termes d’opportunités d’affaires, de collaboration ponctuelle, d’investissement ou d’emploi, a-t-il indiqué, notant que son objectif est de servir de tremplin pour établir des partenariats gagnant-gagnant entre les opérateurs économiques, les universités et les institutions de recherche au Maroc et les compétences marocaines résidant, de manière temporaire ou permanente, à l’étranger.

Tourisme. Salon International du Tourisme de Madrid, présentation d’un projet touristique entre l’Andalousie et le Maroc. La députation de Grenade a présenté, ce jeudi, au Salon International du Tourisme de Madrid, FITUR 2013, un projet touristique entre l’Andalousie et le Maroc. Ce projet, baptisé « Nexotour », permettra de mettre en place une stratégie susceptible de développer la coopération touristique entre la région espagnole, notamment les villes de Grenade, Malaga et Almeria, et le Maroc. « Nexotour » se veut également une plate-forme intéressante pour conjuguer les efforts dans le but d’améliorer la compétitivité et la complémentarité entre les produits touristiques des deux parties. Lors de cette présentation, les promoteurs du projet ont fait part de leur intérêt à développer davantage la coopération avec le Maroc dans le domaine touristique, appelant à saisir les opportunités d’affaires offertes par le Royaume dans ce secteur. Ils ont également souligné l’importance du renforcement des contacts avec les professionnels touristiques marocains pour mettre en place des stratégies communes afin d’attirer davantage de touristes. Le projet « Nexotour » s’inscrit dans le cadre du Programme de Coopération Transfrontalière Espagne-Frontières Extérieures (Poctefex) financé par le Fonds de Développement Régional de l’Union européenne (FEDER).

Social

Maroc-UE. Les eurodéputés débarquent au Maroc. La logique du «more for more» entre le Maroc et l’UE au niveau parlementaire entame l’année 2013 sur de nouvelles bases, après deux années marquées par l’effet du Printemps arabe. Le comité politique de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a décidé de tenir une réunion avec le Parlement marocain les 13 et 14 mars prochain au sein de l’instance présidée par Mohamed Cheikh Biadillah. À l’ordre du jour de cette réunion qui inaugure l’année 2013, l’adaptation juridique aux législations européennes et le renforcement du statut de partenaire pour la démocratie obtenu en juin 2011, sont les questions sur lesquelles les deux parties se penchent toujours. Le Maroc et le Conseil de l’Europe procéderont également à une évaluation préliminaire du plan de coopération 2012-2014, en concrétisation de leur partenariat en matière de promotion démocratique, entamé depuis 2007 avec l’adhésion du Maroc à la Commission européenne pour la démocratie par le droit, plus connue sous le nom de Commission de Venise. Le Parlement marocain via ses deux Chambres cherchera à tirer pleinement profit des avantages prescrits dans le volet de la coopération institutionnelle avec «les Parlements des États non membres des régions voisines souhaitant bénéficier de l’expérience du Conseil de l’Europe en matière de réformes démocratiques». (Les inspirations ECO)

Transport. La réforme du secteur du transport, « une nécessité impérieuse et une revendication collective » (Benkirane). Le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane a affirmé, jeudi à Rabat, que la réforme du transport est « une nécessité impérieuse et une revendication collective », soulignant que le secteur affronte des défis de taille qui requièrent une approche globale et une stratégie ambitieuse. M. Benkirane qui intervenait à l’occasion des Assises nationales sur la réforme du transport routier des voyageurs, a souligné que la réforme ambitionne d’assurer la sécurité du voyageur, de promouvoir la compétitivité de l’économie nationale et de préserver les intérêts des investisseurs, rappelant que le secteur représente 5% du PIB et contribue à hauteur de 5% à la création de l’emplois et de 15% aux recettes de l’Etat. L’Etat est prêt à accompagner les différents acteurs du secteur pour faire réussir la réforme selon une approche participative à travers l’élaboration d’un nouveau projet de loi et un cahier des charges, en cours de préparation, ainsi qu’un contrat-programme pour la mise à niveau du secteur.

Procès. Ouverture du procès de 24 accusés poursuivis dans le cadre des événements liés au démantèlement du camp de Gdim Izik. Le procès d’un groupe d’accusés poursuivis dans le cadre des événements liés au démantèlement du camp de Gdim Izik s’ouvre, demain vendredi, devant le tribunal militaire à Rabat. Vingt-quatre personnes sont poursuivies dans le cadre de ce procès. Elles ont été arrêtées suite à leur implication dans ces événements qui remontent aux mois d’octobre-novembre 2010. Elles doivent répondre d’actes liés à la constitution de bandes criminelles, violences sur les forces de l’ordre ayant entraîné la mort avec préméditation et mutilation de cadavres. Pas encore ouvert, ce procès avait été teinté d’une polémique sur l’opportunité de son déroulement devant le tribunal militaire et sur des allégations de certains accusés rapportant avoir fait l’objet de tortures et de traitement dégradant pendant leur détention provisoire. De source judiciaire on précise que les prévenus comparaissent devant le tribunal militaire parce qu’ils ont commis, notamment, des actes criminels à l’encontre de militaires et de forces de l’ordre.

Justice. Douze membres présumés d’une cellule recrutant de Marocains pour le « Djihad » parmi des organisations terroristes, déférés devant le procureur général du Roi près la cour d’appel de Rabat. La brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca a déféré ce jeudi devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat douze membres d’une cellule qui s’active dans le recrutement de jeunes Marocains pour ensuite les envoyer au « Djihad » parmi des organisations terroristes affiliées à Al Qaida. Le parquet accuse 11 membres présumés de cette cellule, après avoir décidé de ne pas poursuivre l’un des membres, « de constitution d’une bande criminelle en vue de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter une atteinte grave à l’ordre public par l’intimidation, la terreur ou la violence, d’appartenance à un groupe religieux interdit et de financement du terrorisme », indique une source judiciaire. Selon le ministère de l’Intérieur, les investigations menées par les services sécuritaires ont permis l’identification de plus de quarante volontaires marocains, envoyés depuis le mois d’avril 2012 pour participer au Djihad, notant que ces jeunes ont suivi des entrainements intensifs pour participer à des opérations militaires et à des attentats suicides.

Art & Culture

Polémique. Gad Elmaleh met en colère Twitter. Présent lors de la tournée des Enfoirés durant près d’une semaine, Gad Elmaleh a enflammé Bercy avec son humour décapant. Mais ce nouveau membre de la troupe des Restos du Cœur a commis un faux pas qui n’a pas fait rire quelques internautes. Le 27 janvier, l’humoriste, pris dans l’euphorie du moment, a tweeté : « La folie a Bercy ce soir avec les Enfoirés. Longue vie aux Restos du Cœur ». Si l’intention était bonne, certains ont compris ce message différemment. « On aimerait plutôt que les Restos disparaissent, non ? », s’est demandé un internaute, étonné d’un tel message, tandis qu’un utilisateur de Twitter a carrément accusé Gad Elmaleh de profiter de la pauvreté des gens pour s’enrichir. « Ah bah dès qu’on peut faire sa promo gratos hein… » « C’est maladroit comme tweet, il aurait pu dire qu’il y avait une bonne ambiance », déplore un fan. « Gad Elmaleh qui souhaite une longue vie à la misère… pas mal… son meilleur sketch ! » ironise un autre. Gad Elmaleh a finalement essayé d’expliquer qu’il ne souhaitait pas que la pauvreté perdure, mais tout simplement que l’entraide continue. « Oui, longue vie à la mobilisation, longue vie à la solidarité », a-t-il écrit le 28 janvier.

Média. Benkirane se félicite de la procédure d’appel d’offres en matière de recours à la production télévisuelle externe. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, s’est félicité, ce jeudi à Rabat, de l’adoption de la procédure d’appel d’offres en matière de recours à la production télévisuelle externe. M. Benkirane a évoqué, à l’entame de la réunion du conseil du gouvernement, le progrès réalisé dans les chantiers de réforme initiés dans le domaine des média audiovisuels, et s’est félicité de l’adoption de la procédure d’appel d’offres en matière de recours à la production télévisuelle externe, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, à l’issue de la réunion. Et d’ajouter que le chef du gouvernement considère que cette démarche constitue une concrétisation des cahiers des charges de la SNRT et de SOREAD 2M. Cette étape « très importante » reflète une volonté d’améliorer la performance des médias et aura des effets positifs sur la qualité de la production, a estimé M. Benkirane.

Etudiants. 18ème édition de la semaine scientifique et culturelle de l’étudiant, en mars prochain à Marrakech. « Les nanosciences et nanotechnologies : bases et applications » est le thème de la 18ème édition de la semaine scientifique et culturelle de l’étudiant, qui aura lieu du 20 au 23 mars prochain à Marrakech, à l’initiative de la Faculté des Sciences Semlalia, relevant de l’université Cadi Ayyad (UCAM). Cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre des activités culturelles et scientifiques de cet établissement universitaire, se propose de permettre aux étudiants de mieux développer leur capacité dans le domaine de la communication scientifique. Elle constitue aussi un véritable espace d’échanges entre les différents acteurs et une occasion pour mettre en valeur les grandes réalisations accomplies par l’UCAM en matière de recherche scientifique, tout en permettant aux étudiants d’assouvir leur soif de culture scientifique, le tout dans une ambiance conviviale prônant l’esprit d’initiative, la curiosité scientifique et surtout la recherche approfondie des connaissances.

Convention. Une semaine de Fès à Bucarest, du 27 mai au 2 juin. Une semaine de Fès aura lieu à Bucarest, la capitale de Roumanie, du 27 mai au 2 juin prochains, à l’initiative conjointe du Conseil régional et de la Chambre de commerce, d’industrie et des services (CCIS) de Fès- Boulemane. Un projet de convention-cadre relatif à cette manifestation et liant les deux institutions a été approuvé à l’humanité mercredi à Sefrou lors de la session ordinaire du conseil de la région Fès-Boulemane. Cette convention s’inscrit dans le cadre des efforts visant la promotion de la destination de la région et la mise en valeur de ses potentialités économiques, touristiques et culturelles et de son patrimoine civilisationnel. L’accord tend également à présenter les opportunités commerciales et d’investissement qu’offre le Maroc en vue de booster son attractivité pour les investissements directs extérieurs (IDE) et de relancer les exportations nationales et le secteur touristique, dans le but de consolider la dynamique économique régionale.

Sport

CAN-2013. Mehdi Benatia : « On n’y croit même pas ». Invaincu mais incapable de gagner, et éliminé dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations après trois matches nuls. Une immense déception pour le public des Lions de l’Atlas, qui figuraient parmi les favoris de la compétition. « On ne peut pas sortir la tête haute comme ça, a confié le défenseur Mehdi Benatia. Lors des deux premiers matches (0-0 face à Angola et 1-1 contre le Cap Vert), on n’a pas été bons. Face à l’Afrique du Sud (2-2), on a vu une belle équipe du Maroc. En toute modestie, je pense qu’on avait la meilleure équipe du groupe. Mais on n’a pas su le montrer sur le terrain. Malheureusement, on rentre chez nous. C’est rageant, frustrant. On n’y croit même pas. Parce qu’on avait vraiment la sensation d’avoir les moyens de passer ce premier tour. Aujourd’hui, on sait que tout le peuple marocain est déçu. Les gens attendaient autre chose. On n’a pas réussi à leur donner satisfaction ».

Mercato. David Beckham s’engage avec le PSG. Ce jeudi matin, une dépêche de l’agence américaine AP avait mis la twittosphère en alerte rouge : « D’après une personne de son entourage, David Beckham rejoindrait le Paris Saint-Germain. » A 17h45, l’information a été officialisée lors d’une conférence de presse: l’Anglais de 37 ans a signé un contrat de cinq mois avec le PSG. Le montant du salaire de la pop star du football n’a pas été communiqué, mais le joueur a coupé court à ce débat en précisant d’emblée que sa rémunération irait « à une association caritative qui s’occupe d’enfants ». « Je ne vais pas toucher de salaire pendant ces cinq mois au PSG, ce sera des dons fait à des œuvres de charité pour les enfants avec lesquelles le PSG travaille. Je suis fier de pouvoir faire cela. J’aime pouvoir aider les enfants en difficulté, le PSG aussi, on s’est retrouvés sur ce projet commun qui ne s’est pas encore fait ailleurs », a-t-il expliqué. Paris « est une ville excitante et maintenant, c’est un club qui va avoir beaucoup de succès dans les 10, 15, 20 ans à venir. Faire partie de quelque chose qui est en train de grandir, c’est excitant », a également déclaré l’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre, qui a précisé avoir reçu, « beaucoup d’offres, probablement plus » que durant le reste de sa carrière.

Presse. Taoussi encore diffamé par la presse algérienne. Le média sportif algérien le Buteur qui a repris la conférence de presse d’après match de Taoussi, s’est permis d’y ajouter quelques phrases qui n’ont jamais été prononcées par le coach marocain. On ignore les raisons qui pousseraient un quotidien sportif qui « se respecte » comme le Buteur d’altérer les paroles de Taoussi, le faisant dire que l’Algérie est meilleure que le Maroc. Toutefois, ceci pourrait être une réponse à une conférence de presse précédente qui a vu le sélectionneur s’abstenir de répondre aux questions des journalistes algériens. « Je ne pourrais pas me permettre de parler de toutes les sélections maghrébines, puisqu’à chaque fois qu’on le fait, c’est mal interprété. Je fais allusion ici à certains média algériens qui ont diffamé ce que j’ai dit. Je les attaque directement, parce qu’ils ont voulu me créer des problèmes avec l’équipe d’Algérie et avec Vahid Halilhodzic. Je les attaque, car ce qu’ils ont dit est faux. Sur le plan déontologique, je ne peux pas parler des autres équipes maghrébines. Je respecte chacune d’elles et chacun de leurs coaches. Cela dit, j’aurais bien aimé que la sélection algérienne passe au second tour, car au niveau du classement FIFA, elle est meilleure que le Maroc », a cité le Buteur, journal sportif algérien dans son édition 2180.

Caritatif. Mathieu Bodmer, ambassadeur mondial de l’association marocaine Noujoum. Le milieu défensif de Saint-Etienne, Mathieu Bodmer, s’est engagé en tant qu’ambassadeur mondial et parrain de l’association Noujoum, une organisation marocaine à but non-lucratif, dont la mission est d’apporter du soutien matériel et moral aux enfants hospitalisés. Bodmer, prêté jeudi par le Paris Saint Germain (PSG) au club stéphanois jusqu’à la fin de la saison, est attendu samedi au siège de ladite association afin d’officialiser cet engagement, rendu possible grâce à l’association de solidarité Euro-Maroc Evreux et ay club Etoile Sportive des jeunes de la Madeleine, indique l’association basée à Casablanca. Le joueur est connu pour ses actions caritatives et son engagement auprès des associations de bienfaisance, avait reçu, en avril dernier, le prix de l' »Engagement social et citoyen du joueur professionnel », attribué par la Fondation du football et l’Union nationale des footballeurs professionnels. L’association Noujoum, créée en 2003, s’est fixée comme objectif principal d’apporter du soutien aux enfants hospitalisés à l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca. Elle gère également la « Maison de l’Enfant », un espace ludique et culturel mis en place par la fondation Mohammed V pour la Solidarité et inauguré en 2010 par SM le Roi Mohammed VI.

International

Afrique du Sud. Plus de 200 blessés dans une collision de trains. Un vol de câbles sur des voies ferrées est probablement à l’origine d’une collision entre deux trains de banlieue de Pretoria, qui a fait plus de 200 blessés ce jeudi matin, dont de nombreux enfants qui partaient à l’école. Quelques heures après l’accident, survenu à l’heure de pointe peu après 07h00, les autorités sud-africaines ont fait état d’un bilan de 19 blessés graves, dont deux dans un état critique, et de plus de 200 blessés légers. Un train circulant en direction de Pretoria a percuté par l’arrière un convoi à l’arrêt en gare. « La plupart des victimes sont des adultes, mais il y avait pas mal d’enfants. Nous avons compté au moins cinquante enfants » parmi les blessés, a indiqué Johan Pieterse, un responsable des services d’urgence. « Les deux trains étaient pleins de gens qui partaient au travail, et il y avait beaucoup d’enfants qui allaient à l’école parmi eux. La plupart des enfants ont été transportés vers l’hôpital pour observation », a-t-il poursuivi. Le conducteur du deuxième train était resté prisonnier de la carcasse de sa locomotive et les secours ont dû découper les taules pour l’évacuer.

Espagne. Mariano Rajoy dément l’existence d’une « caisse noire ». Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, et d’autres responsables du Parti populaire (PP) au pouvoir ont démenti ce jeudi avoir bénéficié de versements d’argent illégaux de la part de leur formation, après la publication par le journal El Pais de relevés de comptes les mettant en cause. L’affaire Barcenas, du nom d’un ancien trésorier du PP, a été révélée il y a une dizaine de jours par le journal El Mundo, selon lequel des responsables du parti ont reçu pendant des années jusqu’à 15.000 euros mensuels de « compléments de salaire ». Les versements consistaient surtout en commissions remises par des sociétés de construction, dont certaines ont bénéficié de contrats publics et d’autres ont été employées à titre privé par le PP, à l’époque de l’essor du marché immobilier espagnol dans les années 2000. El Pais a publié mercredi des relevés de compte manuscrits, qui auraient été rédigés sur une période de vingt ans par deux trésoriers, dont Luis Barcenas. Ce dernier a quitté ces fonctions en 2009 lorsque des juges ont commencé à enquêter sur son implication dans le versement présumé de fonds occultes à des responsables du PP. L’enquête a permis d’établir qu’il a détenu un compte en Suisse doté à un moment de 22 millions d’euros.

Soudan. 100 000 personnes déplacées au Darfour-Nord. L’ONU annonce que des affrontements pour le contrôle de mines d’or début janvier ont sévèrement affecté les populations, qui vivent dans des « conditions épouvantables ». Près de 100 000 personnes ont été déplacées ou sévèrement affectées par des affrontements survenus début janvier pour le contrôle de mines d’or au Darfour-Nord et elles vivent aujourd’hui dans « des conditions épouvantables », a annoncé jeudi l’ONU. Mi-janvier, l’organisation internationale avait fait état de combats ayant éclaté le 5 janvier entre deux tribus rivales, pour le contrôle de mines d’or et qui avaient fait une centaine de morts dans la région de Jebel Amir. Elle avait donné un premier bilan de 70 000 déplacés. Des dizaines de milliers de personnes ont trouvé refuge dans des écoles et des bureaux gouvernementaux, a affirmé ce jeudi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires. Beaucoup vivent « dans des conditions épouvantables », a ajouté l’Ocha, qui précise que 65 000 d’entre eux se trouvent dans la province d’El-Sireaf, selon des chiffres officiels de la Commission d’aide humanitaire gouvernementale.

Zimbabwe: L’Etat a 217 dollars en caisse, selon le ministre des Finances. Il restait la semaine dernière 217 dollars au gouvernement zimbabwéen après avoir payé les fonctionnaires, a annoncé le ministre des Finances, Tendai Biti. « La semaine dernière, quand nous avons payé les fonctionnaires, il restait 217 dollars dans les coffres du gouvernement », a déclaré M. Biti à des journalistes, notant que certains d’entre eux devaient être plus riches que l’Etat. « Les finances du gouvernement sont paralysées en ce moment. Nous n’atteignons pas nos objectifs », a-t-il ajouté. Le ministre a ajouté que le Zimbabwe n’allait avoir d’autre choix que d’en appeler à la générosité des donateurs internationaux pour financer le référendum constitutionnel et les élections prévues d’ici la fin de l’année. Un projet de Constitution a enfin été approuvé par le président Robert Mugabe et son rival de Premier ministre Morgan Tsvangirai, avec qui il cohabite tant bien que mal au sein d’un fragile gouvernement d’union nationale depuis bientôt quatre ans.

Nouvelles technologies

Smartphones. BlackBerry dévoile Z10 et Q10, ses deux nouveaux Smartphones. Le groupe canadien Research in Motion veut revenir sur le devant de la scène avec son nouveau système d’exploitation BlackBerry 10, qu’il a dévoilé ce mercredi, et également avec deux nouveaux Smartphones, le Z10 et le Q10. Le PDG de la firme, Thorsten Heins avait également annoncé que RIM s’appellerait désormais BlackBerry. Le BlackBerry Z10, doté d’un écran tactile HD de 4,2 pouces, dispose de 2 Go de RAM, de 16 Go d’espace et d’un capteur photo de 8 méga pixels (comme sur l’iPhone 5 et le Galaxy S3). Ce modèle rappelle beaucoup le dernier Smartphone d’Apple avec sa forme rectangulaire, son large écran et son clavier tactile. ABC News, qui a essayé le Smartphone, souligne toutefois que l’autonomie de la batterie n’est pas terrible. Le BlackBerry Q10, qui possède lui un clavier physique pour garder l’esprit BlackBerry, est de son côté doté d’un écran de 3,1 pouces, de 2 Go de RAM et de 16 Go d’espace. BlackBerry indique également qu’il a fait le plein d’applications. Un argument important pour rattraper son retard par rapport à Apple et aux Smartphones Android. «Plus de 70.000 applications disponibles sur #BlackBerry10 dès aujourd’hui!», indique le groupe sur son compte Twitter.

Faillite. Kodak vers une sortie de faillite. Suite à la vente de ses brevets pour 525 millions de dollars à un consortium de constructeur connus (HTC, Apple, Google, Microsoft, RIM…), Kodak a finalement réussi à obtenir du tribunal des faillites de New York l’autorisation d’emprunter jusqu’à 844 millions de dollars. Une partie de cette somme, 640 millions, devrait permettre à la société de sortir de la faillite d’ici la mi-2013 (chapitre 11), alors que l’autre servira à rembourser la dette (950 millions de dollars) contractée auprès de JPMorgan Chase et GSO Capital Partners.

Plateforme musicale. Deezer accessible dans 22 nouveaux pays dont le Maroc. Publicité à la télévision, campagne d’affichage dans les couloirs du métro parisien, Deezer poursuit sa politique de développement. A l’international aussi la plate-forme de musique française déploie ses ailes. Elle annonce en effet, ce jeudi 31 janvier 2013, l’ouverture de son service dans 22 nouveaux pays. Deezer est désormais accessible dans 182 pays.  On n’est pas loin des prévisions annoncées en 2011. Les petits nouveaux sont les suivants : Liban, Jordanie, Irak, Émirats Arabes Unis, Oman, Bahreïn, Koweït, Arabie Saoudite, Qatar, Pakistan, Algérie, Maroc, Tunisie, Egypte, Yémen, Afrique du Sud, Brésil, Vénézuela, Hong Kong, Philippines, Corée, Taiwan. Le site d’écoute de musique reproduit à l’international le modèle freemium, déjà éprouvé avec succès en France. Il consiste à donner un accès gratuit mais limité à ses abonnés pour les inciter à glisser sur un modèle d’abonnement payant pour un accès illimité. Pour Axel Dauchez, PDG du site, «la mutation des infrastructures numériques et mobiles dans les pays émergents nous offre un potentiel de croissance considérable. Deezer a désormais la vocation d’être un service d’écoute de musique mondial».

Tablettes. Apple perd encore des parts de marché sur les tablettes. Au quatrième trimestre, les fabricants de tablettes ont profité à plein de la période de Noël, affichant un chiffre record de 52,5 millions d’appareils vendues, selon IDC. Ce qui représente une croissance totale de 75 % par rapport à l’année précédente. Comme avant, Apple a mené la danse loin devant les autres, totalisant 22,9 millions de ventes à lui tout seul, soit 48,1 % de croissance par rapport à 2011. L’effet iPad mini a donc parfaitement fonctionné. Mais les parts de marché du fournisseur américain continuent de fondre, atteignant désormais 43,6 %. Apple domine toujours le marché des tablettes, mais plus de manière insolente comme avant, car les « petits » gagnent du terrain. Son concurrent le plus dangereux reste Samsung. Le deuxième vendeur de tablettes au monde a livré presque 8 millions d’appareils, faisant preuve d’une croissance phénoménale de 263 % par rapport à 2011! Le sud-coréen cherche, visiblement, à reproduire ce qui se passe sur le marché des Smartphones, où il a explosé tous les compteurs dépassant de loin son rival Apple.

 

 

 

________________________actu-maroc.com

Commentaires