Flash-news : Trente en un du « 12 février 2014

Flash-news : Trente en un du « 12 février 2014

318
0
PARTAGER

Insécurité au Mali : Mohammed VI reporte sa visite. La Présidence de la République malienne a annoncé que la visite du Roi Mohammed VI, initialement prévue ce mercredi 12 février 2014 a été reportée au mardi 18 février. Et pourquoi donc ? Après la visite de Bilal Ag Chérif, chef de la rébellion touarègue au Maroc, qui s’inscrivait dans le cadre du règlement du conflit qui embrase le Mali et qui oppose les autorités régulières au Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), le Roi du Maroc avait décidé de se rendre visite à son homologue malien. Par un tweet sur son compte officiel, la présidence de la République malienne avait en effet annoncé, il y a quelques jours, que le Roi Mohammed VI serait au Mali du 12 au 14 février 2014 pour une visite d’Etat, sur invitation du Président Ibrahim Boubacar Kéita. Finalement, la date a été repoussée. La présidence de la République malienne indique que cette visite se fera finalement prévue le 18 février, sans précision sur les motifs du report. Le souverain marocain devait venir pour une visite d’Etat de deux jours (12-14 février 2014), alors qu’il devait rencontrer le Président malien Ibrahim Boubacar Kéita avant de prononcer une allocution devant le Parlement. Il faut dire que le roi marocain s’intéresse de plus en plus à la médiation malienne. Ce report intervient au moment où le Mali est en état d’alerte avec l’enlèvement de cinq membres du Comité international de la Croix-Rouge. Ces agents de l’ONG ont en effet disparu depuis le 8 février dernier, et leur enlèvement a été confirmé ce mardi, par les éléments du Mouvement pour l’unicité du Djihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO). Coïncidence ou pas, l’on sait que le Roi du Maroc voyagera au Mali, dans un contexte très différent, avec le la hache de guerre déterrée par le MUJAO. Afrik.com

Des diplomates de 10 pays africains seront formés au Maroc. Des diplomates de 10 pays africains bénéficieront d’une formation à l’Académie marocaine des études diplomatiques (AMED) au titre de l’année 2014. Lors d’une intervention hier à Rabat, à l’occasion du lancement de ce cycle de formation, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Salahedine Mezouar a mis l’accent sur la spécificité de la 4ème promotion qui connaîtra cette année une ouverture sur les pays de l’Afrique subsaharienne avec la formation d’une dizaine de diplomates issus de ces pays. Elle constitue un nouveau tournant dans le domaine de la formation diplomatique pour l’AMED qui s’ouvre aux pays africains, a fait savoir le ministre. Les dix pays concernés par cette formation diplomatique sont le Burkina Faso, la Guinée, le Gabon, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Niger, le Tchad, le Mali et la République démocratique du Congo. L’objectif de cette formation à l’Académie marocaine des études diplomatiques est de consolider les bases de la coopération Sud-Sud et de renforcer les relations entre le Maroc et les pays du sud du Sahara en matière de formation, selon Salahedine Mezouar. Le Mag

Fadel Benyaich, nouvel ambassadeur du Maroc en Espagne. Fadel Benyaich, chargé de mission au Cabinet royal, a été nommé ambassadeur du Maroc en Espagne, une nomination proposée par le chef du gouvernement et entérinée officiellement par le roi Mohammed VI, lors d’un Conseil des ministres que le souverain a présidé, mardi, au palais royal de Rabat, a appris Le360 de sources concordantes. Fadel Benyaich est un spécialiste des relations maroco-espagnoles. Ami de classe du roi Mohammed VI, il avait été chargé de plusieurs missions à Madrid, selon les mêmes sources. La presse avait fait état d’une possible nomination de Benyaich à Madrid en remplacement à Ahmed Ould Souilem, un ancien responsable du polisario.  Le 360

Economie

Casablanca: les 5 grands projets qui verront le jour en 2014. Le maire Mohamed Sajid a annoncé les dates de livraison d’une partie des grands projets structurants de la ville de Casablanca, lors d’une conférence de presse organisée lundi au siège de la wilaya. Le premier projet sera opérationnel à partir de mars 2014. Il s’agit de la trémie du rond-point Dakar (« Chimicolor »). Le passage sous-terrain devrait fluidifier le trafic dans un des principaux points noirs de la ville. Autre projet routier dont la livraison est imminente, l’élargissement de l’autoroute urbaine de Casablanca (périphérique) qui s’étalera désormais sur trois voies et sur une longueur de 20,5 km: mise en service prévue pour avril 2014 . La rocade sud-ouest est aussi en bonne voie et devrait être opérationnelle en juillet. Elle va desservir Hay Hassani, Lissasfa, Bouskoura et Dar Bouazza. Le parc Sindibad, très attendu par le grand public, sera aussi livré en décembre 2014, promet Mohamed Sajid. Ce sera le premier parc d’attraction du royaume. Il comprendra 16 attractions (bateau pirate, chaises volantes, etc.). Enfin, l’assainissement n’est pas en reste, avec la mise en service, prévue également pour la fin de l’année, du collecteur Casa-Est qui doit réduire la quantité de déchets déversés sur le littoral.  h24info

Haaretz : L’industrie des agrumes au Maroc lancée grâce à deux israéliens en 1930. Le Maroc qui compte parmi les plus importants producteurs d’agrumes au monde, grâce à ses vastes plantations dans le Souss ou l’oriental, devrait, selon Hareetz, son industrie des agrumes, à deux frères israéliens. Don Futterman, activiste associatif en Israël et écrivain de presse et chroniqueur de radio, a raconté dans une tribune signée par lui, aujourd’hui 11 février, sur le site électronique du journal israélien Haaretz, que grâce à sa famille, le Maroc a pu se doter dés 1930, d’une industrie des agrumes. Futterman, raconte : ‘‘En 1930, le grand père et le grand oncle de mon épouse sont partis de Palestine, au Maroc, pour une visite familiale. Leur père était médecin personnel du Sultan Mohammed Ben Youssef (Roi Mohammed V) qui venait d’être intronisé il y avait 3 ans’’. Futterman poursuit : ‘‘le grand père et le grand oncle de mon épouse avaient emporté avec eux, dans leur voyage au Maroc, des branches d’orangers, d’une variété distinguée en Palestine, appelée Shamouti, et c’est grâce à ces branches et aux savoir faire des deux frères, que des plantations d’orangers de très bonne qualité ont pu être crées au Maroc’’. ‘‘Ma famille a contribué au lancement de l’industrie des agrumes au Maroc’’ conclut Don Futterman, dans son article consacré à l’orange de Jaffa, produite en Israël.  Le Mag

La compagnie aérienne low cost Ryanair inaugure la liaison Londres-Rabat. La compagnie aérienne low cost Ryanair a inauguré une nouvelle destination au départ de Londres à destination de Rabat. La liaison Stansted – Rabat de Ryanair est elle une vraie nouveauté, également opérée trois fois par semaine : départs de Londres lundi à 10h45 (arrivée 13h55), mercredi et vendredi à 7h05 (arrivée 10h15), et retours du Maroc respectivement à 14h20 (arrivée 17h35) et 10h40 (arrivée 13h55). Pas de concurrence pour cette sixième ligne de Ryanair vers la capitale marocaine, qui ne dispose d’aucune autre liaison vers le Royaume Uni. Rabat la quatrième destination au Maroc desservie par Ryanair depuis Stansted, après Agadir, Fès et Marrakech. Et malgré les rumeurs de suppressions de lignes suite à l’instauration d’une nouvelle taxe sur les passagers au début avril, la low cost prévoit toujours d’autres nouveautés au Maroc, reliant Agadir à Marseille, Marrakech à Dublin et Milan, ou Fès à Milan.  Maghrebemergent

McDonald veut conquérir le continent africain. McDonald’s vient de publier le résultat de ses ventes qui au mois de janvier sur l’ensemble de ses marchés ont augmentées à périmètre comparable de 1,2%. Contrairement aux Etats Unis où les ventes ont déclinées à cause des vagues de froid qui touchent le pays actuellement, les ventes en Europe et sur les autres continents, ont nettement augmentées. Pour se développer encore plus, le site Bloomberg a annoncé que McDonald aurait choisi de s’attarder sur le cas du marché africain. Déjà présent dans quelques pays notamment en Egypte, à l’île Maurice, au Maroc et en Afrique du Sud, McDonald voudrait miser son expansion sur les pays en développement. Pour cela, le géant de la restauration rapide porterait une attention particulière sur le Nigéria. Abritant une population d’environ 170 millions d’habitants et une croissance moyenne qui se situe proche de 8% depuis 15 ans, le Nigéria a tout pour plaire. De plus les habitants du pays possèdent un revenu nettement supérieur à 1999 avec 1725 dollars contre 310 auparavant. Tous ces éléments pourraient conforter cette stratégie de développement de McDonald d’autant plus que cette année, l’Afrique Subsaharienne affiche en moyenne une croissance de 6.1% ce qui est 2 fois supérieur à la moyenne mondiale.  Afriquinfos

Casablanca: Les études sur le métro aérien bouclées en avril. Les études sur le métro aérien, un projet dont le financement est estimé à 9 milliards de dirhams, seront bouclées en avril, a annoncé le président du conseil de la ville de Casablanca, Mohamed Sajid. « Nous sommes bien avancés sur le plan des études. Elles seront bouclées en avril prochain », a dit M. Sajid dans une interview publiée mardi par le quotidien « L’Economiste », faisant savoir que la configuration des stations a été déjà examinée et que celles-ci doivent être adaptées pour diminuer les nuisances. Pour ce qui est du plan de financement de ce projet, il a précisé que le fonds de transport public va largement contribuer au financement, mettant l’accent sur la nécessité d’accélérer la procédure parce que les délais pour le matériel roulant sont très importants. Evoquant les principaux projets structurants de la capitale économique, M. Sajid a rassuré que la plupart seront opérationnels au terme de cette année, citant notamment la trémie de Chimicolor, Sindiparc et le chantier du collecteur Est de Casablanca. Interrogé sur le retard enregistré dans la restauration de l’hôtel Lincoln, il a répondu que « les procédures sont longues » et qu’un cahier de charges est en cours de préparation. Le président du conseil de la ville de Casablanca a regretté, toutefois, que le quartier Derb Omar continue d’être un « point noir ( ) à l’origine de l’asphyxie », précisant que le projet de requalification du site a été abandonné « faute de courage politique ». En ce qui concerne les poids lourds qui empoisonnent la vie des automobilistes, le conseil de la ville compte adopter un arrêté pour réglementer la circulation de ce genre de véhicules, a-t-il ajouté. SM le Roi Mohammed VI avait prononcé un discours à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire d’automne de la deuxième année législative, mettant le point sur les problèmes et dysfonctionnements qui existent dans la métropole.   Menara

Casablanca: Les études sur le métro aérien bouclées en avril. Les études sur le métro aérien, un projet dont le financement est estimé à 9 milliards de dirhams, seront bouclées en avril, a annoncé le président du conseil de la ville de Casablanca, Mohamed Sajid. « Nous sommes bien avancés sur le plan des études. Elles seront bouclées en avril prochain », a dit M. Sajid dans une interview publiée mardi par le quotidien « L’Economiste », faisant savoir que la configuration des stations a été déjà examinée et que celles-ci doivent être adaptées pour diminuer les nuisances. Pour ce qui est du plan de financement de ce projet, il a précisé que le fonds de transport public va largement contribuer au financement, mettant l’accent sur la nécessité d’accélérer la procédure parce que les délais pour le matériel roulant sont très importants. Evoquant les principaux projets structurants de la capitale économique, M. Sajid a rassuré que la plupart seront opérationnels au terme de cette année, citant notamment la trémie de Chimicolor, Sindiparc et le chantier du collecteur Est de Casablanca. Interrogé sur le retard enregistré dans la restauration de l’hôtel Lincoln, il a répondu que « les procédures sont longues » et qu’un cahier de charges est en cours de préparation. Le président du conseil de la ville de Casablanca a regretté, toutefois, que le quartier Derb Omar continue d’être un « point noir ( ) à l’origine de l’asphyxie », précisant que le projet de requalification du site a été abandonné « faute de courage politique ». En ce qui concerne les poids lourds qui empoisonnent la vie des automobilistes, le conseil de la ville compte adopter un arrêté pour réglementer la circulation de ce genre de véhicules, a-t-il ajouté. SM le Roi Mohammed VI avait prononcé un discours à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire d’automne de la deuxième année législative, mettant le point sur les problèmes et dysfonctionnements qui existent dans la métropole.   Menara

Social

Etude: le hijab, une « nécessité » dans le monde musulman. Pour maintenir la suprématie masculine, les fondamentalistes ont réussi à remettre le voile au cœur des sociétés musulmanes, explique le chercheur Mansoor Moaddel, qui a interrogé des habitants de sept pays musulmans pour savoir quelle tenue doivent porter les femmes. Cette enquête a suscité la polémique outre-Atlantique. Burqa ou niqab ? Cheveux au vent ou hidjab ? Quelle tenue est la plus appropriée pour les femmes musulmanes ? Des chercheurs de l’université du Michigan ont voulu connaître l’avis des musulmans. Une étude a été conduite auprès de 20 000 personnes, dans sept pays à majorité musulmane (Tunisie, Iraq, Liban, Pakistan, Arabie Saoudite, Turquie) et, partout, une majorité estime le hidjab nécessaire. Publiée en décembre dernier par le Pew Research Center, cette large enquête a suscité de nombreuses controverses aux États-Unis, en Europe et au Moyen-Orient. Pour mettre fin à cette polémique, le centre de recherches a publié une interview de Mansoor Moaddel, directeur de l’enquête, pour clarifier les raisons d’un tel sondage. « L’étude vise à expliquer les variations du fondamentalisme religieux dans les pays concernés, et déterminer l’étendue de la pénétration des valeurs occidentales », précise-t-il. « Dans les années 1920, l’avènement d’un État laïque moderne en Egypte, en Iran et en Turquie a créé un contexte qui a permis aux femmes de s’engager dans des mouvements pour leurs droits. Mais pour maintenir la suprématie masculine, les fondamentalistes musulmans ont attaqué le mouvement des femmes sur la question qu’ils pensaient la plus fragile – la liberté de s’habiller comme elles l’entendent », détaille le chercheur. Et depuis, la question de l’apparence et du voile est redevenue centrale. Pour construire cette enquête, chaque volontaire s’est vu confier six cartes, pour six manières de porter le voile: hidjab, burqa, niqab, tchador, cheveux légèrement couverts et tête dénudée. Les résultats sont intéressants car ils sont révélateurs d’une différence de perception et de tradition entre divers pays, qui ont pourtant en commun une même religion.  h24info

Trois policiers blessés lors de l’arrestation d’agresseurs à Casablanca. Deux présumés agresseurs ont été arrêtés alors qu’un troisième a réussi à prendre la fuite, mardi, après une course poursuite et une forte résistance aux éléments de la police, faisant trois blessés parmi ces derniers, a-t-on indiqué de source policière. Sous la menace de leur arme, les agresseurs, au nombre de trois, avaient pris possession, dans les environs de la Médina de Casablanca, d’une voiture conduite par une femme avant de tenter d’allonger la liste de leurs victimes de leurs méfaits en utilisant le véhicule volé. Alertés par la conductrice, les fins limiers de la police judiciaire du district d’Anfa vont localiser et suivre la voiture avec ses occupants détrousseurs dans le quartier Bourgogne, à des kilomètres plus loin du lieu de la première agression. Mais une fois les membres de la brigade mobile (dite Souqour) ont essayé d’interpeller les présumés malfrats, ces derniers vont d’abord heurter avec le véhicule un des policiers avant de tenter de prendre la poudre d’escampette. La course poursuite sera ainsi lancée et deux autres policiers vont être légèrement blessés à la main par les présumés agresseurs dont deux seront arrêtés aussitôt alors que le troisième, identifié, a donné libre cours à ses jambes pour fuir. Le policier percuté par la voiture a été évacué vers l’hôpital Moulay Youssef dans un état polytraumatisé et devra subir un scanner et des radios pour déterminer la gravité de ses blessures, apprend-on de source hospitalière. Une mère et son enfant, également heurtés par la voiture volée, ont reçu les soins nécessaires audit hôpital.  MAP

Enfin une indemnité mensuelle pour les muezzins au Maroc. Une rémunération mensuelle est attribuée, depuis le 1er janvier 2014, aux muezzins qui assurent l’appel à la prière dans les mosquées. La décision a été prise sur ordre du roi. Elle concerne les muezzins ainsi que les prêcheurs et les personnes en charge de l’entretien des lieux de culte. Ces derniers vont également bénéficier de l’assurance maladie obligatoire et complémentaire, indique un communiqué du ministère des Habous et des affaires islamiques. Cette mesure vient en renfort d’une série de dispositions prises en vue de promouvoir les conditions de vie et, disons, de travail d’une catégorie non négligeable de la société.  h24info

Art & Culture

Toronto : Les mésaventures du Maire Rob Ford pourraient être portées à l’écran. Les frasques et tribulations du maire controversé de la ville de Toronto, Rob Ford pourraient bientôt être portées à l’écran, rapportent, mardi, des médias canadiens. Selon les mêmes sources, la compagnie « Blue Ice Pictures » a acquis les droits pour la télévision et le cinéma du livre « Crazy Town: The Rob Ford Story », écrit par la journaliste du « Toronto Star », Robyn Doolittle et publié aux éditions « Penguin Canada », ajoutant que l’adaptation du livre sera assurée par les producteurs Daniel Iron et Lance Samuels. « Blue Ice Pictures » est une compagnie de production cinématographique et télévisuelle indépendante de Toronto qui a également des antennes à Los Angeles, Londres, Johannesbourg et Le Cap en Afrique du Sud. « C’est l’histoire de la ville dans laquelle j’ai vécu toute ma vie et qui signifie beaucoup pour moi, du point de vue politique, culturel et civique », a déclaré Daniel Iron, soulignant que lui et Lance Samuels sont « très excités » de collaborer avec Mme Doolittle pour porter cette histoire à l’écran. De son côté, Mme Doolittle a fait savoir qu’elle menait une enquête sur Rob Ford depuis plus de deux ans, ajoutant que c’est une histoire dans laquelle elle a investi beaucoup de temps. « C’est beaucoup plus qu’une vidéo de crack et des clips sur YouTube. Je suis excitée que Daniel Iron et Lance Samuels partagent ce sentiment et j’ai très hâte de collaborer avec eux », a-t-elle dit.  MAP

Caire: L’Organisation arabe des musées condamne les attaques contre le Musée d’art islamique. Le Cheikh Hassan Ben Mohamed Al-Thani, président de l’Organisation arabe des musées, a déploré les dommages provoqués par une attaque, perpétrée en fin du mois dernier, contre le Musée d’art islamique au Caire et la Maison du livre égyptien, et les dégâts causés au patrimoine arabe et musulman. « L’organisation suit avec beaucoup d’intérêt les événements actuels et les efforts des organismes internationaux impliqués dans l’aide, afin de connaître l’étendue des dommages subis par le Musée, » a indiqué le cheikh Hassan Ben Mohamed Al-Thani dans un communiqué, appelant tous les pays arabes et la communauté internationale à participer à la restauration des pièces qui ont été endommagées. Il a également appelé le Conseil international des musées à contribuer à cet effort, soulignant que l’Organisation arabe pour les musées établit actuellement des contacts avec les parties concernées -pays, organisations et institutions culturelles- afin de participer à « la protection des monuments historiques » des pays arabes exposés à de tels actes suite aux tensions politiques. Le président a aussi fait savoir que l’Organisation arabe des musées inscrira à l’ordre du jour de sa prochaine réunion « la question des dégâts que subissent les musées dans la région arabe et l’importance de la coordination entre les Etats membres afin de garantir un soutien technique ». L’Organisation arabe des musées « AECOM Arabs » est une association régionale affiliée au Conseil international des musées.  MAP

Festival des Musiques sacrées. Hymne à la «conférence des oiseaux». Le festival de Fès des Musiques sacrées du monde soufflera sa 20e bougie du 13 au 21 juin 2014. «Ce sera un moment historique pour le monde artistique, mais aussi pour Fès et le Maroc en général», promettent les responsables de la Fondation Esprit de Fès, organisatrice de l’événement. Evénement qui coïncidera avec la coupe du monde de football. D’où les réticences de certains professionnels du tourisme qui «craignent d’emblée une faible demande sur le prochain festival et la perte d’une clientèle qui préférera regarder des matchs de foot plutôt que d’assister à des concerts de musique». Des craintes minimisées par les organisateurs qui, «en 20 ans d’existence, ont pu conquérir un public qui vient des quatre coins du monde pour se ressourcer de chants spirituels». A noter que le festival des Musiques sacrées demeure l’un des principaux évènements de la Fondation Esprit de Fès. Le programme de sa prochaine édition sous le thème: «La conférence des oiseaux» entend parcourir les vastes espaces des chants et des rythmes que les cultures du monde ont créés depuis l’aube des temps. Pour Faouzi Skali, directeur général de la Fondation Esprit de Fès, la thématique de cette année est inspirée «d’un conte mystique du 13e siècle de Farid Ud-Din Attar qui nous rapporte comment la huppe a un jour décidé de réunir tous les oiseaux pour les inviter à un long voyage à l’issue duquel ils doivent rencontrer le Simurgh, le roi des oiseaux». «Nous avons voulu nous inspirer de ce conte d’Attar pour évoquer l’aventure humaine de la rencontre, des échanges, des conflits, des influences… du voyage des cultures», exprime Skali.  L’économiste

La famille du théâtre et du cinéma en deuil. Les participants au 15e Festival national du film de Tanger se sont réveillés, dimanche, en apprenant la triste nouvelle du décès de l’acteur et du réalisateur Abdellah Aouzad (54 ans). La direction du festival a annoncé que ce dernier a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel. Et d’ajouter que la dépouille du défunt, qui souffrait de problèmes de santé liés principalement à l’asthme, a été transférée à la morgue pour autopsie. Abdellah Aouzad, considéré comme l’un des fondateurs du théâtre amazigh au Maroc, a débuté sa carrière comme comédien amateur en 1976. Il a joué dans le film « Les chevaux de Dieu » de Nabil Ayouch.   Le 360

Exposition photo “In Motion” : Fayssal Zaoui nous présente Casablanca. Jusqu’au 17 mai, la Fondation Alliances propose la deuxième édition de La chambre Claire, rendez-vous photo bisannuel qui donne la chance à des artistes d’exposer pour la première fois. Cette fois à l’honneur, le jeune artiste Fayssal Zaoui, 27 ans. Depuis tout petit, il se passionne pour la photographie mais aussi pour sa ville, Casablanca. Une ville qu’il souhaite montrer telle qu’elle est, avec ses multiples facettes à travers la série “In motion”. Fayssal Zaoui est né à Casablanca, dans le quartier de Hay Mohammadi. Très vite il se tourne vers le photojournalisme. Mais les commandes et les conditions de travail le frustrent et il décide de laisser tomber. Il retient cependant la sensibilité journalistique, un trait de caractère qui l’inspirera dans ses projets. Sur recommandation de ses amis, Fayssal candidate pour le concours de la Chambre Claire de la fondation Alliances. Il est alors choisi par un jury de professionnels du monde de l’art, parmi 26 dossiers. Fayssal a déjà choisi les photographies qu’il souhaite exposer. Et pour sa première exposition, l’artiste est encadré par des professionnels qui le conseillent. “Tout cela a été organisé d’une manière très fluide”, explique le photographe. “Nous avons fait des débats entre nous pour choisir quelles photos mettre en avant et où les placer”, explique Meriem Berrada, chargée de projets pour l’action culturelle de la fondation Alliances. “C’est un réel travail avec l’artiste. Le but étant de l’aider à faire passer ce qu’il ressent. Ici l’idée de mouvement par exemple”. Sur les tirages, des inconnus, des moments de vie que Fayssal Zaoui a voulu immortaliser. L’artiste n’a pas souhaité donner de titres à ses photos, laissant le choix au visiteur de les interpréter comme il veut. “J’ai choisi de montrer des endroits de Casa qu’on connait mais où l’on ne va jamais. J’ai cherché aussi l’insolite. Grâce à ce projet j’ai rencontré des gens très intéressants”.   lnt

Sport

Mondial-2022 : Les normes du Qatar pour protéger les travailleurs étrangers. Le Qatar a annoncé, mardi, avoir pris une série de mesures pour protéger les milliers de travailleurs étrangers employés sur des chantiers liés à la Coupe du monde de football en 2022. Vivement critiqué par les organisations de défense des droits de l’Homme pour les conditions de travail et de vie des employés, en particulier dans le secteur du bâtiment, le Qatar a invité l’Organisation internationale du Travail (OIT) à vérifier l’application de sa législation. Le Comité suprême pour les projets et l’héritage au Qatar, en charge de l’organisation du Mondial-2022, a annoncé mardi “des normes pour le bien-être des travailleurs”, exigeant que les entrepreneurs versent les salaires de leurs employés sur des comptes bancaires et prévoyant un système permettant au Comité de “vérifier que tous les travailleurs sont bien payés et à temps”. Le document prévoit aussi “des normes pour le logement des travailleurs, fixant des bases claires concernant le nombre de lits par chambre et assurant un seuil minimum en matière de propreté et d’hygiène”. En novembre, Amnesty International avait dénoncé une exploitation “alarmante” des travailleurs immigrés au Qatar, citant des cas où des ouvriers, majoritairement asiatiques, étaient traités d’“animaux”. Le Comité suprême a appelé l’OIT à suivre “tout le processus allant du recrutement aux conditions de vie et de travail” des immigrés employés sur les chantiers du Mondial-2022. Fin janvier, la Fédération internationale de football (FIFA) avait “sommé” le Qatar de présenter, au plus tard le 12 février, les mesures concrètes pour améliorer le sort des travailleurs immigrés.  Aufaitmaroc

Benabicha au secours des lions. Hassan Benabicha va assurer le coaching des Lions de l’Atlas pour la rencontre amicale contre le Gabon, prévue le 5 mars prochain, au Grand stade de Marrakech. Abdellah Rhallam, président délégué de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), l’avait déjà sollicité pour s’occuper de l’équipe nationale des Locaux lors de la dernière CHAN avec un parcours mitigé, stoppé en quart de finale contre le Nigéria (3-4). L’ancien sélectionneur des moins de 20 ans a accepté le poste, considérant cette mission comme un devoir national.  Le 360

Le WAC veut prolonger Fatah. Désireux de prolonger le contrat de leur médian Said Fatah, les dirigeants du Wydad de Casablanca vont s’asseoir à la table de négociation avec l’agent du joueur pour essayer de trouver un accord. Contacté par nos soins, l’agent du joueur, Ahmed Chlaida, a déclaré que le WAC souhaiterait prolonger le contrat de son médian Said Fatah et que les deux parties vont se rencontrer, ce mardi, afin de négocier les modalités du nouveau contrat. En cas d’accord, l’international marocain portera probablement les couleurs du WAC pour deux années supplémentaires, soit jusqu’à février 2016.  Mountakhab

Raja de Casablanca : prolongation d’Adil Karrouchi. Le défenseur Adil Kerrouchi a signé pour deux saisons supplémentaires au Raja de Casablanca, apprend-on auprès du club vice-champion du monde. Formé au DHJ, Adil Kerrouchi, qui avait rejoint le Raja en 2012, prolonge son bail jusqu’à juin 2016. Âgé de 31 ans, le latéral gauche rejoint ainsi le lot des joueurs, dont les contrats arrivaient à terme en juin prochain, à avoir prorogé son séjour avec le Raja à l’instar du capitaine Mohcine Moutouali, Yassine Salhi, Mohamed Oulhaj, Kouko et Belmaalem.   Sport-Maroc

El Kabir se distingue à nouveau. Actuellement en stage avec BK Häcken aux Emirats Arabes Unis, Moestafa El Kabir s’est illustré ce lundi lors du deuxième match amical des siens face aux américains du FC Dallas. L’attaquant marocain a été décisif sur le dernier but des siens qui se sont imposés (3-1). Après un premier match amical entre BK Häcken et FC Dallas vendredi dernier, les deux formations se sont rencontrées à nouveau, ce lundi, à Dubaï. Cette fois-ci les suédois ont pris leur revanche et l’ont emportés (3-1) face aux américains. L’attaquant marocain de Häcken, Moestafa El Kabir, s’est illustré lors de cette partie et a livré la passe décisive du 3e but des siens à la 88e minute de jeu. « El Kabir a constitué une menace constante pour la ligne arrière de Dallas ligne », a publié le site officiel de BK Häcken.   Mountakhab

Maroc-Algérie: la liste des Lionnes convoquées. Dans le cadre du premier tour qualificatif du Championnat d’Afrique du football féminin, dont la phase finale se déroulera en Namibie entre le 11 et le 25 octobre 2015, la sélection marocaine croisera le fer avec son homologue de l’Algérie. Selon le site officiel de la FRMF, 20 Lionnes seront au rendez-vous pour cette confrontation importante, il s’agit de : Chebbak Ghizlane (AS FAR), Lassiri Fatiha (AS FAR), Rebbah Aziza (AS FAR), Badri Najat (AS FAR), Jraidi Ibtissam (AS FAR), Zarhoun Latifa (AS FAR), Fadel Naima (AS FAR), Er-Rmichi Khadija (AS FAR), Laghziel Zineb (AS FAR), El Jazouly Hind (WAC), Abdelahad Imane (WAC), Samine Zineb (CAK), Skattou Faouz (CAK), Acherki Idrissi Chaimae (CAK), Khayrou Hayat (CMLFF), Ait Elhaj Hanane (ANSA), Chhiri Ghizlane (ANSA), Amani Salma (Guingamp), Daoudi Nesrine (Toulouse), Benhaddou Khadija (Compiegne).   Mountakhab

International

Algérie : Plus de 100 morts dans le crash d’un avion militaire. Un avion de transport militaire s’est écrasé, mardi, dans l’Est de l’Algérie. 102 personnes sont mortes, 98 passagers et quatre membres d’équipage, selon des sources de sécurité. L’appareil, de type Hercule C130, s’est écrasé à Oum el Bouaghi, zone montagneuse à 500 kilomètres à l’Est de la capitale, Alger. Il transportait des militaires et des familles de militaires, a indiqué une source de sécurité. Un survivant a été retrouvé lors des premières recherches sur place, a annoncé un officier de la protection civile à la radio publique. L’avion assurait la liaison entre la préfecture de Tamanrasset (2.000 km au sud d’Alger) et Constantine. La radio algérienne a indiqué que les mauvaises conditions météo pouvaient être à l’origine de ce drame.  Aufaitmaroc

Gibraltar : 120 singes ‘marocains’ accusés de violences risquent l’expulsion. 120 macaques ‘marocains’, vivant à Gibraltar, jadis aimés pour leurs apparences sympathiques et attitudes rigolotes, vont être expulsés vers le Maroc, après qu’ils aient changés de comportement envers les humains. En effet rapporte, le journal anglais Daily Mail, ces macaques berbères sont devenus des brigands, coupables d’attaques sur les gens, dont des personnes âgées, mordues dans plusieurs cas. Ces singes ‘marocains’ attaquent en gang, saccagent les rues et vandalisent les intérieurs de maisons et les chambres d’hôtels. Selon, le Daily Mail, John Cortes, ministre de l’environnement au gouvernement britannique de Gibraltar, a expliqué que ne voulant point tuer ses animaux, les autorités ont décidé de négocier leurs retours au Maroc, leur terre natale.  Le Mag

Téhéran fête le 35e anniversaire de la révolution islamique. Les autorités iraniennes fêtent, mardi 11 février, le 35e anniversaire de la révolution islamique qui célèbre l’arrivée au pouvoir de l’imam Khomeiny et la chute du régime du Chah. Une célébration marquée cette année par des avancées dans les négociations nucléaires avec les grandes puissances, dont l’ennemi historique américain. En début de matinée, plusieurs dizaines de milliers de personnes affluaient autour de la place Azadi, dans l’ouest de Téhéran, où le président Hassan Rohani a prononcé un discours. M. Rohani a affirmé que l’option d’une action militaire contre l’Iran en cas d’échec des négociations nucléaires avec les grandes puissances était une « illusion ». « L’Iran est déterminé àmener des négociations justes et constructives dans le cadre des règles internationales et nous espérons qu’une telle volonté existe aussi chez les autres », a-t-il dit. « Je dis clairement à ceux qui ont l’illusion qu’il existe sur leur table l’option d’une menace contre notre nation qu’ils doivent changerde lunettes, car l’option d’une action militaire contre l’Iran n’existe sur aucune table au monde », a poursuivi le président. « Menacer le peuple iranien est sans valeur et infantile », a-t-il fait valoir. Depuis son élection, le président Rohani, qualifié de modéré, a entamé unepolitique de rapprochement avec la communauté internationale, essentiellement pour mettre fin aux sanctions occidentales décrétées contre Téhéran en raison de son programme nucléaire controversé. Les Occidentaux et Israël, considéré comme la seule puissance nucléaire de la région, soupçonnent depuis une dizaine d’années l’Iran de vouloir se doterde la bombe atomique sous couvert de son programme civil ; ce que Téhéran nie farouchement.  Le Monde

Les femmes excisées pourront se reconstruire le clitoris grâce à une clinique au Burkina Faso. Le 7 mars prochain, ouvrira ses portes, une clinique destinée à la reconstruction du clitoris des femmes excisées, dans la ville de Bobo-Dioulasso, au sud du Burkina Faso. Le projet a été financé par Clitoraid, une ONG du Mouvement raélien, grâce à des dons de personnes privées; l’ONG prendra en charge le fonctionnement de la structure, selon sa responsable, Abibata Sanon. Cette clinique baptisée « La maison des femmes », est surnommé « L’hôpital du plaisir » puisque la reconstruction du clitoris permet de restaurer un minimum de plaisir sexuel aux femmes, vu que cette chirurgie clitoridienne si elle permet dans la grande majorité des cas de retrouver une anatomie d’apparence normale, la femme excisée récupère ses sensations moins fréquemment. Selon l’AFP, près de 300 femmes figurent sur les listes d’attente du centre, dont certaines viennent du Kenya, du Mozambique, d’Ethiopie, du Sénégal, du Mali, de Côte d’Ivoire…Selon un rapport de l’Unicef, entre 100 et 140 millions de filles et de femmes ont subi des mutilations génitales féminines (MGF) dans le monde et trois millions d’entre elles sont exposées chaque année au risque d’en subir.  Le Mag

Italie : le procès de Berlusconi pour corruption de sénateur s’est ouvert. Un nouveau procès s’est ouvert mardi à Naples contre l’ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, accusé cette fois de corruption de sénateur, un sérieux contretemps avant les élections européennes où il espère obtenir un bon score. Le procès a débuté peu après 9 h 30 en l’absence du Cavaliere, représenté par ses avocats, Michele Cerabona et Niccolò Ghedini, et l’audience s’est achevée environ deux heures plus tard. Silvio Berlusconi est accusé d’avoir « acheté » en 2006 un sénateur de gauche pour qu’il passe dans son camp et facilite la chute du gouvernement de Romano Prodi. Selon le parquet, il aurait offert, par l’intermédiaire d’un de ses bras droits, Valter Lavitola, lui aussi jugé à Naples, trois millions d’euros à Sergio de Gregorio, élu sur une liste du parti L’Italie des valeurs de l’ancien juge anticorruptionAntonio di Pietro. Les deux premières audiences, mardi et mercredi, sont essentiellement consacrées à des actes de procédure. Mercredi, il sera question de la constitution de partie civile du Sénat, une décision rare prise par Pietro Grasso, le président de la chambre haute italienne, qui a justifié son geste en évoquant un « devoir moral ». Parmi les témoins appelés à la barre par l’accusation figurent d’anciens poids lourds de la politique italienne, tels Romano Prodi et Antonio di Pietro, mais également deux ex-sénateurs qui avaient été approchés par les émissaires du Cavaliere. Lors de l’enquête préliminaire au procès, De Gregorio avait expliqué aux enquêteurs avoir reçu du Cavaliere deux millions d’euros en liquide, en plusieurs versements, et un million supplémentaire sur le compte de son mouvement politique, Italiens du monde. Les avocats de Berlusconi devraient, quant à eux, faire valoir que la corruption de sénateur n’existe pas, chaque parlementaire étant en théorie libre de son vote. « Je pense que ce sont les autres qui vont devoir se défendre. Nous sommes sûrs de l’innocence de Berlusconi dans ce procès », a déclaré à l’AFP-TV Michele Cerabona, un des avocats de Berlusconi.   Le Point

Italie : le procès de Berlusconi pour corruption de sénateur s’est ouvert. Un nouveau procès s’est ouvert mardi à Naples contre l’ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, accusé cette fois de corruption de sénateur, un sérieux contretemps avant les élections européennes où il espère obtenir un bon score. Le procès a débuté peu après 9 h 30 en l’absence du Cavaliere, représenté par ses avocats, Michele Cerabona et Niccolò Ghedini, et l’audience s’est achevée environ deux heures plus tard. Silvio Berlusconi est accusé d’avoir « acheté » en 2006 un sénateur de gauche pour qu’il passe dans son camp et facilite la chute du gouvernement de Romano Prodi. Selon le parquet, il aurait offert, par l’intermédiaire d’un de ses bras droits, Valter Lavitola, lui aussi jugé à Naples, trois millions d’euros à Sergio de Gregorio, élu sur une liste du parti L’Italie des valeurs de l’ancien juge anticorruptionAntonio di Pietro. Les deux premières audiences, mardi et mercredi, sont essentiellement consacrées à des actes de procédure. Mercredi, il sera question de la constitution de partie civile du Sénat, une décision rare prise par Pietro Grasso, le président de la chambre haute italienne, qui a justifié son geste en évoquant un « devoir moral ». Parmi les témoins appelés à la barre par l’accusation figurent d’anciens poids lourds de la politique italienne, tels Romano Prodi et Antonio di Pietro, mais également deux ex-sénateurs qui avaient été approchés par les émissaires du Cavaliere. Lors de l’enquête préliminaire au procès, De Gregorio avait expliqué aux enquêteurs avoir reçu du Cavaliere deux millions d’euros en liquide, en plusieurs versements, et un million supplémentaire sur le compte de son mouvement politique, Italiens du monde. Les avocats de Berlusconi devraient, quant à eux, faire valoir que la corruption de sénateur n’existe pas, chaque parlementaire étant en théorie libre de son vote. « Je pense que ce sont les autres qui vont devoir se défendre. Nous sommes sûrs de l’innocence de Berlusconi dans ce procès », a déclaré à l’AFP-TV Michele Cerabona, un des avocats de Berlusconi.   Le Point

Nouvelles technologies

Selon une compagnie d’assurance, l’iPad mini est le terminal le plus fragile. A l’heure actuelle, rares sont les smartphones et tablettes tactiles à vanter une forte résistance aux chutes et aux chocs. C’est d’autant plus vrai pour l’iPad mini d’Apple, qualifié par une compagnie d’assurance de terminal le plus fragile. Et cette compagnie d’assurance se trouve être SquareTrade Europe, spécialisée dans les extensions de garantie de terminaux électroniques, tels que les smartphones et tablettes tactiles. Elle a publié la liste des « gadgets les plus fragiles au monde », et c’est la tabletted’Apple dans sa version mini qui a décroché la première place du classement. Pour autant, SquareTrade Europe n’a pas mené de tests dits « scientifiques » pour établir son classement. En place de cela, la société a tenté de reproduire des comportements d’utilisation classiques, des situations de la vie réelle. Quelques terminaux ont été lâché de hauteurs considérables, avant d’être immergés dans l’eau. Ensuite, c’est là que les notes furent données, et le classement établi. Comme on vous le disait, c’est l’ipad mini d’Apple qui a décroché le bonnet d’âne, en se positionnant comme le terminal le plus fragile. Il fut suivi par le Galaxy S4 de Samsung, puis par l’iPad Air, et le Galaxy S3, là encore de Samsung. Pour souligner le côté fragile des produits d’Apple, on notera que l’iphone 5C se trouve à la 5ème position du classement, puis l’iPhone 5S à la 8ème place. Au total, les terminaux de la firme de Cupertino trustent 4 des places de ce top 10.  Gizmodo

The Mask : on a détecté le plus redoutable des logiciels espions. C’est l’histoire d’un logiciel malveillant qui répond au doux nom de Careto, « masque » en espagnol. Et c’est le labo de Kaspersky, une société russe de sécurité informatique, qui vient de révéler son existence. Careto serait entré en fonction en 2007. Il aura donc sévi sept ans avant que les chercheurs de Kaspersky ne neutralisent ses serveurs de commande au mois de janvier dernier. The Mask fait partie de ce que les experts en cybersécurité appellent les APT, acronyme pour advanced persistent threat ou « menace avancée persistante ». Soit une attaque informatique particulièrement ciblée, sophistiquée et durable. « The Mask est un ensemble d’APT d’élite. C’est l’un des meilleurs que j’ai jamais vu », a déclaré le directeur des recherches de Kaspersky Costin Raiu lors d’une conférence de presse ce lundi 10 février. C’est en repérant des tentatives d’attaques contre ses propres produits que la célèbre société a découvert Careto. La spécificité de ce dernier était de pénétrer les systèmes informatiques grâce à du spear-phishing, autrement dit l’envoi de messages de hameçonnage personnalisés à un nombre limité d’utilisateurs triés sur le volet. Depuis ces mails, les attaquants renvoyaient leurs cibles sur des sites contenant un malware particulièrement sophistiqué. Celui-ci profitait en effet de failles extrêmement rares, dites 0-day (inconnues auparavant et donc pas corrigées) pour s’introduire dans la plupart des systèmes d’exploitations courants : Windows bien entendu, mais aussi Mac OS, Linux et probablement iOS et Android. Une fois installé sur un ordinateur, un mobile ou une tablette, Careto était en mesure de siphonner toutes les données de la machine : trafic réseau, conversations Skype, frappes sur le clavier, captures d’écran, clefs cryptées, configurations VPN.  01Net

Un iPhone aurait coûté 3,5 millions de dollars en 1991. Un blogueur du site TechPolicyDaily, Bret Swanson, s’est lancé dans un comparatif de l’évolution du coût des différents composants d’un iPhone entre 1991 et aujourd’hui. Le résultat est éloquent. Selon son évaluation, le prix à débourser aurait été de 3,56 millions de dollars, soit 2,6 millions d’euros, pour obtenir les fonctions d’un smartphone du niveau d’un iPhone 5S actuel en 1991. En 1991, un disque dur de 1 gigaoctets (Go) coûtait aux alentours de 10 000 dollars, contre environ 4 cents aujourd’hui, note Bret Swanson. A la même époque, « 1 Go de mémoire flash, ce qu’utilise l’iPhone, aurait coûté quelque chose comme 45 000 dollars ou plus. Aujourd’hui, il revient à 55 cents. L’iPhone 5S a 32 Go de mémoire flash, 32 Go multipliés par 45 000 dollars égale 1,44 million ». Le processeur d’Apple produit 20,5 millions d’instructions par seconde. En 1991, un PC utilisant le microprocesseur 80486SX de l’époque (16,5 millions d’instructions par seconde, ou MIPS) aurait coûté 3 000 dollars, indique le blogueur. « En 1991, le prix par MIPS était de l’ordre de 30 dollars. Donc 20 500 MIPS de 1991 aurait coûté environ 620 000 dollars. » En 1991, une connexion téléphonique mobile, pour des communications de base, coûtait environ 100 dollars par kilobit/s. La vitesse de l’iPhone atteint aujourd’hui 15 Mb/s, ce qui fait donc 1,5 million de dollars. Bret Swanson précise que ces calculs ne comprennent pas le coût de l’appareil photo, du système d’exploitation ou des différentes applications. Dans tous les cas, les technologies de l’époque n’auraient pas permis de miniaturiser tous ces composants à la taille d’un smartphone, « ou même d’un réfrigérateur ». Vendu entre 700 et 900 euros en magasin, le coût de production de l’iPhone 5S est de 191 dollars pour sa version 16 Go. La déclinaison 32 Go 200 dollars et la 64 Go 210 dollars.  Le Monde

 

le2minutes.com

 

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires