Flash-news : Trente en un du « 18 février 2014

Flash-news : Trente en un du « 18 février 2014

370
0
PARTAGER

Le Maroc reste à la vice-présidence de l’OCDE. Le Maroc renouvelle son mandat en tant que vice-président du Comité directeur du Centre de développement de l’OCDE. Il y siègera aux cotés de l’Afrique du Sud, de la Corée du Sud, de l’Indonésie, du Mexique, de la Norvège, du Pérou, du Royaume Uni et de la Turquie, indique un communiqué de l’ambassade du Maroc en France. Selon cette même source, cette reconduction « traduit la reconnaissance des avancées du Maroc et l’intérêt de l’OCDE pour un partenariat et une coopération renforcée avec le royaume ». Membre à part entière du Bureau du Centre de développement de l’OCDE depuis 2009, le Maroc joue un rôle dynamique au sein de cette instance et a développé des liens très étroits avec les pays membres et non membres de l’OCDE qui y siègent. Par ailleurs, le Maroc participe activement aux travaux du Comité de l’investissement, du Comité des politiques de développement territorial et du Comité de la gouvernance publique et assure la coprésidence de l’Initiative MENA-OCDE pour la gouvernance et l’investissement à l’appui du développement depuis 2009. Le 360

Un nouveau roi pour l’Afrique? En prévision de la prochaine tournée du Roi Mohammed VI en Afrique, une émission consacrée au Maroc, parue dans la version électronique du « Journal du Dimanche » (lejdd.fr), met en avant le rôle de premier plan que le joue désormais le Royaume, notamment à travers sa contribution dans les efforts internationaux pour la résolution des crises en Afrique. Sous l’intitulé « Un nouveau Roi pour l’Afrique? », cette émission présentée par François Clemenceau, rédacteur en chef du service International du JDD, dans sa rubrique « Le grand angle diplo », souligne que la nouvelle tournée royale en Afrique « illustre un regain d’activité diplomatique et économique du Royaume du Maroc sur l’ensemble du Continent noir ». Sur le plan diplomatique, l’émission met l’accent notamment sur l’assistance militaire et logistique accordée par le Maroc à la France dans la gestion des crises au Mali et en Centrafrique, soulignant, par ailleurs, la contribution du Royaume, aux côtés des Etats-Unis aux efforts de médiation du processus de paix israélo-palestinien. Sur le plan économique, l’émission souligne l’importance qu’accorde le Roi à la propulsion du Royaume sur la scène internationale en tant qu’acteur agissant. Dans ce cadre, l’émission se fait l’écho de l’invitation adressée au Roi Mohammed VI par le président américain Barack Obama, pour prendre part au 1er sommet USA-Afrique, prévu cet été aux Etats-Unis. Une mention particulière a été, par ailleurs, accordée à la volonté du Maroc de se positionner en tant qu’un des vecteurs du développement en Afrique. Sur ce registre, il est rappelé l’annulation par le Maroc, depuis l’année 2000, des dettes des pays africains les plus pauvres ainsi que leur exonération des droits douaniers. Actu-maroc

Algérie – Abdelaziz Rahabi invité du direct de Radio M ce mardi. La situation politique est de plus en plus incertaine en Algérie. Le passage en force pour un 4e mandat du président Bouteflika se précise, mais n’est pas encore assumé par les principaux intéressés. La sortie ce lundi de Mouloud Hamrouche qui rappelle l’armée à ses engagements démocratiques et invite à un nouveau consensus institutionnel, tend à laisser penser que la crise et l’impasse sont là. L’invité du direct de radio M, le talk de la web radio de Maghreb Emergent, reçoit un homme qui peut aider à démêler les écheveaux. Abdelaziz Rahabi, est un acteur éclairé de la scène politique nationale, doublé d’un communicateur professionnel. Diplomate au long cours, spécialiste de la sphère hispanique dans le monde, ministre de la communication éphémère sous l’ère Bouteflika, avec lequel il s’est vite brouillé, Abdelaziz Rahabi viendra dire aux auditeurs de Radio M son interprétation de la conjoncture politique. L’ancien diplomate a régulièrement, et de manière précoce, alerté l’opinion nationale sur le projet de maintenir le président Bouteflika au pouvoir au-delà d’avril 2014. Il a combattu l’idée d’une révision de la constitution qui change les règles du jeu et institue une prorogation de mandat de 5 ans à 7ans, afin de permettre la poursuite du mandat présidentiel sans passage par les urnes. Un projet qui a finalement était abandonné par les partisans de Bouteflika 4 . Donnant un contenu opératoire à son engagement, Abdelaziz Rahabi a récemment déclaré qu’il soutenait la candidature de Ali Benflis à l’élection présidentielle. Avec les journalistes de Radio M, El Kadi Ihsane et Abed Charef, Abdelaziz Rahabi sera interpellé sur les stratégies des candidats dans les cas, de plus en plus probable, d’une candidature de Abdelaziz Bouteflika.  Maghrebemergent

L’agenda royal au Mali. Le roi aura un agenda très chargé lors de sa première étape du périple africain. Au Mali, le souverain s’adressera pour la première fois aux Maliens du haut de leur Parlement pour véhiculer un message de paix et de soutien. Mohammed VI exprimera ainsi son appui au dialogue entre le gouvernement malien et le mouvement indépendantiste d’Azawad pour une paix durable. Il évoquera aussi la prédisposition du Maroc à accompagner l’économie malienne pour amorcer sa relance et l’étayera par plusieurs conventions de partenariats qui seront signés devant les deux leaders du Maroc et du Mali. Une visite historique en perspective.  Les Eco

Economie

Commerce et services. L’Aleca, une menace pour 45% des opérateurs. Les professionnels du secteur des services et du commerce sont sur le qui-vive. Les plus avertis savent ce qui les attend avec l’Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) entre le Maroc et l’Union européenne. S’il y a en effet un secteur qui a le plus de raisons de s’inquiéter à propos de cet accord, ce serait bien celui des services. D’ailleurs, ce n’est pas par hasard que ce secteur est l’un des derniers à être concerné par le processus de libéralisation des échanges avec l’UE. Il représente, en effet, entre 54 et 60% de l’économie marocaine et pas moins de 70% de l’économie de l’Union. Ce qui en dit long sur l’ampleur de cette ouverture. Autre motif d’inquiétude des opérateurs : la libéralisation des services suppose une convergence de la réglementation marocaine vers la réglementation européenne. Or, ont noté les intervenants lors d’une rencontre-débat organisée la semaine dernière à Casablanca par l’Association marocaine des exportateurs (Asmex) et la Fédération du commerce et des services, cette harmonisation réglementaire n’arrive pas à s’imposer, puisque certains pays de l’UE ne la respectent pas (Cf. Le Matin du 15 janvier 2014). C’est ce qui explique les résultats d’une enquête de la Fédération du commerce et des services auprès des opérateurs sur les enjeux de l’Aleca pour les secteurs du commerce et des services et leurs exportations. Ainsi, selon cette enquête, les perceptions des opérateurs sur cet accord sont globalement négatives. Ainsi, près de 45% des initiés considèrent l’Aleca comme une menace, et seulement 20% y trouvent une opportunité pour leur entreprise. Cette investigation fait également ressortir un manque d’information à propos de l’accord, puisque près d’un tiers des chefs d’entreprises n’en connaissent pas le contenu. Dans le détail, cette enquête a sondé l’opinion des opérateurs sur cinq thématiques : échanges, volet juridique, opportunités, droit d’établissement et emploi.  Le Matin

Aéroports: Trafic aérien en hausse de 15 % en janvier. Les aéroports du Royaume ont enregistré une hausse de 15,67 % du trafic aérien en janvier 2014 par rapport à la même période de l’année précédente, selon des données de l’Office national des aéroports (ONDA). Cette hausse est attribuée à la progression du nombre de passagers qui est passé d’un million 99.282 en janvier 2013 à un million 271.588 en janvier 2014. L’aéroport international Mohammed a enregistré 615.479 passagers, suivi de l’aéroport Marrakech-Menara (285.369) et de l’aéroport Agadir Al-Massira (112.033). Ce bond a été accompagné d’une hausse du trafic aérien commercial au niveau national (11,61 %) et international (16,09). Par ailleurs, les aéroports du Royaume ont enregistré 12.079 mouvements d’avions, soit une hausse de 13,56 % par rapport au mois de janvier 2013. La progression des mouvements d’avions s’établit à 49,48 % pour l’aéroport Mohammed V, suivi de l’aéroport Marrakech Menara (19,67 %) et l’aéroport Agadir Al Massira (7,73 %). Pour sa part, le volume du fret aérien est en baisse de 4,56 % avec 4150,23 tonnes en janvier dernier contre 4348,54 durant la même période de l’année écoulée.  Aujourd’hui

L’intégration économique thème du 3è forum des entrepreneurs maghrébins à Marrakech. Le 3e forum des entrepreneurs maghrébins placé sous le thème « l’intégration économique: un pacte de prospérité partagé » débute lundi à Marrakech avec la participation des cinq organisations patronales des pays de l’Union du Maghreb arabe (UMA) et de plusieurs acteurs économiques et institutionnels de la région. Les travaux de ce forum porteront sur diverses questions ayant trait à la relance de l’intégration économique maghrébine qui seront discutées en sessions plénières et en ateliers thématiques. Les sessions plénières seront axées sur « Combien coûte le non Maghreb? », « Comment réussir l’intégration régionale? Benchmark et échange d’expériences », « Investir dans un pays maghrébin autre que le sien: témoignages croisées d’entrepreneurs, et « Aperçu sur l’initiative maghrébine du commerce et de l’investissement. Dans les sessions thématiques, les participants aborderont les sujets suivants: « Comment parachever la convergence douanière et réglementaire? », « Intégration logistique: le nécessaire maillage pour la réussite du commerce »,  » Quel marché du travail et quel dialogue social maghrébins », « Construire le Maghreb de l’énergie » et « Les services comme support à l’intégration maghrébine ». Le 3é forum connaîtra, à l’ouverture des travaux, la présence de plusieurs personnalités dont Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement marocain, Christine Lagarde, directrice général du Fonds monétaire international (FMI), Habib Benyahia, secrétaire général de l’UMA et Simon Gray, directeur du département Maghreb au groupe de la Banque mondiale. Le Forum est organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), au nom de l’Union maghrébine des employeurs (UME).  Maghrebemergent

Les entrepreneurs maghrébins en conclave à Marrakech. Les travaux de la 3ème édition du Forum des entrepreneurs maghrébins se sont ouverts, lundi 17 février à Marrakech, avec la participation d’une pléiade d’acteurs économiques et institutionnels des cinq pays du Maghreb. Cet évènement, organisé à l’initiative de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) qui préside l’Union maghrébine des employeurs (UME), vise à relancer l’intégration économique de l’Union du Maghreb arabe (UMA), à travers une initiative du secteur privé.
Au menu de cette rencontre de deux jours figurent plusieurs ateliers thématiques au cours desquels des intervenants des cinq pays du Maghreb, d’Afrique et d’Europe discuteront de questions essentielles, telles que le coût du non-Maghreb, l’intégration logistique, le Maghreb de l’énergie, l’emploi et le dialogue social intra-maghrébin et la convergence douanière et réglementaire.   Aujourd’hui

Social

Des visas Schengen plus accessibles aux étudiants marocains diplômés en France. Tous les étudiants marocains récemment titulaires d’un diplôme obtenu en France et équivalent au minimum au niveau master auront droit à un visa Schengen d’au moins d’un an, à compter du 1er mars prochain, a annoncé samedi l’ambassadeur de France au Maroc, Charles Fries. A l’occasion de l’ouverture du salon des études en France, organisé les 15 et 16 février à Rabat, l’ambassadeur a indiqué que cette mesure de facilitation reflète un nouvel état d’esprit, celui de répondre aux attentes exprimées par les diplômés marocains de France. Cette mesure permettra également aux nouveaux diplômés de revenir en France une fois rentrés au Maroc a-t-il poursuivi avant d’ajouter que la France est “plus que jamais attractive pour tous ceux qui s’y sont formés et qui veulent y revenir régulièrement”. Plus de “32.000 étudiants marocains sont présents en France, et ils y représentent le plus fort contingent d’étudiants étrangers, devant les étudiants chinois et algériens a précisé Charles fries.  Le Mag

Au lendemain de la Saint-Valentin : Un adolescent se suicide à Khouribga à cause de Facebook. La ville de Khouribga est endeuillée suite à la disparition de Ilyass G., un jeune adolescent qui s’est suicidé dimanche. Le jeune homme de 17 ans s’est jeté du pont d’Assa, dans le quartier d’El Massira à Khouribga. L’information a choqué plus d’une personne, que ce soient les amis d’Ilyass, ses voisins ou ses camarades de classe. Selon les premières informations recueillies, la cause de ce suicide n’est autre qu’une jeune fille. Ilyass lui aurait avoué son amour. Elle se serait moqué de lui, en lui affirmant qu’elle était plutôt intéressée par son meilleur ami. La jeune fille aurait également publié sur sa page Facebook la conversation dans laquelle Ilyass lui avouait son amour. La capture d’écran accompagnant cet article est le dernier statutFacebook publié par Ilyass peut avant son suicide. La jeune fille a, quant à elle, désactivé son profil sur le réseau social.  Aufaitmaroc

Maroc : des migrants lancent un nouvel assaut contre la frontière à Melilla. Environ 200 immigrants subsahariens ont lancé lundi matin un assaut contre la frontière grillagée qui sépare l’enclave espagnole de Melilla du territoire marocain. D’après les autorités locales, environ 50 clandestins sont parvenus à franchir le dispositif de sécurité. Lundi à 05H30 GMT, environ 200 immigrants ont lancé un assaut contre la frontière et un peu plus de 50 d’entre eux ont réussi à passer, selon la préfecture de Melilla. Cette nouvelle tentative d’entrée en force sur le sol européen témoigne de la forte pression migratoire à laquelle est soumise Melilla, une ville autonome espagnole enclavée en territoire marocain, comme celle de Ceuta, où au moins 14 migrants sont morts le 6 février. Confirmant cette nouvelle tentative, les autorités locales marocaines ont ajouté que huit migrants blessés par les fils barbelés avaient été brièvement hospitalisés à Nador, ville proche de l’enclave, et qu’une soixantaine de clandestins avaient été interpellés. Ceuta et Melilla constituent les deux seules frontières terrestres entre l’Afrique et l’Europe. Des centaines de migrants venus d’Afrique subsaharienne se regroupent régulièrement aux portes de ces deux enclaves, du côté marocain, attendant le moment propice pour tenter de passer en force. À Melilla, les assauts visent la frontière terrestre, marquée par un triple grillage de sept mètres de haut, tandis qu’à Ceuta, les migrants tentent de passer par le poste-frontière ou par la plage voisine.  Jeune Afrique

Maroc/route: légère baisse du nombre de morts après un triste record. Le nombre de personnes tuées sur les routes marocaines, parmi les plus dangereuses au monde avec plus de 10 décès quotidiens, a diminué en 2013, repassant sous la barre des 4.000 morts, selon des chiffres officiels publiés lundi. Cette baisse a atteint plus de 8%, avec 3.705 morts, faisant suite à une année 2012 qui avait constitué un triste record. Le royaume avait en outre connu durant cette même année le pire accident de bus de son histoire (42 morts) sur la route reliant Marrakech et Ouarzazate (sud). D’après le bilan fourni lundi par le ministère du Transport à la veille de la « Journée nationale de la sécurité routière », le nombre des accidents a, en revanche, connu une hausse de près de 2%. Le gouvernement a annoncé à plusieurs reprises vouloir engager une lutte sans merci contre ce fléau, alors que l’entrée en vigueur en 2010 d’un nouveau code de la route n’avait pas permis d’inverser la tendance. Pour l’heure, les mesures annoncées consistent essentiellement en un renforcement des contrôles ou encore en un programme spécial d’aménagements des infrastructures les plus sensibles sur la période 2014-17, pour un montant de 250 millions d’euros. D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’insécurité routière au Maroc représente un « coût socio-économique » d’un milliard d’euros par an, soit près de 2% du PIB national.  Le Point

Brigade de la sécurité scolaire à Meknès. La lutte contre la violence dans le milieu scolaire s’intensifie à Meknès et de manière originale. La préfecture de police de Meknès a doté sa brigade de la sécurité scolaire d’un bureau, situé au quartier Hay El Mansour, destiné à accueillir les élèves victimes de violence, les conseiller et les orienter juridiquement. Cette unité dont la création constitue une première au niveau national, reçoit également les parents d’élèves et les représentants de la société civile, pour débattre des questions en relation avec les fléaux menaçant le milieu scolaire comme le harcèlement sexuel, la cybercriminalité, l’utilisation des drogues et des psychotropes, etc. Il s’agit aussi de traiter les affaires de violence en milieux scolaires avec la discrétion requise pour éviter les représailles aux élèves victimes de violences. «C’est facile pour un élève de parler des violences qu’il subit dans un centre d’écoute avec des experts que de se plaindre à la direction du collège ou du lycée et même au commissariat, parce que le risque des vengeances est très important», explique une jeune lycienne. La brigade de la sécurité scolaire mène par ailleurs avec succès diverses actions dans le cadre de la 2e édition de la campagne régionale de sensibilisation sur les différentes formes de violence en milieu scolaire à Meknès, résultant d’un partenariat entre la sureté nationale et le ministère de l’Éducation nationale. «Nous visitons chaque jour un établissement et nous discutons avec les élèves sur les différentes formes de violence qui peuvent les détruire à jamais», indique le commissaire, Mohamed Châchoue, chef de la cellule de sensibilisation à la sécurité scolaire, relevant de la préfecture de police de Meknès, lors d’une rencontre organisée au lycée collégial Zerktouni à Meknès le 30 janvier. Ciblant l’ensemble des établissements de la cité ismaélienne, cette campagne qui se poursuivra jusqu’à la fin de l’année scolaire est destinée aux élèves de tous les cycles de l’enseignement public et privé. «Nous tenons à travers ces actions à asseoir une politique de prévention qui repose sur l’implication des associations de parents d’élèves, des enseignants et des responsables des établissements scolaires dans la lutte contre la violence.   Le Matin

Art & Culture

Le marocain Youness fait sensation sur l’émission française The Voice. Une voix douce qui perpétue la tradition maghrébine du Raï et une présence qui ne laisse point indifférents les membres de jury de l’émission française The Voice. Samedi dernier, Youness, un Marocain, a réussi à émerveiller la scène de The Voicequi, comme son nom l’indique, prône la voix et rien que la voix. Avec une interprétation aussi belle qu’intelligente du morceau « Abdelkader » du groupe 1,2,3 Soleil (Khaled, Rachid Taha et Faudel) pour son audition à l’aveugle, Youness, 30 ans, a réussi à faire tourner les têtes mais surtout Garou et Mika, lesquels n’ont pas hésité à buzzer. Youness El Guezouli que le public marocain connaît depuis des années à travers l’émission Casting Star, a choisi d’intégrer l’équipe de Mika, mettant toutes les chances de son côté pour une meilleure représentation du Raï qu’il a choisi comme musique de prédilection; mais également pour s’aventurer dans d’autres styles que le chanteur est bien prêt à explorer. Il faut rappeler que si Youness a réussi son audition à l’aveugle, il a créé un énorme buzz sur les réseaux sociaux en France et ailleurs où le mot YOUNESS a été celui le plus twitté pendant toute la soirée du samedi. Signalons finalement que Younes a déjà à son actif un premier album, et continue, actuellement, de travailler sur le deuxième, tout en préparant un été bien garni: concerts et festivals entre autres.  Le Mag

Génération Mawazine: Place au casting. Cette année, plus de 237 chanteurs et groupes tenteront de remporter la finale du concours Génération Mawazine, prévue le 28 mars prochain. En attendant, il faudra passer l’obstacle des castings qui débuteront à Marrakech le 22 février. Le gagnant de la compétition se verra offrir un contrat de management de cinq ans avec à la clé l’enregistrement d’un album tous les deux ans. Il aura également l’occasion d’interpréter ses chansons sur la scène de la 13e édition du Festival Mawazine (du 30 mai au 7 juin 2014), ainsi que lors de la tournée spéciale Génération Mawazine en 2015. Pour rappel, l’association Maroc Cultures organise, depuis 2006, le concours Génération Mawazine.  Le 360

Game of Thrones. Un détonnant cocktail historique. Rendez-vous à partir du 17 février sur le site de Courrier internationalpour explorer l’univers deGame of Thrones. Depuis que la chaîne américaine HBO l’a adaptée pour le petit écran, l’œuvre de George R. R. Martin est devenue un phénomène culturel mondial. La série (en français, Le Trône de fer) sert de métaphore pour commenter ici la donne politique, là le jeu diplomatique. Il était naturel, dans ces conditions, queCourrier internationals’empare du sujet. Et vous livre le meilleur des articles parus dans la presse étrangère. Même si [la célèbre romancière britannique] Hilary Mantel n’a pas encore commencé le troisième volume de sa trilogie consacrée à Thomas Cromwell, on peut être assuré que plusieurs développements n’y figureront pas : Cromwell ne précipitera pas une guerre civile ; il ne trahira pas le mari de la jeune fille avec laquelle il a été élevé et dont il est amoureux ; il n’échappera pas au billot. Sa chute est écrite. On ne peut tromper les livres d’Histoire. Le Cromwell de Mantel est aussi lié à l’inéluctabilité de sa perte qu’un prisonnier au chevalet. Bien sûr, sous la plume d’un grand écrivain, le fait que le lecteur connaisse déjà le destin d’un personnage peut faire monter la tension. Malgré tout, le plaisir qu’on éprouve à suivre un récit sans savoir ce qui va arriver est un plaisir fondamental. [Le 31 mars] verra le retour sur nos écrans de télévision d’une série qui, comme les deux ouvrages sur les Tudor de Mantel, récompensés par le Booker prize, explorent les plaisirs et les périls de l’ambition politique. Dans la bande-annonce de la troisième saison de Game of Thrones [Le Trône de fer], on entend la voix de l’acteur Aiden Gillen définir le chaos comme une échelle : « Monter, c’est tout ce qu’il y a à faire. »  Courrier International

Salon du livre: Remise du prix Agrana à Yves Bonnefoy. Le prix Argana décerné par la maison de la poésie au Maroc « Bayt Achiir » est revenu cette année au poète français Yves Bonnefoy. Le prix attribué lors d »une cérémonie solennelle, organisée samedi soir au Salon international du livre de Casablanca (SIEL), est une reconnaissance méritée pour l’œuvre de ce « poète de la présence par excellence’ », comme l’a qualifié en peu de mots l’ancien Président de l’Union des Ecrivains Marocains, le poète Hassan Nejmi. De même, le ministre de la culture, Mohamed Amine Sbihi, a apprécié l’attribution de ce prix, soulignant que ce choix porte une double signification. « D’abord, c’est une manière d’inciter les poètes marocains à puiser dans l’expérience riche et exceptionnelle de ce grand nom de la poésie française et favoriser ainsi une convergence des expériences poétiques. Et en second lieu, il s’agit de primer l’œuvre de ce poète qui a, non seulement enrichi le répertoire poétique français, mais bien au-delà au niveau universel et ce, pendant au moins 60 années de création », a-t-il dit. Un parcours exceptionnel durant lequel Yves Bonnefoy s’est distingué par son style profondément humain et sans fioritures, a souligné, pour sa part, Najib Khoudari, Président de « Bayt Achiir », ajoutant que l’expérience et l’œuvre du poète primé, enrichies également par ses contributions dans les domaines de la critique littéraire, la philosophie et la traduction, méritent à plus d’un titre cette consécration.   Menara

Sport

Talib révoqué du Wydad. Le match WAC-Hassania aura décidément été fatal dans la carrière de Talib. En effet, Le360 a appris que le bureau exécutif du club de Casablanca a décidé de remercier son entraîneur Abderrahim Talbi à l’issue de cette défaite, samedi dernier, à Agadir par 1-0 pour les gadiris. Selon des sources concordantes, la décision a été prise à l’unanimité par les membres du bureau, et ce malgré l’opposition de Hamid Hassani. Ce dernier a vivement insisté pour que Talib reste en place. Le club devrait tenir une réunion, ce lundi, afin de désigner le nom du nouveau coach qui succédera à Talib.  Le 360

Une course pour célèbrer la journée contre le cancer de l’enfant. La 3è édition de la course Terry Fox, d’une distance de 5 km, a été disputée, dimanche à Rabat, en célébration de la journée internationale de lutte contre le cancer de l’enfant. Placé sous l’égide de la Fondation Lalla Salma – Prévention et traitement des cancers, en coopération avec l’Ambassade du Canada, l’association « L’Avenir » des parents et amis des enfants atteints du cancer dont la présidence d’honneur est assurée par SAR la Princesse Lalla Meryem et l’association Femme Réalisations et valeurs, cet événement sportif et humanitaire, dont le coup l’envoi a été donné par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ouzzine, a pour objectif de collecter des fonds destinés à la recherche scientifique sur le cancer en vue d’améliorer les conditions médicales et socio-affectives des enfants atteints. Cette course-marche, dont les points de départ et d’arrivée étaient l’hôpital d’enfants de Rabat, a connu la participation de plus de 1000 personnes notamment des membres de missions diplomatiques accrédités à Rabat, des athlètes, des acteurs de la société civile et des citoyens de tout âge. L’ambassadeur du Canada au Maroc, Mme Sandra McCardell ayant pris part à cette course, a indiqué dans une déclaration à la MAP, que tous les dons récoltés resteront au Maroc et seront versés à l’association l’Avenir, ajoutant que le choix du Maroc pour abriter cet événement pour la troisième fois, est motivé par l’ouverture du Royaume, sa stabilité et hospitalité, mais aussi par le dynamisme de sa société civile. De son côté, la double championne du monde et médaillée olympique, Nezha Bidouane, a loué cette initiative qui apporte de l`aide aux enfants malades, notant que la lutte contre le cancer requiert la conjugaison des efforts de toutes les parties concernées pour atténuer la souffrance des personnes atteintes et venir en aide à leurs familles. Une compétition, qui selon Bidouane, permet, aux personnes atteintes du cancer d’entretenir une activité physique, vivement recommandée par les médecins aux patients quel que soit leur âge.  Menara

Capitaine Benatia fait le bonheur de son coach. Ce dimanche soir, l’AS Roma de Mehdi Benatia n’a pas fait de détails face à la Sampdoria de Gênes pour le compte de la 24e journée de Serie A (3-0). En l’absence de Totti et De Rossi, le défenseur marocain a porté le brassard de capitaine pendant 73 minutes avant de quitter la pelouse à cause de douleurs. Comme d’habitude, le Lion de l’Atlas a fait un grand match et a contribué à cette large victoire qui a permis aux Romains de glaner trois précieux points et se rapprocher ainsi du leader, la Juventus de Turin. A l’issue du match, son coach, Rudi Garcia a déclaré : « En l’absence de Totti et De Rossi, Benatia mérite le brassard de capitaine. C’est un grand défenseur et il parle bien italien. J’ai de la chance d’avoir des joueurs expérimentés comme Benatia dans mon équipe… Mehdi est au top de sa forme actuellement. Nous avons définitivement la meilleure défense en Italie… », a conclu le technicien français.  Mountakhab

Le Raja connait son prochain adversaire en Ligue des Champions. Après sa double victoire face aux Diamonds Stars (6-0, 1-2), le Raja de Casablanca affrontera au second tour de la CLA, la formation de Horaya. Le club guinéen, s’est qualifié au tour suivant aux dépens des Mauritaniens de Nouadhibou (1-1, 0-3). En championnat local, Horaya occupe le 7e rang du classement général. Notons que le match aller aura lieu entre le 28 février et le 2 mars, alors que le match retour se jouera entre le 7 et le 9 mars.   Mountakhab

L’OCK l’emporte face à la RSB. Ce dimanche, l’Olympique Club de Khouribga s’est imposé à domicile (1-0) face à la Renaissance Sportive de Berkane en marge de la 17e journée de Botola Pro 1. Lors de cette rencontre assez équilibrée, ce sont les Chevaliers de Khouribga qui sont parvenus à tirer leur épingle du jeu grâce à Jawad Yamiq qui trompera la vigilance du gardien et des défenseurs Berkanis d’une puissante tête à la 31e minute de jeu. La désorganisation des Orange Boys ne leur permettra pas de revenir à la marque et le score restera inchangé jusqu’à la fin de la partie. Notons que cette rencontre a été marquée par l’expulsion d’Ibrahim Largou (OCK) durant le temps additionnel de la rencontre.   Mountakhab

RSA-AC Milan: Jaadi veut regagner le tournoi de Viareggio. L’équipe espoir de RSC Anderlecht s’est qualifiée hier pour la deuxième fois consécutive à la finale du tournoi international de Viareggio après sa victoire difficile face à Palerme (1-1, 5 t.a.b. à 3). Contacté par nos soins il y a quelques minutes, le milieu de terrain marocain, Nabil Jaadi s’est dit très heureux de cette victoire surtout qu’en Belgique personne n’y croyait vraiment: « Le fait de rejouer une deuxième finale ici même à Viareggio est un exploit pour Anderlecht, car au début du tournoi on était favori , mais au club, tout le monde pensait qu’on allait être éliminé en phase de groupe», nous a-t-il confié. Et d’ajouter concernant la rencontre de demain qui les opposera au Milan AC comme l’année dernier : « Tout le monde attend l’affiche de demain après la correction de l’année passée 3-0. Ça sera physiquement sûrement plus difficile piur nous que pour le milan AC vu que nous jouerons notre 7e match e tandis qu’ils n’en ont disputé que 4.   Mountakhab

International

Une pénurie de chocolat se profile dans le monde. Dégustez vos tablettes de chocolat, vous pourriez bientôt en manquer! Une conjonction de phénomènes a déjà provoqué une flambée du prix de la fève de cacao et pourrait aboutir à plus long terme à une pénurie de la précieuse matière première. La demande de chocolat ne cesse de croître en raison notamment de l’arrivée massive de nouveaux consommateurs en provenance des pays émergents. «La demande pour cette gourmandise explose, en particulier dans les marchés émergents, où les consommateurs s’enrichissent. Et les producteurs du monde entier luttent pour pouvoir produire suffisamment de cacao afin que le chocolat continue de couler à flots», indiquait récemment le très sérieux Wall Street Journal . Au cours de 2013, le monde a consommé pour la première fois plus de quatre millions de tonnes de cacao, 32% de plus qu’il y a dix ans. Une flambée de la demande qui a fait grimper le prix de la précieuse denrée de plus de 9% depuis le début de l’année et de près de 40% en un an.  Le Figaro

Etats-Unis : à 19 ans, elle reconnaît avoir commis plus de 22 meurtres. Miranda Barbour a confié au journal local de Pennsylvanie avoir tué plus de 22 personnes. La jeune femme de 19 ans a été arrêtée avec son mari en décembre 2013 pour le meurtre d’un quadragénaire. A seulement 19 ans, Miranda Barbour confesse avoir commis plus de 22 meurtres. L’affaire commence en décembre 2013 : la jeune américaine et son époux Elytte Barbour sont arrêtés et écroués après le meurtre d’un quadragénaire. Au moment de son arrestation, elle a avoué être la seule responsable de ce crime. Elle a rencontré la victime, Troy LaFerrara, via le site de petites annonces, Craigslist. La jeune femme lui a alors proposé une relation sexuelle tarifée. « Je me souviens de tout », a-t-elle expliqué au Daily Item, un journal local de Sunbury (Pennsylvanie). « J’avais l’impression de regarder un film. » « Je lui ai dit que j’avais 16 ans ». Cependant, « il m’a répondu que c’était d’accord. S’il m’avait dit l’inverse, je l’aurais laisser partir ». L’adolescente a fait d’autres révélations choquantes au média. « Quand j’ai atteint le nombre de 22 victimes, j’ai arrêté de compter », a-t-elle confessé. Miranda Barbour a expliqué que ce meurtre était le dernier d’une série d’homicides qu’elle aurait commis dans tout le pays et surtout en Alaska. Après les confessions de la jeune fille, la police a enquêté sur les meurtres non élucidés qui ont eu lieu ces dernières années dans tous les Etats où elle a séjourné. Miranda Barbour a confié qu’elle avait été agressée sexuellement quand elle avait 4 ans par un membre de sa famille. La mère de la jeune fille a raconté au Daily Item que le mari de sa sœur a été arrêté et emprisonné pour abus sexuel sur un mineur.  Seneweb

Ouganda : La loi anti-homosexualité promulguée. Après avoir dans un premier temps refusé de promulguer mi-janvier une nouvelle loi durcissant considérablement la répression des personnes homosexuelles, le Président ougandais la signera finalement. C’est ce qu’a annoncé lundi le porte-parole du gouvernement, Ofwono Opondo. Yoweri Museveni a annoncé sa décision vendredi devant des membres du parti au pouvoir, le NRM (Mouvement national de résistance), a indiqué le porte-parole. « Cette loi est très populaire à la fois au Parlement et auprès de la société ougandaise (…). Le Président est sous forte pression à domicile pour signer la loi », a-t-il ajouté, sans préciser quand le texte serait promulgué. La loi en question, votée à une majorité écrasante le 20 décembre 2013 par le Parlement ougandais, prévoit notamment la prison à vie pour les récidivistes. Pourtant en janvier, le porte-parole de la Présidence ougandaise, Tamale Mirudi, avait expliqué que le Président ne promulguerait pas la loi, non pas parce qu’il approuvait l’homosexualité mais parce que « ces personnes ont le droit d’exister ». M. Mirudi était allé plus loin en indiquant que « le chef de l’Etat considérait que (les gays) étaient malades mais que la répression n’était pas un remède ». Sauf que la semaine dernière, Museveni a expliqué avoir changé d’avis après consultation d’un groupe de scientifiques mis en place par le ministère de la Santé pour étudier l’homosexualité et la génétique chez les êtres humains.  Afrik.com

Un copilote détourne son avion sur Genève et demande l’asile. Le copilote d’un long-courrier de la compagnie Ethiopian Airlines a détourné son appareil sur Genève, lundi, alors que l’avion assurait la liaison entre Addis-Abeba et Rome. L’homme a profité de l’absence du commandant de bord, qui s’était rendu aux toilettes, pour s’enfermer dans le cockpit et prendre le contrôle du Boeing 767 qui transportait 202 personnes à son bord. Le copilote n’était pas armé et a déclaré qu’il se sentait menacé dans son pays avant de demander l’asile politique à la Suisse. C’est lui-même qui a déclenché l’alerte au détournement d’avion sur le transpondeur de l’appareil, qui a été escorté par des chasseurs de l’armée italienne. L’avion a tourné de longues minutes au-dessus de Genève avant de se poser, le copilote étant engagé dans un dialogue avec le contrôleur aérien de l’aéroport au sujet de sa demande d’asile politique. Il s’est rendu à la police une fois l’avion posé.  Libération

Soudan du Sud : 2007 corps ramassés dans Bor. D’innombrables vautours tournoient dans le ciel bas de la ville fantôme de Bor, au Soudan du Sud, où des milliers de cadavres attendent encore une sépulture. Certains gisent encore là où ils sont tombés, depuis le mois de décembre. Leurs membres se sont racornis sous un soleil de plomb, découvrant des os desséchés et tordus comme du bois de chauffage. L’AFP relève que malgré l’odeur pestilentielle et la tâche titanesque que représente l’inhumation de milliers de morts, l’avocat spécialisé dans les droits de l’Homme, Michael Mayen, a entrepris d’enterrer autant de morts que possible. En effet, Michael Mayen est bien décidé compter les victimes, malgré l’odeur pestilentielle et la tâche titanesque que représente l’inhumation de milliers de morts, selon les estimations de responsables locaux et de l’ONU. Equipé seulement d’un gant en coton blanc et de bottes en caoutchouc, Michael Mayen évacue les cadavres des rues de Bor, les soustrayant aux crocs des chiens et aux becs des rapaces. « Nous avons commencé à ramasser les corps le 27 janvier et nous en avons jusqu’à présent collecté 2 007 », dit Michael Mayen, près d’un endroit où 134 personnes viennent d’être enterrées, relève l’AFP. « J’ai été malade pendant trois jours, mais je ne pouvais pas m’arrêter. Je ne pouvais pas laisser les corps », raconte-t-il. D’autres sacs blancs contenant des corps s’alignent encore le long des rues. Lorsqu’on les déplace, ils dégagent une odeur tellement épouvantable. A l’origine de cette tuerie, le Président Salva Kiir qui accuse son ancien Vice-président Riek Machar d’avoir intenté un coup d’Etat. Ce que ce dernier a toujours nié.   Afrik.com

Italie : Matteo Renzi chargé de former le nouveau gouvernement. Matteo Renzi s’est présenté avec dix minutes d’avance ce lundi matin au Quirinal pour être chargé par le président Giorgio Napolitano de former un nouveau gouvernement qui succède à celui d’Enrico Letta. Le maire de Florence se donnera quelques jours de consultations qui commenceront mardi avant de revenir pour informer Giorgio Napolitano du succès de sa démarche. On estime généralement dans les milieux politiques qu’il devrait être en mesure d’annoncer la composition de son gouvernement et de se présenter au Parlement dès la fin de la semaine pour recevoir la confiance. En sortant de l’audience qui a duré environ une heure et demie, Matteo Renzi a promis de mettre «toute son énergie, son enthousiasme et engagement» pour réformer l’Italie. Il a aussi insisté sur le fait que son mandat «couvrait la durée de la législature», c’est-à-dire jusqu’en 2018. Et il a présenté son calendrier des réformes: «Dès février, la réforme électorale et celle du Sénat. En mars, le pacte pour l’emploi. En avril, la réforme de l’administration publique et la dé-bureaucratisation de l’économie.» Cette impatience à brûler les étapes se confrontera aux difficultés qui ne manqueront pas de surgir. Les premières épines apparaissent déjà. À commencer par la composition de son gouvernement. Matteo Renzi souhaite reprendre les alliés qui figuraient dans le gouvernement de coalition d’Enrico Letta, mais les berlusconiens dissidents posent des conditions. Leur chef de file Angelino Alfano, qui était vice-président du Conseil et ministre de l’Intérieur avec Letta, demande un pacte écrit d’engagements que Matteo Renzi devrait souscrire.   Le Figaro

Nouvelles technologies

Pourquoi ne faut-il pas mettre directement la photo d’enfants disparus sur Facebook. A l’ère des réseaux sociaux, poster la photo d’un enfant disparu sur facebook semble être la première étape faite par les parents; mais cette décision parfois « hâtive » pourrait avoir des conséquences indésirables, selon la police belge. Ainsi, la fondation Child Focus et la police belge viennent de demander aux parents dont un enfant a fugué ou est porté disparu de ne pas mettre de photos de manière impulsive sur les réseaux sociaux. En effet, selon la presse belge, la police et la fondation Child Focus souhaitent que les parents les appellent en premier lieu avant d’agir sous le coup de l’émotion, ce qui peut parfois avoir des conséquences indésirables. « Dès qu’une disparition est annoncée publiquement, ça peut entraîner de sérieux désavantages », explique Alain Remue de la Cellule des personnes disparues de la police fédérale belge. « Ces annonces sur internet resteront disponibles longtemps sur le réseau. Et elles peuvent avoir l’effet contraire à celui espéré, puisque l’enfant pourrait justement ne plus oser revenir à la maison », ajoute-t-il rapporté par Le Soir.  Le Mag

Pet Alert, Animalerte.org… Internet au secours des animaux perdus. Pet Alert, Soschienperdu.com, Animalerte.org … les défenseurs des animaux, de plus en plus nombreux à se lancer sur le web dans la recherche des animaux perdus, ont déjà permis de retrouver des milliers de chiens et chats via les réseaux sociaux. “En un an, plus de 8.000 chiens et chats ont été retrouvés dans tous les départements de France grâce à Pet Alert, notre réseau de diffusion d’avis de recherche sur Facebook”, se réjouit Clémence Dequé, responsable de la communication de Pet Alert. “Chaque département possède sa page Facebook. Les gens postent leurs annonces à travers un message privé où nous leur demandons d’indiquer des informations simples : nom de l’animal, sa photo, leurs coordonnées téléphoniques… L’information s’affiche sur la page de nos abonnés dans leur fil d’actualité régional ce qui facilite les recherches en local”, explique-t-elle. Pour retrouver les animaux au plus vite, ce site a mis en place le 1er janvier un réseau de “Patrouilleurs” dans le Haut-Rhin: un groupe de 90 bénévoles effectuent des recherches sous forme de battues quand un animal s’est échappé. “Grâce à leur mobilisation rapide, ce dispositif a déjà permis de retrouver plusieurs chiens en quelques jours”, affirme-t-elle. Créé en août 2012, le réseau Pet Alert touche plus de 1,6 million de personnes et compte plus de 130.000 membres. Vous avez perdu ou trouvé un animal ? Utilisez le service d’annonces proposé par la Fondation 30 millions d’Amis pour le décrire précisément. On y découvre notamment la photo de “Jazz”, un chat croisé chartreux, disparu le 7 février dans le Gard comme celle d’un chien cavalier king charles, trouvé lui le 9 février dans le Nord. “Avant internet, on passait des annonces dans notre émission télévisée à la rubrique +Sos animaux perdus+. C’est d’ailleurs comme ça que François Mitterrand a retrouvé son labrador qui s’était sauvé de l’Elysée et qu’on a retrouvé dans le XIXe arrondissement !”, raconte Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 millions.  lnt

De quoi les Google bus sont-ils le symptôme ? Mercredi 22 janvier, les protestations anti-Silicon Valley qui se multiplient depuis le printemps 2013 en Californie ont franchi une nouvelle étape quand plusieurs manifestants s’en sont pris à un salarié de Google, Antholony Levandowski, qui travaille sur le projet de voiture autonome. Les manifestants ont bloqué son domicile et distribué des tracts le dénonçant à ses voisins. Comme l’explique en détail Jérôme Marin de Silicon 2.0 (@jeromemarinsf), qui témoigne que les opposants ont mené une enquête très fouillée et détaillée sur cet employé, tel un rappel des données que Google accumule sur chacun d’entre nous. Jusqu’à présent, ces protestations se sont surtout attaquées aux bus Google, des bus privés de luxe qui transportent matins et soirs les travailleurs riches, jeunes et éduqués de San Francisco jusqu’à la Silicon Valley, rapporte le LA Times. Mais pas seulement. Plusieurs manifestations publiques ont eu lieu devant les sièges de certaines sociétés de la Valley ou dans la rue, devant les bâtiments publics, rapporte encore Jérôme Marin dans un autre article. Tant et si bien qu’aujourd’hui San Francisco semble s’être dressé contre la Silicon Valley, explique Corine Lesnes sur Le Monde.fr (@BicPictureCL). Pour Julia Carrie Wong de Salon.com (@juliacarriew), les autobus privatisés de Google (mais aussi de Facebook, Genentech, Apple, Yahoo et d’autres) sont devenus le symbole de la discorde. Pour ces sociétés, ils sont un outil de recrutement et un outil de travail, permettant de prolonger la journée de travail de leurs employés (tous sont très confortables et proposent tout l’équipement pour travailler connecté pendant les longues heures de trajets dans une métropole où la circulation est souvent très difficile). Pour les opposants, ils sont le symbole de la gentrification de San Francisco, qui se fait au détriment du transport public (cela est dû au fait que ces autobus empruntent les lignes de bus publiques, qu’ils s’arrêtent aux mêmes arrêts ; ce qui a des effets d’engorgement sur le reste du réseau) comme s’ils étaient le signe avant-coureur du risque de sa privatisation.  Le Monde

 

 

 

le2minutes.com

 

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires