Flash-news : Trente en un du « 2 avril 2014

Flash-news : Trente en un du « 2 avril 2014

339
0
PARTAGER

Le Premier ministre critique la chaîne Tv publique 2M. Au Maroc, le Premier ministre accuse la chaîne de télévision 2M de « saper l’action du gouvernement ». Au cours d’un meeting du Parti de la justice et   du développement dont il est par ailleurs le secrétaire général, Abdelilah Benkirane a critiqué la ligne éditoriale du média d’Etat. Pour lui, 2M « voue une hostilité à l’expérience gouvernementale ». Le Premier ministre en veut pour preuve le traitement de l’information sur la grève des 26 et 27 mars dernier, lancée par la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc. Selon 2M, ce mouvement a été une « réussite ». Or le chef du gouvernement déclare que le taux de participation n’a pas dépassé 11%. Il s’appuie sur les données tenues par son ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, qui assure pourtant la tutelle de la chaîne de télé. Bien avant que M. Benkirane ne devienne le Premier ministre du Maroc le 29 novembre 2011, des divergences de vue existaient déjà entre lui et la chaîne 2M. Agenceecofin

Le conseil de l’Europe ouvre un bureau au Maroc. Le Maroc et le Conseil de l’Europe ont signé mardi, à Bruxelles, un accord en marge du 4e sommet UE-Afrique, portant sur l’ouverture au royaume d’un bureau   du dit Conseil, a appris Le360. L’objectif étant de raffermir les liens de coopération entre les deux parties et de coordonner la mise en oeuvre des priorités de coopération dans différents domaines, notamment celui relatif aux droits de l’homme. Cet accord au Maroc est une avancée importante dans les relations avec cette structure importante de l’Union européenne. le360

Immigration clandestine : Les projets du Maroc confrontés au défi humanitaire. Alors qu’ils ne sont pas moins de 30.000 clandestins actuellement au Maroc, la plupart attendant un hypothétique passage vers l’Espagne, le Maroc a annoncé en septembre un programme de “régularisation exceptionnelle” des sans papiers et de “mise à niveau” de son cadre juridique et institutionnel.   Trois avant-projets sur le droit d’asile, la traite d’êtres humains et l’immigration sont ainsi en cours d’élaboration et doivent être présentés au Parlement, dont la session de printemps s’ouvre à la mi-avril. “Le Maroc devient un pays d’installation, il a toujours été un pays de transit. C’est nouveau”, a expliqué sur RFI le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, décrivant “une réponse foncièrement basée sur les droits de l’Homme”. Symbole du changement de cap engagé, Human Rights Watch (HRW) a récemment signalé la fin des refoulements vers l’Algérie, d’où se font l’essentiel des entrées selon Rabat. Dix organisations humanitaires ont toutefois alerté, le 25 mars, sur “l’arrivée quotidienne” à Rabat “de dizaines puis de centaines de migrants déposés par des bus réquisitionnés par les forces de l’ordre”. Débordée, l’une d’elle, Caritas, a même dû fermer son centre. “Nous espérons que les conditions seront bientôt réunies pour rouvrir”, a déclaré à l’AFP son président, Vincent Sibout. “Parmi les personnes transférées, il y a un certain nombre de blessés graves : la semaine dernière, un migrant est arrivé avec le côté ouvert et il avait ses viscères qui commençaient à sortir.” Vincent Sibout, président de Caritas. Et d’expliquer que son organisation était davantage spécialisée dans “l’accompagnement” que dans l’aide médicale. “Le personnel était désemparé”, a-t-il insisté. Dans la nuit de vendredi à samedi, à la suite d’un énième assaut à Melilla, des centaines de migrants sont à nouveau arrivés à la gare routière de Rabat. Aufaitmaroc

Droits des enfants en 2014: Le Maroc toujours à la traîne. Beaucoup reste à faire pour promouvoir les droits des enfants au Maroc. Dans son dernier rapport sur la situation des droits des enfants en 2014 intitulé «Chaque enfant compte, dévoiler les disparités, promouvoir les droits de l’enfant», l’Unicef relève de nombreuses carences et des disparités de taille entre le milieu urbain et rural. Celles-ci sont perceptibles en analysant tant les indicateurs économiques que ceux relatifs à l’éducation, la santé, l’accès à l’eau potable… En examinant les indicateurs de base, notamment la mortalité des moins de 5 ans, le rapport note que le nombre annuel de décès est encore élevé. Celui-ci s’est chiffré à 23.000 en 2012. L’accès à l’eau potable et l’assainissement constituent un sérieux problème en milieu rural. A ce sujet, le rapport mentionne que 61% des Marocains en milieu rural ont accès à l’eau potable contre 98% en milieu urbain. Toujours selon le document, ils ne sont que 52% dans le rural à avoir accès aux installations sanitaires. Ces disparités sont palpables au niveau des naissances assistées. Dans le rural, l’Unicef relève que durant la période 2008-2012, seulement 55% des naissances sont assistées par un personnel soignant qualifié contre 92% en ville. L’autre sujet qui fâche est le travail des enfants.Il touche encore 8% des jeunes. Rappelons à ce sujet que les dernières statistiques du Haut-Commissariat au Plan (HCP) font état de 123.000 enfants âgés de 7 à 15 ans en situation de travail en 2011. Quant au mariage des mineurs, le rapport mentionne qu’ils sont 3% à s’être mariés à l’âge de 15 ans.    Aujourd’hui.ma

Economie

La CGEM plaide pour une « industrialisation » du Maroc. Rabat – La CGEM, par la voix de son vice-président, Salah Eddine Kadmiri, a plaidé pour l’amélioration de la compétitivité de l’économie marocaine, qui passe, selon lui, par l’établissement d’une relation partenariale entre l’Etat et les   entreprises, l’industrialisation et par le renforcement du tissu des PME. « Pour améliorer la compétitivité, il faut établir une relation partenariale entre l’Etat et les entreprises, découlant d’une vision économique forte, où chacun assume ses responsabilités. Notre conviction est que la compétitivité doit passer par l’industrialisation et il faut s’intéresser fortement au tissu des PME », a indiqué Salah Eddine Kadmiri, dans un entretien publié mardi sur les colonnes de l' »Economiste », cité par la MAP. Dans ce cadre, le responsable patronale a souligné l’urgence d’accélérer la dynamique d’amélioration de la compétitivité des entreprises marocaines et d’industrialisation de l’économie nationale, relevant l’importance du renforcement durable et rentable des parts de marché des entreprises, aux niveaux national et international. « L’étude sur les leviers de la compétitivité fait ressortir des difficultés structurelles sur l’ensemble des facteurs, lesquels doivent être traités dans leur globalité », a-t-il lancé. « Nous devons changer de paradigme, pour que l’Etat devienne moteur et partenaire de la compétitivité des entreprises », a estimé M. Kadmiri, notant que la compétitivité passe également par le renforcement de l’engagement du secteur privé sur les facteurs internes via la mise à niveau des organisations. Interrogé sur l’état d’avancement de l’étude sur la compétitivité, il a fait savoir que qu’elle compte 29 mesures prioritaires, alors que celle sur le modèle de partenariat prévoit des actions à court et moyen terme et a identifié les moyens pour assurer l’intégration de la PME et son ancrage aux grandes entreprises. Le Mag

Startup Weekend. Le point de départ se fera à Khouribga. L’évènement Startup Weekend est de retour au Maroc pour l’année 2014. Ainsi, l’association Startup Maroc et son partenaire OCP Entrepreneurship Network organisent, du 4 au 6 avril prochains, la première étape de la 10ème édition   Startup Weekend, qui aura lieu à l’Ecole Nationale des Sciences Appliquées de Khouribga (ENSAK). Etalée sur 54 heures d’initiation à l’entrepreneuriat, cette compétition a pour objectif de permettre à des porteurs de projets de par le monde de travailler en équipe tout en se faisant coacher par des professionnels pour concrétiser leur idée de startup, et en validant leur business modèle. Cette étape de lancement sera aussi une occasion pour sensibiliser aux enjeux de l’entrepreneuriat et célébrer les actions entreprises par les différents acteurs et associations pour la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et de l’innovation à travers le pays. «A cette occasion, Startup Maroc, en partenariat avec Capital Consulting, procéderont au lancement d’une étude sur le thème : «Pour une stratégie nationale pour un écosystème favorable à la création de Startups au Maroc», ainsi qu’au lancement d’une Web TV pour la promotion des startups marocaines», précise l’association. Une table ronde est aussi prévue afin de débattre autour du thème : «Comment construire et dynamiser un écosystème national de startups innovantes?». Notons enfin que, Startup Maroc a organisé neuf qui ont réuni plus de 1000 participants et pas moins de 300 idées de startup. Le Matin

Accord de partenariat entre la BMCE et le groupe financier coopératif «Mouvement Des Jardins». Un accord de partenariat a été signé récemment entre la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE Bank) et le premier groupe financier coopératif du Canada, la Fédération des caisses   DesJardins dénommée «Mouvement DesJardins», destiné à favoriser un rapprochement avec la communauté marocaine et les Investisseurs Maroco-Canadiens. Signé en marge des Assemblées générales annuelles de ce Groupe qui se sont tenues les 28 et 29 mars dernier au Québec (Canada), ce type de partenariat s’inscrit dans une volonté plus globale de la part de la Fédération des caisses DesJardins de se rapprocher des différentes communautés culturelles vivant au Québec, indique lundi un communiqué de la BMCE, en soulignant que cet accord contribuera à faciliter les besoins des Marocains résidant au Québec, en matière de transactions bancaires, ainsi que l’intégration des nouveaux arrivants marocains dans leur pays d’accueil, en leur donnant accès à des conditions bancaires améliorées, à leur avantage, rapides et sécuritaires. Maghrebemergent

Développement de la RAM en Afrique: La trentième destination desservie en juin 2014. Le développement de la Royal Air Maroc (RAM) en Afrique se poursuit. La compagnie atteindra cette année sa trentième destination. Le marché à conquérir n’est autre que le Tchad où la RAM desservira à partir de juin prochain N’Djamena. Cette nouvelle ouverture aérienne offrira à la compagnie nationale des fréquences additionnelles pour atteindre 100 fréquences hebdomadaires vers l’Afrique subsaharienne. Cette montée en puissance n’est pas fortuite, puisque la vision de la RAM s’inscrit dans la lignée des orientations royales visant à «triompher de l’afro-pessimisme». «Notre ouverture sur le marché subsaharien a pour message de soigner la perception de la RAM dans le continent. La RAM est par définition africaine et notre ambition est d’être perçus de plus en plus dans notre réalité : celle de première compagnie de l’Afrique», souligne Driss Benhima, président-directeur général de la Royal Air Maroc, lors d’une rencontre avec la presse tenue lundi 31 mars à Casablanca. M.Benhima a, à cette occasion, dressé un tableau du positionnement de la compagnie dans les régions subsahariennes. Une stratégie qui a attribué à la RAM le titre de deuxième compagnie d’Afrique de par son chiffre d’affaires. La RAM, qui offre près de 290 possibilités de connexion avec l’Europe par jour, transporte environ un million de passagers vers l’Afrique dont 80% en continuation.    Aujourd’hui.ma

Marchés publics, le nantissement change de règles. Un nouveau projet de loi, qui a été finalisé conjointement par le ministère des Finances et la Trésorerie générale, change substantiellement les règles du nantissement des marchés publics. En plus de la simplification des modalités de notification des actes liés au nantissement des marchés, la loi projetée «renforce le droit à l’information du bénéficiaire du nantissement, sécurise les règles et les procédures d’exécution des nantissements et procède à la réhabilitation de la valeur juridique de l’attestation des droits constatés», indique la mouture finale de la loi.    Les Eco
Le cabinet mondial d’avocats Eversheds s’installe au Maroc. Selon un communiqué du cabinet Eversheds, les deux bureaux seront dirigés par son partenaire « Eversheds CWA Maroc » suite à un accord conclu entre les deux parties. L’ouverture de ces deux offices s’inscrit dans le cadre de la stratégie panafricaine du groupe Eversheds qui veut renforcer sa présence au Maroc et établir une plateforme destinée à servir les intérêts de ses clients en Afrique. Eversheds CWA Maroc devra offrir ses conseils et services à des clients nationaux et internationaux dans un large éventail d’industries, y compris les services financiers automobiles, maritimes et de l’ingénierie industrielle. Il propose également des services aux entreprises publiques et privées, ainsi qu’aux institutions financières, couvrant tous les aspects du droit des affaires, tels que le droit des sociétés, le droit commercial, le droit fiscal, le droit de la concurrence et le droit immobilier. « En tant que porte d’entrée de l’Afrique du Nord, le Maroc est un marché important pour les investisseurs et les acteurs du développement en Afrique », affirme M. Boris Martor, directeur du pôle du continent africain du groupe Eversheds qui dispose de nombre de bureaux répartis à travers le monde. Le groupe Eversheds rejoint ainsi la liste des cabinets d’avocats de renommée internationale installés déjà au Maroc tels Allen & Overy, Baker & McKenzie, Clifford Chance et Norton Rose Fulbright.    Atlasinfo

Social

“Tcharmil” à Casablanca : Six individus arrêtés, l’enquête se poursuit. Le chef du service préfectoral de la police judiciaire à Casablanca, Abdelilah Essaïd, a annoncé mardi l’arrestation de trois individus, soupçonnés être à l’origine du phénomène “Tcharmil”, et des photos diffusées sur des   pages spécifiques sur Facebook. Alors que les identités de deux individus n’ont pas été révélées, la troisième personne a accordé à la presse quelques explications, qui concordent parfaitement avec les informations révélées par les autorités locales. Originaire du quartier populaire de Sbata, ce jeune homme de 22 ans, arrêté dimanche, nous affirme que leur mouvement est “pacifique”. Selon lui, les images qui circulent sur une dizaine de page Facebook ne lui appartiennent pas. Mais il affirme qu’un administrateur aurait utilisé ces images pour alimenter le contenu desdites pages. Répondant à la question de notre envoyé spécial, s’agissant des sabres et des coutelas, l’interpellé a affirmé que “en ce qui me concerne, l’image prise par un ami, et qui a fait le tour des pages du réseau social, ne montre qu’un petit couteau qu’on utilise à la maison”. Toutefois ses deux amis auraient avoué avoir confectionné des sabres et couteaux. L’enquête de la police judiciaire a mené les éléments de la brigade criminelle à un magasin de ferronnerie situé à Derb Soltan, où trois individus fabriquaient des sabres et coutelas. Les personnes arrêtées, qui n’ont pas démasqué leurs clients, ont affirmé toutefois que le prix de ce genre de sabres peut atteindre 400 dirhams pièce. La préfecture de police du Grand Casablanca compte poursuivre ses enquêtes. Son communiqué de lundi affirmait “que les images qui inquiètent les Casablancais ne seraient pourtant que des mises en scène.” Une information confirmée par la personne arrêtée, qui affirme avoir fait appel au génie de ‘Photoshop’. Aufaitmaroc

Fièvre Ebola, le ministère marocain de la santé se veut rassurant. « Le ministère de la Santé tient à informer l’opinion publique que le Maroc est indemne de la maladie de la fièvre hémorragique à Ebola dont 112 cas ont été enregistrés récemment en Guinée », souligne le communiqué.   Par mesure de précaution, et conformément aux dispositions du Règlement Sanitaire International, le ministère de la Santé suit de près la situation épidémiologique mondiale, et renforce le contrôle sanitaire au niveau des points d’entrée, en collaboration avec les autorités portuaires, notamment l’aéroport Mohammed V de Casablanca, ajoute-t-on de même source. Le ministère met en place également les conditions nécessaires à la mise sous surveillance médicale des voyageurs en provenance de pays touchés par cette flambée épidémique et qui présentent des signes de fièvre hémorragique. L’épidémie qui sévit actuellement en Guinée a fait 70 décès, selon le dernier communiqué de l’Organisation mondiale de la Santé. Le virus, qui provoque des « fièvres hémorragiques » tire son nom d’une rivière du nord de la République démocratique du Congo où il a été repéré pour la première fois en 1976. Le taux de mortalité est estimé à 90% chez l’homme. Ce virus de la famille des Filoviridae (filovirus) compte cinq espèces (Zaïre, Soudan, Côte d’Ivoire, Bundibugyo et Reston). Il se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus des sujets infectés. Certains scientifiques soupçonnent cependant la possibilité d’une contamination par les voies respiratoires. Menara

Un enfant victime d’ « une lame tranchante » dans un biscuit. Un enfant de dix ans a été admis à l’Hôpital Ibnou Rochd de Casablanca après avoir croqué un biscuit contenant « une lame tranchante ». C’est ce qu’indique un communiqué de l’Association Casablancaise de Protection du Consommateur   (Uniconso) parvenu mardi à la rédaction de Menara. D’après le certificat médicolégal cité par la même source, l’enfant aurait constaté la présence d’une lame tranchante d’environ 2cm de long alors qu’il mastiquait le biscuit. Admis pour des soins aux urgences pédiatriques, un traitement antitétanique lui a été administré. Il s’agirait, selon le communiqué, de « gaufrettes au cacao de marque S, fabriqué par un industrielle marocain connu dans le domaine agro alimentaire ». L’Uniconso précise par ailleurs que l’emballage du produit incriminé ne contient ni date de production, ni date de péremption. Le numéro de lot ne figure pas sur l’emballage, la seule référence inscrite est le code à barre. Menara

Ville de Casablanca : Le projet “Wessal Casablanca-Port” est lancé. “Projet innovant qui marque une impulsion stratégique et de portée structurante réservant une place de choix à une offre culturelle originale et à des espaces écologiques de proximité”, les différents volets relatifs à “Wessal Casablanca-Port”, premier d’une série de projets déployés par Wessal Capital, ont été   présentés mardi à Casablanca au Roi Mohammed VI. “Wessal Casablanca-Port” vise la reconversion d’une partie de la zone portuaire de Casablanca sur une superficie globale de 12 ha pour un coût de 6 milliards de DH (MMDH) et qui entraînera un grand chantier de mise à niveau impactant l’ensemble de Casablanca. On évoque notamment la création d’un nouveau centre urbain à l’échelle de la ville et de son agglomération, et la mise en valeur du quartier historique de la Médina et de son littoral touristique. Les dimensions locale et humaine du projet, à travers la création d’espaces publics et de zones vertes, permettront une meilleure appropriation de l’environnement par les Casablancais et donneront un souffle durable au renouveau de la capitale économique. Au volet culturel et scientifique, sont prévues la réalisation d’une grande Cité des sciences et une bibliothèque scientifique, a indiqué le directeur général du Fonds marocain de développement touristique (FMDT), Tarik Senhaji. Une enveloppe budgétaire complémentaire de 300 millions de DH sera consacrée par Wessal Capital aux prochaines phases du projet de réhabilitation de l’ancienne Médina qui vise d’améliorer les conditions de vie des populations, de rehausser le cadre bâti de la cité, et de préserver le patrimoine historique et culturel de la métropole. Aufaitmaroc

Fortes pluies et vents forts mercredi dans plusieurs régions du Maroc. Des pluies ou averses orageuses localement fortes intéresseront les villes de Safi, Essaouira, El Jadida, Agadir, Ida-Outanane et Inzegane-Ait Melloul, a précisé la même source, ajoutant que des averses orageuses pourront également affecter les régions de Casablanca, Nouaceur et Settat. La Direction de la météorologie nationale a indiqué également que des vents forts de secteur sud-ouest, et dont l’intensité pourra dépasser les 70 km/h par endroits, intéresseront les régions d’Errachidia, Zagora, Figuig, Jerrada, Taourirt et Boulmane.    Menara

Ils prostituent des femmes enceintes. Les trafiquants d’êtres humains ont trouvé la technique pour transporter des femmes en Espagne sans qu’elles risquent le renvoi au pays. Ils choisissent maintenant des femmes enceintes ou avec des enfants en bas âge, quitte à ce qu’ils soient achetés pour l’occasion, afin qu’en cas d’arrestation lors du passage à la frontière elles ne puissent être renvoyées dans leur pays d’origine. C’est le fonctionnement que ce réseau de prostitution de marocaines en Espagne avait adopté. Une fois sur place, les marocaines parfois mineures étaient exploitées pour la prostitution dans les clubs espagnols. La sécurité et l’hygiène des lieux où elles étaient cloitrées étaient déplorables et elles ne pouvaient en sortir. Le réseau composé de brésiliens, nigériens, marocains et d’un malien passera devant la justice pour trafic d’êtres humains, maltraitances et autres chefs d’accusations. Six femmes ont pu être libérées et confiées à un programme d’aide aux victimes de traite d’êtres humains.    Afriquinfos

Art & Culture

Le groupe de rap IAM en concert à Mawazine 2014. Le groupe IAM se produira dimanche 1er juin 2014 sur la scène de l’OLM-Souissi à Rabat à l’occasion de la 13ème édition du Festival-Mawazine Rythmes du Monde. Pilier et vétéran du hip-hop français depuis les années 1990, les Marseillais   d’IAM ont marqué l’histoire de la musique urbaine aux côtés de NTM ou encore Assassin. Héritiers des racines new-yorkaises du rap, IAM se produit depuis plus de deux décennies avec toujours autant de succès en France et à l’étranger. En témoigne leur dernier album sorti en 2013, Arts Martiens. IAM a vu le jour en 1989, année où Philippe et Eric, rencontrés trois ans auparavant dans les studios d’une radio libre marseillaise, deviennent Akhenaton et Kheops et sortent Concept, une cassette produite avec Massilia Sound System. Le groupe enchaîne alors les premières parties de Madonna, James Brown, Public Enemy et se forge une expérience de la scène. En 1991, IAM sort son premier album, … de la planète Mars, mais c’est avec la chanson Je danse Le Mia, commercialisée en 1993 avec leur second album, Ombre et Lumière, que le groupe rencontre le succès. Le tube se vend à 500 000 exemplaires et se classe à la première place du Top 50 pendant huit semaines, du jamais vu pour un groupe de rap en France. L’album devient disque d’or et la tournée d’IAM se joue à guichets fermés avec un double Olympia qui affiche complet. lnt
La nouvelle vie de Ruby. Tandis que Silvio Berlusconi est en attente de son procès en appel, après sa condamnation à 7 ans de prison ferme pour prostitution d’une mineure, Ruby, sa partenaire, est passée à autre chose. La call-girl, d’origine marocaine, s’est en fait convertie en business-woman.   Selon le journal britannique The Telegraph (édition du 31 mars), Karima Al Mahroug, alias Ruby la voleuse des coeurs, a investi dans un resort à Mexico et acheté une propriété au Moyen-Orient. Actuellement âgée de 21 ans, mariée à Luca Risso, propriétaire d’une boîte de nuit et mère d’une petite fille de 2 ans, Ruby a échangé sa vie d’adolescente pauvre, prête à tout pour survivre, contre une vie de luxe : un compte en banque à Dubaï, des vacances de rêves sur les plus belles plages du monde et du champagne qui coule à flots. le360

Vernissage de l’exposition « Tapis Magiques 2014″ de Miguel Chevalier à Casablanca. Présentée par l’Institut Français de Casablanca, cette installation qui se déploie sur le sol et le recouvre d’un méga tapis de lumière, s’inscrit dans le cadre de la 6ème édition des Journées du Patrimoine   de Casablanca, indique un communiqué des organisateurs parvenu à la MAP. Des cellules se multiplient en abondance, se divisent, fusionnent, prolifèrent dans un rythme tantôt lent, tantôt rapide. Le tout s’agrège, se désagrège, et se déforme à une vitesse infinie. Ces univers organiques se mêlent parfois à des univers constructivistes de méga pixels, mis en avant dans des tableaux en noir et blanc, qui dégagent une impression d’instabilité, fluctuante, et glissant progressivement vers des spirales de couleurs vives et saturées. Dès lors tourbillonnent et exécutent de véritables chorégraphies sur la musique du compositeur français Michel Redolfi. Lors des déplacements des spectateurs, des perturbations dans la trajectoire de ces cellules se créent sous leurs pieds. Les courbes sinueuses ondulent et renouent avec les paradis artificiels des années 70. « Tapis Magiques » revisite par le biais de l’art numérique, la tradition de la broderie avec le point de croix, de l’art islamique, surtout de la mosaïque, qui n’est pas sans rappeler aujourd’hui la notion du pixel. Plongeant le visiteur dans l’univers magique des Contes des Mille et Une Nuits et des tapis volant, cette installation (jusqu’au 06 avril) rend hommage à l’artisanat marocain où la confection de tapis tient une place de premier ordre. Le Mag

Sport

Ultras sous surveillance: des réactions contrastées. Entre la police et les ultras, l’ambiance est tendue. Les chansons de certains de ces fans inconditionnels de football, qui sont truffées de paroles du genre « all cops are bastardos » (tous les flics sont des bâtards), illustrent leurs sentiments.   Alors quand la DGSN a annoncé la création d’une unité chargée de suivre leurs mouvements sur les réseaux sociaux, cela n’a pas surpris grand monde. Les moins surpris par cette mesure sont les ultras eux-mêmes. Surtout que pour eux, loin d’être une réaction directe à l’attaque subie par les joueurs du WAC pendant leur entraînement, il y a un peu plus d’une semaine, cette initiative est depuis longtemps dans les pipes. Et pour Simo Tebib, membre des Ultra Eagles (Raja), la création de cette unité est même tout à fait « normale ». Selon lui, certains groupes d’ultras comptent parmi leurs membres des éléments qui basculent dans la violence lors des déplacements. Loin de vouloir importer la culture des ultras au niveau mondial, une culture où la violence a souvent sa place, Tebib appelle de ses vœux sa marocanisation. « On prend ce qui est bien: les tifos, l’encadrement des membres, le soutien des joueurs pendant les matches. Mais on est des Marocains, des musulmans, et on rejette la violence » précise-t-il. h24info

FRMF: Le candidat Lekjaa a choisi ses lieutenants. Les premières informations commencent à filtrer sur la composition de la liste de Fouzi Lekjaa. A six jours des dépôts des candidatures à la présidence de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), le président de la Renaissance   Berkane aurait choisi Mohamed Boudrika, le président du Raja Casablanca, en tant que 1er vice-président et Mohamed Abroun, le patron du Moghreb de Tétouan, pour le poste de 2e vice-président, selon des sources concordantes. Il est important de rappeler que la liste Lekjaa est la seule à avoir fait acte de candidature et que le vote lors de l’assemblée générale est fixé au 13 avril. le360

MU sauve les meubles. David Moyes a fait la tête au coup de sifflet final, mais franchement, on l’imagine plutôt soulagé. Alors que tout le monde s’attendait à ce que le Bayern fasse la loi à Old Trafford, mardi soir en quart de finale aller de la Ligue des champions, les Red Devils sont   parvenus à tenir tête au champion d’Europe en titre et ont su préserver leurs chances de qualification pour le match retour à l’Allianz Arena grâce à un match nul (1-1). Ce résultat satisfait au fond tout le monde, car si Manchester United n’est pas mort, c’est bien le Bayern qui aura un léger avantage au retour grâce au but inscrit à l’extérieur par Bastian Schweinsteiger. Reste que les Bavarois auraient pu espérer mieux. Fidèles à leurs habitudes, les hommes de Pep Guardiola ont rapidement pris le jeu à leur compte en première période, multipliant les passes pour tenter de trouver la faille dans l’arrière-garde mancunienne (78% de possession à la mi-temps). Robben plaçait une de ses fameuses frappes enroulées du gauche tout près du poteau de De Gea dès la 8e minute, avant que Müller manque de très peu de reprendre un centre de Ribéry 3 minutes plus tard (11e). Les centres se multipliaient d’ailleurs devant la cage mancunienne, mais le Bayern, avec Müller seul en pointe, manquait trop de présence dans la surface pour tromper la défense de United. Robben retentait sa chance des 20 mètres à la 31e minute, contraignant De Gea à une superbe envolée. Mais dans la foulée, Danny Welbeck venait rappeler le Bayern à l’ordre en se procurant la plus grosse occasion de la première période : seul face à Neuer, il piquait trop mollement son ballon, repoussé par le portier allemand. Quel gâchis pour les Red Devils, tant cette énorme occasion semblait inespérée… L’Equipe

Tour du Maroc de cyclisme: la 27e édition du 4 au 13 avril 2014. La 27e édition du Tour du Maroc de cyclisme sera organisée du 4 au 13 avril avec la participation d’équipes nationales et internationales d’Afrique, d’Asie, d’Europe et du Canada. Pour le président de la Fédération royale marocaine de cyclisme, Mohamed Belmahi qui s’exprimait lundi à Casablanca au cours d’une conférence de presse, la 27e édition traversera six régions du Maroc et dix villes et des centaines de commune rurales sur une distance de 1.526 kms, répartis en dix étapes. Cette édition connaitra la participation de 3 équipes nationales et de 20 équipes représentant 17 pays dont la France, le Canada, le Luxembourg, l’Italie, la Turquie, l’Espagne, le Portugal, la Russie, l’Allemagne, la Suisse, l’Argentine, l’Arabie Saoudite, l’Algérie, la Libye et l’Erythrée, a-t-il ajouté. La caravane du Tour du Maroc 2014 comprendra 300 individus dont 120 coureurs répartis en 20 équipes de 6 coureurs chacune, 60 techniciens et 22 membres du comité d’organisation ainsi que 8 arbitres, outre les journalistes et les invités. Itinéraire du Tour du Maroc 2014: 1ère étape: El Jadida – Safi (165 km). 2ème étape: Safi – Essaouira (140 km). 3e étape: Essaouira- Agadir (182 km). 4e étape: Tiliouin – Ouarzazate (180 km). 5e étape: Ouarzazate – Tinghir (170 km). 6e étape: Tingir – Errachidia (137 km). 7e étape: Errachidia – Midelt (126 km). 8e étape: Midelt – Meknès (155 km). 9e étape: Meknès – Rabat (164 km). 10e et dernière étape: Rabat – Casablanca (120 km).    Atlasinfo

Le Standard refuse la suspension proposée pour Carcela. Le Standard et Mehdi Carcela refusent « bien évidemment la proposition de 3 matches de suspension (et 500 euros d’amende) », du Parquet de l’Union belge au milieu de terrain marocain exclu dimanche par l’arbitre Serge Gumienny contre Anderlecht (1-0). « Ils comparaitront ce mardi devant la Commission des Litiges », précise en effet un communiqué du club liégeois publié sur son site officiel. La proposition d’un match de suspension (+ une amende de 300 euros) au T2 Ivan Vukomanovic, exclu de la zone neutre pour critiques envers l’arbitrage, est en revanche agréée. Le Standard se déclare par ailleurs « étonné de cette proposition sévère, et sera attentif à ce que la cohérence des décisions des juridictions fédérales soit respectée ». Il « respecte pleinement l’indépendance du Parquet de l’Union Belge », mais fait observer que « la Commission des Litiges d’Appel, organe qui possède le pouvoir de décision final au sein de la procédure liée aux suspensions dans le football rémunéré, a posé une norme claire la semaine derrière en jugeant adaptée une suspension d’une rencontre pour le geste du joueur Ruytinx (OHL, ndlr) sur le joueur Diandy (Mons, ndlr). Cette norme imposée par l’instance suprême pour un geste intentionnel plus grave (selon le Standard, ndlr) que celui de Carcela devra être prise en compte dans l’ensemble des cas futurs », iniste le communiqué.    Sport-Maroc

International

UE : La délivrance des visas Shengen bientôt plus rapide ? La commission européenne (CE) a proposé mardi de nouvelles mesures destinées à raccourcir et simplifier considérablement les procédures de délivrance de visas d’accès à l’espace Schengen. Les principales mesures concernent   la réduction de 15 à 10 jours du délai fixé pour traiter les demandes de visa et rendre la décision à leur sujet, la possibilité d’introduire les demandes de visa auprès des consulats d’autres pays de l’UE si l’Etat membre compétent pour traiter la demande n’est ni présent ni représenté et l’introduction d’assouplissements importants pour les voyageurs réguliers, notamment la délivrance obligatoire de visas à entrées multiples, assortis d’une période de validité de trois ans. La CE propose également un formulaire de demande simplifié avec la possibilité d’introduire les demandes ‘en ligne”, des possibilités pour les Etats membres de l’UE de créer des régimes spéciaux permettant la délivrance aux frontières de visas valables 15 jours au maximum dans un seul Etat Schengen ou encore la possibilité pour les Etats membres de faciliter la délivrance de visas destinés aux visiteurs assistant à de grandes manifestations. Enfin, l’Exécutif européen suggère la création d’un nouveau type de visa (visa d’itinérance) permettant aux voyageurs en règle de circuler dans l’espace Schengen pendant un an au maximum (sans pouvoir séjourner dans un même Etat membre plus de 90 jours sur toute période de 180 jours). A travers cet ensemble de propositions, la Commission explique vouloir stimuler l’activité économique et la création d’emplois, par exemple dans le secteur du tourisme ainsi que dans ceux qui y sont liés, tels que la restauration et le transport. lnt

Tortures : la CIA a caché ses méthodes à l’Amérique. La CIA a délibérément induit l’administration et la population américaines en erreur au sujet des méthodes d’interrogatoire musclées en vigueur sous le président George W. Bush, estime un rapport du Sénat dont des responsables se   sont faits l’écho auprès du Washington Post. Dans ce document de 6 300 pages rédigé par la commission du renseignement du Sénat, la CIA est accusée d’avoir dissimulé certains détails sur la brutalité de certaines procédures, assimilées à de la torture. Elle aurait aussi exagéré l’importance des complots et des prisonniers détenus dans ses prisons secrètes. L’agence aurait également caché que certains renseignements déterminants avaient été en fait lâchés par les détenus… avant qu’ils ne soient soumis aux techniques brutales des agents américains, explique le Washington Post. Les renseignements les plus précieux sur Al-Qaida, « dont ceux qui ont mené à l’opération contre Oussama Ben Laden en 2011 », n’ont pas été obtenus grâce aux méthodes de la CIA, pointe encore le Washington Post. Ce rapport est encore confidentiel et le journal dit avoir pu divulguer ces détails grâce aux indiscrétions de responsables qui y ont eu accès. Dean Boyd, un porte-parole de la CIA, n’a pas souhaité commenter ces informations. « Nous n’avons pas encore obtenu la version finale » du texte, a-t-il dit. Le document a été bâti autour de « récits détaillés de dizaines de personnes détenues par la CIA » entre 2002 et 2006, explique encore le Washington Post. A l’époque, l’agence était aux avant-postes de la « guerre contre le terrorisme »décrétée par M. Bush et utilisait ces techniques assimilées à de la torture par de nombreux défenseurs des droits de l’homme. Le Monde

Tunisie : deux policiers écopent de 7 ans de prison pour viol. Le verdict est tombé lundi soir: sept ans de prison pour les deux agents de police jugés pour viol d’une femme tunisienne en septembre 2012. Le troisième, qui avait extorqué de l’argent au compagnon de la jeune femme a lui,   été condamné à deux ans d’emprisonnement. Radhia Nasraoui, l’une des avocates de la victime, s’est dite « très déçue » par le verdict qu’elle juge « trop clément ». Au cours de l’audience à huis clos, la défense des accusés avait réclamé un non-lieu et les policiers avaient nié le vol, accusant la jeune femme, connue sous son nom d’emprunt Meriem Ben Mohamed, de leur avoir fait des avances. L’un des policiers, selon l’avocate, a assuré que c’est la jeune femme qui avait cherché à lui faire une fellation. À l’époque, elle avait été poursuivie pour atteinte à la pudeur. Cette décision du Parquet, qui faisait passer la jeune femme du côté des accusés, avait suscité l’indignation. La jeune femme, elle, avait quitté la Tunisie pour s’installer en France. De son côté, Meriem Ben Mohamed avait livré sa version des faits dans son livre intitulé « Coupable d’avoir été violée ». Une dizaine de manifestants, dont Amina Sboui, ancienne membre tunisienne des Femen, ont manifesté leur soutien devant le tribunal. Les avocats de la victime ont déclaré qu’ils pourraient faire appel de la décision. h24info

La procureure russe qui fait fantasmer les Japonais. Un peu plus d’une semaine après sa nomination comme nouveau procureur de Crimée, Natalia Poklonskaïa était devenue une star du Net. Ni en Russie, ni en Ukraine, mais… au Japon. La vidéo de sa conférence de presse du 13 mars, publiée sur YouTube, a été vue plus de 800 000 fois en une semaine. Cette même vidéo, assortie d’un titre en japonais, a été visionnée encore 200 000 fois et a suscité un grand nombre de commentaires flatteurs pour la procureure de 33 ans. Poklonskaïa a été nommée au poste de procureur de Crimée le 11 mars. Selon ses propres dires, elle est diplômée de l’université du ministère des Affaires intérieures d’Evpatoria [ville littorale de l’est de la presqu’île de Crimée]. Elle a travaillé à Simferopol en tant que procureure intercommunale pour l’environnement, puis a été transférée au bureau du procureur général d’Ukraine, à Kiev. En février, elle décide de démissionner en raison des événements de Maïdan. Le 16 mars, au cours de sa première conférence de presse en tant que procureure de Crimée, elle affirme qu’aucune loi n’a pour l’heure été violée dans la presqu’île. Toutefois, ce ne sont pas les paroles de la procureure qui enflamment alors les internautes, mais plutôt la jeune femme elle-même. Et l’affaire ne se limite pas au succès de la vidéo. Les Japonais, transportés par la beauté de Mme Poklonskaïa, se mettent immédiatement à l’immortaliser dans… des films d’animation ! Le site Pixiv.net, consacré à la publication par les utilisateurs de leurs propres œuvres dans le style du film d’animation japonais, compte plusieurs dizaines de représentations de Poklonskaïa sous forme de reprises stylisées de certaines images de sa conférence de presse ou de variations graphiques dans l’esprit « femme félin » (Poklonskaïa y apparaît avec des oreilles de chat sur la tête).    Courrier International

Espagne: Un marocain dans le top 10 des fugitifs. La police espagnole vient de publier la liste des 10 criminels les plus recherchés dans la péninsule ibérique, selon la presse espagnole. Sur cette liste, figure un Marocain, Mehdi Alhadaf, un natif de Fkih Bensaleh, âgé de 38 ans, poursuivi pour son implication dans le meurtre, en 2005, d’un agent de la Guardia civil.    le360

Nouvelles Technologies

Le Nokia 3310 est de retour ! On en parle de plus en plus ces derniers temps. Lëkki, la marque française a un sympathique penchant de ressusciter et de remettre au gout du jour les objects technologiques emblématiques des années 90. Après s’être attaquée, entre autres, à la GameBoy Color   ou à la Nintendo 64, c’est au tour du mythique Nokia 3310 de passer entre les mains des équipes de Lëkki. Ce téléphone sorti au tout début des années 2000 a rencontré un véritable succès planétaire, notamment dû à sa réputation de téléphone indestructible. Le Nokia 3310 est disponible sur le e-shop de Lëkki au prix de 80 euros. Cinq coloris sont proposés (noir, blanc, rose, jaune et bleu) et le jeu Snake est bien évidemment installé sur le téléphone. Aujourd’hui.ma

Le Samsung S5 annonce la guerre de l’innovation au Maroc. Vendre le dernier smartphone avec l’offre la mieux adaptée en terme de prix et de débit internet n’est plus suffisant. Les opérateurs misent sur l’innovation et les objets connectés. Le marché des télécom arrivant à saturation   avec un taux de pénétration de 130% (42 millions et demi de clients) au Maroc, les opérateurs déploient toute leur imagination pour attirer des clients, notamment sur le terrain du smartphone en forte progression. La guerre de l’innovation oppose actuellement Maroc Telecom à Inwi. Les deux opérateurs communiquent en masse sur le flagship (vaisseau amiral) de ce printemps, le Samsung S5 qui sort le 11 avril partout dans le monde. Le nouveau smartphone de Samsung embarque les dernières technologies. Toutes celles que l’on retrouve dans les smartphones haut de gamme (4G, vidéo en 4K, etc.) et plus encore pour se démarquer. Le S5 est très véloce grâce à un processeur survitaminé (Qualcomm Snapdragon 801), il bénéficie d’une autonomie améliorée comparée au S4 et d’un capteur d’empreintes digitales et même d’un capteur de rythme cardiaque (vous avez dit gadget?). Bref, des « specs » impressionnantes et que vous pourrez consulter avec plus de précision en suivant ce lien. Si Méditel dispose toujours de l’exclusivité pour les iPhone, les deux autres opérateurs y vont chacun avec un argument différenciant. Il y a bien sûr les différentes offres de prix/débit internet/nombre d’heures de communication, mais la guerre se joue cette fois-ci aussi sur l’innovation hardware. h24info

Google lancera bientôt son Google Bike, un vélo autonome. « Avant de rejoindre l’équipe en charge de la Google Car, j’avais commencé avec une moto autonome, ce n’était qu’une question de temps… » C’est en ces termes que Anthony Levandowski, ingénieur chez Google et père de la   Ghostrider, la première moto autonome de l’histoire, aurait présenté le dernier projet du géant américain, la Google Bike. Plus qu’une simple bicyclette, la Bike embarque un ensemble de capteurs miniaturisés, identiques à ceux intégrés à la Google Cars, mais moins coûteux, qui lui permettent de garder son équilibre, tandis qu’un moteur électrique, alimenté par des petits panneaux solaires et un accumulateur, lui permettent de se déplacer. L’accumulateur est à lui seul le fruit d’un travail collaboratif assez incroyable, explique le blog de Google. L’équipe en charge du projet a dû faire appel au savoir-faire des ingénieurs de Makani Power, société spécialisée dans la production d’électricité grâce à des turbines éoliennes aériennes et mobiles, rachetée en mai 2013 par Google.« L’enjeu était de réussir à convertir l’énergie kinétique en énergie électrique et de la stocker de manière optimale dans un support ultra compact », explique Google. 01net

 

 

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires