Flash-news : Trente en un du « 20 fevrier 2013

Flash-news : Trente en un du « 20 fevrier 2013

308
0
PARTAGER

Polémique. Le Palais et SM le Roi « embarrassé » par la plainte contre Air France. Le Palais serait « embarrassé » par la plainte déposée par le Collectif du vol AF2497 contre Air France, suite à une mauvaise plaisanterie d’un pilote de la compagnie française sur SM le Roi Mohammed VI. A en croire L’Express, SM le Roi « Mohammed VI, qui aurait appris l’affaire par la presse, a pris soin de se distancier » de cette affaire. Le dépôt de la plainte serait « d’autant plus jugé maladroit dans l’entourage du souverain qu’il intervient à quelques semaines d’une visite officielle de François Hollande », rapporte le quotidien français ce mardi. L’incident s’était produit pour rappel le 5 décembre dernier. Pour justifier un retard dû à la présence d’un avion du roi sur la piste, un pilote qui assurait un vol Casablanca-paris, avait ironisé en demandant aux passagers mécontents d’ « adresser leurs plaintes au palais du roi Mohammed VI à Rabat ». Air France est, ainsi, assignée devant le tribunal des référés de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, le 25 février prochain. (Yabiladi)

Sahara. « La France est aux côtés du Maroc » (Luc Chatel). « La France est aux côtés du Maroc » dans l’affaire du Sahara, a affirmé mardi à Rabat le président du Groupe d’amitié France Maroc de l’Assemblée nationale, Luc Chatel, qualifiant les relations franco-marocaines de « solides et historiques, fondées sur un partenariat politique et économique ». « La France a montré qu’elle accompagnait depuis de nombreuses années le Maroc sur de nombreux sujets en particulier celui du Sahara » a ajouté M. Chatel, à l’issue d’une entrevue avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani. M. Chatel s’est en outre félicité de la conduite des réformes menées par le Maroc ainsi que de la diplomatie parlementaire entre les deux pays, ajoutant que « les parlementaires ont un rôle à jouer pour échanger les bonnes pratiques et expériences entre nos pays ». Il a, d’autre part, mis en avant le « rayonnement industriel » que connait le Royaume actuellement jugé, selon lui, très important pour la région. Dans une déclaration similaire, M. El Otmani a souligné la dimension stratégique des relations entre les deux pays qui sont enracinées dans le temps, se déclarant déterminé à œuvrer à les améliorer encore davantage au profit des deux pays. (MAP)

Maroc-Tunisie. L’ambassadeur du Maroc en Tunisie sanctionné et rappelé à Rabat. Selon l’hebdomadaire international « Jeune Afrique », Rabat vient de rappeler son ambassadeur à Tunis « immédiatement et définitivement ». « Jeune Afrique » cite à ce propos des sources bien informées dans la capitale marocaine. Cette décision marocaine sanctionnerait les interférences de l’ambassadeur dans la crise politique que traverse la Tunisie. L’ambassadeur Najib Zarouali Ouariti a apparemment quitté discrètement la Tunisie il y a quelques jours. Il y était en poste depuis 2006. Sanctionné par son gouvernement, il subit cette mesure de rappel pour s’être « immiscé de façon inacceptable dans les affaires intérieures de la Tunisie » selon les sources marocaines citées. Par ailleurs, la dernière édition de « Jeune Afrique », connait une grande diffusion à Tunis, Il faut dire qu’au delà d’un sommaire consistant, ce numéro affiche en une la photo de Ghannouchi avec le titre : « Tunisie, l’homme qui a trahi la révolution ».

Fiscalité. Lancement sur internet d’un forum sur la réforme fiscale au Maroc. La Direction générale des impôts (DGI) vient de lancer un forum de discussion dédié à la réforme du système fiscal marocain, accessible sur son portail internet. Lancé dans le cadre de la préparation des Assises nationales sur la fiscalité, le forum permettra de recueillir les suggestions des citoyens sur ce sujet et de contribuer à l’effort de modernisation et de simplification du système fiscal ainsi qu’à son adaptation à l’environnement économique et social, indique mardi un communiqué de la DGI. Le forum est accessible en page d’accueil du portail internet de la DGI au niveau de l’onglet « assises fiscales », à l’adresse : www.tax.gov.ma, ajoute la même source. (MAP)

Politique. La création de l’Autorité pour la parité et la lutte contre la discrimination confortera la participation politique des femmes (Mme Hakkaoui). La mise en place d’une Autorité dédiée à la parité et à la lutte contre toutes les formes de discriminations confortera le Maroc dans ses efforts pour la promotion de la participation politique des femmes et la lutte contre la violence à leur égard, a indiqué, mardi à Rabat, la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Bassima Hakkaoui. La nouvelle Constitution est venue institutionnaliser le débat, déjà existant, sur la parité et la lutte contre la discrimination à l’égard des femmes, au moment où nombre de femmes souffraient de pratiques de marginalisation méthodique héritées d’un modèle culturel donné, a relevé Mme Hakkaoui qui s’exprimait à l’ouverture d’une journée d’étude organisée à la Chambre des représentants sur le thème « L’Autorité et les commissions dédiées à la promotion de l’égalité et de la parité: défis et opportunités ». Toutes les composantes de la société marocaine et de la scène politique adhèrent aujourd’hui à ce débat qui a fait l’objet de plusieurs journées d’études, mémorandums et propositions de lois présentés par différentes formations politiques et associations des droits de l’Homme, a fait observer la ministre lors de cette rencontre organisée en collaboration avec la Fondation Westminster pour la démocratie (Royaume-Uni). (MAP)

Economie

Automobile. Le groupe Renault représente plus de 33% de part de marché en janvier au Maroc. Le groupe Renault, à travers ses deux marques Renault et Dacia, a commercialisé 3.415 véhicules en janvier dernier atteignant ainsi une part de marché de 33,5%, indique un communiqué du groupe. Avec 2.316 véhicules vendus, Dacia a atteint une part de marché de 22,7% sur le premier mois de l’année en cours conservant ainsi le leadership solide sur le marché marocain. En 2012, un total de 27.097 unités de la marque avait été commercialisé, soit une part de marché de 20,8%. La marque Renault s’est maintenue, quant à elle, comme deuxième marque sur le marché avec 10,8% de part de marché et 1.099 véhicules écoulés durant le même mois. En 2012, le groupe Renault avait réalisé 47.711 ventes, soit une hausse de +15% par rapport à 2011, et avait achevé l’exercice à la première place avec une part de marché à fin décembre de 36,6%.(MAP).

Tourisme. Casablanca 3èmedestination africaine ayant attiré plus de visiteurs étrangers en 2012. La ville de Casablanca, capitale économique du Maroc, est la troisième destination africaine ayant attiré le plus grand nombre de visiteurs étrangers durant l’année écoulée, indique mardi un rapport réalisé par un réseau de professionnels du tourisme en Afrique du Sud. Casablanca figure ainsi parmi les destinations préférées au niveau du continent africain, après les villes sud-africaines de Cap-Town et Durban qui ont attiré en 2012 plus de deux millions de touristes, précise la même source. Ces villes africaines offrent de nombreux lieux pour des conférences, des foires et des hébergements de qualité, poursuit le rapport, relevant que parmi les cités ayant également profité de l’activité touristique figurent notamment Accra, Nairobi, Dakar, Kampala, Lagos, Maputo, le Caire et Tunis. Et d’ajouter que les touristes étrangers, qui étaient habitués à passer leurs vacances dans des villes notamment européennes, ont commencé à changer leurs destinations vers ces métropoles du continent noir, qui ont fait un grand pas en matière de diversification de leur produit touristique. (MAP)

Investissement. Les réformes engagées par le Maroc ont renforcé la confiance des investisseurs étrangers dans l’économie nationale (M. Baraka). « Le Maroc a jeté les bases d’un modèle de développent inclusif et équilibré, ce qui a permis au Royaume d’accomplir, ces dernières années, des avancées significatives en matière de dynamisme économique et de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion », a indiqué M. Baraka, qui était l’invité d’une conférence initiée par « Nueva Economia Forum ». Les réformes institutionnelles impulsées par SM le Roi Mohammed VI, l’adoption d’une nouvelle Constitution et la formation d’un nouveau gouvernement de coalition issu des élections ont permis au Maroc de « consolider sa stabilité politique et sociale et d’accélérer la dynamique de réformes nécessaires pour faire face aux défis économiques et sociaux et répondre aux aspirations des citoyens », a indiqué le ministre de l’Economie et des finances. En dépit d’une conjoncture économique « défavorable », le Maroc a enregistré un taux de croissance de près de 5% au cours des dernières années et, ce grâce notamment à la diversification du tissu productif, la modernisation des secteurs à valeur ajoutée importante et la mise en œuvre de projets d’envergure, a expliqué le ministre, qui s’exprimait devant un parterre de responsables politiques, d’hommes d’affaires et de diplomates accrédités en Espagne. (MAP)

Plan social. Danone taille dans ses effectifs pour accélérer sa croissance. Douze ans après son dernier plan social, Danone a annoncé mardi qu’il allait supprimer 10% de ses effectifs de cadres en Europe, espérant que ces économies de coûts lui permettront d’accélérer sa croissance et d’améliorer ses marges sur fond de baisse de consommation européenne. Le producteur de produits laitiers frais (Danette, Taillefine, Activia) et des eaux (Evian), qui a détaillé mardi son nouveau plan d’économies de 200 millions d’euros annoncé en décembre, espère retrouver dès 2014 une croissance organique « forte et rentable ». Ce programme, qui sera présenté aux organisations syndicales à compter de ce mardi, concerne la suppression de 900 postes managériaux et administratifs sur deux ans, sur les 9.000 qu’emploie le groupe. Il privilégiera « la mobilité interne et des départs volontaires ». Aucune fermeture d’usine n’est prévue. Le groupe agroalimentaire, qui emploie 27.000 personnes en Europe et environ 100.000 dans le monde, n’a pas détaillé à ce stade la localisation des suppressions. Il indique simplement qu’elles seront réparties dans 26 pays européens. « C’est certain qu’on ne va pas passer au travers », a confié à l’AFP Denis Enfert, secrétaire CGT du Comité central d’entreprise de Danone, faisant valoir que ce plan « ne correspond pas à la réalité du groupe ».

Résultats. L’activité d’Aircelle Maroc a progressé de 6,5% en 2012. La filiale du groupe Aircelle (Safran) installée sur l’Aéropole, zone industrielle proche de l’aéroport Mohammed V de Casablanca, fêtera bientôt son huitième anniversaire avec un record de production. L’an dernier les facturations du site se sont élevées à 96 millions d’euros, soit une hausse de 6,5%. « Nous avons réalisé une cinquantaine d’embauches nettes l’an dernier, soit un effectif actuel de 550 personnes », expose Benoit Martin-Laprade, directeur du site. Cependant, l’usine qui travaille en 1X8 ou 2X8 selon les lignes ne devrait pas connaitre d’évolution majeure ces deux prochaines années : « nous arrivons à un plateau en terme d’effectif et de production. La prochaine période sera consacrée à la montée en puissance de nouveaux programmes, avec notamment un enjeu important sur l’A320 Neo d’ici à 2016″. Installé sur 20 000 m2 couverts, le site de Casablanca créé ex-nihilo en 2005 pour un investissement cumulé depuis d’environ 25 millions d’euros, produit des composants de nacelles de réacteurs et des inverseurs de poussée essentiellement en matériaux composites et aussi en métal. Deux tiers de l’activité se rapporte à l’assemblage et un tiers à la production de composants primaires avec deux salles propres et plusieurs autoclaves. Au total, Aircelle à Casablanca travaille sur une dizaine de programmes dont le plus important est l’Airbus A320.

Social

Décès. Une ressortissante française retrouvée morte dans son appartement à Agadir. Les éléments de la police judiciaire d’Agadir ont retrouvé, mardi, le corps d’une ressortissante française morte, probablement d’une électrocution, dans un appartement du centre-ville, indique-t-on de source policière. Les éléments de la police ont forcé l’entrée de l’appartement de la victime, âgée de 33 ans, précisant qu’il s’agit d’une étrangère résidente, divorcée d’un Marocain et mère de quatre enfants. Des éléments de la protection civile et de la police scientifique se sont également rendus sur les lieux et une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce décès. (MAP)

Révolte. El Otmani : « Il n’y a pas de risque de révoltes au Maroc ». « Il n’y a pas de risque de révoltes au Maroc ». Les propos sont du ministre des Affaires étrangères, Saâd Dine El Otmani. Dans un entretien accordé à la radio espagnole Cadena Ser, le chef de la diplomatie s’est voulu rassurant, toutefois il a reconnu qu’ « il y a un malaise social, des difficultés économiques et sociales. Et qu’il  n’est pas du tout aisé de les affronter ». Un aveu, avant de reprendre son habituel discours optimiste, indiquant qu’il croit « possible de résoudre » ces problèmes mais seulement « partiellement en attendant que nous aurons un taux de croissance économique meilleur ». El Otmani a tenu à rappeler aux journalistes de Cadena Ser qu’ « à l’instar de l’Espagne, nous avons nos difficultés. Nous tentons ce qui est en notre possible, mais il n’est pas facile d’assurer de l’emploi à tout le monde avec une croissance basse. Il nous faut un taux qui avoisine les 6% pour faire face au problème ». En dépit de ces « écueils », El Otmani se veut confiant quant à la situation sécuritaire du pays. « En général, le Maroc est un pays sûr. Certes le terrorisme est une menace internationale mais en comparaison avec les pays de la région, le royaume est plus sûr ». (Yabiladi)

Casier judiciaire. Lancement à Casablanca du service de commande d’extrait de casier judiciaire en ligne. Le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid a procédé, mardi au tribunal de première instance de Casablanca, au lancement du service du guichet électronique de commande en ligne de l’extrait de casier judiciaire. Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de l’e-gouvernement, rapproche l’administration des citoyens et leur fournit un service de qualité permettant surtout des gains de temps et de coût, de même qu’il simplifiera la procédure d’obtention de l’extrait (bulletin N. 3) pour tout demandeur qui n’a plus qu’à adresser en ligne sa demande au tribunal compétent concerné de sa région de naissance. Une fois traité, le bulletin demandé sera transféré au tribunal choisi par l’intéressé afin de le récupérer. Ce projet permettra, dans une première phase, aux natifs de Casablanca résidant dans d’autres villes du pays d’obtenir ce document auprès des tribunaux de leurs lieux de résidence, a déclaré M. Ramid à l’occasion du lancement de ce service, soulignant que cette initiative entre dans le cadre des projets du ministère visant à informatiser toutes les procédures et à surmonter les lenteurs et autres complexités liées à l’obtention de documents. Ce service sera généralisé au reste des villes du Maroc durant les six prochains mois. (MAP)

Infrastructure. Une enveloppe de plus de 7,3 millions de dirhams pour l’amélioration de l’infrastructure routière dans les provinces de Settat et Benslimane. Le conseil de la région de Chaouia-Ouardigha a alloué une enveloppe budgétaire de plus de 7,3 millions de dirhams pour la réalisation de quatre projets d’infrastructure de base concernant la construction d’un ouvrage d’art et trois routes rurales dans des communes dans les provinces de Settat et de Benslimane. Le premier projet concerne la construction d’un ouvrage d’art dans la commune Oulad M’hamed nécessitant un investissement de 3 millions de dirhams, indique-t-on dans un document. Le deuxième projet vise la préparation d’un itinéraire de 15 km dans la commune d’Amakrato reliant la route provinciale n 3333 et la commune Bir Annasr (Province de Benslimane) pour une enveloppe de 3 millions de dhs. Le conseil de la région adopte aussi un projet relatif à la réalisation d’un itinéraire de 3 Km dans la commune de Makarto, d’un coût de plus de 734 mille dirhams, et une autre route de 3 km dans la commune de Boukarkouh (ville de Benahmed), pour une enveloppe de plus de 514 mille dirhams.

Art & Culture

Langue amazighe. L’IRCAM célèbre la Journée internationale de la langue maternelle. L’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) célèbre, jeudi prochain, la Journée internationale de la langue maternelle (JILM), sous le slogan « le livre, un pilier de l’éducation dans l’enseignement de la langue maternelle ». L’IRCAM organise, à cette occasion, un séminaire scientifique et de nombreuses activités culturelles, en collaboration avec le bureau de l’UNESCO à Rabat, le ministère de la Culture et la Faculté des sciences de l’éducation, indique l’Institut. Au menu du programme de commémoration, figurent un exposé sur « langue amazigh: standardisation, enseignement et nouvelles technologies » et un autre sur « le patrimoine amazigh non matériel ». Proclamée par la Conférence générale de l’UNESCO en 1999 pour promouvoir les quelques 7.000 langues de la planète, la JILM constitue une opportunité de mobilisation efficace en faveur de la diversité linguistique et du multilinguisme. (MAP)

Concert. Taylor Swift poursuivie en justice pour un concert qui n’a jamais eu lieu. Il semblerait que Taylor Swift n’ait pas que des problèmes de cœur, elle a maintenant des problèmes avec la justice. La chanteuse est en effet aujourd’hui poursuivie par une compagnie de billets de concert pour avoir garder les 2,5 millions de dollars d’un show qu’elle n’a jamais fait en août 2012. La chanteuse a en effet été payée 2,5 millions de dollars pour se produire au festival Capital Hoedown à Ottawa en 2012, concert qui n’a finalement pas eu lieu. Si l’ex d’Harry Styles n’est donc jamais monté sur scène au Canada cet été là, cela ne l’a pas empêché le moins du monde d’encaisser son chèque. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais aujourd’hui, la compagnie de billets réclame à la chanteuse de leur rembourser la somme qu’ils ont dû eux-mêmes débourser pour indemniser les spectateurs mécontents soit 1,8 millions de dollars. Il est important de souligner que si Taylor décide d’effectivement rembourser la somme qui lui est demandée, elle se fait tout de même un bénéfice de 700 000 dollars pour un concert qui n’a jamais eu lieu. On se rassure également, 1,8 millions de dollars, c’est une goutte d’eau parmi les 57 millions qu’elle a gagné en 2012, devenant ainsi la femme la mieux payée selon le classement Forbes.

Développement. Séminaire à Tanger sur l’enseignement supérieur et le développement en Afrique du 25 au 27 février. « L’Université africaine face aux défis et enjeux actuels de développement du continent: comment l’université peut-elle servir de moteur de développement en Afrique? » est le thème d’un séminaire panafricain prévu, lundi prochain à Tanger, à l’initiative du Centre africain de formation et de recherche administratives pour le développement et la Fondation Hanns-Seidel. Ce séminaire vise à rassembler les principaux responsables des universités africaines en vue de définir les nouvelles politiques et stratégies concertées de l’enseignement supérieur en Afrique, échanger les expériences en matière de réformes de l’enseignement universitaires dans le continent, et développer des partenariats public/privé en vue de la mise en adéquation des enseignements avec les véritables opportunités d’emploi, indique mardi la Fondation allemande. Cette rencontre, organisée en collaboration avec l’Université Abdelmalek Essaâdi et l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la Culture est destinée aux présidents, recteurs et chanceliers, directeurs généraux des universités et institutions de formation universitaires des secteurs publics et privés. Elle s’adresse, aussi, aux institutions et entreprises du secteur privé et les organismes de coopération interuniversitaire. (MAP)

Festival. La 19ème édition du Festival « Fès Musiques Sacrées du Monde », du 7 au 15 juin prochain. La capitale spirituelle du Royaume abritera du 7 au 15 juin prochain la 19ème édition du Festival « Fès Musiques Sacrées du Monde » sous le thème « Fès l’Andalouse », ont annoncé les organisateurs mardi soir à Casablanca. Cette manifestation culturelle célébrera cette année la culture andalouse qui, pendant plus de huit siècles, a su conjuguer culture amazigh, arabe, ibère, romaine et wisigothe et réunir dans un creuset les cultures d’Orient et d’Occident, a indiqué le président de la Fondation Esprit de Fès, Mohamed Kabbaj. Ce festival .est l’événement marquant de la Fondation Esprit de Fès, qui œuvre à valoriser le patrimoine culturel national et à promouvoir l’image de Fès, aux niveaux national et international, comme centre de paix, de dialogue et de création, a-t-il ajouté. Cette année sera célébré le millénaire de la création du Royaume de Grenade, a souligné de sa part le directeur général de la fondation, Faouzi Skali, notant que ce festival se veut un hommage à la culture andalouse. (MAP)

Sport

Coupe de la CAF. Le WAC connait déjà son prochain adversaire. Exempté du tour préliminaire de la coupe de la CAF (C2 Afrique), le Wydad de Casablanca qui devait attendre jusqu’au 3 mars pour découvrir son futur adversaire en 1/16ème de finale à l’issue du match retour prévu à la date précitée entre l’AS Douanes (Togo) et le Mogas 90 (Bénin), vient de connaitre prématurément son heureux rival. Il s’agit de l’AS Douanes. Ce dernier décroche en effet une qualification sans peine après le désistement des béninois du Mogas 90. Un forfait que la presse béninoise a qualifié de « Honte nationale » et qui risque de coûter cher à leur club, avec notamment des sanctions de la part de la CAF. Les FAR, également représentant du Maroc dans cette compétition, doivent attendre le vainqueur entre Al-Nasr (Libye) et Khartoum Al-Watani (Soudan). Ces derniers sont légèrement avantagés car ils ont réussi à arracher un nul à l’extérieur, lors du match aller, face aux Libyens.

Mondial 2014. La technologie sur la ligne de but sera utilisée pendant le Mondial de football. La technologie sur la ligne de but (GLT) sera en application lors du Mondial 2014 au Brésil, annoncé mardi la Fédération internationale de football (FIFA). Il s’agira d’une première en la matière sur l’ensemble d’une grande compétition. La FIFA a lancé un appel d’offre dans ce but. La technologie a été testée lors de la dernière Coupe du monde des clubs  au Japon en décembre. Elle sera encore d’application lors de la Coupe des Confédérations au mois de juin au Brésil. « L’utilisation de la GLT aura pour but d’aider les officiels de match dans leur travail. Un institut indépendant sera chargé d’examiner son fonctionnement, après quoi les arbitres le testeront avant chaque match », précise la FIFA sur son site. « Au vu des nombreuses technologies qui existent sur le marché, la FIFA a lancé un appel d’offres en précisant les exigences techniques à observer pour les deux prochaines compétitions au Brésil. Les deux fabricants de systèmes GLT déjà sous licence, et les autres actuellement engagés dans la procédure de licence, sont invités à soumettre leur offre. Les entreprises de systèmes GLT intéressées seront invitées à participer à une visite d’inspection des sites de la Coupe des Confédérations, actuellement prévue pour la mi-mars. Une décision finale sera ensuite confirmée début avril ».

Ligue des Champions. Le Bayern enterre Arsenal, le FC Porto s’offre Malaga. Largement supérieur aux Gunners, notamment en début de match, le Bayern Munich s’est imposé à l’Emirates Stadium en 8ème de finale aller (1-3). Autant dire que les Bavarois sont quasiment en quarts. Pour Arsenal, c’est donc la débandade. Les buts du Bayern ont été inscrits par Kroos (7), Muller (21) et Mandzukic (77), alors que l’unique réalisation des Gunners a été l’œuvre de l’attaquant allemand Podolski (55). Le FC Porto, actuel leader du championnat du Portugal, s’est lui imposé logiquement au stade de Dragon face au club espagnol de Malaga (1-0). L’unique but de cette confrontation ibérique a été inscrit à la 56ème minute de jeu par le milieu de terrain portugais Moutinho, légèrement hors-jeu, qui a permis aux dragons de prendre une petite option à la qualification pour le quart de finale de cette prestigieuse compétition européenne.

Boxe. L’indestructible boxeur marocain Zakaria Moumni remonte sur le ring. C’est une bonne paire de claques que Zakaria Moumni vient de donner à ses détracteurs après son passage en prison durant 18 mois, de septembre 2010 à février 2012. Le boxeur ayant remporté la médaille d’or de kick-boxing en 99 sous les couleurs du Maroc, est remonté sur le ring vendredi 15 février dernier pour mener un combat, lors du Show Thaï 6, un gala de boxe thaï à Paris, uniquement réservé aux professionnels titrés. Depuis sa sortie de prison il y a un peu plus d’un an, c’est la première fois qu’il remonte sur le ring et combat devant un public. Un combat de guerrier « J’ai ressenti un immense bonheur et une telle fierté de remonter sur le ring. La salle était bondée. Je me suis senti si libre! Je me suis vraiment fait plaisir », lance-t-il. Lors de ce match, Zakaria Moumni a combattu contre un grand champion franco-algérien Mehdi Dilmi qui s’entraîne régulièrement en Thaïlande et qui fait des combats depuis 10 ans. « Au final, j’ai perdu avec un petit point d’écart. Mais après le match, tout le monde est venu me voir pour me féliciter. Le public criait mon nom. Certains m’ont dit que j’avais mené un véritable combat de guerrier. D’autres qu’ils avaient vu un lion se battre sur le ring », poursuit-il. (Yabiladi)

International

Tunisie. Le premier ministre tunisien, Hamad Jebali, démissionne. Le premier ministre tunisien, Hamad Jebali, a annoncé sa démission, mardi 19 février, après l’échec de sa tentative de former un gouvernement apolitique. « J’ai promis et assuré qu’en cas d’échec de mon initiative je démissionnerais de la présidence du gouvernement et c’est ce que je viens de faire », a-t-il dit, dans une déclaration retransmise en direct à la télévision à l’issue d’une entrevue avec le chef de l’Etat, Moncef Marzouki. Hamadi Jebali avait reconnu lundi que les principaux partis politiques tunisiens n’avaient pas réussi à s’accorder sur la formation d’un nouveau gouvernement d’experts indépendants qu’il préconisait après la tourmente provoquée par l’assassinat de l’opposant de gauche Chokri Belaïd, le 6 février. Pourtant, M. Jebali espérait toujours lundi qu’un compromis passant par « une autre forme de gouvernement » soit possible. Hamadi Jebali a également laissé entendre que les incertitudes sur la date des prochaines élections législatives et l’achèvement des travaux de l’Assemblée constituante avaient contribué à l’échec des négociations. Le parti Ennahda, principale formation politique du pays, dont est issu Hamadi Jebali, a refusé la formation d’un gouvernement d’experts en soulignant qu’il n’avait pas été préalablement consulté par le premier ministre.

Cameroun-France. Sept touristes français enlevés, dont quatre enfants. Sept touristes Français, dont quatre enfants, ont été enlevés mardi dans l’extrême-nord du Cameroun à la frontière du Nigeria, pays voisin dans lequel sept employés étrangers d’une société de construction libanaise ont été kidnappés ce week-end par le groupe islamiste nigérian Ansaru. « J’ai appris qu’il y avait eu sept compatriotes qui avaient été enlevés au Cameroun – trois adultes, quatre enfants de la même famille – par un groupe terroriste que nous connaissons et qui est au Nigeria », a déclaré M. Hollande, interrogé par des journalistes au cours d’un déplacement dans la capitale grecque. Selon lui, « la plus grande probabilité, c’est qu’ils soient emmenés au Nigeria. Donc nous faisons tout pour éviter qu’ils soient retenus dans ce pays. Nous devons avertir aussi tous les touristes dans cette zone du Cameroun d’éviter de s’exposer et nous devons aussi tout faire pour retrouver nos compatriotes ». Ces enlèvements de Français dans la grande région ouest-africaine ont lieu à la suite de l’intervention française au Mali contre les jhadistes. Dans sa revendication lundi, le groupe Ansaru s’est justifié en raison « des transgressions et des atrocités commises envers la religion d’Allah par les pays européens dans plusieurs endroits, dont l’Afghanistan et le Mali ».

Belgique. Braquage spectaculaire à l’aéroport de Bruxelles, au moins 37 millions d’euros de diamants dérobés. Ce sont environ 37 millions d’euros de diamants qui se sont envolés en Belgique. Un fourgon blindé a été attaqué lundi soir 18 février à l’aéroport de Bruxelles. Il contenait surtout des diamants bruts et taillés en provenance d’Anvers en Belgique et à destination de la Suisse. Des hommes lourdement armés sont intervenus alors que les pierres étaient en train d’être chargées dans un avion. Tout s’est déroulé en moins de cinq minutes au total. Peu avant 20h, deux voitures noires de forte cylindrée, munies de gyrophares bleus, ont forcé la clôture de l’aéroport de Bruxelles Zaventem. Sur le tarmac, des transporteurs de fonds de la Brink’s venaient de charger les soutes d’un avion de la compagnie aérienne Swiss. Les braqueurs ont stoppé au pied de l’avion, sauté de leur voiture et tenu en respect le pilote, le copilote et les convoyeurs de fonds. « Il s’agit d’au moins huit auteurs, qui étaient lourdement armés de fusils mitraillettes et cagoulés, a indiqué Ine Van Wymeersch, substitut du procureur du roi de Bruxelles. Ils étaient vêtus d’uniformes qui ressemblaient, en tout cas, fortement à des uniformes de police. C’était une action bien préparée par des professionnels. En ce moment, l’enquête est en cours ». Les braqueurs se sont emparés d’une partie de la cargaison, à savoir 120 colis contenant principalement des diamants. Le parquet se refuse à confirmer l’estimation avancée par certains, de 350 millions d’euros de valeur.

Tunisie. Mystère sur le transfert des lingots de Ben Ali. Un colossal stock d’or amassé par la famille de l’ex-dictateur tunisien Zine el-Abidine Ben Ali aurait fait l’objet d’un trafic afin d’être transféré en toute discrétion vers la France, via des passeurs. Selon le journal Francais Nice-Matin, plus de 1800 lingots d’or seraient sortis «illégalement» de Tunisie avant de transiter par les aéroports de Nice, Marseille, Orly et Roissy. Le trafic, amorcé il y a un an et demi et qui aurait duré jusqu’en à avril dernier, porterait sur une montagne de métal précieux dont la valeur marchande est estimée à 72 millions d’euros. Au total, 1,5 tonne d’or aurait été détournée des réserves de la banque centrale tunisienne par Leila Trabelsi, la « reine de Carthage » et épouse du président déchu. Selon un douanier cité par Nice-Matin sous couvert d’anonymat, « la troisième fois qu’un Tunisien est venu spontanément nous dire qu’il était porteur de 10, 20 voire 40 kilos en lingots, on s’est dit qu’il devait y avoir un petit problème. Quand on a su que c’était pareil à Marseille et Paris, on a fait remonter l’info. Il ne nous a jamais été demandé d’intervenir ».

Israël. Le « prisonnier X » est mort pendu dans sa douche. Le « prisonnier X », un jeune Australo-Israélien qui aurait travaillé pour le renseignement israélien et se serait suicidé alors qu’il était secrètement détenu en Israël en 2010, est mort pendu dans la douche de sa cellule, a indiqué mardi 19 février un tribunal israélien. « Le défunt a été trouvé pendu dans la douche de sa cellule de détention, avec un drap autour du cou attaché à la fenêtre de la salle de bain », selon les minutes d’une audience du tribunal de Rishon-LeTzion, près de Tel-Aviv, qui devait statuer sur la levée partielle du black-out imposé sur l’affaire. Ben Zygier, un avocat australo-israélien de 34 ans enrôlé par le Mossad (l’agence de renseignement extérieur israélienne), selon la chaîne de télévision australienne ABC, à la prison Ayalon, près de Ramleh, avait été retrouvé pendu en décembre 2010. Le tribunal a publié le rapport sur les causes de la mort, expurgé de deux clauses, estimant que l’administration pénitentiaire pourrait être tenue pour responsable de « négligence ayant causé la mort » du détenu. Il cite également le rapport du médecin légiste du 20 décembre 2010 établissant la mort au 15 décembre 2010, mentionnant « de légères écorchures à l’avant-bras gauche provoquées par un coup qui n’a pas contribué à la mort ». Un rapport ultérieur du médecin légiste relève qu’une « petite quantité de sédatifs a été retrouvée dans le sang, mais ni alcool ni drogue ». (Le nouvel Observateur)

Nouvelles technologies

Hacking. Apple à son tour victime d’une attaque informatique. Après Facebook, Twitter, le New York Times ou encore le Wall Street Journal, le groupe américain Apple a reconnu mardi avoir été victime à son tour d’une attaque informatique. Un logiciel malveillant « a été utilisé dans une attaque contre Apple et d’autres sociétés », a annoncé le groupe à la pomme. Apple précise que ce logiciel « a été répandu par l’intermédiaire d’un site Internet pour des développeurs de logiciels » et a utilisé « une vulnérabilité dans le logiciel Java pour les navigateurs Internet ». Mais « il n’y a pas de preuve que des données aient quitté Apple », affirme le groupe. La semaine dernière, Facebook avait déjà indiqué que la vulnérabilité du logiciel Java était à l’origine d’une attaque contre le réseau social. Au début du mois, Twitter avait également annoncé que 250.000 utilisateurs avaient été victimes d’une de ces attaques « sophistiquées ». Enfin, la même semaine, les quotidiens américains New York Times et Wall Street Journal avaient rapporté que leurs ordinateurs et systèmes informatiques avaient subi des cyber-attaques, pointant du doigt le gouvernement chinois. Apple de son côté ne fournit aucune indication sur l’origine de cette attaque mais indique « travailler étroitement avec les forces de l’ordre pour trouver la source du logiciel malveillant ».

Messagerie. Outlook.com est lancé officiellement et va remplacer Hotmail d’ici quatre mois. Après six mois de bêta et plus de 60 millions d’utilisateurs, Outlook.com, le service de messagerie dans le cloud de Microsoft vient d’être lancé officiellement. Il devrait voir sa base d’adeptes croître significativement puisque les « centaines de millions d’utilisateurs de Hotmail » devraient s’y joindre. La transition est effective dès à présent, selon Redmond, et s’effectuera progressivement dans les quatre prochains mois. Les utilisateurs de Hotmail « retrouveront l’intégralité de leurs contenus […] sans changer d’adresse ni de paramètres », explique Microsoft. Outlook.com est « connecté à Facebook, Twitter, LindedIn Google et bientôt à Skype », continue l’annonce de Microsoft. Il intègre également les Office Web Apps développées par Microsoft et est intimement lié à SkyDrive, le service de stockage dans le nuage de la société de Steve Ballmer. Enfin, la société insiste sur le « respect de la vie privée » de ce nouveau service, qui « contrairement à ses concurrents […], ne scanne pas les e-mails à des fins commerciales ou publicitaires ». On l’aura compris, Gmail est la cible directe d’Outlook.com. Hotmail ayant été passablement chahuté par le service de courriels de Google.

Hacking. Une unité de l’armée chinoise serait derrière les cyberattaques contre les USA. Unit 61398. Ou pour donner son nom complet, le deuxième bureau du troisième département de l’Etat major de l’Armée Populaire de Libération chinoise. Une unité qui compte « des centaines, et peut-être des milliers de personnes au vu de la taille de l’infrastructure physique » dont elle bénéficie. A savoir un bâtiment de douze étages, situé au cœur d’une zone donnée pour être résidentielle mais entouré d’une enceinte gardée. C’est en ces termes que le rapport de Mandiant, société spécialisée dans la sécurité, décrit celle qui est également appelée APT1, pour Advanced Persistent Threat (Menace persistante avancée). L’APT1, étant le nom de code en interne que Mandiant avait donné à l’entité qui se cachait derrière les attaques qu’elle étudiait. Après avoir longuement hésité, Mandiant, société américaine fondée en 2004, qui ne rend que rarement publiques ses découvertes, a décidé de publier le fruit de ses recherches. Ainsi, dans rapport en 2010, Mandiant déclarait : « Le gouvernement chinois autorise peut-être » les cyberattaques « mais il n’y a aucun moyen de définir l’étendue de son implication ». Trois ans plus tard, dans un rapport intitulé « APT1 Révélation sur une des unités de cyber espionnage de la Chine », la situation a changé. « Nous avons les preuves requises pour changer notre position. Les détails que nous avons analysés au fil de centaines d’enquête nous ont convaincu que les groupes qui mènent ces activités sont principalement localisés en Chine et que le gouvernement chinois connaît leur existence ».

Smartphones. Le Galaxy S IV, de Samsung, pourrait être annoncé le 14 mars prochain. Tout a commencé, comme souvent, par un tweet. Derrière ce petit message de moins de 140 signes, Eldar Murtazin, journaliste spécialisé dans les Smartphones et à l’origine de très nombreuses fuites par le passé. « Gardez une place dans vos agendas – le 14 mars. Ne dites rien mais HTC va encore rater les ventes de son HTC One. Comme cela a été le cas en 2012. » En l’occurrence, aucune référence à Samsung, mais le site SamMobile, qui s’est fait une spécialité des fuites sur le fabricant coréen a pris la suite de ce premier message et indiqué que cette date correspondrait à un événement organisé par le géant asiatique à New York. Depuis The Verge a confirmé auprès de ses sources que Samsung s’apprête bel et bien a dévoilé son nouveau Smartphone à cette date. Le site américain confirme également que l’annonce devrait se faire aux Etats-Unis, la ville de New York ayant été depuis reconfirmée par SamMobile. Les dernières rumeurs en date pour le Galaxy SIV le donnent équipé d’un processeur Exynos 5 Octa (8 cœurs), dévoilé lors du CES en début d’année, d’une puce graphique Mali T678 (8 cœurs), de 2 Go de mémoire vive et d’un écran Super AMOLED full HD de 4,99 pouces. Il devrait également être pourvu d’un appareil photo de 13 Mpixels pour filmer en Full HD 1080p et d’une caméra de 2 Mpixels en façade. Tout cela devrait être animé par la version 4.2.2 d’Android Jelly Bean.

 

________________________actu-maroc.com

Commentaires