Flash-news : Trente en un du « 20 mars 2014

Flash-news : Trente en un du « 20 mars 2014

347
0
PARTAGER

Le Maroc attaque El Pais pour la diffusion d’une vidéo d’Aqmi. Le Maroc a déposé plainte contre la société éditrice du journal El Pais auprès du parquet général espagnol pour avoir diffusé une vidéo d’Al-Qaïda   au Maghreb islamique (Aqmi) dénonçant « la corruption » du régime marocain, selon un document auquel l’AFP a eu accès mercredi. Cette plainte, enregistrée le 20 décembre 2013, a été déposée pour la diffusion sur internet « d’une vidéo intitulée +Maroc, Royaume de corruption et de despotisme+ », selon un accusé de réception du parquet général daté du 26 décembre. La plainte a été déposée au titre du deuxième paragraphe de l’article 579.1 du code pénal espagnol relatif au délit « d’apologie du terrorisme », précise le parquet. Selon ce document, la plainte a été déposée pour « la diffusion et l’accueil dans les domaines internet du média dénommé +El Pais TV+, appartenant aux +Editions El Pais, SL+ » de la vidéo. Interrogé, El Pais a fait savoir qu’il n’avait, pour l’heure, reçu notification d’aucune plainte et n’en connaissait donc pas le contenu. Au Maroc, le journaliste Ali Anouzla avait été arrêté le 17 septembre à Rabat pour avoir placé, sur la version arabophone du site d’informations Lakome, un lien vers cette vidéo d’Aqmi appelant également au jihad. Inculpé pour « aide matérielle », « apologie » et « incitation au terrorisme », ce journaliste connu pour ses positions critiques à l’égard des autorités a été remis en liberté provisoire un mois plus tard, à la suite d’une campagne de mobilisation au Maroc et à l’étranger. Le reporter Ignacio Cembrero, spécialiste de la région à El Pais, avait publié la vidéo sur son blog le 13 septembre. Dans un email intitulé « lettre à mes amis maghrébins », il explique avoir clairement dit alors « qu’il s’agissait d’un documentaire de propagande terroriste ». Le journaliste se dit visé lui aussi par la plainte et affirme, dans cet email, avoir été « muté à l’équipe du dimanche » début février, à la suite du dépôt de plainte. L’Expansion

Solaire: 1er parc au Maroc en 2015. Le parc de Ouarzazate, première étape d’un méga-projet de développement de l’énergie solaire au Maroc, entrera en service à compter d’août 2015, selon un haut responsable   marocain, cité mercredi par le quotidien L’Economiste. Les travaux de la première station thermo-solaire (« Noor 1″), officiellement lancés en mai 2013, « se déroulent conformément au planning prévu », a affirmé le patron de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (Masen), Mustapha Bakkoury, lors d’une réunion présidée lundi par le roi Mohammed VI. Les premiers kilowatt-heures seront injectés dans le réseau électrique national à partir d’août 2015, a-t-il relevé, selon L’Economiste. D’un coût de plus de 600 millions d’euros, cette première phase doit permettre de générer 160 mégawatts (MW) et sa construction a été confiée à un consortium majoritairement saoudien. A terme, la capacité du parc solaire de Ouarzazate doit être portée à 500 MW, ce qui en fait l’un des plus grands projets au monde. L’appel d’offres pour la réalisation de la seconde phase (« Noor 2″ et « Noor 3″) a été lancé début 2013 et le lauréat doit être désigné dans le courant de l’année. En décembre, le ministre de l’Energie, Abdelkader Amara, avait indiqué à l’AFP que sept sociétés avaient été pré-qualifiées. Plusieurs groupes français en font partie. A l’horizon 2020, le Maroc a pour ambition de disposer d’un total de cinq parcs solaires, lui permettant de produire jusqu’à 2.000 MW. Lors de la réunion de lundi, les sites de Tata (sud), et de Midelt, dans le massif de l’Atlas (centre), ont été retenus pour abriter deux de ces parcs. Dépourvu à ce jour de réserves en hydrocarbures, le royaume souhaite, d’ici 2020, couvrir 42% de ses besoins énergétiques grâce aux énergies renouvelables. Au-delà, il envisage d’exporter une part de cette production, vers l’Europe notamment. Le Figaro

Le bilan économique du gouvernement est globalement “positif” (ministre). Le bilan de l’action gouvernementale en matière économique a été globalement “positif” au cours des deux dernières années, bien que des défis restent posés, a affirmé le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi. M. El Khalfi, qui était l’invité du Forum de la MAP, a précisé que le taux de croissance a atteint 4,8 pc l’année dernière et que le Royaume a drainé un chiffre “record” de 40 milliards de dirhams d’investissements étrangers et approuvé des investissements à hauteur de 88 milliards de dirhams. Sur le plan social, le gouvernement, qui a accueilli favorablement le mémorandum des centrales syndicales, oeuvre à la mise en application de ses engagements souscrits dans le cadre du dialogue social, a affirmé M. El Khalfi lors de ce forum organisé autour du thème “L’action gouvernementale au titre des années 2012-2013, effets et perspectives”. A cet égard, le ministre a énuméré une série de mesures prises dans ce domaine, notamment les fonds mobilisés pour la promotion des fonctionnaires, la création de la caisse pour perte d’emploi, la réforme des caisses de retraites, le fonds d’entraide sociale et l’augmentation des bourses d’études. Evoquant l’élaboration des lois organiques, M.El Khalfi s’est félicité de “l’esprit de consensus” entre la majorité et l’opposition, soulignant que le vote et la promulgation de ces lois organiques sont indispensables pour la mise en oeuvre des dispositions de la Constitution de 2011. Concernant le dialogue national sur la société civile, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement a annoncé que les résultats de ce dialogue seront présentés vendredi prochain.    Maghrebemergent

Cairn et Genel abandonnent les prospections pétrolières au large de Tarfaya. Cairn Energy, prospecteur pétrolier britannique et l’anglo-turque Genel Energy, ont annoncé avoir abandonné les prospections pétrolières sur la zone Juby Maritime-1 au large de Tarfaya. Via des communiqués cités par l’agence espagnole EFE, les deux compagnies indiquent que le forage dans ce point a confirmé, certes, l’existence depétrole lourd sur une bande d’une épaisseur de quelque 110 mètrescorrespondant aux dépôts duJurassique Supérieur, sauf que l’ONHYM avait qualifié ce pétrole découvert, de trop lourd et d’inexploitable. Ce constat, poursuit la même source, a poussé les deux opérateurs à orienter leurs investissements vers la côte sénégalaise, à Sangomar, où des prospections en Offshore sont en installation. Le puits Juby Maritime 1 (JM-1) a été bouché et abandonné. Déterminer la qualité du brut découvert nécessite la réalisation de nouveaux examens, selon les deux compagnies, poursuit l’agence. Cairn Energy et Genel Energy vont recouper leurs données avec celles obtenues dans d’autres puits proches de Tarfaya pour déterminer l’orientation de leurs futures recherches, ajoute EFE. A rappeler que Cairn Energy, a réalisé ses deux dernières prospections sur la côte marocaine, d’abord dans la zone de Foum Draa au Sud d’Agadir et maintenant à Juby Maritime à l’Ouest de Tarfaya.    Le Mag

Maroc & Corée du Sud. Impulsion à la coopération bilatérale. Le Maroc et la Corée du Sud ont convenu, mardi, d’imprimer une nouvelle impulsion aux liens de coopération unissant les deux pays depuis 52 ans et de renforcer le dialogue politique de haut niveau. «Le Maroc et la Corée entretiennent des relations diplomatiques privilégiées depuis 52 ans», a affirmé le président de la Commission des Affaires étrangères et de l’Unification de l’Assemblée nationale de Corée, Hongoon Ahn lors d’un point de presse à l’issue d’un entretien avec la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida. Ahn, qui était accompagné notamment de parlementaires coréens, a, également, fait part du souhait de son pays de développer davantage la coopération avec le Maroc dans la région Mena et la région subsaharienne. Saluant la dynamique des relations bilatérales marquées par une coopération fructueuse, Mbarka Bouaida a, pour sa part, souligné l’importance qu’attachent les deux pays, déjà liés par 22 accords et conventions, à l’élargissement de la coopération aux secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire et des énergies renouvelables, tout en mettant l’accent sur l’importance des échanges bilatéraux dans les domaines politique, économique et culturel. Après avoir exprimé le souhait des deux parties d’étendre la coopération riche et agissante dans le domaine culturel aux segments du journalisme et de la société civile, la ministre a, en outre, souligné l’importance du dialogue politique périodique qui se tient à travers une commission mixte dont la 6e session s’est tenue en 2012. Mettant en évidence l’importance du renforcement des échanges au niveau parlementaire, Mbarka Bouaida s’est félicitée de la mise en place d’un groupe d’amitié parlementaire maroco-coréen, qui est de nature à renforcer la coopération dans ce domaine et à consolider le rapprochement entre les deux pays.    Le Matin

Economie

Les boulangers menacent d’un arrêt de production. Le président de la Fédération des boulangers, Lhoucine Zaz, hausse le ton. Durant la réunion annuelle des professionnels de l’agriculture avec le gouvernement en présence de Aziz Akhannouch , pour faire le point sur les contrats programmes,   qui se tient actuellement à Skhirat, Zaz a menacé d’un arrêt de production de 48h à l’échelle nationale et ceci dès la semaine prochaine. Arguant de la conjoncture difficile dans laquelle le secteur opère, Zaz a insisté en expliquant que ledit secteur était aujourd’hui à bout de souffle. Toutefois, cette idée de relever le prix du pain ne semble pas plaire à tous les professionnels, puisque des avis opposés au sein de la profession se sont élevés pour refuser d’en faire pâtir le consommateur. Akhannouch a répondu qu’une stratégie de restructuration du secteur céréalier dans son ensemble était en cours de préparation sur laquelle le voile sera levé très prochainement. Les Eco

Le groupe Argus s’implante au Maroc. Le Groupe Argus s’installe au Maroc. Le démarrage des activités commerciales du spécialiste français des véhicules d’occasion est prévu le 1er avril (et ce n’est pas un poisson d’avril). Dans un premier temps, le groupe lancera deux solutions:   Planet VO et Autorecrute. Planet VO est un progiciel qui pilote toutes les étapes de l’activité véhicules d’occasion: depuis la reprise jusqu’à la vente, en passant par le pricing et la gestion des stocks. Le logiciel donne accès au Référentiel Argus® et à la Cote Argus®. Régulièrement mises à jour, ces bases de données permettent d’identifier automatiquement les caractéristiques de chaque modèle et de déterminer leur valeur de reprise. Adopté par 15.000 utilisateurs au sein de 3.000 entreprises, Planet VO est constamment enrichi avec des nouveaux modules. Autorecrute.com sera, lui, un premier site Internet (jobboard) dédié au recrutement des professionnels de l’automobile (diffusion des offres d’emploi, accès à la CVthèque de candidats, conseil en recrutement…). Le groupe Argus vise la professionnalisation d’une activité qui devra son essor à un décret de janvier 2013 destiné à structurer les métiers de l’achat/vente des produits d’occasion. Le marché reste peu structuré. Les transactions s’effectuent généralement de gré à gré. Autant dire que ce ne sont pas les perspectives de développement qui manquent. Aujourd’hui, la Cote Argus analyse de nombreux critères afin d’évaluer de façon aussi précise que possible la valeur des voitures. Les particuliers l’utilisent pour négocier, à l’achat ou à la vente. C’est aussi un outil précieux pour les professionnels, qui permet de calculer la valeur de reprise et de revente d’un véhicule. h24info

Attijariwafa bank désignée banque africaine de l’année. C’est une nouvelle consécration pour le premier opérateur bancaire marocain. Le groupe Attijariwa bank s’est vu décerné, mardi à Genève, le trophée d’ African bank of the year (Banque africaine de l’année) en marge des assises   de la 2e édition de l’Africa CEO Forum 2014. C’est le pdg du groupe panafricain, Mohamed El Kettani, qui a reçu la distinction lors d’une cérémonie consacrée à la remise des trophées Africa CEO Awards. L’évènement Africa CEO Forum qui s’est ouvert le 17 mars dernier et se poursuivra jusqu’au 19, est organisé par le groupe Jeune Afrique en partenariat avec la BAD. Près de 1.000 personnalités assistent à l’évènement dont des ministres, chefs d’entreprise et responsables d’institutions financières internationales, parmi lesquels une importante délégation marocaine. Les Eco

Le tourisme a généré 60 MMDH de recettes en devises en 2013. Le secteur du Tourisme a généré, durant l’exercice 2013, 60 milliards de dirhams (MMDH) de recettes en devises, malgré une conjoncture géostratégique difficile, a annoncé, mardi à Rabat, le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. “En 2013, le secteur du Tourisme a enregistré de bonnes performances et ce malgré une conjoncture difficile, ce qui confirme sa position en tant qu’un levier important pour l’économie marocaine en participant avec 9 pc au PIB”, a souligné M. Haddad, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan d’activité du secteur en 2013 et aux réalisations de la “Vision 2020″. Il a également précisé que le secteur qui a pu drainer 10,04 millions de touristes, a su maintenir son attractivité grâce notamment à ses “fondamentaux forts” et à la “dynamique économique du Royaume”, notant que près de 19 MMDH d’investissements ont été conventionnés, 20.000 emplois ont été créés dans le secteur, avec la formation de 13.000 jeunes, dont environ 2.200 par les établissements de formation relevant du ministère. Pour ce qui est des faits saillants enregistrés durant le même exercice, M. Haddad a mis l’accent sur la formalisation de la contractualisation avec la signature de 15 Contrats programmes régionaux, ce qui a permis la déclinaison avec les partenaires locaux de la Vision 2020 en feuilles de routes régionales détaillées et actées en matière de tourisme.    Maghrebemergent

Progression de 17,8 pc du volume de l’activité portuaire en janvier 2014. Le volume de l’activité portuaire globale a affiché une bonne orientation en janvier 2014, progressant de 17,8 pc par rapport à la même période de 2013, en consolidation de la bonne dynamique affichée au terme de l’année écoulée (+9 pc), pour se chiffrer à 8,5 millions de tonnes, après 7,2 millions de tonnes un an plus tôt, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Cette orientation favorable est à mettre à l’actif de la consolidation continue de l’activité de transbordement qui s’est renforcée de 47,2 pc, après une augmentation de 63 pc à fin 2013 et de 19,7 pc au cours du même mois de 2013, précise la DEPF qui vient de publier sa note de conjoncture pour le mois de mars. Cette évolution est attribuable, également, au rebond de 8,9 pc du trafic national, après une légère baisse de 1,8 pc à fin 2013, tiré par l’accroissement du trafic des importations (+25,3 pc), conjugué à celui des exportations (+2,4 pc), explique la DEPF.    Maghrebemergent

Social

« Masmiytich Azzi », une campagne inédite contre le racisme anti-Noirs. Un collectif d’associations marocaines, regroupées en une coordination pour la régularisation des sans-papiers, vont lancer une campagne nationale contre le racisme à l’occasion de la Journée mondiale contre le racisme,   le 21 mars prochain. Cette campagne portera la nom : « Je ne m’appelle pas Azzi » (Masmiytich Azzi) ; traduisez : « Je ne m’appelle pas Noir ». Le mot Azzi peu aussi vouloir dire « basané ». Mais dans les deux cas, au Maroc « Azzi » a une connotation péjorative. Cette nouvelle campagne emboîte le pas à l’opération de régularisation des étrangers sans titre de séjour appelé « Papiers pour tous ». Même si le royaume a clairement afficher sa détermination à s’ouvrir à l’Afrique subsaharienne d’un point de vu politique, économique ou culturel, il rencontre toutefois des difficultés à agir de même sur le plan social. Les migrants témoignent chaque jour du racisme auquel ils font face au Maroc. « La régularisation ne passe pas sans l’intégration. Et une intégration pleine et réussie suppose la fin de la discrimination raciale », explique l’un des responsables de la coordination « Papiers pour tous ». Cette campagne inédite vise donc à faire évoluer les consciences. Mais aussi à « contribuer à une meilleure intégration des personnes qui seront régularisées et attirer l’attention de l’opinion publique, des médias et des décideurs sur le racisme primaire naissant au Maroc », complète le militant. Tous les moyens seront bons pour attirer l’attention sur cette campagne. Plusieurs supports visuels de communication sont donc prévus en langue arabe et française : affiches, banderoles, t-shirts… Et pour justifier l’accroche délibérément crue de cette campagne, ses initiateurs affirment que « c’est pour mieux secouer les consciences ». « Dans la société marocaine, il y a un legs raciste. Au fil des décennies, ce sentiment de discrimination n’a fait que s’exacerber. Chez nous, les personnes de couleur noire sont regroupées derrière un seul mot : « Azzi ». Ce mot est entré dans le lexique dialectal avec toute la charge péjorative qu’il porte », commente les organisateurs. Leur but est de faire comprendre aux Marocains qui découvrent le phénomène de l’immigration dans leur propre pays que les migrants ne sont pas une couleur mais des humains avant tout. Afrik.com
Aéroport Mohammed V de Casablanca : Une saisie record de cocaïne. La police du district de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca a réussi une impressionnante prise. 75 Kg de Cocaïne, que des ressortissants subsahariens ramenaient d’Amérique latine mardi   soir. Il s’agirait selon le chef de la police judiciaire de l’aéroport, Abdelhadi Siba, cité par l’agence MAP, de la saisie de drogues dures la plus importante jamais réalisée ces derniers jours dans les différents postes frontières que compte le Royaume. La drogue était soigneusement rangée dans des objets de décoration, des pièces détachées de véhicules, des sacs à main et des sacs d’ordinateurs portables, indique la même source. Deux accusés ont été arrêtés. Ils ont essayé, en utilisant des épices, de dissimuler l’odeur de la drogue, pour échapper aux chiens policiers de la DGSN, le chef de la police de l’aéroport a ajouté que l’arrestation des deux personnes faisait suite à des investigations préliminaires en lien avec de précédentes opérations d’introduction de la drogue dans le pays. L’enquête est toujours en cours, sous la supervision du parquet, pour démanteler le réseau de trafiquants, d’autant que de présumés fournisseurs d’Amérique latine et certains complices ont été identifiés. C’est la cinquième saisie de drogue dure opérée dans cet aéroport, en moins de deux semaines grâce aux efforts déployés dans cette zone en vue de lutter contre le crime transfrontalier. Près de 22 kg de cocaïne avaient été saisis récemment dans des opérations similaires. Le Mag

Découverte inquiétante de médicaments périmés depuis 40 ans à Casablanca. Une annonce a fait beaucoup parler la Chambre des représentants, mardi, et la presse ce mercredi. Le ministre marocain de la santé, Houcine El Ouardi, a avoué que les services de santé ont découvert des médicaments   périmés depuis 40 ans dans la ville de Casablanca. Il va falloir, comme l’a indiqué le ministre, régler ce problème au plus vite puisqu’il est «dangereux » et pourrait avoir des répercussions «sur la santé des citoyens ». Mécontent, il rajoute « Le fait qu’on soit les derniers à apprendre pour ces médicaments périmés nous fait passer pour des incompétents aux yeux des citoyens, surtout les bénéficiaires du Régime d’assistance médicale », pointant ici du doigt les hôpitaux publics dans lesquels les médicaments périmés auraient été découverts. Il faudra donc résoudre un gros problème de stockage et de distribution des médicaments puisque cela coûte tout de même 2,2 millions de dirhams chaque année. Afriquinfos

M. Louardi supervise une opération de distribution d’ambulances dernière génération aux services régionaux des urgences. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a supervisé, mercredi à Rabat, une opération de distribution d’ambulances de dernière génération aux services régionaux des urgences médicales. Cette opération, qui s’est déroulée en marge de la 1ère rencontre nationale des services d’aide médicale d’Urgence (SAMU),   a porté sur un lot de 30 ambulances acquises dernièrement par le ministère. Ces véhicules, qui font office de mini-hôpitaux mobiles de réanimation et de premiers soins, sont mises à la disposition des SAMU dans l’ensemble du territoire national, a fait savoir le chef du parc auto et des services généraux au ministère de la Santé, Hamid Bekkar. Par ailleurs, ont été distribuées 18 autres ambulances qui entrent dans le cadre de la coopération internationale entre le ministère et l’Agence andalouse de coopération internationale, qui seront consacrées à 18 provinces et préfectures relevant des régions Taza-Taounate-Al Hoceima, Tanger-Tétouan et de l’Oriental. Cette opération figure dans le plan d’action du ministère de la Santé 2012-2016 relatif aux urgences médicales, qui vise à améliorer la prise en charge des cas d’urgence dans l’ensemble du pays. Le plan est composé de cinq axes, à savoir l’amélioration de la prise en charge des cas d’urgence pré-hospitalière et hospitalière, l’intensification de la formation et de la formation continue en matière d’urgences médicales, le renforcement et l’amélioration de la coordination avec tous les acteurs en matière d’urgences, et le renforcement de l’arsenal juridique régissant les urgences médicales. Plus tôt dans la journée, M. Louardi, accompagné de plusieurs responsables du ministère, s’était rendu au SAMU du Centre hospitalier universitaire Ibn Sina à Rabat pour s’informer des conditions de travail de ce service, des efforts déployés pour répondre aux demandes des citoyens et des contraintes qui plombent le travail du SAMU. MAP

Art & Culture

Choc : Le pape prend le parti de la communauté musulmane. On vous annonçait il y a quelque temps la polémique qu’avait provoquée la sortie du film « Noé » dans lequel le prophète de la religion musulmane, Noé, est représenté, incarné par Russel Crowe. On reprochait au film d’aller « à   l’encontre des enseignements de l’islam ». Le film a également fait polémique dans le monde chrétien puisque les lobbys chrétiens américains ont crié au blasphème lorsqu’ils ont entendu parler du scénario. La production leur avait répondu que le film était une interprétation libre et non une adaptation de la Bible. Aujourd’hui, c’est le pape François qui refuse de rencontrer l’acteur principal, Russel Crowe, et l’équipe du film pour une projection en avant-première. L’acteur américain a pourtant insisté multipliant les tweets sur le compte du souverain pontife. Mais rien n’y a fait. Le pape ne souhaite certainement pas créer une nouvelle polémique autour d’un film qui a déjà eu son lot de scandales. Afriquinfos

« Rock the casbah » en compétition à Berlin. La réalisatrice marocaine Leila Marrakchi n’a pas fini de présenter son film « Rock The Casbah » à travers le monde. En compétition cette semaine lors du 5e Festival du Film arabe à Berlin, le long métrage sera projeté, dimanche 23 mars, au jury. Parmi   les concurrents de la réalisatrice marocaine, on peut citer le palestinien Hany Abu-Assad et son film « Omar », ou encore le film aux 14 récompenses internationales, « Yema », de l’algérienne Djamila Sahraoui. Créé en 2009 par « Les amis des archives du film arabe », le Festival du film arabe de Berlin se présente comme un des plus importants festivals de cinéma arabophones en Europe. Le 360

Les «Splendeurs de Volubilis» au MuCEM. Depuis sa création en mai 2011 par le Roi Mohammed VI, la Fondation Nationale des Musées du Maroc (FNM) s’est employée à mettre en place des structures et procédures nécessaires à sa bonne marche mais surtout pour la démocratisation de   la culture. Parmi ses réalisations, la signature d’une convention de partenariat avec le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), qui a eu lieu en marge de la visite d’État effectuée au Maroc par le président de la République française. La concrétisation de cette convention se fait aujourd’hui à travers l’exposition «Splendeurs de Volubilis, bronzes antiques du Maroc et de Méditerranée», abritée par le MuCEM, depuis le 12 mars 2014. A une trentaine de kilomètres de Meknès se trouve Volubilis. Fondée vers le IIIe siècle avant J. C., la cité fut un avant-poste important de l’Empire romain. Aujourd’hui, c’est l’un des sites archéologiques les plus riches en monuments, et il présente un niveau important d’authenticité. Les magnifiques pièces de bronzes découvertes sur ce lieu antique sont aujourd’hui prêtées par le musée de Rabat pour être exposées au Mucem jusqu’au 25 août 2014. Sur une superficie de 400 m2, l’exposition se décline en trois parties. La première partie est consacrée au contexte géographique et historique, de la Numidie à la Maurétanie Tingitane (qui correspond actuellement au nord du Maroc), les compositions et origines des familles maures, numides et lagides qui se rencontrent sur ce territoire, le site archéologique de Volubilis et son contexte de fouilles et découvertes. lnt

Patrimoine culturel. Le Maroc célèbre la journée de la Francophonie. Un programme de toute une semaine a été défini, du 17 au 23 mars, pour fêter cette journée. L’Agence universitaire de la francophonie (AUF) en a, ainsi, profité pour réaliser, pendant les quatre premiers jours, son deuxième Forum universitaire maghrébin des arts sur le thème «Patrimoine et Innovation». Un concours de posters scientifiques a été à la clé de cette édition auquel ont participé des étudiants en master et doctorat marocains, algériens et tunisiens, dont les productions furent présentées à l’auditorium de la Bibliothèque nationale, en parallèle à d’autres ateliers et tables rondes animés par des experts en la matière. Des échanges et des débats autour du patrimoine ont été au cœur de cet événement dont la portée dépasse l’historique et le culturel. «Ce Forum s’inscrit dans la ligne culture du Bureau Maghreb. Nous défendons l’idée d’expression, de créativité et de culture qui est un de nos piliers. Après la thématique de l’année dernière se rapportant sur l’idée de l’utopie, nous avons, lors de cette édition, voulu réfléchir sur le patrimoine et sensibiliser les jeunes à la nécessité de sa sauvegarde, sa préservation et sa réhabilitation. Comme je l’ai expliqué, il n’y a pas d’incompatibilité entre le passé et l’avenir concernant ce sujet, car tout en relevant de la mémoire et du passé, le patrimoine nous projette, également, dans le futur.    Le Matin

Dans le cadre de son cycle de conférences « Les Essentiels du Management » ESCA Ecole de Management organise une conférence sur le thème : « La consolidation de l’entrepreneuriat familial au Maroc : Quels facteurs clés de succès ? » Jeudi 27 mars 2014 à 18h (Amphi Casablanca). Le contexte démographique, économique et institutionnel peut être plus ou moins favorable à la transmission des entreprises familiales. Qu’en est-il du Maroc d’aujourd’hui ? Certes, les stratégies sectorielles (Emergence, Maroc Vert, Halieutis, Rawaj …etc.) sont porteuses de réelles opportunités d’investissement. De plus, des conditions favorables avec le développement de mécanismes d’accompagnement des entreprises performantes, aussi bien pour satisfaire la demande locale que l’exportation, le développement du marché financier, et la multiplication des instruments de financement des PME familiales sont des atouts indéniables pour la pérennité de ces entreprises. La place prépondérante qu’occupent les entreprises familiales dans le tissu économique marocain et la pérennisation du cycle de vie de celles-ci, en leur assurant une transition réussie, continue à faire l’objet d’intenses débats au sein de la communauté de la recherche en entrepreneuriat et dans les milieux d’affaires. Cette Conférence réunit à la fois des praticiens ayant réussi la conduite du processus de la transmission d’entreprises familiales, des consultants et des représentants du monde académique. La finalité de la rencontre est d’identifier, au-delà des principales difficultés rencontrées, les facteurs-clés de succès de la reprise-transmission des entreprises familiales et la place des mesures et des programmes d’accompagnement adéquats dans le succès du processus de transmission. Trois invités vont débattre du sujet le jeudi 27 mars 2014 à 18h ( L’Amphithéâtre Casablanca) : Mohamed DIOURI, Président Fondateur de ENI Groupe. Zakaria FAHIM, Expert en Transmission des Entreprises familiales & Managing Partner BDO Consulting. Mohamed Amine KHALIL, Directeur du Développement de DARI COUSPATE.    Esca

Sport

Dortmund sans trembler, Van Persie qualifie Manchester. Manchester United, vainqueur 3-0 de l’Olympiacos, et le Borussia Dortmund, battu 1-2 par le Zenit Saint-Pétersbourg après s’etre imposé 2-4 à l’aller, sont les deux derniers qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des Champions   à l’issue des huitièmes de finale retour, mercredi. Battu 2-0 à l’aller, Manchester United n’avait pas d’autre choix que de partir à l’assaut du but grec. Après un poteau de Rooney (18e), van Persie ouvrait le score sur un penalty qu’il s’était lui-même procuré (25e). Les gardiens se mettaient en évidence: Roberto s’envolait pour dévier une tête de Van Persie (35e) puis De Gea réalisait une double parade prodigieuse sur des tentatives successives de Fuster et Dominguez (40e). Van Persie remettait les compteurs à zéro juste avant la pause (45e+1) puis inscrivait le but de la qualification sur coup-franc, réalisant un triplé au passage (51e). Marouane Fellaini a fait son apparition dans les arrêts de jeu. Fort de sa victoire 2-4 à l’aller, le Borussia Dortmund poursuit son aventure européenne malgré une courte défaite 1-2 face au Zenit Saint-Pétersbourg. Hulk (16e), d’une superbe frappe des 20 mètres, et Rondon (73e) ont inscrit les buts russes, Kehl avait provisoirement égalisé (38e). Axel Witsel a joué tout le match, Nicolas Lombaerts a été remplacé par Neto à la pause. Manchester et le Borussia Dortmund rejoignent Barcelone, le Bayern Munich, le PSG, l’Atletico Madrid, Chelsea et le Real Madrid en quarts de finale. Lalibre

Decastel, nouveau coach du Xydad? Le président du Wydad Casablanca, Abdelilah Akram, chercherait encore un entraîneur.Mécontent du travail de Mustafa Chahid, dit Cherif, le numéro un du WAC aurait dans le viseur un ancien du club, Michel Decastel, selon des sources proches du club   casablancais. Le technicien suisse a déjà occupé ce poste en 2003, où il est parvenu en finale de la Coupe du Trône, puis en 2011 où il a mené les Rouge et Blanc en finale de la Ligue des champions contre son ancien club, l’Espérance de Tunis. Le 360

Mondial 2014: Ronaldo répond à Romario. Ça chauffe entre les anciennes stars de la Seleçao. Ronaldo, membre du Comité d’organisation du Mondial 2014, a répondu, à son ancien coéquipier Romario, aujourd’hui député fédéral. L’ancien attaquant du Barça avait accusé « Il Fenomeno » de ne   pas tenir ses promesses sur des entrées libres pour les handicapés lors de l’évènement. « Il est déplorable de voir Romario, encore une fois, me donner publiquement la responsabilité de choses qui vont au delà de mon pouvoir, écrit Ronaldo sur sa page Facebook. Est-ce de l’opportunisme sur le dos de mon image ou de l’ignorance? Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que si au lieu de perdre du temps et de l’énergie à essayer de me dénigrer, le député se consacrait à solliciter les bonnes personnes ou institutions, nous y gagnerions tous ». Ronaldo, meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du monde (15 buts), répondait ainsi à un message de Romario qui disait, il y a quelques jours, sur les réseaux sociaux que Ronaldo avait « publiquement promis l’entrée libre pour les personnes handicapées ». « Et jusqu’à présent, rien », ajoutait Romario. Le 360

Man United veut débourser 5 millions pour Ziyech. Dans le viseur de plusieurs clubs néerlandais, dont l’Ajax et le PSV, Hakim Ziyech suscite également l’intérêt de Manchester United. Afin d’éviter que le joueur ne leur glisse entre les doigts à la fin de son contrat, les Mancuriens seraient prêts à payer 5 millions d’euros au SC Heerenveen pour s’attacher les services du joueur de 20 ans. Ziyech ferait donc partie des projets d’avenir de MAN United qui compte investir 150 millions d’euros pour rajeunir son effectif en vue de la saison prochaine.    Mountakhab

Lajour proche d’une prolongation. Son contrat s’achevant la fin de la saison, Mouhcine Iajour serait très proche de prolonger avec le Raja de Casablanca. Lors d’un entretien accordé à Radio Mars, l’attaquant marocain a déclaré que les négociations iraient de bon train et qu’il avait de grandes chances de continuer à l’avenir avec les Verts. Dans le viseur de plusieurs clubs, Iajour compte quatre buts et un assist cette saison en Botola Pro 1.    Mountakhab

International

Jérôme Kerviel n’échappera pas à la prison. La Cour de cassation a confirmé, mecredi 19 mars, la condamnation de Jérôme Kerviel à une peine de trois ans de prison. Elle a en revanche cassé les 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts dus à la Société générale. La banque estimait que c’était   le montant des pertes provoquées par l’ex-trader. M. Kerviel ne pourra pas bénéficier d’un aménagement de peine avant incarcération, ce qui n’est ouvert qu’aux personnes condamnées à moins de deux ans d’emprisonnement. En 2008, il avait passé quarante et un jours en détention provisoire, ce qui porte le solde de sa peine à un peu plus de deux ans et dix mois. La condamnation de l’ex-trader sera exécutoire dès que la décision de la Cour lui sera notifiée, ce qui devrait prendre entre quinze jours et un mois, selon une source judiciaire citée par l’AFP. Un nouveau procès se déroulera devant la cour d’appel de Versailles pour d’éventuels dommages et intérêts. Ce sera « le procès de la Société générale », a commenté devant la presse Patrice Spinosi, un des avocats de l’ancien trader. M. Kerviel, condamné en appel en 2012 pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système informatique, a toujours soutenu que la banque savait qu’il prenait des positions vertigineuses non couvertes. Comme prévu, il n’était pas présent lors de la lecture de la décision. Depuis février, il a entrepris de marcher de Rome à Paris « contre la tyrannie des marchés ». Le Monde

Affaire Maddie : Scotland Yard sur la trace d’un prédateur sexuel. Enième rebondissement dans l’affaire Maddie, qui alimente depuis 7 ans les colonnes de la presse outre-Manche. Mercredi, Scotland Yard évoque une piste sérieuse en annonçant être à la recherche d’un pédophile présumé.   L’homme décrit comme ayant la peau « bronzée » et les « cheveux sombres » aurait sévi dans la région de l’Algarve, au Portugal. C’est là que la petite Anglaise a disparu le soir du 3 mai 2007, à Praia da Luz, alors que ses parents étaient partis dîner après l’avoir laissée dans le lit de leur appartement de vacances. Les policiers britanniques ont expliqué que cinq agressions sexuelles d’enfants ont eu lieu dans cette zone du Portugal entre 2004 et 2006, et plus récemment en 2010. Les circonstances troublantes des faits incriminés interpellent : à chaque fois, le suspect, qui n’a jamais été interpellé, se serait introduit dans des villas louées par des familles britanniques en basse saison, alors que les jeunes victimes, âgées de 7 à 10 ans, dormaient dans leur lit. Au total, il serait entré dans 12 résidences, dont deux à Praia da Luz, avant d’être mis en fuite par certains parents. Cité dans le Guardian, l’inspecteur en charge de l’enquête a expliqué que cet homme, qui parle « anglais avec un accent étranger », a un « goût malsain pour les jeunes filles blanches ». Il y a quelques mois, les portraits-robots d’hommes susceptibles d’intéresser la police dans l’affaire Maddie avaient été diffusés. L’un d’eux aurait été aperçu par plusieurs témoins en train de porter dans ses bras « un enfant de trois ou quatre ans avec des cheveux blonds et peut-être un pyjama » le jour de la disparition de Madeleine McCann. Metronews

Crise de Crimée : l’Ukraine introduit les visas pour les Russes. Dans une nouvelle réplique au rattachement de la Crimée à laRussie, l’Ukraine a décidé mercredi d’introduire les visas pour les Russes et de sortir de la Communauté des États indépendants (CEI) regroupant onze ex-républiques   soviétiques. Simultanément, dans un climat de tension croissante, Kiev a donné mercredi trois heures aux autorités de la Crimée pour libérer le chef de sa marine, capturé plus tôt par les forces pro-russes lors de l’occupation du QG des forces navales à Sébastopol. Le président par intérim Olexandre Tourtchinov « a donné au pouvoir autoproclamé de la Crimée trois heures pour libérer tous les otages », dont le commandant de la marine Serguiï Gaïdouk, en menaçant de prendre des « mesures adéquates » de représailles, selon un communiqué. Il s’agit d’otages « militaires et civils », indique-t-il, sans préciser leur nombre ou leur identité. Les bases militaires ukrainiennes en Crimée sont encerclées depuis plusieurs semaines par les forces russes et pro-russes. Parallèlement, l’Ukraine prépare un plan d’évacuation des militaires et de leurs familles, a indiqué le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï. C’est aussi Andriï Paroubiï qui a annoncé que le ministère des Affaires étrangères était chargé d’introduire un régime de visas avec la Russie et que l’Ukraine entamait le processus de sortie de la CEI. Cette dernière mesure a une importance avant tout symbolique, mais elle signifie aussi que l’Ukraine, grand pays industriel et agricole, s’éloigne encore plus de la zone d’influence russe. En revanche, l’instauration de visas risque – surtout si Moscou répond du tac au tac – de gêner des centaines de milliers d’Ukrainiens qui ont des proches ou vont travailler en Russie. La journée a été marquée par l’occupation sans violence du QG naval et d’une autre base ukrainienne par les forces russes, tandis que les premières conséquences économiques du rattachement à la Russie touchaient la péninsule, et que Moscou promettait un pont pour 3 milliards dollars. Le Point

Toyota: amende de 1,2 milliard de dollars pour un défaut technique mortel. Les autorités américaines enquêtaient depuis quatre ans sur un problème d’accélération subite observée chez certains véhicules du groupe japonais. C’est la pénalité la plus lourde jamais infligée à un constructeur automobile dans ce genre d’affaires. Le constructeur automobile japonais Toyota Motor a accepté de verser 1,2 milliard de dollars aux Etats-Unis pour avoir « trompé » les consommateurs américains sur les problèmes d’accélération inopinée de certains véhicules de sa marque haut de gamme Lexus, a annoncé mercredi le ministère de la Justice américain. Un accord qui permet au groupe d’échapper aux poursuites pénales. Les autorités américaines enquêtaient depuis quatre ans sur ce défaut technique, qui pourrait être la cause d’accidents mortels survenus en 2010 aux Etats-Unis. Les soupçons d’une responsabilité des véhicules Toyota étaient tels que le constructeur nippon avait été contraint à rappeler quelque 10 millions d’automobiles. Sa réputation s’en était retrouvée fortement ternie. La justice américaine avait alors mis en cause le constructeur nippon pour avoir minimisé l’ampleur de ces problèmes. Dans plusieurs cas litigieux, la pédale d’accélération était coincée en position basse et la voiture continuait d’accélérer contre la volonté du conducteur. Dans un premier temps, le régulateur de vitesse avait initialement été mis en cause, mais l’enquête a montré que ces accidents étaient plus probablement dus au tapis de sol de la voiture venant coincer la pédale.    La Tribune

Nouvelles Technologies

Feu vert à la 4G au Maroc. Abdelilah Benkirane déclare ouverts les appels d’offres pour les licences d’exploitation 4G. C’est ce qui s’est dégagé du conseil d’administration de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) tenu vendredi 14 mars à Rabat,   sous la présidence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et en présence de Azdine El Mountassir Billah, directeur général de l’ANRT. À l’ordre du jour de cette session, l’approbation des comptes de l’exercice 2013 et du budget 2014, le bilan des réalisations du secteur des télécommunications et de la mise en œuvre des dispositions de la note d’orientations générales pour le développement du secteur des télécommunications à l’horizon 2013 ainsi que la préparation des nouvelles orientations générales pour la période 2014-2018. Aussi, selon un communiqué de presse, lors de l’ouverture des travaux de cette 19ème session, le chef du gouvernement a salué le rôle stratégique que joue l’ANRT dans la régulation du secteur des télécommunications au Maroc contribuant ainsi au développement du secteur des Technologies de l’information et garantissant les meilleures conditions d’usage, de gestion et d’investissement dans le secteur des télécommunications. Dans ce sens, il a donné son feu vert à l’ANRT pour le lancement des appels d’offres en vue de l’octroi de licences d’exploitation de la quatrième génération de la téléphonie mobile (4G). Aujourd’hui

Etudier à l’université depuis chez soi, c’est possible. Il y a encore quelques années cette situation aurait relevé de la science fiction. Aujourd’hui, elle est devenue un moyen de suivre des cours en ligne, dans des universités aussi prestigieuses qu’Harvard ou Yale, librement accessibles et   gratuits. La révolution des cours en ligne ouverts et massifs (ou Mooc en anglais massive open online course) a bouleversé totalement l’enseignement supérieur mondial. En effet, les étudiants, salariés ou encore les personnes en recherche d’emploi peuvent librement s’inscrire sur des plateformes pour consulter un cours en ligne. Aujourd’hui, la plateforme coursera met par exemple à disposition plus de 600 cours différents en collaboration avec 100 partenaires. Elle a notamment lancé depuis début mars un premier cours en arabe consacré aux nanotechnologies (qui paradoxalement est dispensé par un institut israélien). Les MOOC modifient grandement la méthode d’enseignement et l’acquisition des connaissances. Puisque les cours sont en ligne, ils permettent l’accès à des personnes venues de tous horizons professionnels, regroupées par un intérêt commun. De plus, les individus peuvent apprendre à leur propre rythme, et aux horaires souhaités, sur n’importe quel sujet dans le but de s’informer ou de se documenter voire même par simple curiosité. Les interactions professeurs-étudiants qui se construisent dans les amphis de chaque université ne se retrouvent pas dans ce système de cours qui laisse place à une interaction étudiant-écran. Sans oublier celles entre les étudiants qui sont pratiquement inexistantes. Et même si le contenu des MOOC est accessible gratuitement, il n’en demeure pas moins que leur accès sera rendu très difficile voire impossible pour les populations les plus défavorisées qui n’ont pas encore internet. h24info

L’utilisation de Twitter s’étend rapidement en Afrique. Avec l’avènement de Smartphones bon marché, de plus en plus d’Africains se connectent aux réseaux sociaux en ligne, sur leurs téléphones portables. Les réseaux sociaux enregistrent en Afrique le développement le plus rapide   dans le monde. Beaucoup d’études l’attestent. Les Africains lorsqu’ils se connectent sur Internet, vont le plus souvent sur les réseaux sociaux. Facebook demeure le réseau social le plus populaire qui connait le développement le plus spectaculaire. Derrière, Twitter suit de près. Considéré au début comme un réseau dédié pour l’élite, son utilisation en Afrique a tendance à se « démocratiser ». Selon une récente étude de l’Agence de communication stratégique Portland, le football est le sujet le plus abordé sur Twitter en Afrique, suscitant plus de discussions que le décès de Nelson Mandela, le jour de sa mort- le 5 Décembre 2013 – qui a connu le plus grand volume de tweets géo-localisés en Afrique. L’étude de Portland a analysé les hashtags (#) liés au football en Afrique. Les hashtags liés à la politique étaient moins nombreux que ceux sur d’autres sujets. Seulement quatre hashtags politiques étaient populaires lors du dernier trimestre de 2013, précise l’étude. La plupart des actualités développées sont localisées en Afrique du Sud ou au Kenya, les pays les plus connectés en Afrique via mobile. Dans cette étude de Portland qui a analysé des tweets géolocalisés en Afrique au cours des trois derniers mois de 2013, les capitales de ces deux pays sont parmi les villes africaines qui tweetent le plus. Maghrebemergent

 

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires