Flash-news : Trente en un du « 21 mars 2014

Flash-news : Trente en un du « 21 mars 2014

373
0
PARTAGER

AMDH: les autorités nous font une « guerre non déclarée ». L’ONG des droits de l’Homme dénonce une « campagne »des autorités à son encontre. Campagne qui viserait « à freiner et perturber (son) travail » et   la « faire taire ». L’Association marocaine des droits humains a dénoncé ce jeudi lors d’une conférence de presse à Rabat, une « campagne » à son encontre, évoquant la « répression » de récentes manifestations ou encore des « arrestations » et « poursuites » contre certains membres. Son président Ahmed El Haij a ainsi déclaré que l’association avait « noté durant les derniers mois une tendance à la hausse » de la répression des « pouvoirs publics pour se venger des militants ». « Il est évident que cette guerre non déclarée à l’encontre de l’AMDH (…) vise à freiner et perturber (son) travail » et la « faire taire », a-t-il ajouté. Ahmed El Haij a notamment évoqué des « violences » de la part des forces de l’ordre lors de récentes manifestations et l’existence « de dossiers judiciaires préfabriqués » afin de poursuivre des militants « dans des conditions où font défaut les critères d’un jugement équitable ». Dans un rapport remis pour l’occasion, l’AMDH publie une liste de 11 de ses membres emprisonnés et 12 autres « poursuivis en état de liberté provisoire ». Trois d’entre eux, arrêtés en janvier à Kénitra, au nord de Rabat, ont été condamnés « à huit mois de prison ferme pour attroupement et humiliation de fonctionnaires publics », relève notamment l’ONG. « Nous invitons l’Etat à arrêter ses campagnes de répression, d’arrestation et de jugement (…) ainsi qu’à libérer les prisonniers et cesser les poursuites », a demandé Ahmed El Haij. Pour ce dernier, l’AMDH serait particulièrement « visée » en raison de « son attachement à son indépendance ». h24info
Le Japon fait don de 170 véhicules écologiques de nouvelle génération. Le Japon a fait don au Maroc de 170 véhicules écologiques de nouvelle génération pour un montant global de 50 millions de dirhams. Une cérémonie de remise des clés des voitures a été organisée, mercredi à Rabat, sous la présidence du ministre de l’énergie, des mines de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, et de l’ambassadeur du Japon au Maroc, Tsuneo Kurokawa. Ces voitures, dites propres, de la nouvelle génération ont été octroyées au gouvernement du Maroc dans le cadre d’un don Hors-Projets du gouvernement du Japon. “Ce don de 500 millions de Yens soit 50 millions de dirhams vise à accompagner les efforts déployés par notre pays pour la promotion de l’énergie propre et la vulgarisation des voitures en harmonie avec l’environnement en minimisant la pollution d’air et l’émission de gaz à effet de serre”, a indiqué M. Amara dans une allocution à cette occasion. Pour sa part, M. Kurokawa a souligné que ce don porte une signification singulière dans le sens où le Japon soutient les efforts du gouvernement du Maroc pour la promotion de l’énergie propre et la vulgarisation des voitures écologiques.    Maghrebemergent

Nouveau mécanisme pour accélérer la cadence législative. Dans « un souci d’accélérer la cadence » en matière de préparation et d’adoption des projets de lois, un comité de suivi de l’initiative législative parlementaire a été mis en place par l’Exécutif. Placé sous la présidence du ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, ce mécanisme de suivi se réunira une fois par semaine et fera le point sur son travail à la fin de chaque mois. « Entre 2012 et 2013, 137 textes de lois ont été soumis à la Chambre des représentants. 46 sont actuellement au centre d’un débat législatif », a déclaré, jeudi, le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, au terme de la tenue du conseil de gouvernement.    Le 360

Economie

El Dia : L’américain Kosmos Energy commence ses recherches de pétrole dans les eaux marocaines. Las Palmas : Non influencé par la décision prises par Cairn Energy et Genel Energy d’abondonner leurs recherches au Large de Tarfaya, la compagnie américaine Kosmos Energy a entamé,   dimanche dernier, un forage exploratoire à la recherche d’hydrocarbures dans les eaux marocaines. Ainsi, a indiqué il y a quelques heures, le quotidien canarien El Dia, dans un article intitulé ‘Otra empresa petrolera sondea a 200 kilómetros de Canarias ’ (traduction : Une autre entreprise pétrolière explore à 200 KM des Canaries). La prospection s’effectue dans la zone dénommée Foum Assaka, située en face des côtes d’Agadir, indique la publication canarienne, ajoutant que cette prospection, la deuxième qu’entreprend l’entreprise US dans les eaux marocaines au cours de ces derniers mois, est menée par la plate-forme semi-submersible « Maersk Discovery » qui est de qualité supérieure et de position dynamique. Le forage s’effectue dans une zone de 600 mètres de profondeur et l’objectif étant d’atteindre 4.000, souligne le quotidien, précisant que la compagnie travaille également dans deux autres blocs sur le bassin d’Agadir, en haute mer, àEssaouira et Taghazout. Le début de cette prospection coïncide avec l’annonce de « l’abandon » par deux autres compagniesCairn Energy et Genel Energy, des travaux de recherche dans la zone dénommée Juby Maritime 1 (JM-1) dans les eaux marocaines, où « l’existence de pétrole a été confirmée mais dont l’extraction, pour le moment, s’avère peu rentable car il s’agit de pétrole lourd », rappelle la publication. Le Mag

Huile d’olive, un décret pour mettre fin à l’informel. Les professionnels de la filière oléagineuse et particulièrement les producteurs structurés d’huile d’olive se plaignent depuis plusieurs années de la «concurrence déloyale» des producteurs commercialisant l’huile d’olive en vrac,   directement aux consommateurs. Pour eux, elle présente souvent de lacunes de qualité préjudiciables aux consommateurs et à l’image de la filière. Un décret visant l’interdiction de cette forme de commercialisation en vrac est «bouclé par le département de l’Agriculture et serait en attente de l’approbation du département du Commerce et de l’industrie», indique Nabil Chaouki, directeur du développement des filières de production au ministère de l’Agriculture. Les Eco

Huile d’olive, un décret pour mettre fin à l’informel. Les professionnels de la filière oléagineuse et particulièrement les producteurs structurés d’huile d’olive se plaignent depuis plusieurs années de la «concurrence déloyale» des producteurs commercialisant l’huile d’olive en vrac,   directement aux consommateurs. Pour eux, elle présente souvent de lacunes de qualité préjudiciables aux consommateurs et à l’image de la filière. Un décret visant l’interdiction de cette forme de commercialisation en vrac est «bouclé par le département de l’Agriculture et serait en attente de l’approbation du département du Commerce et de l’industrie», indique Nabil Chaouki, directeur du développement des filières de production au ministère de l’Agriculture. Les Eco

Casablanca attire toujours plus d’investisseurs. 22,9 milliards de dirhams ont été investis dans la région du Grand Casablanca, selon les derniers chiffres du Centre régional d’investissement (CRI). La capitale économique attire toujours autant les investisseurs. En tête des projets   agréés par le CRI, l’immobilier représente 52% du total engagé par les différentes entreprises, et devance le secteur des services qui pèse 7 milliards de dirhams. En 2013, 6.710 entreprises ont été enregistrées par cette administration, ce qui a permis la création d’exactement 65.952 emplois. Un chiffre en hausse de 34% par rapport à 2012. En marge de la présentation de ces chiffres, deux conventions d’Investissement ont été signées. Elles concernent le projet du terminal à conteneurs du port de Casablanca TC3 et le centre commercial Tachefine center. Le 360

Le Maroc, une plateforme aéronautique de “référence” pour le continent africain (Forbes Magazine). Le Maroc est en passe de devenir une plateforme aéronautique de “référence” pour l’Afrique comme en témoigne l’implantation du géant canadien “Bombardier” qui vient d’investir 200 millions de dollars dans le Royaume, notamment pour “soutenir l’essor” du secteur de l’aéronautique dans le continent, écrit mercredi Forbes Magazine. Fort de ses atouts économiques et infrastructurels et de sa proximité avec l’Europe, le Royaume est en train de s’ériger en plaque tournante dans le domaine de l’industrie aéronautique, “qui va contribuer au développement économique” du continent africain, indique +Forbes+ dans un article publié sur son site internet. Bombardier a commencé à exploiter des installations provisoires situées à l’aéroport international Mohammed-V à Nouaceur, dans la région métropolitaine de Casablanca, où la multinationale canadienne produit actuellement des commandes de vol pour les appareils de la série CRJ. La publication américaine estime, par ailleurs, que l’Afrique offre des perspectives “prometteuses” de développement, notamment dans le secteur du tourisme, un progrès qui va se répercuter positivement sur l’industrie de l’aéronautique, d’autant plus que les prévisions montrent que le trafic aérien va progresser de 6,1 par an.    Maghrebemergent

Services d’aide médicale d’urgence: Le partenariat public-public au secours du public-privé. La communauté médicale a commémoré le lancement du Plan national de la prise en charge des urgences (PNUM) le 5 mars 2013 par un bilan de la première année du plan d’action des urgences 2012-2016 et par un geste qui dit l’urgence qu’il y a à institutionnaliser à grande échelle les premiers soins prodigués aux patients. Urgentiste lui-même, le ministre de la santé a voulu donner le plus grand éclat à ce premier anniversaire en présidant la première rencontre sur les Services d’aide médicale d’urgence (SAMU) mercredi à Rabat à la salle de conférence du Conseil national de l’Ordre national des médecins. Il a donc réaffirmé l’urgence qu’il y a à consolider les services de premiers soins et à travailler d’arrache-pied à mettre en œuvre cet autre objectif d’importance : le partenariat entre les secteurs privé et public. Mais pas seulement, a déclaré le ministre qui a surpris son monde en plaidant dans son discours inaugural pour le renforcement du partenariat public-public. Ce qui à son sens ne dit pas seulement l’intérêt qu’il y a à coopérer avec la protection civile, ou la gendarmerie royale ou le ministère de l’intérieur, mais encore signifie que les différents services médicaux eux-mêmes doivent travailler ensemble en faveur de l’amélioration de la santé des citoyens. Lhoussaine Louardi l’a déclaré d’emblée : le ministère de la santé s’engage dans le plan national de développement des urgences médicales à développer le partenariat public-privé en mode win-win dans le cadre d’actions qui convergent vers «un seul objectif qui est la santé du citoyen». Avec néanmoins cette nouvelle identité remarquable que ce partenariat est appelé à s’inscrire dans le projet de régionalisation et à prendre corps au niveau des collectivités locales.    Aujourdhui.ma

Le Maroc atteint le seuil de 10 millions de touristes, mais le potentiel est plus important. Au Maroc, l’activité touristique a connu une embellie en 2013, malgré une conjoncture économique difficile et un contexte géopolitique instable. Le bilan chiffré fait ainsi ressortir une fréquentation touristique de 10,04 millions de personnes, soit une progression de 7,2% par rapport l’année précédente. Mais il faut tout de même souligner que 30% du nombre global des touristes sont constitués de Marocains résidant à l’étranger. Il reste donc beaucoup à faire pour attirer davantage de touristes et atteindre ainsi l’objectif de la Vision 2020, qui vise 20 millions de touristes à l’horizon de cette date. Pour les nuitées dans les établissements touristiques classés, elles ont enregistré une croissance de 9,3% par rapport à 2012. Il s’agit de 19,113 millions de nuitées en 2013, contre 17,484 en 2012. Parallèlement, le taux d’occupation national des établissements classés s’est amélioré de 4 points, passant à 43% en 2013. Dans le même ordre d’idées, la capacité litière a réalisé une bonne performance en atteignant 207 500 lits, soit une croissance de 106% par rapport à l’objectif fixé en 2013 (195 000 lits), comme a annoncé le ministre. Cependant, il conviendrait de souligner que la capacité totale exploitable à fin 2013 est de 196 000, alors que 12 000 lits sont en cours de rénovation et de travaux. Le nombre de passagers transportés par avion n’est pas en reste. Celui-ci a augmenté de 9,2% en comparaison avec 2012, avec des pics de hausse dans les aéroports de Marrakech, Agadir, Dakhla et Essaouira.    Le Matin

Social

Mohamed Mjid : Un juste tire sa révérence. L’acteur associatif Mohamed Mjid s’est éteint, jeudi matin dans un hôpital à Rabat, à l’âge de 97 ans, a-t-on appris auprès de ses proches selon une dépêche de l’agence MAP. Doyen des dirigeants sportifs marocains, Mohamed Mjid avait   été président de la Fédération Royale Marocaine de Tennis pendant près de 45 ans. Il a été l’initiateur de plusieur carrières de sportifs de renom tel Khalid Outaleb, Hicham Arazi, Younes El Inaoui, Karim Alami et bien d’autres. Né à Safi, le défunt avait consacré sa vie à l’action militante et associative. Mohamed M’jid a gardé son vrai parlé et sa verve dans la défense des valeurs du sport et du vivre ensemble. Il a quitté en 2009 la FRMT pour se consacrer totalement à son combat pour les causes sociales justes. Il a tenu, sa vie durant, à garder une indépendance à toute épreuve. Son crédo fut celui de la construction d’une société juste, démocratique et soildaire fidèle à ses fondamentaux. Le défunt a toujors cultuvé les valeurs du dialogue, de la large concertation sans compromission aucune. Ila été le modèle du citoyen engagé qui a compris que le sport d’abord constutuait un terrain de prédilection à l’éclosion d’un modèle de société bati sur les principes du don de soi de la performance, de l’ouverture et du vivre ensemble. Menara

Les citoyens marocains sont parmi les plus malheureux du monde. Peu de personnes le savent, mais aujourd’hui est la journée internationale du bonheur. Un classement a été publié indiquant quels sont les pays où les citoyens sont les plus heureux. Le Maroc est 90ème, loin derrière les   pays scandinaves qui trustent les premières places. Le Maroc se classe 90ème de ce classement, qui prend en compte 157 pays. Une piètre place pour le pays du Maghreb, qui se situe très loin du Danemark(1er) et des autres pays scandinaves. Les pays pétroliers continuent leur progression dans ce classement. Pour les marocains, fonder un foyer, réussir socialement et professionnellement, acheter une voiture et une maison et d’avoir une couverture médicale sont les actions qui les rendent plus heureux. Le prochain recensement en septembre prochain donnera plus d’informations sur ce classement, et sur les critères importants pour les marocains. Afriquinfos
Ahmed Taoufik explique la baisse du son de l’appel aux prières. Ahmed Taoufik réagit à la polémique sur le volume de l’appel aux prières. La circulaire en question n’est pas nouvelle, elle a été publiée il y a 7 ans. Pour le ministre, soulever cette question maintenant est « malsain ». Le ministère   des Habous et des Affaires islamiques sort de son silence en réaction au ramdam médiatique sur une circulaire relative à la baisse du volume des haut-parleurs des mosquées. Relayée depuis dimanche 16 mars par les internautes et par plusieurs supports papiers et électroniques, cette circulaire a suscité une vive polémique. Un groupe de citoyen allant jusqu’à publier une pétition sur internet reprochant au ministre de vouloir reduire le son de l’appel à la prière. Pour calmer les esprits, le ministre Ahmed Taoufiq précise que le document a été publié il y a 7 ans par la délégation des Habous de la région du Grand Casablanca. « L’évocation de cette question en ce moment précis, sept ans après, dénote une intention et un dessein malsains », peut-on lire dans un communiqué publié sur le site du ministère. La circulaire en question exhorte les muezzins à baisser le son des haut-parleurs placés à l’extérieur des mosqués de façon à ne pas causer de dérangements pour les riverains. Le ministère explique que « ces recommandations sont de mises lors de l’appel à la prière d’Al Fajr au cours duquel les haut-parleurs sont réglés à des niveaux bas, et très bas dans les mosquées proches des hôpitaux et des résidences des non musulmans ». Et le ministre de préciser également que « les délégations des Affaires islamiques dans le Grand Casablanca ont traité en leur temps tous les cas ayant nécessité la publication d’une circulaire à ce sujet ». h24info

Lydec lance vendredi une action de sensibilisation aux enjeux liés à l’eau. La Lyonnaise Des Eaux de Casablanca (Lydec) lancera, du 21 au 23 courant à Casablanca, une action de sensibilisation du grand public, notamment la jeune génération, aux enjeux liés à l’eau, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, et conformément à sa politique de développement durable. L’entreprise organise en partenariat   avec l’Association Eau Energie pour Tous (ASEET), une série d’activités dont l’objectif est de comprendre les problématiques de la gestion de l’eau et d’inciter à son économie et sa préservation, indique un communiqué parvenu, jeudi à la MAP. Conférences scientifiques, tables-rondes, tournoi culturel inter-écoles, carnaval et spectacles pour enfants sont ainsi programmés sur les trois jours de cette manifestation placée sous le thème: « Grand Casablanca: ressources hydriques modestes, besoin accru en eau potable et droit à un environnement sain ». Selon le communiqué, une conférence sur « les défis futurs du besoin en eau et en assainissement de la métropole » sera animée par le Directeur du Patrimoine de Lydec, Saâd Azzaoui, alors que des exposés-débats seront présentés par l’ASEET, l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et l’OCP. Environ 200 personnes, dont des représentants du tissu associatif et des professeurs universitaires, sont attendues à ces rencontres de sensibilisation et près de 1000 enfants seront de la partie pour célébrer la Journée mondiale de l’eau. MAP

Affaire Ould El Hiboul: des peines alourdies et d’autres allégées. La chambre criminelle d’appel chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat a rendu dans l’affaire dite « Ould El Hiboul ». La cour d’appel a ainsi rendu son verdict à l’encontre de 18 personnes poursuivies pour « corruption positive et active » dans l’affaire dite « Ould El Hiboul ». Parmi les prévenus 16 éléments de la police de Skhirat-Témara. La chambre criminelle de première instance a décidé d’alourdir ou d’alléger les peines prononcées à l’encontre des mis en cause par. C’est ainsi que le tribunal a décidé d’abaisser de quatre à trois ans de prison ferme la peine du principal accusé El Miloudi Zahhaf, alias Ould El Hiboul, un trafiquant de drogue notoire. Le tribunal a également décidé d’acquitter huit éléments de la police dont un commissaire-chef d’arrondissement, trois officiers et trois inspecteurs. Ces personnes avaient été condamnées en première instance à des peines allant de trois à huit mois de prison ferme. La cour d’appel a confirmé par ailleurs l’acquittement prononcé en première instance à l’encontre d’un inspecteur supérieur. Le tribunal a décidé de relever de 18 mois à trois ans de prison ferme à l’encontre d’un seul accusé, un inspecteur de police, et de 18 mois à deux ans de prison ferme pour trois accusés un officier et deux inspecteurs, et de six mois à un an de prison à l’encontre de deux inspecteurs, et de quatre mois à un an de prison à l’encontre d’un agent de police. Une femme, qui assurait le rôle d’intermédiaire, a vu sa condamnation passée d’un an à deux ans de prison ferme. La Chambre criminelle de première instance chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat avait prononcé, en avril 2013, des sentences allant de l’acquittement à 4 ans de prison ferme contre les 18 accusés. El Miloudi Zahhaf avait écopé de 4 ans de prison ferme, assortis d’une amende de 10 mille dirhams pour corruption, alors que Aziza. K, l’intermédiaire, avait été condamné à une année de prison ferme et une amende de 5 mille DH pour avoir participé à des faits de corruption.    Menara

Un homme se fait torturer par sa femme pour une raison peu évidente. L’épouse de l’homme l’a torturé pendant plusieurs jours pour une simple raison : il ne voulait pas l’aider à ouvrir un simple magasin de maquillage. Avec l’aide de sa sœur, la femme a réussi à enchainer son époux. Elle l’a ensuite frappé avec un fouet, allant jusqu’à le bruler. L’homme a également été privé de nourriture pendant plusieurs jours. Des voisins ont finalement entendu des cris, et ont alertés la police. L’homme souffre de graves blessures. Il a été évacué d’urgence à l’hôpital de Dar Guedari. De nombreuses traces de torture étaient visibles sur son corps. La femme de 32 ans n’a pas été trouvée à son domicile.    Afriquinfos

Art & Culture

Insolite: comment un prof a réussi à calmer sa classe. Que faire pour arrêter les bavardages en classe? Exit les colères et les heures de colle, un professeur a trouvé une manière bien plus machiavélique pour y arriver: le spoil. Les enseignants le savent: il n’y a rien de plus difficile que   d’assurer un cours face à des élèves ou des étudiants bruyants. Un professeur français de mathématiques a trouvé une idée ingénieuse pour mettre fin aux bavardages et intéresser son auditoire. Il a demandé à ses étudiants s’ils suivent la série Game of Thrones. Sans surprise, un grand nombre d’entre eux ont levé la main. C’est alors qu’il les a menacés de « spoil » si jamais le calme ne revient pas en cours. « Je suppose que vous regardez la série, et bien sachez que j’ai lu tous les livres et à partir de maintenant quand il y aura trop de bruit j’écris le nom du prochain mort au tableau. J’ai de quoi tenir toute l’année et je peux même vous décrire chaque mort ». Au départ, les étudiants ont reçu la nouvelle avec des rires, mais le professeur a rapidement mis sa menace à exécution en écrivant les noms de morts de la troisième saison, dont les épisodes n’ont pas encore été diffusés en France. Résultat: le cours a pu se dérouler dans le silence. L’anecdote, publié sur le site Danstonchat.com, n’a pas été vérifiée mais elle peut constituer une bonne source d’inspiration pour les enseignants qui souffrent du même problème. Il reste à savoir si écrire au tableau les péripéties d’une télénovela truque fera le même effet! h24info

Robert Plant, ex-leader de Led Zeppelin, à Mawazine Rabat. La voix et la plume légendaires du groupe british Led Zeppelin, Robert Plant, se produira à la 13e édition du festival Mawazine de Rabat. C’est la grande révélation de la 13e édition du Festival Mawazine. Le grand, l’unique, l’inimitable   Robert Plant, ex leader du groupe Led Zeppelin, montera sur la scène OLM Souissi cette année. « C’est effectivemet vrai mais l’annonce officielle ne se fera que demain » nous confirme une source de l’organisation. Crinière blonde, taille élancée, torse nu et quelques octaves au-dessus de la normale, on parle de l’apollon des temps modernes, musicalement du moins. L’ancien maçon de Birmingham est devenu un véritable dieu vivant de la musique rock (blues) dans les années 70. Après avoir enregistré un album, passé inaperçu, avec John Bonham, batteur de talent, ils se font tous les deux repérer par Jimmy Page qui leur propose de former un groupe. Ze groupe. Avec la voix puissante de Plant, les riffs diaboliques de Jimmy Page, John Bohman à la batterie et John Paul Jones à la basse, Led Zeppelin fait des ravages à la fin des années 60 et au début des années 70. Alcool, drogue, violence, groupies, les membres de Led Zeppelin s’adonnent aux plaisirs hédonistes. Pendant ce temps, le public et la critique (pas tout le temps unanimes) se prosternent devant l’énergie du groupe. Las, il se dissout dans les années 80 après la mort soudaine de John Bonham, mort asphyxié après une soirée (trop) arrosée. h24info

Province d’Essaouira : Ouverture à Talmest de la 1ère édition du festival Printemps des Regragas. La première édition du Festival Printemps des Regragas, organisée du 19 au 22 mars sous le thème « Le moussem des Regragas, patrimoine culturel au service du développement », s’est ouverte,   mercredi à Talmest (65 km au nord Essaouira). Fruit d’un partenariat liant le conseil municipal, la société civile et les autorités locales, ce festival a pour objectifs de promouvoir l’animation culturelle, sociale et économique dans la municipalité de Talmest, faire connaitre le patrimoine culturel et les produits artisanaux et agricoles de la région et développer les activités socio-culturelles et sportives au profit des jeunes, indiquent les organisateurs. Le programme de cette manifestation comprend, notamment, une conférence sur « Le moussem des zaouias des Regragas », une foire d’artisanat et de produits agricoles, des spectacles de Tbourida et une campagne de sensibilisation sur le Sida et les maladies transmissibles. Les organisateurs ont également prévu une compétition de marche pour femmes (1.800 m), une course sur route (5.200 m), un tournoi de mini-foot, des démonstrations d’arts martiaux, des animations et théâtre pour enfants et des spectacles de cirque. MAP

Célébration de la Journée mondiale du théâtre. Avec le concours des différentes administrations régionales, des délégations provinciales, des communes locales, du Théâtre national Mohammed V et des diverses représentations de la société civile, le ministère de la Culture a concocté un programme éclectique dans toutes les salles de théâtre du Royaume. Un programme décliné en plusieurs parties des pièces théâtrales, signature de nouveaux ouvrages, hommages aux pionniers et figures de proue de ce 4e art national, des ateliers et des workshops ainsi que des rencontres avec les artistes, les professionnels et les différentes composantes du secteur. À titre d’exemple, le Théâtre de la ville de la culture et des arts de Safi abrite une de ces manifestations prévues dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du théâtre. Lors de cette soirée, des pièces de théâtre de diverses troupes du Royaume vont être jouées et un vibrant hommage sera réservé aux grands artistes Mustapha Zaâri, Fatema Harandi et Saâd Allah Abdelmajid. Dans le même cadre, il y aura la lecture de l’Appel mondial du théâtre dans les différentes salles de théâtre du Royaume. Le texte de cette année est rédigé par l’artiste Brett Bailey, réalisateur, scénographe, dramaturge et plasticien sud-africain. Idem pour toutes les villes du Royaume où plusieurs manifestations seront organisées de Casablanca à Tanger en passant par toutes les grandes, moyennes et petites villes.    Le Matin

Sport

Première manche du championnat du monde de kitsurf 2014. Difficile de trouver meilleur endroit pour pratiquer les sports de glisse. D’ailleurs, les délégations étrangères ne tarissent pas d’éloges à l’égard de cet endroit féérique. Cette année, le nombre des participants à cette première manche   du championnat du monde a connu une hausse substantielle de 30% par rapport à la saison dernière. Ils sont venus des quatre coins de la planète, avec une part du lion pour le vieux continent. Au total, 120 participants qui sont en lice. Ils sont répartis comme suite : neuf dames défendront leurs chances dans le registre des Waves (Vagues), 12 dames se disputeront l’honneur de la première place dans le Freestyle. Vous avez deviné que cette compétition ne comporte pas de règles restrictives. Ces dames vont se livrer à toutes les prouesses dont elles seront capables. 47 hommes tenteront leurs aptitudes dans le Freestyle et enfin 50 Riders à suivre dans le combat pour «dresser» les Waves ou vagues. Ainsi, il faudra suivre plusieurs noms chez les Riders qui se disputent le sacre, en l’occurrence les Brésiliens Pedro Henrique, Eudazio Da Silva, Bruna Kagiya (dames), le Belge Jerôme Cloetens, les Français les frères Cartin, Marie Switala, Nicola Rafi, les Marocains Soufiane et Mohamed Hamaïni, Youssef Khribech, Yassine Boucette, les Néerlandais Jalou Langère, Youri Zoon, les Polonaises Karolina Winkowska, Katarzyna Lange…. En tous les cas, ces athlètes se connaissent fort bien et ne se feront pas de cadeaux. Tant mieux pour le spectacle ! Le Matin

El Guerrouj s’invite au Marathon des Sables en hommage à Mjid. L’ex champion marocain d’Athlétisme Hicham El Guerrouj, va courir la dernière étape du Marathon des Sables en mémoire du défunt Mohamed Mjid, décédé ce jeudi matin. Suite à l’annonce douloureuse du décès de Mohamed Mjid,   le coureur international Hicham El Guerrouj, vient d’annoncer ce jeudi matin son intention de courir la dernière étape de cette 29è édition du Marathon Des Sables, à savoir l’étape solidarité, au nom de la fondation Mjid et de toutes les causes nobles qu’elle défend. Cette étape aura lieu le samedi 12 avril dans le désert d’Ouarzazate. Patrick Bauer, directeur de la course, rappelle que Mohamed Mjid est avant tout « un ami de plus de 30 ans, qui a accompagné la naissance du Marathon des Sables et qui a parrainé pendant toutes ces années l’étape solidarité de la course qui lui tenait tant à cœur. » Soulignons que le défunt a été le président d’honneur de l’association Marathon des Sables depuis ses débuts, sous l’égide de la fondation MJID (Fondation Marocaine pour la Jeunesse, l’Initiative et le Développement). h24info

Ronaldo annonce via Facebook l’ouverture de ses magasins au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Madrid : Sur son comptefacebook portant la mention ‘vérifié’ et aimés par plus de 75 millions de facebookers de part le monde, la star du Real Madrid, le portugo-brésilien Cristiano Ronaldo,   a annoncé l’ouverture au royaume, en Algérie et en Tunisie ainsi que dans d’autres pays, de ses magasins de mode, rapporte le site vietnamien The.Thao.Van.Hoa. ‘‘Hey guys, the Museu CR7 store is now available in Algeria, Tunisia, Vietnam, Morocco, Pakistan and Malaysia. Take a look.’’ (Traduction libre : Les amis, le CR7 store est ouvert en Algérie, Tunisie, … au Maroc .. Jettez y un coup d’œil) a posté sur son compte, le footballeur madrilène. Sur le site de son magasin en ligne, sont en vente, différents articles portant greffes de la star du foot mondial : Casquettes, ballons, bloc-note ou albums photos privées dédicacées. Le Mag

Pulis : «L’absence de Chamakh est un coup dur pour nous». Lors de sa conférence de presse d’avant-match face à Newcastle United, l’entraineur de Crystal Palace, Tony Pulis s’est exprimé sur plusieurs points dont l’absence de l’attaquant international, Marouane Chamakh. «Chamakh ne sera pas apte à jouer samedi.   C’est un coup dur pour nous parce qu’il nous est tellement utile en attaque», a-t-il confié avant de poursuivre : «C’est un bon joueur qui marque des buts et qui peut aussi évoluer au poste de numéro 10. C’est un une absence couteuse, mais nous devons aller de l’avant.»,Il est à rappeler que Marouane Chamakh n’a pas pris part aux deux dernières rencontres de son club en Premier League. Ce dernier devrait faire son retour dans deux semaines. Mountakhab
Le président du Dynamo ferme la porte à Belhanda. Alors que Younes Belhanda flirte actuellement avec l’idée de quitter le Dynamo Kiev afin d’échapper à une guerre qui peut éclater à n’importe quel moment en Ukraine, Ihor Surkis, quant à lui, ne voit aucune raison de s’alarmer. Lors d’une sortie médiatique, le président du club a déclaré ce mercredi qu’il n’était pas prêt de laisser partir ses joueurs, sachant que ces derniers sont très bien traités à Kiev et qu’ils reçoivent leurs salaires sans aucun problème. Il a également tenu à préciser que les médias déformaient la réalité, et que les joueurs ne ressentaient aucune envie de quitter le club.    Mountakhab

International

Un hacker d’origine marocaine appréhendé par la police thaïlandaise. La police thaïlandaise a procédé hier à l’arrestation d’un hacker marocain après que les autorités suisses aient lancé un mandat d’arrêt international à son encontre selon «Russia today». Farid Sebbar de père marocain   et de mère russe, détenteur de la nationalité russe a été appréhendé par la police thaïlandaise à Bangkok. Farid Sebbar, 27 ans, avait fait l’objet d’un mandat d’arrêt international il y a de cela deux années par les autorités suisses avec comme chef d’inculpation le détournement de fonds colossaux appartenant à des banques suisses. Farid Sebbar, alias « DIABLO », a été appréhendé dans la capitale thaïlandaise en compagnie de 10 de ses amis marocains et russes soupçonnés de constitution d’un groupuscule dirigé par « Diablo » spécialisé le piratage et le braquage informatique de banques suisses qui ont occasionné des pertes estimés à 4 milliards de dollars US en 2011. La chaîne de tv « Russia today » rapporte les propos du chef du département de lutte contre les crimes transnationaux au sein de la police thaïlandaise affirmant que Farid Sebbar sera extradé vers la Suisse dans moins de 90 jours afin d’être jugé par les tribunaux helvétiques pour crime de piratage de systèmes informatiques de banques suisses. Pour rappel Farid Sebbar compte parmi les hackers de renommée internationale. Menara

Libye : Le gouvernement veut “éradiquer le terrorisme”. Le gouvernement libyen a accusé pour la première fois publiquement, jeudi dans un communiqué, des “groupes terroristes” d’être derrière des dizaines d’attaques et d’assassinats contre les services de sécurité et contre des Occidentaux,   survenus ces derniers mois dans l’est du pays. “Il n’y aura pas de place pour le terrorisme en Libye […]. Les Libyens doivent se tenir prêts à ce qu’impose une telle bataille en termes de prudence, d’éveil et de sacrifices”, indique le gouvernement. Ce dernier en appelle même à la communauté internationale et aux Nations Unies, pour lui fournir l’appui nécessaire pour “éradiquer le terrorisme dans les villes libyennes”. Jusqu’ici, les autorités libyennes de transition ont évité toute confrontation avec ces groupes extrémistes qui pullulent dans l’est libyen depuis la chute de l’ancien régime. Aujourd’hui, le gouvernement libyen semble vouloir s’attaquer frontalement aux groupes terroristes, en mobilisant ses forces militaires “pour lutter contre ce fléau”. Le gouvernement a également précisé qu’il allait “faire recours dans cette confrontation à la force militaire nationale quelle qu’elle soit”, en allusion aux milices et bandes armées qui ont combattu l’ancien régime en 2011 et qui contrôlent les rues depuis. Cette déclaration, publiée sur le site internet du gouvernement libyen à l’issue d’un conseil ministériel tenu mercredi à Ghat (sud), intervient deux jours après un attentat à la voiture piégée contre des militaires à Benghazi (est), ayant fait au moins sept morts. “Benghazi, Derna (est) et Syrte (centre) font face à une guerre terroriste menée par des éléments libyens et étrangers hostiles”, précise le gouvernement dans son communiqué. Ces villes sont connues comme étant des fiefs du groupe jihadiste Ansar Asharia, inscrit en janvier dernier sur la liste noire terroriste des Etats-Unis. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, les autorités de transition ont échoué à former une police et une armée professionnelles. Ce constat a précipité il y a peu le limogeage de l’ex-premier ministre Ali Zeidan, critiqué pour ne pas avoir été en mesure de rétablir l’ordre dans le pays. Aufaitmaroc

Algérie : l’ex-président fustige Bouteflika, les manifestations continuent. Officiellement, la campagne électorale commence le 23 mars en vue de la présidentielle du 17 avril en Algérie. Mais les esprits s’échauffent déjà. Sur les plateaux de télé privées qui émettent de l’étranger et, bien sûr,   sur les réseaux sociaux où les débats s’enflamment depuis que le président sortant Abdelaziz Bouteflika envisage de reprendre du service pour un quatrième mandat, à 77 ans. Si l’on excepte l’ancien Premier ministre Ali Benflis, issu du FLN comme Bouteflika, aucun des quatre autres candidats retenus par le conseil conseil constitutionnel ne fait le poids face à la machine à «gagner» du système FLN et de l’armée qui roulent pour Bouteflika, même très affaibli par la maladie. Car, pour la première fois, Abdelaziz Belkhadem, un de ses proches revenu dans la sphère de la présidence, affirme que le chef de l’Etat algérien et candidat à sa succession est affaibli contrairement aux précédentes déclarations de la présidence assurant qu’il «se porte bien». Interrogé par une chaîne de télévision du Moyent-Orient sur les difficultés du candidat Bouteflika à marcher (il n’a été vu qu’assis depuis son retour du Val-de-Grâce en juillet 2013), le minsitre d’Etat Belkhadem ne se dérobe pas: «Ses muscles ont été atteints. Il poursuit toujours une rééducation fonctionnelle pour retrouver ses fonctions. Mais cela ne veut pas dire qu’il a perdu ses facultés d’analyse». Quant à sa voix inaudible, le ministre explique: «Il lui arrive de perdre la voix. Mais, parfois, il récupère ses facultés vocales ». Reste donc à savoir comment Bouteflika fera campagne. Nul le sait. Le mouvement «Barakat (Ca suffit)» s’amplifie. C’est donc sur l’état de santé du président-candidat que les anti-Bouteflika mènent leurs salves face au système qui perdure depuis l’indépendance. Le mouvement «Barakat (Ca suffit)», qui grossit au fil des manifestations, notamment à Alger, malgré la répression des forces de l’ordre, mène le bal des contestataires. Plusieurs manifestations ont lieu également en province. Le Parisien

25e session ordinaire du sommet de la Ligue arabe. Le Koweït s’apprête à accueillir la 25e session ordinaire du sommet de la Ligue arabe. Depuis lundi, les délégations arrivaient les unes après les autres pour prendre part aux travaux des commissions préparatoires afin de participer à l’élaboration des résolutions devant être   proposées lors de ce rendez-vous. Tant les décideurs que les simples observateurs, non seulement du monde arabe, mais dans le monde entier, s’attendent à ce que ce sommet arabe aboutisse à une réconciliation entre le Royaume d’Arabie saoudite, le Bahreïn et les Émirats arabes unis, d’une part, et le Qatar, d’autre part. Ils s’attendent aussi à ce qu’il permette de réduire le fossé qui s’est creusé entre les deux parties depuis que les trois pays arabes ont retiré, en février dernier, leurs ambassadeurs à Doha. Ainsi, ce sommet se tient dans une situation difficile s’agissant des relations interarabes. Ce qui exige, selon Dr Nabil Elaraby, secrétaire général de la Ligue arabe, «d’assainir le climat arabe» et de fournir de gros efforts. La tâche ne sera pas de tout repos. Cette difficulté est confirmée par les déclarations du Prince Saoud Al-Faïsal, ministre des Affaires étrangères de l’Arabie saoudite. En effet, il a soutenu que «la crise entre le Qatar et les trois pays du Golfe, qui ont retiré leurs ambassadeurs de Doha, ne sera pas résolue tant que Doha n’aura pas rectifié sa politique». Cela étant, le pari est en passe d’être gagné puisque les efforts diplomatiques ont permis de réunir tous les pays arabes, notamment ceux du Golfe. Alors que quelques sources laissaient planer le doute sur la présence de certains pays en raison de la crise causée par le retrait de l’Arabie saoudite, le Bahreïn et les Émirats arabes unis de leurs ambassadeurs à Doha. Le Matin

Vol MH370 : le casse-tête des recherches ne fait que commencer. Si les débris retrouvés jeudi au large de l’Australie sont bien ceux du Boeing 777, ils ont dérivé durant une semaine et sont donc loin du champ de débris du Boeing qui repose probablement dans des grands fonds, à 2300 kilomètres des côtes.   Quelques débris, le grand large à perte de vue et ce mystère: où peut bien être le point d’impact du vol MH370 dans l’océan et son champ de débris au fond de l’eau? Car les enquêteurs ont bien une certitude à ce stade: le fait de retrouver jeudi de possibles débris du Boeing 777 disparu de la Malaysia ne fait que lancer une nouvelle phase de recherches tout aussi aléatoire. «Nous sommes maintenant dans un scénario comparable à celui de l’AF447 qui avait disparu au large dans l’Atlantique Sud», commente un expert aéronautique contacté par Le Figaro. Les enquêteurs vont maintenant passer plusieurs jours à ratisser la zone pour repêcher le maximum de débris et s’assurer qu’ils appartiennent bien au Boeing 777 de la Malaysia. Il y aura alors deux scénarios envisageables: un scénario rapide peu probable selon les enquêteurs contactés jeudi par Le Figaro et un scénario à la AF447 avec deux années de recherches pour retrouver l’appareil et ses boîtes noires. Le scénario le plus rapide repose sur les «pingers», ces balises solidaires des boîtes noires qui émettent un signal durant environ un mois après un crash. Capter ce signal permettrait de retrouver rapidement les enregistreurs de vol et de pouvoir percer une partie du mystère. Mais les enquêteurs vont devoir faire vite car les pingers n’émettent qu’un mois environ après leur déclenchement par l’impact de l’avion dans l’océan. Il ne reste donc que 3 semaines pour retrouver rapidement les boîtes noires. «Il ne faut pas rêver, explique un membre de l’enquête sur le vol AF447. Le Figaro

Face à la Russie décomplexée, la diplomatie sous le choc. Les diplomates haïssent les interlocuteurs imprévisibles. Ce n’est pas une affaire de décalage entre les mots et les actes – un symptôme répandu –, mais de règles du jeu. Voilà pourquoi l’opération spéciale conduite par la Russie en Ukraine, après la chute du président Ianoukovitch, a suscité un mélange de stupeur, de consternation et d’impuissance, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe. Doctrine militaire, organisations supranationales, échanges commerciaux, alliances : tout semble soudain à réviser. Cette opération spéciale, réussie sans combat mais avec tous les canons de la propagande télévisée, n’est toujours pas achevée. Après l’annexion de la Crimée, la multiplication des incendies dans l’Est, pour stimuler les demandes locales de large autonomie, n’a pas encore dévoilé son ampleur. Sa finalité, on la devine : la réduction du pouvoir central à un trognon de pomme. Mais déjà, les regards se tournent ailleurs, vers la Transnistrie, territoire moldave détaché de Chisinau, et qui réclame son entrée dans la Fédération. La Moldavie, qui prétend signer sous peu un accord d’association avec Bruxelles, prochain champ de l’opération spéciale ? Dans cette crise inédite depuis la chute de l’URSS en 1991, les chancelleries et les observateurs vivent au jour le jour. On avance en marchant, retenant son souffle, au point qu’un lâche soulagement dominera si, au final, l’Ukraine est préservée dans son intégralité, moins la Crimée. Mais cette absence de visibilité ne doit pas empêcher de tirer quelques leçons.    Atlas info

Nouvelles Technologies

La NASA prédit la fin de notre civilisation. Encore une prédiction fantaisiste sur la fin du monde? Non, c’est une étude de la Nasa qui prévoit la fin de notre civilisation industrielle dans quelques décennies. En cause, notamment, la surexploitation des ressources. Après le bug de l’an 2000,   ou encore, plus récemment, la fin du monde programmée par le calendrier maya, cette fois-ci c’est la NASA qui se risque à faire des prédictions. C’est le site du Guardian qui a rapporté l’information, selon une étude financée par le Centre de vols spatiaux Goddard de la Nasa, la civilisation occidentale et industrielle pourrait être condamnée à disparaître. La cause? Ce n’est pas une météorite, mais un problème de gestion de ressources naturelles et d’une mauvaise répartition des richesses. Les experts, des sociologues et des mathématiciens, ont basé leur étude sur un modèle mathématique baptisé HANDY (Human And Natural DYnamical), et utilisant un mode de recherche original: les enseignements de l’Histoire. Ils ont ainsi répertorié et analysé les raisons qui ont entraîné la chute de grandes civilisations comme celle des Mayas ou l’empire romain. Les scientifiques dirigés par le mathématicien Safa Motesharrei, de la National Science Foundation des Etats–Unis, ont constaté que les disparitions successives des civilisations de ces « 5.000 dernière années » avaient été provoquées par des facteurs communs: le climat, la démographie, la population, l’eau, l’agriculture ou encore l’énergie…Des facteurs qui, combinés, mènent au désastre lorsqu’ils génèrent deux fonctions sociales essentielles: « La rareté des ressources provoquée par la pression exercée sur l’écologie et la stratification économique entre riches et pauvres ont toujours joué un rôle central dans le processus d’effondrement. Du moins au cours des cinq mille dernières années » affirme Safa Motesharrei. h24info

64% des annonceurs veulent investir dans les vidéos sur le net. Au Maroc et dans la région MENA, le marché des vidéos sur internet a crû de 300% en 2013. Une croissance qui devrait s’accélérer encore davantage cette année. Avez-vous remarqué les publicités marocaines qui précèdent   désormais les vidéos sur Youtube? Et pour cause, la publicité sur le digital a le vent en poupe, notamment dans la région MENA (Afrique du Nord et Moyen Orient) et particulièrement sur le segment de la vidéo virale. Buzzef, leader de la diffusion de vidéos publicitaires dans la région, publie les résultats d’une enquête -réalisée par IPG MediaBrands- qui confirme cette tendance. Ainsi, les investissements publicitaires tous médias confondus ont connu une croissance de 3,2% (490 milliards de dollars) dans le monde. Des chiffres tirés vers le haut par le digital qui a connu une hausse d’investissement de 16% (soit une part de 118 milliards de dollars) et représente désormais un quart des investissements publicitaires. Mieux, dans la région MENA ce marché a crû de 300% en 2013 par rapport à 2012 avec un budget estimé à 60 millions de dollars. Une centaine de nouveaux annonceurs ayant fait leur entrée sur ce segment durant cette période. Et les perspectives pour l’année 2014 sont encourageantes, avec une augmentation attendue des investissements au niveau mondial de 35% dans le secteur des vidéos publicitaires sociales. De plus, « 64% des annonceurs déclarent leur intention d’accroître leurs investissements dans la vidéo publicitaire sur internet », annonce Buzzef. h24info

Inwi lance la technologie HD Voice. L’opérateur lance une technologie qui améliore sensiblement la restitution de la voix sur Smartphone, ainsi que le pass facebook + WhatsApp. Dans le cadre d’amélioration de la qualité de service de son réseau, et dans l’esprit d’innovation utile pour son client,   Inwi lance, à partir d’aujourd’hui, le pass facebook + WhatsApp qui permet de se connecter aux deux applications en illimité et sans connexion Internet, à partir de 5 DH. Par ailleurs, l’opérateur fait une autre annonce importante : il lance dès le 24 mars prochain, la technologie HD Voice, qui améliore sensiblement la restitution de la voix sur Smartphone. «Nous sommes heureux d’être les premiers à lancer la HD Voice, qui constitue à nos yeux un véritable progrès en matière de qualité des communications. Le Maroc est le premier pays dans la région, pour la 3G, et un des premiers au monde pour la 2G, à pouvoir bénéficier de la voix HD. C’est une technologie qui apportera un confort d’utilisation très appréciable à nos clients», indique Frédéric Debord, Directeur général de l’opérateur. Ainsi, la HD Voice, une technique censée améliorer la qualité du son lors d’une communication téléphonique, sera opérationnelle sur le réseau de l’opérateur, aussi bien 3G que 2G, sur l’ensemble du territoire national à partir du 24 mars prochain. Le Matin

 

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires