Flash-news : Trente en un du « 24 mars 2014

Flash-news : Trente en un du « 24 mars 2014

312
0
PARTAGER

Un porte-avion italien en rade au port de Casablanca. Le 30è Groupe Naval de la marine militaire italienne, composé du porte-avions “Cavour”, d’un vaisseau-amiral de la flotte italienne, du pétrolier-ravitailleur   “Etna” et de la frégate “Bergamini”, a fait escale au port de Casablanca pour 5 jours, dans le cadre d’un périple l’ayant conduit dans plusieurs pays au Moyen Orient et en Afrique. Ce contingent naval italien fait escale jusqu’au 27 mars courant à Casablanca, dans le cadre de la campagne navale dite “Le Système-Pays en mouvement”. Selon l’agence MAP, citant l’ambassadeur d’Italie du Maroc, Roberto Natali, il s’agit d’un séjour militaire durant lequel, seront procédés des échanges d’expériences et de connaissances à travers la réalisation d’activités de formation, avec la marine royale. Ladite campagne vise à développer des opérations de sécurité maritime, consolider la coopération, renforcer la diplomatie navale et, bien évidemment, faire la promotion du savoir-faire italien en matière de technologie et d’industrie, a poursuivi le diplomate italien. De son côté, le vice-amiral Paolo Treu, commandant du Groupe naval, a souligné, lors d’une visite pour la presse, que ce 30ème groupe, qui a quitté l’Italie le 13 novembre dernier en direction du Canal de Suez, a visité jusqu’à présent l’Arabie Saoudite, Djibouti, Emirats Arabes Unis, Bahreïn, Koweït, Qatar, Sultanat d’Oman, Kenya, Tanzanie, Madagascar, Mozambique, Afrique du Sud, Angola, Congo, Nigéria et Ghana. Ce bâtiment représente, avec les navires Etna et Bergamini, le fleuron de la Marine italienne. Ensemble, le Cavour, le pétrolier ravitailleur Etna et la frégate Bergamini composent le 30ème Groupe naval de la Marine militaire italienne. Le Cavour ouvert aux visiteurs est un spécimen de première force : 244 mètres de longueur, 40 mètres de large et plus de 27.000 tonnes de métal. Le Mag

Sommet arabe: Benkirane se rend lundi au Koweït. Le départ du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, pour le Koweït où il représentera le roi Mohammed VI au Sommet des chefs d’Etat arabes,   organisé les 25 et 26 mars, est prévu ce lundi. Il s’y rendra sur un vol spécial, a appris Le360 de sources concordantes. L’agenda de M. Benkirane comporte une série d’entretiens avec plusieurs personnalités politiques prenant part aux travaux de ce sommet. Le ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, qui est déjà sur place, lui prépare quelques rendez-vous. Le 360

727 MDH pour renforcer les infrastructures urbaines dans le cadre du programme Tanger-Métropole. S.M. le Roi a lancé la réalisation du projet de la corniche des deux caps (première tranche), d’un passage inférieur au niveau du boulevard des FAR, Hay Bendibane-Béni Makada, d’une trémie à la Place de la Ligue arabe, du projet de la rocade des deux mers (première tranche), du projet d’aménagement des boulevards de la ville et de celui relatif à la création d’une rocade de la zone industrielle Mghogha. Mobilisant des investissements prévisionnels de l’ordre de 727 millions de dirhams (MDH), ces projets font partie intégrante du programme Tanger-Métropole, lancé par le Souverain le 26 septembre dernier et destiné à assurer un développement intégré, équilibré et inclusif de la ville du détroit et à en faire une destination de premier plan. La première tranche du projet de la corniche des deux caps, qui devra relier le cap Malabata à l’ancien port de Tanger, vise, à travers la création d’espaces dédiés aux activités à la fois sportives, ludiques, culturelles et commerciales, à accompagner le programme de reconversion du port de Tanger-ville et à renforcer l’attractivité de la ville et sa dimension touristique. Cette première tranche sera réalisée dans un délai de 3 ans et consistera notamment en l’aménagement des routes et des espaces verts, la mise en place du mobilier urbain, le renforcement du réseau d’éclairage public et la construction d’un parking souterrain d’une capacité de 1 300 véhicules. Le passage inférieur au niveau du boulevard des FAR, Hay Bendibane-Béni Makada, ainsi que la trémie qui sera réalisée à la Place de la Ligue arabe, participeront, eux, au désengorgement de la ville, à l’amélioration de la sécurité routière et assureront une organisation des plus fonctionnelles et des plus optimisées de la circulation.    Le Matin

Terres collectives: Baraka propose une approche participative. Une approche participative regroupant les principaux intéressés, les élus et les acteurs de la société civile est à même de résoudre les problèmes que posent les quelques 15 millions d’hectares de terres collectives en matière de développement agricole, urbanistique et économique, estime Nizar Baraka, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Cette déclaration a été faite à l’occasion de l’ouverture, mercredi dernier, du débat national organisé par le ministère de l’Intérieur autour des terres collectives (soulaliyas et joumoue) sous le thème « Les terres collectives: Pour un développement humain durable ». Selon Baraka, cette approche se base sur trois piliers à savoir la « sensibilisation sur l’importance du règlement de ce problème qui vise à améliorer le niveau de vie des intéressés à travers la réforme du foncier, la préservation de l’environnement (eau, forêts, espèces, mer…) et la mise en place d’une vision futuriste pour éviter que des problèmes ne surgissent à l’avenir ». « Nous voulons trouver une solution définitive aux problèmes des terres soulaliyas », a-t-il déclaré.    Le 360

Economie

Cristiano Ronaldo déploie sa marque CR7 en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Le footballeur vedette du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a annoncé jeudi sur sa page Facebook que sa boutique en ligne CR7, qui commercialise des vêtements et accessoires divers était désormais disponible   dans les trois pays du Maghreb. « Hey guys, the Museu CR7 store is now available in Algeria, Tunisia, Vietnam, Morocco, Pakistan and Malaysia. Take a look.’’ (Salut les amis, le Museu CR7 store est dorénavant disponible en Algérie, Tunisie, Vietnam, Maroc… Jettez-y un coup d’oeil), a écrit la star du football mondial et du Ballon d’Or 2014, sur un post publié jeudi sur sa page Facebook. Sur le site de la marque de mode CR7 fondée par le footballeur portugo-brésilien, www.museucr7.com, des casquettes, T-shirts, écharpes, casques audio ou encore ballons de football portant la griffe du footballeur madrilène sont proposés à la vente. Les prix des articles vont de 7.50 euros pour un porte-clé à 150 euros pour un album privé. Si le e-paiement est possible en Tunisie et au Maroc, les fans algériens de Cristiano Ronaldo devront patienter longtemps avant le lancement de ce service en Algérie, ou l’ouverture d’une boutique officielle de la star pour pouvoir s’offrir ses accessoires. Maghrebemergent

Les ports de Tanger Med et Casablanca distingués au forum Crans Montana. Le Club des Ports d’Afrique du Forum Crans Montana a attribué, vendredi à Bruxelles: Le port Tanger Med a reçu le label du Meilleur Port de l’année, alors que le Port de Casablanca a reçu le label du meilleur port maritime   régional à l’échelle de l’Afrique, au Forum Crans Montana. Ces labels d’Excellence sont une ‘reconnaissance officielle et prestigieuse récompensant les réalisations, efforts manifestes et initiatives engagées dans le développement et la gestion de l’Industrie maritime », selon le comité stratégique du Club des Ports, cité par la MAP. Le Forum Crans Montana, se tient du 19 au 22 mars autour de la thématique ‘la coopération sud-sud et le rôle grandissant de l’Afrique ». Le Choix des deux ports est aussi motivé par leur ‘engagement en faveur de l’excellence, leur leadership, leur fiabilité, la qualité de leurs services, l’innovation et la relation avec les clients », poursuit le comité stratégique. C’est également, selon le Club des ports d’Afrique, une juste rétribution des efforts déployés par le Maroc dans le développement et la mise en place d »’infrastructures maritimes révolutionnaires ». A la même occasion, l’Angola a été aussi distingué à travers le Prix du meilleur conseil des chargeurs qui a été attribué au Conseil national des chargeurs angolais et celui du meilleur terminal régional à conteneurs décerné au port de Luanda. Créé en 1986, le Forum de Crans Montana est une Organisation Internationale suisse, qui œuvre à ‘encourager la coopération internationale et la croissance globale et promouvoir un haut niveau de stabilité, d’équité et de sécurité ». Le Forum s’active également à favoriser les meilleures pratiques dans ces domaines. Le Mag

Prospections pétrolières : soulagement espagnol. L’annonce du retrait des compagnies pétrolières du site de Tarfaya a fait des heureux auprès des contestataires des forages dans l’archipel canarien. Toutefois, Repsol confirme le maintien de son calendrier, malgré les résultats peu concluants   dans les eaux marocaines. L’archipel canarien a poussé un ouf de soulagement. Le communiqué de la compagnie pétrolière Cairn Energy, annonçant l’abandon des prospections dans le gisement offshore Juby Maritime-1, situé à Tarfaya, a fortement été salué par les autorités canariennes. Les contestataires du projet du groupe pétrolier Repsol, lequel envisage de mener des prospections à quelques encablures du site marocain, sont confiants à l’idée de voir la «menace pétrolière» s’éloigner. C’est en tout cas le souhait du président de la municipalité de Fuerteventura, Mario Cabrera. Dans une déclaration à l’agence EFE, le mandataire canarien a estimé que l’abandon des recherches au niveau du puits JM-1 «est une bonne nouvelle». De fait, la classe politique canarienne suivait avec beaucoup d’intérêt l’évolution des recherches menées par l’écossaise Cairn Energy et sa partenaire anglo-turque Genel Energy. Les nationalistes au pouvoir croisaient les doigts afin que les prospections se soldent par l’échec et dissuadent de facto le groupe Repsol de mener son projet à terme. Cependant, l’euphorie des anti-activités pétrolières n’affecte en rien le moral du groupe espagnol Repsol, détenteur de la licence de forage dans les eaux canariennes. Contacté par nos soins, une source autorisée au sein de la compagnie ibérique nous a assuré que «les annonces faites par Cairn Energy et Genel Energy ne modifient en rien les plans de Repsol, qui prévoit la réalisation de deux explorations dans les eaux espagnoles à partir de l’été, à condition que le projet surmonte le processus d’évaluation environnementale». Les Eco

Le Maroc et la Jordanie déterminés à édifier un partenariat en matière d’adaptation aux changements climatiques. Le Maroc et la Jordanie sont déterminés à édifier un partenariat dans des projets d’adaptation aux changements climatiques, a affirmé à Rabat la ministre déléguée marocaine auprès du ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement chargée de l’environnement, Hakima El Haite. Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une entrevue avec une délégation jordanienne conduite par le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Radi Taraounah, la ministre a précisé que les deux parties s’emploient à la mise sur pied d’un « partenariat distingué » portant sur plusieurs projets d’adaptation aux changements climatiques, en particulier en matière des aires protégées, des oasis et des zones montagneuses, ainsi que des projets environnementaux qui apportent de la valeur ajoutée, protègent les ressources naturelles et luttent contre la désertification. La visite de la délégation jordanienne s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du projet « résilience sociale, écologique et agricole face au changement climatique », financé par l’Union européenne et mis en oeuvre dans 5 pays arabes, à savoir le Maroc, l’Egypte, la Jordanie, le Liban et la Palestine.    Afriquinfos

Lancement de la 8ème édition de Tremplin Maroc. Expérience, détermination et esprit visionnaire, ce sont les maîtres mots des membres de l’association Maroc Entrepreneurs basée à Paris et présidée par Hicham Benyoussef. Elle a pour mission d’accompagner les porteurs de projets et les aider à se réaliser professionnellement. La 8ème édition qui va démarrer à la fin du mois dans la collecte de tous les dossiers de candidature devrait amender les projets sélectionnés le 29 novembre. Les organisateurs comptent donner de l’envergure à l’événement pour renforcer le partenariat à travers le soutien des officiels et des opérateurs économiques marocains de renom. Les critères de participation sont clairs. «Les porteurs de projets doivent avoir une idée de création d’entreprise précise, innovante et réalisable au Maroc ou ayant un impact direct sur l’environnement socio-économique du pays». C’est la première condition retenue par les organisateurs de l’association Maroc Entrepreneurs. Bien entendu, les participants sélectionnés devront, en termes d’accompagnement, assister à toutes les sessions de coaching, prévues à Paris entre les mois de mai et novembre prochains. Pour rappel depuis le démarrage, l’ONG a accompagné avec succès 35 projets. 30% d’entre eux évoluent dans le e-commerce. Les critères de développement durable et tourisme responsable sont également représentés sous la même quotité. 70% des projets portent sur les nouvelles technologies.    Aujourd’hui

Hausse de plus de 16 pc de l’activité portuaire à fin février 2014. L’activité portuaire a enregistré durant les deux premiers mois de 2014 un volume global de 17,1 millions de tonnes, marquant une progression de 16,6 pc par rapport à la même période de 2013 et une hausse de 11,3 pc en glissement annuel, selon l’Agence nationale de ports (ANP).

S’inscrivant dans la même tendance haussière, l’activité de transbordement des conteneurs au port de Tanger Med a enregistré une forte progression de 33,6 pc avec un volume de 4,7 millions de tonnes et de 57,5 pc en glissement annuel. Les ports gérés par l’ANP ont enregistré un volume global de 10,9 millions de tonnes, soit une hausse de 14,7 pc par rapport à la même période de l’année écoulée, et ont connu, en glissement annuel, une quasi-stagnation des volumes traités (-0,3 pc). A fin février denier, le trafic des phosphates et dérivés a atteint un volume de 3,1 millions de tonnes, soit plus 7,9 pc par rapport à la même période de 2013. Cette évolution s’explique essentiellement par l’augmentation des ventes à l’étranger de l’acide phosphorique (579.000 tonnes/+26,4 pc) et des engrais (528.000 tonnes/+82,5 pc), ainsi que par la progression de 43,1 pc et de 2,3 pc des importations du soufre et de l’ammoniac, principaux intrants dans le processus de transformation du phosphate brut.    Maghrebemergent

Social

Boulangers : Vers une pénurie de pain la semaine prochaine. Chose promise, chose due. La Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie du Maroc (FNBPM) a annoncé vendredi une grève nationale des boulangers prévue mercredi et jeudi prochains, dans tout le Royaume. Une décision   qui fait suite à la rencontre organisée par ce regroupement de professionnels jeudi à Casablanca. La Fédération a estimé que cette grève intervient en réponse à plusieurs réactions de la part du gouvernement, citant à cet égard le non-respect du contrat-programme conclu avec l’Exécutif. “La décision de mener une grève nationale intervient suite à l’absence d’engagement du gouvernement pour combattre les vendeurs du secteur informel, et pour soutenir et améliorer les services municipaux”, lit-on sur le communiqué de la FNBPM. La même source pointe du doigt le gouvernement, qui a refusé, selon elle, de mettre à jour le prix du pain qui stagne depuis 10 ans, malgré la hausse du coût des matières premières, ce qui menace de faillite plusieurs boulangeries, ajoute le communiqué. Les représentants des boulangers restent tout de même prêts à toute forme de négociations, conclut la même source. Aufaitmaroc

Un français soupçonné d’appartenir à un réseau terroriste arrêté à Rabat. Un ressortissant français, soupçonné d’appartenance à un réseau terroriste, a été arrêté, samedi à Rabat, par des éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire, indique un communiqué de la Direction   Générale de la sûreté nationale (DGSN). La même source précise que « dans le cadre des efforts continus pour lutter contre le phénomène du terrorisme et démanteler ses réseaux criminels, la Brigade nationale de la police judiciaire, en coordination étroite avec la Direction générale de surveillance du territoire, a arrêté samedi à Rabat, un ressortissant de nationalité française, soupçonné d’appartenance à un réseau terroriste, dont les membres s’activent dans le domaine du recrutement de volontaires pour aller combattre dans plusieurs foyers de tension à travers le monde ». Le mis en cause fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités judiciaires espagnoles, ajoute le communiqué, soulignant que « son arrestation au Maroc intervient suite aux enquêtes menées par les services de sécurité marocains, en coordination étroite avec leurs homologues espagnols, suite au démantèlement, à la mi-mars courant, d’un réseau terroriste dont les membres s’activaient dans les villes de Laaroui, Melillia et Malaga ».

Cet individu sera présenté à la justice une fois finalisée l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent, conclut le communiqué de la DGSN. Aujourd’hui

Marche du 6 avril à Casablanca : les syndicats haussent le ton. Ce n’est plus un effet d’annonce les trois principales centrales syndicales haussent le ton et passent à l’action en décidant d’une marche de protestation le 06 avril prochain à Casablanca. Les centrales syndicales de l’Union Marocaine   du Travail (UMT), de la Confédération Démocratique du Travail (CDT) et de la Fédération Démocratique du Travail (FDT) ont décidé d’organiser une marche ouvrière, le 6 avril prochain à Casablanca, pour dénoncer la détérioration des conditions sociales et économiques de la classe ouvrière. La décision de l’organisation de cette marche a été prise lors de la réunion, vendredi soir, des secrétaires généraux des trois centrales syndicales et ce, à cause du « blocage » du dialogue social et de « l’atermoiement » du gouvernement à résoudre les problèmes des travailleurs et des salariés, a indiqué, samedi lors du congrès national de l’Union progressiste des femmes du Maroc (UPFM), le secrétaire général de l’UMT, Miloudi Moukhariq. Les organisations syndicales ont déploré lors de cette réunion, a-t-il ajouté, « l’absence de véritable volonté » du gouvernement à engager la négociation collective sur le contenu du mémorandum qu’elles ont présenté en février dernier au Chef du gouvernement. De plus, cette rencontre a été aussi l’occasion d’aborder les derniers développements sur les scènes économique, sociale et politique au Maroc mais également la réaction de l’exécutif à propos du mémorandum, faisant endosser au gouvernement la responsabilité de méconnaître les revendications de la classe ouvrière. Menara

Il vit un remake du film « The Terminal » à l’aéroport de Casa. Jacques, un ressortissant ivoirien, est retenu dans la zone internationale de l’aéroport Mohammed V de Casablanca depuis le mois de février. Pourtant la Justice marocaine lui a donné raison…Viktor Navorski (Tom Hanks) débarque à New York au moment même ou un coup d’Etat bouleverse son pays d’origine. Apatride à l’instant même où il franchit le poste-frontière américain, le malchanceux ne peut pas rentrer chez lui car les frontières de ce petit pays (imaginaire) d’Europe de l’Est sont fermées. L’histoire de Jacques, un ivoirien bloqué au terminal Mohammed V de Casablanca, n’est bien entendu pas du même acabit que le film « The Terminal », mais le drame de l’interminable attente à l’aéroport est le même. Jacques pensait avoir trouvé au Maroc une terre d’accueil après avoir fui la guerre dans son pays en 2012. Immatriculé au niveau du Haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés depuis février 2012, il gagne son pain quotidien en travaillant dans des centres d’appel et en dispensant des cours d’anglais. Les ennuis commencent pour lui le 11 février 2014. De retour de Mauritanie où il s’est rendu après avoir au préalable demandé une autorisation de sortie à la préfecture de police, Jacques est retenu à l’aéroport international de Casablanca où on lui notifie qu’il est interdit d’entrée. L’homme fait même l’objet d’une procédure d’expulsion, en dépit de son statut de réfugié. L’argument avancé par les autorités est alors que Jacques n’a pas d’adresse fixe au Maroc, et qu’il ne dispose pas de sources de revenus pour subvenir à ses besoins. «Absolument faux», nous déclare Jacques. Il nous explique ainsi que lors du jugement rendu par le tribunal administratif de Rabat, le 4mars, son avocate a présenté tous les documents prouvant que sa présence sur le territoire marocain est légitime. «Je suis demandeur d’asile. En plus, avec mon passeport ivoirien, je n’ai pas besoin de visa d’entrée.    h24info

Vols, viols et meurtres: un chef de bande arrêté à Kénitra. La police de Kénitra vient d’arrêter le chef présumé d’un réseau accusé de meurtre et de plusieurs agressions, vols et viols. D.B. a été arrêté jeudi (20 mars) dernier dans un quartier populaire de Kénitra. Selon les services de police, l’homme était alors en possession de plusieurs “couteaux et épées” et il a menacé les agents qui venaient l’interpeler d’une épée. L’homme, né en 1972, fait l’objet de plusieurs avis de recherche, notamment pour plusieurs enlèvements, viols et vols commis selon le même modus operandi. Il utilisait, avec ses complices, un véhicule léger comme moyen de transport, et conduisait ses victimes dans des endroits déserts (forêts, etc.) pour les violer et les dépouiller. L’enquête a démarré à la suite des plaintes de plusieurs personnes qui ont déclaré avoir été agressées par les occupants d’un véhicule léger, notamment une femme enlevée le 12 mars dernier dans les environs de la ville de Sidi Yahia du Gharb, puis violée et gravement blessée à la tête et aux mains et laissée pour morte dans une forêt des environs. Celle-ci, retrouvée inconsciente et conduite à l’hôpital, a indiqué à la police le nom de deux de ses agresseurs, l‘un d’entre eux serait l’homme qui vient d’être arrêté. Ce dernier aurait avoué avoir tué une femme et indiqué à la police l’endroit où il avait enterré son corps.    h24info

Amnesty International rend hommage à Aïcha Belarbi. C’est à Aïcha Belarbi qu’ Amnesty International-Maroc a décerné samedi à Rabat, le trophée des défenseures des droits humains en reconnaissance de sa contribution à la consolidation et la protection des droits humains. Lors d’une cérémonie d’hommage, Mohamed Sektaoui, directeur général d’Amesty International-Maroc a salué en Mme Belarbi « une grande figure du militantisme, qui a consacré sa vie aux questions de démocratie et des droits humains, particulièrement ceux des femmes et des immigrés, et dont le parcours militant a toujours incarné la dimension humanitaire ». Il a rappelé que cette militante, qui avait occupé notamment les postes de ministre et d’ambassadrice du Maroc auprès de l’Union Européenne, avait eu  »l’audace de dire non quand cela s’avérait nécessaire et avait milité dans des conditions difficiles durant les années de plomb », par ses écrits, par la recherche scientifique et par son militantisme de terrain pour faire entendre la voix de la femme marocaine et défendre l’égalité entre l’homme et la femme à une époque où le fait d’aborder les questions de genre était considéré comme un défi aux traditions sociales et culturelles. Cette cérémonie, a-t-il dit, coïncide avec le lancement par Amnesty International de la campagne « Mon corps, mes droits ». Une campagne mondiale visant à défendre les droits des femmes victimes de contrainte, de criminalisation, de discrimination et de violence.    Aujourd’hui

Art & Culture

La cinémathèque de Tanger lance un S.O.S. La cinémathèque de Tanger, espace qui promeut la culture cinématographique où films, festivals et programmes liés de près ou de loi au cinéma sont organisés, est dans une situation pour le moins délicate. Les chantiers pressent, mais   les caisses restent vides. L’équipe de la cinémathèque se mobilise et lance une opération de crowdfunding (financement participatif) qui sera destinée « à sauver les archives, recruter du personnel compétent, réhabiliter l’espace de la cinémathèque, financer un autre espace, mais aussi pour numériser tous les films, photos et affiches », nous explique Malika Chaghal, directrice déléguée de la cinémathèque. En 27 jours, ils espèrent récolter un peu plus de 81.000 dirhams (10.000 dollars). Les archives sont un des principaux axes de cette opération « on a une collection de 1.000 films, un peu de tout: 35 mm, 16 mm, 8mm, etc » nous confie, Malika Chaghal. Elle précise: « on a -à peu près- 500 copies originales de films nationaux et internationaux. Les 500 autres ce sont des DVDs, bêta et films numériques ». Pour ce qui est de la gestion des archives, elle est reléguée, selon la directrice de la cinémathèque, à « une consultante extérieure qui s’occupe de la collection, en plus d’un stagiaire ». h24info

Festival international de «Cinéma et Mémoire commune» de Nador Le Portugal invité d’honneur de cette édition. «Nous nous sommes mis d’accord sur plusieurs points concernant les invités du Portugal, notamment le fils de l’ex-président du Portugal, Mario Soares, représentant son père,   puis de hauts responsables qui vont participer au colloque sur «les questions méditerranéennes». La thématique sera axée sur les expériences de réconciliation et de la transition démocratique, spécialement celles de l’Espagne, du Portugal et du Maroc. Sachant que notre pays est considéré leader dans le monde arabe par rapport à la réconciliation interne, au moment où le bassin méditerranéen passe par une crise aiguë dans l’exercice démocratique, révélant par ailleurs des problèmes économiques, sociaux et de gestion. Et pour ne pas sortir de notre volet du 7e art, nous avons sollicité des acteurs et cinéastes portugais pour présenter l’expérience du Portugal dans ce domaine, tout en projetant des films dans les deux compétitions du festival et en parallèle», souligne Abdesslam Bouteyeb, directeur général du Festival et président du Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix. Bien sûr, la culture du Portugal est automatiquement synonyme de la musique et du chant Fado qui subjugueront, sans aucun doute, le public de Nador au cours du Festival. Cet événement cinématographique est aussi une opportunité pour rendre hommage à des artistes marocains et étrangers qui ont brillé à travers leur talent et leur intense créativité. Le Matin

La nouvelle saga « Divergente » en tête du box office nord-américain. La nouvelle saga adolescente « Divergente » caracole avec 56 millions de dollars en tête du box-office nord-américain dès le premier week-end de sa sortie, suivi de loin par les marionnettes des Muppets, indique dimanche le   site Exhibitor Relations. Le studio Summit-Lionsgate a créé cette nouvelle saga centrée sur une adolescente destinée à libérer un monde post-apocalyptique de ses tyrans. « Divergente » a récolté 56 millions de dollars pour son premier week-end dans les salles nord-américaines, selon les premiers chiffres provisoires de Exhibitor Relations. La ménagerie des Muppets revient avec « Muppets most wanted » et arrive à la deuxième place du box-office engrangeant 16,5 millions de dollars pour son premier week-end d’exploitation. « M. Peabody et Sherman: Les Voyages dans le temps » est relégué à la troisième place pour sa troisième semaine sur les écrans. A la quatrième place, le péplum ultra-stylisé « 300: la naissance d’un Empire » remporte, après trois semaines dans les salles, un total de 93,7 millions de dollars. En fin de classement de ce top 10, « La Grande Aventure Lego », film d’animation sur l’univers des célèbres briquettes et champion du box-office, est neuvième avec encore 4,1 millions de dollars sept semaines après sa sortie (243,3 millions au total) et « The Single Moms Club » qui raconte la vie de cinq femmes qui partagent leurs difficultés de mères célibataires. MAP

Tahar ben Jelloun, de la plume au pinceau. La galerie Tindouf présente, pour la première fois au Maroc, les oeuvres picturales inédites de l’écrivain renommé Tahar Ben Jelloun dont la première exposition a connu un immense succès en Italie, à Rome, au Musée San Salvatore in Lauro. Tahar Ben Jelloun exposera ensuite à la Villa Piccolo, à Palerme, où ses œuvres recevront le même enthousiaste accueil. Aujourd’hui, c’est la galerie Tindouf qui propose de nous faire découvrir les dernières œuvres de l’artiste dont nous pourrons admirer le pinceau après nous être délectés de sa plume. L’exposition aura lieu du 26 avril au 15 mai et promet de belles surprises au public. « Drôle d’idée de mettre de la couleur sur les paysages de la vie, sur la beauté ou la douleur du monde. Je ne peins pas ce que je vois, mais ce que j’imagine. J’invente des papillons immenses qui n’existent nulle part. Je les charge de taches de couleurs soyeuses et insondables, insolentes et spirituelles. Je dessine des marabouts qui voguent sur les flots du rêve. Des fruits éclatés, où les arbres sont des éclairs, où le ciel se penche sur la mer se confondant avec le miroir infidèle. Je dessine des portes au lieu de les ouvrir. Je me souviens des saints dans leur sommeil éternel et je dépose des éclats de lumière sur les murs.    Le 360

Sport

Le Barça au nirvana. Vainqueur 4-3 sur le terrain du Real Madrid après un match hallucinant, le FC Barcelone (3e) revient à un point de l’Atlético et de la Maison blanche. Messi a inscrit un triplé et donné une passe décisive. Benzema a marqué deux fois, en vain. Ces dernières années,   les Clasicos ont été inoubliables en raison de la tension qui y régnait, de la violence aussi. Le duel entre le Real et le Barça de dimanche soir restera dans les mémoires pour de meilleures raisons : ayant accouché d’une victoire blaugrana (4-3), il a tout simplement été un sommet du jeu. Avec pas moins de quinze tirs, la première demi-heure a notamment été d’une intensité affolante, supérieure à celle qui prévaut dans les grands affrontements de la Ligue des champions. Les 85 000 spectateurs de Santiago Bernabeu ont assisté à un match à la dramaturgie haletante. Il y a eu un penalty injustement attribué à Cristiano Ronaldo, qui avait forcé la faute d’Alves à l’extérieur de la surface (sentence transformée par le Portugais à la 55e). Préféré à Pedro et Alexis Sanchez, l’inexistant Neymar a aussi obtenu un penalty généreux, et l’arbitre a même expulsé Sergio Ramos pour avoir anéanti irrégulièrement une action de but (65e). M.Undiano a encore donné un penalty au Barça pour une faute à deux sur Iniesta (84e). Le cœur des fans catalans s’est aussi emballé lorsque Daniel Alves a frappé à la 74e… sur le poteau. Fou, on vous dit. Porté par Di Maria, la surprise madrilène de la saison, le Real a longtemps eu la mainmise sur le jeu. L’Argentin a offert deux passes décisives à Benzema, qui a bien profité des largesses défensives catalanes (20e, 24e). L’attaquant français, qui tient la forme depuis le début du mois de février, s’est procuré de nombreuses occasions. L’Equipe

Une bande armée attaque les joueurs du Wydad de Casablanca. Rien ne va plus pour le Wydad de Casablanca. Défait lors de leur dernier match de championnat face au Moghreb Tétouan et devant faire face à l’affaire Mustafa Chahid, le club casablancais à subit un nouvel incident. Alors qu’ils   s’entrainaient au sein du complexe Benjelloun, les joueurs ont été attaqués physiquement par une bande armée et masquée qui s’est introduit dans le stade. Cette agression a provoqué les blessures de deux joueurs de l’effectif, Yassine Lakhal et Mohamed Berrabeh, tous deux transportés depuis à l’hôpital. Les agresseurs ne se sont pas arrêtés là puisque selon des témoins ils auraient volé des clés de voitures, des téléphones portable et également pillé les vestiaires. Afriquinfos

Chamakh, plus gros flop du recrutement de Wenger. Pour fêter le 1000e match d’Arsène Wenger sur le banc d’Arsenal, un sondage a été fait par L’Equipe pour déterminer quels joueurs étaient les plus grosses erreurs de recrutement du technicien anglais. Marouane Chamakh est   arrivé en tête des votes, avec 27% des suffrages. Marouane Chamakh n’aura pas marqué l’histoire d’Arsenal, c’est le moins que l’on puisse dire. Arrivé chez les Gunners à l’été 2010, après avoir été au bout de son contrat avec Bordeaux, l’international marocain a été élu plus grosse erreur de recrutement par Arsène Wenger. Un sondage réalisé par le quotidien sportif L’Equipe en marge du 1000e match d’Arsène Wenger chez les Gunners, a placé l’international marocain en tête des suffrage sur les plus de 26 000 votes exprimés. L’attaquant a récolté 27% des voix, faisant de lui le plus gros flop devant le Russe Andrei Arshavin (22%) et le Sud-coréen Park Chou-Young (21%). Le genre de « trophée » dont se serait passé l’international marocain, dont Wenger disait au moment de son arrivée : « C’est un joueur que nous admirons depuis un certain temps, dit-il, et je sais qu’il va apporter de grandes qualités à l’équipe. » Malgré ses six premiers mois très encourageants, Chamakh avait peu à peu baissé de niveau pour se retrouver sur le banc des remplaçants, puis en tribunes. Après deux saisons compliquées, l’ancien Girondin a tenté de se relancer à West Ham, sans succès, avant de rebondir désormais à Crystal Palace où il en est à 6 buts en 28 matches. Afrik.com

L’athlète marocaine Janat Hanane deuxième au marathon de Rome, dominé par les éthiopiens. L’athlète marocaine Janat Hanane s’est classée deuxième lors de la 20è édition du marathon de Rome en parcourant, dimanche, la distance en 2h38’08 » devançant l’italienne Emma Quaglia (2h43’24 »). Cette 20é édition a été dominée par les athlètes éthiopiens aussi bien chez les hommes que chez les dames. Ainsi, Legese Shume Hailu a remporté la course en 2h11’20 », alors que sa compatriote Geda Ayelu Lemma a parcouru la distance en 2h34’49 ». La deuxième place chez les hommes est revenue également à un autre éthiopien, Mekonnen Sisay Jisa (2h11’20), suivi du kenyan Leonard Kipkoech Langat, (2h14’08). Un total de 19.061 coureurs ont pris le départ de cette 20è édition, soit un record dans l’histoire de cette manifestation sportive. Selon les organisateurs quelque 10824 italiens et 8237 athlètes étrangers ont participé à ce marathon qui s’inscrit dans le cadre des courses sur route à labels de l’IAAF. Outre le record de participation, cette 20è édition a battu également les records des pays et des femmes y prenant part avec respectivement 123 nations et 3717 coureuses. Juste après le départ du marathon, le coup d’envoi a été donné à la Roma Fun « La Stracittadina », course non compétitive de 5 km qui se déroulait en dehors de la compétition et à laquelle ont participé quelque 80.000 personnes.    MAP

Nadal, une ferme reprise en mains. Le n°1 mondial qui restait sur une élimination rapide à Indian Wells a corrigé Hewitt. L’avertissement a servi. 6-1, 6-3 en 01h09. Rafael Nadal qui retrouvait la compétition après son revers contre Alexandr Dolgopolov (3e tour à Indian Wells) n’a pas offert de répit à Lleyton Hewitt (44e au classement ATP) qui venait de passer le cap symbolique des 600 succès sur le circuit (seuls Roger Federer, 942 et… Nadal 675, le devancent parmi les joueurs en activité). Sonné à Indian Wells, Rafael Nadal avait analysé avec humilité et lucidité «Il ne faut pas chercher d’excuses, quand rien ne vous gêne et que vous jouez mal, il faut le dire, donc je le redis, j’ai mal joué.» Promettant de se remettre au travail. Les effets se sont vite fait sentir et ressemblent à une ferme reprise en mains. Un break réussi d’entrée, puis deux autres (sur trois) opportunités converties ensuite lui ont permis de poser sa griffe sur le 1er set, de laisser infuser son emprise psychologique, physique et technique sur Hewitt et de se contenter d’un break pour se détacher 5-3 au 2e set. Puissant, précis, le n°1 mondial a retrouvé longueur et effets pour étouffer la résistance de l’Australien. Nadal (62% de premiers services, 4 balles de break converties sur 5, 57 points gagnants) mène désormais 7-4 dans leur face à face, a remporté six de leurs derniers rendez-vous et n’a plus été battu depuis 2006 (au Queen’s).    h24info
El Kaddouri décisif face à Livourne. Dans le cadre de la 29e journée de Serie A, le FC Torino s’est imposé à domicile face à Livourne sur le score sans bavure de 3-1. Titularisé comme à son habitude, le milieu de terrain marocain, Omar El Kaddouri a participé à la victoire de son équipe. Il a été passeur décisif sur le deuxième but des siens inscrit par Ciro Immobile à la 25e minute de jeu. Le natif de Bruxelles compte désormais 4 passes décisives à son actif en championnat. Grâce à ce succès, les Grenats consolident leur 9e place au classement général avec 39 points au compteur.    Mountakhab

International

Le Kenya légalise la polygamie, imposée ou non. La décision a provoqué la fureur d’élues qui ont claqué la porte du Parlement de Nairobi. Les députés kényans ont voté une loi permettant aux hommes d’épouser autant de femmes qu’ils le souhaitent, sans en touchermot à leur première épouse.   La proposition de loi, adoptée tard jeudi 20 mars, formalise en droit kényan des lois coutumières. A l’origine, le texte donnait la possibilité aux épouses de s’opposer à une décision de leur mari d’épouser plusieurs femmes. Mais unissant leurs forces au-delà des appartenances politiques, les élus hommes sont finalement allés plus loin, abandonnant cette clause donnant voix au chapitre aux femmes. « Quand vous épousez une femme africaine, elle doit savoir que la deuxième va suivre, puis la troisième (…). C’est l’Afrique », a expliqué devant la chambre l’un de ces élus, Junet Mohammed, cité par Capital FM. « A chaque fois qu’un homme rentre à la maison avec une femme, elle est considérée comme la deuxième ou la troisième femme, a renchéri Samuel Chepkong’a, président de la commission des affaires juridiques et légales du Parlement, cité par le quotidien Nation. Selon la loi coutumière, vous n’avez pas besoin de dire à votre épouse quand vous rentrez à la maison avec une deuxième ou une troisième femme. Toute femme que vous ramenez à la maison est votre femme. » Comme dans beaucoup de pays africains, la polygamie est une pratique commune au Kénya. Jeudi, c’est surtout l’abandon de la clause imposant le consentement de la première épouse qui a déclenché la colère des élues. Le Monde

Découverte d’une « maison de l’horreur » au Nigeria. Les médias l’ont baptisée la « maison de l’horreur » et les photos publiéespar le Sunday Tribune sont terrifiantes : la police nigériane a découvert samedi 22 mars, dans un bâtiment abandonné de la ville d’Ibadan, dans le sud-ouest du   Nigeria, des corps en état de décomposition, des squelettes et des crânes. La police a également porté secours à plusieurs personnes« ressemblant à de véritables squelettes » qui erraient autour de la maison. D’autres ont été retrouvées les pieds enchaînés. « Lorsque nous nous sommes rendus dans l’immeuble abandonné dans la communauté Soka à Ibadan, hier [samedi], nous y avons vu des corps décomposés, des squelettes ainsi que des crânes, c’était dans l’immeuble et dans la brousse environnante », a déclaré à l’AFP la porte-parole de la police de l’Etat d’Oyo, Olabisi Ilobanafor. « Nous traitons ce cas comme une affaire criminelle et nous en avons référé au département d’investigations criminelles de la police pour une enquêteapprofondie, a-t-elle dit. Quelque sept personnes en état de malnutrition, ressemblant à de véritables squelettes, ont aussi été secourues dans la brousse entourant la maison. L’une d’entre elles est morte quand nous étions sur place. » La police a arrêté six personnes présentes sur les lieux, dont cinq agents de sécurité armés de fusils, d’arcs et de flèches. Le Monde
“Moins de Marocains”: réactions en chaîne au Pays-Bas. Le député anti-Islam Geert Wilders s’est défendu samedi sur fond de vague de protestations sans précédent secouant les Pays-Bas et provoquant un « exode » dans son propre parti après qu’il eu déclaré vouloir « moins de Marocains » dans   son pays. « J’ai dit la vérité, je n’ai pas de regrets et ne présenterai mes excuses à personne à propos de quoi que ce soit », a déclaré Geert Wilders au cours d’une conférence de presse improvisée samedi soir dans les bâtiments du parlement néerlandais : « je n’ai rien dit de mal ». Mercredi soir dernier (19 mars) à La Haye, à la suite d’élections municipales, Geert Wilders avait harangué ses partisans, leur demandant s’ils voulaient « plus ou moins de Marocains dans votre ville et aux Pays-Bas ». « Moins! Moins! Moins! », ont scandé les partisans, ce à quoi Geert Wilders a répondu: « nous allons nous en charger ». Le fondateur du PVV, (Parti pour la Liberté), un parti politique néerlandais nationaliste ne s’attendait certainement pas à ce que ses propos aient de telles conséquences. Car en réaction, de nombreux membres de son parti, tant au niveau local que national ou européen, ont annoncé quitter le navire: les médias néerlandais ont évoqué un véritable « exode ». Le PVV se présentait mercredi dans deux villes des Pays-Bas : il a terminé premier à Almere, et deuxième à La Haye, où siège le gouvernement. h24info

Afrique du Sud : le procès de Pistorius prolongé jusqu’au 16 mai. Le procès du champion paralympique sud-africain, Oscar Pistorius, accusé d’avoir assassiné sa petite amie Reeva Steenkamp en février 2013, sera prolongé de sept semaines, soit jusqu’au 16 mai 2014. L’annonce a été faite ce dimanche par le tribunal de Pretoria qui précise que « le procès d’Oscar Pistorius va continuer devant la haute cour du Gauteng (Pretoria) du lundi 24 mars au vendredi 4 avril ». Le procès sera ensuite interrompu pendant dix jours, le tribunal étant fermé la deuxième semaine d’avril, relève l’AFP. Après la pause, le procès continuera du lundi 14 avril au vendredi 16 mai 2014. Oscar Pistorius, 27 ans, est accusé d’avoir prémédité le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, un top-model de 29 ans, qu’il a abattu de quatre balles aux premières heures de la Saint-Valentin 2013. Lui prétend qu’il s’agit d’une terrible méprise, et qu’il l’a prise pour un cambrioleur qui se serait enfermé dans les toilettes. Le procès d’Oscar Pistorius, 27 ans, accusé d’avoir prémédité le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, un top-model de 29 ans, qu’il a abattu de quatre balles aux premières heures de la Saint-Valentin 2013, a débuté le 3 mars, devait théoriquement s’achever jeudi 20 mars. Mais après treize jours d’audiences, la Cour n’a entendu que 18 témoins, alors que le parquet a dressé une liste de 107 témoins.    Afrik.com

Boeing disparu: l’espoir renaît de retrouver la carcasse. Les autorités malaisiennes ont reçu des images d’un satellite français montrant des objets dans la zone de recherche des débris du Boeing disparu le 8 mars dernier. Le premier ministre australien parle d’«espoir croissant». La Malaisie a annoncé dimanche avoir reçu des images satellite de la France montrant des objets flottants au large de l’Australie dans la principale zone de recherche du Boeing 777 disparu le 8 mars dernier. Sur les images, on voit «ce qui ressemble à des objets à proximité du couloir sud», zone où s’effectuent actuellement les recherches, a annoncé le ministère des Transports malaisien, Hishammuddin Hussein. «Ces images ont immédiatement été transmises au centre australien de coordination des recherches», a-t-il déclaré. Aucune précision sur la taille, le nombre ou la localisation des objets flottants n’a toutefois été communiquée. Après deux semaines de mystère complet, le premier ministre australien, Tony Abbott, a exprimé, ce dimanche, un «espoir croissant» de retrouver la carcasse de l’avion. «Il est encore trop tôt pour être certain, mais de toute évidence nous avons maintenant des signes très crédibles», a-t-il déclaré. Des déclarations qui interviennent après que l’Autorité australienne de sécurité maritime a annoncé que «des recherches plus poussées allaient être effectuées pour déterminer si les objets observés ont un rapport avec le vol MH 370». «Il s’agit d’un certain nombre d’objets proches les uns des autres dans la zone de recherche australienne, y compris, une palette en bois», a déclaré le chef du gouvernement australien.    h24info

Turquie : l’armée abat un avion militaire syrien. L’information a été divulguée par l’Observatoire syrien des droits de l’homme (Osdh). Un avion militaire syrien a été abattu ce dimanche 22 mars par la défense anti-aérienne turque. L’appareil a été abattu alors qu’il bombardait des rebelles qui essayaient de prendre le contrôle d’un poste-frontière dans le nord-ouest du pays. « La défense anti-aérienne turque a visé un chasseur bombardier syrien alors qu’il frappait des régions dans le nord de la province de Lattaquié(Ouest). L’appareil a pris feu avant de s’écraser en territoire syrien », a annoncé l’Osdh. Information confirmée par les autorités turques qui parlent de « violation de l’espace aérien » de leur pays par un avion syrien. « … nos F-16 ont décollé et frappé cet avion. Pourquoi ? Parce que si vous violez mon espace aérien, notre gifle après cela sera forte », a affirmé Recep Tayyip Erdogan, premier ministre turc, en meeting électoral dans le nord-ouest de son pays dans le cadre des élections municipales du 30 mars. Pour les autorités syriennes, cette « agression militaire inédite et injustifiée contre la souveraineté du territoire syrien (…) met en évidence l’implication turque dans les événements en Syrie.» Et cela « reflète également l’échec de Erdogan à satisfaire les besoins de son peuple. » On apprend que l’avion s’est écrasé du côté de la frontière syrienne et le pilote a pu s’éjecter avant le crash.    La Nouvelle Tribune

Nouvelles Technologies

Airbnb vaut aussi cher que les grandes chaînes d’hôtellerie. D’après des informations du Wall Street Journal, le site de location de courte-durée préparerait une levée de fonds qui le valoriserait à 10 milliards de dollars. Airbnb est entré dans les mœurs des voyageurs. Le site américain spécialiste   de l’hébergement entre particuliers a annoncé vendredi que 1 million de Français avaient déjà utilisé ses services pour leurs déplacements à l’étranger depuis son lancement officiel, en 2008. À l’origine de cet engouement, on retrouve une idée toute simple – faciliter les locations d’appartements entre particuliers – et trois jeunes entrepreneurs américains: Brian Chesky, Joe Gebbia et Nathan Blecharczyk. «À l’époque, tout le monde pensait que c’était une idée étrange!», se rappelle Nathan Blecharczyk, directeur technique d’Airbnb. «On nous disait: “Vous n’avez pas peur de laisser un inconnu dormir chez vous?”» Cinq ans plus tard, la formule a pourtant trouvé ses adeptes. Airbnb compte aujourd’hui plus de 600.000 logements, répartis dans 192 pays. Près de 150.000 voyageurs y dorment en moyenne chaque nuit. L’entreprise dispose à présent de douze bureaux dans le monde, outre son siège à San Francisco. D’après le Wall Street Journal , Airbnb s’apprêterait par ailleurs à lever près de 500 millions de dollars (362 millions d’euros), ce qui porterait sa valorisation à 10 milliards de dollars (7 milliards d’euros), soit davantage que des chaînes d’hôtels réputées comme Hyatt (valorisée à 8,4 milliards de dollars). Le New York Times affirme enfin que l’entreprise préparerait une entrée en Bourse. «C’est une possibilité dans le futur, mais pas dans l’immédiat», relativise Nathan Blecharczyk. Un tel succès ne fait pas que des heureux. Airbnb inquiète les hôteliers, qui accusent le site américain de concurrence déloyale. h24info

Ferrari se lance dans le tourisme ! Le constructeur automobile, Ferrari, ouvrira, en 2016 en Espagne, son premier parc d’attractions en Europe, qui nécessitera un investissement total de 100 millions d’euros. Le complexe espagnol de loisirs PortAventura et Ferrari ont signé un accord de licence,   pour construire un nouvel hôtel de luxe Ferrari et une aire thématique (Ferrari Land) au sein du resort PortAventura, situé dans le nord-est de l’Espagne. Cette nouvelle aire thématique sera construite sur 75.000 m2 et proposera de nombreuses nouvelles attractions dont l’accélérateur vertical le plus haut et le plus rapide d’Europe. L’autre grande nouveauté de ce projet, sera la construction du premier hôtel thématique Ferrari, un établissement 5 étoiles avec 250 chambres, des restaurants, boutiques et une vaste zone avec des simulateurs de voitures de course. Situé sur la côte nord-est de l’Espagne, le parc PortAventura, composé de 39 attractions réparties sur 119 ha et distribuées en six zones thématiques, accueille chaque année près de 4 millions de visiteurs. Aujourd’hui

Surveillez de près votre grossesse avec l’application Bellabeat. Une grossesse peut être synonyme de neuf mois de stress pour une femme. Si la future maman est aujourd’hui bien suivie, lorsqu’elle se retrouve seule, les angoisses peuvent ressurgir. Heureusement, la technologie peut aider,   il existe d’ailleurs de nombreuses applications et capteurs pour effectuer un suivi quotidien. Bellabeat va plus loin. Le « Système Connecté » de Bellabeat se compose d’un capteur et d’une application pour smartphone, une combinaison comme il en existe déjà plusieurs. Une fois le capteur posé sur le ventre, on peut enregistrer non seulement le rythme cardiaque du bébé mais aussi la fréquence de ses coups, l’évolution de son poids, etc., tout cela en analysant les ondes sonores émises. L’application vient d’être mise à jour, elle propose aujourd’hui une toute nouvelle fonctionnalité : un suivi de l’humeur de la future maman. Pour prévenir d’une éventuelle dépression – relativement fréquente en cas de grossesse -, Bellabeat demande à la maman de faire part de ses émotions, au jour le jour. Une fois par mois, il faudra répondre à deux questions plus générales. Et si l’application détecte des signes avant-coureurs de dépression, elle vous conseillera gentiment de vous faire aider. Gizmodo

Mt.Gox a retrouvé 200 000 bitcoins oubliés dans un vieux portefeuille… En faillite depuis la fin du mois de février pour avoir vu disparaître 850 000 bitcoins qu’elle possédait, la société nippone Mt.Gox déclare avoir retrouvé 200 000 bitcoins oubliés dans un fond de tiroir numérique. Si la preuve de l’amateurisme de Mt.Gox était encore à faire, la bourse d’échange japonaise, dirigée par un Français et désormais   en faillite, vient d’apporter un dernier élément probant. Elle a en effet annoncé hier en fin de journée qu’elle venait de retrouver 200 000 bitcoins, soit environ 89 millions d’euros dans un vieux portefeuille électronique. « MtGox possédait des portefeuilles dans un vieux format particulier que nous utilisions par le passé et dont MtGox pensait qu’ils ne contenaient plus aucun bitcoin », déclarait ainsi hier, Mark Karpelès, son directeur, dans un communiqué publié sur le site de sa société. La découverte de cette somme a été réalisée le 7 mars dernier, dans le cadre d’une procédure de réhabilitation de la société, qui lui permettrait de reprendre son activité. Depuis les 200 000 BTC ont été déplacés vers des portefeuilles hors-ligne, plus sûrs. La société, protégée par la loi sur la banqueroute japonaise et américaine, se trouve donc à la tête de 202 000 bitcoins. Pour mémoire la Mt.Gox clamait s’être vu dérober 850 000 BTC, 750 000 appartenant à ses clients et 100 000 XBT lui appartenant en propre. Désormais, la perte devrait donc être réduite à 650 000 bitcoins, même si le directeur de la bourse d’échange prend la peine de préciser dans son communiqué que le nombre exact de BTC qui « ont disparu » est encore à déterminer et que les raisons de cette « disparition » devront être établies par les enquêtes en cours. 01Net

 

 

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires