Flash-news : Trente en un du « 28 janvier 2014

Flash-news : Trente en un du « 28 janvier 2014

393
0
PARTAGER

Sahara : Mezouar reçoit Ross. Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, a reçu lundi, à Rabat, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara marocain, Christopher Ross. Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, a reçu lundi, à Rabat, l’envoyé personnel du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara marocain, Christopher Ross. Un communiqué du ministère précise que la visite de Ross s’inscrit dans le cadre d’une tournée dans la région, en application des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Le 360

Ministère de l’Education nationale: le système informatique  »MASSAR » utilisé cette année pour la gestion des notes des contrôles continus. Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a annoncé, lundi, que le système informatique  »MASSAR » a été utilisé cette année dans le cadre de l’opération de conservation et de gestion des notes des contrôles continus des élèves, conformément aux dispositions des circulaires régissant l’opération d’évaluation des trois cycles d’enseignement. L’utilisation de ce système informatique, qui a permis aux administrations pédagogiques des établissements scolaires de conserver plus de 35 millions de notes jusqu’au 23 janvier 2014, s’inscrit dans le cadre de l’intégration des technologies de l’information et de la communication dans le système éducatif, le développement des outils et des méthodes de travail de l’administration pédagogique, le renforcement de la gouvernance du système éducatif et la garantie des principes de transparence et d’égalité des chances entre tous les élèves à travers le suivi individuel de chaque élève, assuré par les enseignants ou par leurs parents, explique un communiqué du ministère. Ce système informatique permettra aussi aux parents, via les portails électroniques des établissements scolaires, de connaître les dates des contrôles continus, de s’informer sur les emplois du temps de leurs enfants, d’obtenir leurs résultats scolaires et de suivre leur apprentissage. Le système  »MASSAR » a contribué, lors de la première phase, ayant débuté en juin 2013, à la gestion des opérations liées à la rentrée scolaire, la conservation des données relatives aux élèves, la gestion des opérations d’inscription, de réinscription et de mobilité individuelle et collective des élèves et des opérations d’orientation, ajoute la même source. MAP

Investissements énergétiques: le plan d’action prend forme. La finalisation du plan d’action sur lequel planche la Fédération de l’énergie risque de prendre du retard. «Les opérateurs du secteur ont des préoccupations plus immédiates», explique Mly Abdallah Alaoui, président de la Fédération de l’énergie (voir point de vue). Néanmoins, la copie se précise de plus en plus. Et d’ores et déjà, le président de la fédération avance que «l’enveloppe de 50 MMDH annoncée sera dépassée». 2014-2017 sera une période charnière pour le secteur qui porte des projets structurant se chiffrant à coups de milliards. Le président de la fédération énonce trois projets, qui à eux seuls cumulent 44,4 MMDH d’investissements. Deux d’entre eux sont déjà validés et entérinés. Le premier est porté par Safi Energy Company. Cette dernière est une joint-venture entre le Français GDF Suez (35%), le Japonais Mitsui (30%) et Nareva Holding (35%). Le projet porte sur la construction et l’exploitation d’une centrale à charbon propre d’une capacité de 2 x 693 MW dans la région de Safi et la vente de l’électricité générée par cette centrale à l’ONEE pendant une durée de 30 ans après sa mise en service. La centrale sera construite par l’équipementier sud-coréen Daewoo Engineering & Construction. Sur une enveloppe d’investissements de 22 MMDH, 14,7 MMDH (1,8 MMUSD) concerneront le contrat de construction. L’exploitation commerciale de la centrale débutera en 2017.  Les Eco

Economie

La 3e édition du forum des entrepreneurs maghrébins les 17 et 18 février à Marrakech. Le forum des entrepreneurs maghrébins tient sa 3e édition, les 17 et 18 février 2014 à Marrakech, à l’initiative de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) qui préside l’Union Maghrébine des Employeurs (UME). L’objectif du forum, qui connaîtra la participation de 500 acteurs économiques et institutionnels des cinq pays du Maghreb, est de relancer l’intégration économique de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), à travers une initiative du secteur privé, indique un communiqué des organisateurs, en ajoutant que cette édition annoncera la mise en place de « l’Initiative Maghrébine du Commerce et de l’Investissement (IMCI) », véritable feuille de route pour l’intensification des échanges entre les 5 pays. Au cours des deux jours que durera le forum, ce sont pas moins d’une cinquantaine d’intervenants des cinq pays du Maghreb, d’Afrique et d’Europe qui discuteront, en plénière, ou en ateliers thématiques de questions essentielles tels que le coût du non-Maghreb, l’intégration logistique, le Maghreb de l’énergie, l’emploi et le dialogue social intra-maghrébin, les services ou encore la convergence douanière et réglementaire. L’UME a été créée le 17 février 2007 à Marrakech sous l’impulsion de l’Union du Maghreb Arabe (UMA). Elle se compose outre la CGEM, de la Confédération Algérienne du Patronat (CAP), du Conseil du Patronat Libyen (CPL), de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) et de la Confédération Nationale du Patronat Mauritanien (CNPM). L’UME vise à capitaliser sur l’exercice équilibré des échanges, en vue d’impulser une nouvelle dynamique aux économies des pays membres.  MAP

4e round des négociations de l’Aleca prévu pour avril. Le 3e round des négociations de l’accord de libre-échange complet et approfondi (Aleca) entre le Maroc et l’Union européenne s’est clôturé après cinq jours de négociations. Pendant ces réunions, les chefs de groupes ont formulé des conclusions conjointes exprimant les actions à venir de chacune des parties et ils ont convenu d’apporter des améliorations aux projets de textes proposés lors du prochain round. La partie marocaine a insisté, quant à elle, sur la prise en considération de la dimension développement. Elle a préconisé d’adopter une approche progressive et sélective en matière de convergence réglementaire. Elle n’a pas manqué de souligner qu’il est impératif de consacrer un appui spécifique conséquent pour accompagner le Maroc dans les réformes à engager dans le cadre de l’Aleca. Le prochain et 4e round des négociations est prévu à Bruxelles fin mars/début avril 2014.  Les Eco

Le Maroc participe au 20e Salon des vacances et du tourisme de Genève. C’est un Maroc pluriel, aux charmes multiples, au potentiel naturel contrasté et au patrimoine authentique saisissant que donne à voir le stand marocain au 20e Salon des vacances et du tourisme de Genève, l’un des plus en vue en Suisse romande. L’espace aménagé par l’Office national marocain du tourisme (ONMT) attire à longueur de journée une foule nombreuse de Suisses, mais aussi d’Européens, charmés par les diverses facettes du Royaume, une destination de proximité, stable et riche en paysages (mers, montagnes, vallées). “Notre pari sur le marché helvétique est un choix d’une grande pertinence, en complémentarité avec les actions mises en oeuvre en direction de toute l’Europe”, a indiqué M. Omar Roudani, cadre de l’ONMT. La destination Maroc, a-t-il déclaré à la MAP, s’impose par ses atouts touristiques indiscutables, ses 1.800 km de côtes, son désert, ses montagnes, ses campagnes et ses plateaux en font un pays aux mille attraits. “C’est justement ce que nous cherchons à faire connaitre ici à Genève”, a expliqué M. Roudani, qui dit s’attendre à plus de 25.000 visiteurs durant les trois jours de cet évènement qui prend fin dimanche.  Maghrebemergent

Nouvelles Technologies: Le géomarketing une réalité ! Quelle importance pour le Digital ? L’Association marocaine du marketing et de la communication (AMMC) a tenu le 22 janvier au New York Lab de Casablanca la première édition des «Mornings de l’AMMC» sur le thème «Le géomarketing une réalité ! Quelle importance pour le Digital ?». Cet événement, amené à être mensuel, et dont le but est de réunir les professionnels du marketing et de la communication autour de sujets concernant directement la profession, a vu Hassan Rouissi, directeur associé de The Next Clic (TNC), et Fayçal Chraibi, directeur général de GNAV, intervenir sur leurs thèmes. Aujourd’hui, le Maroc est fort de ses 16 millions d’internautes et de ses 39 millions de mobiles en circulation (dont 3,6 millions de smartphones). Une formidable opportunité pour les annonceurs mais également un défi conséquent pour les managers dès qu’il s’agit de passer des chiffres à l’action ciblée. Ainsi, pour le directeur associé de TNC, le futur du géomarketing est intimement lié au développement des applications numériques, Internet et mobile. L’objectif de la création de contenu digital est triple : la promotion des points de vente, le développement des ventes et la fidélisation de la cible. A propos de son métier, Rouissi insiste sur sa fonction première : «Il s’agit d’accompagner les entreprises, les annonceurs, les éditeurs de sites d’e-commerce en développant leur activité, leur visibilité et en générant du trafic sur le Web».   Aujourd’hui

Marrakech, capitale des patrons du Maghreb. Là où la politique semble avoir échoué à réunir les officiels maghrébins, le monde des affaires va tenter, grâce à la collaboration de la CGEM (Confédération générale des entreprises du Maroc), de relancer à Marrakech l’intégration économique de l’Union du Maghreb arabe (UMA). La cité ocre deviendra, durant deux jours, la capitale du business au Maghreb et en Afrique. Ce rendez-vous doit annoncer la naissance d’une initiative destinée à promouvoir les échanges industriels et commerciaux entre les cinq pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie). Les conférenciers à Marrakech ont décidé en effet de se doter d’un mécanisme nouveau baptisé « Initiative maghrébine du commerce et de l’investissement » (IMCI). Outres les maghrébins, des chefs d’entreprises d’autres pays africains ainsi que d’Europe participeront aux diverses tables rondes et aux panels dédiés au développement économique dans la région, à l’emploi, aux investissements et surtout à la complémentarité économique inter-maghrébine qui ferait gagner à la région deux points supplémentaires de croissance.  Le 360

Social

Protection de l’environnement: Le Maroc au 15ème rang à l’échelle mondiale. Le Maroc rejoint les pays ayant réalisé une «bonne» performance en matière de protection de l’environnement. Selon «The Climate Change Performance Index» (l’Index de la performance du changement climatique), le Maroc a gagné cinq places, se positionnant ainsi aujourd’hui comme le 15e pays, à l’échelle mondiale, dans la protection de l’environnement. En effet, ce rapport signé par Germanwatch et le Climate Action Network (le Réseau de l’action climat») atteste du rôle de l’expansion des énergies renouvelables et des basses émissions polluantes dans l’amélioration de sa note. Il devient ainsi leader en la matière parmi les pays arabes. «Ce qui est remarquable par rapport à ce pays, c’est sa volonté de mener un développement socioéconomique à travers l’économie verte et le fait qu’il ait engagé des initiatives et des programmes à cet égard», prcise le rapport. Cela dit, le document indique que le royaume a encore des aspects à améliorer, surtout en ce qui concerne le secteur du transport. Il est à noter que cette reconnaissance des efforts marocains intervient alors que l’UE est en train de perdre son leadership en la matière, même si le Top 10 du classement continue à être dominé par des pays européens.  Les Eco

Importantes chutes de neige mercredi et jeudi sur certaines régions du Maroc. Des chutes de neige abondantes intéresseront, mercredi et jeudi 29 et 30 janvier, certaines régions du Royaume, a annoncé lundi la Direction de la météorologie nationale dans un bulletin météorologique spécial. Les zones concernées sont les reliefs des provinces de Sefrou, Ifrane, Khénifra, Beni Mellal, Midelt, Azilal et El Haouz, situés à des hauteurs dépassant 1.200 m, a précisé la même source. Et d’ajouter qu’une baisse sensible de température nocturne et journalière accompagnera ces chutes de neige et persistera jusqu’au samedi prochain, au niveau de Sefrou, Ifrane, Boulmane, Khénifra, Beni Mellal, Midelt, Azilal, El Haouz, Taourirt et Figuig. Ainsi, poursuit la même source, les températures minimales oscilleront entre -10 et -02 degrés sur les reliefs de l’Atlas et entre -04 et 04 degrés sur les hauts plateaux, alors que celles du jour varieront entre -06 et 09 degrés sur les reliefs et entre 03 et 08 degrés sur les hauts plateaux.  MAP

La Fondation Attijariwafa Bank parraine un vaste programme d’éducation préscolaire. Si l’éducation était un bâtiment, le préscolaire en serait le fondement. Sauf qu’au Maroc, ce passage semble souvent relégué au second plan, ce qui peut engendrer de nombreuses lacunes dans le cursus scolaire de l’enfant. La situation est encore plus grave dans les milieux défavorisés, où les parents, tenaillés entre la dépense quotidienne et les autres vicissitudes de la vie, préfèrent garder leur progéniture chez eux. Ils veulent qu’ils soient instruits, mais les moyens font défaut. C’est tout l’intérêt du nouveau partenariat entre la Fondation Attijariwafa bank et Care International Maroc. Les deux parties ont mis en place un projet pour développer l’éducation scolaire à Sidi Moumen, un des quartiers défavorisés de la métropole. Ce programme d’une durée de trois ans, s’articule autour de trois grands axes : la formation des éducateurs et éducatrices et des parents d’élèves, la refonte de l’équipement et de l’infrastructure, et les séances de sensibilisation. Il cible plus de 2 000 enfants de trois à six ans issus de quarante écoles publiques et privées, ainsi que 2 000 parents d’élèves. La première phase dudit programme a débuté en janvier 2013 et a été marquée par l’organisation de douze modules de formations de plus de trois jours au profit d’éducateurs et d’éducatrices de douze écoles publiques et privées de Sidi Moumen. Le but de ces sessions était d’améliorer leurs compétences pour qu’ils puissent mieux préparer les enfants à l’enseignement élémentaire. Ces écoles publiques ont aussi bénéficié de manuels et des moyens adéquats pour dispenser une bonne formation aux enfants.  Le Matin

Chichaoua : SM le Roi inaugure des projets hydro-agricoles. Le Souverain a procédé également à la visite des différents chantiers du projet d’aménagement hydro-agricole du périmètre Assif El Mal à l’aval du nouveau barrage, qui mobilise des investissements de l’ordre de 202 MDH. Ces projets pilotes s’inscrivent en droite ligne du discours royal du 30 juillet 2000, dans lequel le Souverain avait affirmé Sa détermination à poursuivre la politique des barrages initiée par Son vénéré père, Feu SM Hassan II, que Dieu L’entoure de Son infinie miséricorde, selon une vision novatrice basée sur une gestion rationnelle des ressources en eau. Ils traduisent également la ferme volonté de SM le Roi de faire du secteur agricole un catalyseur de croissance économique équilibrée et durable de l’ensemble des régions du Royaume et un facteur déterminant de promotion des zones rurales à travers le développement des systèmes de production agricole et la maîtrise de la gestion des espaces ruraux. Ces projets contribueront sans nul doute au renforcement de l’alimentation en eau potable des villes de Chichaoua, Imintanout, Amezmiz et des centres et douars avoisinants, à la protection des zones et infrastructures situées à l’aval du barrage « Abou El Abbas Essebti » contre les inondations, à l’augmentation de la superficie agricole irriguée, et au développement de la petite et moyenne hydraulique. Avec une capacité de stockage de 25 millions m3, le nouveau barrage, dont les travaux de construction ont été lancés par SM le Roi, que Dieu L’assiste, le 05 novembre 2008, est un ouvrage de type « barrage-poids » en béton compacté au rouleau d’une hauteur de 75 m sur fondation et d’une longueur de 415 m. Cette importante infrastructure hydraulique bénéficiera à une région dont l’économie est principalement basée sur l’agriculture, l’élevage et l’artisanat.  Menara

Bassir bénéficie d’une parcelle de terrain offerte par le roi. L’affaire Bassir n’est pas encore finie ! Selon des sources concordantes, Salaheddine Bassir vient de bénéficier d’une parcelle de terrain offerte par le roi Mohammed VI. Pour rappel, l’ancien directeur technique du Raja avait été révoqué par le président du club après avoir demandé au Cabinet royal une parcelle de terrain et un agrément en marge de la cérémonie organisée au palais royal de Casablanca en l’honneur des Verts suite à leur exploit historique au Mondial des clubs. Le360 tenté de joindre Bassir à plusieurs reprises pour avoir de plus amples détails mais sans succès. L’affaire Bassir avait provoqué un véritable séisme au sein du club vice-champion du monde, puisque l’ancien joueur avait révélé que le président du Raja, Mohamed Boudrika, avait usurpé son poste au sein du bureau du club, lors de cette cérémonie, afin d’introduire son conseiller personnel, Rachid El Boussiri. On dirait bien que Bassir a fini par obtenir gain de cause.  Le 360

Art & Culture

Arts plastiques. Memoarts rend un vibrant hommage à l’œuvre de Hassan El Glaoui. Entre Hassan El Glaoui et la peinture, c’est une longue histoire d’amour. Il est une figure clé dans l’histoire de la peinture au Maroc. Admirer ses œuvres, c’est comme se retrouver accoudé à une fenêtre face à une vue apaisante. Surtout quand il s’agit d’une œuvre qui, même après plus de 60 ans, ne prend jamais de rides. Dans ses œuvres, il y a une bonne partie de lui, de ses coups de cœur, de ses inspirations. Aujourd’hui, la galerie casablancaise Memoarts a décidé de lui faire un clin d’œil, sous forme d’exposition en son honneur. Une exposition, prévue jusqu’au 15 février, où les amateurs de l’art contemporain marocain auront le plaisir de découvrir sinon redécouvrir une collection inédite des œuvres de Hassan El Glaoui. Il s’agit d’une cinquantaine d’œuvres que l’artiste peintre a réalisées en l’espace de cinq décennies de sa longue carrière. Objectif : rendre hommage à la palette si riche et variée de ce grand nom de la peinture au Maroc. Et à travers lui, un hommage également à la mémoire artistique marocaine. «Cette exposition sera également l’occasion, pour ceux qui n’ont pas encore eu ce privilège, de rencontrer l’homme et se laisser conquérir par la même humble, généreuse et touchante douceur qu’exhale toute son œuvre», déclare-t-on du côté de Memoarts. Hassan El Glaoui, c’est aussi et surtout le peintre des chevaux. Le peintre des chevaux, vous avez dit ? Eh bien non. Cette étiquette, lui, il la refuse catégoriquement. «C’est une erreur de dire que je suis le peintre des chevaux; il ne faut pas cataloguer un peintre sur une seule chose…  Le Matin

Daft Punk, meilleurs album et enregistrement aux Grammy Awards. Le duo électro français Daft Punk a raflé les trophées les plus prestigieux des 56e Grammy Awards, en s’imposant notamment dans les catégories reines de meilleur enregistrement et meilleur album de l’année pour leur opus au succès planétaire “Random Access Memories”. Dûment casqués et vêtus de blanc, et silencieux jusqu’au bout — fidèles à leur réputation –, les deux Français ont remporté les trophées de meilleur duo et enregistrement de l’année pour leur tube “Get Lucky” avec Pharrell Williams, et meilleur album et album dance/électro. Leurs ingénieurs du son ont également été récompensés pour leur travail sur l’album. Parlant au nom des “robots”, Pharrell Williams, mi-amusé mi-embarrassé par le mutisme de ses camarades, a lancé: “Je parie que la France est très fière de ces gars maintenant”. Non content de rafler les plus prestigieux trophées de la soirée, Guy-Manuel de Homem-Christo et Thomas Bangalter ont aussi fait danser le Staples Center en transformant la salle en boîte disco, avec le concours du légendaire Stevie Wonder. Ce dernier a entonné sur la base de “Get Lucky” les tubes “Freak out” et “Another Star”, devant un public debout. L’autre grand gagnant de la soirée est le duo rap Macklemore & Ryan Lewis, qui s’est arrogé quatre trophées: trois de rap (interprétation, chanson et album pour “The Heist”) et révélation de l’année. “Avant toute chose, je veux remercier nos fans, ceux qui nous ont permis d’être sur cette scène”, a déclaré Macklemore. “Avant que les médias s’intéressent à nous, avant qu’on parle de nous, avant que ça devienne une histoire, il y avait nos fans”.  Lnt

Nicole Kidman : En ouverture du 67ème Festival de Cannes avec le film «Grace de Monaco»! Nouvelle annonce officielle sur la Croisette ! On sait depuis aujourd’hui quel film aura l’honneur de lancer la 67ème édition du Festival de Cannes, présidé cette année par Jane Campion. Il s’agit de Grace de Monaco, réalisé par Olivier Dahan (La Môme) avec Nicole Kidman dans la peau de la plus célèbre princesse monégasque.Alors que les sites américains s’étaient étonnés que la sortie ait été décalée, sans qu’une nouvelle date ne soit avancée, ils ont maintenant la réponse à tous ces mystères. Le film sera projeté le 14 mai 2014 en sélection officielle hors compétition et sortira le même jour en France et dans «de nombreuses villes du monde», a précisé le Festival dans un communiqué. Il succède ainsi à Gatsby Le Magnifique qui avait ouvert la précédente édition du Festival. Grace de Monaco évoque un moment de la vie de l’actrice américaine Grace Kelly devenue Grace de Monaco lorsqu’elle épousa le Prince Rainier III en 1956, ce qui fut qualifié de mariage du siècle. Elle était alors une immense star de cinéma, tournant avec les plus grands (John Ford, Alfred Hitchcock, Fred Zinnemann), adulée dans le monde entier et couronnée d’un Oscar.  Aujourd’hui

Sport

La FIFA valide les nouveaux statuts de la FRMF La FIFA a approuvé les nouveaux statuts de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), a appris Le360 de sources concordantes. De longues négociations entre des juristes de la fédération internationale et des membres de la FRMF ont été nécessaires pour décrocher le feu vert de la FIFA. Les nouveaux statuts de la FRMF étant approuvés par l’instance internationale de football, la fédération peut ainsi tenir ses nouvelles assemblées. On apprend que la FRMF a tranché en ce qui concerne la date de l’organisation de l’assemblée ordinaire qui doit avoir lieu, selon nos sources, à la mi-février. Quant à l’assemblée élective, elle est prévue en début du mois de mars prochain.  Le 360

Ouaddou gagne son combat. La chambre de résolution des litiges de la FIFA a obligé le club de Lekhwiya de régler les droits de leur ancien joueur Abdeslam Ouaddou. En effet, l’ex international marocain qui était en conflit avec le club qatari, n’a pas été rémunéré durant presque une année révolue, et avait été interdit de quitter le Qatar. « Je suis satisfait, mais je n’oublie pas qu’il y a dans ce pays beaucoup de travailleurs dont les droits sont bafoués. J’avais déposé une plainte devant la FIFA, et mes dirigeants m’avaient menacé de ne pas me donner mon visa de sortie. Quand j’ai dit que je saisirais la Ligue des Droits de l’Homme, ils m’ont laissé partir, en me disant qu’ils étaient influents à la FIFA. Si j’ai mis fin à ma carrière, c’est en grande partie à cause de ce qu’ils ont fait, précise Ouaddou. Je sais qu’il y a d’autres joueurs au Qatar qui ne sont plus payés.  Mountakhab

Abdessamad Ouhaki rejoint Al Nahda. Le club omanais d’Al Nahda a annoncé, ce dimanche, qu’il vient de recruter le joueur marocain Abdessamad Ouhaki. L’ancien médian du Raja de Casablanca, qui s’est entraîné avec l’équipe omanaise cette semaine, est parvenu à convaincre le staff technique et il a a signé un contrat renouvelable de 6 mois. Le joueur de 25 ans va donc continuer son aventure au golf arabe et portera désormais le maillot le club d’Al Nahda qui est actuellement leader du championnat du Sultanat d’Oman. A rappeler que Ouhaki (alias Ballack) a évolué la saison précédente au sein des clubs émiratis de Ajman et Al Orouba , cependant, son expérience a été de courte durée en raison de ses blessures.  Mountakhab

Hicham Touil vainqueur du prix de l’OFPPT de saut d’obstacle en salle. Le sous-officier Hicham Touil a remporté, hier à Rabat, le Prix de l’OFPPT de saut d’obstacles en salle (catégorie VI). L’épreuve s’est déroulée à l’hippodrome de l’Institut national du Cheval « Prince Héritier Moulay El Hassan » de Dar Essalam. 78 cavaliers y ont participé. Touil montant « First Luanda » a signé cette victoire en réalisant un parcours sans faute en 38sec 37/100e après match barrage. La deuxième place est revenue à Aida Chafai sur Stakastro, alors que la troisième place à été décrochée par Soukaina Ouddar sur Part of me II.  Sport-Maroc

International

‘Jihadiste espagnol’ : Al Qaida place les marocains en 1ère ligne de feu en Syrie. Abdeluahid Sadik Mohamed est un ‘jihadiste’ espagnol d’origine marocaine, de la ville occupée de Sebta, il a fuit la Syrie après qu’Al Qaida, l’ait chargé de commettre un attentat Kamikaze contre les forces de Bachar Al Assad. La police espagnole avait en début de ce mois, réussi l‘arrestation, à l’Aéroport de Malaga, du dénommé Abdeluahid Sadik Mohamed, qui revenait en Espagne après un long séjour en Syrie et en Irak, à servir dans les rangs d’Al Qaida. Placé en garde à vue, jusqu’à aujourd’hui en Espagne, le ‘jihadiste’ de la ville de Sebta a raconté aux enquêteurs de la police espagnole, son séjour dans cette région en flammes et a donné description du mode de fonctionnement d’Al Qaida en Syrie et en Irak et des conditions de vie des ‘jihadistes’ marocains et euromaghrébins au sein de cette centrale terroriste. Selon le quotidien espagnol El Pais, Abdeluahid Sadik Mohamed, a déclaré aux enquêteurs, que la filiale d’Al Qaida dans cette région, appelée ‘DAECH’, l’état islamique en Irak et El-Cham, réservait aux combattants marocains les missions, les plus dangereuses et les plus mortelles. ‘‘Les marocains sont jetés en premières lignes de feu, on leur réserve les missions suicides, et de chairs à canon, alors que les saoudiens, les syriens ou les jordaniens, se replient en arrière et jouissent des plus grandes protections’’ raconte Abdeluahid Sadik Mohamed.  Le Mag

La Tunisie adopte une nouvelle constitution qui préserve le caractère « républicain et civil » de l’Etat. Les députés tunisiens de l’Assemblée nationale constituante (ANC) ont adopté tard dans la soirée de dimanche et à une écrasante majorité, la nouvelle loi fondamentale du pays. Un accouchement consensuel difficile qui remet le pays dans la voie de la démocratie, 3 ans après la chute du régime Ben Ali. Plus de 3 ans après la révolution du « Jasmin » qui a eu raison du système Ben Ali et provoqué un tsunami de révoltes dans le monde arabe, les députés tunisiens de la l’ANC ont imposé une nouvelle constitution pour le pays par une majorité de 200 voix contre 12. Le nouveau texte fondamental a été signé par le chef de l’Etat Mocef Marzouki, le premier ministre sortant Ali Larayedh et le président de la Constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar. Il a fallu 3 années aux islamistes d’Ennahda et aux autres sensibilités représentées au sein de l’ANC pour se mettre d’accord sur un texte qui préserve le caractère républicain d’un pays profondément marqué par les assassinats politiques et la violence des groupes islamistes radicaux. Du 3 janvier jusqu’à la nuit de l’adoption de la nouvelle constitution, les débats ont été houleux sur certains articles, comme celui de la motion de censure contre le gouvernement. La version finale de la loi fondamentale propose un savant mélange entre laïcité et «islamité» de la Tunisie. Le caractère civil de l’État est consacré et le peuple assuré de sa «souveraineté».  Maghrebemergent

Egypte : promu maréchal, al-Sissi se rapproche de la Présidence. L’actuel homme fort de l’Egypte, le général Abdel Fattah al-Sissi, a été promu ce lundi au rang de maréchal, le plus haut grade de l’armée. Une nouvelle étape qui lui permet de se rapprocher de la Présidence. Nouveau tournant dans la vie du général Abdel Fattah al-Sissi. L’homme fort d’Egypte qui a annoncé la destitution du Président Mohamed Morsi en juillet a été élevé ce lundi au grade de maréchal. Le plus haut grade de l’armée égyptienne, a annoncé la Présidence. C’est donc encore une nouvelle étape qui lui permet de se rapprocher de la Présidentielle égyptienne. Depuis plusieurs semaines, l’entourage du tout nouveau maréchal, actuellement ministre de la Défense et vice-Premier ministre, ne cachait pas son intention de se présenter à la Présidentielle prévue sous trois mois. C’est à la mi-janvier que l’homme fort d’Egypte a exprimé ses intentions sur son avenir politique. Il avait alors déclaré qu’il serait candidat à la Présidentielle si le peuple le « réclame ». Il avait ajouté également qu’il se présenterait si l’armée « soutient » sa candidature. Abdel Fattah al-Sissi est aussi ministre de la Défense. Même s’il n’est pas officiellement le chef de l’Etat, il est déjà l’homme fort du pays, car il détient tous les postes clés. Pour beaucoup en Egypte, le Président de transition incarné par Adly Mansour a juste été nommé symboliquement, mais ne donne aucune direction au bateau égyptien.  Afrik

Destruction de quatre maisons palestiniennes à Al Qods-Est. Les autorités israéliennes ont démoli, lundi à Al Qods-Est, quatre maisons palestiniennes construites sans permis israélien, ont indiqué les habitants et la police. Vingt-personnes résidaient dans ces bâtiments, dont deux situés dans le quartier d’Issawiyeh et deux à Beit Hanina, ont précisé les familles concernées. Dans une déclaration à la radio officielle « Voix de la Palestine », le gouverneur palestinien d’Al Qods, Adnane al-Husseini, a dénoncé « une intention d’isoler ces zones » du reste d’Al Qods-est. « Un tiers des bâtiments à Al Qods-Est sont menacés de démolition par Israël », a-t-il affirmé en regrettant, en outre, un projet de route qui coupe le quartier de Beit Safafa. Ces maisons étaient ciblées suite à des ordres de démolition, faute de permis, selon une porte-parole de la police israélienne, Louba Samri. D’après les statistiques du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha), Israël a détruit 99 constructions en 2013 qui appartiennent à des Palestiniens à Al Qods-Est, ce qui entraîné le déplacement de 298 personnes. Les Palestiniens d’Al Qods-Est et les ONG de défense des droits de l’Homme accusent les autorités israéliennes de n’y octroyer des permis de construire que de manière très restrictive, pour acculer les habitants à construire des logements sans autorisation.  MAP

ÉTATS-UNIS : Sécurité dans les écoles : génération parano. L’alerte à la bombe était un simple canular, mais le 14 janvier, les responsables de la Hebron High School, un lycée près de Dallas, n’ont pris aucun risque : ils ont appelé la police et fait boucler l’établissement. A 3 000 kilomètres de là, un collège de l’Etat de Washington a lui aussi fermé après qu’un élève s’est rendu en cours avec un pistolet – en plastique. En revanche, à la Berrendo Middle School de Roswell, au Nouveau-Mexique, l’alerte était avérée et le pistolet véritable : le 14 janvier, un élève de 5e est entré dans le gymnase armé d’un fusil à canon scié et, ouvrant le feu sur ses camarades, a fait deux blessés. Les responsables de l’école et les enseignants, qui se préparaient de longue date à ce genre de tragédie, ont fait boucler l’établissement alors que la police et les parents s’y précipitaient. Pour les élèves des écoles américaines, les bouclages font désormais partie du quotidien : des exercices d’entraînement devenus la routine pour cette génération qui grandit dans l’ombre des tragédies de Columbine [qui a fait 13 victimes en 1999 dans le Colorado] et de Sandy Hook [qui a fait 28 victimes dans une école primaire en décembre 2012 dans le Connecticut]. En maternelle, les petits apprennent à se cacher entre les étagères et à y rester sans un bruit. Dans les lycées, les professeurs mettent en garde leurs élèves contre la lumière de leur écran de téléphone, qui risque de faire d’eux des cibles. Et les parents, eux, reçoivent régulièrement des textos des autorités scolaires leur annonçant le bouclage de l’établissement de leur progéniture. La procédure est claire : au moindre soupçon de danger, les enseignants doivent désormais éteindre toutes les lumières, fermer les portes de leur salle à clef et ordonner à leurs élèves de se placer dans les coins et les placards. La direction de l’établissement, elle, appelle la police.  Courrier International

Navalny dénonce le coût des JO, accuse Poutine de corruption. Le militant anticorruption Alexeï Navalny, un des critiques les plus virulents de Vladimir Poutine, a accusé lundi le président russe d’avoir dépensé bien plus qu’annoncé pour organiser les Jeux olympiques de Sotchi et d’en avoir fait profiter des politiciens et des hommes d’affaires. Figure de proue des manifestations anti-Poutine de 2011 et 2012, Alexeï Navalny a compilé sur un site internet (sotchi.fbk.info) toutes les données qui ont été supprimées, selon lui, du budget russe et des bilans des entreprises de travaux publics. « Les dépenses consenties par la Russie ont déjà atteint 50 milliards de dollars (36,5 milliards d’euros), ce qui rend les Jeux de Sotchi cinq fois plus coûteux que les Jeux de Vancouver (en 2010) », écrit l’opposant russe sur son site. Alexeï Navalny accuse le chef du Kremlin, qui a engagé son prestige politique et personnel dans cet événement, d’avoir permis à certains de ses alliés de s’enrichir en leur octroyant des contrats publics pour la construction des infrastructures de Sotchi à des prix nettement supérieurs à ceux du marché. « L’ensemble du projet Sotchi a été conçu non seulement pour organiser les Jeux olympiques mais aussi pour permettre à une poignée de proches de Poutine de s’enrichir », affirme-t-il. Vladimir Poutine a rejeté ces accusations, assurant ne pas avoir vu « le moindre signe de corruption à grande échelle » dans la station touristique de la mer Noire. Selon le président russe, les préparatifs des JO, qui s’ouvriront le 7 février, ont coûté 6,5 milliards de dollars (4,75 milliards d’euros). Ces chiffres contredisent ceux qu’avait avancés l’an dernier le vice-Premier ministre, Dimitri Kozak, qui avait évoqué une facture de 50 milliards de dollars pour les infrastructures de la région de Sotchi et les installations olympiques.   Yahoo

Le dirigeant nord-coréen aurait fait exécuter la famille de son oncle. Après avoir fait abattre son oncle et mentor en décembre, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un aurait-il aussi ordonné l’exécution des proches de ce dernier? C’est ce qu’affirme l’agence de presse sud-coréeenne Yonhap, qui déclare se baser sur les témoignages de plusieurs sources «bien informées de Corée du Nord». Le 12 décembre dernier, Jang Song-Thaek, l’oncle par alliance de Kim Jong-Un, avait été condamné à mort pour avoir «trahi la nation». L’ancien numéro 2 du régime s’était rendu coupable, selon l’agence officielle nord-coréeenne KCNA, d’un «crime aussi hideux que celui d’avoir tenté de renverser l’Etat par toutes sortes d’intrigues et de méthodes méprisables avec l’ambition frénétique de s’emparer du pouvoir suprême». Il avait été exécuté dans la foulée, dans des conditions obscures. Depuis, «des exécutions massives de la famille et des proches de Jang Song-thaek ont eu lieu sur ordre du dirigeant Kim Jong-un», indique ainsi une source anonyme à l’agence Yonhap. Seraient concernées près de dix personnes, parmi lesquelles la soeur de Jang Song-Thaek, l’époux de celle-ci, Jon Yong-jin (ambassadeur de Corée du Nord à Cuba), Jang Yong-chol, neveu de Jang Song-thaek et ambassadeur en Malaisie, ainsi que les deux fils de ce dernier… Mais aussi les enfants et les petits-enfants des deux grands frères déjà décédés de Jang Song-thaek. La liste comprendrait des enfants en bas âge. L’agence explique que ces personnes ont tous été convoqués le mois dernier avant d’être abattus. Certains auraient même été fusillés «devant leurs voisins» parce qu’ils refusaient d’être emmenés. D’autres proches auraient été envoyés «dans des villages reculés». Si Yonhap, qui a été la première à annoncer l’exécution de Jang Song-Taek, est considérée comme une agence fiable, il est très difficile de confirmer les informations provenant du pays le plus fermé au monde, d’autant que des rumeurs folles ont circulé ces dernières semaines sur les conditions de l’exécution de l’oncle de Kim Jong-un.   Le Figaro

Nouvelles technologies

Ericsson annonce un accord avec Samsung mettant un terme à un litige relatif aux brevets. Le groupe suédois de télécommunications Ericsson a annoncé, lundi, avoir scellé un accord avec le groupe sud-coréen Samsung pour mettre un terme à un litige sur les brevets. Dans un communiqué, Ericsson a indiqué que Samsung versera des royalties qui viendront gonfler son chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2013 de l’ordre de 4,2 milliards de couronnes suédoises (651 millions USD) et son bénéfice net de 3,3 milliards de couronnes (511 millions USD). « Ericsson et Samsung ont conclu un accord sur des licences de brevets mondiaux entre les deux sociétés », souligne le groupe suédois. L’accord de licences croisées porte sur les technologies GSM, UMTS et LTE concernant aussi bien les réseaux que les appareils mobiles. L’annonce de l’accord a provoqué la hausse de la valeur des actions Ericsson à la Bourse de Stockholm, qui ont gagné près de 2 pc. En novembre 2012, Ericsson avait porté plainte aux Etats-Unis contre Samsung pour violation de brevets.  MAP

Google rachète DeepMind, spécialiste britannique de l’intelligence artificielle. Le géant américain de l’internet Google a annoncé lundi le rachat de l’entreprise britannique DeepMind, spécialisée dans l’intelligence artificielle. “Je peux confirme que l’acquisition bien eu lieu”, a indiqué à l’AFP une porte-parole de Google à Londres. Le géant américain ne souhaite toutefois faire aucun autre commentaire sur cette opération à ce stade, a-t-elle ajouté. Le site spécialisé Re/code a toutefois avancé la somme de 400 millions de dollars pour la transaction et précise que c’est le patron de Google Larry Page en personne qui a mené l’opération. DeepMind, basée à Londres, se présente comme une entreprise de pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle, avec des applications commerciales dans la simulation, le commerce en ligne et les jeux. Google s’est déjà intéressé à la question de l’intelligence artificielle dans le passé et s’était notamment associé avec la Nasa et des universités l’an dernier pour lancer un projet de recherche nommé Quantum Artificial Intelligence Lab. Le géant de l’internet avait par ailleurs annoncé le 13 janvier un accord pour acheter Nest Labs, fabricant américain d’alarmes et de thermostats intelligents pour la maison, pour 3,2 milliards de dollars en numéraire. En décembre, il avait racheté le fabricant de robots Boston Dynamics. Outre son coeur de métier de recherche et de publicité sur internet, Google multiplie déjà les activités annexes comme les voitures sans chauffeur ou les lunettes interactives.  Lnt

Le ministère des affaires étrangères lance la version anglaise de son site. Le ministère des affaires étrangères et de la coopération a lancé, le 16 janvier, la version anglaise de son portail institutionnel : www.diplomatie.ma. «Le lancement de cette version destinée, principalement, à un lectorat anglophone s’inscrit parfaitement dans le cadre de la nouvelle stratégie proactive adoptée par le ministère en matière de l’information et de la communication», a expliqué Karim Medrek, directeur de la diplomatie publique et des acteurs non étatiques au ministère. A travers une navigation fluide et facile et une charte graphique interactive, a souligné M. Medrek, cette version met à la disposition des utilisateurs une panoplie de dossiers d’actualité et des informations diversifiées en langue anglaise, agrémentés de photos et de vidéos, leur permettant de s’enquérir de la position du Maroc sur des questions d’actualité…  Aujourd’hui

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires