Flash-news : Trente en un du « 29 janvier 2014

Flash-news : Trente en un du « 29 janvier 2014

603
0
PARTAGER

Le Maroc proteste officiellement contre la multiplication des opérations de refoulement par l’Algérie de réfugiés syriens, dont des femmes et des enfants. Le Maroc a déploré, mardi, la situation dramatique des réfugiés syriens refoulés par l’Algérie, dont des femmes et des enfants, et a élevé des protestations officielles auprès des autorités de ce pays contre la multiplication des opérations de refoulement qui sont contraires aux règles de bon voisinage, constamment prônées par le Royaume. « Les autorités marocaines ont relevé la multiplication ces derniers temps des opérations de refoulement de réfugiés syriens (comme les subsahariens par le passé) par les autorités algériennes vers le territoire marocain à travers les frontières Est du Royaume », indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Le ministère de l’Intérieur précise que « pour la seule période allant du 26 au 28 janvier 2014, les autorités algériennes ont refoulé 77 ressortissants syriens, dont 18 femmes et 43 enfants (certains sont âgés de moins de deux mois) ». « Tout en déplorant la situation dramatique de ces réfugiés, le Royaume du Maroc a élevé des protestations officielles auprès des autorités algériennes contre ces opérations de refoulement contraires aux règles de bon voisinage, constamment prônées par le Royaume du Maroc », conclut le communiqué. MAP

Le roi Mohamed VI attendu en Guinée en février. Le roi du Maroc, Mohamed VI, est attendu en février prochain en Guinée où il effectuera une visite officielle, a annoncé Mohamed Diané, directeur du cabinet du président Alpha Condé. La visite du souverain marocain, la première du genre selon la même source, depuis son accession au trône en remplacement de son père, le défunt Hassan II, décédé en juillet 1999, est attendue avec impatience par les pouvoirs publics. M. Diané assure que la date et la durée du prochain séjour du souverain marocain, 22è monarque de la dynastie alaouite, ne sont pas encore précisées, mais ne tarderont pas à l’être dans quelques jours, ce qui provoquera, selon lui, une grande joie en Guinée. «Cette visite que nous attendons depuis longtemps sera l’occasion pour les deux hommes d’Etat de passer en revue plusieurs aspects de la coopération guinéo-marocaine. Nous attendons des retombées de ce prochain voyage de Mohamed VI », a dit le directeur de cabinet. Les experts des deux pays, poursuit la même source, passeront au peigne fin les actifs de la coopération bilatérale entre le Maroc et la Guinée avant d’ouvrir et de proposer de nouvelles perspectives aux pouvoirs publics respectifs qui devraient proposer des solutions en vue de redynamiser la grande commission mixte entre les deux pays.
De nombreux cadres guinéens sont formés au Maroc qui reçoit régulièrement des évacués sanitaires guinéens. Maghrebemergent

Budget : un trou de 52 MMDH à fin 2013. La Trésorerie générale du royaume (TGR) vient de livrer ses statistiques des finances publiques à fin décembre 2013. Ces données confirment la mauvaise passe que traversent les finances publiques du royaume. Ainsi, le déficit du Trésor a atteint 52,5 MMDH à fin décembre, contre un déficit de 56,5 MMDH en comparaison avec la même période de 2012. Une petite baisse du trou budgétaire du Trésor dû en grande partie au solde positif de 10,8 MMDH (contre 8,8 MMDH une année auparavant) dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST). Ce solde provient en partie des dons concédés au royaume, notamment ceux des pays du Golfe. Par ailleurs, la TGR dresse les mêmes évolutions enregistrées depuis le début de l’année : baisse des recettes, hausses des dépenses, réduction des budgets d’investissement….En effet, la Trésorerie pointe une baisse des recettes ordinaires de 1,1%. Mais tous les chapitres ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, les recettes douanières sont en baisse de 2,6%, ce qui est dû en grande partie au recul des droits de douane de 14,7%. Pour le reste, la TVA à l’importation a enregistré une petite baisse de 1% et la taxe intérieure de consommation (TIC) sur les produits énergétiques (+1,6%). Sur un autre chapitre, celui de la fiscalité domestique, la diminution des recettes a été de 1,2%. Ce résultat est la somme d’une baisse de l’impôt sur les sociétés (IS) de 5,6%, d’un léger recul de l’impôt sur le revenu (IR) de 0,5%, alors que la TVA à l’intérieur et les droits d’enregistrement et timbre ont enregistré une hausse de 3% chacun. La diminution des impôts directs de 2,9% s’explique notamment par la diminution des recettes de l’IS de 2,4 MMDH (soit -5,6%), qui résulte notamment de la baisse des versements effectués par certains gros contribuables notamment l’OCP (-3,7 MMDH), certaines sociétés du secteur financier, certaines cimenteries, … et par la baisse des recettes de l’IR de 180 MDH (soit -0,5%).  Les Eco

Economie

Les sites marchands marocains sous la loupe de la CNDP. À l’occasion de la journée internationale de la protection des données personnelles, la Commission Nationale de contrôle de la protection des Données à Caractère Personnel (CNDP) lance une série d’opérations en vue de renforcer la protection de la vie privée des internautes au Maroc. En effet, bien que le vide juridique existant auparavant a été comblé en 2009 avec l’adoption de la loi 09-08, l’application effective est toujours attendue. Ce qui explique l’initiative de ladite commission pour mettre en œuvre les premières opérations de contrôle prévues dans la loi en auditant les sites internet qui utilisent principalement les données personnelles pour alimenter leurs contenus. La première opération de contrôle portera sur les sites commerçant offrant en ligne des deals d’achats, des annonces d’achats et de ventes, des offres d’emploi et des chambres d’hôtels. La CNDP compte vérifier si les exploitants des sites contrôlés traitent les données personnelles dans le respect des principes de la loi 09-08, notamment en matière d’information des internautes et de notification des traitements à la CNDP. Ceci se déroulera en parallèle avec une campagne de sensibilisation formulée en des journées d’information et de sensibilisation sur la protection des données personnelles au Maroc.  Les Eco

Vueling va renforcer les liaisons aériennes de Barcelone vers Marrakech, Tanger et Fès. La compagnie aérienne low cost Vueling et l’office marocain du tourisme ont conclu un accord pour renforcer au départ de Barcelone les dessertes de Marrakech, Tanger et Fès, et lancer une nouvelle liaison entre Bilbao et Marrakech. Pour la saison estivale 2014, la spécialiste espagnole du vol pas cher proposera jusqu’à cinq vols par semaine entre sa base à l’aéroport de Barcelone – El Prat et Marrakech – Menara. Elle propose à partir de lundi quatre vols par semaine en mai et juin, trois en juillet, cinq en août et début septembre, puis quatre jusqu’à la fin octobre.
La route entre la capitale catalane et Tanger reste pour l’instant à trois vols par semaine, même si des rotations sont ajoutés quelques dimanches, tandis que celle vers Fès n’est affichée ce lundi qu’en avril avec des départs lundi et vendredi – ces dernières lignes ont été inaugurées en mai 2013, comme le Barcelone – Casablanca (4 rotations hebdomadaires). La future route de Vueling entre Bilbao et Marrakech, mentionnée par les médias marocains, n’apparait en revanche pas dans son programme en ligne, l’aéroport Menara étant toujours proposé depuis El Prat donc et Malaga. D’autres nouvelles routes entre l’Espagne et le Maroc pour 2015 feraient déjà l’objet de discussions.  Maghrebemergent

Maroc – Inde : Un nouvel élan donné aux relations bilatérales. Kurshid, l’une des figures de proue du parti du Congrès, qui gouverne le sous-continent depuis une décennie, visitera le Maroc dans le cadre d’une tournée dans le continent qui le conduira également en Tunisie et au Soudan. Au Maroc, M. Khurshid aura une série d’entretiens avec les responsables marocains, dont son homologue, Salaheddine Mezouar, une opportunité pour passer en revue les moyens de revitaliser le partenariat maroco-indien et favoriser la coordination au plan diplomatique sur les questions bilatérales, régionales et internationales. Les échanges économiques entre l’Inde et le Maroc ont progressé de manière notable pour atteindre deux milliards de dollars, selon des statistiques officiels de 2012. L’Inde est désormais le 4ème client du Maroc au titre de l’année 2012. Si les phosphates figuraient parmi les produits phares des échanges entre les deux pays, ces derniers se sont étendus, à la faveur des politiques sectorielles volontaires marocaines, à d’autres secteurs, comme les industries automobiles, chimiques, textiles, NTIC, offshoring, Pharmaceutiques ou tourisme. Parallèlement, une série de joint-ventures ont vu le jour ces dernières années au Maroc et en Inde portant outre sur les phosphates et ses dérivés, sur des secteurs aussi variés que les mines, l’automobile, l’hôtellerie ou encore les produits pharmaceutiques. Des grands groupes indiens comme Tata, Birla, Rhartia ou Ranbaxy sont déjà implantés au Maroc. Ainsi, dès 1999, Birla s’est associé à l’Office chérifien des phosphates du Maroc (OCP), par l’intermédiaire de sa société Chambal Chemicals & Fertilizers, pour lancer une usine de fabrication d’acide phosphorique implantée à Jorf Lasfar, à environ 150 kilomètres de Casablanca.  Le Mag

Audiovisuel: appel à une restructuration des deux sociétés publiques. La commission de l’Enseignement, de la Culture et de la Communication à la Chambre des représentants a présenté, lundi, son rapport de mission sur le secteur de l’Audiovisuel public. Ce rapport, présenté en présence du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, comprend une série d’observations concernant l’organisation en vigueur dans les chaînes du pôle public, et leur capacité à faire face aux défis posés et réaliser les objectifs escomptés. Il évoque également les efforts déployés par les ressources humaines pour l’ouverture et la libéralisation du paysage audiovisuel national, et traite des questions relatives à la formation, à l’amélioration de la situation professionnelle et matérielle des salariés, outre la présence de la femme et des jeunes, particulièrement au niveau des postes de responsabilité. Le rapport renferme aussi des remarques sur le dialogue entre l’administration et les partenaires sociaux, les résultats sur lesquels il a débouché et leur degré de réalisation, notamment concernant le volet ressources humaines, la désignation aux missions et aux postes de responsabilité, la promotion interne et d’autres questions relatives au passage du statut d’établissement public à celui de société nationale. Ces observations ont également trait à la gouvernance et à la gestion au sein des chaînes du pôle public, ainsi qu’à l’efficience des conseils d’administration des sociétés relevant du pôle, les outils de contrôle et d’audit interne, le recours à la production étrangère, la procédure suivie dans le choix des programmes et des sociétés de production.  Menara

Social

Espérance de vie. Les retraités du public vivent plus longtemps. L’espérance de vie des assurés des deux principales caisses marocaines, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et la Caisse marocaine des retraites (CMR), est en nette amélioration. C’est ce que fait ressortir une étude comparative de la mortalité des retraités réalisée conjointement par les deux organismes de retraite. Par ailleurs, l’étude soutient que toute réforme «paramétrique» des régimes de retraite devrait être opérée nécessairement en prenant en considération l’âge de mise à la retraite. Ce qui devrait instaurer une équité entre les générations successives. En effet, les deux caisses avaient commandé une étude commune sur la mortalité de leurs pensionnés sur la période de 1980 à 2012. L’objectif était d’estimer l’espérance de vie à 60 ans des assurés des deux caisses et de dégager l’évolution de cet indicateur dans le temps. Les résultats de cette étude qui vient d’être dévoilée concluent à une «amélioration continue de l’espérance de vie des assurés des deux caisses». Il en ressort que, sur la période de 1985 à 2000, les retraités des deux caisses ont enregistré un gain de plus de 14 mois de leurs espérances de vie à 60 ans. Ils passent, de la sorte, de 18,37 ans pour la génération des retraités de 1985 à 19,56 pour la génération de 2000. Ce qui constitue, selon les résultats de l’étude, une amélioration moyenne de l’espérance de vie d’environ un mois par an. Les données de l’étude, dont «le Matin» détient copie, font ressortir l’existence d’un écart entre les espérances de vie des pensionnés de la fonction publique et ceux du secteur privé. Le document montre que l’espérance de vie à 60 ans des pensionnés de la CMR dépasse celle des pensionnés de la CNSS de plus de 6 mois. L’extrapolation des résultats constatés aux générations actuelles montre que l’espérance de vie à 60 ans atteindrait pour la génération de 2014, 21 ans pour la CMR et 20 ans pour la CNSS.  Le Matin

Report au 25 mars prochain du procès des trois pharmaciens poursuivis pour diffamation. Le tribunal de première instance de Rabat décidé, mardi, le report au 25 mars prochain du procès des trois pharmaciens poursuivis pour diffamation suite à l’agression du ministre de la Santé, Houssein El Ouardi, dans l’enceinte du Parlement le 8 janvier. Le Tribunal a décidé de reporter ce dossier après avoir pris connaissance de l’identité des accusés, poursuivis en liberté provisoire, qui ont comparu devant la Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Rabat. Cette décision intervient suite à la requête de la défense de bénéficier d’un délai suffisant pour préparer sa plaidoirie. Les services de sécurité à la Chambre des représentants avaient procédé à l’interpellation d’un groupe de pharmaciens ayant attaqué le ministre de la Santé à sa sortie d’une réunion de la commission des secteurs sociaux, lors de laquelle il a présenté un projet de loi portant dissolution des conseils régionaux des pharmaciens du Nord et du Sud.  MAP

Des étudiants consommateurs et trafiquants de drogue. Nous sommes le vendredi 24 janvier. Marrakech était comme à l’accoutumée bondée de touristes marocains et étrangers. À Gueliz, le quartier moderne de la ville ocre qui abrite les enseignes européennes de mode, les commerces, les restaurants, les enseignes… semblait être cet après-midi calme comme s’il n’y avait pas tellement de monde. Ce calme ne sera même pas perturbé par la présence sur les lieux des limiers de la brigade des stups de la police judiciaire de la Sûreté préfectorale de la ville de Marrakech soutenus par leurs collègues du service des renseignements généraux. Ces derniers ont encerclé deux jeunes hommes et deux jeunes filles. Et il faut dire qu’ils ont pris toutes leurs précautions pour n’attirer l’intention de personne d’une part et d’autre part pour ne pas permettre aux quatre jeunes de prendre la fuite. Ainsi ils les ont conduits vers le fourgon qui les attendait. Mais pour quelle raison ces jeunes ont-ils été arrêtés ? Une information faisant état que les deux jeunes hommes s’adonnaient à la commercialisation de la cocaïne était parvenue aux services de la police judiciaire de Marrakech. En fouillant leurs poches, les enquêteurs ont mis la main sur quelques doses de cocaïne. Soumis aux interrogatoires, les deux jeunes hommes issus de la ville d’El Jadida ont avoué être des trafiquants de cocaïne pour le compte d’un étudiant universitaire occupant un appartement situé au quartier Essaâda, à Marrakech. Tandis que les deux jeunes filles dont l’une est originaire de la capitale économique, Casablanca et l’autre de Marrakech, sont leurs clientes.  Aujourd’hui

Roi Mohammed VI à des protestataires : ‘Soyez rassurés, votre dossier est mien’. Des manifestants parmi des ouvriers de la coopérative laitière ‘Le Bon Lait’ à Marrakech, en conflit avec la direction de leur établissement, autour d’une affaire de salaires non versés, ont eu la surprise de rencontrer le Roi Mohammed VI dans un boulevard de Marrakech. Le souverain circulait au volant de sa voiture prés de l’hypermarché Marjane sur la route de Casablanca, lorsqu’il fut reconnu et appelé par certains ouvriers protestataires de la coopérative, afin de le mettre au courant de leur plainte. Selon le site d’information arabophone,alyaoum24, le souverain a rassuré les protestataires, dont certains ont fondu en larmes, qu’il fait sien, leur cas, et leur a promis de s’en occuper personnellement. A noter que plus d’un millier d’ouvriers de la coopérative ‘Le Bon Lait’ multiplient les protestations, manifestations et Sit-in, exigeant le paiement de leurs salaires suspendus depuis juillet dernier, à cause de la mauvaise santé financière de la coopérative qui a été privatisée et mise en faillite par la suite.  Le Mag

Province de Chefchaouen : Réalisation d’infrastructures routière de l’ordre de 2,8 milliards de DH entre 2008 et 2013. Les projets de routes et d’ouvrages d’art réalisés au niveau de la province de Chefchaouen entre 2008 et fin 2013 ont totalisé des investissements de l’ordre de 2,8 milliards de DH. Selon un rapport de la direction provinciale du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, ces réalisations ont porté notamment sur l’aménagement de la route côtière entre Oued Laou et El Jebha sur 74 km, pour une enveloppe de 1,8 milliard de DH, et la construction de la route provinciale n 4105 entre Dar Akoubaâ et Oued Laou sur 31 km, pour un montant de 224,2 millions de DH. Dans le cadre du 2ème programme national des routes rurales (2008-2013), la province de Chefchaouen a connu la réalisation de routes reliant plusieurs douars, sur une distance globale de 165,6 km et pour un budget de plus de 370 millions de DH. Les projets réalisés au cours de cette période ont concerné aussi la réhabilitation et le renforcement du réseau routier au niveau de la province, notamment des tranches routières sur la route nationale reliant Tétouan et Al Hoceima (32 km), la route provinciale n 4109 (4 km) et la route régionale n 412 (4 km), pour un montant total de 75,9 millions de DH. La direction provinciale de l’Equipement a également consacré, au cours de la même période, une enveloppe de 237,3 millions de DH pour la réparation des dégâts causés par les inondations, en particulier sur les routes régionales et provinciales et les routes nationales n 13 reliant Chefchaouen à Ouezzane et n 2 reliant Tétouan à Al Hoceima. Une enveloppe de 96 millions de DH a été consacrée, quant à elle, à l’aménagement de routes non inclues dans le 2ème programme national des routes rurales. Le programme de la direction provinciale pour 2008-2013 a également porté sur la reconstruction, la réhabilitation et la protection de 8 ouvrages d’art, pour un budget de 63,3 millions de DH.  MAP

Art & Culture

Parution de l’édition 2013 de la revue « Economia ». L’édition 2013 de la revue économique, sociale et managériale « Economia », éditée par le CESEM, centre de recherche de l’Institut des Hautes études de management (HEM), vient de paraître. Les principaux chapitres de cette édition s’articulent autour de la « Vie virtuelle, vie réelle », « Coordination économique et transition démocratique », « OCP: Printemps économique, printemps social », « Supply chain management et culture marocaine » et « le Maroc précapitaliste de Driss BenAli ». Economia est devenue une plateforme ouverte sur le net (www.economia.ma) et enrichit sa palette par une version papier annuelle. Elle regroupe, ainsi, le meilleur de sa production en ligne. La revue essaie par ce lien novateur, entre son édition électronique et papier, d’aider à une compréhension critique et dynamique de l’économie marocaine dans son interaction avec les acteurs locaux, les standards internationaux et des réalités en mutation permanente. L’objectif étant de mettre à la disposition des chefs d’entreprises, des acteurs publiques, des universitaires et étudiants des articles de fond et des recommandations sur des problématiques actuelles permettant une meilleure connaissance du tissu économique marocain dans un contexte mondialisé.  MAP

Spectacle. Jeff Panacloc et Jean-Marc mettent le feu au Studio des Arts vivants.  C’est d’abord seul que Jeff Panacloc est entré en scène, devant le public casablancais traditionnellement en retard, mais bien décidé à rire. Mais où est donc passé Jean-Marc ? Le public le réclame, mais rien n’y fait, le singe aime se faire désirer. Les enfants quémandent et Jeff tente de faire passer le temps. «Vous êtes 600 donc chacun d’entre vous va se présenter, nom prénom profession et si on a le temps, on fera les passions», plaisante Jeff… Puis il décide de se faire violence et finit par faire sortir Jean-Marc des coulisses. Après dix secondes de timidité, Jean-Marc se met à l’aise et fait ce qu’il sait faire de mieux : se moquer ! Le public en prend pour son grade, notamment le premier rang, et une certaine Samira qui a visiblement tapé dans l’œil de Jean-Marc. Très peu diplomate et d’un franc parlé presque déstabilisant, la marionnette nous fait tordre de rires sur le dos de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni, François Hollande, Johnny Halliday et sa femme, Mickael Jackson… Ahhh ! si Jeff n’était pas là pour calmer ses ardeurs… pas sûr que l’on puisse s’en remettre un jour. Si l’humour du singe orangé fait l’unanimité, il faudra reconnaitre l’excellente performance de Jeff Panacloc qui a tout d’un magicien. Avec une parfaite coordination des gestes et des mots, il donne vie à sa marionnette et parvient à la faire exister sur scène. Doué en ventriloquie, mais également doté d’un humour aiguisé, il livre un spectacle justement équilibré sans jamais tomber dans l’excès ou dans la pudeur. Entrainé sur scène par le rythme endiablé de Jean-Marc, Jeff Panacloc déploie toute son énergie et brille dans ce duo qu’il pilote avec une main de maître.  Le Matin

Des chercheurs marocains et britanniques en conclave à Marrakech sur le « Paléo-environnements et la vie du Jurassique ». Près de 40 chercheurs marocains et britanniques se sont réuni, mardi à Marrakech, sur le thème scientifique du « Jurassic paleoenvironments and life » (Paléo-environnements et la vie du Jurassique), une période géologique qui a connu d’importantes évolutions dans l’histoire de la planète bleue. Cette rencontre scientifique, organisée par le Musée d’histoire naturelle de Londres et le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST-Maroc), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un accord de coopération conclu en juillet dernier entre le CNRST et le British Council. Cet accord porte sur un programme de coopération scientifique dans le domaine de la géologie baptisé « Researcher Links ». Dans une déclaration à la MAP, le coordinateur du projet, Abdellah Ait Addi, a indiqué que cet atelier vise en premier lieu à encourager l’établissement de contacts entre doctorants et chercheurs géologues en début de carrière du Royaume-Uni et du Maroc. Les organisateurs ont porté leur choix sur l’ère jurassique pour cette première rencontre, compte tenu de son importance à la fois scientifique, académique et économique, a-t-il dit. En effet, les roches de l’ère jurassique sont très riches en hydrocarbures et en minerais, a-t-il expliqué, notant que des pays comme l’Arabie saoudite commencent à exploiter les roches pétrolifères dont la formation remonte à cette époque. M. Ait Aiddi a relevé que le Maroc doit emboiter le pas à ces pays et commencer à explorer le potentiel des roches de schiste remontant à cette période géologique du Jurassique.  MAP

Organisation à Casablanca et à Rabat d’une série de concerts à l’occasion de la célébration de l’année de l’Afrique. Dans le cadre de la célébration de l’année de l’Afrique, la Fondation ONA organise une série de concerts intitulée « Rythmes Africains » à la Villa des Arts de Casablanca et de Rabat. Un concert avec les Frères Souissi, en partenariat avec Al Hambra Events aura lieu le 30 janvier courant (20h30) à la Villa des Arts de Casablanca et le 31 janvier courant (20h30) à la Villa des Arts de Rabat. Les Frères Souissi font partie de ces rares artistes passionnés qui ont su créer leur propre style de jazz marocain. Après une formation académique à Paris, Ali et Hassan rentrent au Maroc et forment avec leur cadet Hamza un trio basé d’abord sur la rencontre des styles et des rythmes. Les trois Jazzmen s’adonnent alors aux plaisirs de l’improvisation et découvrent la joie des métissages entre les rythmes jazz et les sonorités purement marocaines, notamment celles de Gnaoua. Durant trente années de carrière, ils se sont produits dans les plus grandes scènes marocaines et européennes célébrant le Jazz et le brassage culturel et ont signé les bandes sons de grands succès du cinéma au Maroc. Disposant actuellement de leur propre école de musique, les Frères Souissi continuent à composer, à échanger et à émouvoir pour leur plus grand plaisir ainsi que celui de leur public. Un autre concert « Beldi » avec Moulay Cherif Lhamri d’Errachidia, en partenariat avec Al Hambra Events se tiendra le 28 février prochain (20h30) à la Villa des Arts de Rabat. Le beldi est un genre musical de la région du Tafilalet, né d’un savant mélange entre les différentes expressions artistiques de cette belle région riche par sa diversité naturelle.  MAP

Exposition: La femme et la féminité vues autrement. Une nouvelle expérience artistique s’installera à la galerie CMOOA de Casablanca. Radia Lahlou, architecte de formation, présentera sa nouvelle exposition du 30 janvier au 22 février. S’intéressant à la condition sociale de la femme, cette artiste met en scène une série de personnages féminins et masculins qu’elle oppose ou compare ironiquement pour révéler les inégalités de genre et soulever de nombreuses questions sur la femme et sa féminité. «Radia Lahlou a décidé de concrétiser son désir de création en portant un regard artistique sur un environnement social proche, tout en conservant un intérêt pour des thématiques et des réflexions qui l’ont marquée», souligne Hicham Daoudi, président de la CMOOA. En effet, cette exposition donne à voir 12 installations toutes marquées par un très grand sens esthétique. À découvrir l’œuvre «Super You». Dans cette œuvre, l’artiste utilise les codes des bandes dessinées et jeux vidéo de super héros, pour évoquer l’absence des vrais «héros ordinaires». Elle dévoile l’infantilisation dans laquelle baigne une génération trop connectée aux différents mondes virtuels. À voir aussi l’œuvre «Crésus», elle décrit l’image de l’homme moderne qui a besoin d’exister à travers un certain type de consommation. Lunettes, cigares cubains, vitres fumées et de nombreux accessoires communément associés à la réussite sociale lui permettent de se construire une identité au sein de la société où il souhaite se distinguer.   Aujourd’hui

Sport

Le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem de golf, du 10 au 16 mars à Agadir. Le Trophée Hassan II sera disputé au golf du Palais Royal d’Agadir alors que la Coupe Lalla Meryem, qui fêtera ses 20 ans d’existence, sera organisée au golf de l’Océan, précise dans un communiqué l’ATH que préside SAR le Prince Moulay Rachid. En 2013, le Trophée Hassan II a été remporté par l’Allemand Marcel Siem. En Coupe Lalla Meryem, la victoire est revenue à la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn. Le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem sont deux épreuves du circuit européen.  Le Mag

Taarabt en partance pour…. Le Milan AC ! Selon une information parue dans plusieurs médias italiens dans les dernières minutes, le milieu de terrain marocain, Adel Taarabt devrait rejoindre le Milan AC. A en croire les mêmes sources, les dirigeants de Fulham et leurs homologues italiens seraient parvenus à un accord concernant le transfert du Lion de l’Atlas vers les Rossoneri sous forme de prêt jusqu’à la fin de saison. En contrepartie, le défenseur italien, Cristian Zaccardo posera ses valises à Londres pour six mois. Notons en dernier lieu qu’Adel Taarabt est actuellement très critiqué par la presse britannique.  Mountakhab

L’incertitude grandit autour de Schumacher. Un mois après son grave accident de ski à Méribel (Savoie), le septuple champion de Formule 1 Michael Schumacher était toujours en soins intensifs mardi à l’hôpital de Grenoble, les informations sur son état filtrant avec parcimonie. Interrogée lundi par l’AFP, sa porte-parole, Sabine Kehm, a renvoyé au dernier bulletin de santé, publié le 17 janvier. L’état du pilote allemand y était qualifié de « stable » mais plus de « critique » comme auparavant. Sans autre précision. Schumacher a été admis dans le service de neurochirurgie du CHU de Grenoble le 29 décembre après une chute dans un secteur hors piste. Sa tête avait violemment heurté un rocher. Lors de son admission, Schumacher souffrait de lésions crâniennes « diffuses et sérieuses » et avait été plongé dans un coma artificiel. Depuis, ses fans continuent de le soutenir: une marche a réuni 500 personnes dimanche sur le circuit de Spa-Francorchamps en Belgique. Les conclusions de l’enquête judiciaire sur l’accident ne seront pas communiquées avant la mi-février selon le parquet d’Albertville, qui devrait exclure toute responsabilité extérieure sur un plan pénal. Mais la plus grande incertitude demeure sur le devenir de Schumacher.  Sport-Maroc

1,5 million de dollars pour le Raja de Casablanca. Dans le cadre de sa politique de maximisation des ressources financières, le Raja de Casablanca s’est retrouvé un nouveau sponsor. Ainsi le club cher à Boudrika a décroché un contrat de sponsoring avec un groupe égyptien qui lui rapportera la bagatelle de 1,5 million de dollars américains. Pour afficher le logo publicitaire de son projet « Porto Agadir » sur la face du maillot du Raja de Casablanca, le géant égyptien Amer Group, devra débourser la somme d’un million et demi de dollars américains. Le groupe égyptien viserait par ce pas à médiatiser son premier projet au royaume, comprenant un hôtel 5 étoiles, un complexe cinématographique, un complexe d’animation et un parc aquatique, et qui verra le jour à la ville d’Agadir en 2015.   Mountakhab

International

A peine entrée dans l’UE, la Croatie visée par une procédure pour déficit excessif. Le Conseil de l’Union européenne a annoncé, mardi, avoir engagé une procédure pour déficit excessif à l’encontre de la Croatie, dernier pays à rejoindre l’UE en juillet 2013. Le Conseil partage l’avis de la Commission européenne que la Croatie ne satisfait pas aux critères imposés par l’UE en matière de déficit et de dette et décide d’engager une procédure pour déficit excessif à l’encontre de ce pays, a-t-il annoncé dans un communiqué. Il a également indiqué avoir adopté aujourd’hui une recommandation qui expose les mesures que la Croatie devra prendre afin de corriger le déficit d’ici 2016. Selon Zagreb, le déficit public de la Croatie pour 2013 était nettement supérieur à la valeur de référence de 3 pc du PIB prévue par l’UE et devrait augmenter en 2014 et 2015. A politique inchangée, le déficit de la Croatie devrait s’élever à 6,5 pc cette année et à 6,2 pc en 2015, d’après les dernières prévisions de la Commission européenne. Cette situation est due en partie à une récession économique grave, l’activité économique ayant, selon les estimations, reculé de près de 12 pc depuis le pic atteint en 2008. Les prévisions de la Commission européenne relèvent également qu’en l’absence de mesures compensatoires, le taux de l’endettement public de la Croatie devrait être en 2014 supérieur à la valeur de référence de 60 pc du PIB prévue par l’UE.  MAP

Le Parlement ukrainien vote en faveur de l’abrogation des lois anti-manifestation. Le Parlement ukrainien a voté, mardi, en faveur de l’abrogation des lois anti-manifestation qui ont conduit à une radicalisation de la contestation pro-européenne. Selon des images retransmises à la télévision, 361 députés ont voté l’abrogation de ces lois lors d’une session extraordinaire du Parlement convoquée pour essayer de trouver une sortie à la crise entamée il y a plus de deux mois avec le refus du chef de l’Etat de signer un accord de libre-échange avec l’Union européenne, préférant un rapprochement avec la Russie. Le résultat du vote a été accueilli par des applaudissements. La séance a ensuite été ajournée jusqu’à 14H00 GMT et les députés doivent alors débattre d’une amnistie des manifestants interpellés lors de heurts avec la police. Les lois anticontestation prévoyaient notamment des peines allant jusqu’à cinq ans de prison pour le blocage des bâtiments publics et des amendes ou détention administrative pour les manifestants portant des masques et casques, comme de nombreux contestataires actuellement à Kiev. L’adoption de ces textes le 16 janvier avait été suivie d’une radicalisation du mouvement donnant lieu à de violents affrontements entre manifestants et policiers qui ont fait au moins trois morts dans le centre de Kiev.  MAP

Obama part en guerre contre les inégalités. Se faire le porte-voix de la lutte contre les inégalités et de l’augmentation du salaire minimum tout en gouvernant par décrets présidentiels pour ne pas devenir un «canard boiteux». Telles sont les cartes que Barack Obama entend jouer, alors qu’il entame la deuxième année de son second mandat dans une ambiance de déception et de paralysie. Le président sait que son jeu manque d’«atouts maîtres» et qu’il a les mains liées par la Chambre républicaine du Congrès. Il sait aussi que dans six mois, sauf miracle, les élections de mi-mandat confirmeront cette donnée fondamentale voire aggraveront le rapport de force en sa défaveur, si lesRépublicains gagnent du terrain au Sénat. Mais Barack Obama devait expliquer ce mardi soir à l’Amérique qu’il n’a pas l’intention de s’avouer vaincu pour autant, dans le grand discours annuel sur l’état de l’Union prononcé devant les deux Chambres du Congrès et tous les corps constitués. «Le président est toujours optimiste et même enthousiaste», a déclaré son porte-parole, Jay Carney, niant l’existence d’une vague de découragement à la Maison-Blanche. «Il entend user de son stylo et de son téléphone», a-t-il ajouté, confirmant ainsi que le président comptait utiliser agressivement ses pouvoirs exécutifs. Ses conseillers ont déjà fait savoir que le président allait se poser en nouveau commandant en chef de la grande bataille contre la pauvreté, lancée par son prédécesseur Lyndon Johnson il y a cinquante ans, avec un succès mitigé, puisque le pourcentage de pauvreté est resté le même, tandis que les inégalités s’aggravaient.  Le Figaro

Egypte : la police cible d’attentats meurtriers. Flambée de violence en Egypte, où l’armée vient de soutenir le général Sissi, promu maréchal, dans son parcours vers la présidence de la République. L’élection est prévue dans trois mois et aura lieu avant les législatives. Après un week-end sanglant, avec 49 morts dont plus de la moitié au Caire, un policier en faction devant une église de la capitale a été tué mardi par balles et deux autres ont été blessés. Trois inconnus à bord d’une voiture ont ouvert le feu à l’arme automatique sur les agents chargés de protéger l’édifice religieux, l’un a été arrêté et les deux autres ont pris la fuite à pied, a précisé l’une de ces sources. Quelques heures auparavant, un général de la police a également trouvé la mort dans cette vague d’attentats qui visent plus particulièrement les forces de l’ordre, selon des responsables de la sécurité. Ces assassinats surviennent au lendemain de l’appel de la toute puissante armée à son chef, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, devenu très populaire chez les anti-islamistes à se présenter à la présidentielle. En juillet, al-Sissi avait déstitué le président islamiste élu démocratiquement Mohamed Morsi. Il a, depuis, organisé une répression sanglante de toute manifestation des partisans de ce dernier par la police et l’armée. Il a également arrêté la plupart des leaders de la confrérie des Frères musulmans interdits de toute action politique. Au Caire comme dans certaines villes de province, les églises de la minorité copte avaient été la cible de fréquentes attaques quelques semaines durant après l’éviction de Morsi. Mais ce phénomène avait, semble t-il, cessé. En revanche, les attaques et attentats visant la police se sont intensifiées ces derniers jours.  Le Parisien

Egypte : la police cible d’attentats meurtriers. Flambée de violence en Egypte, où l’armée vient de soutenir le général Sissi, promu maréchal, dans son parcours vers la présidence de la République. L’élection est prévue dans trois mois et aura lieu avant les législatives. Après un week-end sanglant, avec 49 morts dont plus de la moitié au Caire, un policier en faction devant une église de la capitale a été tué mardi par balles et deux autres ont été blessés. Trois inconnus à bord d’une voiture ont ouvert le feu à l’arme automatique sur les agents chargés de protéger l’édifice religieux, l’un a été arrêté et les deux autres ont pris la fuite à pied, a précisé l’une de ces sources. Quelques heures auparavant, un général de la police a également trouvé la mort dans cette vague d’attentats qui visent plus particulièrement les forces de l’ordre, selon des responsables de la sécurité. Ces assassinats surviennent au lendemain de l’appel de la toute puissante armée à son chef, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, devenu très populaire chez les anti-islamistes à se présenter à la présidentielle. En juillet, al-Sissi avait déstitué le président islamiste élu démocratiquement Mohamed Morsi. Il a, depuis, organisé une répression sanglante de toute manifestation des partisans de ce dernier par la police et l’armée. Il a également arrêté la plupart des leaders de la confrérie des Frères musulmans interdits de toute action politique. Au Caire comme dans certaines villes de province, les églises de la minorité copte avaient été la cible de fréquentes attaques quelques semaines durant après l’éviction de Morsi. Mais ce phénomène avait, semble t-il, cessé. En revanche, les attaques et attentats visant la police se sont intensifiées ces derniers jours.  Le Parisien

Egypte : la police cible d’attentats meurtriers. Flambée de violence en Egypte, où l’armée vient de soutenir le général Sissi, promu maréchal, dans son parcours vers la présidence de la République. L’élection est prévue dans trois mois et aura lieu avant les législatives. Après un week-end sanglant, avec 49 morts dont plus de la moitié au Caire, un policier en faction devant une église de la capitale a été tué mardi par balles et deux autres ont été blessés. Trois inconnus à bord d’une voiture ont ouvert le feu à l’arme automatique sur les agents chargés de protéger l’édifice religieux, l’un a été arrêté et les deux autres ont pris la fuite à pied, a précisé l’une de ces sources. Quelques heures auparavant, un général de la police a également trouvé la mort dans cette vague d’attentats qui visent plus particulièrement les forces de l’ordre, selon des responsables de la sécurité. Ces assassinats surviennent au lendemain de l’appel de la toute puissante armée à son chef, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, devenu très populaire chez les anti-islamistes à se présenter à la présidentielle. En juillet, al-Sissi avait déstitué le président islamiste élu démocratiquement Mohamed Morsi. Il a, depuis, organisé une répression sanglante de toute manifestation des partisans de ce dernier par la police et l’armée. Il a également arrêté la plupart des leaders de la confrérie des Frères musulmans interdits de toute action politique. Au Caire comme dans certaines villes de province, les églises de la minorité copte avaient été la cible de fréquentes attaques quelques semaines durant après l’éviction de Morsi. Mais ce phénomène avait, semble t-il, cessé. En revanche, les attaques et attentats visant la police se sont intensifiées ces derniers jours.  Le Parisien

Nouvelles technologies

Les Simpson s’attaquent aux Google Glass. A son tour, la famille Simpson a eu l’occasion de tester non pas les Google Glass, mais les Oogle Googles. Dans les faits, Matt Groening et son équipe de scénaristes se sont fait une joie de tacler les lunettes connectées de Google. Le dernier épisode de la série Les Simpson (« Specs and the City ») diffusé il y a quelques heures de cela s’est penché sur le cas des Google Glass. Pour le coup, Homer et tous les employés de la centrale nucléaire ont reçu une paire de Oogle Googles, parodiant ouvertement les lunettes de Google, gracieusement offertes par M. Burns. In-fine, les lunettes auront servi d’espion pour Burns, lui permettant d’épier librement les faits et gestes de ses ouailles. Leurs utilisateurs ont eu en plus accès à une pléthore d’informations sur le monde qui les entoure, tandis que Homer découvrira grâce à ces lunettes que Marge voit secrètement un conseiller conjugal. Là où c’est amusant, c’est que les lunettes en ont pris pour leur grade. On vous laissera vous en rendre compte par vous même en consultant cet extrait de l’épisode, hébergé par nos collègues de Gizmodo.com. Quoiqu’il en soit, il faudra patienter encore un peu pour voir cet épisode diffusé en France.  Gizmodo

 

Microsoft Maroc : ‘Alerte Emails frauduleux’. ‘Microsoft Maroc alerte ses utilisateurs sur les risques d’un message électronique frauduleux envoyé à plusieurs destinataires et dans lequel il est fait mention d’un certificat de reconnaissance de gain dans le cadre d’une loterie prétendument organisée par Microsoft’’. Ainsi a alerté sur son portail, la filiale marocaine du géant informatique américain, Microsoft, appelant ses utilisateurs à vigilance. « A aucun moment, Microsoft n’a organisé de loterie, et les informations contenues dans ce mail sont fausses » a assuré Microsoft Maroc. L’antenne marocaine de la firme américaine a indiqué à l’adresse des personnes qui ont reçu ou recevraient ce mail, ‘‘de ne surtout pas y donner suite, Microsoft Maroc, décline toute responsabilité dans le cas où des utilisateurs passeraient outre cet avertissement’’.  Le Mag

 

Utiliser son smartphone en soirée peut être mauvais pour votre productivité. Le chercheur Russell Johnson et son équipe, de l’Université d’Etat du Michigan, ont mené un vaste sondage auprès des employés américains. Celui-ci se concentrait sur les habitudes d’utilisation du smartphone après 21h et leur forme, tant physique que mentale, le lendemain au travail. Les participants accusaient un épuisement ou une fatigue mentale ainsi qu’une capacité de concentration et d’attention en baisse. « Les smartphones sont parfaitement étudiés pour troubler le sommeil. […] Ils nous maintiennent mentalement éveillés jusque tard dans la soirée, ils rendent difficile la séparation avec le travail, pourtant nécessaire pour se relaxer et s’endormir », affirme Russell Johnson. S’il est n’est parfois pas simple de débrancher purement et simplement le téléphone, après 21 ou 22h par exemple, il faut en tout cas essayer de ne pas le consulter trop tard, cela vous permettra d’être bien plus opérationnel le lendemain.  Gizmodo

 

Apple en baisse sur les iPhone à Noël. Les ventes de Noël de l’iPhone, le produit vedette d’Apple, n’ont pas été aussi bonnes qu’espéré, ce qui a d’autant plus déçu les investisseurs lundi que s’y sont ajoutées des prévisions jugées trop prudentes. Le groupe informatique américain, qui publiait les résultats du premier trimestre de son exercice décalé (octobre-décembre), a indiqué n’avoir écoulé pendant cette période que 51 millions d’iPhone, un appareil qui représente à lui seul plus de la moitié de son chiffre d’affaires. Le groupe a assuré que c’était un niveau “record”, à comparer à 47,8 millions d’exemplaires un an plus tôt. Les analystes visaient toutefois 55 millions d’unités après le lancement fin septembre de deux nouveaux modèles, le 5S et le 5C. Les ventes d’iPhone sont “clairement le point négatif du rapport” trimestriel, estime la banque Barclays dans une note, jugeant la déception “probablement due à un accueil très faible réservé à l’iPhone 5C”, la moins chère des deux nouvelles versions. Elle était censée répondre à la concurrence des smartphones meilleur marché des fabricants qui, comme Samsung, utilisent le logiciel Android de Google. Apple n’a pas détaillé les ventes des deux modèles, mais ses dirigeants ont reconnu lors d’une téléconférence avec des analystes que leur répartition avait été “différente” de ce qu’ils attendaient, laissant entendre que la version 5S et son tout nouveau lecteur d’empreintes digitales avait davantage séduit les consommateurs. Si le bénéfice net a stagné sur le trimestre, au niveau néanmoins plus qu’honorable de 13,1 milliards de dollars, le bénéfice par action, qui fait référence à Wall Street, a en effet dépassé de 41 cents les attentes des analystes, à 14,50 dollars.   lnt

 

le2minutes.com

 

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires