Flash-news : Trente en un du « 6 février 2014

Flash-news : Trente en un du « 6 février 2014

373
0
PARTAGER

Le Maroc et la Suisse vont œuvrer à la médiation au Mali. Le Maroc et la Suisse sont bien placés pour œuvrer à la médiation au Mali et à la stabilité de la région sahélo-saharienne en général, a indiqué mardi à Rabat l’envoyé spécial de la Suisse pour le Sahel, Didier Berberat. Dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, le représentant de la Suisse au Comité international de suivi et d’évaluation au Mali a salué le rôle éminent joué par le Maroc dans la région sahélo-saharienne et ses efforts pour parvenir à une solution durable et définitive de la crise malienne. La rencontre a été également l’occasion d’examiner plusieurs questions dont la sécurité et la stabilité dans la zone sahélo-saharienne et son impact sur le Maroc, les pays voisins et la Méditerranée, outre les défis de la sécurité et de la paix mondiales, a-t-il dit. Maghrebemergent

Commerce extérieur : le plan d’urgence de Abbou. Une réforme de la loi 13-89 sur le commerce extérieur est actuellement à l’étude au sein du département du Commerce extérieur. Le ministre délégué chargé de la question, Mohamed Abbou, cherche à mettre à niveau le texte quant aux engagements du Maroc avec ses partenaires commerciaux et l’OMC. Les questions des négociations des ALE et du recours aux études d’impact gagneraient à être clarifiées. Abbou justifie les raisons derrière cette réforme par «l’apparition de nouvelles problématiques nécessitant une révision des modes de gestion et de contrôle de certaines opérations du commerce extérieur, y compris en ce qui concerne la sécurité et l’environnement». Le ministre affirme que cette réforme devrait trouver une réponse à «la prolifération anarchique des opérateurs du commerce extérieur en l’absence d’un cadre réglementaire spécifique organisant cette activité». Les Eco

Le mode d’emploi pour l’amnistie des fraudeurs. C’est parti pour la mise en œuvre de l’amnistie sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger. Comme nous l’annoncions dans notre édition du 31 janvier 2014, l’Office des changes a publié le 3 février la circulaire sur l’application de cette mesure instaurée par la loi de Finances 2014 et qui a animé les débats. Celle-ci, rappelons-le, porte sur une contribution libératoire au titre des avoirs et liquidités détenus à l’étranger avant le 1er janvier 2014 par les personnes en infraction à la réglementation des changes et à la législation fiscale. L’instauration de cette amnistie fait partie des mesures prises par le gouvernement pour renflouer les caisses de l’État et renforcer les réserves en devises. L’Exécutif compte sur cette mesure pour engranger un pactole de l’ordre de 5 milliards de DH. Cette circulaire qui comporte 10 articles est applicable immédiatement. Elle ne concerne pas les Marocains résidant à l’étranger, toujours en résidence fiscale dans le pays d’accueil. L’amnistie concerne les personnes physiques ou morales ayant une résidence, un siège social ou un domicile fiscal au Maroc, et qui ont commis les infractions en matière de réglementation des changes et afférentes à la constitution d’avoirs à l’étranger sous différentes formes. Il s’agit d’immeubles détenus sous quelque forme à l’étranger, d’actifs financiers, valeurs mobilières et autres titres de capital et de créances détenus à l’étranger, d’avoirs liquides déposés dans des comptes ouverts auprès d’organismes financiers, d’organismes de crédit ou de banques situés à l’étranger.  Le Matin

Royal Air Maroc devient transporteur officiel du FESPACO. La compagnie Royal Air Maroc (RAM) devient le transporteur officiel du Festival Panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). C’est à la suite d’une convention signée par le PDG de la RAM, Driss Benhima et le délégué général du FESPACO, Ouedraogo Michel que la compagnie nationale devient le transporteur officiel de cette manifestation culturelle et artistique pour les trois prochaines éditions (2015, 2017 et 2019). Le ministre de la Culture et du Tourisme du Burkina Faso, Baba Hama, et de l’ambassadeur du Maroc au Burkina Faso, Farhat Bouazza étaient aussi présents lors de la signature de cette convention. La RAM, selon cet accord, va assurer le transport officiel des participants et du fret nécessaire à la réalisation de cette manifestation culturelle dédiée à la promotion du septième art à l’échelle du continent africain. Pour contribuer au rayonnement du FESPACO et lui donner une dimension encore plus internationale, la RAM mettra également à sa disposition tous ses supports de communication (revues de la RAM tirée à 50 mille exemplaires, les films diffusés à bord, les affiches) sans oublier l’octroi de billets pour chacune des éditions du FESPACO.  Le Mag

Economie

La création de deux conseils maghrébo-turcs pour le partenariat et la recherche scientifique à l’examen. Le président du forum maghrebo-turc de la culture et de l’économie, Mohamed Adel a indiqué mardi, dans une déclaration à l’agence TAP, que la création d’un conseil maghrébo-turc pour le partenariat et l’investissement et d’un autre pour la coopération académique et la recherche scientifique est en cours d’examen. «Le premier conseil pour le partenariat et l’investissement sera un espace d’échange d’informations et de coordination entre les hommes d’affaires», a ajouté Adel, au cours d’une conférence de presse à l’occasin de la présentation du programme de la deuxième édition du forum maghrébo-turc de la culture et de l’économie qui se tiendra du 20 au 25 février à Tunis. Selon le président du forum, la création d’un conseil maghrébo-turc pour le partenariat et l’investissement a pour objectif de joindre les efforts des secteurs privé et public, outre ceux de la société civile, en vue de stimuler la croissance dans le Maghreb arabe et renforcer la La création de deux conseils maghrébo-turcs pour le partenariat et la recherche scientifique à l’examen coopération avec le reste des parties arabes, africaines et européennes, notamment. Adel a précisé que la deuxième session du forum maghrébo-turc de la culture et de l’économie enregistrera la participation d’environ 300 hommes d’affaires, dont 100 hommes d’affaires venant de la Turquie, 60 de l’Algérie et 60 du Maroc, en plus d’un nombre d’hommes d’affaires de l’Arabie Saoudite, des Emirats, du Koweit, de l’Irak et de pays africains.  Maghrebemergent

Création à Rio de Janeiro d’une Chambre maroco-brésilienne de Commerce, d’Industrie, d’Agriculture et de Tourisme. Une Chambre de Commerce, d’Industrie, d’Agriculture et de Tourisme Brésil-Maroc (CCBM) vient de voir le jour à Rio de Janeiro, dans le but de consolider les échanges et la coopération entre les deux pays, a-t-on appris mercredi auprès des membres fondateurs de cette institution. Présidée par le Consul Honoraire du Royaume du Maroc à Rio de Janeiro, José Francisco Gouvea Vieira, cette structure à but non lucratif se veut un outil de rapprochement et un vecteur de développement économique et commercial au service des deux pays, précisent-ils dans un communiqué. Consciente des intérêts communs auxquels font face le Brésil et le Maroc, la Chambre met ses compétences et son réseau à la disposition de ses adhérents tant au Brésil qu’au Maroc, dans l’objectif de promouvoir le dialogue entre les acteurs publics et/ou privés et encourager l’implantation au Maroc d’entreprises brésiliennes. De ce fait, le Maroc, plateforme aux portes de l’Europe, de l’Afrique et du Monde arabe, représente une base idéale et offre à ces entreprises de réelles possibilités de rebond vers les marchés d’Europe, de Moyen-Orient et d’Afrique. Les entreprises désireuses de s’implanter au Maroc et au Brésil ou simplement à la recherche de partenariats et d’investissements locaux trouveront auprès de la CCBM l’aide et l’assistance nécessaires, fait savoir la même source. A l’occasion de la naissance de la CCBM, M. Gouvea Vieira a offert une réception marquée par la présence de l’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Brésil, M. Larbi Moukhariq, et des membres fondateurs de cette Chambre.  MAP

Stagiaires.ma s’internationalise. La plateforme marocaine spécialiste dans la mise en relation entre étudiants et recruteurs, stagiaires.ma envisage de se lancer à la conquête d’autres marchés notamment l’Europe et l’Afrique. Selon Youssef El Hammal, directeur et fondateur de la plateforme : «Les conditions économiques des pays européens favorisent aujourd’hui le développement de services tels que le nôtre». Ce dernier devrait d’ailleurs être monétisé dès la première année de son implantation pour ces pays en question. Cela dit, l’Europe n’est pas la seule région que vise la startup. La plateforme vise également l’Afrique. En revanche, elle ne passera l’étape de la monétisation qu’après 2 ou 3 ans. El Hammal s’est donné tous les moyens pour rendre duplicable le concept de son site sur d’autres pays. «Lors de la conception de la deuxième version du moteur du site Stagiaires.ma, nous avons intégré plusieurs fonctionnalités nous facilitons l’adaptation de la plateforme aux spécificités de chaque pays comme la langue, les modes de paiement, etc», explique-t-il. Ce n’est pas le seul chantier sur lequel œuvre la plateforme. Elle est également en train d’aiguiser les profils de ces stagiaires. «Cette année, nous allons nous concentrer sur la qualification des profils inscrits sur notre site afin d’identifier les meilleurs profils issus des écoles d’ingénieurs et écoles de commerce». En d’autres termes, le nombre de nouveaux inscrits n’est plus aussi prioritaire que lors du lancement de la plateforme.  Les Eco

Maroc: 1.400 entreprises agroalimentaires ont reçu les autorisations sanitaires. Un total de 1.400 entreprises ont été agréées sur les 5.000 établissements agroalimentaires recensés, a annoncé, mercredi à Casablanca, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, à l’occasion du lancement de l’opération de délivrance des agréments et autorisations sanitaires aux entreprises du secteur alimentaire et de l’alimentation animale. Le processus d’octroi de ces agréments et autorisations, entamé à partir du 2e semestre 2013, a permis d’agréer 1.400 entreprises avec l’objectif d’atteindre plus de 3.000 agréments et autorisations l’année en cours, avant que l’ensemble des établissements et entreprises de l’agroalimentaire recensés ne soient régularisés à l’horizon 2016, a relevé le ministre lors de la journée nationale de lancement de l’opération. Cette journée vise à informer les opérateurs économiques sur les exigences à satisfaire et sur la procédure à suivre pour bénéficier des agréments et des autorisations sanitaires ce qui devrait permettre aux établissements agréés d’assurer la sécurité sanitaire de leurs produits avant de les mettre sur le marché national ou de les exporter. Elle rentre dans le cadre d’un vaste chantier lancé par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) pour la mise à niveau sanitaire du secteur agroalimentaire et d’assurer ainsi l’adhésion des entreprises à ce programme afin de garantir à terme la salubrité des produits et la préservation de la santé du consommateur, a fait savoir Akhannouch.  Maghrebemergent

Participation du Maroc au salon international de tourisme à Prague. Le Maroc participera à la 23ème édition du salon international du tourisme à Prague « Holiday World 2014″, prévue du 20 au 23 février prochain. Une dizaine de membres du Centre régional du tourisme (CRT) et des professionnels du tourisme du Maroc prendront part à cette importante manifestation qui s’inscrit dans le cadre de la promotion de la destination Maroc. « Holiday World 2014″ organisera, le 12 février, une conférence de presse à l’intention de la presse tchèque spécialisée dans le tourisme et à laquelle prendra part l’ambassade du Maroc à Prague, dans le but de faire le point sur cette importante manifestation qui attire des milliers de visiteurs, la préparation de la saison estivale commençant en février dans les pays de l’Europe de l’Est. Lors de la précédente édition, le stand du Maroc, inauguré par l’ambassadeur du Maroc en République Tchèque, Mme Souriya OTMANI, a su harmoniser authenticité, modernité et fonctionnalité. Le stand a été couronné de succès en obtenant une nouvelle fois de la part des organisateurs et professionnels tchèques le « Premier Prix du Meilleur Stand ». Le stand marocain à la faveur de son originalité a drainé un grand nombre de professionnels tchèques, de la presse écrite et audio-visuelle, et surtout du public venu nombreux visiter la foire touristique tchèque.   MAP

Nouveauté: Entreprises, déclarez vos impôts via Sage Simpl-ECF. Pour mieux accompagner la dynamique E-gov, l’éditeur international Sage vient de lancer «Sage Simpl-ECF». Une solution 100% marocaine destinée aux grandes entreprises, dont le chiffre d’affaires est supérieur à 20 millions DH, afin de télé-déclarer leurs impôts en ligne. Une nouveauté dont les dessous ont été dévoilés, mardi à Casablanca, par Grégory Desmot, directeur général Sage au Maghreb, qui s’est bien expliqué sur l’utilité de cette solution. Ainsi, «Sage Simpl-ECF» permet de générer la liasse fiscale des entreprises, sur tous les formats, notamment Excel, PDF et XML pour la télé-déclaration à travers le site de la direction générale des impôts (DGI). Cette gestion simplifiée des «Etats Comptables & Fiscaux» (ECF) via la solution Sage s’effectue conformément aux exigences 2014 de ladite direction. «Aujourd’hui, Sage a équipé le 1000ème client avec Sage Simpl-ECF. Mais il nous reste encore, selon les statistiques, 1 500 entreprises à équiper, avant le 31 mars, car elles sont obligées de télé-déclarer cette année», précise M. Desmot. Ce produit, qui coûte entre 15.000 et 20.000 DH y compris un contrat de maintenance, est également destiné aux entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 50 MDH outre celles atteignant 20 MDH. «C’est une opportunité pour les entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires entre 20 MDH et 50 MDH de se préparer à l’avance au processus de la déclaration fiscale électronique.   Aujourd’hui

Social

Harcèlement sexuel de stagiaires à 2M :Salim Chikh constitue une commission interne pour enquêter. Le site d’information Goud.ma a révélé mercredi que le président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du développement à la Chambre des représentants, Abdellah Bouanou, a adressé un message écrit au ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi au sujet d’un scandale de harcèlement sexuel au sein des locaux de la deuxième chaîne nationale 2M. Le député du parti de la Lampe a indiqué dans son message avoir été sollicité par plusieurs anciennes stagiaires de la chaîne de Ain Sbaâ, qui avaient indiqué avoir été sexuellement harcelées par un responsable des ressources humaines. L’information, qui circule depuis mercredi matin sur les sites d’information et les réseaux sociaux, a incité les responsables de 2Mà réagir. Dans une mise au point adressée à plusieurs supports médiatiques, le directeur général de 2M, Salim Chikh, a précisé qu’aucune plainte n’a été déposée par ces stagiaires, et que la direction de la deuxième chaîne prendra des mesures pour élucider les faits de ce scandale. Une commission d’enquête a été constituée à cet effet, et sera chargée d’enquêter et de recueillir les témoignages de ces stagiaires avant de prendre les mesures nécessaires à l’encontre du responsable, dont le nom n’a pas été cité ni par le message d’Abdellah Bouanou, ni par le communiqué signé 2M.  Aufaitmaroc

Tous les chiffres de la criminalité à Casablanca en 2013: Plus de 91 000 arrestations. En 2013, 91.687 personnes ont été arrêtées par les services de police du Grand Casablanca, apprend-on du rapport annuel 2013 relatif à l’activité de la police dans la capitale économique. Ce nombre, toujours selon le rapport annuel rendu public par la préfecture de police à Casablanca, a enregistré une augmentation de 18% par rapport à l’année 2012 durant laquelle le nombre des arrestations n’était que de 77.266 personnes. En fait, ces milliers de suspects épinglés tout au long de l’année 2013 représentent le fruit de la résolution de 88,42% du nombre total (95.836) des affaires inscrites dans les registres de la police. Ce qui prouve que les limiers de la capitale n’hésitent pas à déployer tous les efforts pour faire régner la sécurité dans cette ville de 4 millions d’habitants. Ces efforts avaient un impact significatif et durable sur le recul du nombre des vols commis par les malfrats durant 2013. À ce propos, le rapport souligne que ce recul est de l’ordre de 11,22% par rapport à 2012. Dans le détail, le rapport précise que toutes sortes de vols ont enregistré un nombre de 21.884 contre 24.651 affaires de vols enregistrées 2012. En effet, ce sont les vols simples qui se hissent au podium avec 1.349 affaires, suivis des vols de vélomoteurs qui ont enregistré un chiffre de 468 affaires. Les vols avec violence, au nombre de 380 affaires sont en troisième position. Viennent après, les vols à la tire avec 337 affaires, et à l’arraché avec 280 affaires. À la dernière place, on trouve les vols à l’intérieur des voitures avec 121 affaires. Soulignons que le vol des vélomoteurs a connu le plus important recul, dans cette catégorie des vols, avec une proportion de -27,79%. Dans la catégorie des «homicides», le rapport affiche une baisse relative en comparaison à 2012. Les services de police n’ont enregistré, à ce propos, que 35 affaires d’homicide volontaire, 4 affaires d’homicide involontaire et 33 affaires de coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner.  Aujourd’hui

Aéroport Mohammed V : arrestation d’un malien qui cachait sur lui 100 000 euros. La BNPJ a déjoué dans la nuit de lundi à mardi, une tentative de trafic de devises, perpétrée par un Malien qui était en possession de 100.000 euros à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Des sources de la police ont indiqué que le ressortissant malien, né en 1938, s’apprêtait à quitter le territoire marocain en direction de Bamako, précisant qu’une fouille minutieuse a permis la découverte des devises cachées soigneusement dans les sous-vêtements du voyageur. Le mis en cause a été placé en garde à vue sous la supervision du parquet général, tandis que la somme en question a été saisie et remise aux services des douanes à l’aéroport de Casablanca.  Le Mag

Pas de hausse des prix des produits réglementés, assure El Ouafa. Les prix des produits réglementés depuis 2010 n’ont connu aucune hausse, a assuré, mardi à Rabat, le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance Mohamed El Ouafa. En réponse à une question orale du groupe Haraki à la Chambre des Conseillers, sur « les incidences des dernières hausses des prix sur le quotidien du citoyen marocain », M. El Ouafa a affirmé que le gouvernement n’a décidé aucune hausse des prix de ces produits, dont certains sont subventionnés tels que le sucre, la farine nationale et certains services. Les produits réglementés sont soumis au contrôle rigoureux et permanent des services concernés qui veillent à l’application des lois en vigueur, a assuré M. El Ouafa, rappelant la levée à 300.000 DH du plafond maximal des amendes applicables en cas de fraude sur le poids ou d’augmentation injustifiée des prix. D’autre part, le ministre a souligné que le gouvernement a pris une série de mesures pour protéger le pouvoir d’achat des citoyens, en l’occurrence le maintien de la subvention des produits de base et le contrôle régulier des marchés pour s’assurer de l’approvisionnement normal en produits les plus consommés. Le système de fixation des prix au Maroc se décline en deux segments: produits et services. Le premier est régi par l’administration tandis que le second est soumis à la loi de l’offre et de la demande, cette deuxième catégorie, a dit M. El Ouafa, comporte tous les produits et services dont les prix sont libéralisés.   Menara

Moudawana : Une ONG pointe une lacune facilitant la polygamie. L’article 16 du code la famille, « la Moudawana » comporte une lacune juridique, dont l’exploitation a favorisé la prolifération du phénomène du mariage des mineures et la polygamie, notamment en milieu rural, selon une étude sur cet article relatif à l’authentification du mariage, présentée mardi à Rabat. L’étude, réalisée par l’Association Initiatives pour la promotion des droits des femmes (IPDF-Meknès), souligne que l’exploitation illégale de cet article qui vise à faciliter la reconnaissance du mariage, en particulier en milieu rural, au profit des couples n’ayant pas pu officialiser leur union en raison d’empêchements majeurs, permet de reconnaître des opérations relatives au mariage des mineurs, conclues en dehors de la loi. 

L’étude relève également que cet article n’exige à aucune des deux parties concernées par la demande de mariage de présenter le certificat de célibat. De même, le juge n’est pas tenu de poser la question au demandeur sur sa situation familiale ou d’instruire une enquête à ce sujet si elle s’avère nécessaire. L’étude, menée par l’Association au niveau des villes de Meknès, Fès et Khénifra, fait ressortir que 25 % de l’échantillon des femmes concernées par cette étude et ayant obtenu des verdicts positifs à leurs demandes de reconnaissance du mariage ont été âgées de 10 à 15 ans au début de leur mariage, alors que 46 % des verdicts positifs ont concerné des filles mineures au moment de la conclusion du mariage.   Aujourd’hui

Art & Culture

Une photographe italienne raconte son impressionnante expérience dans un Hammam marocain. Fès : Sur le site Travel Reportage, les voyageurs trouvent espace pour raconter leurs voyages, et notamment les expériences un peu insolites..les découvertes d’autres mondes, d’autres civilisations, d’autres coutumes… Parmi ces voyageurs, Guilia Cimarosti, une photographe et blogueuse italienne de 30 ans, qui vient de narrer son voyage au Maroc, et notamment son expérience inédite et hilarante dans un Hammam de la ville de Marrakech. « Mon premier arrêt dans le pays était Marrakech et là j’ai essayé un hammam (bain de vapeur) pour la première fois. » écrit Giulia. La jeune italienne a essayé un Spa avec assez touristique, un lieu qu’elle n’a pas beaucoup aimé. Et c’est là qu’elle va chercher le véritable Hammam, lequel elle le tentera dans la ville de Fès, une expérience assez authentique, selon ses dires. « Arrivée d’une longue période passée en Égypte où la nudité est un tabou, même entre amis proches, je m’attendais à la même chose du Maroc. C’est pourquoi j’étais en état de choc quand je me suis retrouvée dans la même pièce avec 50 autres femmes de tous âges et formes, toutes nues et pas gênées du tout » constate Giulia. Giulia raconte qu’elle a été prise en charge par une femme berbère, la faisant sortir de l’embarras dans lequel elle se trouvait, pour la « baigner » dans la foule de femmes venues se faire plus propres dans ce lieu clos si particulier.  Le Mag

Le Beethoven japonais avait un « nègre ». Mamoru Samuragochi, sourd depuis ses 35 ans, et surnommé le « Beethoven japonais » s’est confondu en excuses, après avoir avoué qu’il avait embauché un « nègre ». « Samuragochi est profondément désolé d’avoir trahi ses fans et déçu les autres. Il sait qu’il n’a aucune excuse », a écrit son avocat dans un communiqué obtenu par l’AFP. Ces aveux feraient suite à la menace de son nègre de tout révéler. Ce dernier, Takashi Niigaki, assure qu’il travaille depuis 18 ans pour Samuragochi, selon une télévision locale. « J’ai commencé à utiliser quelqu’un pour composer à ma place vers 1996 lorsqu’on m’a commandé une musique de film pour la première fois. Cette personne m’a aidé pour plus de la moitié de cette bande originale », a confié le musicien. En mars 2013, la télévision publique NHK diffusait un long documentaire sur le vrai-faux compositeur. La chaîne avait suivi Samuragochi lors d’une visite dans la région du Tohoku (nord-est) dévastée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011. Dans ce documentaire, Mamoru Samuragochi semble composer un requiem pour une petite fille dont la mère fut une des quelque 19.000 victimes du tsunami. Suite à ce reportage, des dizaines de milliers de Japonais se sont précipités pour acheter sa Symphonie Hiroshima, une sorte d’hymne à la reconstruction rebaptisé par le public Symphonie de l’espoir. Le CD s’est vendu à 180.000 exemplaires. Le présentateur de la NHK a présenté ses excuses au public, après l’annonce de la supercherie. La NHK n’est pas la seule à avoir été dupée. Nippon Columbia, la maison de disques de Samuragochi, a aussi appris la nouvelle avec « stupéfaction et colère ». Avant d’éventuelles démarches judiciaire, Nippon Columbia a d’ores et déjà stoppé la vente des disques portant le nom de Samuragochi.  Menara

‘Bibliotram’ :Le tramway comme espace culturel. Afin d’offrir aux Casablancais une échappatoire à leurs soucis quotidiens, l’association des Jeunes leaders marocains (JLM FSJES Settat) souhaite lancer l’initiative “Bibliotram”, en coordination avec Casa Tramway. Le projet ambitionne d’installer des bibliothèques gratuites au cœur même des rames de la ligne de tram de la capitale économique. En rupture avec le plaisir de la lecture, les Marocains doivent être amenés voire poussés vers les livres, par le tissu associatif et les pouvoirs publics. Pour l’association JLM FSJES Settat, cette initiative dans le tramway de Casablanca vient casser la routine des utilisateurs qui en général somnolent, jouent avec leur portable, bavardent ou encore observent leurs voisins. Du temps qui pourrait être exploité de bien belle façon en permettant l’usager du tram de se plonger dans un nouvel univers. Ce qui permettrait également d’augmenter les dernières statistiques du ministère de la Culture démontrant qu’en moyenne, un Marocain ne lit que… deux minutes par an. Lire est le meilleur moyen d’enrichir son vocabulaire, de développer ses pensées créatives, de vivre de nouvelles expériences, d’augmenter nos connaissances…  Aufaitmaroc

George Clooney : Monument men and what else ? George Clooney retrouve sa casquette de réalisateur pour “Monuments Men”, un hommage aux héros méconnus de la Seconde Guerre mondiale qui ont risqué leur vie pour arracher les oeuvres d’art européennes des griffes d’Hitler. Le film, qui sort vendredi en Amérique du Nord (le 12 mars en France), est le cinquième de George Clooney en tant que réalisateur, après “Confessions d’un homme dangereux” (2002), “Good Night, and Good Luck” (2005), “Jeux de dupes” (2008) et “Les Marches du Pouvoir” (2011). Il aligne une distribution de luxe, avec notamment Cate Blanchett, Matt Damon, John Goodman, Bill Murray et Jean Dujardin — dans son deuxième film hollywoodien après “Le Loup de Wall Street” de Martin Scorsese. “Monuments Men”, basé sur le livre éponyme de Robert M. Edsel et Bret Witter, retrace l’histoire vraie d’un groupe d’experts, conservateurs, galeristes et artistes, envoyés en Europe par le président Roosevelt pour récupérer les centaines de milliers d’oeuvres d’art dérobées par les nazis, et protéger les milliers d’autres menacées par les bombardements alliés. “Nous ne connaissions pas vraiment cette histoire, ce qui est rare pour un film sur la Seconde Guerre mondiale. Généralement, on pense avoir tout vu” sur cette époque, a déclaré George Clooney lors d’une conférence de presse à Beverly Hills. Les “Monuments Men” — qui étaient une centaine au total et ont arpenté toute l’Europe — ont notamment eu la lourde tâche de localiser et récupérer les oeuvres qu’Hitler avait volées aux familles juives et aux grands musées européens pour créer son projet mégalomaniaque de gigantesque musée d’art à Linz.   lnt

Sport

Le Real vers la finale. Logique vainqueur d’un faible Atlético Madrid (3-0), le Real Madrid de l’excellent Di Maria est en route vers sa 39e finale de Coupe d’Espagne. Acheté une fortune l’été dernier, Gareth Bale n’a disputé que la moitié des minutes jouées par le Real Madrid jusqu’à maintenant. Outre les blessures, le Gallois a un autre souci : Jesé. Le jeune milieu offensif (19 ans) prend un peu plus d’épaisseur chaque jour qui passe. Malgré un temps de jeu réduit, le protégé de Zidane a inscrit six buts et donné cinq passes décisives depuis le début de la saison ! Ce mercredi soir, il a encore trouvé le chemin des filets à la 58e, sur un service de l’excellent Di Maria. Une belle récompense pour Jesé, auteur d’un grand match. Vainqueur des deux derniers derbies, l’Atlético (leader de la Liga) n’a presque pas existé au stade Santiago Bernabeu (0-3). La rapide entrée de Cristian Rodriguez et celle d’Adrian n’ont rien changé. Suspendu pour le retour suite à une accumulation d’avertissements, Diego Costa aurait tout de même pu obtenir un penalty suite à une faute d’Arbeloa (21e). Modric a sauvé sur sa ligne une tête de Godin (72e). Auparavant, Casillas avait repoussé une tête d’Arda Turan (13e). Mais les absences de Villa, Luis et Mario, ainsi que la défaite tactique de Simeone devant Ancelotti, ont pesé lourd…Solide, le Real s’est bien sorti d’une rencontre sous très haute tension, durant laquelle les mauvais gestes se sont multipliés.Solide, le Real s’est bien sorti d’une rencontre sous très haute tension, durant laquelle les mauvais gestes se sont multipliés. A la parade devant Jesé (32e), Di Maria (58e) et Ronaldo (86e), le Belge Courtois s’est incliné deux fois sur des frappes déviées de Pepe (par Insua 17e) et de l’Argentin (par Miranda, 73e). Logiquement, le Real est donc très bien parti pour disputer sa 39e finale de Coupe d’Espagne, record absolu.  L’Equipe

Taarabt en conférence: «Je suis le Balotelli marocain». Ce mercredi après-midi, Adel Taarabt a été présenté à la presse italienne après son transfert il y a quelques jours à l’AC Milan. Lors de cette conférence, le médian offensif marocain a déclaré : « C’était une grande joie pour moi d’avoir été approché par l’AC Milan. J’étais plein d’enthousiasme et une fois que j’ai passé la visite médicale et signé mon contrat, c’était un rêve qui se réalisait. Je suis honoré d’être ici et impatient de faire mes débuts sous mon nouveau maillot » Et de poursuivre : « Je suis encore très jeune et on dit que j’ai du talent. Ça fait un bon moment que les gens disent que je devrais jouer pour un grand club. Quand j’étais à QPR, mon nom été associé au PSG, mais rien n’est arrivé. Je suis là maintenant et je suis impatient de montrer ce que je vaux vraiment. Mon idole est Zineddine Zidane, parce qu’il est de Marseille comme moi.» Concernant son poste de prédilection, le Lion de l’Atlas a ajouté : « Ma position préférée est là où le coach veut que je sois. A droite, à gauche, derrière les attaquants…J’espère que Milan me permettra de montrer mes capacités sur le terrain…j’ai choisi le numéro 23 à cause d’un ami qui un est grand fan des Rossoneri. C’est lui qui m’a conseillé ce numéro… »  Mountakhab

Trois matches pour Ronaldo. Cristiano Ronaldo, expulsé dimanche en Championnat d’Espagne lors du match nul du Real Madrid à Bilbao (1-1), est suspendu pour 3 matches de Liga, ce qui lui permettra de jouer en Coupe du Roi contre l’Atletico aujourd’hui. Contre Bilbao, à la 75e minute, juste après l’égalisation des Basques, la star portugaise du Real a été bousculée par Carlos Gurpegi et a porté la main au visage du défenseur central, qui s’est aussitôt écroulé. Ronaldo s’est alors accroché avec Ander Iturraspe avant d’écoper d’un carton rouge direct. Il est sorti du terrain avec un sourire incrédule, se frappant à plusieurs reprises la joue de la paume de la main.  Sport-Maroc

Les points noirs de l’organisation du mondial des clubs. La FIFA a énuméré les bugs dans l’organisation du Mondial des clubs 2013 qui s’est déroulée du 11 au 21 décembre 2013 à Marrakech et Agadir. La Fédération internationale de football (FIFA) a convoqué 3 membres de la FRMF à savoir Karim El Akkari, Karim Alem et Abdelilah Akram à Zurich pour faire le point sur les faiblesses de l’organisation marocaine lors du dernier Mondial des clubs. Malgré un bilan globalement positif, les inspecteurs de la FIFA ont relevé quelques bémols. En effet, l’instance du football international affirme avoir reçu des réclamations de la part de supporters des différents clubs participant à ce Mondial. Ces dernières concernaient notamment les longues heures pour arriver au stade ou pour revenir en ville après la fin d’une rencontre. Des retards liés aux embouteillages et à la densité du trafic sur les itinéraires menant aux stades. La FIFA indique également que les numéros de sièges n’ont pas été respectés par les supporters. Plusieurs d’entre eux n’ont pas pu s’asseoir sur les sièges mentionnés sur leur ticket puisque d’autres personnes les occupaient déjà. D’autre part, la FIFA s’indigne face à l’inexistence d’accès aux stades pour les personnes à mobilité réduite, ce qui prive ces personnes d’un tel spectacle et les oblige à regarder les rencontres de leurs équipes à travers la télévision.  h24info

Course Terry Fox au Maroc: la 3ème édition le 16 février à Rabat. La 3ème édition de la course Terry Fox au Maroc aura lieu le dimanche 16 février à Rabat sous le thème : « s’unir pour triompher du cancer », a indiqué l’ambassade du Canada au Maroc organisatrice de l’événement. Placée sous l’égide de la Fondation Lalla Salma, Prévention et traitement des cancers, cette course sera initiée en partenariat avec l’association l’Avenir et l’association Femme Réalisations et valeurs dont la présidente, Nezha Bidouane, double championne du monde et médaillée olympique participera à l’édition. Programmée à l’occasion de la journée internationale contre le cancer de l’enfant, la course verra la participation de plusieurs personnalités du monde du sport, de la diplomatie et des arts. La course marche débutera à partir de 10h00 avec comme points de départ et d’arrivée l’hôpital des enfants de Rabat. Les concurrents, qui peuvent faire le trajet à pas de course ou de marche, auront à parcourir une distance de 5km en passant devant la Maternité Souissi, l’avenue Allal El Fassi, l’hôpital Cheikh Zayed, l’avenue El Melia, le boulevard Mohamed Belarbi Al Alaoui, l’hôpital des spécialités et la faculté de médecine et de pharmacie. Disputée annuellement à travers le monde depuis septembre 1981, la course Terry Fox a pour objectif de permettre la levée de fonds destinés à la recherche scientifique sur le cancer. Les fonds collectés à l’occasion de la course de Rabat seront versés aux associations des parents et amis des enfants atteints de cancer pour aider à l’amélioration des conditions médicales et socio-affectives des enfants atteints du cancer. Depuis sa création, la course a permis de recueillir plus de 600 millions de dollars.   MAP

International

Le Roi Juan Carlos fixe et publie les montants des salaires de la famille royale. Ainsi, le Roi a fixé son propre salaire à 140 519 euros par an, celui de son épouse la reine Sofía, à 63 234 euros, le prince héritier Felipe a obtenu70 560 euros alors que son épouse la princesse Letizia, sera payée 49 182 euros. Selon le journal argentin, La Nacion, le souverain espagnol a souhaité par ce geste de transparence, mettre fin à la mauvaise réputation qu’ont causé à la monarchie, les suites de scandales financiers dont lesquels ont trempé des membres de la famille royale, dont la fille du Roi, la princesse Cristina, qui est inéditement trainée en justice pour une affaire de détournement de fonds. La maison royale a également publié les montants des frais des chirurgies subies récemment par le Roi à sa hanche, et qui correspondent à 165 000 euros. A noter que le budget de la maison royale espagnole, des palais et du protocole, est fixé par le gouvernement à un peu plus de 7 millions d’euros, à titre de comparaison, le budget de la maison royale marocaine coute, selon le budget 2014, à peu prés 300 millions de dollars.  Le Mag

Pédophilie : le Vatican regrette « une tentative d’ingérence » de l’ONU. Dans un rapport très sévère publié mercredi 5 février, le comité des Nations unies sur les droits de l’enfant (CRC) demande au Vatican le « renvoi immédiat » de tous les ecclésiastiques coupables ou soupçonnés d’actes pédophiles. Le Vatican a réagi en milieu de journée, disant « [prendre] acte des observations finales », qu’il examinera « avec attention » mais a dénoncé« une tentative d’ingérence dans l’enseignement de l’Eglise sur la dignité de la personne et l’exercice de la liberté religieuse », en allusion aux critiques du comité sur les positions du Saint-Siège contre l’avortement et lacontraception. Dans le rapport, le CRC écrit être : « gravement préoccupé [de voir] que le Saint-Siège n’a pas reconnu l’étendue des crimes commis, n’a pas pris les mesures nécessaires pour faire face à ces affaires de pédophilie et pour protéger les enfants, et a adopté des politiques qui ont entraîné la poursuite de ces abus et l’impunité pour leurs auteurs ». Le CRC commande par ailleurs le défèrement de tous les pédophiles au sein de l’Eglise mais aussi que le Saint-Siège rende publiques ses archives sur les affaires de pédophilie dont il a eu à prendre connaissance, afin que« ceux qui ont caché leurs crimes » soient amenés à rendre des comptes. Enfin, le comité souhaite une réforme du droit canon afin d’assurer une meilleure protection des enfants, grâce à des « règles, des mécanismes et des procédures clairs ». Interrogée sur la question de savoir si le rapport revenait à dire que le Vatican viole la Convention sur les droits de l’enfant de 1989 dans les affaires de sévices sexuels, la présidente du CRC Kristen Sandberg a répondu par l’affirmative : « Il y a une violation de la Convention jusqu’à maintenant parce qu’ils n’ont pas fait tout ce qu’ils auraient dû. » Les conclusions de l’ONU ont été rendues publiques après une rencontre houleuse entre des experts du CRC et une délégation du Vatican, qui avait eu lieu le 16 janvier.  Le Monde

Climat : l’année 2013 a été la 6e plus chaude depuis 1850. L’année 2013 se place au sixième rang des années les plus chaudes observées depuis le milieu du XIXe siècle, ex aequo avec 2007. Le bilan climatique préliminaire de l’année écoulée, rendu public mercredi 5 février par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), précise en outre que la température moyenne à la surface de la Terre a été de 0,5°C supérieure à la normale météorologique calculée sur la période 1961-1990. Chaque année, l’OMM compile les données de trois laboratoires différents – le Goddard Institute for Space Studies (GISS), le National Climatic Data Center (NCDC) et le MetOffice britannique – afin d’établir le classement qui fait autorité. Au total, selon celui-ci, treize des quatorze années les plus chaudes mesurées depuis la révolution industrielle appartiennent au XXIe siècle. La seule année du XXe siècle à se hisser à ce palmarès est 1998, marquée par un puissant El Niño, phénomène naturel et cyclique qui fait fortementgrimper la température du Pacifique tropical tous les trois à sept ans, et donc la moyenne de la Terre. « La température moyenne de l’année 2013 confirme la tendance au réchauffement sur le long terme, a déclaré Michel Jarraud, secrétaire général de l’OMM. C’est là une réalité indéniable, même si le rythme du réchauffement n’est pas uniforme. » De fait, l’année écoulée ne se situe guère que 0,03 C au-dessus de la moyenne de la dernière décennie (2001-2010). Cependant, ces fluctuations de court terme sont fortement liées aux oscillations périodiques entre le phénomène El Niño et son antagoniste « froid », dit La Niña. Or 2013 a été une année « neutre », où ni l’un ni l’autre ne vient perturber le climat mondial. Au palmarès de ces années neutres, 2013 remonte à la quatrième place des années les plus chaudes. Malgré l’absence d’El Niño, les événements extrêmes se sont multipliés, comme aux Philippines, ravagées en novembre 2013 par le typhon Haiyan. Aux fluctuations, notées d’une année sur l’autre ou d’une décennie sur l’autre, s’ajoutent d’étonnantes sautes d’humeurs saisonnières.  Le Monde

JO de Sotchi : le camp retranché de Poutine. Soldats en faction à l’aéroport, policiers et maîtres-chiens patrouillant en ville, fouilles dans les gares et sur les routes, circulation automobile limitée, drones et hélicoptères de surveillance déployés en permanence dans le ciel : à quelques jours de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver (du 7 au 23 février), la petite station balnéaire de Sotchi, sur les bords de la mer Noire, a pris des airs de camp retranché. Pour assurer la sécurité, la ville a été envahie par 100 000 militaires, policiers et agents du renseignement venus des quatre coins de la Fédération. Avec ses parcs verdoyants, ses anciens « sanatoriums » de style néostalinien, où la classe ouvrière et les apparatchiks soviétiques venaient se reposer jadis aux frais de l’Etat, Sotchi, 343 000 habitants, était jusque-là un havre de paix, épargné par la guerre qui endeuille l’autre Caucase, celui des régions musulmanes instables – Daghestan, Ingouchie, Kabardino-Balkarie – situées à quelques centaines de kilomètres plus à l’est, en direction de la mer Caspienne. Mais à l’approche des Jeux, les militants islamistes se sont mis à menacer directement la capitale olympique. Dans une vidéo diffusée lundi 20 janvier par le site Vdagestan.com, deux jeunes djihadistes ont revendiqué le double attentat commis fin décembre 2013 à Volgograd (34 morts). Et ont promis « un cadeau pour toi et pour les touristes, afin de venger le sang des musulmans ».   Le Monde

Nouvelles technologies

Des Hackers présumés ‘marocains’ ont dévasté 5 sites du gouvernement italien. Italie : Un groupe de pirates informatiques, supposés marocains d’obédience islamiste, sont accusés d’avoir piraté plusieurs sites web gouvernementaux italiens. Le groupe signant du nom de ‘Moroccan Islamic Union-Mail’ a mis hors d’état de fonctionnement, cinq portails officiels italiens, en remplaçant leurs pages d’entrée, par des écrans portant inscription, en caractères blancs sur fond noir, d’un message de prosélytisme islamique. Ce groupe qui se proclame marocain, mais dont l’origine réelle n’est pas sure, a dit dans le message laissé, sur les sites piratés, ne pas chercher à nuire par son action, mais juste à propager la vérité sur le prophète Mohammad. Le message était accompagné d’une vidéo Youtube, d’une compilation de prêches de prédicateurs musulmans, sur le prophète et ces citations de la bible. Selon le site ehackingnews, les sites attaqués sont restés en panne 10 heures durant, avant d’être rétablis, la même source a publié une liste de ces portails ainsi que des captures des écrans qu’ont laissé les hackers.  Le Mag

Amputé, il retrouve le sens du toucher grâce à une prothèse bionique. « J’ai pu ressentir des sensations que je n’avais plus ressenties depuis neuf ans. » Un homme amputé a retrouvé le sens du toucher. Cet exploit a été rendu possible grâce à une main artificielle expérimentale reliée aux nerfs de son bras, indiquent les résultats de cet essai clinique publiés dans la revue scientifique américaine Science Translational Medicine (en anglais). Il s’agit d’une première biomédicale, et cela ouvre la voie, dans les prochaines années, à une prothèse restituant la fonction d’un membre mais aussi ses sensations. Des chercheurs suisses, allemands et italiens ont testé cette main bionique à l’hôpital Gemelli de Rome, en Italie, sur un Danois de 36 ans. Il avait dû être amputé du bras gauche neuf ans plus tôt à la suite d’une explosion en manipulant des feux d’artifice chez lui. L’équipe de Silvestro Micera, de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse, a mis au point la prothèse. Avec elle, le patient peut ajuster sa force pour saisir des objets et identifier leur forme et leur texture. Cette prothèse est munie de capteurs capables de réagir à la tension des tendons artificiels. Elle transforme en impulsions électriques les informations émises quand le patient manipule un objet. Ces signaux, convertis en équivalent d’impulsions nerveuses, sont transmis aux quatre électrodes greffées sur les nerfs périphériques du bras. L’intervention chirurgicale par une équipe de chirurgiens et de neurologues a été réalisée en janvier 2013 à l’hôpital Gemelli de Rome. Près de trois semaines de tests ont été nécessaires avant que la prothèse ait pu être branchée aux électrodes par l’équipe de Silvestro Micera.  France TV info

L’ESA a un système de son capable de vous tuer ! Qui a dit que les scientifiques ne savaient pas passer du bon temps ? L’Agence Spatiale Européenne (ESA) a un complexe acoustique si puissant qu’il pourrait vous tuer. Impressionnant, non ? Présentation d’unestructure hors norme, le « Large European Acoustic Facility » (LEAF). Implanté aux Pays-Bas, le LEAF est une chambre de test de 11x9x16.4m. Ses murs sont en béton armé de 50cm recouverts d’une épaisse couche de résine époxy pour absorber les vibrations émises par les deux énormes cornes. En faisant circuler de l’azote, celles-ci produisent des sons pouvant atteindre les 156dB, équivalent, selon l’ESA, à subir plusieurs décollages de jets simultanément et ce, à moins de 30 mètres. Comme si cela ne suffisait pas, il est même possible d’atteindre les 158,5dB, en poussant le système dans ses derniers retranchements. Alors, pour garantir la sécurité de ses employés, l’agence a mis en place un certain nombre de mesures. Le système ne se déclenchera par exemple pas si les portes ne sont pas fermées et parfaitement scellées. Comme l’on peut s’en douter, le LEAF sert à reproduire des niveaux de pression identiques à la situation subie lors du décollage d’une fusée et jusqu’à ce qu’elle ait quittée l’atmosphère.  Gizmodo

Pourquoi la NSA a-t-elle espionné une sommité belge de la cryptographie ? Le piratage de Belgacom, dévoilé en septembre dernier, rebondit de manière étonnante dans l’univers tamisé des experts en cybersécurité. L’enquête menée par la police fédérale belge vient en effet de révéler que le professeur Jean-Jacques Quisquater, un expert en cryptographie reconnu au niveau international, a été victime d’une attaque ciblée en lien direct avec l’affaire Belgacom. Ce chercheur a travaillé sur de nombreux algorithmes, utilisés dans des objets aussi courants que les cartes bancaires par exemple. Contacté par 01net, M. Quisquater nous détaille son histoire.« Un jour, la police fédérale est venue me trouver. Ils m’ont expliqué que mon ordinateur avait été attaqué par un malware très sophistiqué, probablement réalisé par un gouvernement. Le logiciel malicieux ne bougeait pas beaucoup. Mais dans certaines circonstances, il communiquait de manière chiffrée avec le malware de Belgacom », explique-t-il. Une source policière a indiqué au professeur qu’il n’était pas la seule victime dans ce cas : plusieurs centaines de personnes en Belgique auraient connus le même sort, tous plus ou moins actifs dans le domaine de la cybersécurité. Il n’existe aucune preuve pour l’instant qui pourrait permettre de remonter jusqu’aux auteurs de l’attaque. Mais la manière dont elle s’est déroulée fait plus que penser aux techniques de la NSA. C’est en tous cas l’une des pistes privilégiées de la police. « J’ai reçu par email une invitation LinkedIn, que je n’ai pas acceptée.   01Net

 

le2minutes.com

 

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires