Flash-news : Trente en un « 11 décembre 2012

Flash-news : Trente en un « 11 décembre 2012

387
0
PARTAGER

 

Sahara. Alger isole les camps de Tindouf et y installe des murs de sable. Le régime algérien et le Polisario font l’impossible pour empêcher des ralliements de combattants du Polisario aux antennes régionales d’Al Qaida au Mali. Ils viennent d’encercler les camps de Tindouf, devenus une prison à ciel ouvert. L’étau se resserre donc sur les habitants de Tindouf. Leur mobilité est guettée dans les moindres gestes. Des informations font état du lancement de travaux de l’édification de murs de sable afin de séparer les camps les uns des autres et d’installer des check-points sous la supervision de militaires algériens. Chaque camp devient, ainsi, une île à part. Une politique qui n’est pas sans rappeler celle menée par l’armée israélienne en Cisjordanie et à Gaza. (Yabiladi)

Justice. Fin des poursuites judiciaires contre DSK. Voilà l’épilogue d’une saga judiciaire qui aura duré près de dix-neuf mois. Le juge new-yorkais Douglas McKeon a annoncé lundi 10 décembre que Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo étaient parvenus à un accord négocié qui met donc fin aux poursuites civiles contre l’ancien directeur du FMI. Les termes de l’accord demeureront « confidentiels », a précisé le juge, à l’issue d’une brève audience où étaient présents Nafissatou Diallo, ses avocats, et ceux de Dominique Strauss-Kahn. Le magistrat n’avait en effet pas requis la présence de M. Strauss-Kahn à cette audience, mais avait exigé que Mme Diallo soit présente pour qu’elle approuve les termes de l’accord.

Politique. Hilary Clinton reporte son voyage à Marrakech. La secrétaire d’Etat américaine a repoussé à mardi son départ pour Marrakech, où elle doit participer à la 4e réunion des Amis du peuple syrien, pour raison de santé. La réunion des Amis du peuple syrien, prévue mercredi 12 décembre, sera axée sur deux aspects : « le premier politique, le deuxième humanitaire », expliquait la semaine dernière le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saâd Dine El Othmani. Il s’agira notamment de « soutenir la coordination nationale des forces de l’opposition syrienne », qui constitue selon lui « un interlocuteur très crédible pour la communauté internationale ». (Yabiladi)

Anglophonie. La Maroc parle mieux anglais que la Chine. Les Marocains sont les « arabes » qui parlent le mieux anglais. C’est ce que rapporte la dernière étude d’«Education First », portée sur l’index du niveau de compétence en anglais. Sur les 54 pays recensés dans cette étude, le Maroc est classé 35e mondiale et troisième dans la région Moyen-Orient-Afrique du nord, avec un score de 49,40 sur 100 points. Au niveau régional, le Maroc arrive derrière l’Iran et la Turquie et devance de peu le Qatar, la Syrie et le reste des pays de la région. Un score qui reste donc plutôt honorable, d’autant plus si l’on considère que le pays n’est pas nécessairement « anglophone ». (Les Echos)

 

Economie

Partenariat. Visite officielle du premier ministre français au Maroc. Le premier ministre français, Jean-Marc Ayrault se rendra en visite officielle au Maroc les 12 et les 13 décembre pour co-présider avec son homologue, Abdelilah Benkirane la 11ème Réunion de Haut Niveau, placée sous le thème  » France-Maroc : un partenariat d’exception au service de la jeunesse ». M. Ayrault sera accompagné de plusieurs membres de son gouvernement, notamment le chef de la diplomatie française, M. Laurent Fabius le ministre de l’intérieur, Manuel Vals, la ministre du commerce extérieur, Nicole Bricq, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, le ministre du Redressement productif, M. Arnaud Montebourg, ainsi que d’une centaine de chefs d’entreprises.

Projet de loi. Baraka lève les équivoques sur le PLF 2013. Le ministre de l’Économie et des finances clôt la polémique sur le projet de Budget. En réaction au débat qui a éclaté la semaine dernière, surtout sous l’effet d’une sortie médiatique du groupe parlementaire fédéral. Cela concernait l’existence d’un certain document portant la signature de Nizar Baraka, et modifiant une disposition du projet de loi de finances après avoir été validé par les Représentants. Baraka précise qu’il avait quitté le territoire nationale, tôt le 25 novembre dernier, dans le cadre d’une mission officielle d’une extrême priorité pour notre pays, quelques heures seulement après l’adoption par la chambre des représentants du PLF 2013, et qu’il lui était impossible dans ces conditions de présenter ou signer un quelconque document. (Les Echos)

Partenariat. Le Groupe CDG et le Groupe Pierre & Vacances étendent leur partenariat. Le Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) et le Groupe Pierre & Vacances Center Parcs ont conclu, à Rabat, un accord de partenariat stratégique qui étend le périmètre de leur association aux sites de Taghazout et Saïdia. Visant à accompagner le développement des grandes stations touristiques au Maroc, prévues dans la Vision « 2020 », ce partenariat cible le développement de Resorts et de résidences touristiques intégrant une offre complète d’activités de loisirs pour répondre à une demande très forte à la fois de clientèle nationale et internationale.

Energies. M. Boulif dément officiellement une hausse des tarifs de l’électricité. Le ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif, a affirmé que les allégations concernant une éventuelle hausse des tarifs de l’électricité sont dénuées de tout fondement. Le ministre a souligné, dans sa réponse à une question orale à la Chambre des représentants, que son département se penche actuellement, dans le cadre d’une commission interministérielle, sur la réalisation d’une étude nationale visant la réforme du système des tarifs de l’électricité, vu que le système actuel est devenu dépassé au regard des développements que connaît le secteur au Maroc.

Maroc-USA. Le Maroc, un partenaire « stratégique clé » des Etats-Unis. « Le Maroc est un partenaire stratégique clé des Etats-Unis en matière de commerce et d’investissement et joue, de ce fait, un rôle pivot dans le cadre de l’Initiative de l’administration Obama du Partenariat pour le commerce et l’investissement avec le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord », explique notamment M. Kirk dans un communiqué, suite à la tenue la semaine dernière à Washington de la 3è réunion du Comité conjoint de l’ALE Maroc-USA et la signature d’un accord de facilitation du commerce et l’approbation quant au principe de deux autres accords relatifs notamment à l’investissement.

 

Social

UE. 2,8 millions d’euros pour le soutien des droits de l’Homme au Maroc. Le programme visera à soutenir l’action du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et la Délégation interministérielle des droits de l’Homme (DIDH), deux institutions-clés dans la protection et la promotion des droits humains au Maroc, a précisé la Commission européenne. A cette occasion, le Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Stefan Fule, a indiqué qu’à travers ce nouveau programme, l’UE démontre l’importance qu’elle accorde aux droits de l’Homme et « l’appui sans réserve qu’elle entend donner au CNDH et à la DIDH dans l’accomplissement de leurs missions respectives ».

 

Solidarité. Campagne de solidarité contre le froid à Taounate. Une campagne de solidarité avec les habitants de certains douars touchés par la vague de froid et de neige dans la province de Taounate sera organisée, les 11et 12 décembre, par le comité provincial de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre des mesures anticipatives prises au niveau de la province de Taounate pour permettre aux habitants de ces douars de lutter contre la vague de froid, prévoit une caravane médicale multidisciplinaire comprenant des consultations gratuites et une campagne de vaccination contre la grippe au profit des élèves des établissements scolaires et de la population des douars affectés par les aléas climatiques.

 

Conférence. L’économiste américain Paul Romer anime une conférence à Fès. Le candidat au Prix Nobel d’économie 2012, Paul Romer, a animé une conférence à l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès sur le thème « Développement économique et développement humain : Les leçons du Maroc ». Selon le président de l’université, la conférence de Paul Romer « intervient dans le cadre de l’ouverture de l’université aux compétences nationales et internationales intéressées par les questions du développement humain et des économies en transition ». L’objectif est de lancer des réflexions avec les chercheurs, experts et décideurs sur le modèle de développement à adopter « afin de relancer l’économie du Maroc et pallier les inégalités entre les classes sociales et entre les régions ».

 

Justice. Un Marocain impliqué dans une affaire d’espionnage en Allemagne. Une fois de plus, un ressortissant marocain résidant en Allemagne est renvoyé devant la justice fédérale pour des accusations d’espionnage. Selon le Parquet fédéral allemand, l’homme travaillerait pour le compte des services de renseignements marocains. Le Parquet fédéral allemand a donc annoncé le renvoi devant la justice du ressortissant marocain. Agé de 59 ans, cet homme, qui a également la nationalité allemande, est ainsi soupçonné d’avoir espionné pendant plusieurs mois l’opposition marocaine en Allemagne pour le compte des services secrets marocains. Selon la justice allemande, c’est lui qui se serait porté volontaire auprès des Marocains pour accomplir cette mission.

 

 

 

 

 

Art & Culture

Jamel Debbouze.  »Le ciné m’a permis de m’assumer et de m’aimer ». Du 18 au 31 décembre prochain, Jamel Debbouze sera au Zénith de Paris avec Tout sur Jamel, son dernier spectacle en date, après avoir cartonné au Palais des sports et partout en France. Ce même jour, le mari de Mélissa Theuriau sera le parrain du Jour le plus court, la fête du court-métrage diffusée sur Arte en deuxième partie de soirée. « Je suis producteur maintenant, j’ai envie de découvrir de nouveaux talents à des fins purement lucratives, histoire de pouvoir les exploiter », plaisante cet adepte du septième art, et en particulier du format court. « Au début, je n’osais même pas penser à faire une carrière dans le ciné. Quand tu n’as pas d’oseille, et qu’on t’appelle le Zonard, tu ne peux pas y croire ! », confie-t-il.

 

L’art moderne marocain s’invite à une vente aux enchères à Paris. Un coup de projecteur a été mis lundi à Paris sur l’art moderne marocain dans le cadre de la traditionnelle vente aux enchères de tableaux orientalistes qui se tient en décembre chez « Artcurial », leader mondial sur ce marché. Des œuvres de célèbres peintres marocains, à l’instar d’Ahmed Cherkaoui, Jilali Gharbaoui, Chaibia Talal, Mohamed Drissi ou encore Mohamed Ben Ali R’bati, figuraient sur le catalogue de cette vente consacrée aux grands noms de la peinture orientaliste, dont l’artiste français Jacques Majorelle (1886 -1962) et ses contemporains, influencés par leurs séjours au Maroc, particulièrement à Marrakech.

 

Photographie. Gros plan sur le portrait au Maghreb. Les 6èmes Rencontres internationales de la photo de Fès, qui se sont ouvertes samedi, font honneur au portrait avec des échanges sur la pratique de cet art dans les pays du Maghreb ces dernières années. Jeanne Mercier, co-fondatrice d’Afrique in visu, présentera plusieurs photographies puis échangera avec Scarlett Coten sur sa série « Mectoub » exposée à la galerie de l’Institut français de Fès. Scarlett Coten est photographe indépendante et vit à Paris. Depuis 2009, son intérêt pour les cultures arabes s’est focalisé sur les transformations en cours dans la société marocaine. A travers la série Mectoub, elle a abordé les hommes, dans la rue, les cafés, au hasard.

 

People. Contrat de 50 millions de dollars de Beyoncé. Entre Pepsi et Beyoncé, l’histoire d’amour n’est pas près de s’arrêter. Plus de dix ans après le début de leur collaboration, la chanteuse et la célèbre marque de boisson gazeuse viennent de conclure un nouvel accord pour 50 millions de dollars. Pour cette somme, la star prêtera son image à la marque dans des spots publicitaires et son visage apparaitra sur une série limitée de canettes Pepsi, mais pas seulement. Pour la première fois, Pepsi souhaite en effet s’investir et s’engager au plus près de l’artiste.

 

 

 

 

 

Sport

Full Contact. Une jeune franco-marocaine championne du monde. Si le royaume a connu un cuisant échec, aux JO de Londres, cette année, une jeune Franco-marocaine, Mounia Khiri, relève le bilan marocain en sortant des sentiers battus. La nouvelle est donc passée plutôt inaperçue, pourtant, la jeune franco-marocaine Mounia Khiri est devenue championne du monde et pas du moindre des sports ; un sport, un vrai : le full contact. Sport de combat très violent, il utilise les poings comme en boxe et les pieds comme au karaté. A 17 ans, Mounia se défoule, depuis 2 ans, au Club de full contact du Creusot, en Saône-et-Loire.

 

Football. Taoussi en conférence de presse. En marge de la rencontre amicale devant opposer l’équipe nationale des locaux au Niger ce mercredi 12 décembre, le sélectionneur national Rachid Taoussi tiendra un point de presse d’avant match ce mardi. En effet cette conférence de presse aura lieu à 14h45 au Stade Al Abdi à El Jadida à l’issue de laquelle les médias auront le droit d’assister aux premières 15 minutes de la séance d’entrainement. Notons que le match aura lieu pour sa part un jour plus tard au même endroit à 14h15.

 

Judo. Une Marocaine participe au Championnat arabe de police. 140 judokas, prennent part au championnat arabe de judo de la police qui a débuté dimanche à Alger. Parmi eux se trouvait la marocaine Meriem Belabed. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée, dimanche après-midi. La deuxième journée de compétition qui a eu lieu ce lundi, était consacrée aux épreuves par équipes avec la participation de 11 pays arabes. L’Algérie abrite la compétition pour la 2ème fois. Les pays arabes annoncés comme participants sont : Algérie, Jordanie, Tunisie, Arabie saoudite, Irak, Qatar, Liban, Libye, Egypte Koweït et Maroc.

 

PremierLeague. Assaidi doit être patient. Selon Soccernews l’entraîneur des gardiens des Reds, John Achterberg, pense que l’international Marocain, Oussama Assaidi, doit encore améliorer certains aspects de son jeu pour prétendre à une place de titulaire au sein des Reds. Achterberg estime que l’attaquant des Reds doit défendre d’avantage « Oussama doit être patient et attendre sa chance. La différence entre l’Eredivisie et la PremierLeague est grande. Il faut qu’il s’adapte au football anglais beaucoup plus rapide. Il a aussi un travail plus défensif à faire ».

 

 

 

 

 

International

Mali. Les Européens prêts à lancer leur mission début 2013. L’Union européenne a mis sur les rails lundi sa mission au Mali qui vise à former, entraîner et réorganiser l’armée nationale au cours de l’année 2013 afin de l’aider à reconquérir le nord occupé par des groupes islamistes armés. Après plusieurs mois de discussions, cette mission militaire fait désormais consensus au sein des 27 pays de l’UE, dont les ministres des Affaires étrangères ont approuvé lundi à Bruxelles le « concept de gestion de crise ». Cette étape marque le lancement de la planification opérationnelle de la mission qui devrait entraîner le déploiement de 400 militaires européens, dont 250 formateurs, à partir du premier trimestre 2013.

France. Twitter s’installe à Paris. Le groupe a ouvert un bureau en France, au 10 rue de la Paix à Paris. Les statuts de la filiale ont été déposés le 19 janvier. Elle est chargée de « commercialiser et monétiser le réseau d’informations Twitter, y compris sur le site Internet, le réseau mobile et sur toutes autres plates-formes Twitter ». A l’image de l’organisation des grands groupes internet comme Google, Twitter France est détenue par la filiale irlandaise du groupe, son siège social européen ouvert en 2011. Cette situation permet d’optimiser la fiscalité des filiales établies en Europe. Son adresse actuelle n’est pour l’instant qu’une boîte aux lettres, avant l’ouverture de vrais bureaux au printemps qui devraient accueillir 5 à 10 personnes.

 

Cuba. Washington dénonce la détention de 94 militantes des droits de l’homme. La diplomatie américaine a vivement condamné lundi l’arrestation par les autorités de Cuba d’une centaine de militantes des droits de l’homme qui manifestaient dimanche, de manière pacifique, à la veille de la Journée internationale des droits de l’homme. « Nous comprenons qu’à travers tout Cuba, 94 membres du groupe pro-démocratique et pacifique, les Femmes en blanc, ont été frappées et placées en détention le 9 décembre », a dénoncé dans un communiqué la porte-parole du département d’Etat, Victoria Nuland, se disant « profondément préoccupée par le recours répété à la détention arbitraire et à la violence par le gouvernement cubain ».

 

Indonésie. Séisme de magnitude 7,1 en mer de Banda. Le séisme a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi en mer de Banda, dans l’est de l’Indonésie, mais il n’y a pas eu d’alerte au tsunami, a annoncé l’Institut américain de géophysique (USGS). Le séisme s’est produit à 16h35 GMT lundi à environ 365 kilomètres au sud-sud-est de l’île d’Ambon, située dans les îles Moluques, à une profondeur de 157 kilomètres, a précisé l’USGS, qui a révisé pour la magnitude sa première estimation de 7,2. Les sismologues du gouvernement indonésien ont pour leur part estimé la magnitude du séisme à 7,4, mais ont estimé qu’il n’allait pas déclencher un tsunami parce que son hypocentre se trouvait à une grande profondeur.

 

Tunisie. Un gendarme tué dans des affrontements à la frontière algérienne. Un gendarme tunisien a été tué lundi, et quatre autres blessés dans des affrontements avec des hommes armés dans l’ouest de la Tunisie, au moment où le pays voit se multiplier les foyers de tensions islamistes et sociaux deux ans après sa révolution. Deux hélicoptères et des blindés ont été déployés sur place. Le gardien d’une société pétrolière a repéré des hommes au comportement suspect, à proximité de la localité de Bou Chebka, à deux kilomètres de l’Algérie voisine. Il a prévenu la garde nationale. « Le chef du poste s’est rendu le premier sur place et a été abattu », a expliqué ce responsable, précisant que ces hommes étaient probablement des « trafiquants d’armes ».

 

 

 

 

Nouvelles technologies

Réseaux sociaux. Bug mondial pour Facebook. Le réseau social n’était plus accessible par certains utilisateurs un peu partout dans le monde dans la nuit de lundi à mardi. Certains utilisateurs pouvaient néanmoins accéder à nouveau au site via leur application mobile après vingt minutes de black-out. Mais toujours pas via leur navigateur. Plusieurs sites spécialisés parlaient d’une attaque pirate, avant d’invoquer un problème de DNS. Facebook n’a pas encore communiqué sur le sujet. Sur Twitter, les internautes ironisaient sur l’hypothèse d’une fin du monde proche.

 

Web. Google économise 2 milliards de dollars d’impôts, grâce aux Bermudes. Nouveau coup de zoom sur les pratiques fiscales de Google, cette fois-ci de la part de Bloomberg.com. Le site d’information économique explique que le géant du web a économisé en 2011 environ 2 milliards de dollars d’impôts, en transférant 9,8 milliards de dollars de revenus vers une filiale du groupe située dans les îles des Bermudes , un endroit où les sociétés ne sont pas imposées. Cette pratique n’aurait rien d’illégal et beaucoup d’autres entreprises en seraient adeptes. Néanmoins, le montant économisé est assez frappant, voire choquant. Cette information intervient alors que Google et d’autres géants de l’ high-tech sont, depuis plusieurs semaines, dans le collimateur de l’administration fiscale française qui ne supporte pas que des activités réalisées en France soient imposées ailleurs.

 

Messagerie. Gmail était en panne. Le système a rencontré une erreur». Un «petit problème» qui devient grand, quand il survient sur Gmail, un système de messagerie aux 425 millions d’utilisateurs à travers le monde. Ce lundi en fin d’après-midi, le service de messagerie a été, pendant une demi-heure environ, indisponible pour de nombreux utilisateurs, allant même jusqu’à faire planter Chrome pour certains.  Gtalk, le service de messagerie instantané, était également inaccessible.

 

Web. L’Iran crée Mehr, une version farsi de YouTube. Dans leur volonté de créer un Web fermé au le reste du monde, les autorités iraniennes ont annoncé Mehr. Ces alternatives à YouTube se développent en Asie et au Moyen-Orient. Après la Chine qui a mis en place YouKu, c’est au tour de l’Iran de proposer un site de partage de vidéos dont l’ambition est de « promouvoir des contenus de qualité ». Les autorités iraniennes précisent que les images diffusées sur Mehr sont approuvées par le ministère de la Culture et de la Guidance islamique. Le régime iranien compte aussi lancer un Internet national, donc verrouillé, auquel vont pouvoir se connecter l’administration, les entreprises et la population. L’infrastructure devra être solide puisque l’Iran, avec 36 millions d’internautes sur 75 millions d’habitants, est le pays le plus connecté de la région.

 

 

 

________________________actu-maroc.com

Commentaires