Flash-news : Trente en un « 14 janvier 2013

Flash-news : Trente en un « 14 janvier 2013

364
0
PARTAGER

Automobiles. Les constructeurs automobiles Tata et Nissan intéressés par une installation au Maroc. Deux constructeurs automobiles, l’Indien Tata et le Japonais Nissan, sont intéressés par une installation au Maroc, après celle de Renault début 2012, a déclaré le ministre marocain de l’Industrie Abdelkader Amara. « Après Renault, deux nouveaux constructeurs automobiles étudient la possibilité de s’installer dans le royaume. L’un d’eux est l’Indien Tata », a dit le ministre lors d’un forum organisé mercredi. Le ministre a également indiqué que Nissan « a annoncé son intention d’investir au Maroc, devenu plate-forme prometteuse de l’industrie automobile ». Renault a inauguré début février une usine géante près de Tanger, nouvelle base « low cost » aux portes de l’Europe et tête de pont vers l’Afrique. « Plusieurs groupes internationaux s’intéressent au Maroc en tant que plate-forme industrielle prometteuse et sont +short-listés+ par le ministère », avait déclaré M. Amara en novembre dernier. Selon lui, une trentaine d’équipementiers se sont par ailleurs installés au Maroc dans le sillage de Renault, avec la création de plus de 20.000 emplois à la clé.

Gouvernement. Les Istiqlaliens adoptent la note adressée à la majorité. Après l’élection de Toufik Hjira en tant que président du Conseil national du Parti l’Istiqlal, les partisans du parti de la balance on adopté à la majorité samedi, à l’issue des travaux de sa première session, le contenu de la note adressée à la majorité. Dans cette note, le parti précise que « la décision de participer au gouvernement a été fondée sur des données précises, notamment la conjoncture que traverse le Maroc, les résultats des élections et les nombreux croisements des programmes électoraux des partis de la coalition, d’autant plus que la charte et la déclaration gouvernementales ont scellé la nature de la relation entre les composantes de la majorité et donc tout dépassement doit être signalé». Le parti a aussi commenté plusieurs chantiers stratégiques du gouvernement, comme la réforme de la Caisse de compensation et la régionalisation. (Les Echos)

Maghreb. «Les mutations au Maghreb favorables pour la relance de l’UMA» (El Otmani). Les changements qu’a connus la région du Maghreb, notamment en Libye et en Tunisie, contribueront, sans nul doute, à relancer l’Union du Maghreb Arabe (UMA), a indiqué le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani. «Le Maroc a participé activement à la création et à la dynamisation de l’UMA, mais malheureusement pour des raisons politiques, cet ensemble régional n’a pas atteint sa vitesse de croisière», a déploré le ministre, estimant qu’il existe actuellement «plus de possibilités pour relancer l’UMA». El Otmani a, à cet égard, mis en exergue les efforts déployés par le Maroc pour la relance de l’UMA, rappelant les différentes visites et réunions tenues pour activer les mécanismes de ce groupement régional et tenir le prochain sommet, prévu en Tunisie, dans les meilleures conditions. Pour rendre cette organisation plus efficace, El Otmani a appelé à la réforme de la charte de l’UMA et ses mécanismes de fonctionnement «qui ne permettent pas de prendre des décisions importantes d’une manière fluide».

Calendrier. Nouvel an amazigh: Assegas amegaz 2963. Le calendrier amazigh est bien distinct du calendrier grégorien et du calendrier musulman. Et ce 12 janvier, c’était le nouvel an. Bonne année à tous nos lecteurs amazighs. Non seulement 12 jours font l’écart entre le calendrier amazigh et le calendrier grégorien, mais l’année 2013 équivaut à l’année 2963 chez les Imazighen. Connu aussi sous le nom « fellahi » en arabe ce qui signifie « paysan », ce calendrier est traditionnellement agraire parce qu’on l’employait principalement pour régler les travaux agricoles saisonniers, dans les régions de l’Afrique du nord. La particularité du calendrier amazigh ou agraire, est qu’il se base sur les positionnements de la lune et du soleil, ainsi que sur les changements des saisons afin de surveiller les cycles de végétations propices à l’agriculture. Le jour de l’an, appelé « yennayer », est traditionnellement célébré par les Amazighs avec un repas copieux préparé avec des aliments spéciaux qui différent d’une région à une autre. Un repas moins copieux ne laisserait rien présager de bon pour la nouvelle année… tout comme un bon repas ne peut qu’être suivi d’une année de bonnes fortunes. (Yabiladi)

Economie

Compagnie aérienne. Jetairfly, nouvelles destinations au départ du Maroc pour la saison estivale. La compagnie aérienne belge Jetairfly a annoncé le lancement de nouveaux vols mais aussi de nouvelles destinations pour les marocains résidants à l’étranger et les touristes visitant le Maroc. Jetairfly Maroc dessert plusieurs destinations au départ de 10 aéroports marocains: Casablanca, Marrakech, Agadir, Tanger, Oujda, Al Hoceima, Nador, Rabat, Tétouan et Fès, ont annoncé Elie Bruyninckx (chef de la direction de Jetair) et Claude Pérignon (président du directoire de jetairfly Maroc). Jetairfly, qui dispose déjà de 23 routes aériennes sur le Maroc, est en train de préparer le lancement de nouvelles lignes. « Nous en ferons l’annonce à la mi-février au plus tard. Une chose est sûre, ce seront des routes innovantes. Nous essaierons de sortir des sentiers battus», confient M. Bruyninckx et M. Pérignon. Ces nouvelles lignes seront opérationnelles pour la saison estivale qui débute fin mars et se termine fin octobre.

Récompense. Baraka Nizar élu meilleur Ministre des Finances au Moyen-Orient et Ministre des Finances de l’année 2012 de la région MENA. Le magazine «The Banker», une filiale du très sérieux quotidien britannique «Financial Times» a désigné le Ministre marocain, Monsieur Nizar Baraka, Ministre de l’Economie et des Finances, «Meilleur Ministre des Finances au Moyen-Orient et Ministre des Finances de l’année 2012 – Global Award». Ce choix est la résultante de séries d’entretiens et d’investigations auprès des banques centrales et des experts économiques qui ont impressionné les responsables de la publication spécialisée dans le secteur bancaire et financier. Leur attention a été retenue par le fait que le Ministère marocain des Finances présente les indicateurs de performance pour une meilleure mise en œuvre des programmes du Gouvernement marocain ainsi que par le vaste champ des réformes économiques lancé au Maroc qui vise à stimuler la croissance des entreprises et l’investissement qui se poursuivent toujours sous la conduite éclairée du Souverain marocain.

Sahara Occidental. Plus de 3000 personnes ont signé contre l’accord de pêche. Ce sont désormais plus de 3200 personnes du monde entier qui, à ce jour, ont signé la pétition sur le site http://www.fishelsewhere.eu/a159x1391 afin que l’accord de pêche ne soit pas renouvelé. Le Maroc n’a pas la souveraineté sur le Sahara Occidental et n’a donc pas le droit d’exploiter les richesses de ce territoire. Sur la liste des signataires, on peut voir les noms de personnes du Chili, de Norvège, d’Australie, de Suède, du Sahara Occidental, d’Espagne, de Hongrie, de Lituanie, de France, d’Autriche, d’Italie, de Suisse, des Etats Unis, des Pays-Bas et du Maroc entre autres. il y a également plus de 230 organisations qui soutiennent cet appel. Les signatures sont possible jusqu’au 15 janvier.

Automobile. Jaguar Land Rover va créer 800 emplois. Jaguar Land Rover va annoncer la création de 800 postes à son usine de Solihull, dans le centre de l’Angleterre, pour répondre à la hausse de la demande pour ses modèles en Chine, en Russie et aux Etats-Unis, a-t-on appris dimanche de source informée. Le constructeur automobile britannique, contrôlé par le groupe indien Tata Motors, a annoncé le 7 janvier une hausse de 19,7% de ses ventes de voitures en 2012 et fait état de perspectives positives pour 2013. Par contraste, le japonais Honda a annoncé vendredi la suppression d’environ 800 emplois à son usine de Swindon, dans le sud-ouest de l’Angleterre, en raison d’une baisse de ses ventes de voitures en Europe continentale.

Social

Décès. Le colonel Ben Hammou décède, le Maroc perd une figure du mouvement de libération. Avec la disparition dimanche à Casablanca de feu Ait Said, dit Ben Hammou, le Maroc a perdu une figure de la résistance et l’un des fondateurs de l’armée de libération dans les provinces du sud. Résistant de la première heure, le défunt est considéré comme l’un des éminents acteurs de la lutte pour l’émancipation et l’indépendance du Royaume et est connu pour être l’architecte et pour avoir mené plusieurs actions contre le colonisateur dans les zones où il était responsable, a souligné le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération. Le Haut-commissariat a indiqué que le défunt Ben Hammou, né en 1923 à Marrakech, s’est engagé dans les rangs de la résistance armée dans sa ville natale où il a pris part, le 15 août 1953, à la célèbre manifestation d’Al Mechouar et a conduit de nombreuses opérations contre l’occupation. Par la suite, il a regagné la ville de Casablanca, puis Rabat où il est entré en contact avec des figures emblématiques du mouvement de résistance, dont Maâlem Hammou et le martyr Mohamed Zerktouni qui l’a chargé notamment de la mission d’entrainement des membres de l’armée de libération dans le nord du Royaume.

SAR la princesse Lalla Hasnaa préside une cérémonie à l’occasion du 40ème jour du décès de feu Ahmed Tayeb El Alj. SAR la princesse Lalla Hasnaa a présidé, samedi au théâtre national Mohammed V à Rabat, une cérémonie à l’occasion du 40ème jour du décès du dramaturge et parolier marocain feu Ahmed Tayeb El Alj. A son arrivée au théâtre national Mohammed V, SAR la princesse Lalla Hasnaa a visité une exposition montée au hall du théâtre et comprenant des portraits du défunt et certaines de ces œuvres. Cette cérémonie a été marquée par le message royal adressé aux participants et dans lequel le Souverain a tenu à exprimer Son estime pour « ce grand défunt pétri de talents multiples et divers, qui a tant contribué, dès le début de l’indépendance, à la renaissance artistique et théâtrale et à la construction de la personnalité culturelle de notre pays », soulignant que « cet apport lui a valu d’occuper une place privilégiée dans l’espace artistique et littéraire national ».

Handicap. Le CNDH appelle à la mise en place d’une stratégie d’intégration des droits des handicapées. Le gouvernement est appelé à mettre en place une véritable stratégie nationale, en concertation avec les associations et personnes en situation de handicap, pour la promotion et le suivi de la mise en œuvre de l’intégration des droits des personnes en situation de handicap dans les politiques publiques, a affirmé, samedi à Rabat, le président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Driss El Yazami. Intervenant lors d’un séminaire national sur le thème, «quelle stratégie pour l’application et le suivi de l’intégration des droits des personnes en situation de handicap dans les politiques publiques», El Yazami a rappelé que le Maroc a signé en 2009 la convention internationale et son protocole facultatif concernant les personnes en situation de handicap, soulignant à cet égard que l’Etat devrait créer une nouvelle institution chargée de la promotion et du suivi de la mise en œuvre de la protection des personnes handicapées ou réserver cette mission au CNDH.

Santé. Soirée caritative à l’occasion du lancement des activités de la Fondation Cœur et Diabète. Une soirée caritative baptisée « Diner du Cœur » a été organisée samedi soir à Marrakech, à l’occasion du lancement des activités de la Fondation « Cœur et Diabète/Recherche et prévention », une structure agissante en matière de prévention et de lutte contre les maladies cardio-vasculaires ainsi que le diabète considérées comme les principales causes de mortalité de par le monde. Rehaussée par la présence d’une palette d’artistes marocains et étrangers, dont Houda Saad, Said Chraïbi, Nabila Maan, Anissa Derkaoui, Sophie Dariel, Jean Luc Viala, et le magicien Oulmac, cette manifestation a été organisée dans le but de collecter des fonds à même de permettre à ladite Fondation de s’acquitter au mieux de ses missions. Par la même occasion, une vente aux enchères d’objets offerts gracieusement par des artistes, des Joailliers et des designers marocains et étrangers, a été organisée et ce, en présence de quelque 300 personnalités issues de divers horizons.

Art & Culture

People. Mustapha El Atrassi sévèrement attaqué par sa sœur. Amale El Atrassi, la sœur de l’humoriste, a en effet récemment publié Louve musulmane, dans lequel elle écorne l’image consensuelle et sympathique de l’ex-animateur de NRJ12. La jeune femme révèle dans cet ouvrage que son frère joue les « Père-la-pudeur » avec ses six sœurs tout en laissant pour compte sa famille : « Mustapha n’a jamais emmené ses neveux et nièces à Disneyland, alors qu’il dispose d’invitations à l’année. A un journaliste qui lui demandait pourquoi il ne parlait jamais de sa famille, il a répondu : « Ma famille n’a qu’à écrire un livre ou produire un spectacle. Alors seulement, je me donnerai la peine d’en parler. » Pour lui, nous n’existons pas », regrette Amale. Dans son livre, Amale El Atrassi évoque par ailleurs les drames qui ont touché sa famille, en commençant par sa mère, mariée de force à un homme alcoolique et violent. Viol, exil forcé, séquestration, prison, la sœur de l’humoriste fait également le récit poignant des sévices dont elle a été victime durant sa jeunesse avec ses cinq sœurs. En outre, le livre de sa sœur tombe plutôt mal pour l’humoriste qui vient d’arrêter son talk show La Nuit nous appartient pour remonter sur les planches. Après s’être récemment produit à New York, puis Hollywood, il vient de faire son grand retour le 9 janvier dernier au théâtre Trévise avec un nouveau spectacle.

Le chercheur Ahmed Assid « homme de l’année amazighe 2962″. L’écrivain-chercheur Ahmed Assid a été choisi, lors d’une cérémonie-hommage samedi soir à Tiznit, « l’homme de l’année 2962″ par l’Association Tayri N Wakal (Amour de la terre), en signe de reconnaissance pour les services qu’il a rendus à la langue et à la culture amazighes. « L’organisation de cette cérémonie et l’hommage qui m’a été rendu démontrent que le travail humble que j’ai effectué avec d’autres acteurs commence à donner ses fruits dans l’esprit et la conscience des gens, et c’est fondamental », a déclaré M. Assid, en marge d’une célébration organisée par l’Association Tayri N Wakal à l’occasion d’Idh Yennayer, le nouvel an amazigh 2963. « Pour moi, la grande joie c’est de voir que notre travail contribue à opérer un changement au Maroc, allant de l’exclusion à la reconnaissance de la diversité et de sa gestion rationnelle, et c’est la voie indiquée de la démocratie », a-t-il affirmé.

Association. L’Association Abnae Ziryab inaugure sa saison 2013 avec un grand spectacle de musique andalouse. De nombreux mélomanes et amoureux de la musique arabo-andalouse ont assisté, samedi dans la soirée à Tanger, à un grand spectacle dédié à ce genre musical, offert par l’Association « Abnae Ziryab » de musique andalouse et spirituelle en inauguration de sa saison culturelle 2013. Cet évènement a été animé, en première partie, par l’ensemble de l’Association « Abnae Ziryab » , formé principalement de jeunes musiciens sous la direction de Reda Bentahar, et qui a interprété le Mizan Al Bassit de la nouba de Raml Al Maya. L’orchestre de feu Abdelkrim Raiss, conduite par l’artiste Mohamed Briouel, a animé la deuxième partie du spectacle incluant le reste de la nouba de Raml Al Maya. Cette soirée, qui s’est déroulée en présence de nombreux mélomanes et personnalités qui ont longuement applaudi les prestations des artistes, a été marquée par un hommage rendu à Ahmed Chakib Abbadi, mélomane et passionné de musique andalouse qui figure parmi les acteurs culturels œuvrant à la préservation de cette tradition musicale.

Hommage. L’œuvre de l’éminent penseur Mohamed Allal Sinaceur revisitée à Fès. L’œuvre du professeur Mohamed Allal Sinaceur, l’éminent penseur marocain contemporain, a été passée au crible, vendredi soir dernier, par des acteurs culturels et intellectuels de la cité Idrisside. Cette rencontre-hommage, initiée par la fondation Ibn Al-Khatib pour les études et le dialogue des cultures, a braqué les feux de la rampe sur les travaux et les contributions de ce symbole de la culture nationale, aussi bien lorsqu’il exerçait en tant qu’expert à l’UNESCO ou qu’il présidait les destinées du département de la culture. L’accent a été aussi mis sur quelques-unes de ses nombreuses publications dans les domaines de la philosophie, des sciences, de la littérature, des droits de l’Homme ou de la culture. Donnant une lecture dans le projet intellectuel du penseur Mohamed Allal Sinaceur, l’universitaire Ahmed Chahlan a passé en revue les grandes étapes ayant marqué son parcours scolaire et scientifique, au Maroc et en France.

Sport

Sanction. Adil Taarabt enfin sanctionné par la Fédération Royale Marocaine de Football. Nouvelle épisode dans les frasques entre le joueur Adil Taarabt et les Lions de l’Atlas. La Fédération Royale Marocaine de Football vient de sortir un communiqué par lequel elle somme le joueur du Queens Park Rangers de présenter des excuses écrites au sélectionneur national Rachid Taoussi. Adil Taarabt avait, il y a peu de temps, eu des propos tout au moins diffamatoires à l’encontre d’un Rachid Taoussi qu’il ne connaît pourtant pas personnellement. Il ne l’a pas fréquenté pour le juger ou même en parler. La FRMF par cette décision montre qu’elle reprend les choses en main dans ces trop nombreuses frasques du joueur. Taarabt est certes un très bon joueur mais la Fédération considère que cela ne suffit pas pour porter le maillot national. Il faut également adopter une attitude positive et surtout respectueuse à l’encontre de la sélection, de son staff, des autres joueurs et bien sûr des supporters.

CAN-2013. Belhanda en sait plus sur sa blessure. Blessé il y a deux jours à l’entrainement, Younes Belhanda était confronté à deux scénarios, soit prendre une semaine de repos avant de retrouver les siens soit déclarer forfait pour le début de la CAN et attendre 15 à 20 jours avant de refouler les terrains. Aux dernières nouvelles venant d’Afrique du Sud, le médian marocain va bien. Après avoir passé des examens approfondis, il s’est avéré que ce dernier ne souffrait pas d’une blessure grave. Il sera de retour mardi.

Chaîne TV. Raja TV prochainement sur satellite. Après le succès de sa Web Tv, le Raja de Casablanca lancera prochainement sa chaîne satellitaire. C’est ce qu’a indiqué le président du RCA, Mohamed Boudrika. « Concernant le projet Raja TV, on est en train d’en préparer le cahier de charge après avoir eu une réponse positive de l’administration du satellite. Le dossier devrait être complété dans quelques jours, et nous espérons acquérir toutes les autorisations nécessaires afin que ce projet puisse voir le jour » a confié Mohamed Boudrika, président du Raja de Casablanca. La chaîne qui diffusera l’actualité du Raja de Casablanca, sera transmise en claire depuis le satellite Nilesat.

Stade. Le Grand Stade d’Agadir bientôt livré. Huit ans que la ville d’Agadir attend l’ouverture de son Grand stade. Selon des sources de la Société nationale de réalisation et de gestion des stades, il reste encore trois lots pour finaliser le stade. Ce mégaprojet accueillera un match-test entre les journalistes et les ouvriers fin janvier. L’état d’avancement du chantier est actuellement à 92%. Aujourd’hui, le chantier aborde les travaux de finition. En effet, le nouveau stade, qui s’étend sur une superficie de 60 hectares et dont le coût total est estimé à 1 milliard DH, permettra la création d’une nouvelle offre commerciale à Agadir, grâce aux retombées de l’affichage et de l’événementiel. Doté d’une capacité d’accueil de 45.000 places numérotées, dont 10.000 en tribunes couvertes, cette nouvelle infrastructure sportive répond aux normes internationales et aux cahiers des charges de la FIFA et de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme. Le stade sera d’ailleurs parmi les infrastructures prétendues pour abriter la Coupe du monde des clubs, éditions 2013 et 2014, après la confirmation officielle du comité exécutif de la FIFA.

International

Inde. Nouvelle affaire de viol collectif dans un bus. La police a annoncé ce dimanche l’arrestation de six hommes dans le nord de l’Inde, suspectés d’avoir participé au viol collectif d’une femme montée dans un bus, moins d’un mois après un fait divers semblable qui a secoué le pays et mis en lumière les violences infligées aux Indiennes. « Six hommes ont été arrêtés car ils sont suspectés d’avoir violé une femme de 29 ans après l’avoir amenée de force dans un endroit inconnu dans la nuit du 11 janvier », a indiqué la police, précisant qu’un 7eme suspect était recherché. La victime était montée à bord d’un autobus vendredi pour se rendre dans sa belle-famille, dans l’Etat du Pendjab. Elle a alors été enlevée et conduite par motocyclette dans une maison près de la ville d’Amritsar, a indiqué un officier de police. « Après avoir été enlevée, la dame a été violée brutalement par les sept suspects, tout au long de la nuit ». Ils l’ont ensuite déposée le long de la route, près du village de sa belle-famille, où elle a raconté l’agression à ses belles-sœurs.

Web. Suicide d’Aaron Swartz, activiste à l’origine du format RSS et de Creative Commons. C’est une des jeunes figures du Web, un militant du libre-échange sur les réseaux depuis son plus jeune âge, qui a disparu, vendredi 11 janvier. Aaron Swartz avait collaboré à la création du format RSS 1.0 alors qu’il n’avait que 14 ans. Il avait participé à la création d’organisations comme Creative Commons ou Demand Progress, ou encore du site Reddit. Aaron Swartz a mis fin à ses jours à l’âge de 26 ans. Avec Demand Progress, Swartz avait notamment milité contre les lois anti-piratages SOPA et PIPA. Il était poursuivi en justice depuis 2011 pour avoir mis à disposition plus de 4 millions d’articles du site JSTOR. Mis en examen en 2012, il risquait jusqu’à 10 ans de prison. Pour faire face à cette longue et coûteuse procédure judiciaire, des amis d’Aaron Swartz avaient mis en ligne un site pour récolter des fonds.

Egypte. L’ancien président Hosni Moubarak sera rejugé. Hosni Moubarak a obtenu dimanche le droit d’être rejugé, une décision susceptible de raviver les tensions en Egypte à l’approche du deuxième anniversaire du début de la révolution contre l’ancien « raïs ». La Cour de cassation égyptienne a jugé recevable l’appel de l’ancien président et de son ministre de l’Intérieur Habib al Adli, condamnés en juin à la prison à vie pour la répression du soulèvement de 2011. « La Cour a décidé d’accepter le recours des prévenus et ordonne la tenue d’un nouveau procès », a déclaré dimanche le juge Ahmed Ali Abdel Rahman, sous les acclamations des partisans de l’ex-raïs. Il n’a pas précisé les fondements légaux de cette décision ni le calendrier de la procédure à venir. Le nouveau procès aura lieu sur la base des éléments utilisés lors du premier et sa date ne sera certainement pas fixée avant quatre mois, a pour sa part affirmé Mohamed Abdel Razek, l’un des avocats de l’ancien chef de l’Etat.

France. Près de 30.000 foyers privés d’électricité en France. Près de 30.000 foyers étaient privés d’électricité ce samedi après-midi dans les Hauts-de-Seine après un incendie survenu dans la matinée dans un poste de transformation d’électricité à Levallois-Perret, a-t-on appris auprès d’ERDF. A la suite de cet incendie d’origine indéterminée, « l’alimentation électrique a été totalement interrompue pour permettre l’intervention des pompiers et à 11h, l’incendie a été maîtrisé », indique ERDF. Dans un message publié à 16h30 sur son compte Twitter, l’entreprise fait état de 10.000 foyers privés d’électricité à Neuilly et 18.000 à Levallois. Au total, 52.000 foyers ont été réalimentés depuis la coupure de courant, ajoute ERDF qui a entamé l’installation de 18 groupes électrogènes dans les deux communes.

Pakistan. Un cheikh hostile aux talibans lance sa « révolution ». Un influent leader musulman hostile aux talibans a lancé ce dimanche sa « révolution pacifique » au Pakistan en marchant sur Islamabad, bousculant la classe politique à l’approche d’élections clés pour la consolidation de la démocratie dans un pays abonné aux coups d’Etat. Après des années passées à Toronto, la plus grande ville du Canada, dont il a aussi la nationalité, Tahir ul-Qadri est rentré fin décembre au Pakistan et a appelé à une mobilisation digne de la « Place Tahrir », symbole du « printemps égyptien » de 2011, à partir de lundi dans la capitale. Dénonçant la confiscation du pouvoir par les élites de grands propriétaires et industriels, Qadri réclame des réformes rapides qui puissent permettre aux élections nationales prévues au printemps d’être « transparentes » et de donner plus de pouvoir aux classes inférieures.

Nouvelles technologies

Web. Wikimedia va lancer Wikivoyage, un guide de voyage collaboratif. La fondation compte lancer très prochainement un nouveau guide ouvert et collaboratif, à l’instar de son encyclopédie (Wikipedia) ou de sa médiathèque (Wikimedia). Baptisé Wikivoyage, il s’agira d’un guide de voyage mondial, basé sur les contributions des internautes voyageurs (appelés Wikivoyageurs). Le fondateur de Wikipedia, Jimmy Wales, a pré-annoncé le lancement de ce site à l’occasion d’une émission de télévision américaine. Interrogé sur ses priorités pour 2013, il a dit : « Nous avons un site de voyage qui va ouvrir bientôt et nous verrons comment ça va marcher ». Selon le site spécialisé Skift, Wikivoyage.org et ses déclinaisons nationales devraient officiellement démarrer dès la semaine prochaine, à partir du 15 janvier. En réalité, Wikivoyage existe déjà depuis 2003, sous la forme de projet expérimental.

Smartphones. Il n’y aura pas d’iPhone « low cost ». Au cours d’un voyage en Chine, où il accompagnait Tim Cook, Phil Schiller, vice président senior du marketing d’Apple, a lui aussi donné des interviews. Il a ainsi répondu au Shanghai Evening News au sujet des rumeurs d’un iPhone moins cher, destiné à conquérir les marchés émergents, dont la Chine. Selon lui, Apple ne s’essaiera pas à faire un iPhone moins cher et de moindre qualité pour conquérir de nouvelles parts de marché. « Ce n’est pas une direction vers laquelle nous souhaitons diriger nos produits », déclarait-il.

Logiciel. Avast, une version gratuite pour les PME le 15 janvier. Dès le 15 janvier, Avast devrait officialiser le lancement d’une version gratuite de son logiciel de sécurité destinée aux petites entreprises. Actuellement, l’abonnement « business » du logiciel coûte jusqu’à 79,99 euros selon la période d’engagement. La version qui sera proposée gratuitement devrait permettre de protéger des parcs allant jusqu’à 200 machines.

Ordinateur. Raspberry Pi, l’ordi à 25 euros s’est écoulé à près d’un million d’exemplaires. Concept tout autant que machine surprenante pour geek amateur de « bidouille » à faible coût, le Raspberry Pi connaît un succès foudroyant depuis son lancement en février dernier. Element14, une des deux structures qui fabriquent et distribuent l’ordinateur ultra compact (de la taille d’une carte de crédit à peu de choses près), vient d’annoncer avoir passé le cap des 500 000 Raspberry fabriqués et expédiés.

 

 

________________________actu-maroc.com

Commentaires