Flash-news : Trente en un « 15 janvier 2013

Flash-news : Trente en un « 15 janvier 2013

360
0
PARTAGER

Célébration. Aïd El Mawlid célébré le 24 janvier en France et au Maroc. En France, comme au Maroc, Aïd El Mawlid, commémorant la naissance du prophète Mohammed, sera célébré cette année le 24 janvier. En France, l’annonce a été faite dimanche par le Conseil français du culte musulman (CFCM). « Le CFCM annonce que cette fête qui intervient le 12ème jour du mois Rabi’ Al Awal de l’année Hégirienne 1434, sera célébrée cette année le 24 janvier 2013 », indique son président Mohammed Moussaoui dans un communiqué. Et de poursuivre : « Le CFCM appelle les musulmans de France à élever, en ces moments, des prières afin que tous les peuples du monde retrouvent les voies de la paix, de la justice et de la solidarité et que notre Seigneur bénisse et protège la République française et le peuple français ». (Yabiladi)

Manifestation. Les marches du Mouvement du 13 janvier, un poisson d’avril avant l’heure. Il était dix heures à Casablanca. Une pluie faible arrosait la Place Lhmam. Photographes, touristes et badauds ont déserté ce lieu de la capitale économique. Et pour cause, une nouvelle entité dite « révolutionnaire » a appelé, depuis plusieurs jours, à y manifester. Les meneurs de cette initiative ne sont pas connus ou plutôt ont refusé  de révéler leur identité. Ils ont, uniquement, lancé des pages sur Facebook et une vidéo sur internet. Résultat : la « révolution » n’a eu lieu que sur le web et les réseaux sociaux. Pendant plus de deux heures, médias et un fort déploiement des forces de l’ordre attendaient que des membres du Mouvement des jeunes du 13 janvier pointent leur nez à la place Lahmam, en vain. Casablanca n’a pas constitué l’exception. A Rabat, Fès, Marrakech, et dans d’autres villes, c’est le même constat. Sur leur page Facebook, les partisans de ce mouvement n’ont fourni la moindre explication sur ce lapin posé à la police et aux médias. En revanche, ils estiment le coût de la présence des forces de l’ordre à 30 millions de dh. (Yabiladi)

Industrie. Amara ambitionne de faire du Maroc une base industrielle compétitive. Le ministre du Commerce et des nouvelles technologies, Abdelkader Amara, ambitionne de faire du Maroc une base industrielle compétitive à l’aide de stratégies stables sur le long terme, susceptibles de renforcer davantage la confiance des investisseurs et l’attractivité de l’économie nationale. « Nos actions obéissent à une logique, celle de faire du Maroc une base industrielle compétitive » et ce en faisant appel à une stratégie à trois temps qui vise à « ancrer, élargir et positionner le Maroc dans les radars des investisseurs », a expliqué M. Amara lors du Forum Le Matin/90 minutes pour convaincre. Dans ce cadre, le responsable gouvernemental a mis en avant l’intégration de différents programmes et l’ouverture du chantier portant sur la compensation industrielle ainsi que celui sur la disponibilité et les prix du foncier industriel.

Télévision. Une télévision dominicaine salue les atouts touristiques et la stabilité du Maroc. Les potentialités touristiques « impressionnantes » du Maroc et la stabilité dont il jouit sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, ont été mis en exergue par la chaîne de télévision dominicaine « Teleantillas Canal 2″. Dans son émission « De calle » qui a présenté un dossier spécial Maroc intitulé « Le Maroc, un pays à découvrir », la journaliste a passé en revue les atouts historiques, culturels et civilisationnels du Royaume qui, tout en entrant de plain-pied dans l’ère de la modernité, a su préserver son cachet authentique et son riche patrimoine ancré dans l’histoire. En présentant une palette de produits décoratifs d’artisanat et d’habits traditionnels et folkloriques, la chaîne a donné toute la mesure du génie et de la créativité de l’artisan marocain, de même qu’elle a mis en avant la variété des plats caractéristiques de la cuisine marocaine qui compte parmi les plus riches et les plus raffinées du monde.

Economie

Automobile. Smeia met le turbo en 2012. Il faut dire que la société a connu une année particulièrement remarquable. Effectivement, l’importateur exclusif de la marque Land Rover, BMW et MINI a battu ses records de ventes cette année avec 3.013 voitures vendues. La société a commercialisé quelque 1.566 BMW, 1.245 Land Rover et 202 Mini. Une évolution de ce genre doit absolument s’accompagner d’un plan de développement et c’est exactement ce que fait la société. Smeia a investi quelque 350 millions de DH dans le développement de son réseau de vente. Cela comprend des ouvertures dans les principales grandes villes du royaume, mais surtout l’ouverture de son nouveau «flagship» BMW-MINI à Casablanca. «Le magasin sera connu pour être la plus grande vitrine d’exposition en Afrique», selon la société. Enfin, il est question d’autres investissements à venir avec l’ouverture de succursales dans les villes de Fès et Oujda. (Les Echos)

Salon. Le Maroc en promotion touristique au Pays-Bas. En effet, le Maroc a pris part au Salon du tourisme et des voyages « Vakantiebeurs », organisé du 9 au 13 janvier à Utrecht, avec un stand mettant en valeur la diversité et la richesse culturelles et naturelles de la destination Maroc. La participation à cette manifestation touristique s’est caractérisée cette année par une focalisation sur Agadir et Marrakech, prisées par les touristes néerlandais. Dans ce sens, responsable à l’ONMT du Benelux, Jamal Ayad a indiqué que la participation annuelle du Maroc au salon d’Utrecht vise à maintenir la quote-part nationale sur le marché hollandais et encourager les Tours opérateurs néerlandais à attirer davantage de touristes au Maroc. Pour ce faire, l’office améliore sa stratégie destinée aux Pays-Bas à travers la prise d’une série de mesures qui concernent notamment le renforcement de la communication institutionnelle, la promotion d’actions de co-marketing, le développement des outils numériques qui leur sont destinés ainsi que l’organisation de voyages au Maroc au profit des professionnels hollandais pour découvrir la diversité du produit touristique national.

Licenciement. Vodafone pourrait supprimer près de 1.000 postes en Espagne. La filiale espagnole de Vodafone prévoit de supprimer jusqu’à un quart de sa masse salariale, en raison de la guerre des prix entre les opérateurs et des difficultés économiques du pays. Le groupe britannique a déprécié la valeur de ses activités espagnoles et italiennes de 5,9 milliards de livres au mois de novembre. Les revenus tirés de la division services en Espagne étaient en chute de 11% en base annuelle sur la période allant d’avril à septembre, en raison de la faiblesse de l’économie et du taux de chômage en Espagne. Vodafone n’a pas donné de précisions sur le nombre de suppressions d’emplois. Les négociations avec les syndicats débuteront aujourd’hui. Selon une source syndicale, Vodafone pourrait supprimer un quart des 4.300 postes, mais le groupe n’a pas encore communiqué de chiffres officiels.

Hydrocarbures. Bon cru 2012 pour L’ONHYM. Le chiffre d’affaires de commercialisation des hydrocarbures a augmenté de 16,81% à la fin novembre 2012 par rapport à la même période de l’année 2011, a indiqué la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra, lors de la 9ème session du Conseil d’administration dudit Office. Le chiffre d’affaires est passé de 123,75 millions de dirhams à 144,55 millions de dirhams. Cette hausse est due notamment au maintien de la consommation de l’Office chérifien des phosphates et à la hausse du prix du fuel et du baril de pétrole, sur lesquels les prix du gaz naturel et du condensat sont indexés. Lors de la réunion du conseil d’administration, qui a été présidé par Fouad Douiri, ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Benkhadra a présenté le projet de budget 2013 ainsi que l’activité de l’ONHYM au cours de l’année 2012. Durant cette période l’ONHYM et ses partenaires ont intensifié leurs efforts de mise en valeur des potentialités du Maroc en hydrocarbures conventionnels et non conventionnels.

Redressement judiciaire. Virgin Megastore placé en redressement judiciaire. Le groupe Virgin Megastore, qui a déposé le bilan la semaine dernière, a été placé lundi en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris, a-t-on appris auprès de la direction et des syndicats. Le tribunal, devant lequel s’étaient rassemblés des salariés de la chaîne de distribution de produits culturels et multimédias, a décidé de placer le groupe sous observation pendant quatre mois avec la nomination d’un administrateur judiciaire. Il a fixé la prochaine audience au 21 mars. « Les salariés peuvent espérer que nous trouvions les meilleures solutions pour qu’ils gardent leurs emplois et qu’ils puissent rester dans une entreprise telle que Virgin », a déclaré la présidente de Virgin, Christine Mondollot. « En tout cas, seuls, nous n’étions pas capables de trouver une solution puisque nous n’avions plus les moyens de le faire, mais grâce au tribunal, nous avons travaillé sur une solution. Effectivement nous avons besoin de l’aide d’un administrateur judiciaire pour pouvoir trouver des solutions pour Virgin », a-t-elle ajouté.

Social

Récompense. Microsoft Maroc obtient le prix de la citoyenneté d’entreprises. Microsoft Maroc a été primée. En effet, la filiale de la firme américaine au Maroc a reçu le prix de la Citoyenneté d’entreprise de la Chambre américaine de commerce au Maroc. Il s’agit d’une reconnaissance pour l’implication de la société dans le développement humain du pays. Le prix vient couronner les initiatives lancées par Microsoft Maroc telles que l’intégration de la langue amazighe, ainsi que les efforts déployés par Microsoft Maroc envers l’éducation, afin de participer à améliorer l’employabilité des jeunes Marocains. En effet, à travers l’intégration de l’amazigh au dernier système d’exploitation Windows 8, Microsoft a répondu aux besoins des administrations et institutions publiques, en mettant à leur disposition les outils qui permettront de consacrer la vulgarisation de la langue amazighe dans le monde numérique. (Les Echos)

Dons. 600 000 DH de dons distribués ce weekend pour les villageois d’Anfgou. La première expédition du mouvement citoyen lancé par internet « Anfgou et régions, nous ne pouvons rester indifférents » est arrivée dans deux villages de la région d’Anfgou et Anfgou-même, vendredi 11 janvier. Les vivres, les couvertures, les matelas et les vêtements qui remplissaient six camions de 6 à 12 tonnes chacun ont été distribués, le lendemain, à Anfgou. « En près de 35 jours nous sommes parvenus à remplir réunir près de 600 000Dh de dons, dont la moitié en seulement 72 heures (45 000DH ont été employés à la logistique). Grâce aux réseaux sociaux nous sommes parvenus à créer un cercle vertueux extraordinaire », souligne Elmahdi Benabdeljalil, porte-parole du mouvement informel né sur Facebook à l’initiative d’Allae Hammioui. Une soixantaine de personnes, dans 12 véhicules sont arrivés dans ce village du Haut Atlas, où un enfant est mort de froid, le mois dernier. Sa disparition avait ému le Maroc et suscité la vague de soutien qu’à reçu le mouvement « Anfgou et régions, nous ne pouvons rester indifférents » indique Elmahdi Benabdeljalil. (Yabiladi)

Décès. Obsèques à Marrakech de feu Ait Said, l’un des éminents acteurs de la lutte pour l’indépendance. Les obsèques de feu Ait Said, dit Ben Hammou, l’une des figures de la résistance et l’un des fondateurs de l’armée de libération dans les provinces du sud du Royaume, décédé dimanche à Casablanca, se sont déroulées ce lundi à Marrakech. Après les prières d’Adohr et du mort accomplies à la mosquée de Turquie , le défunt a été inhumé au cimetière Imam Souhaïli, en présence notamment du ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, du ministre des Habous et des Affaires Islamiques, Ahmed Taoufiq, du haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri, du wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, Mohamed Faouzi, des membres de la famille du défunt ainsi que d’autres personnalités. A cette occasion, des prières ont été dites pour le repos de l’âme du regretté défunt, considéré comme l’un des éminents acteurs de la lutte pour l’émancipation et l’indépendance du Royaume.

Partenariat. Vers la mise en place d’une université des savoirs et des apprentissages à Marrakech. Une convention de partenariat portant sur la création de l’Université des savoirs et des apprentissages du Centre de développement de la région de Tensift a été signée dans la cité ocre, entre ledit Centre et la Confédération allemande pour l’éducation des adultes. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’intérêt que porte le CDRT, en tant qu’ONG d’utilité publique, à travers ses différentes activités, au renforcement des capacités et à la sensibilisation aux valeurs de modernité et de citoyenneté. En vertu de cet accord de partenariat, le CDRT s’engage à choisir le président du projet et à lui accorder tout l’appui nécessaire pour l’accomplissement de ses missions et la définition d’un plan annuel des activités et des formations proposées, selon les demandes formulées par le public ciblé. Le président du projet aura également à veiller sur la bonne exécution des programmes de formation et à assurer la gestion administrative et financière du projet.

Art & Culture

Musique. Tamer Hosni sera aussi en clôture du Festival Mawazine 2013. Le chanteur égyptien Tamer Hosni se produira lors de la soirée clôturant la 12ème édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde, prévue du 24 mai au 1er juin prochains à Rabat, a annoncé l’Association « Maroc Cultures » organisatrice de l’événement. Après le grand succès remporté par son concert populaire en 2010 qui a rassemblé des milliers de Marocains, Tamer Hosni, chanteur, acteur et compositeur, revient, pour la deuxième fois, sur la scène « Nahda » le premier juin pour gratifier ses fans de ses derniers tubes, indique les organisateurs. Tamer Hosni fera ainsi partie des stars de la prochaine édition du festival qui prévoit d’accueillir la chanteuse américaine de R&B, Beyonce, l’icone pop britannique, Jesse J, et la star montante marocaine Hoda Saad. En 2012, le concert de clôture du Festival Mawazine avait été donné par les stars américaine, Mariah Carey et libanaise, Waël Kafoury.

Anniversaire. Une délégation marocaine aux festivités marquant le deuxième anniversaire de la Révolution tunisienne. Une délégation conduite par le président de la Chambre des Représentants, Karim Ghellab et comprenant notamment le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani, représente le Maroc aux festivités marquant le deuxième anniversaire de la révolution Tunisienne à Tunis. Arrivée dans la nuit de dimanche dans la capitale tunisienne, la délégation marocaine s’est joint aux autres délégations de pays arabes et étrangers venues assister aux festivités organisées à cette occasion en présence du président tunisien, Moncef Marzouki, du chef du gouvernement, Hammadi Jebali et du président de l’assemblée constituante, Mustapha Ben Jaafar. La célébration a été marquée par le salut des couleurs nationales place de la municipalité dans le quartier de la Kasbah au cÂœur de Tunis et la signature au siège du Parlement d’un « contrat social » entre gouvernement, syndicats et patronat.

Cérémonie. Golden Globes, Robert Pattinson côtoie les meilleurs. Robert Pattinson n’est présent aux Golden Globes 2013 ni pour honorer la saga Twilight ni pour une éventuelle nomination du Cosmopolis de Cronenberg, et pourtant lorsqu’il foule le tapis rouge de la cérémonie, les flashs s’excitent. L’acteur britannique de 26 ans a de quoi être honoré. Le voici, au crépuscule d’une nouvelle carrière aux côtés des plus grands. Et si la concurrence est aussi rude que magnifique chez les femmes, la gent masculine n’est pas en reste. Aux côtés des futurs récompensés Hugh Jackman, Christoph Waltz, Daniel Day-Lewis et bien sûr l’incontournable grand gagnant de la soirée, Ben Affleck, les autres grandes vedettes hollywoodiennes ont affiché un immense sourire et participé à la fête. Décrié après ses nombreuses frasques, Mel Gibson a savouré l’award d’honneur remis à Jodie Foster alors que Leonardo DiCaprio, une nouvelle fois reparti bredouille, applaudissait son acolyte Christoph Waltz, de nouveau détenteur d’un Globe du meilleur acteur dans un second rôle pour un film de Tarantino.

Prix. Ouverture de la 8ème édition du Prix international Mohammed VI de mémorisation et de psalmodie du saint Coran. La huitième édition du prix international Mohammed VI de la mémorisation, de la déclamation, de la psalmodie et de l’exégèse du saint Coran, pour l’année 1434 de l’Hégire, s’est ouverte, ce lundi à Casablanca. A cette occasion, le secrétaire général du Conseil supérieur des Oulémas, M. Mohamed Yessef a souligné, dans une allocution lue au nom du ministre des Habous et des Affaires Islamiques, que ce prix est l’une des grandes manifestations que connait le Royaume et qui est organisé dans le climat de ferveur à l’occasion de la célébration de l’Aid Al Mawlid Annabaoui. Et d’ajouter que cette manifestation  »évoque le message du prophète Sidna Mohamed, que la prière et le salut de Dieu soient sur lui, fondé sur la lecture, l’apprentissage et la mobilisation générale pour éradiquer l’analphabétisme », notant que l’injonction de lire « Lis » est le premier mot de la révélation du Coran.

Sport

CAN-2013. Rachid Taoussi : « Faire mieux que les années précédentes. Le sélectionneur national, Rachid Taoussi, se dit à la fois «optimiste» et «réaliste» au moment d’entamer la CAN-2013, fixant comme objectif à ses joueurs de faire «mieux que les années précédentes», en référence aux éliminations dès le 1er tour lors des dernières éditions. Taoussi dit en outre ne pas craindre la jeunesse de son effectif et souligne travailler «pour le présent mais aussi pour le futur», alors que le Maroc sera l’hôte de la prochaine édition, en 2015. Avec l’Afrique du Sud mais aussi l’Angola et le Cap-Vert, le Maroc a hérité d’un groupe à sa portée. «Je suis optimiste. Mais il faut en même temps garder les pieds sur terre, c’est très important. Il faut être réaliste. C’est vrai qu’il y a pas mal de problèmes maintenant en Afrique du Sud, mais les problèmes extrasportifs, ça ne nous intéresse pas. Il faut rester focalisé. L’Angola est un adversaire difficile et si on entame par un résultat positif, ça va se répercuter rapidement sur les 2ème et 3ème matchs».

CAN-2013. Rien de grave pour Belhanda. Alors qu’on craignait une déchirure, Younès Belhanda, blessé jeudi dernier à l’entraînement, a été rassuré par l’échographie qu’il a passé. L’examen n’a révélé qu’une « petite élongation » nécessitant de cinq à sept jours de repos, a indiqué le médecin des Lions de l’Atlas, Abderrazak Hifti, dans une vidéo postée sur le site de la Fédération marocaine (FRMF). Lors de son point de presse de lundi, le sélectionneur Rachid Taoussi a lui fait part de son soulagement face à cette blessure « moins grave que prévu ». Une décision sera prise dans la semaine au sujet de la participation du Montpelliérain à la première rencontre du Maroc, samedi contre l’Angola dans le groupe A. Mardi, les Lions disputent leur ultime match de préparation contre les Bidvest Wits, formation l’élite sud-africaine.

Rallye. Harite Gabari, le seul Marocain au rallye Dakar, oublié des chaînes de TV. Le 19 janvier prochain prendra fin la compétition du Rallye Dakar en Amérique du Sud, compétition à laquelle participe le Marocain Harite Gabari sur sa moto Yamaha. Portant un casque et une veste aux couleurs du Maroc, le Gadiri est un dur à cuir. Alors qu’une vingtaine de motards ont déjà jeté l’éponge, lui tient bon et est toujours présent dans la course, malgré les difficultés auxquelles il doit faire face : aucune assistance pour réparer en chemin sa moto à travers trois pays le Pérou, l’Argentine et le Chili. Il y a aussi la chaleur, le vent, les intempéries sans oublier les chutes du motard sur des pistes désertiques et caillouteuses. Depuis le 5 janvier, il a enchainé 8 étapes d’affilée. Lors de la dernière étape 8 Salta Tucuman, le Marocain est arrivé 63ème et pointe 70ème dans le classement général sur un total de 180 motards. Il aurait pu faire mieux s’il ne faisait pas preuve de fair-play en s’arrêtant sur la route pour aider d’autres motards à réparer leur moto.

International

Syrie. 26 enfants tués, régime et rebelles se rejettent la faute. Lundi a été une journée particulièrement sanglante pour les enfants en Syrie. 26 d’entre eux ont péri dans les violences selon une ONG, régime et rebelles s’accusant mutuellement d’être responsables de leur décès. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) qui s’appuie sur un large réseau de militants et de médecins, douze enfants ont été tués dans la province de Damas, dont huit, âgés de six mois à 14 ans, dans des raids de l’aviation du régime sur Mouadamiya al-Cham, au sud-ouest de la capitale. Des vidéos mises en ligne par des militants montrent des corps ensanglantés ensevelis dans des décombres d’immeubles éventrés. Mais les médias officiels ont accusé les rebelles d’avoir tiré des roquettes sur les habitations à Mouadamiya al-Cham, entraînant la mort de plusieurs femmes et enfants. Huit enfants ont aussi péri à Alep, deux dans la région de Homs, trois autres à Hama et un à Idleb, selon l’OSDH. Cette ONG a recensé plus de 3.500 enfants tués depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad en mars 2011.

Italie. Silvio Berlusconi n’obtient pas le report de son procès après les élections. Le procès contre Silvio Berlusconi pour prostitution de mineure et abus de pouvoir a repris, ce lundi à Milan, après que les juges ont rejeté la demande de suspension déposée par ses avocats.Le tribunal n’a pas tenu compte des arguments de l’ancien président du conseil et candidat aux législatives des 24 et 25 février à la tête d’une coalition de centre-droit avec son allié la Ligue du Nord qui avait fait valoir qu’un procès risquait de perturber sa campagne électorale. Avant les délibérations, la procureure Ilda Boccassini, réputée pour sa pugnacité et bête noire de M. Berlusconi dans le monde judiciaire, avait demandé que sa requête soit rejetée, arguant du fait que Silvio Berlusconi n’était pas secrétaire général de son parti, le PDL, et qu’il avait lui-même déclaré qu’il ne se présentait pas au poste de président du conseil.

Mali-France. Les jihadistes abandonnent leurs bastions du nord et prennent une localité de l’Ouest. Les jihadistes ont évacué ce lundi les grandes villes du nord du Mali qu’ils occupaient, après des bombardements des forces françaises, mais ont pris la localité de Diabali, à 400 km au nord de Bamako, et menacé de « frapper le coeur de la France ». Pour renforcer les troupes françaises, une trentaine de véhicules de transports de troupes blindés de la force française « Licorne » ont quitté lundi la Côte d’Ivoire pour se rendre au Mali voisin. Lundi, les combattants islamistes sont repassés à l’offensive dans l’ouest du Mali en s’emparant de Diabali. Cette attaque était dirigée par Abou Zeid, un des chefs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique.  » Ils ont pris Diabali, une petite commune, après des combats importants et après une résistance de l’armée malienne qui était insuffisamment dotée à ce moment précis », a déclaré le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Somalie-France. Les islamistes alertés du raid français, huit victimes civiles. Les commandos français ont échoué à libérer un otage samedi en Somalie après s’être heurtés à la résistance acharnée de combattants islamistes alertés in extremis par la population locale, lors d’un raid au cours duquel huit civils ont été tués, ont rapporté dimanche des témoins. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a reconnu samedi que la résistance avait été « plus forte que prévu » pour les commandos, débarqués dans le sud somalien pour libérer un des leurs, un agent de la DGSE (services secrets et de renseignement) détenu depuis plus de trois ans par des insurgés islamistes. Le sort de cet otage, présenté comme Denis Allex — sans doute un pseudonyme — demeure incertain. Le ministre de la Défense a estimé samedi que « tout donnait à penser que Denis Allex avait été abattu par ses geôliers » lors du raid. Les islamistes shebab affirment que leur otage est toujours vivant et détenu loin du lieu de l’attaque française, mais ils n’en avaient toujours pas apporté la preuve dimanche. Le président François Hollande a salué samedi soir « le sacrifice de deux soldats », alors que M. Le Drian avait auparavant fait état d’un soldat tué et d’un autre « porté disparu ».

Nouvelles technologies

Smartphones. Apple revoit ses ambitions à la baisse pour l’iPhone 5. Selon une source du Wall Street Journal, Apple aurait réduit ses commandes de composants pour l’iPhone 5 auprès de ses fournisseurs à cause d’une demande plus faible qu’attendue. La firme de Cupertino aurait réduit de moitié ses achats d’écran, et revu à la baisse ses acquisitions d’autres éléments. Pour le Wall Street Journal, ces réajustements signifient que les ventes d’iPhone ne sont pas aussi bonnes qu’Apple l’espérait. Ce qui peut s’expliquer par le fait que la concurrence, de Samsung notamment, a été plus fort que prévue. Pour Apple, cette situation n’est pas bon signe, l’iPhone est, avec l’iPad, l’une des principales sources de revenus du géant américain. Elle relance en tout cas l’intérêt autour de l’arrivée d’un iPhone « low cost », rumeur démentie par Phil Schiller. Ce nouveau modèle serait destiné à faire regagner des parts de marché à Apple sur le secteur des Smartphones où il perd du terrain régulièrement ces dernières années.

Smartphones. Samsung a vendu plus de 100 millions de Smartphones Galaxy. Le géant sud-coréen de l’électronique Samsung Electronics a annoncé lundi avoir vendu plus de 100 millions de Smartphones Galaxy depuis 2010, creusant son avance sur l’iPhone de son concurrent américain Apple. Le premier de la série Galaxy S phone, lancé en juin 2010, s’est écoulé à 25 millions d’unités, le Galaxy S II, lancé en avril 2011, à plus de 40 millions et le S III à 40 millions également depuis sa mise sur le marché l’an dernier. 2012 a été un tournant pour Samsung qui a assis sa domination sur le marché des téléphones portables, tous modèles confondus, avec une part de marché mondiale de 31,3% au troisième trimestre alors qu’elle n’était que de 3,3% fin 2009. Sur l’ensemble de l’année, le sud-coréen s’arroge une part de marché de 28%, contre 20% en 2011, Apple confortant sa deuxième place à 20% contre 19%.

Console. La PlayStation 4 pourrait être annoncée en juin. Le patron de Sony Home Entertainment, Hiroshi Sakamoto, indiquait récemment dans un entretien que sa société pourrait très prochainement dévoiler son nouveau modèle de PlayStation dans les mois à venir. Et d’ajouter que c’était toujours un gros secret mais que Sony se concentrait sur l’E3 2013. « Tout ce que je peux dire, c’est que nous nous concentrons sur l’E3, prévu pour juin. Mais l’annonce pourrait avoir lieu à ce moment-là, ou même plus tôt en mai ». Lorsque les journalistes lui demandent s’il s’agit d’un gros événement ou de l’annonce d’une extension (pour la PS3), Hiroshi Sakamoto ajoute « probablement plutôt le premier choix, nous espérons annoncer de grosses nouveautés, mais nous devons au moins attendre jusqu’en mai ». Des rumeurs récentes indiquaient que Sony pourrait, comme pour la PlayStation Vita, faire une préannonce de sa nouvelle console lors d’une conférence de presse le 25 février prochain.

Facebook. Les rumeurs annoncent un OS mobile présenté demain. La semaine dernière, Facebook invitait la presse à un mystérieux évènement se tenant le 15 janvier, c’est-à-dire aujourd’hui. L’invitation mentionnait quelque chose qui a été « construit » par Facebook, et il n’en faut pas plus pour que les spéculations les plus folles envahissent le web. Aujourd’hui, c’est TechCrunch qui dégaine, en évoquant la possibilité d’un Facebook OS. Si c’est le cas, nous pouvons imaginer une version Android personnalisée par Facebook, un peu comme l’a déjà fait Amazon avec sa Kindle Fire HD, ou même WebOS. Facebook dispose déjà d’un catalogue d’applications assez conséquent. De plus, Facebook a déjà supporté un téléphone à son nom, le fameux Chacha de HTC qui n’a pas rencontré le succès escompté. Une hypothèse crédible, du moins plus que l’apparition d’un réel Facebook Phone, que Zuckerberg a démenti l’existence. D’autres rumeurs parlent aussi d’une version iPad pour l’application Facebook Messenger. L’application pourrait ainsi bénéficier du même traitement que sa version mobile, et permettre au réseau social de toucher un plus grand public.

 

 

________________________actu-maroc.com

Commentaires