Flash-news : Trente en un « 16 janvier 2013

Flash-news : Trente en un « 16 janvier 2013

311
0
PARTAGER

Web. 6ème édition de Maroc Web Awards. Les Maroc Web Awards reviennent en force après le succès enregistré par les éditions précédentes. Ils constituent à l’heure actuelle l’événement majeur de la scène web marocaine. Un rendez-vous incontournable pour tous les acteurs des TIC marocains. Cette année encore, pour la 6ème édition des Maroc Web Awards, la compétition promet d’être acharnée. Pour succéder à LCassetta, According To Hind, Yassine Jarram , Driss Slaoui, LadyGoule ou encore Mehdi Bennaceri, ils sont nombreux et talentueux. La liste des finalistes a été dévoilée par le jury présidé par Tahar Alami. En effet et après la phase de nomination, le jury a fait son choix pour déterminer la liste des 5 finalistes sur chacune des différentes catégories. La présélection a duré 2 semaines du 25 décembre 2012 au 8 janvier 2013. Une durée lors de laquelle les critères tels que la qualité, l’originalité, la continuité, l’élaboration graphique et visuelle ont été mis en exergue. C’est au public maintenant de voter pour déterminer les gagnants des différentes catégories sur le site officiel de Maroc web awards judqu’au 30 janvier 2013. Pour couronner le tout, rendez vous sera pris pour la soirée de remise des prix des Maroc Web Awards qui aura lieu le 1er février prochain.

Licenciement. Après PSA, Renault envisage de réduire ses effectifs de plus de 15%. Confronté à un marché européen en berne, Renault entend supprimer 7.500 postes en France d’ici à 2016, soit plus de 15% de ses effectifs, mais sans fermeture de site ni plan de départs volontaires, contrairement à PSA, si toutefois un accord est trouvé avec les syndicats sur la compétitivité. Alors que PSA va fermer une usine et supprimer plus de 11.000 postes, Renault choisit une méthode moins violente: en trois ans, la marque au losange veut passer de 44.642 salariés à 37.142, en misant essentiellement sur des départs naturels non renouvelés (5.700). Pour les 1.800 postes restants, la direction propose d’élargir à tous les salariés un dispositif actuel de départs anticipés pour les fins de carrière. Ce dispositif, jusqu’alors soumis à un critère de pénibilité, permettait aux seuls ouvriers et ETAM (employés, techniciens, agents de maîtrise) âgés d’au moins 58 ans, d’être dispensés d’activité jusqu’à l’âge de liquidation de leur retraite, avec une suspension de contrat rémunérée à 75% du salaire.

Guerre au Mali. Le Maroc avec la France et Alger, révise sa position. La crise malienne était au cœur des entretiens téléphoniques entre le roi Mohammed VI et François Hollande. Un communiqué du cabinet royal, annonce en effet que les « deux chefs d’Etat se sont concertés sur la situation au Mali en particulier à la suite des derniers développements enregistrés dans ce pays ». Sur ce dossier, Rabat et Paris sont sur la même longueur d’onde, appuyant une intervention militaire afin de rétablir l’autorité de Bamako dans le Nord du pays, sous le contrôle des groupes intégristes d’Ansar Eddine et du Mujao, proches d’Al Qaida, et du Mouvement amzigh de libération de la province d’Azawad. Le royaume, durant sa présidence tournante, en décembre, du conseil de sécurité a joué un rôle déterminant dans l’adoption, à l’unanimité des Quinze, de la résolution 2085, autorisant le déploiement d’une force africaine au Mali « pour une période initiale d’une année, d’une force internationale sous conduite africaine afin de rétablir la souveraineté malienne sur l’ensemble du territoire ».

Entretien. El Otmani s’entretient à Tunis avec des responsables égyptiens et tunisiens. En marge de la participation de la délégation marocaine aux festivités marquant le 2ème anniversaire de la révolution tunisienne, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération, Saâd Dine El Otmani, s’est entretenu avec le chef de la délégation égyptienne et des responsables tunisiens, dont le ministre des Affaires étrangères, M. Rafik Abdessalem. M. El Otmani a indiqué s’être également entretenu avec le chef du Conseil de la Choura, Ahmed Fahmi, des relations maroco-égyptiennes, ainsi que des moyens de promouvoir la coopération bilatérale, particulièrement dans le domaine parlementaire. Par ailleurs, M. El Otmani a évoqué, dans un entretien avec son homologue tunisien, les relations entre le Maroc et la Tunisie et les moyens de promouvoir la coopération bilatérale dans les domaines du commerce et des investissements, dans le cadre de la mise en œuvre des accords liant les deux pays.

Economie

Energies. Le Maroc prévoit des investissements de 12,5 milliards DH pour le développement des énergies éolienne et solaire. Le ministre marocain de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, M. Fouad DouirI, a récemment affirmé que le gouvernement a prévu des investissements de 12,5 milliards DH pour le développement des énergies éolienne et solaire, faisant savoir que la réalisation de ces investissements se fait dans le cadre d’un partenariat public-privé. M. Douiri a également déclaré que la stratégie marocaine a pour objectif de réaliser une production de 6000 MW à l’horizon 2020, dont 2000 MW d’énergie hydroélectrique, 2000 MG d’énergie éolienne et 2000 MW d’énergie solaire. Dans ce cadre, le Maroc, qui dispose d’atouts importants en matière d’énergies renouvelables, fait du développement de celles-ci un pari pour concilier croissance économique et protection de l’environnement, se taillant, ainsi, une place dans la cour des grands. Le royaume chérifien affiche ainsi une volonté inébranlable pour atténuer sa dépendance énergétique et porter à 20% sa part d’énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2012.

Bourse. BMCE Capital prudente pour 2013. Suite à une année 2012 de contre-performance pour la bourse de Casablanca, BMCE Capital préconise la prudence pour l’exercice qui démarre, d’autant que cette recommandation est appuyée par des perspectives boursières globalement mitigées pour 2013. C’est ainsi que la société de bourse opère une recomposition de son portefeuille. Son choix tient encore une fois compte d’une stratégie Stock Picking, une stratégie qui consiste à se focaliser en grande partie sur les valeurs défensives, peu sensible aux effets de variation de la conjoncture économique. Les critères de sélection retenus sont la liquidité, la taille de la capitalisation boursière, les recommandations et enfin les niveaux de valorisation. A noter qu’en capitalisant sur sa stratégie Stock Picking la société de bourse limite en 2012 sa contre-performance à -12,51 %, au moment où le MASI enregistre des pertes de -15,13 %. Dans ce sillage, la sélection de valeurs de BMCE Capital pour l‘année 2013 affiche une forte présence des bancaires avec trois valeurs retenues. L’assurance vient en deuxième avec, Wafa Assurance et CNIA Saada avec une proportion de 10 % chacune, soit un total de 20 %. Le segment immobilier est, pour sa part, représenté par Addoha et Alliances pour des poids de 7,5 % chacune, établissant le poids sectoriel à 15 %.

Compagnie aérienne. Ryanair ouvrirait ses premières bases hors Europe au Maroc. Il y a à peine sept mois, Ryanair annonçait une importante réduction des ses vols vers et à partir le Maroc, accusant notamment l’Office National Des Aéroports d’avoir « renié ses engagements en imposant une société en situation de monopole pour la gestion des opérations au sol » et craignant « une forte augmentation des charges pour la compagnie aérienne ». Aujourd’hui, la compagnie irlandaise spécialiste du low-cost semble s’être réconciliée avec les autorités marocaines et envisagerait même de s’implanter au royaume. Selon le site d’actualité spécialisé Anna.aero, Ryanair serait, en effet, en train de préparer l’ouverture de deux nouvelles bases au Maroc. Il s’agira de sa 56ème et 57ème base. Ces dernières seraient alors les premières de la compagnie situées en dehors du continent européen, note la même source. Pour l’instant, la nouvelle n’a pas encore été confirmée par la direction de Ryanair, qui « s’est refusée à commenter toute rumeur ».

Investissement. La diaspora d’Europe favorise la création d’entreprises au Maroc. Quatre ans après son lancement, le projet FACE Maroc, destiné à favoriser les investissements de la diaspora marocaine dans les très petites et moyennes entreprises, touche à sa fin. Le bilan est plus que positif selon les partenaires du projet. Cofinancé par l’Union européenne, le projet FACE, d’un coût de 2,2 M€, a été déployé par la fondation néerlandaise IntEnt, l’Agence française de développement, le Centre international de migration en Allemagne et l’association IntEnt Maroc. Au final, 236 entreprises ont été créées au Maroc, générant 844 emplois directs. Près de 85 millions de dirhams ont été investis. Des entrepreneurs issus majoritairement d’Italie (28% des créations), de France (25%), des Pays Bas (16%) et d’Espagne (15%). Les secteurs tertiaire et le BTP ont drainé chacun 16% du total des entreprises créées, suivis par l’hôtellerie et la restauration (15%), l’import et la distribution (12%), la logistique et les transports (11%) pour les principaux domaines. Seules 10% des entreprises créées il y a quatre ans, ont fait faillite. Parmi les difficultés relevées : le manque d’informations, de réseaux ou de statistiques dans certains secteurs.

Activité. Progression de 14% de l’activité de Tanger-Med au deuxième semestre 2012. L’activité du port Tanger-Med a enregistré au deuxième semestre 2012 une croissance de +14% par rapport à la même période de l’année précédente, indique l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA). A l’occasion de la tenue récemment du Conseil de surveillance de l’agence, TMSA note que cette performance a permis au port de terminer l’année avec seulement une baisse de -13% au lieu des -35% constatés au premier semestre 2012. Le trafic passagers au niveau du port a dépassé la barre des 2 millions de voyageurs au 2e semestre 2012, marquant une progression de +20% par rapport à la même période de 2011, alors que l’activité des camions marchandises a enregistré une croissance de +7% avec un traitement moyen de près de 500 camions par jour. Par ailleurs, le terminal Car Carrier (voitures) a reçu 81.000 véhicules pour sa première année d’activité.

Social

Drogue. Saisie de 1470 kg de chira entre Ahfir et Saïdia. Les agents des douanes relevant de la brigade de Saïdia ont procédé à la saisie mardi matin de 1470 kg de chira à bord d’un véhicule sur la route nationale N 18 reliant Ahfir et Saïdia à proximité de la localité de Lamriss, indique un communiqué de la Circonscription douanière d’Oujda. Le conducteur du véhicule, qui a refusé d’obtempérer aux sommations des agents des douanes, a roulé sur les herses avant d’être poursuivi par les agents des douanes. L’individu a réussi à prendre la fuite, après l’éclatement des pneus de son véhicule, à la faveur de l’obscurité, selon la même source.

Meurtre. Un enseignant mortellement poignardé par son collègue dans une école primaire. Meurtre. Un enseignant mortellement poignardé par son collègue dans une école primaire. Un enseignant de 38 ans a été mortellement blessé à l’arme blanche par son collègue ce lundi, dans une école primaire à Guelmim (sud du Maroc). L’auteur du forfait (S.A.), la quarantaine, a asséné plusieurs coups à la victime, ont indiqué des témoins selon qui le drame serait dû à un différend entre entre les deux enseignants, sans donner plus de précision sur ses circonstances. Le mis en cause a été interpellé sur les lieux du crime par la police judiciaire.

Jumelage. Le projet de jumelage institutionnel entre l’OFPPT et l’UE renforce davantage la coopération maroco-européenne. Le jumelage institutionnel entre l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et l’Union Européenne devra contribuer à renforcer la coopération maroco-européenne en matière de formation, a affirmé, ce mardi à Casablanca, le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Abdelouahed Souhail. Ce projet vise l’amélioration de l’efficience et le renforcement des capacités de l’Office en matière de formation, a-t-il indiqué lors d’un colloque de lancement de ce jumelage organisé par l’OFPPT, soulignant les performances réalisées par l’institution dans la formation des jeunes et des compétences. Il a aussi mis en exergue le rôle de l’Office dans la mise en œuvre des stratégies de développement économique et social du Maroc et dans l’accroissement de la compétitivité de l’économie nationale tout en insistant sur l’importance de la coopération entre l’Office et ses partenaires en vue d’améliorer son efficacité.

Santé. Midelt, plus de 450 bénéficiaires d’une caravane médicale à Tamalout. Plus de 450 personnes ont bénéficié d’une caravane médicale organisée récemment à Tamalout, dans la province de Midelt, à l’initiative de la délégation provinciale de la santé. Les populations de cette localité reculée du Moyen Atlas oriental, située à environ une dizaine de kilomètre d’Anefgou, ont bénéficié de consultations dans différentes spécialités (pédiatrie, gynécologie, médecine générale) et des analyses de glycémie, outre la distribution des médicaments nécessaires, indique la délégation provinciale de la santé. Cette caravane s’inscrit dans le cadre d’un programme mis en place par la délégation provinciale de la santé de Midelt pour l’anticipation et la prévention des effets du froid durant la période hivernale actuelle sur la santé des habitants des zones souffrant de la rigueur du climat au niveau de la province. Ce programme prévoit l’organisation de plusieurs campagnes médicales durant cette période.

Art & Culture

Festival Mawazine. Tamer Hosny et Hoda Saad égayeront la 12ème édition. Après avoir enflammé la scène Nahda à Rabat en 2010, la star égyptienne, Tamer Hosny, y sera de retour, samedi 1er juin, pour clôturer en grande pompe la 12ème édition du festival Mawazine Rythmes du Monde qui se tiendra du 24 mai au 1er juin. Cette fois-ci, le chanteur préféré des Marocaines émerveillera ses fans par ses dernières productions et un show sons et lumières époustouflant. Quant à l’année 2012, Tamer Hosny l’a marquée par la célébration de son mariage avec la jeune artiste marocaine, Bassma Boussil, ancienne candidate dans l’émission de télé-réalité «Star Academy». Bien avant ce chanteur, l’étoile montante au Maroc, Hoda Saad, brillera à son tour le 31 mai, sur la même scène. Sa participation est prévue, selon les initiateurs, en réponse «à la tradition du festival de programmer un artiste marocain sur la scène orientale Nahda». Une bonne occasion pour partager ses nouveautés musicales avec son public.

Film. Des islamistes jugent un film trop osé, incident sur un vol Egyptair entre Le Caire et Casa. La diffusion d’un film comportant des scènes jugées trop osées par certains passagers a entraîné un incident lors d’un vol Egyptair entre Le Caire et Casablanca. L’avion transportait une délégation du parti islamiste au pouvoir au Maroc, qui a exigé l’interruption du film. L’incident «s’est déroulé jeudi dernier», a indiqué le député du parti Justice et développement (PJD), Abdelaziz Aftati. Le film diffusé durant le vol comportait «des scènes portant atteinte à la pudeur, et nous avons protesté, ainsi que d’autres voyageurs, pour en changer», a poursuivi M. Aftati, coordinateur de la délégation du PJD qui rentrait d’un séjour officiel à Gaza. Selon lui, l’équipage a refusé et «rétorqué qu’il me fallait déposer une plainte, mais nous avons fait pression et, en fin de compte, le film a été interrompu», a ajouté ce député. D’après le journal Akhbar al-Youm, des membres de la délégation islamiste auraient notamment «réclamé l’atterrissage sur l’aéroport le plus proche s’il n’était pas mis fin à la diffusion du film», s’attirant alors les foudres d’autres passagers opposés à cette requête.

Théâtre. Le projet du Grand théâtre de Casablanca devrait bientôt commencer. « Le projet suit son cours et n’a, à ce jour, pas connu de retard ou de contraintes », indique une source après de Casa-Aménagement, maitre d’ouvrage délégué du projet «CasArts » pour la construction d’un théâtre à Casablanca sur la « place des pigeons ». En effet, le permis de construire vient d’être délivré et les travaux de terrassement et de construction seront lancés en septembre 2013. En attendant, Casa-Aménagement a déjà entamé les préalables portant sur la démolition du bâtiment qui devrait abriter le complexe culturel. Le futur théâtre de Casablanca sera le plus grand d’Afrique et du monde arabe. Il sera bâti sur une superficie de 24 000 m2 et sa porte principale donnera sur le place Mohammed V. La réalisation de ce projet nécessite un investissement de 1,4 milliards de dirhams mobilisés conjointement par le Conseil de la ville, le budget général de l’Etat, le ministère de l’Intérieur et le Fonds Hassan II.

Commissions. Installation à Rabat de commissions dédiées à la gestion des festivals et des salles de cinéma au Maroc. Deux commissions dédiées à la gestion des festivals et des salles de cinéma au Maroc ont été installées mardi à Rabat, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Il s’agit de la commission de numérisation, de modernisation et de création des salles de cinéma, et de la commission de soutien des manifestations cinématographiques. La mise sur pied de ces commissions a pour objectif d’assurer « les règles d’égalité des chances et de transparence et le suivi des soutiens ciblés » dans le but « d’améliorer le professionnalisme des festivals de cinéma » d’une part, et, d’autre part, de « faire face à la détérioration dont pâtissent les salles de cinéma au Maroc », a déclaré M. El Khalfi, à l’issue de la cérémonie d’installation.

Sport

CAN-2013. Nul blanc entre le Maroc et le club sud-africain de Bidvest Wits. La sélection marocaine et le club sud-africain de Bidvest Wits (1ère Div) ont fait match nul (0-0), lors du dernier match de préparation des Lions de l’Atlas pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Disputée en 70 minutes seulement, cette rencontre constitue le dernier test préparatif des Lions de l’Atlas pour la CAN , après celles jouées contre le champion en titre, la Zambie (0-0) et la Namibie (2-1). En phase finale de la 29ème CAN, prévue du 19 courant au 10 février prochain, les hommes de Rachid Taoussi évolueront dans le groupe A, aux côtés de l’Afrique du sud, pays hôte, de l’Angola et du Cap-Vert.

CAN-2013. Travail tactique et récupération pour les Lions de l’Atlas. L’Equipe Nationale a effectué avant son match une séance d’entrainement matinale après avoir été départagée en groupes. Le premier groupe s’est rendu au terrain de football de l’université de Johannesburg tandis que le second est resté au lieu de résidence pour une séance de récupération avec notamment des étirements et du stretching. Le premier groupe composé notamment de Younes Belhanda, de retour à l’entrainement, a effectué quelques tours de terrain avant de passer directement à un travail tactique sous les ordres du sélectionneur M.Rachid Taoussi et de ses adjoints. Younes Belhanda, quant à lui, eu droit à un travail spécifique sous la houlette du kinésithérapeute M.Karim Serhane.

Mercato. Aissati évoque Belhanda. Courtisé par le club istanbuliote de Fenerbahce depuis le début du mercato hivernal, Younes Belhanda fait fureur actuellement dans les médias turcs. Lors d’un entretien accordé au journal milliyet, Ismail Aissati n’a pas non plus manqué d’évoquer le cas de son compatriote et coéquipier en équipe nationale : « Tout le monde connait Belhanda et ses capacités. Je crois que les cultures marocaine et turque se ressemblent, il pourrait très bien s’adapter ici. Mais il ne faut pas oublier que le championnat turc et très dur et la concurrence y est féroce », a conclu le pensionnaire de Antalyaspor. Rappelons que le MHSC a repoussé l’offre de 9 millions d’euros émanant de Fenerbahce sachant que les Héraultais ne laisseront pas partir leur meneur de jeu pour moins de 12 millions. Cela-dit, les Turcs n’ont pas encore dit leur dernier mot. A suivre.

International

Allemagne. La croissance allemande rattrapée par la crise en zone euro en 2012. L’Allemagne, rattrapée par la crise de la zone euro, a vu sa croissance nettement marquer le pas en 2012, un fléchissement de la première économie européenne qui devrait perdurer en 2013, tout en évitant une récession. Le Produit intérieur brut du pays a progressé de 0,7% en données ajustées des variations calendaires, selon des chiffres L’Allemagne, rattrapée par la crise de la zone euro, a vu sa croissance nettement marquer le pas en 2012, un fléchissement de la première économie européenne qui devrait perdurer en 2013, tout en évitant une récession. Le Produit intérieur brut du pays a progressé de 0,7% en données ajustées des variations calendaires, selon des chiffres.

Espagne. L’inflation reste élevée. L’inflation espagnole est restée élevée en 2012, terminant en décembre à 3% sur un an, après une forte hausse de la TVA en septembre, selon les chiffres définitifs publiés mardi par l’Institut national de la statistique. L’inflation reste bien supérieure à celle de la zone euro (2,2%) dans un pays dont l’économie ne cesse de se contracter depuis la fin 2011. En décembre 2012, la baisse du prix des télécommunications (2,7%), la faible hausse de l’habillement (0,6%), des loisirs (0,8%) et de la restauration (0,8%) ont compensé le bond des médicaments (13,3%) et de l’enseignement (10,5%), tandis que l’alimentation a progressé de 3% en décembre sur un an. La hausse des prix avait atteint un pic en avril 2011 (+3,5%), ce qui constituait un plus haut depuis octobre 2008. Elle avait ensuite enchaîné plusieurs mois de recul mais depuis le début de l’été 2012, elle est repartie à la hausse. Elle a atteint 2,2% en juillet, 2,7% en août et 3,5% en septembre et octobre, puis 3% en novembre.

France. Free condamné à verser 300.000 euros à SFR. L’opérateur Free devra verser 300.000 euros de dommages et intérêts à son concurrent SFR, qu’il accusait de pratique déloyale du fait des subventions à l’achat d’un combiné mobile qu’il propose avec certains forfaits. Le tribunal de commerce de Paris, dans un jugement rendu mardi, a débouté Free, qui devra également débourser 100.000 euros pour frais de procédure. Free, filiale d’Iliad, avait lancé ces poursuites contre SFR (Vivendi) en juillet. L’opérateur, dont les deux forfaits sont sans engagement, ne propose que des téléphones « nus » avec la possibilité de souscrire un crédit à la consommation. SFR, comme France Télécom et Bouygues Telecom, subventionne dans certaines de ses offres l’achat d’un téléphone portable en échange d’un abonnement de longue durée, 12 mois ou, le plus souvent, 24 mois. Lors de l’audience devant le tribunal de commerce début octobre, Free avait dénoncé le manque de clarté de certaines offres avec subvention proposées par SFR, qui revenaient selon lui à du crédit déguisé sans en respecter les contraintes légales. Free est entré avec fracas sur le marché du mobile il y a un an, séduisant plus de 4 millions d’abonnés.

Irak. Un député sunnite tué dans un attentat en pleine crise politique. Le député sunnite Aïfan Saadoune al-Issawi, engagé dans la lutte contre Al-Qaïda, a été tué ce mardi avec six autres personnes dans un attentat suicide près de son fief de Fallouja, à l’ouest de Bagdad, foyer de la contestation contre le Premier ministre chiite. L’attentat risque d’aviver un peu plus les tensions déjà fortes entre le Premier ministre Nouri al-Maliki et ses alliés gouvernementaux d’Iraqiya, un bloc laïque dominé par les sunnites dont était issue la victime. Le représentant de l’ONU en Irak, Martin Kobler a condamné l’attentat et appelé « toutes les forces politiques à s’abstenir de provoquer des tensions et à faire preuve de la plus grande retenue ». Dimanche, le ministre sunnite des Finances Rifaa al-Issawi, membre de la même tribu et du même bloc politique que le député tué, a échappé à une tentative d’assassinat, également à l’ouest de Bagdad. Le parlementaire a été tué alors qu’il inspectait une route en construction au sud de Fallouja, dans la province majoritairement sunnite d’Al-Anbar.

Pakistan. La Cour suprême ordonne l’arrestation du Premier ministre. La Cour suprême du Pakistan a ordonné mardi 15 janvier l’arrestation du Premier ministre, Raja Ashraf, soupçonné avec une quinzaine d’autres personnes de corruption dans une affaire de contrats énergétiques illégaux, annonce un avocat gouvernemental, Aamir Abbas. Cette annonce intervient dans une période de vives tensions pour le pouvoir, contesté depuis lundi soir au cœur de la capitale Islamabad par plusieurs milliers de personnes menées par un chef religieux influent qui dénonce l' »incompétence » et la « corruption » des autorités. « Le président de la Cour suprême a ordonné l’arrestation de toutes les personnes accusées dans cette affaire, quel que soit leur rang », rapporte Aamir Abbas, avocat pour le Comité pakistanais anti corruption, qui précise que « Raja Ashraf en fait partie ».

Nouvelles technologies

Apple. La baisse des ventes de l’iPhone 5 serait une fausse information pour manipuler le cours. L’information a fait le tour du monde en quelques heures. Lundi 14 janvier, le Wall street Journal et le Nikkei annonçaient tous les deux qu’Apple avait divisé par deux ses commandes de composants pour l’iPhone 5. L’information avait même fait tanguer le titre de l’entreprise le faisant passer en dessous de la barre des 500 dollars, lundi, à la clôture de la Bourse de New-York. Seulement voila: tard dans la soirée du 14 janvier, des notes d’analystes et des commentaires nuançant les informations des deux prestigieux quotidiens ont commencé à déferler sur les boites mail des journalistes. « Certes, Apple avait réduit ses commandes mais les prévisions de 65 millions d’unités vendues sur les trois premiers mois de l’année 2013 n’étaient pas réalistes », indiquaient les experts de la banque Wells Fargo. En clair, certains auraient pu avoir intérêt à acheter du titre Apple au plus bas, espérant qu’il repartira franchement à la hausse, après la publication des résultats, les investisseurs s’apercevant que, contrairement aux rumeurs, les ventes du dernier Smartphone du groupe ne se sont pas si mal tenues que cela.

Annonce mystère. Facebook lance un moteur de recherche interne. Facebook se dote d’un moteur de recherche permettant de retrouver plus efficacement des contenus stockés sur le réseau social. « Nous considérons Facebook comme une grande base de données sociales et comme n’importe quelle base de données, on devrait pouvoir faire des recherches dedans » a-t-il indiqué lors d’un événement organisé sur le campus du groupe à Menlo Park, en Californie. Contrairement aux moteurs traditionnels comme celui de Google, la fonction lancée par Facebook, baptisée Graph Search, n’effectuera des recherches que sur les contenus postés par ses membres. Le fondateur de Facebook a assuré que la nouvelle fonction serait « consciente des critères de confidentialité » des données publiées, reconnaissant qu’il s’agissait là de la principale difficulté : l’utilisateur qui lance la recherche ne se verra proposer que les contenus que leur auteur a accepté de partager avec lui. Les utilisateurs de Facebook pourront ainsi faire des recherches par exemple sur la musique ou les films qu’aiment leurs « amis », a-t-il expliqué.

Piratage. 90 % des mots de passe peuvent être piratés. On parle régulièrement des dangers d’Internet, des failles de sécurité mais la première faille c’est peut être vous, l’utilisateur. A l’occasion de cette nouvelle année, le cabinet Deloitte rappelle que 90 % des mots de passe créés par des utilisateurs de sites Web peuvent être craqués. Pour plus de sécurité, le responsable Technologie, Média et Télécommunications au sein de Deloitte, Jolyon Barker, enjoint les internautes à créer des mots de passe longs, comprenant dix caractères – des lettres, des chiffres ainsi que des signes de ponctuation– « même si vous les trouvez difficiles à retenir ». Pour appuyer ces propos, le cabinet diffuse une vidéo expliquant les erreurs classiques des personnes allant tous les jours sur Internet, de Facebook à des sites d’e-commerce en passant par des sites bancaires, et les risques qu’elles encourent. Pour Duncan Stewart, directeur de recherche, la première erreur est d’avoir un mot de passe trop court et trop simple. La deuxième est d’utiliser le même mot de passe sur plusieurs sites.

Smartphones. On en sait plus sur le futur Samsung Galaxy S4. Les rumeurs vont bon train autour du futur Galaxy S4. Cette fois-ci, Samsung a présenté sur son stand, lors du Consumer Electronic Show, une feuille de route centrée sur ses prochains écrans pour terminaux mobiles, incluant un nouvel écran Super Amoled 5 pouces full HD, de résolution de 440 points par pouces dont le lancement est programmée pour le premier trimestre 2013. De nombreux sites se sont ainsi empressés de faire coïncider l’arrivée de cet écran avec celle du Galaxy S4, bien que cette présentation de Samsung n’en fasse aucune mention. D’autres informations avaient déjà filtré fin novembre 2012, sur la division électronique de Samsung qui serait en train de travailler d’arrache-pied à la mise en place d’une production d’écrans de Smartphone d’une résolution de 441 pixels par pouce (ppp) pour distancer les écrans Retina d’Apple.

 

 

________________________actu-maroc.com

Commentaires