Flash-news : Trente en un « 17 janvier 2012″

Flash-news : Trente en un « 17 janvier 2012″

390
0
PARTAGER

Les Etats-Unis finançaient des ONG arabes via le Maroc. Les Etats-Unis auraient utilisé des ONG arabes, et notamment marocaines, pour transférer de l’argent à des organisations des droits de l’Homme égyptiennes, d’après Wikileaks. Un câble de l’ambassade américaine au Caire datant du 30 avril 2009 et diffusé par Wikileaks, indique que l’ONG égyptienne des droits de l’Homme a reçu un financement d’une instance marocaine pour l’organisation d’un congrès au Caire sur la liberté de la presse en janvier 2009. L’Initiative, lancée le 12 décembre 2002 sous l’impulsion du ministère des Affaires étrangères américain pour communiquer directement avec les populations du Moyen Orient et d’Afrique du Nord, a dépensé plus de 530 millions de dollars dans 17 pays arabes.

Sécurité nucléaire. Le Maroc à la rencontre préparatoire en Inde. Les travaux d’une rencontre préliminaire préparatoire du 2ème sommet de la sécurité nucléaire qui se tiendra à Séoul en Corée du Sud (mars 2012) ont débuté lundi à New Delhi en présence de 49 pays dont le Maroc. Les participants à cette rencontre qui se tiendra à huis clos, débattront principalement de questions se rapportant à la coopération dans le domaine de la sécurité nucléaire, le désarmement, la non-prolifération, les mécanismes de lutte contre le terrorisme nucléaire, le renforcement de la protection des installations nucléaires et la lutte contre le commerce illégal des produits nucléaires.

Maroc-Tunisie. Le président tunisien attendu à Rabat début février. Le président tunisien Moncef Marzouki se rendra au Maroc et en Algérie et à partir du 6 février, a indiqué lundi Saad Eddine Othmani, ministre marocain des Affaires étrangères. Ces visites interviennent au moment où l’Union du Maghreb arabe (UMA) tente de prendre un nouvel essor dans le cadre de la nouvelle donne dans cette région, au lendemain du printemps arabe qui a vu un rapprochement entre pays de cette région. Fondée en février 1989, l’UMA regroupe cinq pays: Maroc, Tunisie, Algérie, Libye, et Mauritanie, mais cette organisation est en panne depuis des années en raison notamment de différends entre ses membres. Son dernier sommet régional date de 1994.

Partis. Nabila Mounib élue secrétaire générale du PSU. C’est une première au Maroc: membre du PSU, Nabila Mounib vient d’être élue ce dimanche à la tête de cette même formation pour une durée de trois ans, devenant ainsi la première femme au Maroc à accéder à ce poste. Elle succède ainsi à Mohamed Moujahid. Mme Mounib, qui a été élue pour un mandat de trois ans renouvelable une fois, devient ainsi la première femme secrétaire générale d’un parti politique au Maroc. Le nombre des membres du conseil national du PSU est limité à 101 dont plus de 24% sont des femmes et 20% des jeunes.

Corruption. L’ICPC élabore des propositions prioritaires. L’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC) est en phase de préparation d’un document sur les propositions prioritaires pour renforcer la lutte contre la corruption au Maroc. Les propositions portent, entre autres, sur la nécessité d’une application effective de la loi, ce qui devrait se traduire par des poursuites judiciaires et des sanctions à l’encontre des personnes impliquées dans des affaires de corruption.

Révolution du Jasmin. A l’occasion du 1er anniversaire, 12 Marocains graciés par le président tunisien. Cette décision a été notifiée par le président tunisien Moncef Marzouki à la délégation officielle marocaine qui participait aux festivités marquant le premier anniversaire de la révolution dans ce pays, célébrées samedi dernier. L’ambassade marocaine a exprimé “sa profonde considération pour cette initiative humanitaire qui témoigne de la profondeur des liens fraternels et séculaires unissant les deux peuples frères”, et également “sa profonde gratitude au président tunisien pour sa volonté de donner une nouvelle impulsion aux relations de fraternité et de coopération excellentes qui unissent le Royaume du Maroc et la République tunisienne”. 

Télécoms. Le Maroc, pionnier africain. Le dernier rapport du cabinet Business Wire analyse l’évolution du secteur des télécommunications au Maroc. Principal constat, le pays se distingue par son leadership en Afrique. Il est même considéré comme un modèle par d’autres pays du continent. Avec plus de 620 millions de connexions mobiles à fin septembre 2011, l’Afrique a dépassé l’Amérique latine pour devenir le 2ème plus grand marché mobile au monde, après l’Asie. A propos du marché marocain, le cabinet déclare que c’est l’un des seuls marchés où la quasi-totalité des indicateurs est en nette progression, avec un accent très particulier pour la connexion mobile et le haut débit.

Banques. Les Qatariens s’intéressent à Attijariwafa Bank. La Société Nationale d’Investissement (SNI) poursuit son processus de désengagement de certaines de ses filiales, pour se transformer à terme en holding d’investissements. Après Lesieur, c’est entre 15 et 20% des 47% d’actions qu’il détient dans Attijariwafa Bank que le groupe s’apprête à céder. La cession avait déjà été annoncée en mars dernier, lors de la présentation des chiffres de l’exercice 2010, par le PDG du groupe Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani. A peine nommé chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane avait d’ailleurs reçu Sheikh Khalid bin Thani al Thani, président de la Qatar International Islamic Bank (QIIB), qui lui avait présenté un projet de banque d’investissement et de société d’assurance islamiques.

Automobile. BMW rappelle 235.000 Mini dans le monde pour un problème de pompe à eau. Pour les seuls Etats-Unis, premier marché de la marque, le nombre de rappels se monte à 89.000, avait annoncé dès dimanche la sécurité routière américaine (NHTSA). Les Etats-Unis sont le premier marché des Mini, suivi par la Grande-Bretagne en deuxième position et l’Allemagne en troisième, a indiqué un porte-parole du constructeur allemand, Sven Grützmacher. Dans le pire de cas, la pompe à eau du compartiment moteur peut prendre feu, ce qui est déjà arrivé aux USA. Jusqu’ici, ces incidents n’ont fait aucune victime, a-t-il précisé. Le rappel concerne les véhicules construits de mars 2006 à janvier 2011 avec les moteurs Cooper S et John Cooper Works.

PME. Partenariat CGEM- Banque Populaire pour accompagner la PME. L’Objectif du partenariat conclu lundi dernier entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le Groupe Banque Populaire est d’accompagner les PME (Petites et moyennes entreprises) depuis la création jusqu’à une éventuelle entrée en bourse. Cette 3ème convention entre la CGEM et le Groupe Banque Populaire fait la part belle aux différentes attentes du marché des PME en matière d’information, de formation, de facilitation d’accès au crédit, d’encadrement et d’accompagnement dans la réalisation de leurs projets de développement.

Médecine d’urgence. 8 entreprises sur tout le Maroc dans un secteur en manque d’organisation. Désorganisée et non réglementée. C’est ainsi que les professionnels qualifient la médecine d’urgence au Maroc, appelée aussi médecine mobile, métier fortement organisé et développé sous d’autres cieux. En effet, aujourd’hui, plusieurs médecins disposant de cabinets font de la médecine d’urgence en parallèle à leur activité principale de consultation, sans remplir les conditions adéquates pour une prestation de qualité. Pour ce qui est des entités structurées, il en existe seulement 8 sur tout le pays, dont 3 grandes sur Casablanca, notamment le Samu, le Semu et le Semur, en plus de Allo Tabib créé en 2010. 

Marrakech. Distribution de 630.000 plants d’olivier. D’un coût global de plus de 5,5 millions de dirhams, cette opération porte sur la distribution de 630.000 plants d’oliviers dont 315 .000 plants de la variété Haouzia et 315.000 plants de la variété Ménara, subventionnés à hauteur de 80% par l’Etat dans le cadre du Fonds de Développement Agricole. Il est à rappeler que la Région de Marrakech Tensift Al Haouz, qui représente 19 % de la superficie oléicole nationale, et considérée comme étant le Premier exportateur de l’olive de table (70.000 Tonnes/an soit 63 % du national). 

Corruption. Un médecin arrêté à Casablanca. Un médecin de l’hôpital public de Sidi Othmane à Casablanca, a été arrêté jeudi dans son cabinet, au moment où il recevait 1.000 dirhams en contrepartie d’un certificat médical. Dans ce certificat médical, le médecin attestait que le bénéficiaire (en pleine forme) souffrait de plusieurs blessures nécessitant un repos de 30 jours, renouvelables si nécessaire. Le médecin corrompu, qui exerçait depuis 20 ans, a été pris en flagrant délit par la police judiciaire.

Décès d’un étudiant marocain en Egypte par asphyxie. Un jeune étudiant marocain est décédé par asphyxie, dimanche soir au Caire, suite à une fuite de gaz provenant d’un chauffe-eau, d’après l’ambassade marocaine de la capitale égyptienne. Originaire de Dakhla, la victime a été découverte morte dans la salle de bain d’un appartement au quartier « Al Agouza » au centre du Caire où il vient de déménager. Dénommé Hiba Alaoui, le défunt, âgé de 28 ans, était étudiant en deuxième année de Master en sciences politiques à l’Institut des recherches et des études arabes relevant de la Ligue arabe.

AMO. La Cnops lance un programme d’amélioration de la qualité de ses services. La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) vient de lancer un programme d’amélioration de la qualité des services dédiés aux assurés dans le secteur public dans le cadre de son plan d’action stratégique intégré 2010-2014. Ce programme s’articule autour de trois axes, à savoir la mise en place d’un centre d’appels, le lancement de nouveaux services électroniques et l’inauguration de nouvelles délégations régionales. 2.720.000, c’est le nombre de bénéficiaires (enfants et conjoints) du régime d’assurance maladie géré par la Cnops qui compte quelque 1.152.000 assurés.

Enfance. Appel à l’élaboration d’un code législatif spécifique. Les participants à une conférence sous le thème “le système de protection de l’enfance dans le droit marocain: entre texte et application” ont appelé à l’élaboration d’un code législatif spécifique pour l’enfance au Maroc. Lors de cette rencontre, les participants ont noté que la loi marocaine assure une protection à plusieurs niveaux pour les droits de l’enfant d’un point de vue juridique, social et judiciaire, notamment en ce qui concerne les droits civils liés à la propriété. Selon des statistiques présentées à cette occasion, le phénomène du travail des enfants touche près de 170.000 personnes, soit 3,4% des enfants du Maroc, un pourcentage qui a baissé de 9,7% durant la dernière décennie.

Fès. Lancement d’un appel à projets dans le cadre de l’INDH. Le Comité préfectoral de développement humain de la préfecture de Fès vient de lancer un appel à projets dans le cadre du programme transversal de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au titre de l’année 2012. Les demandes de candidatures sont ouvertes, entre autres, aux chambres professionnelles, associations et coopératives désireuses de bénéficier de l’appui aux projets dans le cadre de l’INDH. Pour les activités génératrices de revenus (AGR), les projets peuvent être présentés par les coopératives, les associations et groupements d’intérêts économiques ou sociétés de personnes appartenant à la population cible. 

Hassan El Fad. Humoriste au service des bonnes causes. Pour la deuxième année consécutive, l’humoriste marocain Hassan El Fad a donné à Paris, une nouvelle “Soirée du Rire Solidaire”, avec le défi aussi de rendre le sourire à ceux qui ont en le plus besoin, les enfants en situation difficile au Maroc. En parrainant cette manifestation caritative portée par des jeunes Marocains de l’association française “KeepSmiling”, El Fad fait d’une pierre deux coups: aider l’association à financer son projet de point d’accueil d’enfants des rues à Marrakech, et soutenir de jeunes humoristes en début de carrière en les invitant à se produire avec lui sur scène.

Danse contemporaine. Rencontre chorégraphique sous le signe de la Femme. Deux ballets contemporains, deux jeunes femmes marocaines nées en France et devenues chorégraphes, qui se retrouvent dans un spectacle où chacune à sa manière exprime à travers la danse sa vision de la femme, et partant, sa vision du monde. Il s’agit de “Peaux” par la compagnie Les Pieds Nus, sur une chorégraphie de Salima Moumni, et de “Amal-gamme”, par la compagnie A’kkada, sur une chorégraphie de Amal Hadrami. En partenariat avec Dabateatr, l’Institut français et le théâtre national Mohammed V, ces deux duos seront présentés dimanche 22 janvier à Rabat.

Bradley Cooper. Les scènes de nu ne lui font pas peur ! Alors qu’il filerait le grand amour avec Zoe Saldana et que les deux tourtereaux ne se cacheraient plus, Bradley Cooper n’a pas froid aux yeux. En effet, l’acteur a révélé au qu’il n’hésiterait pas à tourner une scène de nu au cinéma si la proposition lui était faite. Selon des informations publiées par le Dailystar, le comédien n’aurait pas peur d’exhiber son corps pour les besoins de son travail. Ce sont les fans qui vont être contents ! « Si ça fait partie du script, je sortirai le grand jeu, bien sûr ! Pourquoi pas ? », a-t-il confié.

CAN 2012 : Prime d’un million de DH en cas de victoire. La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) prévoirait une prime d’un million de dirhams pour chaque Lion de l’Atlas, si le Maroc remporte la Coupe d’Afrique des Nations 2012. La commission de la FRMF chargée d’étudier l’échelle des primes de la sélection marocaine, aurait décidé d’accorder 300.000 dirhams à chaque joueur si le Maroc atteint les quarts de finales. Le sélectionneur des Lions, Eric Gerets, a affirmé vendredi lors d’une conférence de presse que son équipe et lui même iraient à la CAN pour gagner.

Amical. Maroc – Grasshopper Club Zurich 3-1. Les Lions de l’Atlas ont battu l’équipe suisse de Grasshopper Club Zurich 3-1, grâce à un triplé de Youssef Hadji. Les buts marocains de la rencontre amicale, jouée au stade de Marbella en Espagne, ont été marqués par l’attaquant marocain à la 72ème, la 81ème et la 90ème minutes. Les joueurs de Gerets sont en stage de préparation pour la CAN 2012, en Espagne depuis dimanche 8 janvier. Lors de la CAN, les Lions affronteront la Tunisie (23 janvier), le Gabon (27 janvier) et le Niger (31 janvier).

Transferts. Fiorentina propose 3 millions d’euros pour El Hamdaoui. Cette offre serait accueillie positivement par le club néerlandais, activement à la recherche d’un nouveau club pour le Lion de l’Atlas. Depuis sa mise sur le marché des transferts, plusieurs clubs ont approché le joueur, mais le montant avoisinant les 3 millions d’euros demandé par Ajax, a jusque là été rédhibitoire. L’Ajax, qui en mai dernier encore, réclamait 5 millions d’euros pour l’attaquant, avait payé 6 millions d’euros en 2010 pour faire venir El Hamdaoui. L’attaquant, en conflit avec l’entraîneur d’Ajax, est relégué au banc de touche depuis près d’un an. En raison de son manque de temps de jeux, Eric Gerets a refusé de le prendre sur sa liste pour la CAN-2012.

Naufrage du Costa Concordia. Rome va décréter l’état d’urgence. Le gouvernement italien va décréter l’état d’urgence, ce qui permettra le déblocage de fonds supplémentaires pour les opérations liées au naufrage du Costa Concordia, a annoncé lundi le ministre de l’Environnement Corrado Clini. Un liquide non identifié a commencé à s’échapper du navire, a-t-il poursuivi, soulignant que des barrages flottants étaient en cours d’installation. « Le risque environnemental pour l’île du Giglio est très, très élevé », a déclaré Clini lors d’une conférence de presse. « L’objectif est d’éviter une fuite de carburant, et nous y travaillons ».

La France emprunte facilement malgré la perte du triple A. L’Agence France Trésor (AFT), qui gère la dette de la France, a annoncé lundi avoir levé 8,590 milliards d’euros de bons du Trésor à taux fixe et intérêts précomptés (BTF) à court terme, pour sa première émission depuis la perte de sa note maximale AAA. Les taux d’emprunt sont en baisse par rapport à la dernière opération similaire et la demande des investisseurs a été soutenue, selon l’AFT.

Europe. S&P abaisse la note du FESF de AAA à AA+. L’agence de notation Standard & Poor’s a annoncé lundi qu’elle abaissait la note à long terme du Fonds européen de stabilité financière (FESF), celle-ci étant ramenée de AAA à AA+. L’agence considère que les obligations du FESF ne sont plus totalement soutenues, que ce soit par des garanties de pays membres du fonds notés AAA ou par des valeurs mobilières notées AAA. Au vu de ce qu’elle estime être la qualité réduite de la signature d’Etats garants du fonds, l’agence juge que les mesures susceptibles de rehausser suffisamment la qualité de crédit du FESF pour compenser cette baisse de la qualité de la signature ne sont pas en place. S&P confirme la note à court terme A-1+ et précise que la perspective est en développement.

Grèce. S&P s’attend à une faillite imminente. Un responsable de Standard & Poor’s a déclaré lundi que la Grèce sera bientôt en situation de défaut. « La Grèce sera en situation de défaut très bientôt. Je ne peux pas dire si une solution sera trouvée à l’issue des négociations houleuses actuellement en cours », a déclaré Moritz Kraemer, responsable de S&P pour les notes souveraines en Europe, Afrique et Moyen orient, en faisant référence aux discussions engagées par Athènes et ses créanciers en vue d’une contribution du secteur privé. 

Yémen. Al-Qaïda s’empare d’une nouvelle ville. Le groupe terroriste s’est emparé ce lundi de la ville de Radah, sans résistance de la part des autorités. Une nouvelle prise qui permet aux combattants d’Al-Qaïda de se rapprocher de la capitale yéménite. Nouvelle prise pour les combattants d’Al-Qaïda. Le groupe islamiste a pris sans grande difficulté, lundi, le contrôle de la ville de Radah dans le centre du Yémen, se rapprochant de la capitale Sanaa, après avoir conforté leur présence dans le sud et l’est du pays. Le réseau extrémiste profite de plus en plus de l’affaiblissement du pouvoir central à Sanaa pour gagner du terrain, le pays étant en pleine crise après la révolte populaire contre le président Ali Abdallah Saleh, qui a dû transférer le pouvoir à son vice-président. 

Syrie. Ban Ki-moon presse le Conseil de sécurité d’agir. Le secrétaire général de l’Onu a invité lundi les Etats membres du Conseil de sécurité à la cohésion pour mettre fin à la crise syrienne et s’est prononcé pour la poursuite de la mission des observateurs de la Ligue arabe. « J’espère que le Conseil de sécurité s’occupera de la Syrie de façon cohérente et en prenant la mesure de la gravité (de la situation) », a déclaré Ban Ki-moon, qui avait déjà demandé à l’exécutif de l’Onu de parler d’une seule voix sur le sujet. Le Conseil de sécurité de l’Onu s’est jusqu’ici heurté à l’hostilité de Moscou et de Pékin à toute résolution ouvrant la voie à des sanctions ou à un recours à la force. 

Actu-maroc.com __________
Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires