Flash-news : Trente en un « 22 janvier 2013

Flash-news : Trente en un « 22 janvier 2013

330
0
PARTAGER

Capitaux. Le Maroc 2ème au Maghreb et 45ème au monde en termes de fuites de capitaux. Global Financial Integrity a publié un classement des pays dans le monde, selon le degré de transactions financières illégales s’y commettant. Le Maroc se classe 45ème sur une liste de 143 pays objets des observations. Du royaume fuient chaque année, en moyenne 1.283 milliards de dollars, selon les estimations. Au Maghreb , l’Algérie domine, elle est le pays dans lequel se fait la plus grosse fuite de capitaux, elle arrive 4 marches plus haut que le Maroc, à la 41ème place, avec un volume de fuite annuelle de 1.47 milliards de dollars. La Tunisie arrive 3ème au Maghreb, 128ème mondiale, avec un volume de capitaux subtilisé vers l’étranger de 31 millions de dollars seulement. Le classement mondial est dominé par la Chine d’où fuient chaque année 274 milliards de dollars. Par ensembles géographiques, la zone MENA domine le monde, s’accaparant 26.3 % des fuites capitalistiques mondiales.

Terrorisme. Démantèlement d’une cellule de recrutement terroriste. La Police judiciaire du Maroc a arrêté un réseau de jeunes islamistes à Ceuta (ville d’Espagne proche du Maroc) qui se chargeait de la formation de recrues au Maroc. Depuis avril 2012, on estime que quarante personnes ont été formées par ce réseau terroriste marocain. Ils évoluaient surtout dans les villes de Tanger, Al Hoceïma, Fnideq et Meknès. Les recrues, toutes volontaires, étaient formées aux attentats suicides ainsi qu’aux opérations militaires. Deux prisonniers de Guantanamo Bay aux Etats-Unis, aidaient à la formation. Ils avaient une grande expérience acquise dans les camps entrainements d’Al-Qaïda en Afghanistan.

Maroc-Espagne. Le Roi Juan Carlos 1er d’Espagne en visite au Maroc en mars prochain. Le journal espagnol proche des milieux sécuritaires espagnols, La Razon, a indiqué sur son site web, que le souverain espagnol, le Roi Juan Carlos de Borbón, sera en visite au Maroc, en mars 2013. Sans cependant donner de détail sur la nature de la visite royale. Sera-t-elle d’Etat, officielle, de travail ou privée? Le journal a en tout cas indiqué que ce déplacement au Maroc sera le 1er pour le souverain depuis son opération chirurgicale à la hanche en novembre 2012. A noter que le Roi Juan Carlos, affaibli par sa mobilité restreinte, due justement à son mal de hanche, avait annulé une visite précédemment programmée à Abou Dhabi, aux Emirats Arabes Unis. Ce sera le premier déplacement au Maroc du souverain espagnol, depuis l’installation du gouvernement de droite de Mariano Rajoy à Madrid.

Télécommunications. Rapport de l’ANRT sur la qualité de service des réseaux IAM, Méditel et INWI. L’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) vient de publier son deuxième rapport sur les indicateurs de qualité de service des réseaux nationaux de 2ème génération, mesurés durant la période du 27 septembre au 23 octobre 2012. Ces indicateurs, qui renseignent notamment sur l’accessibilité du service de télécommunications, sa continuité, sa disponibilité et sa fiabilité, concernent le service de la téléphonie des réseaux mobiles des trois opérateurs à savoir ltissalat Al-Maghrib (IAM), Médi Télécom (Méditel) et Wana Corporate (INWI). Ils ont été relevés sur un échantillon de vingt villes (grandes, moyennes et petites) du Royaume, ainsi que sur tous les tronçons d’autoroutes, tous les axes ferroviaires et 14 tronçons de routes nationales, précise un communiqué de l’ANRT. Ainsi, dans les villes, le taux moyen de réussite global est de 98,17%, alors qu’il est de 94,30% dans les autoroutes, de 93,41% dans les routes nationales et de 85,34% dans les axes ferroviaires.

Economie

Prêt à porter. Mark & Spencer s’installe au Maroc. Marks & Spencer fait son entrée dans le marché marocain. En ouvrant sa première boutique cet automne, la marque de prêt à porter proposera les dernières collections saisonnières de M&S ainsi que les innovations de l’enseigne à travers ses gammes de vêtements pour femmes, hommes, bébés et enfants – sans oublier les accessoires, les chaussures, les vêtements de nuit, la lingerie et les produits de beauté. Cette ouverture est un coup d’envoi de l’ouverture de nouveaux magasins au Maroc au cours des prochaines années. «Les travaux actuellement en cours au magasin sont bien engagés et nous sommes impatients d’accueillir notre clientèle très prochainement», a précisé Mark Koprowski, le directeur régional de M&S pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. (Les inspirations ECO)

Trésorerie bancaire. Plus de cash aux trésoreries bancaires. Les facteurs autonomes de liquidité ont exercé en décembre dernier un impact expansif de l’ordre de 8,9 milliards de DH (MMDH) sur les trésoreries bancaires. Selon Bank Al Maghrib (BAM) ce phénomène est essentiellement en relation avec la hausse des avoirs extérieurs nets de la BAM et dans une moindre mesure avec la diminution du compte du Trésor auprès de la Banque centrale. Par ailleurs, le besoin de liquidité des banques s’est établi à 62,9 MMDH au lieu de 71,6 MMDH un mois auparavant, compte tenu de l’évolution des facteurs autonomes et de l’augmentation du montant minimum au titre de la réserve monétaire. Par ailleurs, Bank Al-Maghrib a réduit le volume de ses injections, le ramenant de 73 milliards à 68,4 milliards, dont 51 milliards à travers les avances à 7 jours, 15 milliards par le biais des opérations de pension livrées à 3 mois et 2,4 milliards véhiculés par l’opération des prêts garantis. Le taux interbancaire est, pour sa part, revenu à 3,13% en décembre, enregistrant ainsi une diminution de 5 points de base par rapport au mois précédent.

Trafic aérien. Chute du nombre de passagers au Maroc en 2012. Sur les 12 mois de l’année 2012, le trafic aérien commercial de passagers est en baisse de 3,61% comparé à la même période de l’année 2011, selon l’Office national des aéroports (ONDA). La baisse s’est généralisée dans l’ensemble des aéroports du pays. Ainsi, l’aéroport Mohammed V de Casablanca a enregistré 7 186 331 passagers, en baisse de 1,4% par rapport à 2011. Marrakech affiche un recul de 1,7%, Agadir régresse de 8,66% et Fès recule de 17,4%.

Dette. L’endettement public du Maroc se creuse de plus en plus. Les derniers chiffres font état de 15,5 milliards de dirhams en bons du Trésor auprès du marché financier marocain. Sur les deux opérations d’adjudications lancées depuis le début 2013, à la seconde, datant du 8 janvier, le Trésor tablait sur une levée de fonds de 14 milliards, mais n’a eu en retour qu’une demande de 10 milliards. La dette à court-terme à laquelle l’Etat a recours d’une manière de plus en plus fréquente, a vu ses taux augmenter de 0,49% et 0,47% par rapport à la dernière levée de fonds. Les analystes économiques imputent cet accroissement de l’endettement au déséquilibre, prévu initialement en 2012, dans la Caisse marocaine des retraites (CMR). Selon l’association ATTAC CADTM MAROC, la dette publique du Maroc a atteint 583 milliards de DH (environ 70% du PIB) en septembre 2012. Son service est de 108 milliards de DH. Si l’on compare le poids annuel de la dette avec le budget de l’Education (51 milliards de DH), la Santé (12 milliards de DH) ou les investissements publics (59 milliards de DH), on se rend à l’évidence qu’aucun développement économique ou humain n’est possible sans l’annulation de la dette.

Autoroute. Le Maroc réserve plus de 6 milliards de DH pour la réalisation de l’autoroute Berrechid-Béni Mellal. Un montant global de 6,05 milliards de dirhams (MMDH) a été investi pour la réalisation de l’autoroute Berrechid-Béni Mellal (au centre du Maroc) destinée à lier les régions de Tadla-Azilal et du Moyen-Atlas au réseau des autoroutes et promouvoir le développement du potentiel économique substantiel qu’elles recèlent. Ce projet d’envergure, qui s’étale sur 172 km, dispose de trois aires de repos (à Berrechid, Khouribga et Oued Zem), deux stations de péage (Béni Mellal et Berrechid) et quatre ouvrages d’art, selon les données de la direction régionale de l’Equipement et du transport de Tadla-Azilal. Les travaux de construction de la partie se situant à la région Tadla Azilal (36 km) devraient s’achever fin juin prochain, tandis qu’un retard est prévu pour les travaux dans la région Chaouia-Ourdigha à cause de certaines contraintes techniques. En revanche, tous les tronçons de cette autoroute seront ouverts à la circulation en 2014. Cette autoroute a été subdivisée, pour sa construction, en 5 tronçons.

Social

Justice. 84 ans de prison requis contre le Marocain qui a poignardé 11 personnes à Ibiza. Pour le procureur, le souffle de folie meurtrière qui a saisi Mohamed E.B., le 23 février 2011, mérite 84 ans de prison. Ce jour là, le Marocain de 45 ans, s’était saisi d’un petit couteau de cuisine et d’un maillet en bois avant de descendre dans les rues du centre ville de Sant Antoni, petite ville de l’île d’Ibiza, en Espagne. Il avait poignardé 11 personnes avant d’être arrêté par la garde civile. Son procès se tient, en ce début d’année, au tribunal provincial de Palma. Le jury se réunira les 24, 25, 29 et 30 janvier pour livrer son verdict final. La réquisition de 84 ans de prison est due au nombre d’agressions et à la possibilité, en Espagne, de condamner à une peine qui soit la somme des peines encourues pour chaque acte criminel commis, indépendamment de l’âge de l’accusé. Pour le procureur, Mohamed E.B. doit purger 7,5 ans de prison pour chacune de ses 9 tentatives de meurtres, plus 15 ans pour être parvenu à tuer une dixième personne, et 2 ans de prison pour avoir agressé la onzième personne sans intention de la tuer. (Yabiladi)

Coopération. Entretiens maroco-qataris sur le renforcement de la coopération dans le domaine de l’emploi et des compétences. Le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE), Abdellatif Maâzouz, et le ministre des Affaires sociales et ministre qatari du Travail par intérim, Nasser Ben Abdallah Al Hamidi, ont eu des entretiens axés sur les moyens de renforcer davantage la coopération bilatérale dans le domaine de l’emploi et des compétences. M. Maâzouz a indiqué que les entretiens, qui ont eu lieu dimanche à Doha, ont porté sur la nouvelle dynamique que connaissent actuellement les relations entre le Maroc et le Qatar, en particulier après la visite historique que SM le Roi Mohammed VI a effectuée, en octobre dernier, dans plusieurs capitales du Golfe, y compris Doha, et qui avait impulsé une forte dynamique à ces relations de coopération.

Education. Séminaire à Rabat sur « le renforcement des compétences en matière de planification et gestion de l’éducation et de la formation dans la région arabe ». « Le renforcement des compétences en matière de planification et gestion de l’éducation et de la formation dans la région arabe » est le thème d’un séminaire régional qui sera organisé du 22 au 24 janvier à Rabat par le Bureau Multipays de l’UNESCO pour le Maghreb, avec l’appui de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO). Selon l’UNESCO, le séminaire a pour objet de présenter, d’échanger et de valider le « référentiel de compétences » des planificateurs. Ce référentiel permettra aux décideurs de mettre en place un plan de formation au profit des planificateurs. Cette rencontre sera marquée par des interventions et des travaux thématiques animés par des experts en matière de planification et de gestion de l’éducation-formation de plusieurs questions ayant trait notamment aux cartes scolaires, aux modèles de simulation et aux systèmes d’information.

Art & Culture

Festival Mawazine. Hamid El Kasri, Bigg et Said Mosker à l’affiche du 12ème Festival Mawazine. Les artistes et chanteurs marocains Hamid El Kasri, Bigg et Said Mosker seront à l’affiche de la 12ème édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde, prévu du 24 mai au 1er juin prochains, indique l’Association Maroc Cultures, organisatrice du festival. Les trois artistes se produiront, dans le cadre de la programmation marocaine de ce festival, respectivement les 28, 29 mai et le 1er juin au complexe sportif Le Prince Moulay Abdallah. La programmation marocaine aura pour théâtre cette année le complexe sportif le Prince Moulay Abdallah au lieu de la scène de Salé. L’édition 2013 du festival Mawazine célèbrera, le 28 mai, la musique gnawa à travers la soirée musicale qui sera animée par Mâalem Hamid El Kasri, tout un symbole de cet art ancestral.

Patrimoine. Le patrimoine culturel matériel et immatériel amazighe, un volet essentiel de la culture marocaine. Les participants à une rencontre, tenue dimanche à Essaouira, dans le cadre du festival « Journées de la culture amazighe », ont exposé les différentes facettes du patrimoine culturel matériel et immatériel amazighe, soulignant l’importance de mettre en valeur cet héritage et ce pan important de la culture marocaine. Organisée à l’initiative conjointe de la délégation provinciale du ministère de la culture et de l’Alliance franco-marocaine d’Essaouira, la rencontre a été l’occasion de souligner que le patrimoine culturel amazighe constitue une « composante essentielle » d’une identité marocaine multidimensionnelle, appelant à mettre en valeur et à préserver ce patrimoine pour perpétuer les aspects de la culture et des traditions amazighes auprès des générations futures. Ils ont à ce titre évoqué le processus d’intégration du patrimoine amazighe dans le patrimoine culturel marocain et présenté un exposé sur l’architecture des kasbahs dans les régions de l’Atlas, qui témoignent du vécu de la population vivant dans ces zones.

Audiovisuel. Lancement à Rabat du réseau de diffusion d’un site dédié aux mémoires audiovisuelles de la Méditerranée. Le réseau de diffusion de medmem.eu, site dédié aux mémoires audiovisuelles de la Méditerranée, a été lancé lundi à Rabat, lors d’une conférence de presse marquée notamment par la présence du conseiller de SM le Roi, André Azoulay et du président-directeur-général de la Société nationale de radiodiffusion de et télévision (SNRT) et de 2M Soread, Fayçal Laraïchi. Site d’accès libre, Med-Mem offre au grand public et aux jeunes générations plus particulièrement, un site trilingue (arabe, français, anglais) consacré au patrimoine de la Méditerranée, avec une navigation par thème, zone géographique ou période historique, enrichi d’éclairage et de regards croisés de plus de 40 spécialistes de la Méditerranée. Le Maroc compte un réseau composé de huit relais de diffusion à Rabat, Casablanca, Marrakech et Mohammedia, composés essentiellement d’universités et instituts, outre la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc qui a accueilli cette conférence.

Poésie. Karima Ahddad, une jeune poète amazighe en devenir. Malgré son jeune âge, Karima Ahddad a su apprivoiser l’un des genres littéraires les plus difficiles : la poésie. Ses poèmes écrits en amazigh ne laissent personne indifférent autant par leur côté esthétique que par le genre de thématiques qu’elle aborde. Dihya, comme elle aime être surnommée, la jeune poète, à la silhouette fine et au regard perçant, s’est forgé un style propre à elle. Elle surprend agréablement le lecteur avec des images poétiques authentiques et riches sur les plans émotionnel et littéraire. Le langage qui prédomine dans ses vers est inspiré, d’un côté, des éléments de la nature (le vent, la nuit, la pluie, le temps qui passe…), et de l’autre, des expériences humaines intimes: la solitude, la mélancolie, l’amour, la recherche de soi, la joie, la séparation. Cette jeune native d’Al Hoceima aime décidément « troubler » ses lecteurs. Elle mène un combat contre les tabous qui, selon elle, continuent de « gangréner » notre société.

Sport

Mercato. Younes Belhanda évoque son mercato. Younes Belhanda, présent à la Coupe d’Afrique des Nations avec le Maroc, est annoncé avec insistance du côté de Fenerbahçe, de l’Inter Milan et de Tottenham. Le meneur de jeu de Montpellier fait le point : «Ces derniers temps, c’était difficile pour moi en club. Venir à la CAN me permet d’oublier mes soucis. Je vis au jour le jour, je ne me disperse pas. Mes agents gèrent le mercato. Le moment sera venu de choisir, mais là ce n’est pas le moment». Ce matin, le départ du milieu de terrain Néerlandais Wesley Sneijder, qui a signé pour le Galatasaray, pourrait néanmoins favoriser l’arrivé de Belhanda à l’Inter. Mais les informations provenant d’Italie annoncent que les nerazzurris se pencheraient également sur Paulinho, le milieu international brésilien des Corinthians ou l’Argentin Ricky Alvarez. A suivre.

Mercato. Taarabt confirme l’intérêt des Rossoneri. En vue de renforcer son effectif, le Milan AC tentera d’enrôler Adel Taarabt lors du prochain mercato estival. En effet, le médian offensif marocain des Queen’s Park Rangers a lui-même avoué qu’il a été approché par club italien: « Mon agent est en contact avec Galliani. Mais cela dépend de ce qui va se passer avec Robinho et Pastore. Milan ne va pas très bien en ce moment et ils ne font actuellement pas partie des meilleurs clubs. Cela-dit, si je pars à Milan cela pourrait éventuellement m’ouvrir les portes de grandes formations, comme le Barca ou le Real », a-t-il déclaré. Âgé de 23 ans, l’ancien pensionnaire de Tottenham a inscrit 4 buts et délivré 4 passes décisives en 19 matchs de championnat cette saison.

Motos. Le Maya Maroc Marseille vous attend. Plus qu’un mois avant le départ de la 6ème édition de l’Enduro Maya Marseille Maroc, course de motos qui se déroulera du 23 février au 3 mars. Les temps sont pourtant difficiles pour l’épreuve et le nombre d’engagés n’est pas à la hauteur des espérances de l’organisation. Pourtant Patrick Maya Feraud et son équipe ont décidé de maintenir l’épreuve. Il reste encore des places disponibles pour vivre une très belle aventure du 23 février au 3 mars 2013. Devant les difficultés récurrentes d’organisation, Patrick Maya Feraud envisage d’organiser l’Enduro Maya Marseille Maroc tous les deux ans. Il est donc vraisemblable qu’il n’y ait pas d’Enduro Maya en 2014 et que la prochaine édition soit organisée en 2015. Les indécis doivent prendre en considération cette nouvelle donne. Votre bulletin d’engagement est téléchargeable sur le site www.boade.com rubrique Enduro Maya Maroc.

Course. Course internationale sur route feu Rah Fdaili, El Hassan El Abbassi et Gebermayam Hiwot remportent la 7ème édition. Les athlètes marocains El Hassan El Abbassi et éthiopienne Gebermayam Hiwot ont remporté la septième édition de la course internationale sur route feu Rah Fdaili (10 km), disputée lundi à Assa. Chez les messieurs, El Abbassi s’est imposé en un temps de 29min 29sec, devançant ses compatriotes Aziz Lahbabi (29:46) et Khalid Saden (29min 59sec). Côté dames, le titre est allé à l’Ethiopienne Gebermayam Hiwot, avec un chrono de 34min 37sec, suivie des Marocaines Kaltoum Bouaasriya (34:59) et Hanane Farhoune (36:23). Cette compétition, organisée dans le cadre du festival du Moussem annuel d’Assa, qui coïncide avec la célébration de la fête d’Al Mawlid Annabawi, a réuni plus de 200 athlètes marocains et étrangers spécialistes des courses sur route, représentant notamment l’Ethiopie, le Kenya, l’Algérie, la France, l’Espagne, l’Ukraine, les Etats-Unis et la Lybie, a indiqué le directeur technique de la course, l’ancien champion olympique Khalid Skah.

International

Algérie. 37 étrangers tués lors de la prise d’otage. Trente-sept personnes dont un Algérien ont été tués, dont une grande partie d’une balle dans la tête, lors de l’attaque et la prise d’otages menées sur un site gazier du sud-est de l’Algérie par un commando islamiste parti du Mali, a annoncé lundi le Premier ministre algérien. »Trente-sept étrangers de huit nationalités différentes » ont péri lors de cet épisode sanglant de quatre jours auquel ont mis fin samedi les forces spéciales algériennes, a déclaré Abdelmalek Sellal. Ce bilan est encore provisoire, cinq étrangers étant toujours portés disparus, a-t-il indiqué. De nombreux otages étrangers ont été exécutés « d’une balle dans la tête » par leurs ravisseurs, a-t-il ajouté, décrivant des « terroristes déterminés ». La Norvège, la Malaisie et Manille ont aussi indiqué être sans nouvelles de plusieurs de leurs ressortissants.

France-Allemagne. Merkel et Hollande s’affichent unis avant de fêter le couple franco-allemand. Le président François Hollande et la chancelière Angela Merkel ont minimisé leurs différents sur le Mali et les questions économiques lundi soir, à la veille des célébrations à Berlin de 50 ans d’amitié franco-allemande. Détendus et souriants, les deux dirigeants ont mis l’accent sur ce qui les rapprochaient, devant quelque 200 jeunes français et allemands, réunis lors d’un débat d’une heure et demie, avant de se retrouver pour un dîner de travail, à l’abri des micros. Les deux dirigeants se sont appliqués à louer les vertus de l’amitié franco-allemande dont les fondations ont été posées il y a 50 ans par le Traité de l’Elysée, alors qu’ils n’avaient, ont-ils souligné, que huit ans tous les deux. La chancelière n’a pas exclu d’aider davantage la France dans son opération militaire au Mali contre les islamistes armés, promettant d’évaluer à chaque étape les possibilités de son pays et « de ne pas laisser tomber » son partenaire.

Afghanistan. Au moins 8 morts dans l’assaut d’un bâtiment de la police à Kaboul. Les combats se sont terminés après plus de 8 heures d’assaut d’un bâtiment de la police afghane à Kaboul, attaqué lundi à l’aube puis occupé par un groupe de talibans, qui a fait au moins 8 morts, dont les 5 assaillants, et 18 blessés. « C’est fini. Les deux derniers terroristes sont morts. La chance ne leur a même pas été donnée de faire sauter leurs vestes de kamikazes », a déclaré le général Mohammad Ayoub Salangi, chef de la police de Kaboul. Les cinq membres du commando taliban avaient attaqué un bâtiment de la police routière dans la capitale. Trois policiers ont été tués dans l’attentat suicide, qui a fait également quatre blessés chez les policiers, deux au sein des forces spéciales, et six parmi les civils, a déclaré le vice-ministre de l’Intérieur, le général Abdoul Rahman. Selon un premier bilan donné par un porte-parole du ministère afghan de la Santé, 18 personnes, la plupart des civils, ont été blessées.

Israël. Benjamin Netanyahu en passe d’être reconduit dans un pays ancré à droite. Israël, de plus en plus enraciné à droite, s’apprête à reconduire son Premier ministre Benjamin Netanyahu aujourd’hui lors des élections législatives, mais la composition et la stabilité de la future coalition gouvernementale sont déjà en question. Quelque 5,65 millions d’électeurs sont invités à se prononcer. Les bureaux de vote doivent ouvrir à 07H00 et fermer à 22H00, sous un dispositif de sécurité renforcé. Selon les derniers sondages publiés vendredi, la liste très droitière réunissant le Likoud de M. Netanyahu et le parti Israël Beiteinou de l’ultranationaliste Avigdor Lieberman, est créditée de 32 à 35 sièges sur 120 à la Knesset, un recul pour ces deux formations qui comptent actuellement 42 députés. Cette liste a vu émerger sur sa droite les nationalistes religieux du Foyer juif de Naftali Bennett, proche des colons, star de cette campagne plutôt terne, à laquelle les sondages promettent jusqu’à 15 sièges.

Nouvelles technologies

Téléchargement. D’après Kim Dotcom, MEGA a attiré 1 million de visiteurs en 14 heures. Comme prévu, le nouveau service de stockage en ligne de Kim Dotcom et son équipe a bien été lancé ce samedi 19 janvier, soit un an jour pour jour après la fermeture de MegaUpload par le FBI. MEGA a toutefois été victime de son succès, puisque plusieurs milliers d’enregistrements par minute ont dans un premier temps ralenti voir empêché l’accès au site à certains internautes. En effet, au bout d’une heure de mise en ligne, Kim Dotcom avançait sur Twitter le chiffre de 100 000 utilisateurs enregistrés. « La start-up au démarrage le plus rapide de l’histoire d’Internet ? » se demandait-il. Un peu plus tard, l’intéressé dénombrait 250 000 comptes ouverts. Dans une conférence de presse agrémentée de spectacles et d’animations rappelant le raid dont il fut l’objet l’année dernière, Kim Dotcom a donné de nouveaux chiffres : « Nous avons eu plus d’un million de visiteurs au cours du premier jour, et même durant les 14 heures ayant suivi le lancement de MEGA » s’est-il félicité. Le fondateur de MegaUpload est également revenu sur MegaBox, ce projet d’offre légale dont l’objectif était de permettre aux artistes de vendre directement leurs œuvres sans avoir à passer par les maisons de production.

Application. Instagram réfute la perte de 50% des utilisateurs. La semaine d’Instagram, la startup qui a couté près d’un milliard de dollars à Facebook, a mal commencé. Selon AppStats, un cabinet d’étude, le nombre d’utilisateurs quotidiens a chuté de 50% en passant de 16,3 millions à 7,4 millions entre mi-décembre 2012 et mi-janvier 2013. Pour expliquer cette hécatombe, les analystes ont pointé l’envie d’Instagram d’utiliser le contenu généré par les utilisateurs à des fins publicitaires. Cette stratégie a été abandonnée devant le tollé qu’elle a provoqué. Pour l’éditeur de l’application gratuite, les choses ne peuvent en rester là. Il réfute absolument les données d’AppStats et pour appuyer ses dires, il dévoile pour la première fois des chiffres internes. Instagram affirme totaliser plus de 90 millions d’utilisateurs réguliers, c’est-à-dire ceux qui utilisent le service au moins une fois par mois. Entre décembre en janvier, ce chiffre aurait progressé de 10%. La filiale de Facebook affirme aussi que chaque jour, 40 millions de photos sont postées et que le nombre de « Likes » est de 8500 par seconde.

Smartphones. RIM prêt à arrêter la fabrication des Blackberry. Research In Motion (RIM), le constructeur des Smartphones Blackberry, sera-t-il bientôt contraint de vendre ses bijoux de familles? Tout dépendra, en particulier, du succès de la nouvelle génération, Blackberry 10. Commercialisée à partir du 30 janvier, celle nouvelle plateforme mobile basée sur QNX est censé donner un nouveau souffle au constructeur qui, dans un marché devenu très concurrentiel, se retrouve passablement affaibli : perte d’image, perte de parts de marché, perte de clients. Interrogé par le journal allemand Die Welt, le PDG Thorsten Heins se dit prêt à changer totalement le modèle économique de la firme canadienne pour booster son développement. Ainsi, la vente de licences Blackberry 10 n’est plus un tabou, comme le possible arrêt de la fabrication de Blackberry en cas d’échec. « Avant de diffuser ce logiciel à des tiers sous licence, il faut d’abord montrer que cette plateforme a du potentiel. Nous devons d’abord remplir notre promesse », explique le PDG, qui voit l’industrie automobile comme un possible débouché.

Embauche. Google, Apple et Intel auraient formé un cartel de l’embauche. Les salariés américains de Google, Apple et Intel ssont mécontent. Une fois qu’ils étaient placés chez l’un de ces trois géants high-tech, ils avaient peu de chance de recevoir des offres alléchantes des deux autres firmes. Et pour cause : les trois employeurs avaient apparemment négocié un accord de non-agression sur l’embauche. Interdiction de piquer les talents chez l’autre, telle était la devise de ce cartel un peu spécial. Evidemment, les salariés se sont sentis lésés dans l’affaire, car cet accord secret pouvait les bloquer dans le développement de leur carrière ou lors des négociations salariales. Certains d’entre eux ont donc porté plainte en 2011 devant le tribunal fédéral du district nord de la Californie. Leurs avocats ont indiqué, vendredi 18 janvier, que la juge Lucy Koh allait convoquer prochainement des dirigeants des trois firmes pour les auditionner sur cette affaire, à savoir les directeurs généraux d’Apple et Intel, Tim Cook et Paul Otellini, ainsi que le président du conseil d’administration de Google, Eric Schmidt.

 

________________________actu-maroc.com

Commentaires