PARTAGER

Le sommet mondial sur les changement climatiques ou « COP 22″ n’a pas encore commencé, puisque son ouverture est prévue à Marrakech  pour demain, lundi 7 novembre, que les participants qui s’y trouvent ont eu la peur de leur vie pour garder un mauvais souvenir de la place  » Jamâa el Fna » où ils se sont octroyés une balade avant les travaux qui les attendent.

Un incident ordinaire au Maroc s’y est produit comme il s’en produit par milliers dans d’autres villes et d’autres pays, mais à Marrakech, qui se trouve sous les feux des projecteurs, les gestes d’un déséquilibré mental deviennent disproportionnés. Au milieu d’une grande foule, ce dernier s’est brusquement mis à ajouter une bouteille contenant un produit inflammable en menaçant de s’asperger, de s’immoler et de jeter le liquide sur les personnes présentes alors qu’il se trouvait dans un état de grande confusion.

Pris de panique, les visiteurs étrangers présents en grand nombre, ce dimanche;  ont cru à une opération d’un kamikaze avant que les policiers n’interviennent pour ramener l’ordre et rassurer la foule qui s’était éloignée de l’aliéné mental, arrêté sur la place célèbre après cette fausse alerte à quelques heures de la COP.

Commentaires