Forum International Dakar-Agricole 2011 : un plaidoyer des pays du sud pour...

Forum International Dakar-Agricole 2011 : un plaidoyer des pays du sud pour une nouvelle gouvernance agricole

156
0
PARTAGER

La manifestation, qui a connu la participation du Premier ministre M. Abbas El Fassi qui a représenté SM le Roi Mohammed VI aux travaux de cette rencontre, a été clôturée par la formulation d’une série de recommandations baptisées « Appel de Dakar » à l’intention de la prochaine réunion du G20 qui traitera de la question de la gouvernance agricole.

Lors de cette rencontre, qui a connu également la participation du ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, M. Aziz Akhennouch, des chefs d’Etats et de gouvernements, des responsables africains du secteur agricole, des opérateurs privés et institutionnels ont débattu des diverses questions d’actualité concernant le secteur agricole, notamment la régulation des marchés, la fracture agricole mondiale, la modernisation des outils de productions dans les pays du sud et les grands défis à surmonter pour assurer la sécurité alimentaire des populations.

Le Forum de Dakar ambitionne ainsi à contribuer, par des approches novatrices, à la création d’un courant autonome de pensée sur la question agricole, capable de se différencier, tant des grandes puissances agricoles occidentales des zones tempérées (USA, Europe) que des nouveaux agro-exportateurs (Brésil, Inde).

Cet espace de débat et de réflexion s’assigne également pour mission de contribuer à la création d’une « troisième voie » qui consiste en un développement agricole articulant un commerce international équitable et une croissance sans contraintes de la production domestique dans les pays les moins avancés.

La cérémonie d’ouverture de cette manifestation, qui a été présidée par le chef de l’Etat sénégalais, Me Abdoulayé Wade, a été marqué par un message de SM le Roi Mohammed VI adressé aux participants et dont lecture a été donnée par le premier ministre, M. Abbas El Fassi.

Dans ce message, le Souverain a affirmé que l’Afrique est tenue de revaloriser son potentiel agricole pour pouvoir relever les défis à venir et que le continent doit consolider son développement agricole et construire des stratégies solides et durables afin de renforcer la lutte contre la pauvreté et de répondre à la problématique de la sécurité alimentaire.

Lors des ateliers de ce Forum, les participants marocains ont décliné l’expérience marocaine dans le domaine agricole, notamment le « Plan Maroc Vert » qui vise la modernisation du secteur et l’objectif fondamental d’amélioration de la qualité aussi bien pour le marché local que pour l’exportation.

MAP__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires