PARTAGER

L’opposition de droite en France a ravi dimanche à la gauche au pouvoir la région parisienne (Ile de France), la plus importante du pays, au second tour d’élections régionales qui sont les dernières avant la présidentielle de 2017, selon des estimations.

La droite et ses alliés centristes ont obtenu entre 43,2% et 44% des voix, contre 41,8 à 42,9% au Parti socialiste (PS) du président François Hollande, allié aux écologistes et aux communistes, qui dirigeait depuis 17 ans cette région pesant près d’un tiers du PIB français.

Marine Le Pen battue par Xavier Bertrand

Dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen (FN) est battue par Xavier Bertrand (droite).

Xavier Bertrand, candidat Les Républicains vainqueur dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a estimé que sa victoire au second tour était avant tout celle « des gens du Nord, des hommes et des femmes de Picardie », appelant à « rester humble ».

M. Bertrand a jugé que personne « ne peut se prévaloir de cette victoire », soulignant que les résultats du premier tour avaient claqué comme « un dernier coup de tonnerre avant que le FN ne prenne le pouvoir ». « L’histoire retiendra que c’est ici que nous avons stoppé la progression du Front national », a-t-il assuré.

Commentaires