PARTAGER

Un des militaires postés devant la Grande mosquée de Valence, dans le sud-est de la France, a ouvert le feu vendredi après-midi sur un homme qui lui fonçait dessus à bord de son véhicule, selon les autorités locales.

Le militaire a touché au bras et à la jambe le conducteur, qui a été transporté à l’hôpital. Une balle perdue a également blessé un passant au mollet, a précisé la préfecture de la Drôme.

Le militaire a été touché par le véhicule et blessé au genou et au tibia, mais son pronostic vital n’est pas engagé.

Le conducteur, qui a délibérément dirigé sa voiture vers le militaire pour une raison encore inconnue, a agi seul, selon la préfecture.

Suite aux attentats de janvier à Paris (17 morts), la France a déployé des militaires en renfort de la police pour assurer la sécurité de sites sensibles sur le territoire national.

Après les attaques jihadistes de novembre (130 morts), les effectifs de cette opération « Sentinelle » ont été portés à 10.000 hommes et femmes.

Quatre d’entre eux étaient en faction vendredi aux abords de la mosquée de Valence, un lieu très calme, « où le culte se passe de manière apaisée », selon la préfecture.

Commentaires