Funérailles de feu Thami El Khyari

Funérailles de feu Thami El Khyari

421
0
PARTAGER

Après les prières d’Addohr et du mort à la mosquée Chouhada, le cortège funèbre, à sa tête SAR le Prince Moulay Rachid, s’est rendu au cimetière Chouhada où le défunt a été inhumé dans un climat de recueillement et de piété, en présence outre les membres de sa famille, du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, de membres du gouvernement, de chefs de partis politiques, de représentants des autorités locales, d’universitaires et d’autres personnalités du monde de la politique, de la culture et des arts.

Par la suite, des versets du Saint Coran ont été lus pour le repos de l’âme du défunt et des prières ont été élevées pour implorer le Très-Haut de l’accueillir dans Son vaste Paradis, parmi les Prophètes, les saints, les martyrs et les vertueux, et de lui accorder mansuétude et bénédiction.

SM le Roi Mohammed VI avait adressé un message de condoléances et de compassion à la famille de feu Thami El Khyari.

Dans ce message, SM le Roi a exprimé, en cette douloureuse circonstance, à la famille du défunt et à travers elle, à ses camarades du parti et à l’ensemble de ses amis et proches, Ses sincères condoléances et sentiments de compassion pour la perte d’un grand commis de l’Etat qui a consacré sa vie à servir la nation avec dévouement et abnégation.

SM le Roi dit se remémorer les qualités humaines du défunt, sa haute compétence politique, son nationalisme avéré, ainsi que son dévouement et abnégation dans l’accomplissement de toutes les missions dont il a été investies et des postes de responsabilité gouvernementale, politique, partisane ou académique qu’il a occupées. Le défunt était un exemple de dévouement au glorieux Trône alaouite et d’attachement indéfectible aux constantes de la nation et à ses valeurs sacrées, poursuit le Souverain.

Né en 1943 à Taza, M. El Khyari avait occupé plusieurs postes ministériels, dont ceux de la Pêche maritime (mars 1998-septembre 2000) et de la Santé (septembre 2000-novembre 2002).

Le défunt fut également ancien membre du bureau politique du parti du Progrès et du socialisme (PPS) avant de quitter cette formation et créer le FFD.

 

Actu-maroc.com ____________________________

Commentaires