PARTAGER

Toutes les polices du Maroc sont sur le pied de guerre pour retrouver les auteurs de la fusillade d’hier soir dans un café de Marrakech qui a fait un mort et deux blessés graves, tous victimes d’une erreur de ciblage.

Selon les derniers éléments de l’enquête et après l’arrestation à Casablanca de six suspects en lien avec cette affaire, il s’agirait d’un règlement de comptes qui visait à leur place le propriétaire du café supposé avoir des relations avec des mafias internationales et avec un marocain résidant aux pays-Bas, qui serait le commanditaire de ce crime crapuleux exécuté par deux hommes de main cagoulés et se servant d’armes à feu à bord d’une moto, une moto et des armes retrouvés calcinés aux abords de l’aéroport de Marrakech. Ce qui laisse penser que les deux auteurs de la fusillade sont des pros de ce type de contrats et qu’ils auraient pris le premier avion en partance pour l’étranger. Ce meurtre ne cesse d’être commenté par l’opinion publique sur les réseaux sociaux et fait l’objet de rumeurs de toutes sortes après que la thèse d’un acte terroriste ait été définitivement écartée au grand soulagement des autorités marocaines et des professionnels du secteur du tourisme qui ont cru trop tôt à un nouveau coup dur pour leur activité. L’on ignore pour l’instant où se trouve le propriétaire du café.

 

Commentaires