PARTAGER

Douze engins explosifs artisanaux ont été retrouvés au domicile du couple qui a tué mercredi 14 personnes en Californie, la pire tuerie aux Etats-Unis depuis trois ans, a indiqué jeudi la police.

Trois autres engins explosifs artisanaux reliés entre eux et actionnables à distance ont aussi été retrouvés dans le bâtiment visé par les tueurs. Mais ces engins n’ont finalement pas explosé, a précisé le chef de la police locale, Jarrod Burguan, lors d’une conférence de presse.

qui sont Farook et Malik, le couple de tireurs présumés?

Les deux auteurs de la pire tuerie aux Etats-Unis depuis trois ans, qui a coûté la vie à 14 personnes mercredi à San Bernardino, en Californie, sont un homme et une femme de 28 et 27 ans, et ils sont morts, selon la police.

Syed Farook, le spécialiste de l’environnement

L’homme répond au nom de Syed Farook, un citoyen américain de 28 ans, employé de cette ville de Californie. Syed Farook «  est un employé du comté  » de San Bernardino, où il travaillait depuis cinq ans comme spécialiste de l’environnement pour le département de la santé publique, selon le chef de la police. L’homme était visiblement aisé, en témoigne sa fiche de renseignements.

Les employés de ce service s’étaient rassemblés pour « une réunion festive » avant Noël lorsque la fusillade a éclaté. Le suspect «  se trouvait à la fête et est parti plus tôt, décrit comme étant en colère  », a poursuivi Jarrod Burguan. C’est en suivant cette piste que les agents sont remontés jusqu’à une adresse, à Redlands, à une quinzaine de kilomètres de San Bernardino et ont découvert le véhicule suspect qu’ils recherchaient non loin de là. Après une course-poursuite, les deux suspects sont morts, leur 4X4 criblé de balles.

Après une course poursuite, les deux suspects sont morts, leur 4X4 criblé de balles. © Reuters
Après une course poursuite, les deux suspects sont morts, leur 4X4 criblé de balles. 

Un homme, qui s’est identifié comme étant le père de Syed Farrok, s’est confié au Daily News  : «  Si mon fils est impliqué dans cette tuerie, je suis extrêmement choqué. Pour l’heure, je ne sais rien. Mon fils était très religieux. Il allait au travail, retournait prier à la maison et repartait au travail. Il est musulman.  »

Son beau-frère Farhan Kahn, s’est exprimé lors d’un point presse à l’issue de la fusillade : «  Je ne peux pas vous dire à quel point je suis triste d’apprendre ce qu’il s’est passé aujourd’hui. À quel point je suis triste que des personnes aient été tuées. Je suis sous le choc.  »

Marié à la sœur du tireur présumé, il lui avait parlé la semaine passée : «  Je ne sais pas pourquoi il ferait quelque chose comme ça.  »

Farhan Khan, le beau frère de Syed Farook © Reuters
Farhan Khan, le beau frère de Syed Farook 

Si les motivations de Syed Farrok sont encore inconnues, une chose est certaine : il n’a pas agi seul.

Tashfeen Malik, la compagne

Si l’on a réussi à en savoir un peu plus sur Syed Farook, le profil de l’autre tireuse est plus flou. Tashfeen Malik, 27 ans, était visiblement fiancée ou mariée depuis peu à Syed Farook. Le couple aurait un enfant de six mois qui se trouvait avec ses grands-parents au moment du drame.

Selon le Los Angeles Times, Syed et Tashfeen se sont rencontrés sur le net. Elle résidait alors en Arabie Saoudite. Pour le moment, nous ne sommes pas en mesure de savoir si, comme Syed Farrok, elle était une citoyenne américaine.

L’enquête n’a pas encore déterminé ce qui les a poussés à perpétrer la tuerie. « Nous n’excluons pas un acte de terrorisme  », a-t-il précisé.

Commentaires