PARTAGER

A chaud. Deux personnes ont ouvert le feu dans le bar «Le Carillon», tuant plusieurs personnes et faisant plusieurs blessés.

Une fusillade a éclaté vendredi soir dans le Xe arrondissement de Paris, près de la rue Bichat, faisant plusieurs morts – au moins quatre corps au sol – et plusieurs blessés, selon un journaliste de Libération, sur place, qui évoque un «cauchemar».

La police est sur les lieux. Une autre fusillade à éclaté quelques minutes plus tard près du Bataclan, boulevard Voltaire, où plusieurs coups de feux ont été entendus. Des témoins évoquent cinq à six tireurs, non cagoulés.

On évoque deux tireurs, au moins, qui auraient commencé à tirer dans le bar Le Carillon, avant de prendre la fuite.

Par ailleurs, trois explosions ont retenti presque au même moment près du Stade de France, sans que l’on sache pour l’instant si ces deux éléments sont liés. Un cordon de sécurité a été installé autour de la zone, selon plusieurs témoins sur place. François Hollande était sur place, il a quitté la tribune.

Au moins 18 morts 

C’est le bilan initial, selon des sources policières.

Les assaillants sont encore dans la nature »

« les responsables sont encore dans la nature », a indiqué au sujet des assaillants un policier à la presse, présent au niveau des rues Faidherbe et Charonne.
Au moins 30 morts, selon un dernier bilan
Lors du dernier bilan, au moins 30 personnes ont été tuées lors des attaques de Paris, selon l’AFP.
Au Bataclan, des coups de feu entendus depuis 10 minutes

Des coups de feu sont entendus depuis 10 minutes. La rue est déserte et les policiers visent vers les fenêtres du 2e ou 3e étage du bâtiment.
Au métro Oberkampf, la brigade d’intervention est en train d’arriver sur place.
Au moins 46 morts, selon un nouveau bilan
Selon un nouveau bilan, au moins 46 personnes ont été tuées lors de ces attaques à Paris, vendredi 13
Plan Rouge Alpha déclenché

Le plan Rouge Alpha en cas de multi-attaques a été déclenché. Tous les lieux sensibles sont placés en alerte.
La Mairie de Paris appelle les habitants à rester chez eux

La Mairie de Paris appelle les habitants de la capitale à rester chez eux.
Hollande décrète l’état d’urgence et évoque un acte terroriste

Sur un ton particulièrement grave, très touché, très ému, le président de la République a parlé d’attaques terroristes. « Des attaques sans précédent sont en cours dans l’agglomération parisienne », a indiqué le président.
Il a pris deux décisions importantes : « l’état d’urgence a été décrétée sur tout le territoire » et il a décidé de la fermeture des frontières françaises.Le président a également indiqué que « les forces de sécurité font assaut notamment dans un lieu à Paris ».Obama : «Les valeurs de l’humanité sont attaquées»

 Depuis la Maison-Blanche, le président américain Barack Obama vient de réagir. «Il ne s’agit pas seulement d’une attaque de Paris ou la France, mais de toutes les valeurs de l’humanité». «Nous serons aux côtés de la France pour combattre le terrorisme et l’extrémisme», a-t-il ajouté. «Ceux qui pensent qu’on peut terroriser les Français ont tort». Le président américain a assuré être «en contact avec les officiels français pour transmettre nos condoléances aux familles de ceux qui ont été tués». «Je n’ai pas encore appelé Hollande, il est très occupé à ce moment j’imagine».

Bataclan : un journaliste présent témoigne
Un journaliste d’Europe 1 présent dans la salle de concert raconte sur le site de la radio : « Deux ou trois individus non masqués sont rentrés avec des armes automatiques de type kalachnikov et ont commencé à tirer à l’aveugle sur la foule. L’attaque a duré une dizaine, une quinzaine de minutes. Ça a été extrêmement violent et il y a eu un vent de panique, tout le monde a couru vers la scène, il y a eu des scènes de piétinement ». « Les assaillants ont eu tout le temps de recharger à au moins trois reprises. Ils n’étaient pas masqués, maîtres d’eux-mêmes. Ils étaient très jeunes », raconte-t-il.

L’assaut en cours au Bataclan

 Selon plusieurs sources, les forces de l’ordre ont lancé un assaut au Bataclan, où les terroristes sont toujours retranchés. Plusieurs coups de feu et des explosions ont été entendus.
Merkel « profondément choquée » par les attaques

La chancelière allemande Angela Merkel s’est dit vendredi soir « profondément choquée » par les attaques « à l’évidence terroristes » qui ont fait plusieurs dizaines de morts à Paris, selon un communiqué de ses services.

« Je suis profondément choquée par les nouvelles et les images qui nous parviennent de Paris. En ces heures, mes pensées vont aux victimes de ces attaques à l’évidence terroristes, à leurs proches et à tous les habitants de Paris », a déclaré la dirigeante.

Fin de l’assaut au Bataclan

L’assaut est terminé au Bataclan. 3 terroristes auraient été tués.

Commentaires