Gaza: deux raids israéliens font 4 morts dont le chef d’un groupe...

Gaza: deux raids israéliens font 4 morts dont le chef d’un groupe radical

192
0
PARTAGER

Auparavant, des projectiles avaient été tirés de la bande de Gaza sur Israël sans faire de victime.
Un premier raid israélien a fait deux morts et un blessé grave sur une voiture à l’ouest de la ville de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes.
« Notre secrétaire général, Zouheir al-Qaïssi, était l’un des deux Palestiniens tués », ont affirmé les CRP dans un communiqué.

Il a identifié la seconde victime comme Mahmoud Hanani, un des combattants bannis de Cisjordanie en vertu d’un accord sur la levée du siège de la basilique de la Nativité à Bethléem (Cisjordanie) en 2002 par l’armée israélienne.

Le porte-parole de la branche armée du mouvement, les Brigades Al-Nasser Salaheddine, Abou Ataya, a menacé Israël d’une « riposte foudroyante ».

L’armée israélienne a confirmé qu’un appareil avait visé deux membres des Comités de résistance populaire, dans la bande de Gaza: « un important responsable, Zouheir al-Qaïssi et un de ses collaborateurs, Mahmoud Hanani ».
« Le groupe était responsable de la préparation d’une attaque terroriste qui devait avoir lieu via le Sinaï dans les prochains jours », a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué.
« Cette équipe faisait partie de l’infrastructure terroriste utilisée pour lancer des attaques via la péninsule du Sinaï et la frontière israélo-égyptienne », selon le texte.

Un nouveau raid aérien a frappé Gaza en début de soirée, faisant deux autres morts, ont indiqué des sources de sécurité palestiniennes.

L’armée israélienne a indiqué que les hommes étaient sur le point de tirer des roquettes contre Israël.
Le précédent secrétaire général des CRP, Kamal al-Nayrab, et un chef de leur branche armée, avaient été tués le 19 août par une frappe israélienne à Rafah, leur bastion dans le sud de la bande de Gaza, près de la frontière avec l’Egypte.

Le 18 août, des hommes armés avaient franchi la frontière israélo-égyptienne et mené plusieurs attaques dans le désert israélien du Néguev. Huit Israéliens, dont un soldat et un policier, avaient été tués et l’Etat hébreu avait imputé ces attaques aux CRP, qui avaient démenti.

Les forces israéliennes avaient tué sept des assaillants, ainsi que six policiers égyptiens, durant les échanges de tirs, déclenchant une crise entre l’Egypte et Israël.

Le Hamas, qui contrôle Gaza, y impose une trêve de facto avec Israël, mais les combattants d’autres mouvements tirent ponctuellement des roquettes. Israël riposte généralement à ces tirs par des raids aériens.

Les CRP avaient revendiqué, conjointement avec les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, et l’Armée de l’Islam, un groupe salafiste, la capture le 25 juin 2006 d’un soldat israélien à la lisière de la bande de Gaza.

Le soldat, Gilad Shalit, a finalement été libéré en octobre en échange de 1.027 Palestiniens détenus par Israël.

 

AFP_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires