Gaza: regain de tension, nouveaux tirs de roquettes sur Israël

Gaza: regain de tension, nouveaux tirs de roquettes sur Israël

269
0
PARTAGER

Les deux roquettes ont atterri dans des zones inhabitées du sud d’Israël sans faire de dégât, selon l’armée.

Un des tirs a été revendiqué par les Comités de résistance populaire (CRP), un groupe armé de Gaza.

Dans la nuit, l’aviation israélienne avait procédé à des frappes en représailles à des tirs contre le territoire israélien mercredi.

« Des avions de l’armée de l’air israélienne ont visé et touché un site d’activité terroriste dans le centre de la bande de Gaza, ainsi qu’un tunnel dans le nord » de ce territoire, a précisé un communiqué militaire.

Selon des sources au sein des services de sécurité palestiniens, les frappes israéliennes ont atteint des terrains d’entraînement utilisés par des membres du groupe radical Jihad islamique et de la branche armée du mouvement islamiste Hamas dans le centre et le nord de l’enclave palestinienne.

Elles n’ont pas fait de blessé, selon les mêmes sources.

Selon un porte-parole israélien, des cellules armées de Gaza ont tiré mercredi cinq roquettes sur le sud d’Israël. Ces engins n’ont fait ni victime ni dégâts.

Ce regain de violence survient à la suite de deux frappes aériennes israéliennes qui ont fait mardi soir un mort et une vingtaine de blessés palestiniens dans la bande de Gaza.

L’armée israélienne a affirmé avoir « ciblé des terroristes affiliés à la mouvance jihadiste internationale », réseau considéré comme proche d’Al Qaïda et incluant des Palestiniens et des Egyptiens.

Le Hamas, au pouvoir à Gaza, a instauré une trêve tacite avec Israël grâce à une médiation de l’Egypte, ce qui n’empêche pas des organisations plus radicales de tirer ponctuellement des roquettes contre le territoire israélien.

Mercredi soir, un haut gradé israélien, le commandant Tal Hermoni, se faisant l’écho de propos du chef d’état-major Benny Gantz, a souligné que l’armée israélienne était prête à engager une nouvelle campagne destructrice à Gaza si les tirs de roquettes ne cessaient pas, selon les médias.

Il y a exactement trois ans, l’armée israélienne avait lancé une offensive dévastatrice contre ce territoire palestinien afin de faire cesser les tirs de roquettes sur Israël.

L’opération « Plomb Durci » avait fait 1.400 morts parmi les Palestiniens de Gaza –dont la moitié des civils– et 13 tués israéliens, dont 10 soldats.

AFP___________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires