Algérie: un jour viendra « où la France s’excusera », assure le chef du...

Algérie: un jour viendra « où la France s’excusera », assure le chef du FLN

174
0
PARTAGER

Jeudi, le chef d’Etat français avait reconnu qu’il « y a eu des abus » durant la guerre d’Algérie (1954-1962). « Des atrocités ont été commises de part et d’autre. Ces abus, ces atrocités ont été et doivent être condamnés, mais la France ne peut pas se repentir d’avoir conduit cette guerre », avait ajouté M. Sarkozy.

A propos des Harkis, les supplétifs musulmans recrutés par l’armée française pendant la guerre d’Algérie, M. Belkhadem a noté que M. Sarkozy « a défendu les siens. Nous, nous défendons les nôtres ».

« Lui, il a défendu ce qu’il considère comme des pro-français, a ajouté M. Belkhadem. Nous nous les avons considérés comme des traîtres en 1962″, a-t-il souligné.

« Ce n’est pas maintenant que nous allons changer d’avis », a martelé M. Belkhadem, qui n’en est pas à sa première sortie contre la politique de la France envers son pays.

M. Sarkozy avait reconnu vendredi à Nice (sud de la France) que les autorités françaises s’étaient rendues coupables « d’injustice » et « d’abandon » envers ses 200.000 harkis et qu’elle avait « une dette » à leur endroit, sans toutefois parler de « réparation ».

La guerre d’Algérie est revenue sur le devant de la scène cette année avec les célébrations du cinquantenaire de l’indépendance, gagnée par les armes, de cette ex-colonie française de 132 ans.

AFP_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires