Gbagbo ignore l’ultimatum lancé par le camp Ouattara

Gbagbo ignore l’ultimatum lancé par le camp Ouattara

290
0
PARTAGER

C’est son Premier ministre Guillaume Soro qui a passé le message par voie de presse depuis le grand hôtel abidjanais transformé en QG du camp Ouattara. Si Gbagbo ne respecte pas l’ultimatum, «le nouveau président de la République sera au regret d’envisager d’autres mesures», a-t-il prévenu, se redisant «convaincu que seule la force» fera partir le dirigeant sortant. Réponse de l’intéressé vendredi en soirée : «Je ne pas céderai pas aux pressions», a martelé Laurent Gbagbo lors d’un discours.  

Mardi déjà, la mission de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) s’était rendue à Abidjan «demander à Gbagbo de céder pacifiquement le pouvoir». La même mission de la Cédéao doit revenir lundi dans la capitale ivoirienne. Mais cette fois, l’organisation menacera Gbagbo d’une opération militaire s’il ne s’est toujours pas rendu.

Commentaires