Ghellab prend part à Manille au 5è congrès international du GOPAC

Ghellab prend part à Manille au 5è congrès international du GOPAC

351
0
PARTAGER

M. Ghellab sera accompagné d’une délégation composée du président du groupe Justice et Développement (PJD), Abdellah Bouanou, et du 4è vice-président de la chambre des représentants et députée du parti authenticité et modernité (PAM), Mme Khadija Rouissi, indique un communiqué de la première chambre.

Les participants à ce congrès examineront plusieurs questions portant notamment sur la mise en oeuvre de la convention des Nations Unies sur la lutte contre la corruption, le rôle du contrôle parlementaire, le droit d’accès à l’information, le rôle de la société civile dans la lutte contre la corruption et la transparence des marchés publics.

Le Maroc, qui est parmi les pays fortement impliqués dans la lutte contre la corruption, a réalisé plusieurs avancées en la matière grâce aux mesures adoptées pour éradiquer ce fléau, notamment l’approbation en 2008 de la convention des Nations Unies sur la lutte contre la corruption et la signature en 2003 de la convention des Nations Unies contre la corruption qui oblige chaque Etat à mettre en place des instances spécialisées dans la lutte contre la corruption, ajoute la même source.

Rappelant que l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption a été érigée au rang d’institution constitutionnelle et l’adoption en décembre 2011 de la loi relative à la protection des témoins et dénonciateurs de la corruption, le communiqué explique que ces mesures constituent des mécanismes efficients de nature à contribuer à la moralisation de la vie publique et à la consécration de la bonne gouvernance et du principe de reddition des comptes.

Le GOPAC, créée en 2002 lors du congrès international organisé à Ottawa (Canada) en présence de plus de 700 parlementaires et de 400 observateurs, regroupe plus de 40 Etats membres. Son 4è congrès avait été tenu en mars 2011 à Mexico.

 

Actu-maroc.com

Commentaires