GNF1 : Le MAS est fatigué. Les Fassis n’aiment pas la...

GNF1 : Le MAS est fatigué. Les Fassis n’aiment pas la pression

210
0
PARTAGER

Qui aime bien  châtie bien, c’est pour cela qu’il faut regarder  les choses en face car lors du match  retard contre le Hassania d’Agadir  les supporters  du MAS avaient le grand espoir  de voir leurs favoris empocher une victoire qui aurait confirmé  les ambitions affichées depuis le début    de saison.
Malheureusement, la déception a été grande  car on a  vu une équipe fatigué et complètement gênée par l’enjeu.

 

Ceci n’est pas pour   trouver  des  excuses à une équipe chère  à mon cœur, mais il faut  reconnaître que le MAS  a eu un  calendrier  d’enfer  avec une mise à jour  sans   répit  qui a certainement  éprouver la fraîcheur physique  d’un groupe très réduit. En effet,   Rachid  Taoussi  n’a même pas eu le loisir  de faire tourner son effectif car franchement il ne dispose pas de beaucoup  de doublures  de valeur, et encore  moins de solutionsde rechange, sans   compter  la méforme  de Moussa Tigana et les indisponibilités  à répétition.

Les dirigeants  du MAS doivent  dès à présent penser à un renfort  de qualité dans  tous les compartiments du jeu, en fonction des joueurs qui sont  en fin de contrat,  et les promesses  des équipes  espoirs et  juniors car cette saison l’effectif semble très limité par rapport  aux ambitions d’une équipe qui joue  le titre et la Coupe d’Afrique.

Sinon,  même si l’arbitrage  a réussi  à définitivement fausser  la compétition  avec une flopée de penalties non sifflés, le MAS n’a franchement  rien à reprocher  à l’arbitrage – par rapport à d’autres équipes plus lésées –  si ce n’est une série  de cartons  jaunes injustifiés…

En effet, si contre le DHJ le MAS a été volé d’une manière flagrante avec  2 penalties  et un but valables,  contre le MAT les Nordistes  auraient dû bénéficier  de deux penalties  au moins.
Aussi,  en récoltant  4 points   sur ces deux  matches, le MAS a eu un point de plus que ce qu’il  méritait !

Voilà, maintenant  à moins   d’un exploit   jeudi soir contre le WAC, le MAS a certainement  perdu  ses ultimes  illusions en concédant  le nul face au HUSA.

Un exploit improbable face aux Casablancais, car ces  derniers semblent irrésistibles depuis  deux ou trois journées et très difficiles  à jouer, d’autant plus que le MAS est franchement moins fringuant  que lors de la phase aller  où  ses attaquants étaient  plus percutants.

Pour le reste,  le public   du MAS  peut être  fier de son équipe car cette dernière a réussi  dans tous les cas à déchaîner les passions, à faire vibrer les foules  à travers des sensations qu’on n’avait plus connues à Fès depuis des lustres, et «Ya safra ya mon amour» reste l’une des plus belles mélodies chantées dans nos stades.

Hafid FASSI FIHRI________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires