GRAND CAFOUILLAGE DANS LA GESTION DE LA RÉGULARISATION DES IMMIGRES ILLÉGAUX

GRAND CAFOUILLAGE DANS LA GESTION DE LA RÉGULARISATION DES IMMIGRES ILLÉGAUX

506
0
PARTAGER

Lors que l’on croyait que la campagne de régularisation des résidents
étrangers clandestins s’était déroulée sous les meilleurs
auspices,deux ONG, le Gadem et la Fidh travaillant toutes les deux sur
la protection des droits des migrants ont révélé plusieurs
défaillances qui en ont entaché le déroulement.

Sur les 27.333 demandes déposées, 17.916 ont reçu une réponse
favorable, seul hic, des étudiants étrangers et des réfugiés
syriens, en principe non éligibles, ont vu leurs dossiers être
acceptés alors que d’autres normalement concernés par l’opération ont
vu leur demande atterrir sur le bureau de la commission de recours et
attendent toujours une réponse.

Depuis la date du 9 février dernier qui a marqué la fin de cette
campagne de régularisation, la traque aux migrants clandestins s’est
renforcée avec des déplacements par milliers de ceux d’entre eux qui
occupaient une foret aux abords de l’enclave espagnole de Melilia dont
ils ont été délogés pour être dispatchés sur plusieurs villes on
ignore pourquoi.

De plus révèlent les deux associations qui suivent de près le
revirement des autorités marocaines, 400 de ces migrants manquent à
l’appel alors qu’elles ne disposent d’aucune information sur leur
sort.Il n’est pas certain que cette campagne soit reconduite de sitôt.

Commentaires