PARTAGER

Nouveau drame au poste-frontière de Sebta. Deux Marocaines ont trouvé la mort lundi dans une bousculade, portant à quatre le nombre de décès depuis le début de l’année.

Citant le président de l’Observatoire du Nord des droits de l’Homme (ONDH), Mohamed Benaïssa, l’AFP indique que les deux femmes âgées de 34 et 45 ans ont été grièvement blessées après avoir été piétinées dans la bousculade. Elles ont été transportées à l’hôpital Hassan II de la ville voisine de Fnideq où elles ont succombé à leurs blessures.

Malgré les mesures de sécurité prises des deux côtés de la frontière et les divers travaux entrepris, les accidents se sont multipliés ces dernières semaines poussant parfois les autorités marocaines et espagnoles à fermer ce poste-frontière durant plusieurs jours, comme ce fut le cas encore début août.

En plus d’une diminution du nombre de passages des porteuses à 4.000 par jour, les autorités espagnoles avaient décidé de limiter le poids porté par les « femmes-mulets » qui font parfois plusieurs allers-retours entre les Sebta et le Maroc avec sur leur dos plusieurs dizaines de kilos.

Du côté marocain, il a été décidé de diminuer le nombre de passages hebdomadaires et séparer les passages entre les hommes et les femmes.

Commentaires