GRAND JOUR DANS LES RELATIONS MAROC-FRANCE

GRAND JOUR DANS LES RELATIONS MAROC-FRANCE

1012
0
PARTAGER

Ce lundi 9 Février 2015 restera à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire des relations autrefois sans nuages mais perturbés ces douze derniers mois par un orage persistant qui a fait croire au pire à un certain moment. Nous n’en sommes plus là, l’orage est passé et les deux pays doivent désormais renouer avec un partenariat exemplaire.

Sans préjuger du contenu du communiqué qui sortira à l’issue des entretiens entre le roi Mohammed VI et le président François Hollande aujourd’hui à l’Elysée, il est utile de s’interroger si les secousses passées laisseront des séquelles.

Les spécialistes de la région estiment tous que ces liens sont bien au-dessus de ces contingences et que leur solidité patiemment renforcée par les dirigeants des deux pays à travers l’histoire ne sauraient souffrir d’une mésentente . De plus, les parties qui cherchent à envenimer ces relations auront bien du mal à y parvenir réellement tellement les deux nations ont cette exemplarité dans leurs rapports inscrite dans leur ADN et peuvent difficilement s’en passer dans leur quotidien.

Alors pourquoi ne pas avoir fait l’économie d’une telle brouille ? La réponse tient paradoxalement au fait que chacun des partenaires à un profond respect pour l’autre, pour ses institutions au point de ne demander à quiconque une quelconque médiation et de laisser le temps jouer son rôle réparateur, le temps que les choses rentrent naturellement dans l’ordre.

Il faut laisser le temps au temps dit une célèbre expression et dans ce cas de figure qu’y souscrire volontiers.

A partir de ce jour, les pendules se remettront désormais à une heure commune avec, il faut l’espèrer, une impulsion nouvelle, mais avec le même attachement aux fondamentaux sur lesquels se sont bâtis les constantes de ces rapports. Cette impulsion devrait se traduire rapidement et dans la foulée par une accélération de la coopération notamment dans le domaine sécuritaire , puisque Paris compte beaucoup sur l’expérience marocaine en matière de lutte anti-terroriste qui aurait pu lui être utile pour faire face aux attentats sanglants qui l’ont frappée au début de cette année , un drame pour lequel Rabat a vite fait d’exprimer toute sa solidarité. Reste que pour ce nouveau climat enveloppe de nouveau ces relations, une annonce forte,un signal puissant pour éteindre définitivement le feu de broussailles de l’année 2014, une année à oublier .

Par Jalil Nouri

Commentaires