PARTAGER

On a frôlé le pire ce samedi matin dans une église située au lieu dit « Rond-Point d’Europe » à Casablanca quand un individu s’en est violemment pris à des statues leur causant de sérieux dommages, alors qu’un impressionnant dispositif de sécurité a été mis en place faisant croire aux riverains qu’il s’agissait d’un attentat contre des fidèles chrétiens.
L’auteur de cette intrusion destructrice de biens religieux a été vite maîtrisé par un commando anti-terroriste dépêché sur place. Il s’agit d’un ressortissant jordanien , âgé d’une vingtaine d’années, et qui selon les premiers éléments de l’enquête ne serait pas en possession de toutes ses facultés mentales puisqu’il a tenu des propos incohérents pour expliquer son geste. L’alerte a été chaude et a servi de test réel pour le dispositif prévu en pareil cas au moment où la capitale économique continue de vivre à l’heure de mesures de sécurité exceptionnelles depuis les fêtes de fin d’année sur fond de menaces d’attaques terroristes.
A l’évidence, il s’agirait d’un acte isolé et sans gravité, le ressortissant jordanien n’ayant pas d’armes sur lui, au moment de son arrestation. Les riverains, eux, ont vite imaginé le pire et été pris d’une grande frayeur avec un tel dispositif de sécurité.

Commentaires