GRANDE VICTOIRE JURIDIQUE DU MAROC A L’ASSEMBLÉE FRANÇAISE

GRANDE VICTOIRE JURIDIQUE DU MAROC A L’ASSEMBLÉE FRANÇAISE

1868
0
PARTAGER

L’information est passée presque sous silence alors qu’il s’agit d’une
avancée considérable dans les relations entre le Maroc et la France
qui aurait mérité un meilleur traitement.

Pendant que les milieux hostiles au royaume dans l’hexagone tablaient
au mieux sur un blocage et au pire sur un pourrissement des relations
entre les deux pays, le Maroc mais également la France ont enregistré
avec une extrême satisfaction, l’adoption par l’assemblée nationale française
du protocole additionnel à la convention de l’entraide judiciaire.
Une mesure qui clôt définitivement un malheureux contentieux qui a nui un
temps à la solidité des rapports mutuels entre deux états liés par un
projet de partenariat stratégique devant se situer, à priori,
au-dessus des contingences.

Ce protocole qui n’est guère un transfert de compétences de l’autorité
judiciaire ou un dessaisissement, vise à améliorer l’échange et le
renforcement de l’échange d’informations entre les deux pays dans le
cadre de poursuites pénales pour des faits commis sur le territoire de
l’autre partie et susceptibles d’impliquer les ressortissants de cette
dernière, et ce, dans le respect le plus total du droit de chaque
partie et ses engagements internationaux.

Tout est dit et le forcing des parties occultes qui se sont dépensées
et dépenser sans compter pour inverser l’ordre des choses a fait long feu.
La raison l’a emporté sur les manigances souterraines des adversaires du Maroc.

Commentaires