Maison A la une GRAVE FUITE DES CERVEAUX INFORMATICIENS MAROCAINS

GRAVE FUITE DES CERVEAUX INFORMATICIENS MAROCAINS

1452
0
PARTAGER

Bien qu’aucune étude sérieuse n’ait été menée pour l’instant par le ministère de tutelle chargée du numérique, le phénomène est devenu assez préoccupant au point d’alerter les opérateurs du secteur.

Les cadres informaticiens marocains ont tendance à se faire rares ces derniers temps au niveau local devant les offres qui leur sont faites à l’étranger, principalement dans les pays européens, dans ceux du Golfe, et aux États-Unis ainsi qu’aux Canada où la renommée de leurs compétences est solidement reconnue par les cabinets de recrutement et aux seins des grandes compagnies informatiques mondiales.

Il ne s’agit pas, pour la plupart d’entre eux, de ceux formés à l’étranger mais bel et bien de cadres formés au Maroc, qui se voient ainsi privés de ce potentiel, un manque qui le rend moins attractif pour les investisseurs dans d’autres domaines qui ont besoin de tels informaticiens hautement performants. selon certaines sources, des circuits organisant cette fuite des cerveaux opèrent en plein jours sur des sites spécialisés et sur les réseaux sociaux avec des offres non déguisées pour un avenir meilleur sous d’autres cieux avec des salaires mirobolants et des avantages sociaux incomparables pour eux et leurs familles.

Le Maroc se voit ainsi plumé des cadres qu’il a formé durant des années et reste sans réaction.

 

Abdelrhni BENSAID

 

Actu-maroc.com

Commentaires