Grève des dockers occasionnels au port de Kénitra

Grève des dockers occasionnels au port de Kénitra

221
0
PARTAGER

Selon le délégué provincial de l’UNMT, Skakri Abdallah, les grévistes demandent aussi le règlement du problème de la retraite, de la Caisse nationale de sécurité sociale, de la couverture médiale obligatoire et de la carte du travail.

Il y a des dockers qui travaillent, depuis plus de 20 ans, au port de Kénitra et n’ont jamais été titularisés et certains sont âgés de plus de 65 ans et sont obligés de travailler encore pour atteindre les 3240 jours qui leur permettent d’avoir droit à une petite retraite.

L’un des transitaires, Hakim Doumou, a indiqué à la MAP qu’il ne peut les titulariser du moment que le port ne fonctionne pas normalement et ne dispose pas du matériel nécessaire.

Même les dockers titularisés, a-t-il dit, travaillent au maximum entre 12 et 15 jours par mois.

Quatre grues, a-t-il dit, ont été réformées et celles actuellement en fonction ont été offertes par le port de Marseille en 1957 et sont plus vieilles que celles réformées et ne répondent pas aux conditions de sécurité.

L’année dernière, a-t-il rappelé, nous avons titularisé un certain nombre de dockers, mais le port est resté fermé près de huit mois en raison des travaux de dragage de l’embouchure pour permettre aux bateaux d’accéder au port.

Les deux bateaux en rade au port doivent charger des cargaisons de ferraille et de friture d’olive. L’un deux, se plaint le transitaire, doit partir aujourd’hui sinon je dois payer 30 millions de centimes pour chaque jour de retard.

MAP___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

Commentaires