Grogne des Algériens du Canada contre la dégradation des conditions de vie...

Grogne des Algériens du Canada contre la dégradation des conditions de vie dans leur pays d’origine

348
0
PARTAGER

Les protestataires ont appelé, lors d’un imposant rassemblement, à « l’arrêt de la répression et à la libération des jeunes arrêtés lors des émeutes », tout en revendiquant le droit à une « vie décente ».

Les manifestants ont également appelé à instaurer un « Etat de droit » et scandé des slogans appelant à la démocratie, au bannissement de la répression, à davantage de liberté d’expression et au respect des droits de l’Homme. Ils ont, de même, dénoncé le chômage massif des jeunes, la dégradation des conditions de vie et l’absence de liberté.

Les protestataires, qui ont exprimé de vive voix leur mécontentement, ont sillonné les rues du centre-ville de Montréal avant de marquer une pause devant le consulat de leur pays où ils ont donné lecture à une « Déclaration de solidarité avec le peuple algérien ».

« Le soulèvement populaire de ces derniers jours exprime, encore une fois, l’écoeurement, la rage et le ras-le-bol des populations, des jeunes en particulier », lit-on dans la Déclaration, dont la MAP a obtenu copie.

La déclaration précise que « ces jeunes, qui se comptent par millions et qui constituent l’avenir de l’Algérie, ont besoin de notre soutien pour arracher leurs droits à la liberté, à un Etat de droit et à une vie décente ».

« Devant cette situation devenue au-delà de l’intolérable, nous, Algériennes et Algériens du Canada, interpellés par les récents événements tragiques qui ont endeuillé bien des familles algériennes, affirmons notre solidarité avec notre peuple et appuyons ses revendications sociales et politiques », selon la Déclaration.

Ils ont rappelé notamment que « le peuple algérien vit dans des conditions désastreuses en dépit de la richesse de son pays », appelant à l’édification d’un Etat de droit et à l’amélioration des conditions de vie des citoyens, ajoute la déclaration.

Commentaires