PARTAGER
Il est très difficile de croire que deux employés d’une commune de la circonscription de Hassan à Rabat puissent se laisser aller jusqu’à avoir des rapports sexuels et les filmer sur le lieu de leur travail. Pourtant, c’est bel et bien ce qui est arrivé et que l’on découvre sur « What’s up » avec la nette impression que les deux protagonistes ont sciemment voulu s’exhiber dans un bureau et filmer leurs ébats comme par provocation, puisqu’ils ont été jusqu’à laisser la porte du bureau entrouverte puisque la vidéo montre des passants aller et venir dans le couloir au moment de la scène. Une vidéo qui montre tout ou presque de cette scène surréaliste dont l’enregistrement s’est répandue dans la capitale comme une traînée de poudre.
Le scandale, une fois arrivé aux oreilles des élus de la ville et à leur tête le maire islamiste de la ville, a eu l’effet d’un tremblement de terre tant il décrédibilise toute l’action du conseil communal déjà éclaboussé par plusieurs affaires de malversations financières ainsi que des dossiers ayant trait à la mauvaise gestion des élus dépensant leur énergie dans des différends politiques au lieu de s’occuper des affaires de leurs électeurs. Le scandale sexuel a la particularité également d’intervenir quelques jours seulement après l’arrivée d’un nouveau wali, loin de deviner qu’un arrondissement aussi important que celui de Hassan pouvait être la scène d’une telle mésaventure de la part d’employés exhibitionnistes.

Commentaires