PARTAGER
C’est un communiqué très réconfortant et rassurant publié par le ministère de l’intérieur et qui fait état d’un vaste démantèlement, probablement le plus important jamais réalisé, d’un groupe terroriste dangereux, actif dans plusieurs villes.
Les préparatifs en vue d’attentats en série allaient bon train sous l’œil vigilant du BCIJ, le Bureau Central des Investigations Judiciaires, avant que ses éléments, sous la direction de Abdelhak Khayam, ne passent à l’action pour arrêter 54 membres de ce groupe qui comprendrait au total près de 120 serviteurs de « Daech » inspirés de ses méthodes et de sa philosophie.
Bien armés de pistolets et d’explosifs, bien entraînés et déterminés à faire couler le sang d’innocents, les terroristes s’apprêtaient à faire parler d’eux en attaquant des touristes étrangers, des officiels, des édifices publics symboliques et commettre des attentats spectaculaires à travers tout le pays, chose qu’ils n’auront pas l’occasion de faire, puisqu’ils sont tous  derrière les barreaux en attendant la suite de l’enquête et ses conclusions et surtout le reste de la bande qui continue de menacer la sécurité du pays et sa stabilité.
Le tableau de chasse du BCIJ, déjà bien garni, s’enrichit d’une nouvelle prise remarquable qui fait honneur à tous ses effectifs ainsi que ceux de la DST qui ont leur part importante dans cette belle prise.
Par Jalil Nouri

Commentaires