GUEGUERRE ENTRE LE PJD ET LE PAM: JUSQU’A QUAND ?

GUEGUERRE ENTRE LE PJD ET LE PAM: JUSQU’A QUAND ?

222
0
PARTAGER

La dernière sortie en date, au demeurant virulente , est celle du secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, venu apporter son soutien devant le tribunal de Salé, où comparait le vice-maire de cette ville, encarté PJD pour une sombre affaire de permis de construire illégaux. C’est là que , en pleine harangue , Abdelilah Benkirane va sortir son artillerie lourde pour fustiger le PAM et son fondateur Fouad Ali El Himma, afin de créditer la version visant à faire porter la responsabilité au PAM des déboires du vice-maire Pjdiste de Salé. Il demandera ouvertement à El Himma de » présenter ses excuses aux marocains pour avoir parasité la vie politique marocaine » de même, il lui conseillera de « méditer sur le sort vécu par les généraux Oufkir et Dlimi ainsi que Driss Basri ».

Ce coup, en-dessous de la ceinture, asséné de surcroit sur la place publique, en a étonné plus d’un par sa rudesse, ce qui laisse présager une aggravation de ce climat déjà malsain et ce, jusqu’à la tenue des élections législatives en 2012. La tension entre les 2 formations, amorcée lors des dernières communales, n’a fait qu’aller en augmentant jusqu’à ce jour, le PJD étant convaincu que c’est le PAM qui est à l’origine de la défection de bon nombre de ses membres, chose qui l’aurait affaibli au niveau de plusieurs villes du pays, considérées comme acquise aux gestionnaires islamistes.

En fait et c’est le leit-motiv du PJD, ce dernier croyant dur comme fer et le répétant en toute occasion, que la création du PAM, n’est venue que pour barrer la route au PJD. Se référant aux propos tenus par El Himma lors de réunions informelles avec eux du temps où il était ministre-délégué à l’intérieur, les dirigeants du PJD estiment toujours que ce dernier a toujours la main mise sur le processus électoral au Maroc et qu’il continuera à vouloir leur faire mordre la poussière et leur bloquer leur participation au gouvernement.

Devant cette guerre déclarée et ces accusations à l’emporte-pièces, El Himma a toutes les peines du monde à retenir ses troupes qui veulent en découdre avec leurs adversaires du PJD pour leurs attaques répétées contre leurs membres et le fondateur de leur mouvement. Autant dire que la dernière sortie de Abelilah Benkirane ne restera pas sans riposte dans les jours qui viennent. Si le parlement était ouvert, nous aurions déjà assisté à une belle empoignade, mais tel n’est pas le cas et jusqu’à aujourd’hui, aucun membre du PAM ne s’est manifesté pour répondre à l’attaque du PJD contre El Himma.

Il est clair en tout cas, que le ton est donné pour les mois qui nous séparent des prochaines élections pour lesquelles le duel PJD/PAM ne fera qu’aller en s’intensifiant avec une forte probabilité d’atomisation de la vie politique nationale autour de cette lutte pour laquelle tous les coups semblent permis. A preuve ce qui se passe aujourd’hui avec ces attaques à répétition qui n’élèvent guère le débat.

Jalil Nouri pour actu-maroc.com
_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires